Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
~+ POUDLARD +~
avatar

Nombre de messages : 754
Age du perso : 44
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
84/100  (84/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Mer 21 Sep - 10:29

Citation :
21 septembre 2001

L'année était commencée depuis presque trois semaines et le premier cours d'Histoire n'avait lieu qu'aujourd'hui ! J'avais tempêté des heures entières pour qu'il ait lieu plus tôt -- lire dès le lendemain de la rentrée à l'aube -- mais les horaires de tout le monde ne pouvaient me donner la liberté d'agir à ma guise. C'étaient les paroles de Severus, évidemment. Je lui avait dit qu'il n'avait qu'à changer son horaire à lui et il n'avait rien dit en me regardant avec ses yeux plissés. Bha quoi ? C'était vrai ! C'était lui le directeur de Poudlard, qu'il s'arrange avec les problèmes d'horaires ! Remus avait dut me sortir du bureau par prévention, parce que j'étais prête à lui dire à Severus qu'il faisait son travail comme un putois. Ho, je n'aurais pas perdu mon emploi, vous savez ? Dites ? Severus n'était pas placé pour perdre une génie comme moi comme enseignante, han ! Puis, j'étais quand même son amie, il ne m'aurait jamais fait ça.

Quoiqu'il en soit, c'était le premier cours d'histoire ce matin. Je n'en pouvais plus d'attendre et, évidemment, je m'étais levée à l'heure des poules pour me précipiter dans ma salle de classe. J'y avait allumé un feu, ouvert les volets, placé les bureaux pour la centième fois, les nettoyer pour le deux centième fois avant de m'asseoir à mon propre bureau pour ... lire. Je lisais depuis presque trois heures maintenant. Je n'avais conscience de rien d'autre que les mots imprimés qui défilaient sous mes yeux avides de connaissances. La seule chose qui pouvait me permettre de me calmer, de me sentir à l'aise avec l'univers était les livres. Sans la lecture, je serais devenue ... insipide. J'avais beau avoir plusieurs autres qualités, mon intelligence et mon désir de connaissances n'en demeuraient pas moins l'essence de mon être.

Je tournais lentement les pages des dix volumes qui occupaient mon esprit. J'en était aux environs de la moitié de chacun des livres, ce qui devrait amener la fin de ma lecture aux environs de l'heure du diner. Un bref regard en direction de ma montre me permit de voir qu'il était maintenant près de 9h00. Les premiers élèves étaient certainement sur le point d'arriver. Avec un sourire enjoué, je reportai mon attention sur mes livres et en recommençai la lecture assidue.




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Sam 24 Sep - 10:02

Garett sortais de la bibliothèque. Il avait en main deux livres sur l'Histoire de la Magie, qu'il comptais bien montrer au Professeur A. Lupin. Il avait effectivement quelques questions sur la matière et il était certain que son Professeur saurait y répondre. La directrice de Serdaigle avait réponse à tout. Le jeune homme marchait dans les couloirs, dépassant quelques étudiants qui prenaient visiblement tout leur temps pour se rendre dans leur salle de classe. Il s'agissait, pour la plupart, de premières années qui semblaient un peu perdus. Le jeune homme prit le temps de diriger quelques-uns d'entre eux; après tout, il était loin d'être en retard; avant de poursuivre son chemin dans les couloirs doucement éclairés par les lumières des chandelles.

Il dut attendre quelques instants après les escaliers magiques pour pouvoir poursuivre sa route. La plupart du temps, il avait de la chance avec ces étranges escaliers et il ne perdit pas un temps considérable avant de pouvoir s'engager dans le couloir menant à la classe d'histoire. Il croisa Rusard, qu'il regarda brièvement avant d'accélérer le pas. Il n'avait pas envie d'entendre le concierge de l'école lui sortir ses propos insignifiants. De toute manière, il ne faisait rien de mal ! Garett tourna le coin et traversa l'allée d'armures qui se retournèrent légèrement sur son passage. Habitué à ce genre de phénomènes, il ne s'y attarda pas et entra finalement dans la salle d'Histoire de la Magie. Comme d'habitude, le Professeur A. Lupin était en train de lire. Le Serdaigle alla donc s'installer à un bureau libre avant de déposer son sac sur sa table. Il ouvrit son sac, sortie ses effets personnels et se prépara pour le cours. Il poserait ses questions à la fin ... cela ne pressait pas non plus !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Lun 26 Sep - 9:21

L'histoire de la magie. Si Justin avait put repousser ce cours encore plus, il l'aurait fait ! Il trouvais la matière assez ennuyeuse, même si le Professeur A. Lupin était une excellente professeur, qui rendait bien la matière avec énormément de chaleur et de passion. Ça n'avait rien à voir avec son enseignement. Non, c'était la matière qui ne passait pas. Tout simplement. L'histoire avait quelque chose d'ennuyant. De très ennuyant. Toutes ces choses faisaient partie du passé, cela n'existait plus. Les sorciers qu'ils étudiaient étaient morts depuis des lustres. Pourquoi étudier leurs vies ? D'accord, la plupart avaient eu un apport certain à leur monde, mais quand même. Ce qui était fini était fini. De plus, le cours manquait; à l'avis du jeune Griffondor; d'action. Ils ne faisaient qu'être assied à écouter et à prendre des notes. Rien de bien palpitant pour un garçon comme lui !

Bref, Justin prenait tout son temps pour se rendre en cours. Il avait refait son sac trois fois, question de bien étirer les choses. Ho, il n'allait pas être en retard au cours. Il avait promis à sa mère d'être plus à l'heure. Pour le moment, comme nous en étions au début de l'année, il avait encore l'intention de tenir sa promesse ! Le jeune homme fini par mettre son sac sur son épaule et à quitter sa salle commune. Il avait beau prendre son temps, cela n'allait pas arrêter l'inévitable : le cours d'histoire de la magie. Beurk.

Le Griffondor parcouru les couloirs, rigolant avec plusieurs amis en cours de route. Il prit même le temps d'arrêter à la Grande Salle pour chercher un ou deux muffins anglais. Puis, il avait poursuivit son chemin pour arriver devant la porte de la classe "maudite". Ce fut avec un profond soupir qu'il y entra pour constater que, malgré le fait qu'il avait prit son temps, il était le deuxième arrivé. Bon. Nouveau soupire de la part du Griffondor, qui alla s'asseoir à une des nombreuses places disponibles. Sa montre magique avait dut encore déconner ...
Revenir en haut Aller en bas
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
~+ INSTITUT +~
avatar

Nombre de messages : 646
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Mer 28 Sep - 15:51

Ce matin-là encore, Guenièvre avait appliqué à la lettre sa stratégie "anti-réflexion". Enfin si, elle avait réfléchi (en même temps, elle était à Serdaigle, hein, elle était obligée de se servir de son cerveau ne serait-ce que pour entrer dans sa salle commune), mais pas aux Fondateurs. Profitant de l'été indien, elle s'était échappée dans le parc avec son fidèle compagnon, j'ai nommé l'Histoire de Poudlard, et elle avait bouquiné, concentrant son attention sur tout ce qui était postérieur aux Fondas, histoire de ne pas titiller les souvenirs de M. Godric. Si elle continuait à ce rythme, elle allait finir première de la classe. Ca lui était totalement égal en fait mais si elle gagnait des bonnes notes dans le procédé. Puis, un peu de culture ne pouvait pas faire de mal.

Lorsque l'heure était venue de se rendre en cours, elle avait fermé son bouquin presque à regret et avait rassemblé ses affaires éparpillées sur l'herbe. Respirant l'air tiède à pleins poumons, elle s'était dirigée d'un pas vif vers le château sans se retourner pour admirer la beauté du parc noyé par le soleil du matin. Avancer. Elle avait parcouru le dédalle de couloirs sans réfléchir. Elle avait beau n'être qu'en deuxième année, elle connaissait le château comme sa poche et aurait pu s'y retrouver les yeux fermés. Oh, quelques petits changements depuis les alentours de l'an mille avaient du se produire, mais rien de dramatique. C'est ainsi qu'elle arriva sans même s'en rendre compte dans la salle d'histoire de la magie, à ce point perdue dans les pensées qu'elle avait pourtant passé la matinée à essayer d'éviter qu'elle s'attendait presque à voir Rowena Serdaigle attablée derrière le bureau du professeur Lupin. Elle reprit ses esprits juste à temps pour saluer correctement le professeur et se maudit intérieurement. Pourquoi ne pouvait-elle pas mieux se contrôler ? Elle se choisit une table à l'écart des quelques élèves présents et commença à déballer ses affaires. Vu comme elle était distraite aujourd'hui, elle n'allait pas se lancer dans une conversation qui aurait pu être compromettante.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Jeu 29 Sep - 22:13

Quand il fallait y aller, il fallait y aller. Telle était le devise de Eloi Morisson. Disons que les études n'étaient pas d'une première importance pour lui. Tout ceux qui le connaissait pouvait l'affirmer : il donnait le minimum d'effort pour passer convenablement. Pas qu'il ne voulait pas réussit, mais il considérait que mettre toute son énergie dans un secteur qui n'allait pas "lui servir à grand chose" était plus ou moins efficace. En tant que joueur de Quidditch avait-il vraiment besoin de savoir à quoi servait le pus de bulbobulb ? Non. Pourquoi se donner la peine de l'apprendre par coeur, alors ? Le Poufsouffle ne se concentrait vraiment que sur les cours plus importants, comme les sorts et enchantements, les potions et la défense contre les forces du mal. En dehors de ça, bof. Inutile.

Eloi ramassa ses effets personnels et les plaça dans son sac qu'il posa sur son dos. Il sortie ensuite de sa salle commune, fraichement douché après avoir fait quelques tours du stade de Quidditch. Il n'y avait rien de mieux que de sentir les muscles de son corps s'activer alors qu'on tenais en équilibre sur un balai. C'était une sensation extraordinaire et indescriptible. Le jeune homme parcouru donc les couloirs en "sentant" encore ces sensations dans chacune des parcelles de son corps. Il se sentais bien. Le sourire aux lèvres, il emprunta le couloir menant à la salle d'histoire de la magie. Le cours ne serait peut-être pas si pire ! Il fallait être optimiste ! C'était aussi sa dernière année, il pouvait bien donner un peu plus d'efforts que d'habitude. Juste quelques petits mois de plus et ce serait terminé. Allez, un effort de plus !

Le Poufsouffle entra dans la salle du Professeur A.Lupin et lui sourit. Peine perdue, parce qu'elle était occupée à lire ces livres. Pas grave. Le jeune homme s'installa à une des places disponibles et se prépara pour ce qu'il espérait être un cours assez intéressant pour lui donner envie de faire cet effort de plus. Il en était capable ! Oui, il pouvais prendre la vie sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Donovan Lasher
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 175
Age du perso : 18 ans
Fonction : Ministère de la Magie, Département de la Justice Magique, Bureau des usages abusifs de la magie
Réincarnation de Salazar Serpentard

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Mer 12 Oct - 12:49

Donovan était couché sur son lit. Il regardait le haut plafond, songeur et légèrement perturbé. Serpentard prenait de plus en plus place dans son esprit, y allant de commentaires forts peu élogieux sur tous et chacun. Le jeune garçon s'efforçait de suivre les conseils de Lakers. De ne pas penser à Serpentard comme un être entier et réel, de l'ignorer. Mais, voilà ... s'il ne le considérait pas comme un être distinct, cela signifiait qu'il était fou. Complètement fou. Il entendais la voix de quelqu'un qui n'existait pas et qu'il prenait pour le co-fondateur de Poudlard. Voilà ce que signifiait faire comme si "Salazar n'était pas réel". Donovan ne savait pas trop si c'était une bonne idée, en fait.

Il était donc perdu dans ses pensées, tentant de trouver un moyen de se sortir de ce bourbier. Les autres pouvaient bien dire qu'ils devaient garder le secret, honnêtement, le jeune garçon commençait à croire qu'ils devraient peut-être en parler. Parce que, soyons logiques, comment allaient-ils arriver à faire la part des choses, s'ils étaient fous tous les quatre ? C'était bien ce que Lakers disait. Ils étaient fous. Si les fondateurs n'étaient pas réels, ils étaient dingues. Ils souffraient d'une sorte de psychose "à deux" qui allait les envoyer tout droit à l'asile. S'ils ne recevaient pas d'aide avant. Et, s'ils n'étaient pas en train de péter un fusible, ils ne pouvaient pas s'en sortir tout seuls. Comment est-ce qu'ils le pourraient ? Ils avaient 12 ans ! Donovan pensait, sans trop se rendre compte de l'heure qu'il était. Peu à peu, ses yeux se fermèrent et il sombra bientôt dans un demi-sommeil. Les voluptes des rêves l'enveloppèrent et un songe monta à son esprit.


_\ La tour d'astronomie. L'immense télescope placé devant la fenêtre. Rowena, pencha sur une carte, les sourcils froncés et l'air grave. À ses côtés, Helga, qui semble catastrophée. Un peu plus loin, Godric. Avec son air de guerrier frondeur, son épée à la main qu'il agite dans tous les sens. On aurait dit qu'il était prêt à passer à l'attaque, comme toujours. Et lui ... lui, il se regarda les mains. Grandes, fines et parsemés de quelques cicatrices. Il leva la tête qu'il tourna lentement. Il aperçu ses traits dans un miroir déformé. Un homme au regard froid et vif. Un petit sourire aux lèvres. Serpentard. Il tourna la tête vers Rowena, qui venait de commencer à parler. Elle parlait, mais il n'entendais rien à ce qu'elle racontais. Ses lèvres bougeaient sans qu'aucun mots n'en sorte.

" ... "

Aucun son ne sortais de sa bouche non plus. Que le silence. /_

Donovan se réveilla en sursaut. Le coeur battant, il passa les mains sur son visage avant de regarder ses mains. C'étaient les siennes. Il ne savait pas trop ce que voulais dire ce rêve, mais il faisait peur. C'était le rêve le plus terrorisant qu'il n'avait jamais fait. Et, le pire, c'était qu'il ne savait même pas pourquoi.

Le Poufsouffle descendit se son lit, replaçant ses cheveux tout en apercevant l'heure au hasard. Ce ne fut qu'à ce moment qu'il réalisa qu'il avait un cours. Histoire de la Magie. Merde, il allait être en retard ! Le jeune garçon s'était précipité en dehors de son dortoir, prenant à peine le temps de prendre son sac à dos. Il était même très incertain d'avoir les bons livres à l'intérieur. Cela n'avait guère d'importance. Donovan couru jusqu'à ce qu'il sorte de sa salle commune. Elle était presque vide. Tout le monde devait être déjà en cours.

La réincarnation de Salazar couru, empruntant plusieurs passages secrets. Merci à ses souvenirs ! Do poussa une parte camouflée et arriva juste en face de la classe d'histoire. Il prit le temps de reprendre son souffle avant d'entrer. Il fut soulagé de constater qu'il n'était pas encore en retard. D'ailleurs, d'eux quatre, il n'y avait que Guenièvre. La chance ... si on pouvait le dire ainsi. Le jeune garçon marcha droit vers Lakers et s'assied juste derrière elle. Il se pencha légèrement en avant et lui murmura :


" Pssss ! Psssstttt !!! "

Il voulait attirer son attention. Bon, peut-être pas la meilleure façon, mais en tout les cas ! Il ajouta, toujours dans un murmure :

" J'ai fait un rêve bizarre ... hey, Guenièvre, tu entends ? Faut qu'on se voit ... pssssttt ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
~+ INSTITUT +~
avatar

Nombre de messages : 646
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Mer 12 Oct - 15:50

Guenièvre était en train de verser de l'encre dans son encrier avec précaution lorsque Donovan lui fonça littéralement dessus. Elle releva juste à temps la bouteille et s'empressa de la rebouchonner avant de faire des dégâts. Sur ça au moins, elle avait fait des progrès. L'année précédente, elle en aurait probablement renversé partout ! Elle s'assit donc et sortant nonchalamment un canif de sa poche, s'attela à tailler sa plume. S'occuper les mains, s'occuper l'esprit, et ne pas penser à Godric. Un sifflement reptilien lui fit cependant tourner la tête. Donovan s'était attablé derrière elle et lui racontait sa vie en chuchotant. Elle lui répondit sur le même ton.

"Mais oui, j'entends, et probablement la moitié de la classe aussi. Attends..."

Elle avait essayé d'adoucir son ton un peu trop sec. S'y prendre avec Donovan était délicat. Elle était toujours plus… extrême qu'elle ne l'aurait voulu. Pourtant, elle ne désirait rien tant que d'être en bons termes avec lui. Déjà ça tout seul, vu leurs différences… Alors, avec les deux Fondateurs quelque part derrière, bonjour la galère ! Après avoir prit soin de fermer sone esprit comme Maryna le lui avait apprit, elle reprit avec le maximum de gentillesse sans paraître fausse, bref, en marchant sur des œufs.

*Comme ça, c'est plus sûr. Un rêve, tu dis ? On en fait tous tu sais. Mais bon, c'est vrai que la plupart sont importants. C'était quoi ? Un souvenir de Salazar ?*

Elle se retourna à demi et lui jeta un clin d'œil complice avant de se remettre dans le bon sens et de continuer à tailler sa plume comme si de rien n'était. Elle et Donovan étaient connus pour ne pas être les meilleurs amis du monde. Paraître trop proches aurait été louche.

Elle se demandait bien ce que son rêve avait de si important. S'il prenait la peine de lui en parler, c'était que de toute évidence, ça n'était pas un souvenir sans importance. Souvenir révélateur, vision alors ? Le rêve du lion n'avait jamais rien eu à voir avec sa vie antérieure et pourtant, il lui avait révélé l'existence de celle-ci. Elle l'avait fait des dizaines et des dizaines de fois, jusqu'à ce qu'elle découvre leur véritable nature en fait, mais cela n'avait pas d'importance. Elle avait su dès la première fois qu'il n'était pas anodin et il l'avait conduit à d'importantes révélations. Peut-être qu'ils auraient de la chance avec celui de Do et qu'ils apprendraient enfin quelque chose d'intéressant. Quitte à être plongé dans un monde de fous, autant connaitre les tenants et les aboutissants, non ?


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donovan Lasher
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 175
Age du perso : 18 ans
Fonction : Ministère de la Magie, Département de la Justice Magique, Bureau des usages abusifs de la magie
Réincarnation de Salazar Serpentard

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Sam 22 Oct - 10:00

Le Poufsouffle se figea sur sa chaise. Comment ça, tout le monde pouvait l'entendre ? Il regarda autour de lui dans une attitude fort peu "discrète", faisant crisser les pattes de sa chaise sur le sol de pierres. Bien entendu, des personnes lui jetèrent un regard -- à cause du bruit -- ce qui fit pousser un léger cri de pousset au garçon. Salazar n'aurait pas été fier, mais il s'en foutais ! S'il fallait que quelqu'un ait entendu qu'il avait la trouille d'un petit rêve et qu'il en discutais avec une fille, il porterait la honte sur ses épaules pendant des siècles ! Et disons que son âme avait assez de honte comme ça à porter !

Donovan reporta son attention sur Guenièvre, qui venait de lui parler en esprit. Il détestais ça ! Il détestais la sensation de fourmillement dans sa tête quand quelqu'un y entrait, il détestais entendre la voix de quelqu'un d'autre lui parvenir; comme une deuxième conscience. Quoique au point il se trouvais ... que ce soit Serpentard ou Lakers qui lui parle dans sa tête, hein. Quelle différence ? Le jeune garçon rendit un sourire quelque peu "crispé" à la réincarnation de Griffondor avant d'imaginer la salle close dont ils s'étaient parlés. Oui, cette fois il allait fermer son esprit. Il n'y pensait pas le trois quart du temps alors il devait se concentrer. Do ouvrit ses livres, mine de rien, et fit semblant de s'y intéresser. Il répondit ensuite à Guenièvre :


* C'était dans la tour d'astronomie. Il y avait les fondateurs. Serdaigle était penchée sur un télescope et elle avait l'air vraiment grave. Elle dégageait un danger, un très sérieux danger. Poufsouffle semblait catastrophée. Griffondor agitait son épée dans tous les sens, comme s'il voulait décapiter tout le monde qui allait oser l'approcher. Serpentard avait l'air de trouver ça grave mais un peu ironique. Et là, Serdaigle s'est mise à parler, mais aucun son ne sortais de sa bouche. Ses lèvres bougeaient mais j'entendais rien ! Salazar a ensuite parlé et c'était la même chose. Aucun son. *

Maintenant qu'il racontais ça, il voyais bien que cela ne semblait pas si effrayant que ça. C'était même bien "commun". Toutefois, le "vivre" et l'entendre était bien différent. C'était vraiment un rêve choquant ! Le Poufsouffle ajouta :

* C'était flippant, j'te jures ! *

Il allait passer pour une larve ! À c'était bien ce dont il avait besoin ! Donovan tourna les pages de son livre légèrement plus durement. Il s'était énervé pour rien ... et il aurait l'air d'un parfait imbécile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
~+ INSTITUT +~
avatar

Nombre de messages : 646
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Mar 25 Oct - 5:40

Concentrée sur sa plume comme jamais, Guenièvre ne disposait que de ses oreilles pour savoir ce que traficotait Donovan. Mais qu'est-ce qu'il fichait ? Raclement de chaise immonde sur le dallage, petit cri de fausset. Quoi, il n'était quand même pas effrayé qu'elle lui ait parlé en esprit, si ? D'acord, c'était bizarre, mais ils avaient fait ça toute leur vie antérieure. C'était tellement facile, pratique surtout ! Ca lui venait presque naturellement maintenant, pourquoi s'en priver ? Dans tous les cas, c'était le moyen de communications dont ils disposaient le plus sûr.

Elle se retourna brièvement, suivant le mouvement de ses camarades au regard attiré par le boucan et saisit au vol le sourire crispé de Donovan avant de se retourner. Sa plume commençait à être bien taillée. Elle espérait que leur conversation n'allait pas durer trop longtemps, parce que c'était une bonne plume et que ça lui ferait mal de devoir la tailler jusqu'au bout et de la finir déjà alors qu'elle était quasi-neuve. Par mesure de précaution, elle ouvrit son manuel au hasard. Les Congrés sorciers du Moyen-Age ? Hum, non, ça n'était pas le moment ! Elle feuilletant rapidement jusqu'à arriver à un chapitre plus innocent puis son alibi bien construuit, entreprit de démêler ce que racontait Donovan.

Les fondateurs dans la tour d'astronomie, avec une impression de danger et des images mais pas de son ? Ok, c'était définitivement un rêve important. Donovan l'avait trouvé "flippant". Elle comprenait ça. Quand elle rêvait du lion, il ne se passait quasiment rien et pourtant, elle avait toujours la sensation que quelque chose de capital allait se passer. Ces rêves ne prenaient leur sens qu'avec les sentiments qu'ils inspiraient.


*Je te crois. Si c'était dans la Tour d'Astronomie, tu crois que ça avait un rapport avec la prophétie ? Tu sais pas lire sur les lèvres ? T'as vraiment rien compris de ce qu'ils disaient ? Si c'est important, peut-être que tu en rêveras encore et qu'il y aura du son cette fois.*

C'était vraiment rageant, chaque fois qu'ils se rapprochaient un temps soit peu du contenu de cette fameuse prophétie, quelque chose les bloquait immédiatement dans leur progression. La famille de Maryna qui se faisait assassinée, le professeur Barrière qui prenait un congé paternité, un rêve sans son... Rrrr ! Elle avait vaguement envie de brûler quelque chose pour se défouler. Heureusement pour elle, la cheminée de la salle de classe était allumée. Personne ne remarquerait si la flambée reprenait subitement, si ? Testons ! Le feu augmenta brusquement de volume, des volutes de flammes orangées s'élevant de l'âtre. Fiou, ça faisait du bien de pouvoir se lâcher un peu. Honnêtement, ça n'était pas elle qui avait hérité du plus discret pouvoir d'élémentaliste mais ça ne voulait pas dire qu'elle ne pouvait pas aussi en profiter !


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Lun 31 Oct - 11:58

Tetsuko pressée d'arriver à son premier cour d'histoire de la Magie n'avait pas le temps de finir correctement son déjeuné. Elle jetait des regards dans les couloirs, elle ne connaissait toujours pas les salles. Quel stress ! La jeune fille s'arrêta brusquement. Les élèves derrière elle eûent à peine le temps de dévier leur route. Un jeune élève effleura par mégarde Tetsuko. Celle-ci prit de peur fit un bon sur le côté. Elle le regarda et s'excusa rapidement, son cartable dans les mains. Ses affaires glissèrent du sac. Tout était tombé. Zut ! Elle rougie de honte et commença a ramasser ses affaires. Le jeune homme s'abaissa alors et l'aida. Elle leva les yeux et vit son badge. Il venait de Griffondor. Elle remercia, rouge comme le badge du jeune homme. Celui-ci la regarda d'un aire gentil et lui dit que ce n'était pas grave. Il partit ensuite avec ses amis et la laissa seul.
Elle regarda son sac, elle avait eu peur d'avoir oublié son livre d'histoire de la magie. Elle poussa un long soupire lorsqu'elle le vue dans son sac.

Elle continua à marcher, zut, elle allait être en retard ! Elle vit par chance la salle et des têtes qu'elle connaissait déjà. Elle rentra et salua le professeur. D'un vif regard elle trouva un place libre et s'assit. Un nouveau cours allait de nouveau commencer pour elle. Elle sortit ses affaires et les posa discrètement sur sa table.
Revenir en haut Aller en bas
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 339
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Mar 1 Nov - 6:00

Maryna se hâtai dans les couloirs. Elle ne voulait pas arriver en retard pour son premier cours d'histoire de l'année!!!! Elle avait donc rapidement fini son petit pain s'était levé et sans prendre le temps retourner dans sa salle commune, s'était dirigé vers sa salle de cours.
Quand elle pénétra dans la salle elle s'aperçut avec soulagement que le professeur était toujours plongée dans un de ses livres. Elle fit un petit sourire. Cela faisait du bien de retrouver des scènes familières. Elle entra et salua le professeur Lupin d'un signe de tête, pas la peine de la déranger dans sa lecture. De toute façon elle ne décollerait de son bouquin qu'à l'heure pile et précise, pas avant! Elle vit que Donovan et Guenièvre étaient déjà là, chacun activement plongés dans une tâche quelconque et qui pouvait passer pour ordinaire. Ils devaient sûrement être en train de discuter. Elle leur sourit et décida d'aller s'asseoir derrière, à côté d'une première année qu'elle ne connaissait pas. Pourquoi? Tout simplement comme ça, par envie. Ce n'était pas toujours facile de se repérer dans Poudlard et de se faire des amis la première année et pis Maryna avait envie de faire connaissance. Donc pourquoi pas?
Elle posa son sac sur la table voisine de celle de la jeune Poufsouffle et lui demanda avec un sourire:


"Salut, ça ne te dérange pas si je m'assois là?"

En attendant elle fouilla dans son sac pour en sortir ses affaires et les posa sur sa table histoire de ne pas avoir l'air bête. Elle se tourna de nouveau vers la jeune fille.

"Au fait, moi c'est Maryna. Je suis en deuxième année. Et toi?"

Elle ne précisa pas qu'elle était à Serpentard, cela se voyait à ses vêtements. Elle n'avait pas honte de sa maison mais beaucoup de monde avait des préjugés sur Serpentard. Elle espérait que la première année n'était pas comme ça. Elle cherchait juste à faire connaissance et à être sympa après... Si elle ne voulait pas, Maryna laisserait tomber et irait s'asseoir ailleurs.


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Mar 1 Nov - 13:16

Tetsuko encore légèrement dans les nuages. Elle continuait a se poser les même questions. Allait elle enfin se faire des amis? Une jeune élève rentra dans la salle. Tetsuko ne l'a remarqua pas encore. Totalement dans ses pensé. La jeune poufsouffle se rappelait qu'elle avait oublier d'écrire à son père. Elle devait donc le faire au plus vite. Raconter qu'elle était arriver à poufsouflle comme lui. La jeune serpendard arriva près d'elle et posa son sac. Tetsuko sorti de ses rêves avec un frisson. Une lueur de bonheur arriva dans ses yeux. La première personne qui venait vers elle ! Tetsuko en fut étourdie quelques seconde. Elle regarda Maryna qui venait de se présenter poser ses affaires. Si elle voulait qu'elle vienne à côté d'elle ? Mais bien sûre ! Quel question ! Tetsuko reprit son sérieux.

" Mais bien sûre ! Je ne connais encore personne ici... "

Tetsuko rougie légèrement. Enfin, elle allait enfin pourvoir parler avec quelqu'un !
Elle se rappela d'un coup les paroles de son père. Il lui avait déconseiller de ne pas parler au serpertard. Tetsuko regarda encore une fois Maryna.


* Je ne vois pas en quoi les serpertards sont à éviter. En tout cas cette fille m'a l'aire bien sympa.
Et puis mon père a fait une généralité. Je suis sûre que toute les personnes de serpentard ne sont pas de mauvaises personnes. Je verrais bien de toute façon si Maryna est gentille ou non. Elle vient déjà vers moi, c'est beaucoup pour moi !
Et je ne pense vraiment pas qu'elle vienne pour me faire du mal. *


" Oh excuse moi, j’oubliais. Je suis Tetsuko, Tetsuko Alween de première année. Deuxième année ! Tu dois connaître du monde non ? En tout cas je suis heureuse que tu veuilles bien te mettre près de moi. "

Tetsuko rougie de plus belle et baissa la tête. Avec un léger mouvement de stress elle aligna encore une fois ses affaires qui étaient pourtant déjà posé parfaitement sur sa table. Elle sortit un feuille et un stylo et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
~+ POUDLARD +~
avatar

Nombre de messages : 754
Age du perso : 44
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
84/100  (84/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Ven 4 Nov - 18:19

Tout à ma lecture, je n'entendis même pas le raclement de la chaise sur le sol pierreux. Ça m'en prenait plus que ça pour me sortir de mes lectures, vous savez ? Dites ? Une fois, David avait dit que même six Cracaboum lancés de manière consécutive à deux doigts de mes oreilles ne me feraient pas lever la tête de mes bouquins, han. Évidemment, par défi, James et Sirius s'étaient empressés de tenter le coup et savez quoi ? Je n'avais pas levé les yeux. Enfin oui, mais seulement une minute dix secondes plus tard, han, pour voir les Maraudeurs tordus de rire – sauf Remus, han, qui les regardaient avec un air grave – et mes questions à leur intention ne les avaient fait que plus rire. Je ne les auraient jamais crut si Remus ne m’avait pas assuré que c’était vrai : je n’avais pas réagit à des cracaboum. Ha, que j’avais dit en me remettant à lire. Évidemment, cela n’en avait fait que plus rire les gars, mais bon ... j’avais l’habitude qu’ils rient de moi. Je n’allais quand même pas en faire un drame pour des rires de plus, non ? Plus d’abord, c’était vrai que c’était drôle, vous savez ?

Je levai par conséquent la tête de mes livres qu’au moment de débuter le cours. Comment je faisait pour relever la tête à chaque fois au moment pile, sans passer tout droit ? Han ? Dites ? L’instinct, probablement ! Je regardai donc mes élèves, souriante, avant de me lever et de tendre ma baguette magique en direction de la porte de ma classe; que je fermai d’un geste habile de baguette. Je contournai ensuite mon bureau et allai me placer au milieu de la rangée centrale, toujours toute pimpante et souriante. L’année débutais, han ! C’était excitant !


"Bonjour à tous, han ! Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis le Professeur Amélia Jane Lupin; directrice de la maison Serdaigle. Je serai votre professeur d’Histoire de la Magie et vous verrez que l’histoire peut-être tout simplement passionnante, vous savez ? Dites ? En parcourant l’histoire, on apprends tout pleins de choses sur notre civilisation, notre histoire, sur les lois magiques et les éléments ayant fait de nous ce que nous sommes. Vous savez, pour savoir où l’on va, il faut savoir par où nous sommes passés, han, et c’est ce que l’histoire de la magie nous enseigne."

Je reprit mon souffle avant de placer les mains croisées devant moi, bien posées sur mon ventre. C’était une position confortable pour enseigner, vous savez ? Dites ? Oui, oui !

"Le cours d’aujourd’hui portera sur le Sabbat dans la magie. Premièrement, qui peut me dire ce que signifie le terme Sabbat ? Han ?"




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 339
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Ven 4 Nov - 18:22

Assise à la table, Maryna attendait la réponse de sa voisine et lui fit un grand sourire en l'entendant se réjouir. Tant mieux car la jeune fille avait peur de n'être jugée que sur sa maison à la mauvaise réputation dont, il fallait bien l'avouer, était parfois justifié. Elle lissa avec soin sa feuille de parchemin et déboucha sa bouteille d'encre tout en écoutant d'une oreille attentive la jeune poufsouffle qui se présentait après un instant de réflexion.

"Et bien Tetsuko je suis heureuse de faire ta connaissance. Je sais que la première année ce n'est pas forcément facile de se faire des amis. Souvent par timidité, je l'étais beaucoup moi même mais après avoir fait connaissance de certaines personnes, et bien... J'ai beaucoup moins de mal à aller vers les autres. Mais je ne connais pas tout le monde non plus tu sais. Beaucoup de vu mais les prénoms et les noms... C'est une autre histoire!"

Elle lui fit de nouveau un grand sourire. Il est vrai qu'après avoir beaucoup trainé avec Quentin et Samuel par exemple qui eux étaient des garçons très timide on cessait vite de se considérer soit même comme timide. Et puis, avec des amis comme Guenièvre et Donovan qui eux n'étaient pas, mais alors pas du tout timide et bien, on se laissait vite entraîner! Mais Maryna ne se faisait pas trop de soucis pour la première année. Il y avait un petit temps d'adaptation, normal après tout. Et après, c'était parti! On ne s'arrêtait plus!

"Ne t'inquiète pas pour ça en tout cas. Tu vas vite d'habituer à Poudlard et te faire des amis. Les cours sont un bon moyen de faire de nouvelles rencontres. C'est aussi pour ça que Poudlard a été créé... Pour permettre de transmettre des connaissances, favoriser les échanges entre les élèves, faire de nouvelles rencontres..."

Oui, c'est pour ça qu'ils l'avaient créé. En partie. Elle sourit à la première année.
À ce moment là le professeur se leva et Maryna reporta son attention sur elle. Un petit sourire apparut sur son visage et elle jeta un regard en biais à Tetsuko pour voir sa réaction. Cela surprenait la première fois d'entendre le professeur À. Lupin parler. On avait l'impression de se noyer sous les informations! Et que, en plus, elle ne respirait pas! Très étonnant. Stupéfiant même! Et paf, ça ne loupa pas, première question au bout de quoi,... 2 mins de cours? À peu de choses près. Mais c'était typique de leur professeur et elle ne s'en étonnait plus, elle l'appréciait comme ça. Le sabbat dans la Magie... La main de la jeune serpentard se leva immédiatement tandis qu'elle tournait d'une main rapide et habituée les pages de son livre pour obtenir des réponses complémentaires.


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air



Dernière édition par Maryna Parker le Dim 6 Nov - 5:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donovan Lasher
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 175
Age du perso : 18 ans
Fonction : Ministère de la Magie, Département de la Justice Magique, Bureau des usages abusifs de la magie
Réincarnation de Salazar Serpentard

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Sam 5 Nov - 16:43

Donovan pinça les lèvres et ne put s’empêcher de regarder le dos de Guenièvre d’un air torve. Non, il ne savait pas lire sur les lèvres, merde ! Non, il n’avait pas compris ce qu’ils disaient ! C’était bien ça qui était effrayant ! Pourquoi est-ce que Lakers lui reprochait de n’avoir rien saisit des paroles des fondateurs ? Bon, c’était peut-être pas le cas, mais c’était ainsi que le Poufsouffle prenait les paroles de sa jeune « amie ». C’était peut-être une parcelle de l’identité de Salazar qui remontais à la surface, mais il se sentais insulté. Il n’était pas aussi génial que la miss Lakers, hein ! Non, il ne pouvait pas lire sur les lèvres ou deviner les pensées des autres, lui ! Peuh !

Le Poufsouffle marmonna quelque chose tout en tournant de plus en plus violement les pages de son livre d’histoire. Il en déchira d’ailleurs quelques-unes, ce qui ne le dérangea pas outre mesure. Ce n’était qu’un vulgaire livre qu’il allait s’empresser de jeter une fois l’année terminée. Pourquoi est-ce qu’il amaserait des objets qui allaient amasser la poussière et ne servir à rien d’autre que remplir de l’espace ? Donovan n’ajouta donc rien d’autre au sujet de son rêve, se contentant de lancer des regards noirs dans le dos de Lakers. Grrrr ! Dire qu’il commençait à la trouver gentille ! Aussitôt qu’elle en avait la possibilité, elle lui lançait une pique ! D’accord, ça n’en était peut-être pas une ... mais bon.

Derrière lui, d’autres élèves arrivèrent. Le jeune garçon ne s’en intéressa pas, se contentant de tourner encore et toujours les pages de son livre d’un air morne. Il se sentais de plus en plus idiot et cela ne lui plaisait pas du tout. Ainsi, la réincarnation de Serpentard releva des yeux sombres en direction du Professeur Lupin, lorsqu’elle débuta son cours. Le Sabbat. Une question simpliste. Les fondateurs avaient participé souvent à ces genres de fêtes. Avec un sourire en coin, Donovan leva la main. Il allait prouver à Lakers qu’il savait quand même des choses, même s’il ne pouvait pas lire sur les lèvres ! Oui, il était insulté ! Bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Dim 6 Nov - 12:54

Tetsuko écouta Maryna avec un sourire, celui qu'elle savait tellement bien faire. Cette fille commençait à lui plaire et elle lui rendrait sa gentillesse envers elle. Elle remarqua aussi les sourires que la jeune serpentard lui envoyait.

* Mon père a vraiment tord, les serpertards ne sont vraiment pas comme il me les as décrit ! Ou alors elle est l'exception même ? *

La jeune poufsouffle écouta pour la première fois la professeur parler. Elle remarqua le regard de Maryna et lui sourit encore une fois. Elle écouta d'une oreille assez distraite, elle voulait parler à sa voisine.
La question que posa Mme Lupin atterrie sur elle comme un réveil. Malheureusement, encore une fois elle ne savait pas la réponse. Sa voisine quand à elle, leva directement la main. Elle voulu lui demander comment elle savait tout ça ! Elle la vit feuilletez son livre et fit de même.
Elle ne trouva malheureusement pas la page. Qu'elle imbécile ! Son père lui avait pourtant dit de regarder ses livres avant la rentrée ! Au moins, elle aurait été moins à l'ouest !
Elle prit un stylo et une feuille qu'elle plaça soigneusement devant elle pour se préparer à prendre des notes. Elle plaça de manière délicate son livre près d'elle. Tetsuko reprit sa recherche en attendant que Mme Lupin interroge un élève. Néanmoins elle ne put se retenir et chuchota avec un petit sourire à sa voisine.


" Il faudra que tu m'apprennes à me servir de ses livres ! Je n'ai toucher qu'à des livres de lecture. Je ne sais pas du tout comment me servir de ses bouquins "

Elle leva la tête et jeta un regard amusé à Maryna, toujours en tournant les pages... dans le vide.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Dim 6 Nov - 16:46

Le jeune homme était occupé à parcourir son livre d'histoire de la magie, quand un violent bruit strident lui fit tourner la tête. Un garçon de Poufsouffle venait de se lever et de faire crisser les pattes de son siège sur les dalles de pierres. Garett le regarda quelques secondes, sans plus, avant de reporter son attention dans son volume. Ce fait n'était qu'un évènement isolé. Plusieurs personnes pouvant faire du bruit avec leur chaise, simplement par accident. Rien qui ne valait qu'on s'y attarde en particulier. Le jeune Serdaigle continua donc à tourner les pages de son livre, notant ici et là sur un parchemin à côté, des éléments pouvant être intéressants pour le cours.

Ce ne fut que lorsque sa directrice de maison se leva pour débuter le cours, que Garett posa sa plume pour écouter. Il fit un sourire amusé devant son énoncé concernant l'importance de l'histoire de la magie. Le Professeur A. Lupin était une passionnée et cela était clairement visible dans l'intonation de sa voix, le choix subtil de ses mots. On pouvait sentir toute les connaissances qu'elle possédait et qu'elle était prête à offrir gracieusement à ceux qui voulaient bien l'entendre. Et au nombre de mots qu'elle pouvait prononcer en une seule minute, on avait intérêt à vouloir l'entendre !

Une fois le petit discours d'introduction fait, Garett se pencha en direction de son livre. Le Sabbat dans la magie, un sujet intéressant. Le Sabbat était de tout temps un évènement majeur dans leur communauté. Ce phénomène remontais à la nuit des temps, d'ailleurs. Mais, que signifiait exactement le terme "Sabbat". Voyons voir dans le livre ... Le jeune homme tourna encore quelques pages avant de lever la main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Lun 7 Nov - 11:42

Bha non. Justin avait beau agiter son avant bras et jouer avec tous les boutons de sa montre magique, il s'avérait qu'elle fonctionnais parfaitement. Il était donc arrivé bien en avance pour le cours, beaucoup trop pour ses habitudes. Bha ça alors ! Perturbant. Enfin, il ne lui restais plus qu'à se plonger dans ses pensées en attendant le début du cours. Oui, parce que ce ne serait certainement pas lui qui allait passer dix minutes à lire son livre ou encore à relire ses notes de l'an dernier. Ho que non. Vous le preniez pour qui, une encyclopédie ? Non, le Griffondor préférait de loin s'évader dans son esprit, imaginer des scènes d'aventures ou encore imaginer son avenir et tout ce qui venait avec. Justin tourna son visage en direction de la fenêtre et s'évertua à regarder ce qui se passait à l'extérieur. Il avait hâte que les parties de Quidditch débute ! Ça c'était de l'action !

Le jeune homme sortie rapidement de ses pensées quand le Professeur A.Lupin prit la parole pour débuter le cours. Il tourna la tête vers son professeur et la regarda avec un demi-sourire. Elle ne perdait pas de temps à y aller avec un discours élogieux concernant l'histoire de la magie ! Toutefois, Justin dut avouer qu'elle avait raison. Il n'y avait rien de mieux pour comprendre le présent et prédire l'avenir que de se pencher sur le passé. Le Griffondor tira son livre dans sa direction et en parcouru rapidement les premières lignes des yeux. Bon, le Sabbat. Qu'est-ce que c'était que ça ? La réponse devait se trouver en début de chapitre. Justin chercha encore quelques secondes avant de lever la main. Il croyait pouvoir dire quelque chose de potable.
Revenir en haut Aller en bas
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
~+ INSTITUT +~
avatar

Nombre de messages : 646
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Mer 9 Nov - 11:43

Ayant plus que fini de tailler sa plume, Guenièvre rangea son canif dans son sac et se pencha sur son livre. Elle s'était arrêtée au hasard sur une page de révision de fin de chapitre qui mélangeait diagrammes récapitulatifs, mini-biographies et listes de dates clés concernant les lieux de réunion magique, chapitre qu'elle avait étudié l'année précédente. Ca n'était pas un chapitre très difficile et il était donc parfaitement inutile de relire la page. La jeune Serdaigle continua donc à feuilleter son livre avec légèreté, relevant seulement la tête pour adresser un sourire à Maryna lorsque celle-ci entra. Evidemment, son amie continua à l'éviter et ne s'assit pas à côté d'elle, mais Guenièvre nota qu'elle n'était pas restée seule et avait engagé la conversation avec une première année. Qu'elle prenne au moins un peu de compagnie était une excellente chose. Pour sa part, elle attendait toujours la réponse de Donovan, et celle-ci se faisait attendre. Avait-il reçu son message ? La legilimencie lui paraissait de plus en plus facile, mais peut-être qu'elle avait trop bloqué son esprit et que Donovan n'avait rien entendu ? Elle se concentra, s'efforçant de trouver le juste dosage entre sécurité et communication, puis reprit leur conversation silencieuse.

*Tu m'as entendue ? Je crois que je vais finir par tellement bloquer mon esprit que je n'arriverais même plus à envoyer des pensées. Tout ça est un peu flippant. Tu penses que ça a un rapport avec la prophétie ? Espérons que tu en rêveras encore et que ce sera plus compréhensible la seconde fois.*

Elle ponctua ses phrase d'un petit rire mental légèrement crispé. Le nombre de fois que l'on avait un rêve lui donnait toujours un sens supplémentaire. Il fallait juste espérer que cela de prendrait pas des dizaines de fois avant qu'ils obtiennent du son !

Le Professeur Lupin commença le cours par un plaidoyer sur l'histoire, affirmant qu'elle permettait d'apprendre sur" les éléments ayant fait ce que nous sommes". La jeune fille renifla. Elle ne croyait pas si bien dire, sauf que dans leur cas, c'était presque l'inverse. C'était ce qu'ils avaient appris durant leur précédente incarnation qui leur donnait une leçon d'histoire. Quoi qu'il en était, il était de se mettre au travail. Tout en essayant de garder l'esprit ouvert pour la réponse de Donovan, Guenièvre leva la main, rassemblant mentalement des éléments de réponse et farfouillant de l'autre main dans son livre pour arriver au bon chapitre. Le Sabbat ? Elle-même avait peut-être des connaissances limitées à ce sujet, mais Godric en avait vécut des dizaines, et bien qu'elle se défendit désormais de pomper ses connaissances, elle ne pouvait tout de même pas ignorer les informations qui lui venaient spontanément à l'esprit sur ce sujet.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donovan Lasher
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 175
Age du perso : 18 ans
Fonction : Ministère de la Magie, Département de la Justice Magique, Bureau des usages abusifs de la magie
Réincarnation de Salazar Serpentard

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Ven 11 Nov - 20:09

La main toujours levé et le regard obstinément rivé ailleurs qu'en direction de Guenièvre; plus par défi narcissique que par véritable peur de la blesser en cas de débordement émotif; Donovan ne put réprimer un léger sourire un tantinet narquois devant la nouvelle pensée qui lui vrillait l'esprit. Ha bien dites donc ! Lakers croyait avoir loupé sa tentative de légilismencie ! Mouahhahaha ! Comme c'était marrant que la miss-je-fonçe-dans-le-tas-et-suivez-moi-parce-que-je-suis-la-cheffe se croit dans les vapes. Donovan avait bien le goût de l'ignorer, tiens. De faire comme s'il n'avait effectivement rien perçu, incluant cette seconde fois. Juste pour faire flipper la demoiselle. Ce serait vraiment amusant. Oui, il avait bien le goût de la laisser sécher sur place ! Toutefois, la voix presque lasse de Serpentard lui dicta de répondre. On aurait dit que le fondateur était fatigué et un peu hâtif d'en finir. Le Poufsouffle lâcha un soupire, mécontent que Serpentard veuille briser son petit jeu. Ce qu'il était barbant ce type !

* Ouais ... je crois que ça concerne la prophétie. Sinon, ils n'auraient pas eu l'air si tendus et leur discours n'aurait pas été censuré. Je suis certain que Serpentard s'est arrangé pour que je ne comprenne rien *

Il le voyais bien, lui, Serpentard, en train de fermer le volume de ses rêves ! Pourquoi pas ? Il se permettait bien de l'empêcher de s'amuser aux dépends de Lakers ! Il pouvait très bien gérer ses rêves, tant qu'à faire ! Donovan tourna une page de son livre, la main toujours levée. Il espérait pouvoir répondre ... si c'était Lakers qui avait le droit de parole, il allait hurler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Ven 11 Nov - 22:26

Le lycanthrope affichait un air las. Il n'aimait vraiment pas l'histoire et il n'avait aucune motivation. Ça commençait bien le cours, en tout les cas ! Dire que la première question n'était même pas posée ! Il poussa un soupire, relevant les yeux de son livre pour regarder en direction de la fenêtre. Cette dernière année serait longue ! Merlin ! Pourtant, il devrait être plus motivé que ça ... mais non. Était-ce bien grave ? Probablement pas. Tout le monde avait des forces et des difficultés. La sienne était l'histoire de la magie. On ne pouvait pas être bon dans tout, non ? Non. Le Poufsouffle fut sortie de sa rêverie par un bruit strident. Il tourna la tête vers Donovan Lasher, qui venait de faire bruyamment racler sa chaise sur le sol. Il avait presque l'air paniqué. Eloi allait lui demander s'il allait bien quand son collègue se rassied, affichant toujours un air perplexe mais s'occupant de ses affaires. Il avait dut avoir une crampe. Enfin.

Eloi n'eut pas le loisir de retomber dans sa rêverie, puisque le Professeur A.Lupin débutais son cours. Le Poufsouffle regarda donc son Professeur avant d'abaisser à nouveau les yeux en direction de son volume. Il était aussi bien de s'y mettre. Plus il allait participer, plus le cours irait rapidement. Enfin, c'était ce qu'il croyait. Un corps actif était un corps heu ... sain. Mettons. Le jeune homme tourna les pages de son livre, réfléchissant à la question. Une de ses vieilles tantes fêtait toujours le Sabbat. Un truc de vieilles. En tout les cas, il lui semblait que c'était ça. Il se trompait peut-être ... Pour s'en assurer, Morisson continua à chercher dans son livre, les sourcils froncés. Il ne trouvais pas grand chose. C'était ça quand nous n'étions pas si intéressé que ça à un cours !
Revenir en haut Aller en bas
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
~+ INSTITUT +~
avatar

Nombre de messages : 646
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Mar 22 Nov - 15:05

Ah ! Donovan venait enfin de lui répondre, sans préciser tout de fois s'il avait reçu son précédent message ou non. Devait-elle y voir quelque chose de significatif ? Probablement pas. Peut-être qu'elle se serait attendue à ce qu'il se moque d'elle, mais qui savait ? Elle se retourna furtivement et constata que le garçon évitait son regard, affichant une moue boudeuse. Tout de fois, elle n'y vit pas une tentative de malice. Il ne la regardait probablement pas parce qu'il ne voulait pas que l'on fasse de rapprochements entre eux et il était boudeur parce que… leur sujet de conversion n'était pas de ceux qui mettent de bonne humeur. C'était vrai, pourquoi perdre son temps à s'attarder sur des broutilles concernant leurs modalités de communications quand ce dont ils parlaient était aussi important. Serpentard en censeur, c'était encore bien leur veine !

*Ca commence à m'énerver leurs petits secrets ridicules ! Si on s'est réincarnés, c'est bien pour une raison qui de tout évidence a un rapport avec cette fichue prophétie. Comment on est sensé l'accomplir pour avoir enfin la paix d'eux s'ils ne nous disent même pas en quoi ça consiste ? J'en ai assez qu'ils fassent tout à moitié !*

Heureusement qu'elle avait réglé la fermeture de son esprit auparavant, parce qu'elle avait pensé avec véhémence et aurait pu s'emporter. Elle inspira profondément. Si elle montrait qu'elle était irritée sans raison, les gens allaient la trouver bizarre. Non, mieux valait se reporter à nouveau sur le Sabbat, du moins jusqu'à ce que Donovan lui réponde. Elle allait sûrement avoir du mal à suivre ce cours, mais ça n'était pas sa priorité numéro un. Le Sabbat était un sujet relativement intéressant, mais elle avait de plus gros chats à fouetter. Tout en gardant la main levée, elle appuya le coude sur sa table et regarda mollement son manuel. A l'instar du rêve de Donovan, il ne contenait pas beaucoup d'informations nouvelles.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Waldon
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 151
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7e année dans une école de magie en Australie
réincarnation de Helga Poufsouffle

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Mer 23 Nov - 13:20

Bon un autre cours... Quentin faisait comme tous les élèves il était dans la classe et il essayait de passer innaperçu... au contraire de Donovan et Guenièvre et même Maryna, Quentin restait à l'écart... il s'était même placé à un endroit "loin" de eu dans la classe... il ruminait... il essayait juste en fait d'être lui, le calme et subtile Quentin Waldon... Depuis qu'il avait connu les trois autre à la boutique d'Olivender sa vie avait trop changé et là il était clair qu'il voulait essayer de retourner à ses racine à sa zenneté. Il s'entendait déjà un peu mieux avec Helga mais ils ne discutaient que rarement de ses temps si...pas qu'ils soient faché l'un avec l'autre c'était plutôt de la sagesse... du calme... du ressourcement... Quentin pratiquait même beaucoup l'occlumencie afin de ne pas entendre les trois autres dans sa tête... ce n'était pas le moment ni l'endroit pour se parler en plein milieu d'un cours... et ce n'était pas polis pour le professeur qui allait commencé... Ainsi Quentin n'entendit pas aucun message des trois autres.

Le professeur parla ensuite se présenta et expliqua l'utilité de l'histoire.... ce qui était important à dire pour les nouveaux et important à répéter pour les enciens... disons qu'on avait souvent tendance à oublier l'utilité de certaine matières comme l'histoire. Puis le professeur posa la première question du cours... voilà c'est commencé... Quentin avait déjà lu quelque chose sur cela ou du moins peut-être lui qui avait déjà lu ça à quelque part... et il ne savait pas pourquoi... mais il se rappelait de quelque truc... alors toujours en regardant le professeur comme tout le monde, le jeune Griffondor leva la main.


Dernière édition par Quentin Waldon le Ven 2 Déc - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
~+ POUDLARD +~
avatar

Nombre de messages : 754
Age du perso : 44
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
84/100  (84/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Ven 2 Déc - 22:38

J'étais toujours debout devant la classe, mon regard avide et curieux parcourant les visages de mes élèves. Ils étaient pratiquement tous penchés sur leur livre, tournant les pages avec plus ou moins d'entrain. Ce n'étais pas grave, vous savez, si certains n'avaient pas trop d'entrain ? Non, parce qu'au moins ils étaient penchés sur leur livre et, à la longue, les connaissances qui s'y cachaient allaient les enchanter. Comment ne pas se sentir survolté devant cette multitude de connaissances et de faits intéressants qui se cachaient dans les volumes ? Han ? Dites ? Vous ne trouvez pas que l'apprentissage était ce qu'il y avait de plus important au monde ? Han ? Dites ? Han ?

Je levai ma main gauche et la porta à mon épaule droite, que je grattai à deux reprises avant de rejeter une mèche de mes cheveux indomptables en arrière de mon oreille droite. Quelques uns de mes étudiants avaient levé la main et je considérais maintenant qu'il était grand temps d'interroger quelqu'un. Je n'étais pas pour passer encore dix secondes à attendre qu'ils trouvent, han ! Ils auraient dut lire le chapitre du cours avant d'entrer en classe, de toute manière. Les plus vieux, en tout les cas. Oui, parce que les plus vieux savaient très bien que j'exigeais une préparation exemplaire à mes cours, han. Il fallait lire les chapitres, han, il fallait faire les travaux aussi. Pourquoi ? Pourquoi aller à l'école, alors ? Pour regarder les mouches habiter votre cerveau ? Dites ? Je vous le répète, han, apprendre était essentiel à la survie. Bon. Mon regard finit par se poser sur un élève en particulier et je dit :




" Monsieur Waldon ? Quelle est votre réponse ? Han ? "

Je fit un sourire aimable à l'étudiant placé en retrait. Je voulais l'intégrer aux autres, vous savez ? Dites ? Il était toujours dans son coin, han, et il semblais pas mal perdu dans ses pensées. Pauvre lui han. Quelque chose devait le perturber. Oui, oui. J'étais une génie moi, vous savez, alors vous ne pouvez rien me cacher, han. Moi, je devinais tout parce que mon cerveau était exceptionnel. Inutile de le nier, han !




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Waldon
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 151
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7e année dans une école de magie en Australie
réincarnation de Helga Poufsouffle

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   Ven 2 Déc - 23:08

Quentin regardait le professeur réfléchir... ou plutôt s'amuser à savoir à qui elle allait poser la question... puis il sentit soudainement les yeux du professeur se poser sur lui.... il se dit en lui....

Faite qu'elle ne dise pas mon nom..... faite qu'elle ne dise pas mon nom.... j'ai levé la mains.... pourquoi j'ai levé la main je suis idiot... faite qu'elle ne dise pas mon nom... je ne veux pas parler devant la classe... faite qu'elle ne dise pas mon nom.... pourquoi je garde ma main levé.... faite qu'elle ne dise pas mon nom....

Il baissa donc la main au moment même ou le professeur dit son nom... Quentin gela un bon 10 secondes avant de prendre conscience qu'elle lui avait demandé de répondre.... personne ne lui demandait jamais de répondre...pourquoi là ça changeait.... mais la il ne fallait pas avoir l'air encore plus stupide que d'habitude.. non mais... il sentit soudainement les regards de tout le monde se tourner vers lui....

- ...... euhhh euhhhh en fait quand j'habitais .........

ouffffffff il prit un grand respire ... il fallait qu'il réponde... il prit une grande inspiration et dit toute sa réponse en un souffle...

-lorsque j'habitais encore chez les moldus à l'école primaire moldu, le terme Sabbat était utilisé par la religion. Les Moldus disaient que c'était le jours du repos... une journée consacré à la prière et au pardon. Si je me souviens bien les moldus n'ont pas le droit de travaillé le jour du sabbat, qui est le jour du seigneur, le dimanche. Est-ce que c'est ce que vous vouliez savoir madame lupin?

Puis il reprit une inspiration..... il était rendu rouge de gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Septembre 2001 : Le Sabbat dans la magie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» a propos du 11 septembre 2001
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» ? Groupe 1 - Grand Central Terminal.
» Formulaire d'inscription au cours de magie des éléments

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: La ruée des Moldus :: Le tombeau :: La crypte contemporaine-
Sauter vers: