:: En dehors des murs :: Le Village de Pré-au-Lard :: Les Rues du Village Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cherchons des Nargoles! ( libre )

avatar
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 17/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Jan - 14:49
03 janvier 2001

La nouvelle année venait à peine de commencer, et tout le village semblait démontrer cela. Les décorations de Noël étaient encore en place, les gens débordaient de bonne humeur, souhaitant à tous une bonne année et Pré-au-Lard était toujours aussi blanc, comme à chaque hiver. Toute cette atmosphère donnait encore plus de raisons à Luna d'être rêveuse. Elle se baladait dans les rues avec un petit sourire scotché au visage, se rappelant des fois où elle venait ici quand elle était à Poudlard. Elle constata non sans une certaine mélancolie que tout cela semblait tellement lointain. Maintenant tous semblaient s'être dirigés vers leur propres chemins, et même si elle croisait des amies de temps en temps, ce n'était pas vraiment pareil. L'expérience de vie de Poudlard est quelque chose qui peut laisser n'importe qui nostalgique. Mais enfin, elle n'était pas venue ici pour ça. Elle commença à fouiller dans son sac.

-Où ai-je pu les mettre? Ah, voilà.

Elle sortit sa paire de lorgnospectres et les mit sur son visage.

Spoiler:



Oui, elle profitait de son temps libre pour faire quelques recherches. D'ailleurs, c'était la période parfaite! Juste après Noël, les Nargoles ont eu plein de temps pour infester les guis. Si elle avait de la chance, elle allait pouvoir les voir, comme ça elle en capturerait et pourra amener en cours demain. Elle sourit à elle même, toute contente. Elle avait tellement envie de découvrir des nouvelles espèces et prouver l'existence de celles que son père avait recherché! Elle chantonna doucement, s'approchant cautionnement des guis pour vérifier s'il y avait de Nargoles ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2039
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Jan - 17:34
(J'ai mit ta photo en spoiler, elle est trop grosse et déformes le forum)

Julianne la Grande se baladait dans les rue de Pré-au-Lard. Il s'agissait de l'un de ses moments favoris en dehors des tortures qu'elle infligeait à ses victimes. Pourquoi affectionnait-elle de se balader ainsi, parmi le petit peuple ? Tout simplement parce qu'on y trouvais des proies intéressantes. Oui, parce que ce n'était pas ici qu'elle allait trouver de nouveaux dévôts. L'allée des embrûmes était plus appropriée pour ça. Beaucoup plus. Non, ici elle trouvais de la chair à briser. Charmante perspective !

La sorcière marchait dans les rues passablement occupées. Les habitants étaient apparemment heureux de pouvoir profiter à nouveau de leur liberté maintenant que la situation avec les morts-vivants de Cigodan Dumbledore avait été rétablie. Pauvres imbéciles ! Ils ne savaient pas à quoi s'attendre. Un mal beaucoup plus important les menaçaient. Qu'ils s'amusent tous pendant qu'il était encore temps de le faire. Parce que, bientôt, ils allaient supplier pour leur salut.

Julianne la Grande passa la main dans ses cheveux d'ébène, souriant légèrement à l'idée de la terreur qu'elle allait instaurer chez les pauvres gens. En tournant la tête, elle apperçu une sillouette que "l'autre" aurait été heureuse de voir. Une ombre furtive et mystérieuse, celle de Luna Lovegood, se profilait à l'horizon. Julianne la Grande eu un sourire doucereux avant de diriger ses pas dans la direction que prenait la blonde rêveuse. Elle allait bien s'amuser. Luna Lovegood était une cible parfaite : naive et sans défenses. Parfait. Excellent, même

La sorcière se rendit silencieusement vers Luna, l'approchant avec des idées malsaines en tête. Oui, elle avait trouvé sa proie.


" Bonjour, Luna "

Oui, bonjour. C'était le cas de le dire. Julianne la Grande eu un sourire amusé et un tantinet arrogant en voyant la paire de lunettes que portait Lovegood et elle ajouta :

" Que fait tu dans le coin ... toute seule "

La démone fit un petit sourire et attendit la réponse de sa victime, le vent soufflant légèrement dans ses cheveux aussi noirs que son âme.


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 17/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Jan - 10:36
( Ok, désolée ! )

Luna s'était approchée de l'entrée des Trois Balais et regardait la grande gui qui se trouvait accrochée sous la porte. Même si elle était à l'extérieur, elle pouvait bien la voir grâce à la petite vitre sur la porte. La blonde trouvait cela plutôt dangereux... mettre une si grande gui dans un endroit fermé! Mais c'était une recette pour la catastrophe! Si elle était infesté de Nargoles, Merlin sait les conséquences que cela peut avoir! Les dangers des Nargoles ne sont pas encore connus, puisqu'ils sont beaucoup trop petits et rapides pour être attrapés, donc on ne peut que deviner les malheurs que ces bestioles peuvent causer. Rien qui soit mortel, évidemment, sinon des morts inexpliquées auraient été déclarées et les médicomages auraient pu déclarer l'existence des Nargoles. Non, non, c'était surement des petites maladies qui dérangent plus qu'autre chose. Enfin, c'est ce que la jeune naturaliste supposait; il fallait encore qu'elle attrape un Nargole pour que l'on puisse faire des expériences. Luna s'approcha néamoins de la porte, regardant le gui attentivement. Il n'y en avait pas dans celui là, du moins, elle n'en voyait pas. Ils devaient être bien cachés derrière les feuilles.

La jeune fille soupira et tourna les talons, se dirigeant d' un pas rêveur pour inspecter le prochain nid de Nargoles quand une voix prononça son nom. Elle se retourna, et regarda Julianne comme si elle n'était pas du tout surprise de la voir, malgré le fait qu'elles soient toutes les deux à Pré-au-Lard alors qu'elles ne sont plus élèves.

- Oh, Julianne. Bonjour!

Elle parla d'un ton agréable comme d'habitude, affichant son typique sourire involontairement mystérieux. Oui, elle était contente de revoir son amie, mais elle ne montrait jamais d'une façon précise ce qu'elle ressentait.

- Je cherche des Nargoles. Le Pré-au-Lard est toujours infesté pendant et après les fêtes.

Elle ajusta ses lunettes, ne montrant aucun signe de gêne en portant ces choses aussi bizarres sur son visage. Elle allait continuer à chercher bientôt de toute façon, pourquoi les enlever? Et qui sait, peut-être qu'un Nargole perdu volera près d'elles! Elle regarda son amie intensivement, mettant le doigt tout de suite sur ce qui avait changé sur son visage.

- Tes yeux sont mauves. Tu as du passer trop près d'une gui? Il faut faire attention, les Nargoles sont plutôt dangereux malgré leur petite taille. Papa avait découvert que des gens perdaient leur cheveux et avaient la peau qui pelait pendant plusieurs jours à cause d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2039
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Mar - 22:02
Julianne la Grande observait cette étrange "créature" que "l'autre" appréciait particulièrement. "L'autre" avait toujours de bons mots pour tout le monde et se plaisait à aider tous et chacun. Elle trouvais Luna intéressante malgré son étrangeté. Julianne la Grande, pour sa part, trouvais Lovegood pathétique. Une espèce de sotte illuminée, voilà ce qu'elle était ! Et avez vous vu ces lunettes dignes d'un asile de fou ! C'était des individus comme Lovegood qui la poussait au crime. Voyez, ce n'était pas de sa faute ! Il fallait bien qu'elle nettoie le monde de tout ces attardés ! Julianne la Grande était votre nouveau Messie. Agenouillez-vous et demandez grâce !

La sorcière des ténèbres eu un sourire "aimable" devant les salutations de Luna. Après tout, elle devait montrer un gentil intérêt, puisque ce serait ce que "l'autre" aurait fait. Puis, lorsque Lovegood remarqua la couleur mauve de ses iris, la démone ne put s'empêcher de prendre un air surpris. Oui, elle allait utiliser la faiblesse de l'excentrique Luna. Pourquoi pas ? Il fallait bien jouer un peu avec ses proies, sinon quel intérêt ?


" Mon Dieu ! Vraiment ?! "

Julianne la Grande haussa imperceptiblement les épaules, comme si la couleur de ses yeux importait peu avant de faire un signe de la tête en direction de la sortie du village.

" Je suis passé par le petit boisé à la sortie sud, près des ruines de la cabane hurlante. Peut-être y a t-il des Nargoles là-bas ... en tout les cas, je ne vois pas où ils auraient put attaquer mes yeux "

Personne ne se baladait dans le coin des ruines de la défunte cabane hurlante. Les pauvres idiots croyaient encore que les esprits malins hantaient le coin. Pauvres imbéciles ! Il y avait bien plus à craindre des vivants que des morts. Du moins, quand aucun nécromancien se trouvais dans le coin ! Si Luna tombait dans le piège, Julianne la Grande allait pouvoir en profiter pour se dégourdir un peu. Juste avant sa rencontre avec Lucius. Il fallait prendre possession du monde d'une manière plus directe. Elle était lasse de jouer au chat et à la souris à la longue !


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 17/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Mar - 18:51
Luna gardait son air rêveur devant la surprise de Julianne. Même si elle ne rigolait pas à propos des Nargoles, et y croyait sérieusement, son air calme et pas impressionnée devant la surprise de son amie pouvait rendre ceux qui ne la connaissait pas confus. Mes ses quelques amis savaient que ce n'était pas un manque d'intérêt envers son amie; Luna avait seulement une façon différente de voir le monde et ne semblait jamais paniquer.

Quand Julianne dit qu'elle ne voyait pas où les nargoles auraient pu attaquer les yeux, Luna prit un air presque "Hermionesque", du genre "mais comment tu peux dire une telle bêtise?".


- Le Nargoles n'attaquent pas les yeux, Julianne. Ils n'attaquent pas tout court. C'est la poudre qu'ils relâchent quand ils se sentent menacés qui contamine les gens. Enfin, Papa n'a rien pu prouver, mais c'est presque sur.

La blonde lança un regard rêveur vers la direction que son amie indiquait, se demandant si des Nargoles pouvaient bien être là. C'était pas probable, ce serait tellement ilogique qu'ils soient près d'un endroit abandonné!

- Tu as du te faire contaminer avant. Qui mettrait des guis dans les ruines de la cabane hurlante?

Elle marqua une pause, ajustant ses lunettes.

- Mais après, tout est possible.

Oui, son père lui avait toujours appris cela. Tout était possible tant qu'on n'avait pas prouvé que c'était impossible. On ne pouvait jamais nier la possibilité d'une chose sans preuves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luka Petrov
~+ SAINTE-MANGOUSTE +~
Nombre de messages : 66
Age du perso : 32 ans
Fonction : Psymage
Patronus : Aucun
Date d'inscription : 01/07/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 26 Mar - 17:15
Il s'agissait d'une belle journée d'hiver. Le temps des fêtes était enfin passé et tout le monde pouvait souffler un peu. Les réveillons et les souper de famille étaient assez fatiguant, surtout qu'ils avaient dut voyager jusqu'en Russie pour aller voir la famille qui habitait encore là-bas. Eavan avait adorée et il fallait dire que Luka aussi. Il s'était bien amusé à entendre sa belle tenter d'apprendre la langue ! En fait, il s'était bien marré. La langue Russe était assez complexe et Eavan croyait que son avantage de parler vampirique allait l'aider. Elle prétendait que le vampirique était plus difficile que le Russe ! Bien, il fallait la voir tenter de prononcer les mots "bonjour belle-maman" pour rire pendant des heures. Encore plus quand le petit Ewen, presque un an et demi, avait apprit plus rapidement à dire "bonjour Mamie" que sa Maman. Fort drôle, je vous le dit.

Le jeune père avait décidé de sortir avec son fils, question de laisser Eavan se reposer. Apprendre le Russe était fatiguant ! Mouhahhahaa ! Sans farces, il voulait faire une surprise à sa fiancée. D'ailleurs, ils devraient bien se marier un de ces jours. Ils ne pouvaient pas demeurer fiancés à jamais. Surtout que son beau-père commençait à le regarder de manière encore plus sombre; comme s'il était un profiteur. D'accord, Monsieur Rogue le prenait pour un nullard, mais Luka ne profitais de rien. Il aimait réellement Eavan. C'était simplement qu'il aimait bien prendre son temps. Oui, il était du genre "pantouflard" et "feinéant" ... bref, il ne se pressait pas. Il prenait la vie cool. C'était problématique ? Devaient-ils vraiment se presser ? Enfin.

Luka marchait lentement, tenant son fils Ewen par la main. Il aurait put le prendre dans ses bras pour aller plus vite, mais le gamin voulait marcher tout seul comme un grand. Il commençait sérieusement à montrer du caractère, le p'tit homme ! Eavan plaisantais en disant qu'il était un "vrai Rogue" ce qui donnait toujours froid dans le dos à Luka. Par Merlin, tout mais pas ça ! Si Ewen devenait aussi casse-pied que son beau-père, il allait se prendre par les parties ! Bref. Le Guérisseur marchait dans le froid, tentant de convaincre fiston de se laisser prendre dans les bras quand ...


" Julianne ! "

Le jeune homme regarda son fils, lui sourit et lui dit d'un ton convaincant et exagérément enjoué :

" Tu as vu ? C'est Tante Juju ! Viens vite, on va la voir ! "

Yiippiii, il allait pouvoir prendre fiston ! Merlin soit loué ! Avec un sourire, Luka prit Ewen dans ses bras et se hâta de se rendre en direction de sa belle-soeur. Son sourire se crispa un peu en voyant Luna. Heu ... qui c'était ? Ses lunettes étaient étranges et loufoques. Il dut se retenir pour ne pas éclater de rire. Après tout, il ne voulait pas insulter la jeune fille en question. Il devait se montrer professionnel. Elle avait peut-être une maladie mentale ... en tant que psymage, il devait le prendre en considération.

" Bonjour mademoiselle "

Luka regarda Julianne d'un petit air genre "qui c'est ?" avant de lui dire :

" Ça va, toi ? Je disais justement à Ewen qu'il faudrait bien aller voir Tante Juju ! "

Hihi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2039
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Avr - 19:16
La sorcière des ténèbres fit un air quelque peu stoique, lorsque l’amie de « l’autre » lui lança adressa presque la parole comme si elle était une vulgaire attardée. En tout les cas, l’air qu’avait prit la fille aux lunettes était manifeste. Le genre d’air qui disait « tu sais pas ça, mais tu dit des âneries pauvre vieille ! ». Ça passait peut-être avec « l’autre », mais pas avec Julianne la Grande. Elle avait subitement une envie folle d’étrangler Luna sans plus de cérémonie. Ici même, dans la rue, devant tout le monde, sous les yeux des gamins qui allaient hurler dans les jupes de leurs mères pendant que leurs pères allaient lui lancer des sortilèges bien inutiles avec leur baguette tout aussi inutiles qu’innefficaces. Oui, commettre le crime parfait ici même, détruire toutes ces limaces se pensant à la hauteur des hommes. Tuer et faire souffrir tous et chacun. Immédiatement.

Julianne la Grande émit un petit sourire en coin, déterminée à passer à l’attaque. Elle allait frapper et frapper fort. Une voix, cependant, l’en empêcha. La voix du beau-frère de « l’autre ». Un pauvre imbécile de drogué. La sorcière des ombres se figea durant une fraction de seconde, son sourire se crispa, et elle se tourna lentement en direction de Luka. Qu’est-ce qu’il venait de dire ? Tante « Juju » ?!! Il la prenait pour Super Nannie ou quoi ? Qu’est-ce que c’était que ce surnom de débile ? La femme ne dit rien durant deux ou trois secondes avant de faire un sourire des plus aimables. « L’autre » aurait apprécié cet élan d’esprit, si nous pouvions le dire ainsi. Oui, la démone avait un peu reprit le contrôle d’elle-même. Ce n’était pas le moment de se laisser aller. Par contre, elle venait d’avoir une idée des plus charmantes.


« Bien sûr ... tiens, laisses le moi, Luka. Tu as l’air débordé ! Ewen et moi allons chercher des Nargoles avec Luna. On reste ici, t’inquiètes ! »

Un enfant se perdait si rapidement. Ces petites créatures se blessaient aussi de bien des manières, tout aussi étranges les unes que les autres. Elles ne se souvenaient même pas de comment elles avaient put faire pour se retrouver pendu dans un arbre, étouffées par les branches. Quel désastre ! Un accident était si vite arrivé. Et si vite oubié quand on savait s’y faire. Julianne la Grande tendit les bras en direction du gamin, lui sourit et lui dit d’un ton qu’elle voulait affectueux :

« Viens voir Tante Juju, mon beau Ewen. Luna va te montrer les Nargoles avec ses jolies lunettes ! »

Youhou, la joie !


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il faut chasser les nargoles de là! [LIBRE]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Le Village de Pré-au-Lard :: Les Rues du Village-
Sauter vers: