:: En dehors des murs :: Londres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour dans le parc où l'on s'est rencontré [Stewart]

avatar
Ariane Redhole
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 133
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7ème année à Poudlard
Patronus : husky
Date d'inscription : 18/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 31 Oct - 6:22
13 Août 2000

Ariane venait de sortir d'une séance de cinéma avec sa soeur et son frère. Heureusement à la fin de la séance ils ne lui avait pas demandé ce qu'elle avait pensé du film... Elle n'aurait pas pu répondre car pendant toute la séance la jeune femme avait uniquement pensé à Stewart. Au final elle s'était mordu la lèvre pendant toute la séance, ne faisant pas attention au film. Elle fut contrainte de s'essuyer la lèvre avant que sa chochotte de frère ne tourne de l'oeil. Dès que le générique apparut, la sorcière avait attrappé son sac et s'en était allée après avoir dit qu'elle rentrerait chez elle plus tard. A la sortie du cinéma, une lumière aveuglante frappa la jeune femme. C'était normal qu'il y ai autant de lumière, il était 16 heures. Où allait-elle aller? Elle verrait bien où ses pieds l'emmenerait.

Moins d'un quart d'heure plus tard Ariane se trouvait dans le parc où elle avait rencontré Stewart la première fois. Elle espèrait tant le revoir. La gryffondor était éperduement amoureuse du Vampire. Elle ne regardait presque plus les garçons... Et Stew était toujours dans les pensées de la jeune femme. Ne pas le voir était une torture pour elle et elle n'avait plus goût à grand chose. Elle s'allongea dans l'herbe et ferma les yeux en imaginant qu'elle était avec Stewart et que son amour pour lui était réciproque. Elle imaginait tant de chose mais ce n'était pas la réalité et elle ne savait même pas ce que ressentait le Vampire pour elle, elle ne savait pas non plus si elle le reverrai un jour. Qui pouvait savoir ce qu'il se passerait entre les deux jeunes gens?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 31 Oct - 20:07
Une belle fin de journée s'annonçait. Pour un Vampire, l'été était une saison désastreuse. Le soleil frappait fort et ils en avaient des maux de tête carabinés. Heureusement qu'il y avait les lunettes soleil et la Potion anti-vampirique, sinon ... et encore ! Pour les vampires Moldus, les jours n'étaient que cachettes au risque de finir calcinés. Stewart avait la chance d'avoir gravité autour des Sorciers dans son enfance, sinon bha il serait obligé de se cacher des rayons du soleil. Il aurait déprimé c'était certain.

Quoiqu'il en soit, le Justicar avait eu une journée passablement occupé. Effectivement, il avait participé à une réunion de guerre où gardes et Justicars avaient pratiqués plusieurs techniques de batailles. Ils avaient, ensuite, écouté les plans de guerre du Prince VanHolsen avant d'aller faire quelques rondes du côté de la forêt de Westmacott. Les éclaireurs avaient dit que les Sabbats semblaient "agités". Hum. Ils préparaient quelque chose. Il ne fallait jamais se fier aux Sabbats. Jamais. C'était la leçon la plus importante que lui avait apprit son père. Ne jamais se fier à l'ennemi, même s'il semblait vouloir se rendre. Surtout pas s'il semblait vouloir se rendre.

Stewart avait terminé sa journée. Même un Justicar avait; parfois; des soirées de libres. Cela n'arrivait pas souvent, cependant. Disons qu'ils faisaient des sortes de "roulements" et que, ce soir, c'était son tour d'aller décompresser. Si on demeurait toujours sur le qui-vive, en fonction sans tarir, on risquait de développer une maladie mentale. Oui, ça existait même chez les vampires. Enfin.

Le jeune homme avait décidé de passer sa soirée de congé dans un petit pub Moldu qu'il connaissait. Certes, il aurait put sortir au Vampirium, le pub vampire de Westmacott, mais s'il voulait vraiment décompresser, il valait mieux sortir du village. Une bonne bière "incognito", voilà ce qu'il lui fallait.

Stew avait revêtu des vêtements normaux; Moldus diraient les sorciers; avant de prendre l'autobus. Il était ensuite descendu à un arrêt situé à quelques pas du pub. Il aimait bien marcher et ça ne lui ferait pas de torts. Ça ne faisait jamais de torts à personne. Puis, il n'était pas si loin. Le Justicar marcha lentement, le regard droit devant lui. Plus il marchait et plus il souriait. Il devait avoir l'air idiot. Il s'en foutais. Qu'est-ce qui le faisait sourire ainsi ? Il s'approchait du parc où il avait "croisé" Ariane. Une jeune fille particulière qui posait beaucoup trop de questions. Cela pourrait lui attirer de graves ennuis un jour. Si elle était tombée sur un Sabbat, il lui en aurait fait un, lui, "vous êtes un vampire, j'en suis sûre". Elle aurait finit ses jours dans un caniveau. On en leur apprenais rien dans cette école; Poudlard ? Fallait se tenir loin des vampires. C'était ce que tout les enfants Moldus et probablement Sorciers, apprennaient. En tout les cas.

Le vampire tourna la tête vers le parc et ... s'arrêta. Il rêvais ou quoi ? Non. Ça avait bien l'air de ... Ariane. Hey bha. S'il s'attendait à ça. Quoiqu'elle lui avait dit qu'elle venait souvent ici. Devait-il aller la voir ? Ils s'étaient laissé sur une "mauvaise" note la dernière fois. Enfin, Stewart le croyait. Elle avait sûrement eu peur face à sa réponse "camouflée". Puis, il y avait eu l'attitude "séductrice" de la jeune fille qui le gênait passablement. Aller la voir allait causer un malaise, non ? Mais, en même temps, ce n'était pas très poli de faire comme s'il ne l'avait pas remarqué. Même si elle semblait ne pas le voir. Ha et puis zut. Si elle ne voulait pas le voir, elle allait le lui dire. Non ?

Stewart traversa donc la rue et marcha en direction de Ariane, qui semblait dormir. Elle avait l'air si paisible qu'il se sentais presque mal de la réveiller. Toutefois, il voulait savoir une fois pour toute, si elle avait peur ou pas. Il le verrait bien avec sa réaction. Peur pourquoi, dites-vous ? Il ne lui avait pas dit qu'il était vampire ... mais les mots camouflés pouvaient en dire plus qu'il n'en paraissait. Enfin. Le Justicar s'arrêta près de la jeune fille et dit :


" Bonsoir "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariane Redhole
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 133
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7ème année à Poudlard
Patronus : husky
Date d'inscription : 18/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 31 Oct - 20:53
-Bonsoir, avait dit une voix familière mais qu'Ariane n'avait entendue qu'une voix, une voix reconnaissable entre mille... Enfin pour la jeune femme.
-Stewart... C'est un rêve ou la réalité?, se demanda-t-elle à voix haute en ouvrant les yeux, elle se pinça le bras afin de savoir si c'était juste l'un de ses fantasmes, Merde... C'est la réalité... Si je fais encore une bourde je suis mal...

La gryffondor avait un peu oublié qu'elle n'était pas seule et avait parlé à voix haute... C'était sûr là, c'était la gaffe de trop. Devait-elle immédiatement corriger ce qu'elle avait dit? Ou plutôt expliquer pourquoi elle avait dit cela à voix haute? Mieux valait être honnête et sincère et ne pas cacher tout ses sentiments envers Stewart.

-Désolée... Je dois te paraître bizarre mais je voudrais te faire une meilleure impression que la dernière fois où j'ai pas été très... Correcte et... Enfin je crois que je ne t'ai pas fait bonne impression. Depuis qu'on s'est rencontré j'arrête pas de penser à toi... J'arrive plus à me concentrer sur autre chose... Enfin tu ne dois pas en avoir grand chose à faire : je ne suis qu'une fille parmis des tas d'autre..., murmura-t-elle alors qu'elle était encore allongée à contempler le beau vampire.

Ariane commençait involontairement à se redresser afin de pouvoir goûter une nouvelle fois aux lèvres du jeune homme. Elle remarqua assez vite ce qu'elle était en train de faire et arrêta immédiatement son geste puis se rallongea totalement. Stewart avait certainement remarqué ce qu'elle avait failli faire. Comment réagirait-il? Elle ne voulait pas le faire s'éloigner d'elle... Elle avait déjà trop souffert de l'éloignement... La jeune femme n'avait pas vu Stew pendant 3 semaines et il lui manquait horriblement mais là, maintenant qu'il était près d'elle, la sorcière se sentait "entière". Un sourire se dessina sur ses lèvres. Elle était simplement heureuse de le voir et d'être proche de lui... Elle comprenait maintenant de quoi ses parents parlaient lorsqu'ils parlaient des plaisirs simples de la vie... Etre avec l'homme qu'on aimait était l'un de ces plaisirs. La jeune femme ne s'était jamais sentie aussi bien... C'est vrai elle s'était sentie très bien lors de leur première rencontre mais là c'était encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Déc - 19:37
Le jeune homme eu un sourire amusé. La réaction de Ariane l'amusait effectivement. Pas d'un amusement moqueur, loin de là. Il s'agissait d'un amusement "amusé". Enfin, vous voyez le genre ? Voilà que Ariane se disait désolée et affirmait qu'il devait la trouver bizarre. Bizarre n'était peut-être pas le mot ! Particulière, plutôt. Imprudente, aussi. Ha oui, trop curieuse ! Mais pas bizarre. Question bizarreté, Stewart en avait vu de pire que ça ! Le jeune homme laissa Ariane poursuivre. Elle disait maintenant vouloir lui faire une meilleure impression que la première, ce qui fit un peu rire Ste; qui s'assied près de la jeune fille. Visiblement, elle n'avait pas eu peur de lui. Ou, à tout le moins, elle n'avait actuellement pas peur. Pourquoi partir, donc ?

" Je ne te trouves pas bizarre. Particulière, imprudente et trop curieuse, oui, mais pas bizarre. Et, pour ce qui est de faire mauvaise impression, je n'ai pas été plus brillant "

Il ne pensait honnêtement pas avoir fait bonne figure. Il avait même été un peu bête. Mais bon, il fallait clairement lui faire comprendre qu'elle ne devait pas poser toutes ces questions ambigues. Jouer avec des choses que nous ne comprenons pas pouvait être très dangereux.

Stewart se sentie légèrement mal-à-l'aise quand il entendit Ariane lui avouer qu'elle pensait toujours à lui. Qu'elle ne pouvait plus se concentrer sur autre chose. Seigneur, pas ça ! Pas que ça ne lui fasse pas plaisir, mais il ne voulait pas qu'elle ruine son avenir à cause de lui. Il n'en valait pas la peine. Pas qu'il se dévalorise, mais il ne savait même pas s'il pourrait établir une relation avec elle. Comment c'était lui qui choisissait ? Pas du tout. Pas s'il voulait être avec une humaine. N'oubliez pas qu'il devrait un jour ou l'autre dévoiler sa véritable nature s'il jugeait que sa relation était sérieuse. De ce fait, il valait mieux être avec une vampire que avec une humaine. Vous comprenez la situation ? Alors, savoir que Ariane ne cessait de penser à lui était embêtant. Très embêtant.

Le jeune homme tourna la tête vers Ariane et allait lui dire quelque chose quand il réalisa qu'elle s'approchait de lui. Son intention était quand même évidente. Stew n'était pas totalement idiot. Seigneur ! Comment se sortir de cette situation ? Autrement que d'aller demander la permission au couple princier, il ne voyait pas d'autre option. Mais, avait-il envie d'aller demander la permission d'aller de l'avant ? Pourquoi les choses étaient-elles si complexes ? Devant l'air et le sourire de la jeune fille, Stewart fit un léger sourire avant de porter son regard sur les arbres. Parler en paraphrases ... encore. Pas le choix.


" Il y a certainement des livres particuliers à Poudlard, des livres que tu devrais peut-être lire avant de trop te perdre "

Stew reporta son attention sur Ariane et ajouta :

" Ne penses pas trop à moi, Ariane. Je ne veux pas te nuires "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariane Redhole
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 133
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7ème année à Poudlard
Patronus : husky
Date d'inscription : 18/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Déc - 17:26
Ariane se leva et s'asseya juste à côté de Stewart. Elle l'avait écouté lorsqu'il l'avait corrigée sur ce qu'elle était c'est-à-dire particulière, imprudente et trop curieuse mais pas le moins du monde bizarre! Il lui avoua aussi qu'il pensait ne pas avoir fait bonne impression. Il l'avait tout de même marquée et pas en mal. La jeune femme regardait le Vampire avec passion... Cependant ce dernier semblait être mal à l'aise à cause de la déclaration qu'elle venait de lui faire. Il dit quelques phrases... Qui avait un sens caché qu'Ariane décripta en quelques minutes. Tout ce qu'elle fut capable de faire à cet instant fut de glisser sa main dans celle de Stewart tout en le regardant avec un air coupable... C'est vrai elle se sentait coupable de ce qu'il se passait. Elle posa sa tête sur l'épaule du jeune homme avant de lui murmurer :

-Ne pouvons-nous pas être ensemble? Sans nous poser de questions ou nous créer des problèmes là où il n'y en a pas... Fais-moi confiance, tu ne me nuieras pas...

La sorcière rêvait que l'amour soit simple mais ça ne l'était pas... Tant de choses se dressaient entre elle et Stewart et par conséquent empêchait que son amour puisse être réciproque et possible. Malheureusement elle ne savait pas ce qui l'empêchait d'être avec Stewart... Enfin elle avait juste une idée de ce que cela pouvait être. Elle déposa vivement un petit baiser sur la joue de son "ami" avant de susurer à son oreille : "Je t'aime... C'est pourtant simple, non?". Ariane avait conscience que le Vampire allait répliquer que ce n'était pas aussi simple que ce qu'elle pensait cependant elle le lui avait tout de même dit parce qu'elle voulait lui dire cela. La main de la jeune femme caresser doucement et tendrement le dos du Vampire. Elle était carrément folle de lui... Si follement amoureuse de lui qu'un regard de la part de son bien-aimé lui suffisait à être heureuse... Enfin si ce regard n'était pas un regard empreint de mépris et de dégoût.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Jan - 0:53
Le Justicar était immobile. Il regardait les arbres qui se trouvaient devant eux et dont les feuilles se baladaient doucement au gré de la brise. Il s'agissait d'un beau début de soirée. Un début de soirée digne des plus beaux moments d'une vie. C'était presque poétique. Le Vampire fit un léger sourire et tourna légèrement la tête en direction de Ariane, lorsqu'elle posa lui prit la main. Il demeura silencieux et, lorsqu'elle posa la tête sur son épaule, le jeune homme lui serra légèrement la main. Un sourire quelque peu ironique marqua ses lèvres. Être ensemble ? Ils ne le pourraient peut-être pas. Et encore moins sans se poser de question. Il n'était pas un être comme un autre. Il n'était pas libre de ses actions, de ses choix. Il avait des règles strictes à respecter, la première étant de ne pas révéler son identité à quiconque n'avait pas le sang. Et Ariane n'avait pas le sang. Elle était humaine. Il était Vampire. Premier heurts. La deuxième règle à suivre : ne pas procréer sans accord princier. Pas que Stew voulait procréer ! Mais, bon ... ce détail pouvait "nuire" à une relation éventuelle. Comment une fille non vampire réagirait à savoir qu'elle ne pourrait pas fonder une famille tant qu'un couple princier ne donnerait pas son accord ? La chance avec les couples humains/vampires, c'était que les enfants crées étaient des Damphyrs et que, par conséquent, il était rare qu'un couple princier ne donne pas l'accord. Néanmoins, Stewart n'était pas le seul à décider pour lui-même de ses propres relations. Alors non, ils ne pouvaient pas être ensembles sans problème. Le jeune homme fit un nouveau sourire. Ariane disait l'aimer ... et que c'était simple.

" La vie n'est pas simple, Ariane "

Stewart déposa un baisé sur le dessus de la tête de la jeune fille et ajouta :

" Je suis ce que tu crois que je suis ... et ça, c'est loin d'être simple.

Il n'avait pas dévoiler son identité, non ? Il n'avait pas clairement dit qu'il était vampire, il était donc dans les normes. Il fallait qu'elle comprenne qu'il ne voulait pas s'impliquer tant qu'il n'aurait pas discuté avec le couple Princier. Il devait obtenir leur accord. C'était essentiel dans son monde. Le jeune homme ne voulait pas amorcer une relation pour la cesser subitement et causer du tort à une fille jolie et innocente. Ce n'était pas son genre.

" Je dois discuter avec des gens. Après, nous pourrons peut-être avoir une situation plus simple "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariane Redhole
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 133
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7ème année à Poudlard
Patronus : husky
Date d'inscription : 18/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Jan - 17:56
Alors qu'elle posait sa tête sur l'épaule de Stewart, ce dernier serra la main d'Ariane. Chaque contact entre la peau du Vampire et la sienne donnait des frissons à la Gryffondor. La jeune femme avait un peu peur de ce que Stew allait lui dire, elle avait si peur qu'elle recommença à se mordre la lèvre. Puis le jeune homme lui dit, comme elle l'avait prévu, que la vie n'était pas simple. Puis il déposa un baiser sur dessus de la tête de la jeune femme dont le coeur battait la chamade et ce qu'il lui annonça par la suite ne calma pas les battements de son coeur amoureux. La sorcière releva la tête et planta son regard dans celui du justicar. Ariane savait que ce qu'il lui disait avait un sens caché.

-Tu... Tu n'as pas le droit de fréquenter un humain sans avoir d'autorisation ou quelque chose dans ce genre, c'est cela?lui demanda-t-elle.

La jeune sorcière frissona lorsqu'une brise fraîche vient lui ébouriffer un peu les cheveux. Elle se blotti encore plus contre Stew. La jolie jeune femme entremêla ses doigts à ceux du séduisant Vampire. Etrangement elle continuait de se mordre la lèvre, qui saignât de nouveau, alors qu'elle voulait s'en empêcher, elle savait que le sang dérangeait son ami et elle savait aussi qu'elle arrêterait de se mordre si Stewart le lui demandait... Enfin elle en était presque sûre. Ariane commença à rêver à ce à quoi pourrait ressembler sa relation avec le Vampire s'ils pouvaient se côtoyer normalement. Elle émi un petit rire : elle repensait au moment où elle lisait Dracula de Bram Stoker, rêvant de rencontrer un vampire... Maintenant elle en connaissait un et elle en était éperdûement amoureuse, c'était assez drôle pour elle qui n'avait jamais pensé que les vampires pouvaient réellement exister.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Jan - 13:21
Le Vampire portait son regard autour de lui. Tout était calme. Quelques personnes se baladaient un peu plus loin, le sourire aux lèvres et l'air reposé. Les tensions crées par les évènements malheureux des dernières années semblaient choses du passé. Enfin, ils pourraient vivre heureux et sans heurts. En tout les cas, pour la plupart des gens ... parce que pour les Vampires, la guerre était peut-être "terminée" avec les Loups-Garous, mais la haine entre les clans Carmaliste et Sabbat était loin d'être désuète. Il y avait des éléments sur lesquelles nous n'avions aucun contrôle.

Stewart tourna la tête vers Ariane, qui venait de lui résumer la situation. Il se contenta de faire un petit sourire avant de reposer les yeux sur un arbre non loin. Demander la permission. C'était tout à fait ça. Son silence était à la fois une confirmation sans en être une. Il ne confirmait pas ... pas verbalement en tout les cas.

Le Justicar laissa la jeune fille poser la tête contre son épaule et, lentement, il sentie une odeur monter à ses narines. Du sang. Ariane avait encore dut se mordre la lèvre à s'en blesser. Il avait remarqué qu'elle avait fait ce geste nerveux juste avant de s'appuyer contre lui. Merde ! Pourquoi se faisait-elle saigner ainsi ? C'était pas une chose à faire en présence d'un Vampire. Vraiment pas ! Stewart avait prit sa potion anti-vampirique, d'accord ... mais il était quand même foncièrement attiré par l'odeur. Allait-il pouvoir résister à la frénésie ? Probablement que oui. Il venait à peine de prendre sa potion. Ça devrait aller ... espérons-le.


" Tu t'est encore blessée ... ça pourrait être dangereux de trop souvent répéter ce geste "

Oui, s'il se trouvais proche d'un état "second" au moment où elle se mordait la lèvre au sang, il pourrait la mordre ... en faire une vampire ou la tuer ... oui, il pourrait même la tuer s'il ne pouvait se retenir de boire et de boire encore son sang. Si l'amour et le goût du sang de celle qu'il aimait lui tournait trop les sens, il pourrait la tuer. C'était ce qui lui faisait le plus peur.

Stewart tourna à nouveau la tête vers Ariane et lui releva délicatement la sienne, appuyant la main sous son menton. Le sang marquait la lèvre inférieure de la jeune fille. Et s'il ... s'il lui goûtais juste un peu. Un tout petit peu. Ça n'aurait rien de mal, n'est-ce pas ? Il pourrait garder le contrôle. Il le sentais. Juste ... juste un petit peu.

Progressivement, le Vampire se pencha vers Ariane. Plus il s'approchait, plus l'odeur du sang était enivrante. Les lèvres de Stew toucha celle de la jeune Griffondor et il l'embrassa tendrement, goûtant son sang. Immédiatement, les sens du Justicar furent exacerbés et sentie à l'intérieur de lui une immense poussée de ... d'excitation ? De fébrilité ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariane Redhole
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 133
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7ème année à Poudlard
Patronus : husky
Date d'inscription : 18/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Jan - 16:43
Les yeux d'Ariane restaient accrochés au visage de Stewart aussi vit-elle son petit sourire d'acquiesement. Il lui fit une remarque sur le tic nerveux qu'elle avait : se mordre la lèvre jusqu'au sang. Apparemment il avait senti son odeur. Lorsque le jeune homme releva la tête de la sorcière, le coeur de cette dernière commença à s'emballer, des papillons et un feu intérieur trouvèrent refuge dans son ventre. Cette sensation était si étrange, la jeune femme semblait savoir ce qui allait se passer, elle en avait peur tout en le recherchant au maximum. Puis le moment fatidique, le moment que la brune attendait depuis quelques temps arriva : leurs lèvres vinrent se rencontrer. Le Vampire l'embrassait, tendrement sans violence... Le moment était simplement magique et enivrant. Elle avait beau être soutenue physiquement par Stew, son corps commença tout de même à s'allonger dans l'herbe. Ses lèvres n'avaient toujours pas décidé de quitter celles du beau jeune homme.

Le baiser était fantastique mais la Gryffondor savait bien que son ami avait bu le sang qui maculait sa lèvre inférieure. Ariane était peut-être amoureuse mais elle n'était pas dupe : elle plaisait peut-être au justicar, ce dernier voulait surtout goûter à son sang... Mais s'il voulait goûter à son sang c'était peut-être parce qu'elle ne le laissait pas indifférent! Toujours est-il qu'elle fut contrainte à briser le baiser. La sorcière n'hésita pas à profiter de ce moment pour lui demander :

-Stewart... Tu... Tu m'aimes ou tu voulais juste "me" goûter? Tu peux être franc, ça ne changera rien à ce que je ressens pour toi...

Elle le regardait, la jeune femme ne se rendit compte qu'à ce moment qu'elle s'était ralongée. Elle força le Vampire à s'approcher d'elle afin qu'elle puisse l'embrasser une nouvelle fois. Son désir et sa passion avait pris le dessus sur sa raison. Passion et raison sont toujours incompatible et n'était-il pas plus excitant de ne pas écouter sa raison? En tout cas la raison de la sixième année lui disait de rester à discuter avec le jeune homme alors que sa passion lui dictait de l'embrasser comme si c'était la dernière fois qu'ils se voyaient. De plus elle percevait que quelque chose s'agitait en Stewart, quelque chose de dangereux (peut-être) mais de terriblement attirant!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 12:42
Le goût du sang était enivrant. Ce goût qui nous plongeait dans la folie, dans la démence de plus en plus profonde, comme si un navire qui faisait naufrage nous amenait irrésistiblement vers le fond. On se sentais aspiré, enseveli sous une montagne d'eau qui nous montait à la tête sans que nous n'y puissions rien. Aspiré. Étourdi. Fou. Le coeur nous battais à un point tel que nous n'avions plus aucun doute sur notre propre existence. Oui, Stewart se sentais fou. Fou de désir diffus. Ivre d'une folie qu'il était bien incertain de contrôler. Le Justicar embrassait Ariane, goûtant son sang comme un drogué qui goûtais de l'héroine pour la toute première fois. Lorsque la jeune fille se laissa coucher sur l'herbe, Stewart suivi le mouvement. Il ne pouvait que suivre, que répondre à la folie qui envahissait son esprit. Le sang le menait. Oui, heureusement qu'il avait bu sa potion anti-vampirique. Heureusement. Il pouvait ainsi garder la tête hors de l'eau, même si ce fait demeurait bien sommaire.

Le baisé fut brisé. Stewart ne pouvait dire qui de lui ou de la jeune fille l'avait fait. Peu lui importait. Ariane voulait savoir s'il l'aimait ou s'il voulait simplement la goûter. Enivré, le Justicar ne savait que répondre. Il était trop étourdi par l'ivresse du sang pour dire quoique ce soit. Son cerveau était en ébullition et les mots refusaient de sortir. L'aurait-il put qu'il n'aurait put parler, puisque Ariane l'embrassa à nouveau. Comment résister ? Comment ne pas répondre à ce nouveau baisé quand le goût du sang parsemait encore notre langue ? Quand la folie nous étourdissait à ce point ? Oui, le vampire se sentais de plus en plus confus, de plus en plus sur le point de se tendre sans retour possible. L'effet de la potion avait quand même des limites sur l'instinct. Stew embrassa la jeune fille de manière plus fougueuse oubliant totalement qu'ils se trouvaient dans un parc à la vue de tous. Quelle importance ? Il ... il était en train de perdre le contrôle.

Subitement, le jeune homme se redressa avant de se relever. Il ne pouvait pas. Il devait s'éloigner. Il ... il allait faire quelque chose de grave. Il n'allait pas pouvoir se retenir, la potion ne ferait plus effet et il allait mordre Ariane. Rendu là, qui pouvait dire s'il allait être capable de cesser de boire son sang à temps ? S'il en buvait trop, il allait la tuer. Et il ne pourrait pas la transformer sans accord du couple princier. Non, il ne pouvait pas. Au fond de lui, il sentais la frénésie se compulser. La potion n'agirait plus ... il fallait qu'il s'éloigne ... il ne devait pas ... Le vampire ferma les yeux, respirant un bon coup. Il devait se calmer, retrouver son calme.


" Je ... pardonnes moi "

Sa voix était légèrement saccadée, comme s'il venait de courir un long marathon. Un peu plus et il se transformait en plein parc, devant tout le monde. Mon Dieu ! Ça aurait été catastrophique. Il aurait mit Ariane en danger et lui aussi. Stewart passa la main sur son visage et ouvrit les yeux, n'osant plus regarder la jeune fille. Il se sentais plus calme, moins tendu. Il avait put éviter le pire mais ça avait été juste. Les mots devenaient de plus en plus aisé à nommer et il dit, toujours d'une voix un tantinet saccadée :

" Tu me plait ... beaucoup ... mais ne te mords plus la lèvre comme ça ... j'aurai envie de ... ne te mords plus "

Le Justicar soupira. Elle devrait vraiment lire sur les vampires. Maintenant, que faire ? Partir ou rester ? Était-il assez remit pour rester sans danger ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariane Redhole
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 133
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7ème année à Poudlard
Patronus : husky
Date d'inscription : 18/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Mar - 18:08
Ariane fut surprise que le baiser se fasse briser de cette manière. Ebétée, elle regarda Stewart s'éloigner d'elle. Les premiers mots qu'il lui murmura étaient des mots d'excuse... Elle le pardonnait, c'était évident. Un sourire naquit sur les lèvres de la jeune fille lorsqu'il lui avoua qu'elle lui plaisait beaucoup, puis il bredouilla quelque chose sur le fait qu'elle ne devait plus se mordre. Elle avait bien compris pourquoi elle ne devait pas refaire ça. Toute fois quelque chose faisait souffrir la jolie sorcière : Stewart n'osait pas la regarder. Elle se leva, s'approcha de lui et l'enlaça aussi bien qu'elle le pouvait, elle posa sa tête contre le torse du justicar.

-Stewart... J'ai... J'ai bien compris... S'il-te-plait, regarde-moi... J'ai compris ce que tu voulais me dire depuis le début... J'espère que toi aussi même après ce qu'il vient de ce passer tu voudras encore me revoir..., murmura-t-elle alors que dans se voix se percevait une pointe d'inquiètude.

Ariane savait qu'elle devait faire très attention avec le jeune homme, elle ne devait rien faire qui puisse attiser sa soif de sang. Tendrement la Gryffondor se mit à caresser la joue du Vampire. Elle avait peur qu'il ne veuille plus la voir, elle avait peur que leur relation ne prenne fin avant qu'elle ai pu commencer. Puis un doute s'immisa son esprit : et si Stewart ne voulait pas que leur relation aille plus loin? Elle devait en avoir le coeur net.

-Stew... Tu... Tu voudrais que notre relation aille plus loin? Je parle dans le cas où l'on pourrait se cotoyer sans problème..., chuchota-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Mai - 21:28
(Désolée du délai, je fut fort occupée)

Le jeune homme regardait au loin, se questionnant intérieurement et envahit par toutes sortes de sentiments. Il luttait contre l'envie de partir et celle de rester. Celle de dévoiler la vérité d'un coup; quitte à se sauver avec Ariane; et celle de se taire à jamais en retournant dans l'ombre. Dure vie que celle d'un être vivant en dehors du monde mortel. Bien des embûches s'élevaient dans son chemin et les relations avec les mortels n'en était qu'une infime partie.

Stew demeura immobile quelques secondes alors que Ariane l'enlaçait en s'appuyant contre son torse. Il finit par lever les bras pour l'enlacer à son tour, demeurant silencieux devant les paroles de la jeune femme. Elle lui disait avoir compris. Il l'espérait. Le vampire baissa les yeux pour la regarder; à sa demande; mais comme elle demeurait appuyée contre lui, il reporta son regard sur l'horizon. Il eu un petit sourire. Aurait-il encore envie de la voir ? La seule chose dont il était certain, c'était qu'il en avait envie.

Le Justicar rebaissa les yeux vers Ariane, qui lui caressait doucement la joue. Elle semblait démunie et inquiète. Par contre, ses yeux étaient remplis de tendresse et d'espoir, ce qui fit sourire à nouveau le vampire. La question avait la qualité d'être directe ! Pour seule réponse, Stewart se pencha vers Ariane et reposa ses lèvres sur les siennes, l'embrassant délicatement. Ses lèvres goûtais encore le sang bien que l'arôme soit moindre. Le vampire ne prit cependant pas la chance de trop faire durer le baisé et il le rompit avec un petit sourire avant de dire :


" Bien sûr que oui "

C'était la réalité. Sa réalité. Il y était plongé jusqu'au cou. Il lui restais simplement à trouver le courage d'aller rencontrer le couple princier pour la permission du bris de la première tradition. Croyez-moi, ce n'était pas une chose facile à faire ! Le bris des traditions étaient très sérieux. On ne les brisaient pas comme ça; simplement parce que l'envie nous en prenait ! Sinon, pourquoi prendre la peine de poser des lois sérieuses si on passait son temps à les briser ? Stew devait être certain de ses sentiments, certain que le couple princier allait le prendre au sérieux. Il ajouta :

" Je dois simplement être stratégique. Les éléments à prendre en considération demandent une méthode délicate "

Il avait un cercle d'Anciens à convaincre aussi ! Ha, le monde des vampires était presque nul ! Le jeune homme haussa les épaules, fit un sourire à Ariane et lui dit :

" Pour le moment, faisons comme si tout ça n'existait pas. D'accord ? "

Il voulait juste profiter de sa journée ... profiter du moment avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariane Redhole
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 133
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7ème année à Poudlard
Patronus : husky
Date d'inscription : 18/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Juin - 18:28
Ariane se sentait bien dans les bras de Stewart. En fait elle s'était sentie bien mieux dès qu'il lui rendit son étreinte. La jeune femme attendait le jugement, quelle serait la réponse du Vampire? Le coeur de la Gryffondor battait à cent à l'heure. Quel ne fut pas son bonheur et son soulagement lorsqu'il l'embrassa une nouvelle fois. Certes le baiser était rapide mais non moins rempli de tendresse, de passion et de délicatesse que les précédents. Le sourire qui étira les lèvres de la belle brune fut on ne peut plus radieux : elle était si heureuse de voir ses sentiments partagés par celui qu'elle aimait. Elle écouta attentivement le peu de mots qu'il lui adressa. La sorcière écoutait toujours le Vampire avec attention, elle buvait ses paroles. Etrangement, Ariane était persuadée que Stew s'en sortirais bien avec les gens qu'il devrait convaincre. Puis il lui demanda de faire comme s'il n'y avait pas de problème. La jeune femme prit un peu de temps pour répondre, elle était tellement heureuse que la voix lui manquait.

-Je crois que c'est le mieux à faire dans notre situation... En plus je n'ai pas envie de gâcher de bons moments avec toi..., murmura-t-elle en plongeant son regard dans celui du Justicar.

Doucement, la jeune fille commença à caresser le dos de Stewart. Elle se posait encore des tas de questions sur Stew. Dire qu'elle était tombée amoureuse de lui alors qu'elle le connaissait à peine. Parfois on trouvait une personne qui nous faisait ressentir des choses qu'on ne pensait jamais ressentir. Le jeune homme faisait connaître un bien-être incroyable à Ariane lorsqu'il était près d'elle. En effet, elle était si bien avec lui qu'elle doutait de pouvoir s'en détacher lorsqu'il faudrait qu'elle rentre chez elle. Toute fois, elle chassa ces pensées afin de profiter un maximum de son bien-aimé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Juin - 13:07
Le jeune homme entourait la taille de Ariane de ses bras. Il était encore incertain de vraiment vouloir se lancer corps et âme dans une relation affective avec une mortelle. Cela engendrait tant de problèmes et de solutions qui lui paraissaient insurmontables. Toutefois, il ne pouvais se camoufler le fait que la jeune mortelle lui plaisait et qu'il ne pouvais faire autrement que faire face à la musique.

Stewart ayant prit la décision de passer une journée de rêve, comme si leurs mondes différents ne les séparaient pas, sourit à Ariane avant de lui prendre la main. Une petite balade dans le parc serait fort agréable. Ensuite, il allait l'inviter au restaurant et passer une superbe soirée en tête à tête sur une terrasse. Après tout, c'était sa journée de congé, non ? Il pouvait la passer comme bon lui plaisait.

Le Moldu déposa un baisé sur les lèvres de la sorcière avant de se mettre à marcher doucement dans le parc. Plusieurs passants s'y trouvaient mais les lieux, pour le jeune homme, était vide et rien qu'à eux. Oui, il allait oublier sa condition pour quelques heures, cela ne lui ferait aucun mal. Les oiseaux sifflaient joyeusement dans les arbres, une douce brise les caressaient de son souffle chaleureux, des marchands commençaient à installer leurs stands roulants ici et là ... le parc s'éveillait lentement au monde qui s'offrait à lui.


" Tu voudrais quelque chose ? À boire ou à manger, peut-être ? "

Il devait être galant ! Sa mère lui avait toujours apprit à être prévenant avec les demoiselles. La moindre des choses était de lui offrir à boire ou à manger !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariane Redhole
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 133
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7ème année à Poudlard
Patronus : husky
Date d'inscription : 18/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Juil - 17:05
Ariane se sentait bien, elle se sentait incroyablement bien dans les bras de Stewart. Elle fut un peu déçue lorsqu’il se détacha d’elle pour la prendre par la main. Lorsque leurs lèvres s’unirent une nouvelle fois, la jeune femme cru exploser de l’intérieur tant ce baiser lui procura une foule de sensations plus puissantes les unes que les autres. Le vampire s’était mis à marcher et la sorcière dû le suivre. Misère… Il faisait de bien plus grandes enjambées que la jolie brune… Heureusement qu’il marchait tranquillement ! Ariane ne faisait plus attention à ce qu’il se passait autour d’elle si bien qu’elle sursauta légèrement lorsque Stew s’adressa à elle. Un peu déboussolée, elle prit quelques minutes avant de répondre :

-Non merci… Je n’ai envie de rien mis à part toi, pour le moment

Elle allait rouvrir la bouche pour lui demander ce qu’il voulait faire et lui rappeler qu’elle était mineure, donc encore sous la responsabilité de ses parents et que ces derniers ne seraient certainement pas très heureux que leur fille rentre tard et au bras d’un inconnu plus vieux qu’elle de quelques années ! Mais ceci l’aurait certainement coupé dans son élan d’enthousiasme et Ariane n’en avait pas envie. La gryffondor lui jeta un énième regard enamouré avant de regarder ailleurs, les joues écarlates… Si elle avait honte d’être avec Stewart ? Non, bien sûr que non mais elle sentait les regards des autres promeneurs peser sur elle et cela l’embarrassait. Ils devaient se dire que le beau vampire faisait du détournement de mineur et ça ne plaisait pas à la jeune femme que l’on puisse penser une chose pareille de lui, ça l'énervait vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Sep - 21:59
Stewart continuais de marcher, regardant attentivement la jeune fille qui l'accompagnait. Elle était si belle ! Sa peau était si douce et son sang ... son sang semblait si somptueux. Non, il ne devait pas penser à ça. C'était presque obscène. Le Carmariste détourna le regard et attendit la réponse de la jeune fille, réponse qui s'avéra négative. Il ne savait pas si c'était parce qu'elle était gênée ou si elle ne voulait vraiment rien. Pour cette rasison, Stew la regarda à nouveau pour voir qu'elel regardait aussi ailleurs, les joues légèrement rosées. Oui, elle était gênée. En tout les cas, c'était ce qu'interprétais le jeune homme. Il ne savait pas trop s'il devait insister. Ça aurait l'air un peu contrôlant et il ne voulait pas passer pour le type qui imposait des choses à sa petite amie. Ce n'était pas du tout le cas. Stewart se contenta de sourire et lui dit :

" Si tu changes d'avis, n'hésites pas "

Il n'allait pas plus insister. Le jeune homme continua sa marche, sa main bien campée au creux de celle de la jeune fille. Il n'avait pas conscience des regards des passants envers eux. D'ailleurs, les regardaient-ils vraiment ? Si oui, Stew n'en avait rien à faire. Il n'allait pas s'attarder sur les jugements des mortels. Le seul jugement qui lui importais à l'heure actuelle était celui du couple Princier. Ce serait eux, en fin de compte, qui allaient prendre la décision finale sur la suite de leur "union". S'ils refusaient, Stewart serait dans l'obligation de ne plus revoir Ariane. Ou ... de n'en faire qu'à sa tête et déserter le clan. Mais, nous n'en étions pas là.

Stewart passa sous une rangée d'arbres où de jolies fleurs laissaient dégager leur odeur. Avec un sourire il en ceuilla une pour Ariane et lui demanda :


" J'allais au cinéma ... tu aimerais venir ? "

Il ne savait même pas si elle savait qu'est-ce que c'était !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariane Redhole
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 133
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7ème année à Poudlard
Patronus : husky
Date d'inscription : 18/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 17:50
    Ariane se colla un peu plus contre Stewart. Elle voulait tant pouvoir être avec Stewart sans contrainte, sans se soucier du lendemain et de ce que diraient ou penseraient les vampires de leur relation. Elle voulait juste l’aimer et qu’il l’aime sans se poser de questions. Il était si gentil et si attentionné qu’Ariane serait perdue sans lui. Dire qu’elle était tombée amoureuse de lui si rapidement ! Elle comprenait de mieux en mieux pourquoi il l’obsédait de cette façon. Cette attirance qu’elle avait éprouvée le jour de leur rencontre, ce sentiment sur lequel elle ne pouvait pas mettre de mot avait désormais trouvé un peu plus de clarté et de mots pour la traduire. Elle se sentait si bien qu’elle avait complètement oublié la présence des passants. Ils étaient seuls au monde, Ariane et Stew, seuls ensemble… Ce serait le rêve pour la jeune femme mais malheureusement, ce n’était pas la réalité et ne s’en aperçu que lorsque le vampire lui cueilli une magnifique fleur avant de lui proposer d’aller au cinéma. Elle en sortait mais bon… Elle n’avait pas cessé de penser à lui pendant la séance. Au final, ça se résumait à ne pas y être allé.

    -Ce serait avec plaisir…, lui dit-elle de sa voix claire et mélodieuse avant de se dresser sur la pointe des pieds afin de l’embrasser encore une fois.

    Ses lèvres étaient si tentantes, si envoûtantes… Ariane aurait voulu ne jamais s’en défaire si cela avait été possible mais il faudrait bien qu’à un moment ils se détachent l’un de l’autre. Pour le moment Ariane se blotti contre Stewart et guida la main de ce dernier sur sa hanche avant de lui lâcher la main. Ariane avait presque besoin de sentir la chaleur du corps de Stewart contre le sien. A son contact, la Gryffondor se sentait de mieux en mieux. En fait Stew était une vraie drogue mais qui ne causait aucun dommage au corps et aux neurones.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans le parc pendant que le lapin n'y ais pas... Oh wait...
» Dans un parc
» Un marsmallow perdu dans un parc d'attraction[Pv Lise]
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Radulov de retour dans la TSHL!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Londres-
Sauter vers: