:: En dehors des murs :: Londres :: Le Village de Westmacott :: Le Château VanHolsen [Carmalistes] Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Demande au couple princier

avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Jan - 1:10
7 janvier 2001

Il y avait maintenant cinq mois que Stewart n'avait pas vu Ariane. Pas qu'il ne désirait pas la revoir, mais la jeune fille était retournée à Poudlard. Ils s'envoyaient des hiboux régulièrement et le jeune homme appréciait la Griffondor de plus en plus. Il devait avouer qu'il songeait souvent à elle et il s'était enfin décidé à en discuter avec le couple Princier. Après tout, il n'avait pas le choix s'il voulait aspirer à plus avec Ariane. Stewart avait donc complété sa journée de travail, effectuant une dernière patrouille du côté de la forêt de Westmacott. Il était ensuite revenu au château et s'était changé. Il désirait porter un uniforme propre et non souillé de terre pour adresser sa requête aux VanHolsen. De toute manière, se présenter devant le couple princier en uniforme malpropre était quelque chose d'impensable ! Bien vêtu, Stew était ressortie des quartiers réservés aux Justicars et avait parcouru les longs couloirs menant à la salle du trône. Il y avait tellement de couloirs ici ! Plusieurs lui était même inconnus.

Stewart emprunta une allée de marbre dont le centre était parcouru de colonnes du même matériaux. Il passa une porte menant à une sorte de couloirs de portraits royaux, traversa une pièce richement décorée de pierres scintillantes et, enfin, il parvint devant une immense porte gravée des armoiries de la famille VanHolsen. Deux gardes se tenaient devant. Stewart leur sourit et leur dit :


" Je viens voir le couple princier "

Il ne restait plus qu'à attendre de voir s'ils pouvaient le recevoir. Parce que ce n'était pas garanti qu'il pourrait avoir un rendez-vous. Cela dépendait toujours des affaires en cours. Le Justicar ajouta :

" C'est concernant la première Tradition "

Ça pourrait peut-être aider de spécifier !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1413
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Jan - 1:06
Gardes princier

Debout devant les portes menant à la salle des trônes, aussi immobiles que des Sphinx, les gardes Carmaristes veillaient à ce que les visiteurs n'importunent pas impunément le couple princier. Ils avaient bien du travail à accomplir pour que l'Élyséum fonctionne à merveille. Sans compter les nombreuses stratégies qu'ils devaient élaborer pour tenir les Sabbats hors d'usage. Plus, les rencontres qu'ils avaient avec les autres couples princiers. Ha, parfois les gardes se disaient que la vie de prince n'était pas une bien bonne chose ! Pas mal de responsabilités ... mais ça valait les Gallions gagnés ! Enfin, tout ça pour dire qu'ils étaient bien contents de n'être que les gardes. Ils étaient grassement payés pour ne pas faire grand chose ! Rester en place durant des heures à surveiller, ça ne demandait quand même pas la lune !

Les gardes, qui commençaient à s'emmerder un peu, furent donc heureux de voir arriver Stewart Thomas au bout du couloir. Thomas était un des Justicars de la Cour. Un chic type. Souvent silencieux, mais un chic type tout de même. Les gardes le saluèrent de la tête et un d'entre eux lui dit :


" Aia Thomas "

Les gardes écoutèrent les propos de Stewart et ils se regardèrent brièvement avant que celui de gauche n'entre dans la salle des trônes. Il marcha vers le Prince VanHolsen, qui se trouvais assied sur son trône pendant que la Princesse était ... assied sur le Prince. Heu ... Le garde cessa d'avancer, l'air gêné, toussota légèrement et allait dire qu'il reviendrait quand la Princesse retourna s'asseoir sur son trône et que le Prince lui fit signe d'approcher. Bon. Hem. Le garde s'approcha et, une fois devant le couple princier, il s'inclina, regardant le sol et dit :

" Apsene-imnë ... i Justicar Stewart Thomas mer-lye vél-an i Inga Tradisi "

Le garde demeura immobile, attendant une réponse de la part du couple Princier.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ ADMINISTRATEUR +~
Nombre de messages : 2015
Age : 41
Localisation : Mascouche, Québec
Age du perso : 27 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Jan - 22:01
Julianne la Grande s'amusait. Oui, elle se plaisait dans son rôle de "l'autre". Il y avait quand même certains avantages, dont celui de profiter du corps somptueux de Ludwig VanHolsen. Ce n'était pas à rejeter du revers de la main ! Puis, même les femmes les plus puissantes pouvaient se permettre de passer du bon temps. La sombre sorcière avait donc décidé de procéder à quelques séances conjugales sur le trône du Prince. Pourquoi pas ? Hum ? Ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient. ELLE pouvait faire ce qu'elle voulait. Julianne la Grande était assise à califourchon sur le Prince, l'embrassant passionnément et avec une certaine sauvagerie. Il aimait quand sa femme dominait. Au fond, ce type était un pleutre. La sorcière fut dérangée dans sa prise de pouvoir par un des gardes, qu'elle regarda avec une certaine froideur avant de descendre du Prince VanHolsen pour aller se rasseoir sur son trône. C'était bien embêtant. Il faudrait qu'elle se souvienne de punir ce garde et, croyez-moi, elle allait s'en souvenir.

La femme fixa son regard sur le garde, un léger sourire marquant ses lèvres. Ainsi donc, un Justicar désirait venir leur parler de la Première Tradition. Thomas s'était probablement amouraché de cette pimbêche rencontré dans le parc. Une petite sorcière sans importance. Le jeune homme devait s'attendre à ce qu'ils lui donnent leur bénédiction. Hé bien ... elle allait bien s'amuser !


" I Inga Tradisi ? Nyar-hé fenda "

Julianne la Grande fit un bref sourire à son garde avant de reporter son attention sur Ludwig, à qui elle fit un petit clin d'oeil. Ils allaient reprendre leur petite activité dans quelques instants. Pour le moment, c'était le moment d'instaurer un peu son pouvoir. Les amusements étaient divers dans ce monde ! La femme tourna les yeux en direction de la porte de la salle et attendit que Stewart Thomas daigne entrer.


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 201
Age du perso : 32
Fonction : Prince des Vampires Camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Crapeau (ouais, riez)
Date d'inscription : 31/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Jan - 19:16
Sa femme était en feu et Ludwig VanHolsen n'allait certainement pas s'en plaindre. Il aimait quand elle était sauvage, intense, sensuelle ... forte et puissante comme un ouragan détruisant tout sur son passage. Oui, il aimait Julianne, surtout quand elle se comportais de cette manière. Sa femme avait toujours été particulièrement portée sur la chose, mais depuis un certain temps, elle était encore plus ... chaude. Quelque chose en elle avait changée; comme si de la lave bouillante s'écoulait en elle. C'était excitant. Très excitant. Non, le Prince VanHolsen ne se doutais pas que son épouse n'était plus elle-même, qu'une sorte de démone l'avait possédée. S'il l'avait simplement sut, il aurait tout fait pour ravoir celle qu'il aimait. Cependant, il n'en savait rien.

Son envie charnelle était à son sommet, ses mains baladeuses allaient s'installer sous les vêtements de sa belle, lorsqu'ils furent dérangés par un des gardes qui venaient les aviser de l'arrivée de Stewart Thomas. Ludwig poussa une sorte de ronchonnement et allait dire à son garde qu'ils ne recevaient personne pour le moment quand Julianne en décida autrement. Ludwig avait lancé un regard en direction de son épouse, replaçant un tant soit peu son pantalon avant de lui murmurer, alors que le garde s'éloignait :


" Sa sam-pol-varjon "

Oui, ça aurait put attendre ! Si Stewart voulait les voir concernant la première tradition, cela ne risquait pas d'augmenter le nombre de vampires. La nourriture n'allait donc pas être réduite ... bon, d'accord, ils devaient évaluer la dangerosité de la fille en question mais ... ça aurait put attendre ! Ils étaient occupés, là ! Pffff ! Ludwig tenta de reprendre un air de contenance et ajouta :

" Ve holta-i fenna ento "

Ho oui, ce serait assurément le dernier rendez-vous pour aujourd'hui. Il allait mettre fin le plus tôt possible à l'entretien et ensuite allait ordonner aux gardes de ne laisser personne entrer sous aucun prétexte. Personne !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1413
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Jan - 12:35
Le garde

Le garde se sentais stupide. Stupide et mal-à-l'aise. Il venait de faire une bourde monumentale ! Mais, en même temps, comment aurait-il put savoir que le couple Princier était en train de ... hum, enfin. Le Vampire garda la tête penchée vers le sol, attendant une réaction quelconque. La Princesse semblait légèrement surprise. Pour ce qui était du Prince, il lui demandait si cela aurait put attendre ... heu ... probablement, oui. Le garde fit légèrement signe que oui, sans rien dire. Il tourna ensuite les talons sans trop demander son reste, alors que le Prince lui disait de faire entrer Thomas. Par les dents de Dracul, il n'allait plus se faire prendre ! Ho que non !

Sortant de la salle du Trône, le garde reprit sa place à l'extérieur, disant simplement à Stewart :


" Te pockat "

Le garde jeta un regard à son collègue et lui fit un air du genre "vieux, j'te dit pas ce que j'ai vu !" avant de reporter son attention droit devant lui. Il devait reprendre son sérieux et sa contenance. Il était professionnel, après tout. Ne devenait pas garde au château qui le voulait. Le Vampire se tint droit et immobile, attendant que Stewart Thomas entre pour referner doucement la porte. La veille ne faisait que commencer.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 12:07
Le jeune homme attendait sagement le retour du garde, espérant que le couple princier accepte de le recevoir au plus vite. Il se trouvais de plus en plus mal à l'aise en pensant à Ariane, parce qu'il ne pouvait rien faire pour aller plus loin dans une éventuelle relation. Il jugeait qu'il devait le respect à la jeune fille et que la laisser ainsi dans l'attente n'était pas une situation des plus honorables. En entendant, Stewart discutait avec l'autre garde, plus pour faire descendre sa nervosité qu'autre chose. S'il essuyait un refus, il ne verrait plus jamais Ariane. Il ferait tout pour l'éviter.

Le deuxième garde revint enfin et lui annonça que le couple princier l'attendait. Stewart hocha légèrement la tête en guise de remerciement et entra ensuite dans la salle du trône. Doucement, les portes se refermèrent derrière lui pendant qu'il s'avançait en direction des trônes. Le Prince VanHolsen le regardait avec un certain amusement; bon signe à son avis; pendant que la Princesse le fixait d'un air plus ou moins sombre. Merde. Si la Princesse refusait le Prince VanHolsen allait certainement aller dans le même sens. Souvent, la Princesse avait plus de poids que le Prince, même si ce dernier se refusait à le voir. Visiblement, Stewart allait devoir travailler pour obtenir la permission princière.

Le Justicar s'arrêta devant les trônes et s'inclina en signe de respect. Il demeura quelques secondes incliné avant de se redresser et de dire respectueusement :


" Ni lye aia ninya condo "

Une formule de salutations polies et respectueuses ne faisait jamais de tort. Stewart laissa planer le silence quelques instants avant d'ajouter :

" Ni mer-lye vél-an i Inga Tradisi. Ni omentië erëa jeraha wen ar milya-sam- erëa uhusiano kubwa as essë "

Voilà, il avait exposé les faits. Il avait rencontré une jeune fille et il désirait avoir une relation sérieuse avec elle. C'était pourquoi il demandait la permission de briser la première Tradition de son peuple. Il ne restait plus qu'à attendre le verdict et ... espérer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ ADMINISTRATEUR +~
Nombre de messages : 2015
Age : 41
Localisation : Mascouche, Québec
Age du perso : 27 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Mar - 16:25
Julianne la Grande affichait un air fermé et froid. Elle n'appréciait pas être dérangée. Elle était en train de faire des choses importantes, ici ! On la dérangeait inutilement pour une histoire de bris de tradition. Pourquoi est-ce que ces vulgaires vampires n'étaient-ils pas plus sensés ? Ils n'avaient qu'à s'accoupler entre eux au lieu de tomber stupidement amoureux avec des mortels ! Les Sabbats étaient beaucoup plus sains que ces foutus Carmaristes dont "l'autre" était issue. La sombre sorcière soupira et pinça les lèvres alors que le Justicar Thomas approchait d'eux. Pourvu qu'il ne prenne pas dix ans pour leur exposer son histoire. Lorsqu'il s'arrêta enfin devant eux, la jeune femme arqua un sourcil sans dire un mot. Ce fut donc d'une oreille quelque peu distante qu'elle écouta ses explications. Il avait rencontré une jeune mortelle et désirait entreprendre une relation sérieuse avec elle.

" Pen-ro fárëa ho nessa Xortdan sé London an tye hitta ? "

La démone soupira légèrement avant de jeter un regard torve en direction de Ludwig. C'était n'importe quoi. Qu'il mette fin à cette plaisanterie au plus vite afin qu'ils puissent continuer ce qu'ils étaient en train d'accomplir. Julianne la Grande n'avait aucunement l'intention de donner son accord à ce bris de tradition. Il y avait assez de jeunes vampires à Londres pour que ce Justicar puisse prendre son pied. Il était bien inutile de prendre la chance de dévoiler leur monde pour une amourette. Ils avaient assez de problèmes comme ça. Ou, ils en auraient suffisamment comme ça ! La sorcière des ténèbres fit un léger sourire, une lueur froide dans ses iris mauves, avant de reporter son attention sur Stewart. "L'autre" attendrait l'avis de son époux. Elle devait donc attendre ... mais elle avait une envie folle de renvoyer Stewart avec un cinglant refus.


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 201
Age du perso : 32
Fonction : Prince des Vampires Camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Crapeau (ouais, riez)
Date d'inscription : 31/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Mai - 21:44
Ludwig fit un signe de tête devant les salutations de son Justicar. Il leva les bras, posa ses coudes sur les accoudoirs de son trône, croisa les mains et les plaça sous son menton; signe évident de réflexion. Il écouta ce qu'avait à nommer le jeune Stewart Thomas, élément qui ne le surprenait aucunement compte tenue de la teneur de la première tradition. Il aurait fallut être un parfait idiot pour ne pas savoir d'avance la saveur de la discussion. Et Ludwig était loin d'être un idiot. Malgré ce que les Sabbats voulaient croire !

Le Prince VanHolsen jeta un léger regard en bias à sa femme, qui venait de lancer une phrase relativement acerbe. N'y avait-il pas suffisamment de jeunes vampires pour le satisfaire ? La question était choquante. En tout les cas, Ludwig ne connaissait pas son épouse sous cet angle. Ce fait lui fit légèrement froncer les sourcils avant qu'il ne dise à Stewart :


" Tai ëa sina-wen ? Ea essë ho estel ? "

C'était la chose la plus importante à déterminer. Qui était-elle et pouvions nous lui faire confiance ? Il prendrait sa décision par la suite. Parce que, pour le moment, Julianne se taisait, ce qui signifiait qu'elle lui laissait le choix de déterminer du destin de Stewart Thomas. Ça aussi c'était surprenant ... assez pour se poser des questions. Dommage que, lorsque le Justicar allait quitter la salle du trône, les affres de l'amour allait reléguer ses questionnements aux oubliettes !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Juin - 21:44
Le jeune homme était assez nerveux. Il s'était toujours sentie un peu timide dans ces lieux luxueux et royaux. Le couple princier était aimable et juste, toutefois c'était lui qui décidait du destin de tout les vampires de leurs Elyseums. Jamais Stewart n'avait eu à faire une quelconque requête. Il avait toujours obéit aux traditions, agissant comme un parfait membre de la communauté vampirique. Il était aussi, sans se vanter, un excellent justicar. Toutefois, venir dans la salle du trône l'avait toujours intimidé. Imaginez quand c'était pour demander une permission aussi importante ! S'ils refusaient, Stew serait obligé d'oublier sa relation avec la belle Ariane. Que de stress !

Le justicar jeta un regard en direction de la Princesse VanHolsen, qui venait de l'apostropher. S'il y avait suffisamment de jeunes filles vampires sur l'Élyséum ? Heu, bien entendu. Le jeune homme baissa la tête en signe de respect. Il n'osa pas dire quoique ce soit. La Princesse ne semblait pas dans ses bons jours, il valait mieux faire profil bas. Espérons que le Prince soit de meilleur humeur. Stewart regarda ses pieds, gardant un silence religieux. Ce silence fut percé par la voix du Prince VanHolsen, qui lui demandait des informations sur Ariane. Le vampire toussota et releva la tête. Il regarda son Prince et lui dit :


" Essë beren esta-Ariane. Essë istyar se Poudlard se Griffondor. I aranel VanHolsen i yomenië holland parke "

Le jeune justicar regarda la Princesse, espérant qu'elle se souvienne de Ariane. Elle avait semblé la trouver chouette. Espérons qu'elle ait confiance et qu'elle donne son accord. Stewart ajouta :

" Essë ëa valda estel "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 201
Age du perso : 32
Fonction : Prince des Vampires Camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Crapeau (ouais, riez)
Date d'inscription : 31/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Avr - 17:25
Le prince VanHolsen regardait son Justicar avec attention. Sa demande était légitime mais sérieuse. Une requête pour bris de la première tradition demandait une analyse minutieuse de la siituation. Effectivement, si la personne en qui nous mettions notre confiance nous trahissait, c’était l’ensemble de la communauté vampire que nous mettions à risque. En tant que Prince, il devait tenir compte de plusieurs éléments avant de prendre une décision posée. Ludwig écouta par conséquent calmement et de manière sérieuse les propos du vampire qui se tenait devant lui. Ainsi donc, la jeune femme se nommait Ariane et elle était actuellement étudiante à Poudlard dans la maison des Griffondor. De plus, Julianne avait rencontré l’étudiante dans le parc. Ludwig tourna immédiatement la tête en direction de son épouse et lui dit :

« Tye du husker ? Tye du sanwë kas ? »

Stewart lui affirmait qu’elle était digne de confiance. Normal, le jeune homme était amoureux ! Quand nous étions amoureux, nous avions une confiance aveugle en la personne qui faisait battre notre coeur. C’était pour cette même raison que Ludwig se tournait vers Julianne, d’ailleurs ! Si son épouse avait rencontré cette Ariane, elle était à même d’avoir une idée sur l’authenticité de la jeune fille. Pouvaient-ils lui faire confiance ou s’ils risquaient plus en commettant cette action ? Le Prince VanHolsen se fiait sur le jugement de sa tendre moitié sur le sujet. Julianne était quand même une personne réfléchie; malgré ses tendances impulsives; jamais elle ne mettrait les siens en danger. Par conséquent, le Prince croyait bon de la laisser décider. Après tout, cette Ariane ... il ne la connaissait pas du tout ! Ludwig fit signe à Stewart qu’il avait entendu avant de reposer la main sur le repose-bras de son trône. On verrait ce qu’en pensait Julianne. Après, ils verraient ce qu’ils feraient avec cette épineuse question.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Demande couple de serrage vis de palier et ecrou de bielle moteur deutz BF4M2011C
» Demande de rang spéciaux
» Boule et Tessie couple de caniches toy abricot
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Londres :: Le Village de Westmacott :: Le Château VanHolsen [Carmalistes]-
Sauter vers: