:: Entre les murs :: Les Salles de Cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'astronomie au service des quatres

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
avatar
Ovide Barrière
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 148
Age : 36
Age du perso : 22 ans
Fonction : Gardien de but de Quidditch pour une équipe professionnel et Professeur d'Astronomie à Poudlard
Patronus : Un Porc-épic d'amérique
Date d'inscription : 13/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Oct - 23:19
Dans la tour d'astronomie...


le soir du 8 octobre.

Ovide était en visite à Poudlard pour quelques heures puisqu'il avait à parler à Béatrice et... au quatre... Oui Il avait parlé à Béatrice depuis le premier cours d'astronomie et le professeur Warzul et lui avaient parlé des quatres et de leur "non conscience" du danger qui les guettent... Ovide avait décidé avec Béatrice de parler aux quatre pour leur expliquer la situation... ou du moins ce qu'ils avaient découvert dans les étoiles.

Ovide avait parlé de tout cela à Myela du fait que celle-ci s'inquiètait un peu beaucoup de la situation et qu'elle suivait les nouvelles, surtout depuis la naissance des deux poupons. Myela était donc au courant des quatres... elle savait plusieurs choses qu'il avait vu dans les étoiles... c'est pour cela qu'elle avait accepté qu'Ovide prenne une journée de congé d'enfants pour aller à Poudlard et parler avec Béatrice, Donovan, Quentin, Guenièvre et Maryna.

En sortant de la maison il lui avait demandé si elle allait pouvoir être leur infirmière attitré s'il y avait quelque chose d'horrible qui se produisait... Il savait que Myela n'était pas une infirmière encore complètement mais puisqu'elle était la seule à être au courant... et qu'il était préférable de ne pas allarmé tout le monde avec la venu des quatre... il préferrait que se soit Myela qui s'occupe de leur santé.

Ovide s'était donc donné rendez-vous dans la tour d'astronomie à 21h30 et avait envoyé un message de retenu par l'intermédiaire du professeur Warzul au quatres afin que ceux-ci les rejoigne dans la tour à cette à 22h00. Ainsi, même les autres professeurs n'étaient pas au courant de leurs rendez-vous dans la tour d'astronomie.




Gardez le sourire et continuèz à croire au bonheur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Oct - 12:39
Une retenue ! C'était vraiment l'excuse la plus nulle de tous les temps ! Elle, en retenue ! Et son orgueil alors ? En réalité, Guenièvre savait pertinemment qu'elle n'avait rien fait de mal. Convoquée par le professeur Warzul ? Gageons que ça avait avoir avec le truc étalé en énorme dans le ciel qui prédisait leur destin sans qu'ils puissent le lire. Le lendemain de son aventure à l'orée de la forêt interdite, la jeune fille avait partagé ses maigres découvertes avec ses amis via legilimencie. Ce truc était vraiment un outils merveilleusement pratique. Mais revenons à nos moutons. Guenièvre n'était pas vraiment rassurée que cette importante discussion dovie avoir lieu avec le professeur Warzul. Elle ignorait à quel point celle-ci pouvait être digne de confiance et puis elle semblait trop exubérante et colorée pour savoir être également discrète. Et ils avaient besoin d'une discrétion absolue.

Pour s'éclipser de la Tour de Serdaigle, la jeune élève avait du attendre que les plus jeunes partent se coucher. Elle avait malgré tout croisé Garret et lui avait servi le premier mensonge plausible lui venant à l'esprit : elle était en retenue parce que le professeur Warzul l'avait surprise à se disputer un peu trop violement avec Donovan Lasher. Honnêtement, c'était crédible. Et puis, Garret avait parut déçu de ce comportement, mais elle savait qu'il serait discret. Le secret avant sa réputation. Elle avait parcouru le reste du trajet avec la plus grande précaution, empruntant des couloirs peu fréquentés voire totalement oubliés. Un des avantages à être la réincarnation de Griffondor était qu'au moins, elle ne risquait pas de se perdre dans son propre château.

Elle réussit ainsi à arriver au sommet de la Tour d'Astronomie sans avoir croisé personne. Tant mieux. La porte de la pièce circulaire couronnant la Tour avait été laissée entrouverte, et de la lumière filtrait. Intriguée par cette négligence, Guenièvre jeta un regard en coin à la salle et n'y voyant qu'une ombre penchée à un bureau, frappa puis entra aussitôt. On n'allait pas se mettre à faire des cérémonies alors qu'elle n'avait jamais eu aussi soif de réponses.

Elle eut la surprise de voir le professeur Barrière. Une bonne surprise. C'était aussi bien qu'il n'y ait pas trente mille personnes au courant. Elle lui sourit d'un air sérieux.


"Bonsoir Professeur. Et félicitations."

Elle voulait attendre les autres. En attendant, elle s'adossa à un bureau et se prit à penser qu'elle aussi avait déjà été père de jumelles. Yirk, c'était bizarre de se souvenir d'avoir été père… Elle laissa ses pensées dériver sur cet étrange sujet, pensant avec affection à Amy et Kate.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quentin Waldon
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 151
Age : 36
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7e année dans une école de magie en Australie
réincarnation de Helga Poufsouffle
Date d'inscription : 30/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Oct - 22:03
Quentin était dans la grande salle quand il avait reçu la lettre du professeur Warzul... Il la lut rapidement en diagonal... QUOI LUI EN RETENU... lui ça ne se pouvait pas... il n'avait rien fait... il était toujours calme... elle avait du se tromper... elle avait du faire une erreur. c'était impossible... il avait écouté... il n'était pas turbulent... faisait ses devoirs... peut-être un peu lent mais il les remettait toujours. Il ne comprenait pas... il sentait encore l'injustice... et si une chose qu'il ne supportait pas c'était l'injustice.

Il se leva donc et alla donc vers la salle commune de Griffondor... il ne regarda même pas la grosse dame lorsqu'il entra...habituellement il prenait toujours quelque secondes pour au moins lui dire bonjours ou la complimenter pour lui faire plaisir... il la trouvait vraiment sympathique. Mais là, rien... il entra alla chercher son sac en bandouillère ou il mettait ses livres et ses choses... Il s'assied sur son lit et prit quelque minute pour se calmer... et pour prendre de grande respiration...

-Ne t'inquiète pas

Oui Quentin avait recommencé à parler à Helga... il avait décidé que de l'ignorer ou encore de ne pas lui pardonné n'était pas très gentlemen et vraiment pas très sympathique de sa part... ce qu'elle avait fait cet été était certe pas très gentil... mais il ne pouvait pas lui en vouloir... de se protéger et de protéger les autres... Cette femme avait toujours été la plus juste et la plus fidèle des personnes qui avait exister sur cette terre, donc si elle avait fait ce qu'elle avait fait cet été c'est que c'était dans son intérêt à lui et à elle ainsi qu'autre autres. Quentin était Quentin... il le savait maintenant... Plus les jours avançait, plus il se disait qu'il ne voulait pas faire comme Guenièvre et "essayer de contrôler" le fondateur. Donc il avait eu une bonne discussion avec Helga Poufsouffle et avait mit les cartes sur table. Il avait comprit que cet été n'avait pas été le temps de tout dire... Mais elle lui avait dit aussi de beaucoup écouter dans les cours d'astronomie et de défence contre les forces du mal... Quentin avait fait la grimace en entandant le titre du cours de défence... puisqu'il détestait vraiment beaucoup ce cours. Bref, Quentin avait eu une discussion avec Helga et lui avait pardonné.

-Mais tu sais très bien Helga que je n'ai rien fait... cette Warzul n'avait pas le droit...

-Quentin... fait moi confiance et ne t'inquiète pas elle va se rendre compte de son erreur... ne t'en fait pas.

-Mais... elle..... (grognement) ... ok je vais y aller.

-De toute façon si tu n'y avait pas été, là elle aurait eu une bonne raison pour te coller en retenu... Vas y, c'est juste un dure moment à passer. Les manière "griffondor" commençait vraiment à apparaître chez son protégé.

-Ok

Quentin regarda l'heure, et il remarqua que c'était l'heure de se rendre à la fameuse retenue. Quentin se dirigea vers la sortie de la salle commune, il s'excusa auprès de la grosse dame de lui avoir manqué de respect... et poursuiva son chemin jusqu'à la tour d'astronomie et y monta. Arrivé en haut, il poussa la porte et ce qu'il vu à l'intérieur du local le surpris... premièrement il vit Guenièvre...

-Guenièvre????? qu'est-ce que tu fais ici?

Puis il se tourna et il remarqua les deux adultes qui le regardait...

-Bonsoir professeur Warzul... bonsoir professeur......Barrière.... qu'est-ce que vous faite ici vous n'êtes pas avec vos enfants et votre femme?

Wow... Quentin se rendit compte qu'il avait été peut-être un peu indiscret... qu'est-ce qui lui prenait... il n'aurait jamais osé avant... Il était soudainement très gêné de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Oct - 14:54
Maryna se déplacait sans un bruit, longeant les murs telle une ombre, laissant ses pieds la guider par des couloirs détournés jusqu'a son lieu de rendez vous. Elle réfléchissait. Guenièvre leur avait bien évidemment raconté ce qui s'était passé à l'orée de la forêt sans, bien entendue, préciser les raisons de sa présence ici. Mais Maryna n'avait pas insisté, elle avait mieux à faire! Effectivement, cela l'avait rager de savoir que des indices se trouvaient sous leur nez, dans le ciel! La jeune fille était passionné d'astronomie mais n'en savait pas assez pour tout décrypter et la, Rowena ne voulait pas l'aider! Rien, nothing, nada!!! Et cela l'énervait! Elle s'était donc plongé dans l'étude de tout les bouquins d'astronomie qu'elle avait pu trouver. Elle avait décrypter quelques élèments mais encore beaucoup de choses se dérobaient encore à elle. Trop. Beaucoup trop à son goût. Elle avait donc hâte de confronter ses théories à ce qu'allait dire le professeur Warzul. Car pour quoi d'autre les aurait elle convoqué TOUS LES 4?! Hein?

Il n'y avait pas d'autres réponses pour la jeune fille. C'est pourquoi elle se hâtait vers la tour d'astronomie. Elle avait attendue que la salle commune des verts et argents se vide un peu et s'était éclipsé sans attirer l'attention. Qui aurait remarqué une ombre? Elle monta rapidement les escaliers, courant presque en arrivant. La porte était ouverte et de la lumière était allumé et diffusait une douce clarté. La jeune fille se sentit tout de suite mieux devant cette vision sereine. Elle entra doucement et sourit à la vue du professeur Barrière. Un de ses rares vrais sourires depuis longtemps. Quelle bonne surprise!


"Bonsoir professeur, dit elle d'une voix douce, heureuse de vous revoir. Et félicitation pour vos jumeaux. La maman va bien?"

Elle était contente de le voir bien que surprise. Elle allait ENFIN pouvoir comprendre, analyser, décrypter le message des étoiles. Le peu qu'elle avait vu lui faisait peur. La souffrance, la douleur, la peur, la mort mais aussi de grands changements et et de grands bouleversements à venir. Voilà ce qu'elle avait vu. Et cela ne prévisageait rien de bon. Elle s'efforçait de se convaincre qu'elle s'était sûrement trompé mais... les évènements de cet été prouvaient que cela avait déjà commencé. Et que cela ne s'arréterait pas là. Malheureusement. Était ce pour cela qu'ils étaient là? Pouvaient ils mettre un terme à tout cela? Beaucoup de questions de ce genre se bousculaient aux lèvres de la Serpentard mais elle les retenait. Il fallait mieux attendre que les garçons soient là.
Elle tourna la tête vers Quentin et lui fit un sourire. Elle se sentait plus proche de lui depuis leur discussion dans le train et était toujours contente de le voir. Tous en général.
Puis elle sourit à Guenièvre, un sourire complice. Elle ne voulait pas qu’elle s’éloingne l’une de l’autre. Même si tout n’allait pas bien. Elle ne voulait pas donner un sujet de préocupation de plus à son amie. Elle avait l'air d'en avoir suffisamment comme ça. Cela lui rappelait un peu elle et son attitude envers Martin. Protectrice. Elle était le leader naturel de leur petit groupe et Maryna ne voulait pas qu'elle se sente trop "responsable" envers eux. Même si c'était dans sa nature.

Après tout, elle même n'avait elle pas toujours une oreille à "l'écoute" du vent pour entendre si un de ses amis ou son frère avait besoin d'elle? S'ils cryaient, le vent porterait jusqu'à elle ce cri. Elle n'avait pas seulement désepéré cet été, elle avait aussi beaucoup appris de Rowena. Et c'était beaucoup entraînée au contrôle de son élèment.
Elle se tourna vers la fenêtre, attendant l'arrivée des autres et la réponse de son professeur. Elle trouvait une certaine sérénité à contempler le ciel nocturne étoilé...


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Donovan Lasher
~+ POUFSOUFFLE +~
Nombre de messages : 172
Age : 36
Age du perso : 18 ans
Fonction : Ministère de la Magie, Département de la Justice Magique, Bureau des usages abusifs de la magie
Réincarnation de Salazar Serpentard
Date d'inscription : 14/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Oct - 11:33
Ho non ! Qu'est-ce qu'il avait encore fait ? Donovan avait beau chercher, il ne voyais pas en quoi son comportement avait été dérangeant depuis le début; certes récent; de l'année. Barrière avait été clair avec lui, il devait se tenir tranquille, sinon ... Le Poufsouffle s'était efforcé de faire de plus gros efforts pour contrôler Serpentard et ses idées de folies. Il avait remis ses rapports de bons comportements à son directeur de maison, avait même tenté à plusieurs reprises de se montrer plus agréable avec Lakers. Alors, pourquoi ? Pourquoi est-ce que la remplaçante de Barrière lui balançait une retenue ? Il n'avait rien fait ! Hormis que oui et qu'il ne l'ait pas remarqué. Ou que Barrière ait décidé d'encore le faire suer un peu plus longtemps et qu'il ait donné des indications de tortures mentales à Warzul. Oui, de la torture mentale ! Regardez bien ça, elle allait le faire danser !

Tout stressé, Donovan était sortie de sa salle commune, son billet de retenue en main. Pourquoi se cacher des autres ? Il avait un billet de sortie. Pas besoin de longer les murs comme un voleur ou d'emprunter des passages secrets, non ? Si Rusard le faisait suer, il allait lui foutre son foutu billet de retenue en dessous du nez. Ça devrait lui faire plaisir ! Non mais, qu'on le laisse tranquille ! Merde !

La réincarnation de Serpentard parcouru donc la distance qui le séparait de la salle commune de Poufsouffle à la tour d'astronomie, sans se cacher du tout, marchant presque avec une attitude de propriétaire. C'était le cas, de toute manière. Il avait construit ce château dans une autre vie ! Alors, il avait bien le droit de s'y promener quand il le voulait, aux heures qu'il voulait, sans que personne ne vienne le faire chier ! Puis, pourquoi il avait une retenue ? Cette question ne cessait de revenir dans son esprit et l'angoisse n'en fit qu'augmenter. S'il se faisait expulser de Poudlard, il allait en mourir de honte ! Un Lasher ... expulsé de Poudlard ! Sa mère allait en sauter en bas du pont de Londres ! Son père allait en perdre toute sa fortune et Do devrait vivre dans les ruelles sales, vêtus de haillons et mangeant dans les poubelles. Voilà comment il voyais actuellement son avenir.

Le jeune garçon parvint au haut de la tour et poussa un immense soupire. Son destin était tellement nul ! C'était pas croyable comment tout partais en vrille depuis sa rencontre avec les autres. Ils lui portait malheur ! Donovan soupira à nouveau, poussa la porte de la classe et ... stoppa net en voyant les trois autres. Pourquoi, quand il pensait à eux, ils étaient toujours là à l'attendre ? C'était gênant ! Le Poufsouffle regarda ses "amis" -- il ne savait pas trop s'il pouvait se permettre de les nommer ainsi -- avant de reporter son attention sur les Professeurs Barrière et Warzul. Super. Ils allaient danser en groupe ! Au moins, Do savait maintenant que cela n'avait rien à voir avec son comportement. Il pouvait se sentir soulagé.

Lasher renifla très légèrement avant de s'avancer vers les autres. Il jeta un petit regard vers Lakers; qui leur avait expliqué sommairement qu'elle avait rencontré Griffondor grâce à la Dame Grise (Donovan en était presque mort étouffé). Griffondor lui avait dit de lire dans les étoiles et d'apprendre s'ils ne savaient pas le faire. Bref, le type n'avait pas servi à grand chose, y allant d'un "il y a un indice dans la réserve interdite, trouvez le". Comme si c'était simple d'entrer là, genre ! Serpentard avait rit comme un dingue, traitant Godric de nullard inutile et insipide. Ce à quoi Donovan avait répliqué de dire quelque chose de plus, s'il était meilleur ! Résultat ? Silence de la part de Salazar. La preuve était faite, il n'était pas meilleur ! Donovan garda le silence et attendit. Ils allaient bientôt en savoir plus, peut-être ... ou peut-être pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1617
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Oct - 22:43


Béatrice Warzul

Béatrice avait longuement parler avec Ovide sur ses observations qu'elle avait fait dans l'émisphère sud du globe. Tout le monde sait très bien que nous ne voyons pas les mêmes étoiles et les mêmes constellations dans l'émisphère nord et l'émisphère sud. Habitant habituellement sur les petites îles Pitcairn en plein milieux du pacifique dans l'émisphère sud du globe elle avait pu voir des informations que Ovide n'avait pas vu... et vice versa.

En fait les informations que les deux astronomes avaient fait se complettait et c'est pour cela que Béatrice et Ovide voulaient rencontrer les 4 ou plutôt les 8 ensemble.

Béatrice avait envoyé une convocation de retenu au quatre jeunes... comme cela s'ils se faisait surprendre à cette heure ils pouvaient fournir une excuse. Ainsi lorsque la première, Guenièvre, arriva, les deux directeurs de la maison de Helga Poufsouffle étaient encore en grande discussion sur leur observation réciproque. Ils arrétèrent tous les deux en la voyant arrivé.

-Bienvenue Miss Lakers veuillez vous assoir ici.

Elle pointa une chaise au couleur de Griffondor. Béatrice accueillie Quentin, Maryna puis Donovan de la même façon que Guenièvre en leur pointant les chaîses des couleurs de leur fondateurs... Un petite table était devant chaque chaise.

Béatrice avait mit une petite musique douce qui créait une atmosphère calme et sereine.

-Bonsoir vous quatre, nous ne passerons pas par quatre chemin... ce que nous allons vous révélez se soir n'est pas facile à entendre et sera difficile...


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ovide Barrière
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 148
Age : 36
Age du perso : 22 ans
Fonction : Gardien de but de Quidditch pour une équipe professionnel et Professeur d'Astronomie à Poudlard
Patronus : Un Porc-épic d'amérique
Date d'inscription : 13/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Oct - 0:00
Ovide parlait et parlait... ça lui faisait du bien de parlé à Béatrice.... Pas que Myela ne le comprenait pas, mais celle-ci était vraiment moins habile dans l'interprétation des étoiles... pour lui c'était un don et Béatrice était et est encore sa maître en astronomie.

Ovide reçu les bonjours des trois premier jeunes... et fit un signe de bonjour à Donovan.

-Merci beaucoup... La petite famille se porte très bien merci de vous en informer... et oui monsieur Waldon je devrais être auprès de ma famille, mais je crois qu'il était indispensable que l'on se voit se soir...

Ovide pointa les quatres tables qu'il y avait devant les jeunes après que Béatrice leur ait averti de la situation

- Vous avez devant vous une petite table avec un encavure... je vous demanderais de mettre votre baguette dans le trou... Vous vous souvenez que je vous avais parler en fin d'année passé... que des choses étranges allaient se produire, qu'une prophétie était écrite dans les étoiles... cependant je ne pouvais pas vous en parler tout suite du fait qu'il me manquait beaucoup d'information... Vous avez sûrement entendu parler des évènements qui se sont passé cet été. En fait les évènements on commencés vraiment par les évènements qui vous ont directement touché miss Parker... mes très chère condoléance.

Ovide ne voulait cependant pas ressacer ce qui c'était passé et de toute façon ce n'était pas le moment...

-Bon, il est clair que vous en êtes rendu compte, mais je ne sais pas où vous en êtes, mais les étoiles nous parles de huit personnes de pouvoir extraordinaire... de quatres ancien et de quatre nouveaux. Si nous avons bien saisi, les quatres fondateurs de poudlard seraient en vous... soit une réincarnation.... et selon vos caractère nous en somme venu à vous identifier... le premier a été assez simple avec votre caractère et dison vos "bévues" monsieur Lasher.... Serpentar doit être avec vous... pour ce qui est de Miss Parker qui se retrouve en tout temps à la bibliothèque et votre logic vous devez être avec Miss Serdaigle... Les deux autres nous ont poser un peu plus problème du fait que l'on cherchait un jeune homme pour Griffondor et une demoiselle pour Poufsouffle... Mais votre force et votre détermination miss Laker nous a finalement mit sur la votre piste et celle de Griffondor... Pour vous Monsier Waldon ça l'a été vraiment plus difficile du fait que Pouffsoufle a toujours été la plus discrète tout comme vous finalement.

Ovide repris sa respiration... avant de continuer

-Tout cela pour dire que nous sommes très heureux de vous avoir trouvé... disons que nous avons pas parlé à personne ni un ni l'autre de nos découverte... mais du fait que la prophétie nous dit que les huit à l'unison sont l'ultime chance, mince, très mince mais c'est la chance de vaincre le mal.....




Gardez le sourire et continuèz à croire au bonheur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Oct - 11:30
Adossée à son bureau, Guenièvre parcourait rapidement la pièce des yeux, tachant d'analyser au mieux la situation et de sortir les jumelles Griffondor de sa tête. Go allait devenir mélancolique sinon. Le professeur Warzul venait de l'inviter à s'asseoir sur chaise rouge et or. Merlin ! Sans faire de commentaires mais haussant les sourcils d'un air septique, la jeune fille obéit. Quel était l'intérêt de la faire asseoir sur cette chaise en particulier. Apparemment, tout le monde savait de qui elle était la réincarnation, pas besoin d'en rajouter ! Tout ça semblerait très naturel si quelqu'un comme le directeur Rogue venait à entrer pour X raisons.

Toutefois, elle n'eut pas plus le temps de pester intérieurement que Quentin entra, lui demandant ce qu'elle faisait ici. Elle le regarda d'un air étonné. Mais, la même chose que lui bien sûr !


"Ben, pareil que toi ! Chercher des réponses évidemment !"

Elle le dévisagea alors qu'il s'installait à sa chaise, surprise de le voir aussi incertain et gêné. Bon, Quentin serait toujours Quentin, mais enfin… L'idée qu'il n'avait peut-être aucune idée du pourquoi il était là et elle ferma son esprit afin de pouvoir communiquer avec lui par legilimencie, histoire de ne pas lui faire honte.

*Tu croyais qu'on était vraiment en retenue ? Mais on n'a rien fait de mal ! Non, regarde où ils nous ont assis, on est là pour la prophétie, c'est sûr. Tant mieux d'ailleurs, comme ça, on verra peut-être enfin ce que Go voulait dire et pouvoir avancer dans la réserve.*

Elle était désolée pour lui. Le connaissant, il avait du se sentir coupable sans même savoir pour quelle bêtise et maintenant, il risquait en plus de se trouver bête. Certes, il paraissait avoir gagné confiance en lui mais… Le pauvre semblait toujours douter un peu. L'entrée de Maryna fournit une heureuse diversion et Guenièvre lui rendit son sourire puissance dix. Mar s'était un peu tenue à distance depuis la rentrée, et la jeune Serdaigle n'aimait pas ça. Elle avait peur que son amie ait passé un sale été à l'orphelinat et n'en soit sortie marquée. Ou encore que Maryna l'évite à cause de Row. Est-ce que cette dernière troublait Mar avec ses sentiments pour Godric ? En tout cas, elle était heureuse de ce simple témoignage d'affection, un sourire qui ne voulait dire que des bonnes choses. Lever le mystère de la prophétie allait peut-être leur permettre de se rapprocher de toute manière ?

Les réponses n'étaient plus très loin puisque Donovan venait enfin d'entrer. Maintenant qu'ils étaient au complet, ils allaient peut-être pouvoir commencer ! Avant tout, elle tint à faire partager son alibi avec Donovan, histoire qu'ils soient parfaitement crédibles. Ce qui allait être échangé ce soir ne devrait surtout pas sortir de ces murs.


*J'ai croisé Garret en venant ici, alors j'ai prétendu que j'étais en retenue parce que le professeur Warzul nous avait vu nous disputer un peu trop fort toi et moi. Ils ne nous a jamais vus ensemble depuis la rentrée, alors c'était crédible. On se contrôlait moins bien que ça, l'année dernière.*

Elle adressa au garçon un petit sourire complice avant de reporter son attention sur les professeurs. Enfin, on entrait dans le vif du sujet ! Le professeur Warzul commença en leur disant que les révélations seraient difficiles.

"Grande nouvelle !"

marmonna-t-elle amèrement entre ses dents, d'une manière plus audible qu'elle ne l'aurait voulu. Mais c'était vrai enfin, la Dame Grise, les Fondas ne leur auraient pas imposé ça sans une bonne raison. Et qui disait raison d'importance disait… danger. Elle l'avait pressenti depuis le début, et chaque micro découverte qu'ils faisaient ne faisait que confirmer son intuition. Qu'ils leur apprennent plutôt la nature du danger au lieu de leur sortir ce qu'ils savaient déjà ! Mais oui mais oui, ils les avaient identifiés et oh mon dieu, elle était une fille. Sans blague ! Guenièvre, qui avait sorti sa baguette à la demande du professeur Barrière, ne put s'empêcher de la taper nerveusement sur la table. Bon, ils allaient enfin sortir quelque chose qu'ils ne savaient pas, ou on allait y passer la nuit ? Bien ! Avant d'aller plus loin, elle devait leur demander quelque chose.

"Deux choses. Premièrement, merci de n'avoir rien dit à personne. La seule personne au courant actuellement en-dehors de nous six est la Dame Grise et nous aimerions que cela reste ainsi. Nous n'avons même pas informé nos… familles, donc merci de respecter ce secret. Cependant, vous nous avez identifié. Vous êtes certains que personne d'autre n'est au courant ?"

Si elle était aussi inflexible sur le fait que tout ceci devait rester un secret le plus longtemps possible, c'était par instinct et aussi parce que Godric était également de cet avis. Elle avait beau lui en vouloir assez d'être là, elle avait confiance en lui pour ce qui concernait leur situation. Après tout, puisqu'il gardait tout pour lui, il avait beaucoup plus d'éléments en main qu'elle.

"Deuxièmement, j'ignore ce que vous savez exactement de notre situation mais… nous ne sommes pas les Fondateurs, mais leurs réincarnations conscientes, et il y a une énorme différence. Tut ça génère beaucoup de confusion, donc si vous pouviez bien faire la différence quand vous parlez de nous et de la partie de nous qui est eux… nous vous en serions reconnaissants. Mais assez. Cela fait un moment maintenant, qu'on veut savoir ce que dit cette prophétie, alors allez-y."

Elle jeta un coup d'œil aux trois autres. Est-ce qu'ils voyaient quelque chose à ajouter avant de tout savoir ? Elle tenait à la distinction entre Griffondor et elle, qu'elle n'avait pas assez ressentie à son goût dans els propos des professeurs. Ca lui faisait vraiment bizarre d'entendre parler de huit personnes. Pouvait-on vraiment dire que Griffondor et elle étaient deux personnes distinctes ? Cela semblait être le cas, excepté qu'ils avaient la même âme… Bref, pas besoin que les professeurs rajoutent à la confusion régnant déjà dans son esprit. Reportant son attention sur les deux profs, elle déposa délicatement sa baguette dans l'encavure désignée par le professeur Barrière, scrutant son bureau en vue d'une quelconque action.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Donovan Lasher
~+ POUFSOUFFLE +~
Nombre de messages : 172
Age : 36
Age du perso : 18 ans
Fonction : Ministère de la Magie, Département de la Justice Magique, Bureau des usages abusifs de la magie
Réincarnation de Salazar Serpentard
Date d'inscription : 14/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Oct - 13:12
Donovan avait bien le goût de s'enfuir en courant. S'enfuir droit vers Gringotts. Il y prendrait toutes ses économies et prendrait un billet d'avion pour Honolulu ! Ou un autre pays très loin d'ici et où personne n'allait jamais le retrouver. Tout pour ne pas faire face aux Professeurs, pour ne pas savoir quels dangers se cachaient pour lui. Faire l'autruche, voilà une idée plus que glorieuse ! En ce moment, en tout les cas. Malgré son désir d'en savoir plus et de sortir du brouillard, le Poufsouffle avait aussi un désir plus que profond de ne rien savoir du tout et de faire comme s'il était totalement parano. Ça valait mieux que ce qu'ils allaient apprendre. Il en était certain. Pourquoi ? Parce que Salazar gardait un affreux silence solonnel au fond de lui et que ça le rendait encore plus nerveux. Pourquoi est-ce qu'il ne parlait pas ? Pourquoi est-ce qu'il avait l'impression que le fondateur écoutais religieusement comme un charmant bambin sur les bancs d'école, le forçant ainsi à prendre la même attitude ?

Le jeune garçon avala un peu sa salive en voyant quelle chaise Warzul lui désignait. Elle était dingue. Il n'allait pas s'asseoir là-dessus ! Non ! Serpentard allait sortir ! Donovan ne voulait pas devenir fou devant tout le monde, alors non et non. Il n'allait certainement pas poser les fesses sur la chaise verdâtre. Il demeura donc obstinément debout derrière la chaise, ne bougeant pas d'un centime et regardant le Professeur Warzul comme si elle venait de dire la pire insanité qui soit. Elle cherchait à leur faire faire les oiseaux en pipitant allégrement, quitte à les faire interner ? Non, il allait demeurer debout.

Soit, Donovan jeta un regard en direction des trois autres. Ils s'étaient assied avec plus ou moins de "coeur". Il demeurait donc le seul debout comme un âne, mais ce qui le dérangeait le plus, c'était que Lakers, elle, s'était assise. Par conséquent, il n'allait pas demeurer en plan ... non. Le Poufsouffle renifla à nouveau avant de s'asseoir sur la chaise verte. Heureusement, rien ne se produisit. Rien de mortel, en tout les cas. Le bureau demeura stable et Serpentard ne sortie pas par sa bouche. Déjà ça de gagner. Do se plaça donc confortablement dans sa chaise, comme un "propriétaire" en fait et échangea un sourire presque "moqueur" à Warzul. Son plan de diablesse n'avait pas fonctionné, hein ! Il n'était pas en train de faire le singe. Dans les dents, la cannibale !

Dès qu'il eu les fesses sur la chaise, la voix de Lakers se fit entendre dans son esprit. Elle lui racontais son alibi. Le jeune garçon jeta un mini regard à la réincarnation de Griffondor. Juste pour dire, hein. Il vit son petit sourire complice et, allez savoir pourquoi -- en fait, nous savons tous pourquoi; Donovan eu le même léger sourire en coin. Serpentard se sentais "uni" à Griffondor là... ils étaient complices et allaient monter des histoires pour obtenir faveurs. Oui, parfois Salazar retrouvais ses élans amicaux pour son meilleur ami ... avant de replonger dans la rancoeur et la haine. C'était ainsi.

Donovan se figea à nouveau en entendant les paroles du Professeur Barrière. Il voulait qu'ils mettent leur baguette dans un réceptacle sur le bureau. Pourquoi ? Hors de question qu'il se débarrasse de sa baguette ! Hey ho ! Serpentard ne voulait pas non plus. Il ne fallait jamais se retrouver désarmé devant des ennemis. Et, pour le moment, ils ne savaient pas si les Professeurs étaient des amis ou des ennemis. Non, il allait garder sa baguette. Point. Du coin de l'oeil, le poufsouffle vit Lakers ... mettre sa baguette dans le trou, non sans avoir discuté avant avec les Professeurs. Do fit de gros yeux et lui envoya la pensée suivante; sans avoir fermé son esprit parce que ... il n'y avait pas pensé puis zut :


* Tu est folle ! Met pas ta baguette dans le trou ! Si c'est des ennemis ?! Faut pas se désarmer, combien de fois je te l'ait dit ?! *

Il ne lui avait jamais dit .... c'était Serpentard qui avait mélangé sa voix à celle de Donovan, s'adressant à Griffondor. Merde ! Do reporta son attention sur le Professeur Barrière. Il était en train de dévoiler qui ils étaient vraiment. Enfin, qui se cachait en eux. Quelle était la réincarnation qui leur incombait. Le jeune garçon y vit une super chance de se sortir des punitions de Barrière et il dit rapidement, affichant un air absolument résolu et innocent :

" C'est Serpentard ! C'est lui qui m'a obligé à faire de mauvaises choses, Professeur Barrière ! Envoyer Diablo bruler la cape de Samuel, me forcer à utiliser mon élément pour bruler Guenièvre ... c'était lui, pas moi ! Ses impulsions à lui, moi j'ai pas put résister, je le jures ! Ce type, c'est un malade ! "

Héhé ! Pour une fois que ça allait lui servir ! Puis, c'était vrai que Donovan ne savait pas vraiment si c'était son désir ou celui de Serpentard qui l'avait fait agir. Dans le cas de Guenièvre, en tout les cas, c'était clairement Salazar. Pas de doute à ce niveau. Le Poufsouffle se sentie soudain assez apeuré. Le directeur de Poufsouffle parlait de ce qui se passait actuellement, de la mort de la mère et de la soeur de Maryna et de ... mal. Quel mal ? Quelle chance ?

" Vaincre le mal ? Mais quel mal ? Vous ne voulez pas parler des ... fous qui sont dans la rue, là ... et ... pourquoi je mettrai ma baguette hors de portée, dans un trou ? Je ne veux pas me désarmer, je sais pas vos intentions, alors ... je garde ma baguette en main, merci bien "

Clair. Il n'allait pas poser sa baguette dans ce foutu trou avant de se sentir en confiance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 5:51
Maryna entendit Donovan arriver. Elle se retourna, elle n'avait pas très envie de s'asseoir. Et pourquoi sur donner la couleur de leur réincarnation? A quoi allait servir ces chaises? Et ces tables? Elle remarqua qu'elle n'était pas la seule à éprouver une certaine réticence à s'asseoir. Par contre quand le professeur Barrière lui présenta ses condoléances le visage de la jeune fille changea complètement! Elle affichait un air calme et paisible, maintenant, son visage était complètement fermé, hostile même. Elle détestait qu'on parle de ça. Des premières victimes. Cela faisait monter la haine, la colère mais aussi la tristesse dans son coeur. Non, décidément, elle ne voulait pas en entendre parler! Elle se força quand même à écouter ce qu'il disait.
Il parlait de la manière dont il les avait reconnus. Cela correspondait à le caractère propre mais aussi aux fondateurs. Elle fut contente que Guenièvre réagisse et leur demande de faire la distinction, elle était tout à fait d'accord. ILS n'étaient pas les fondateurs! Ils avaient la connaissance qu'ils avaient acquis et leurs souvenirs mais ils n'étaient pas eux! Cela valait la peine d'être préciser!


"Nous ne sommes pas eux. Guenièvre à raison, cela fait ne grande différence lâcha t elle du bout des lèvres avant de retourner à son mutisme"

Les huit à l'unisson.... Cela résonnait dans son esprit... Ils faillaient qu'ils s'entendent, c'était clair depuis le début ils n'avaient pas autre chose à leur apprendre? Genre quelque chose de concret? De construit? Oui maryna était un peu mauvaise langue et amère car de mauvaise humeur maintenant.
Elle était resté debout, appuyé contre le mur mais cela ne l'empêcha pas d'entendre Donovan et Serpentard s'écriés quand Guenièvre se fut débarrassé de sa baguette. Elle se crispa, c'est qu'il avait presque hurler! Et comme il n'avait pas protéger son esprit tout le monde l'avait sans doute entendu! Mais elle était assez d'accord avec lui. Ils ne maitrisaient pas la magie ancienne eux! Seuls les fondateurs le pouvaient et elle n'était pas sûr qu'eux puissent apprendre.


*Donovan!!!!*Cela résonna comme un avertissement qu'elle laissa planer. Puis,
*Salazar! Reste dans ton coin! Laisse mon ami tranquille!*

La voix de Rowena s'était jointe à celle de la vert et argent pour remettre Salazar à sa place. Elles avaient remarqués que le fondateur était très présent, mais il exagérait quand même! Serdaigle le croyait plus fort que ça! Maryna le fixa d'un oeil réprobateur. Il ne fallait pas que Donovan se laisse envahir.
Mais cela ne l'empêcherait pas d'être attentive aux professeurs. Ils allaient leur apprendre quelque chose d'utile oui ou non?


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ovide Barrière
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 148
Age : 36
Age du perso : 22 ans
Fonction : Gardien de but de Quidditch pour une équipe professionnel et Professeur d'Astronomie à Poudlard
Patronus : Un Porc-épic d'amérique
Date d'inscription : 13/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Nov - 21:53
Ovide regarda les quatre... oui il regardait les quatre jeunes... Il savait très bien que les jeunes n’étaient pas les fondateurs... mais il savait qu'ils étaient la clé contre Julianne et contre Sirius... Ils étaient la seule chance selon les étoiles pour résoudre le problème... il fallait qu'ils le comprennent... et qu'ils acceptent leur destiné

-Je sais très bien ma chère Guenièvre... je sais très bien que vous être des personnes à part entier. Mais il est clair que si vous vous ne vous entendez pas les huit vous ne serez pas capable de rien faire.



Béatrice Warzul

-Je crois que vous êtes un peu ébranlé… surtout que vous devez avoir subit plusieurs frustration autant vous les enfants que les fondateurs en vous… Oui dite vous que vous devez vous entendre les huit.

Béatrice savait très bien en voyant Donovan, Guenièvre et peut-être même Maryna, que ceux-ci n’allait certainement pas les écouté… Cependant Quentin allait être sûrement plus facile à convaincre… surtout que lui, s’était assis toute suite et qu’il était avec Helga la douce.

-Vous avez entendu lors du banquet de début d’année tout comme moi la chanson lugubre du choipeau... c’est de vous qu’il parlait… en fait c’était plutôt pour vous qu’il parlait… il vous annonçait ce que vous alliez affronter… Vous devrez le mal qui a commencé à envahir le monde et qui fait déjà trembler la population magicienne.


-Tu as raison Béatrice… mais ils doivent savoir ce qu’ils auront à affronter plus précisément…en fait nous vous avons convoqué ici en secret du fait que la personne principale que vous allez devoir affronter est la fille de notre directeur Rogue… en fait c’est Julianne. Ce que nous avons pu lire dans les étoiles c’est que celle-ci a été victime d’une malédiction qui est vieille comme le monde. Elle viendrait d’un mage noir nommé Sarkasius Ternac… et sa malédiction est transmise de la mère à la fille… cependant si nous avons bien interpréter il ne peut n’y avoir qu’une seule fille issus du mariage… le problème c’est que nous savons que Julianne n’est pas fille unique. Donc ses frères et sœurs sont en même temps en danger ainsi que ses enfants…


-De plus un des dons ou malédictions que celle-ci a est un don de voyance et si nous avons bien compris, sa malédiction est directement liée avec le démon. Donc vous voyez ce à quoi vous allez avoir à combattre… Ce que vous vous demandez peut-être maintenant, c’est pourquoi vous? Est-ce que vous êtes prêt?... ce que nous croyons c’est que vous êtes les 8 plus grand sorciers et sorcières de tous les temps… mais j’ai pu lire dans les étoiles du sud que Les quatre grands ancien allaient être présent et Ovide a pu lire dans les étoile du nord que les quatre futurs allait créer un lien très puissant qui allait être soudé par leur baguette.


Les deux directeurs de la maison de Poufsouffle regardèrent alors directement Quentin.

-Il est claire que tu as créé déjà un lien avec Helga mais tu dois et en fait vous devez tous créer un lien avec la baguette… je suis certain que vous avez déjà ressentit un énorme pouvoir dans les baguettes… mais dite vous qu’il s’agit du lien direct que vous avez avec le fondateur qui y est lié.

Ovide revient sur Quentin et le regarda dans les yeux et ensuite il regarda dans les yeux de Guenièvre… puis il se tourna vers Maryna et Donovan avant de revenir sur les deux qui étaient assis sur la chaise

-Je crois qu’il serait vraiment très important que vous vous liez avec votre baguette.




Gardez le sourire et continuèz à croire au bonheur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quentin Waldon
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 151
Age : 36
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7e année dans une école de magie en Australie
réincarnation de Helga Poufsouffle
Date d'inscription : 30/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Nov - 14:20
Quentin regardait ce qui se passait... il avait confiance au professeur... il avait confiance au trois autres... et il avait repris confiance aux fondateurs du moins à Helga... oui les gens allaient le trouver plutôt très naïf et peut-être trop bonnace... mais il était capable de ne pas faire confiance... il se disait qu'en chaque être humain sorcier ou moldue... il y avait du bon et de la bienveillance. Oui chaque personne amenait un petit quelque chose à l'autre...

Alors comme à sont habitude... Quentin écoutait... oui ce n'était pas lui qui parlait en tout temps... il écoutait les trois autres qui communiquaient principalement par légilimencie... Quentin lui n'avais jamais essayer d'en faire cependant il était devenu un excellent occlumencien avec l'été qu'il avait passé... oui il était maintenant capable de fermer son esprit aux "intrus" qui aurait voulu entrer dans sa tête... Donc Quentn ne communicait pas du tout par la légilimencie... du moins il n'avait pas tenter de le faire.

L'atmosphère était tendu selon le jeune Griffondor... oui, Donovan était vraiment sur le qui vive, Maryna aussi on aurait dit et évidemment Guenièvre était pareille à elle même en faisant sa brave...

Quentin écoutait écoutait et écoutait... il emmagasinait l'information... Quand le professeur leur dit de poser leur baguette dans l'encavure de la table qui était devant lui.. Quentin s'executa tout suite malgré les mises en garde de Donovan. Quentin ne voyait pas le danger potentiel que Donovan voyait.

Puis les professeurs leur dévoilà des choses assez horrible et qui il allait devoir combattre et pourquoi il en était devenu ainsi.. c'était assez épeurant... et on doit dire que Quentin n'était mais vraiment pas du tout intéressé à combattre les forces du mal... il était clair dans la tête du jeune homme qu'il ne ferait royalement pas le poids ... surtout lui qui détestait cette matière au plus haut point.

Puis le professeur Barrière leur expliqua qu'il fallait créer un lien avec la baguette et le fondateur... ou quelque chose du genre...

-quoi??????? Question Shocked Question

Quentin pensait que c'était la baguette qui choisissait son sorcier... et puis de toute façon... qu'est-ce qu'il pouvait perdre... au point où ils en était...

Quentin fit un signe d'incompréhension... puis il remarqua que sa baguette avait un genre de sintillement jaune autour d'elle... il la regarda avec peur mais voyant le regard inssistant des professeurs il avança sa main droite vers sa baguette et mit sa main dessus. presque instantanément une éclair d'étoile tomba sur Quentin et le fit hurler de douleur... et sa main se mit à serrer hyper fort la baguette... personne aurait pu réussir à lui faire lacher la baguette à ce moment précis.

-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRKKKKKKKKKKKKKGGGGGGGGGGGHHHHHHHHHH

l'éclair le pénétra et fit illuminer la chaise.... si les gens auraient essayer de lancer un sort sur Quentin ou sur la chaise le sort aurait été retourné sur la personne à ce moment...

Une aura sortit très tranquillement de Quentin comme si ou lui arrachait les os du corps... un forme humaine sortit... une silhouette de femme que l'on pouvait reconnaître comme étant Helga Poufsouffle.... la silhouete se plaça devant le jeune homme et tendit sa main vers la baguette que le jeune griffondor tenait fermement toujours... la silhouette prit la baguette et une deuxième éclaire d'étoile tomba sur Helga cette fois si....

Tranquillement pendant que les deux être criait les lueurs d'étoile entrèrent dans la baguette d'If au poil de carcajou.... la "torture" dura près de 5 minutes avant que subitement Helga lâche la baguette en même temps que Quentin et retourne dans le corps du jeune homme...

Le bruit terrible qu'avait fait cet évènement arrêta d'un coup et Quentin s'écrasa dans le fond de la chaise épuisé... et en sueur... Qu'est ce qui s'était passé il en avait aucune idée... mais oui ça l'avait fait mal, mais il savait que ce qu'il s'était passé allait l'aidé pour les évènements futur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Nov - 11:23
Concentrée sur sa baguette, attendant de voir ce qui pouvait bien se passer maintenant qu'elle l'avait mise dans le trou, Guenièvre ne s'attendait pas à se faire hurler par Do et Serpentard et contint un sursaut, s'efforçant de garder le visage impassible. Et d'abord, depuis quand Salazar se permettait-il de lui crier dessus ? Qu'il la blesse était une chose, qu'il lui donne des ordres en était une autre.

*Wow, ça va. J'agis encore comme je le veux !*

Bon, peut-être qu'elle avait encore foncé dans le tas, peut-être qu'elle n'aurait pas du se désarmer. Toutefois, sans placer sa confiance absolue en le professeur Barrière et bien… peut-être que c'était un peu léger comme justification, mais elle sentait qu'il ne leur voulait pas de mal, pas plus que le professeur Warzul. Par acquis de conscience, elle regarda de nouveau sa baguette mais pour l'instant, rien ne se passait. Elle releva donc la tête et en profita pour jeter un regard torve à Donovan. Elle savait que c'était Salazar qui l'avait ébouillanté, mais enfin, brandir son manque de contrôle comme une excuse devant tout le monde… C'était pathétique comme technique, et puis, c'était de vieilles histoires qui ne regardaient plus personne. Samuel ne saurait jamais qui lui avait vraiment brûlé la cape et elle-même avait déjà pardonné à Donovan depuis longtemps alors pourquoi ressortir ces affaires ?

Décidément, elle n'était pas de bonne humeur ! Que le professeur Barrière ponctue ses explications de "chère Guenièvre" et que le professeur Warzul en rajoute avec ses "pauvres enfants effrayés et frustrés" l'énervait passablement ! Elle n'était pas leur chère Guenièvre, ils n'étaient plus des enfants. Oui, ils avaient peur de ce qui les attendait, mais ça n'avait rien de gamineries et elle n'avait pas envie qu'on lui parle comme à une fillette de quatre ans. Qu'ils arrêtent de faire comme s'ils pouvaient les comprendre et qu'ils donnent de vraies explications à la fin !

Elle se calma un peu quand ils rentrèrent enfin dans le vif du sujet. Le Choixpeau parlait d'eux. Waouh, ils n'auraient pas deviné tous seuls, ils étaient trop idiots ! Et le danger qui planait sur eux était…vaincre les Deux Grands ? Mais ils étaient fous ! Enfin, ils n'envisageaient pas sérieusement qu'ils… Elle… Elle n'en avait rein à faire de cette Julianne VanHolsen en elle-même. Elle pouvait bien souffrir de toutes les malédictions qu'elle voulait, ça ne les aurait pas regarder et elle n'avait qu'à pas se mettre dans de beaux draps. Oh, ils avaient douze ans, y avait pas marqué police-secours ! Le seul problème était que cette histoire n'impliquait pas juste la patronne de son père. Cette folle furieuse tuait tout sur son passage. Guenièvre jeta un coup d'œil plein d'appréhension à Maryna. Des coups pour que cette dernière voit une occasion de se venger, fonce dans le tas et se fasse tuer ! Non, dans ce cas de figure, elle était d'accord qu'il fallait arrêter cette femme mais eux ? On avait beau leur dire qu'ils étaient puissants, cette femme était une tornade mortelle et dans l'état actuel des choses, ils n'avaient aucune chance contre elle. Ca existait, un cursus d'études spécial futurs super-héros ? Parce que c'était un peu ce que leur demandait les professeurs là. Un cursus spécial réincarnations-conscientes-promises-à-une-mission-suicide ? La jeune fille inspira calmement. Non, les choses lui apparaitraient forcément plus clairs le lendemain. Elle n'était pas sûr d'y voir une joyeuse aventure mais… ça irait mieux. De toute manière, ça ne pouvait pas être pire.

Et puis, qu'est-ce qu'ils en rajoutaient avec leurs histoires de baguettes ? Sa baguette était sa baguette, un point c'était tout ! Et elle avait déjà un lien avec Godric. C'était un bout de son âme, enfin, son âme dans une autre version. Il était toujours là avec elle, elle ne voyait franchement pas comment elle aurait pu être plus liée avec lui ! Quoi, en lui faisant la causette tous les soirs ? Oh, c'était un chevalier, pas un journal intime ! Et puis, la baguette de Griffondor n'était pas du tout en bois d'if même si… à bien y réfléchir, elle avait aussi contenu un poil de lion de Némée. Dans tous les cas, cette baguette était la sienne et en aucun celle de Godric. Peut-être qu'elle ne l'avait obtenue que parce qu'il était là, Ollivander avait dit qu'elle était rare et puissante, et elle présentait des similitudes avec les baguettes des trois autres, mais c'était la sienne. La sienne ! Elle soutint le regard du professeur Barrière avec fierté et un brin de défi avant de baisser de nouveau els yeux vers sa baguette. De toute manière, elle ne voyait pas ce qu'il voulait dire par former un lien. Ca baguette lui appartenait c'était tout et… C'était quoi ce rougeoiement autour ? Il n'allait quand même pas mettre feu à sa précieuse baguette ? Sans réfléchir, à l'instant exact où Quentin touchait sa propre baguette, elle avança sa main pour éloigner sa baguette, la sauver et…

Il y eu un éclair rouge et soudain, ce fut comme si le monde entier disparaissait. Il ne restait plus qu'elle et sa baguette, qui était soudain comme aimantée à l'intérieure de son poing fermé, maintenue par une force qu'elle ne comprenait pas et qui n'avait rien à voir avec sa volonté propre. Elle, sa baguette et une douleur telle qu'elle n'en avait jamais connue. Sa bouche s'ouvrit sous la surprise, se referma et elle utilisa le seul contrôle qu'elle semblait encore posséder sur son corps pour serrer les dents et s'empêcher de hurler. Elle avait l'impression qu'on l'écartelait. Ou qu'on l'électrocutait et qu'on la brûlait vive en même temps. Ou… peu importe. Elle avait mal ! Sa mâchoire lui faisait mal, sa main comme crampée autour de sa baguette lui faisait mal, tout son corps lui faisait mal.

Etrangement, la douleur ne floutait pas sa vision et elle pu voir avec une netteté incroyable la silhouette diaphane de Godric sortir d'elle-même, prendre de l'ampleur (il était plus grand qu'elle) et poser la main sur sa baguette avant d'être frappé par une étoile rouge sang. Elle avait l'impression que la scène se déroulait au ralenti dans un néant qui n'avait rien à voir avec la salle d'astronomie et pendant tout ce temps, la torture continuait. Il y avait des étincelles écarlates partout autour d'elle, absorbées lentement par sa baguette, et Griffondor en face d'elle qui la regardait, semblant souffrir lui aussi. La jeune fille ignorait ce qui était en train de se passer. Rien d'autre ne faisait sens que la douleur qui en s'intensifiant, lui fit perdre tout contrôle sur elle-même. Ses dents se desserrèrent dans un éclair de souffrance et un cri roque jaillit de sa gorge sans qu'elle puisse faire quoi que ce soit pour l'arrêter. Autour d'elle, les dernières étoiles vermillon pénétrèrent dans sa baguette et tout devint noir. Aussi subitement qu'elle était apparue, la douleur disparue et son cri mourut tandis que Godric semblait se dissoudre en se rapprochant d'elle.

D'un seul coup, Guenièvre se retrouva dans la salle d'astronomie, haletante, affalée et en sueur dans sa chaise qu'apparemment elle n'avait pas quittée. Ses doigts se desserrèrent tout seuls autour de sa baguette qui roula légèrement sur la table. Le silence brusque qui succédait au chaos des étoiles en explosion lui oppressait les oreilles. Tremblante comme après un violent effort, la jeune fille se redressa et regarda autour d'elle. A côté, Quentin semblait dans le même état qu'elle. Qu'est-ce qui s'était passé ? Presque craintivement, elle avança les doigts vers sa baguette avant d'oser caresser son bois lisse du bout des doigts. Il venait de se passer quelque chose avec sa baguette. Elle sentait que leurs rapports avaient changé, étaient comme renforcés, mais elle n'aurait pu l'expliquer. Levant les yeux vers les professeurs, elle leur demanda les yeux remplit d'incompréhension et s'efforçant d'effacer le tremblement dans sa voix :


"Qu'est-ce que… ?


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Donovan Lasher
~+ POUFSOUFFLE +~
Nombre de messages : 172
Age : 36
Age du perso : 18 ans
Fonction : Ministère de la Magie, Département de la Justice Magique, Bureau des usages abusifs de la magie
Réincarnation de Salazar Serpentard
Date d'inscription : 14/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Nov - 22:49
Donovan sursauta. Comment ne pas faire autrement quand la voix -- non, les voix -- impératives de Maryna et Rowena s'adressaient à lui ? Le Poufsouffle tourna la tête vers la Serpentard, ouvrant la bouche pour lui dire que ça n'avait pas de sens, qu'ils ne devaient pas faire confiance à qui que ce soit, d'agir avec sa tête bon sang, quand ... Guenièvre lui rétorqua qu'elle faisait ce qu'elle voulait. Mais, mais ... Le jeune garçon reporta son attention sur Lakers, qui lui lançait un regard torve soit dit en passant, et lui dit d'un ton totalement ahurit :

" Vous êtes folles ! Les filles, vous n'y pensez pas ?! C'est de la folie pure que de ... Quentin, dit leur!"

Oui, comme dans leurs vies antérieures, Salazar se référait à Helga pour calmer les deux autres. C'était toujours Helga qui ramenait Godric et Rowena quand ils commençaient à partir en peur avec leurs histoires sans aucun sens. Pourquoi est-ce que cela serait autrement maintenant ? Donovan regardait donc Quentin d'un air à la fois suppliant et pressant avant de porter son regard pointu sur les deux professeurs. Ils leur expliquaient des faits qu'ils savaient déjà plus ou moins, dont que le Choixpeau parlait d'eux. Mais, ce qui rendit le pauvre Donovan presque malade, c'est lorsqu'il lui fut annoncé qu'il allait devoir combattre les Deux Grands ... que cette Julianne était aux prises avec une malédiction faite par un certain Sarkasius Ternac et que ... Donovan se leva subitement, renversant sa chaise. Un démon ? Ils avaient bien dit un démon ?!!! Ils étaient complètement dingues ! Blême de peur, le Poufsouffle lança d'un ton ironique où perlait une peur et une envie de vomir manifeste :

" Vous êtes malades !? Un démon ? Vous ... une malédiction démoniaque et vous pensez que nous devons combattre ces deux envoyés infernaux ? Vous ... êtes complètement débiles, oui ! "

C'était des professeurs ? Et après ? Merde ! Ils devaient combattre des psychopathes assoiffés de sang, des tortionnaires, une femme cruelle et visiblement puissante; une femme munie sous une malédiction DE DÉMONS et il ... devrait être poli avec les professeurs ? De la merde ! Ho, il le savait qu'il n'aurait jamais dut venir.

La réincarnation de Serpentard allait tourner les talons pour partir sans demander son reste quand ... Quentin cria. Immédiatement, Donovan regarda le Griffondor. Ses yeux s'agrandirent de terreur, sa bouche s'ouvrit de stupeur et il fit presque pipi dans ses pantalons. Oui, oui, c'était bien une petite goutte de pipi dans sa culotte, hein. Au fond de lui, Serpentard était calme. Calme, alors que sa douce criait ? Oui. Serpentard savait que c'était un mal nécessaire. Néanmoins, lorsque l'image de Helga Poufsouffle se matérialisa devant Quentin, Donovan sentie le fondateur des verts et argents s'agiter. Puis, Guenièvre cria. Donovan, qui tenait toujours précieusement sa baguette contre son coeur, tourna lentement les yeux vers la Serdaigle ... devant elle se tenait un homme barbu à l'allure malpropre; un homme qui tenait une épée à la main : Griffondor. Ho non !

Donovan bougea. Il tourna les talons et se précipita vers Maryna. Ils devaient partir d'ici ! Vite ! Bordel ! Le garçon passa derrière la réincarnation de Rowena et se "cacha" derrière. Posant les deux mains sur ses épaules, il la tira un peu en arrière, non il l'agita quelque peu comme un prunier, en disant rapidement :


" Ho non, ho non, bordel de merde ! Qu'est-ce qui se passe, Maryna, merde ! Que ... viens, viens, bon sang, reste pas là, ne touches pas à ta baguette, laisse la ! "

Tout allait s'écrouler. Le château allait fait kaboum ! Ils leur avaient dit de ne pas mettre leur baguette dans ces foutus trous ! Donovan paniquait grave, hein. De un, Serpentard n'avait jamais été des plus braves. De deux, les Poufsouffle non plus n'étaient pas des plus braves. De trois ... Donovan N'ÉTAIT PAS BRAVE. L'héritier Lasher leva un index accusateur vers les professeurs et leur dit :

" Vous êtes des malades ! Je vais porter plainte ! Et ... je ne mettrai pas ma baguette dans le trou, compris ? Arrêtez vos conneries ! Vais ... vais aller voir le directeur Rogue ! "

Ha, ils allaient perdre leur emplois ! Des malades ! Donovan regarda Guenièvre et Quentin, qui avaient cessés de criés. Ils étaient en sueurs et semblaient dans un état d'èpuisement considérable. Ils ... le Poufsouffle leur fit signe de la main, il leur fit signe d'approcher et de venir se cacher derrière Maryna aussi, hein ! Pourquoi ? Parce que Maryna était la plus intelligente et qu'elle saurait comment réagir, elle !

" Venez, vite ! Éloignez vous d'eux ! Maryna ... on fait quoi ? Dit quelque chose ! Quentin, lèves toi de ta chaise et Guenièvre je veux pas te donner d'ordre, mais bouges toi le derrière et viens ici ! C'est des ... des ... des criminels ! "

Ne lui demandez pas de réfléchir là. Il avait la trouille de sa vie !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Nov - 9:50
Maryna écoutait, attentivement. Elle était venue pour avoir des réponses par Merlin! Pas pour repartir avec encore plus de questions!!! Malgré tout ce qu'ils disaient, les professeurs étaient clairs, ils devaient s'entendre pour sauver le monde. "Vous avez peur être subi des frustrations" et gnagnagni et gnagnagna! Mais qu'est ce qu'elle en savait cette vieille bique?! Par les chaussettes de Merlin, elle commençait vraiment à en avoir marre, allaient ils en venir au fait?! Comme s'ils ne l'avait pas compris que le Choixpeau parlait d'eux! Ils les prenaient pour qui? Et puis "vous devrez" et s'ils ne voulaient? Pas que là soit la question mais est ce qu'ils avaient le choix? Apparemment non. Et la jeune fille n'aimait pas, mais alors pas du tout ça! Ce qu'elle entendait ne lui plaisait pas non plus.

1) La personne qui semait la mort dans la Communauté Magique était Julianne VanHolsen, la fille de leur directeur.
2) La dite personne était "innocente" car sous l'emprise d'un malédiction, ils devraient donc essayer de la sauver, donc ne pas la tuer (en plus elle savait qu'elle était la descendance de Rowena!)
3) Celle ci avait encore en plus des frères, soeurs et enfants qu'il faudrait protéger.
4) Elle possède un don/malédiction de voyance qui fait qu'elle quoi? Voit tout ce que vous allez entreprendre contre elle?
Et petit 5)... Ah non, pas de petit 5. Et tout ça alors qu'ils ont quoi, 12 ans, sont encore des apprentis sorciers et coincés à Poudlard!!! Cela faisait beaucoup! Trop même. Ils étaient quoi? Des supers héros?
Maryna se força à prendre une grande inspiration.


Du calme, respire..., se dit elle. Elle allait devenir folle. Elle qui voulait se venger, elle allait être servie tiens. Mais là... Cette femme paraissait intouchable, inattaquable. Et en plus ce n'était même pas sa faute! C'était une victime. Et cela était dûr à admettre pour la jeune orpheline.

Elle tendit l'oreille tout à coup, se lier à leur baguette? Tiens donc... Elle vit alors du coin de l'oeil Quentin puis Guenièvre se saisir de leur baguette, puis, se raidir et hurler! Quels cris affreux, terrible! Ils avaient l'air de tellement souffrir! Qu'est ce qu'il leur arrivaient? Elle entendit alors la fondatrice lui parler.


*Ce n'est rien, ne t'inquiète pas, ils sont en train d'établir un lien profond. TU devrais le faire aussi tu sais. C'est un mal nécessaire.*

Maryna eu un mouvement de recul instinctif, quoi, se forcer à souffrir? Non, non! Elle ne voulait pas! C'est alors que Donovan se leva brusquement et viens se placer derrière elle et à la secouer comme un prunier. Wow, du calme du calme. Mais elle comprenait tellement sa réaction. Les professeurs leur demandaient l'impossible, vraiment! Combattre un démon et souffrir volontairement pour combattre ceux ci, alors qu'ils n'avaient que 12 ans! Il fallait qu'elle se calme, qu'elle réfléchisse. Mais ce n'était pas facile.

Alors elle prit Donovan par la main et le tira dans le couloir. Lui laisser le temps de réfléchir, d'analyser. Oui. C'était ça. Elle allait revenir, laissez lui juste le temps de se reprendre et d'essayer de convaincre Donovan. Avec l'aide de Serpentard.
Elle dévala les escaliers à toute allure, tirant Donovan derrière elle. Elle avait l'impression de fuir et détestait ça.


*Je reviens* lança t elle à Quentin et Guenièvre mentalement. Elle n'avait aucun mal à exclure Donovan de la conversation, fermer son esprit était très facile pour elle.

Donovan n'était pas en état de réfléchir et elle non plus. Elle s'arrêta vers le bas de la tour et s'assit sur une marche.

"On... On va se calmer d'accord. Et réfléchir... Calmement... Cette, cette espèce de cérémonie... Rowena sait des choses à propos. Elle l'a déjà vu réaliser. Je crois même qu'elle l'a déjà fait avec sa propre baguette. Peut être que Salazar et les autres aussi."

Elle prit sa tête dans ses mains.

"Je... J'avoue que je suis un peu perdue... Je me dis que cette cérémonie peut nous aider à devenir plus fort, moins dépendant des fondateurs eux mêmes mais... les autres avaient l'air de tellement souffrir... Je n'ai pas envie de vivre ça moi!"



    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ovide Barrière
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 148
Age : 36
Age du perso : 22 ans
Fonction : Gardien de but de Quidditch pour une équipe professionnel et Professeur d'Astronomie à Poudlard
Patronus : Un Porc-épic d'amérique
Date d'inscription : 13/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Nov - 12:28


Ovide Barrière

ET




Béatrice Warzul


Ovide avait entendu parler des effets des chaises de liaison par Béatrice... c'est elle qui les avait ramené des îles Pitcairn... oui ces chaise avait été caché des siècles auparavant en océanie par Merlin lui-même. Dès qu'elle avait lu la prophétie dans les étoiles elle était reparti aux iles Pitcairn pour la recherche de celles-ci. Béatrice étant une sommité dans la magie ancienne connaissait ces chaises aux pouvoir assez spécial. Donc Ovide en avait entendu parlé par Warzul mais ne pensait pas que les effets étaient si violent....

En voyant les deux jeunes se faire mutiler et martiriser il avait fait un mouvement pour essayer de sortir les deux adolescents de la situation mais Béatrice l'avait arrêter toute suite lui disant que tout était normal... Ovide voyait ses deux étudiants souffrir le martyr et avait de la difficulter à regarder.... l'âme paternel était peut-être un peu présentement... des larmes coulèrent sur ses yeux... Son regard se tourna ensuite sur les deux autres, il voyait bien que ces deux là allait être paniquer en voyant cela... il y regarda aussi Béatrice qui elle aussi observait Maryna et Donovan.

Puis tout s'arrêta... les deux jeunes s'écarsèrent sur leur chaise respective.

Donovan prit panique et alla se cacher en arrière de Maryna... "quoi de surprenant du représentant de serpentar" Puis il se mit, lorsqu'il fut en "sécurité" à disjoncter... et à perdre la raison...Disons que les accusations et les insultes de Donovan n'avait pas du tout affecter Béatrice qui savait très bien ce qu'elle devait faire... Et de toute façon Béatrice et Ovide n'avaient pas de temps pour expliquer la situation au jeune Lasher qui de toute façon était en état de panique.

Béatrice réagit toute suite et fonça sur Quentin

- Vite Ovide enlève Guenièvre de la chaise où elle va lui enlever tout le reste de force qui lui reste et pourrait même la tuer... et couche là sur le rebord de la fenêtre en lui mettant sa baguette dans la main ... elle doit être exposé à la lueur des étoiles.

Ovide et Béatrice prirent les deux jeunes dans leur bras au moment que Maryna et Donovan sortir de la classe. Béatrice jetta un oeil inquiet sur les deux avant qu'ils disparaisse derrière la porte...

Les deux professeurs allèrent poser les adolescents sur le bord de la fenêtre et mit leur baguette dans leur main...

- Et maintenant c'est le moment le plus difficile autant pour nous que pour eux... Tu es toujours prêt Barrière... tu sais très bien ce qui pourrait arriver... c'est à la grâce de Merlin... et tu sais que plusieurs personnes qui l'on fait en sont mort et d'autre accusé de meutre....

-Oui oui... nous avons pas vraiment le choix rendu au point où nous sommes de toute façon les jeunes deviendront "légume" pour le reste de leur jours si nous le faisons pas. Je suis bien heureux que les deux autres soient sortir de la tour... Je ne suis vraiment pas certain qu'ils l'auraient fait par la suite... ça nous donne une petite chance. c'est juste vraiment ennuyant qu'il ne l'ait pas fait en même temps...

-Oui j'espère..... à go.... 1-2-3 go

Les deux professeurs prirent une grande inspiration et poussèrent les deux jeunes en dehors de la tour par la fenêtre de la tour d'astronomie vers une mort certaine si rien ne se produisait.




Gardez le sourire et continuèz à croire au bonheur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quentin Waldon
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 151
Age : 36
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7e année dans une école de magie en Australie
réincarnation de Helga Poufsouffle
Date d'inscription : 30/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Nov - 12:59
Quentin était vraiment à bout de souffle... il pensait qu'il allait mourir dans les prochaines seconde tellement que son corps était meurtrit de douleur et épuisé... De plus Il avait rarement si peu senti la présence de Helga en lui depuis qu'il en était conscient. Ses yeux coulaient tout seul affalé sur la chaise jaune et noir. Il voyait bien que Guenièvre avait vécu à peut près la même chose que lui... ce qui voulait dire que celle-ci aussi souffrait énormément… oui il se sentait à l’état larvaire comme si rien ne pourrait le remettre sur pied.

Puis Donovan lui envoya un message lui disant de se lever… même s’il aurait voulu lui répondre il n’aurait pas pu ni par la voix ni même par légilimencie si il avait été capable d’en faire.

Il avait une impression que la chaise où il était allait dévorer le restant de sa vie… c’était vraiment un sentiment spécial qui faisait très peur à Quentin et même à Helga.

Puis se fut le tour de Maryna qui leur dit qu’ils allaient revenir…

Il se sentit soudainement soulever de terre et sentit transporter… Quentin n’aurait pas pu dire qui le transportait tellement il était faible. Puis il sentit un courant d’air souffler sur lui… Qu’est ce qui se passait… il était sur de la pierre froide à moitié dehors. Même si son cerveau ne fonctionnait plus au complet, il était clair que quelque chose se produisait mais il aurait été incapable de se débattre…

Puis, tout à coup… il se sentit pousser… et il se mit à tomber… et à tomber… ça y était… il allait mourir écraser au sol… c’est à se moment que survient une sorte de dureté qui entrait par sa main ou plutôt par sa baguette cette solidité l’envahi, une grande force en émanait comme si Quentin était du roc… une roche que personne aurait pu casser une grand énergie vitale était en lui… au moment où le Griffondor fracassait le sol… dans un grand bruit explosif un cratère se forma et de la poussière se forma cachant l’endroit où il avait atterrit…

Sous le tas de poussière volatile, Quentin se tenait debout… son corps était rendu solide et il avait en lui une nouvelle énergie qu’il n’avait jamais sentit….

-Bravo Quentin… tu as passé une grande étape… et je suis vraiment très fière de toi.

La voix de Helga avait retentit en lui en une voix douce et maternelle.

-Et maintenant tu dois respecter notre terre, et tu dois remettre tout en état.

Quentin ne sachant pourquoi mais il savait quoi faire… il ne fit qu’un petit signe avec sa baguette et la poussière retomba et le trou qu’il avait provoquer en tombant se remit au niveau et l’herbe repoussa en quelque seconde….

Quentin leva ensuite les yeux…. Il savait que Guenièvre n’était pas loin… il sentait sa force vital et de toute façon… ça sentait encore un peu le soufre.

-Guenièvre?????
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2107
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Nov - 17:26
(Après ça, c'est MOI que l'on traite de psychopathe ?!!!!!!! malade Ok, je sort lol)


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Nov - 9:09
Epuisée, Guenièvre renonça à garder les yeux ouverts et les ferma. Elle avait mal partout, tremblante comme si elle venait de courir un marathon et elle avait l'impression qu'elle allait s'évanouir. C'était comme si chaque seconde qui passait lui enlevait un peu plus d'énergie au lieu de la calmer après l'expérience intense qu'elle venait de vivre. Autour d'elle, elle entendait vaguement les cris de Donovan mais elle avait l'impression que cela ne la concernait pas. Elle, elle était juste sur sa chaise, sa baguette à portée de main, et c'était déjà une activité bien suffisante. Rien que reprendre son souffle et pouvoir de nouveau respirer calmement était difficile alors… Un cri de Donovan lui parvint aux oreilles et il lui fallut quelques secondes pour l'interpréter. Se lever ? Mais… Trop fatiguée pour répondre, s'énerver ou même ouvrir les yeux, la jeune Serdaigle se contenta d'un signe de la main qui n'alla même pas jusqu'au bout puisque celle-ci retomba mollement sur la table avant même qu'elle l'ai entièrement soulevée. Non, elle se lèverait plus tard, là elle était trop épuisée, elle avait trop mal.

Maryna disait qu'elle allait revenir ? Mais elle allait où ? Guenièvre se força à ouvrir les yeux et gémit en voyant la salle où son amie n'était nulle part. Elle se sentait tellement fragile et perdue en cet instant qu'elle aurait voulu que la Serpentard reste près d'elle. Tout était un peu flou dans sa tête désormais et reconstituer le fil des évènements devenait de plus en plus pénible. Ils étaient allés dans la salle d'Astronomie, elle avait prit sa baguette, Quentin aussi et maintenant, elle était là à avoir mal de partout sans savoir pourquoi et trop fatiguée pour y faire quelque chose.

D'un seul coup, elle se sentit soulevée de la chaise. Elle n'était plus en état de savoir par quel miracle et se contenta de gémir. Quelque part au fond d'elle, elle savait qu'on la portait, les mains qui la tenaient lui faisant mal sans pour autant la serrer, rien que leur contact. Pourtant, elle avait aussi l'impression irrationnelle de voler. C'était totalement fou et elle eut l'impression que cela durait une éternité avant qu'elle ne regagne la terre ferme. Elle était allongée cette fois-ci, elle avait froid et un peu moins mal. C'était aussi plus facile de respirer soudainement. Elle papillonna des yeux, les ouvrant avec difficulté pour découvrir le ciel au-dessus d'elle. Il y avait tellement d'étoiles ! Mais, elle était dehors ? Comment est-ce qu'elle était arrivée là ? Les questions lui traversèrent l'esprit, mais elle était dans un état trop second pour s'en préoccuper véritablement. C'était comme si son esprit cherchait absolument à rester logique malgré elle. C'était tellement ridicule qu'elle sentit un faible sourire naître sur ses lèvres.

Elle avait la sensation que de nouveau le temps s'était arrêté sous la voûte étoilée quand soudain, elle ressentit une brève pression puis… elle tombait. Ah ah, elle tombait du haut de la tour d'astronomie ! La partie logique de son esprit commença à paniquer tandis qui avait l'air de trouver la situation presque drôle se contenta de lui commander de serrer sa baguette, ce qu'elle fit comme par réflex. Aussitôt, la sensation qu'une grande force la pénétrait occulta la peur de la chute et l'amusement étrange qu'elle ressentait. C'était plus qu'être soudain envahie par une chaleur qui semblait provenir de a baguette c'était comme devenir incandescente. Est-ce qu'elle était véritablement une torche en chute libre dans le ciel de Poudlard ? Parce qu'elle avait en avait l'impression, et personne ne pourrait jamais l'éteindre. Elle tombait toujours aussi vite, mais ses idées étaient beaucoup plus nettes maintenant et elle pensait aussi vite qu'elle chutait. Elle n'avait plus mal, au contraire, elle se sentait en forme et incroyablement puissante.

Elle atterrit sur un tapis de flammes qui bien évidemment, ne la brûlèrent pas et s'éteignirent dans une odeur de soufre, la laissant tomber de quelques centimètres, comme si elle venait simplement de sauter de la hauteur d'une chaise. Elle allait se réceptionner avec facilité quand sa cheville gauche se tordit sur un gros cailloux qui venait d'être projeté là par l'arrivée de Quentin. Serrant les dents pour ignorer la douleur (en même temps, c'était peu de choses comparé aux souvenirs même flous de ce qui c'était passé en haut de la tour), elle se releva en vacillant, prenant conscience qu'elle se trouvait dans le Parc. Merlin, elle était vraiment tombée du haut de la Tour d'Astronomie ?


*Oui. Tu as réussi.*

Pour la première fois, entendre la voix de Godric ne la mit pas en colère. Ce qui venait de lui arriver était tellement incroyable que tout en se sentant parfaitement en forme (excepté sa cheville) et même pleine d'une force qu'elle ignorait posséder jusque là, ses émotions étaient un peu chamboulées et elle ne trouva pas d'autre mot pour décrire cette étrange sensation qu'elle avait de "bizarre". Elle ne répondit pas au Fondateur, mais ça n'était pas par hostilité. Qu'aurait-elle bien pu lui dire ? Ses émotions la dépassaient. Elle entendit la voix de Quentin et se sentit profondément soulagée de savoir qu'il allait bien. Elle pouvait sentir son énergie d'ailleurs, quelque chose de stable et de réconfortant au milieu de ce chaos.

"Quentin ? Je me suis tordue la cheville, tu peux m'aider ? Tu crois qu'on devrait remonter là-haut ?"

Penser à l'état dans lequel elle devait être quelques minutes auparavant et imaginer les professeurs leur tendre ce piège, les pousser du haut de la Tour… C'était fou, et bien qu'elle su qu'ils l'avaient pour accomplir un rituel très ancien, elle trouvait aussi ça désagréable. Maintenant qu'elle avait les idées claires, elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'ils auraient pu mourir ce soir. On les aurait sacrifiés sans état d'âme dans le seul but de els rendre capable de vaincre les Deux Grands et leur démon. Est-ce qu'ils étaient à ce point aussi peu important que des pions sur un échiquier beaucoup trop grand pour eux ? Elle se sentait puissante et pleine d'assurance en cet instant, très calme aussi, et ses réflexions se faisaient toutes seules dans une direction qui ne lui plaisait pas trop.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quentin Waldon
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 151
Age : 36
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7e année dans une école de magie en Australie
réincarnation de Helga Poufsouffle
Date d'inscription : 30/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Nov - 11:35
Quentin venait de se rendre compte qu'il était en bas... oui en bas de la tour d'astronomie. Qu'est-ce qu'il faisait là... il n'avait tout de même pas sauté... non quelqu'un l'avait poussé...puis tranquillement plusieurs souvenir lui vint en tête... le mot pour le convoquer en retenu, ça en était pas un, Le professeur Barrière était là tout comme le professeur Warzul, ils avait essyer d'expliquer le comment du pourquoi il était là... il s'était assis sur une chaise tout comme Guenièvre... oui elle était là....mais Donovan et Maryna aussi... où étaient ils les trois... puis le choc.... la douleur... la baguette.... Helga.... la torture... le froid... Donovan quittant avec Maryna.... les étoiles... la chute.... la force... la roche... la terre.... la poussière... le soufre....GUENIÈVRE..... oui GUENIÈVRE.... elle aussi avait du vivre la même chose... il avait dit son nom aussi... puis il entendit sa voix.

-Guenièvre je suis ici... quoi tu t'es tordu la cheville.... euh je ne sais...

-Bien sur que tu le sais essaye

- ...

- Oui va y Quentin, essaye, je n'ai aucun doute.

Quentin fit un signe instinctif avec sa baguette vers la cheville de guenièvre. Une lueur rose sortit de sa baguette et toucha automatiquement et avec précision la blessure de Guenièvre... et la guérit très bien et sans cicatrice.

- ... Surprised Shocked

Quentin regardait son ami avec surprise...

- est-ce que tu as mal encore

C'était clair... elle n'avait plus du tout mal... il le savait... pourquoi? Et il savait ce que voulait faire Guenièvre... c'était clair elle était en colère après les professeurs... elle se pensait du bétail.... elle pensait que les professeur aurait pu nous tuer... Quentin était sur que les professeurs savaient ce qu'ils faisaient.... que ceux-ci n'aurait jamais fait cela s'il n'avait pas été certain de leur coup... ils étaient quand même professionnel... ils ne leurs voulaient pas de mal... disons que ce qu'ils avaient vécu lui et Guenièvre était un mal pour un bien... il fallait passer par là et Donovan et Maryna devraient le faire eux aussi...

Guenièvre lui demanda s'ils devaient remonter... Une idée un peu folle se forma dans sa tête... après ce qu'il venait de vivre... il voulait tester il voulait essayer sa baguette... c'était peut-être un peu dingue comme idée... mais si ça fonctionne c'est drôle, le jeune homme aurait un peu moins peur de ce qu'il allait devoir affronter plus tard.

-Oui ce serait une bonne idée... mais attend j'ai une idée... Tu sais je suis un élémental de terre et si je me souvien bien tu es une élémental de feu...

Quentin regarda dans la noirceur le haut de la tour... et regarda la fenêtre d'où il avait tombé. Il se mit sous la fenêtre, prit sa baguette et traça au sol un grand cercle. Quentin était difficilement reconnaissable présentement ... il avait prit une assurance que celui-ci avait rarement.

-Guenièvre vient ici... place toi dans le cercle que je viens de faire.... Tu dois être maintenant très puissante... je vais essayer de t'accoter en puissance promis... Je t'explique... Je te pari que tu es maintenant capable de faire jaillir un geyser de lave sous nous assez fort et contrôlé pour nous lever jusqu'à la fenêtre... moi de mon côté je vais empêcher ta lave de transpercer la terre... Comme tu sais le feu est offensif principalement et la terre est défensif donc si ça fonctionne, tu seras capable de nous propulser à la fenêtre et moi je serai capable de nous protéger de ton "attaque".

L'effet Griffondor et courage que Quentin devait apprendre en allant dans cette maison commençait vraiment à faire son apparition. Quentin n'attendit pas vraiment la réponse de la serdaigle qu'il se concentra sur le cercle de terre qu'il avait fait et pointa sa baguette vers le centre du cercle de tourbe.

-Je suis pret Guenièvre.... Vas y!!!!

Un sourire de confiance et peut-être un peu de "belle folie" se dessina sur le visage du jeune Griffondor. Quentin sentait en lui que Helga s'amusait elle aussi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 8:13
Debout sur un pied au milieu de la pelouse plongée dans l'obscurité, Guenièvre attendait, vaguement frissonnante, que Quentin la rejoigne. En attendant, elle s'amusa à modeler une boule de feu de la taille d'une grosse boule de cristal entre ses mains pour se réchauffer et lorsqu'à travers la lumière que diffusait celle-ci, seul point lumineux du Parc, elle aperçu son ami, un immense sourire de soulagement illumina son visage. Ses doutes et appréhensions s'apaisèrent un instant sous l'effet de la présence naturellement apaisante du garçon. Quentin allait bien ! C'était bien lui, elle reconnaissait les hésitations dans le ton de sa voix. En l'entendant, la jeune fille eut l'étrange envie de fondre en larmes et de se jeter dans ses bras, mais elle se contenta de serrer sa boule de feu contre son cœur.

"Merlin merci, tu vas bien !"

Il était près d'elle maintenait, et elle vit avec stupeur qu'il pointait sa baguette vers elle. Elle n'eut tout de fois pas le temps de s'interroger qu'une lueur rose entourait sa cheville blessée, dégageant une légère sensation de froid avant de disparaitre. Avec précaution, la jeune fille fit un petit rond en l'air dans chaque sens avec son pied avant de le poser à terre. C'était comme s'il n'y avait jamais rien eu. A la question, elle fit non de la tête, le dévisageant. Sa première pensée en l'appelant avait été qu'il pourrait lui servir de béquille si vraiment elle devait clopiner dans les escaliers jusqu'en haut de la Tour d'Astronomie. Elle aurait du se douter que le Gryffondor aurait une manière bien plus efficace de lui rendre service !

"Merci."dit-elle d'un ton grave.

Elle écouta la suite de ses propos, se retenant d'ouvrir la bouche comme un poisson. Qu'avait-on fait de son Quentin ? Celui en face d'elle avait totalement perdu la tête ! Monter jusqu'à la Tour d'Astronomie en chevauchant un jet de lave ? C'était totalement dingue et… très tentant ! La jeune fille suivit son camarade dans le cercle qu'il venait de tracer, toujours silencieuse. Elle aussi avait envie de tester la nouvelle puissance de sa baguette, et il ne faisait aucun doute dans son esprit qu'elle pouvait parfaitement réussir ce que Quentin lui demandait. Toutefois, la partie logique de son esprit se manifesta encore une fois, venant jouer les rabat-joie au moment qui promettait d'être le plus agréable de la soirée.

"Tu sais que tu es totalement fou et que j'adore ça ? Mais si je fais jaillir de la lave, et je suis sûre que je peux le faire, je peux modifier ses caractéristiques pour qu'elle ne nous brûle pas mais j'aurais du mal à changer sa couleur. Et de la lave incandescente dans la nuit noire, ça risque fort de ne pas être discret. Faut trouver un truc pour la camoufler."

Rooh, pourquoi fallait-il toujours faire attention après ce qu'ils venaient d'endurer ? N'avaient-ils pas mériter de s'amuser un peu ? La Serdaigle fronça les sourcils, en proie à d'intenses réflexions. Elle ne pourrait faire jaillir cette lave que de la surface du cercle dessiné par Quentin, sans craqueler la Terre autour. La terre qui recouvrait le cercle, elle, serait pulvérisée par le geyser.

"La terre sous nos pieds, celle du cercle, elle va être pulvérisée par le geyser. Tu crois que tu pourrais plutôt la contrôler pour former un rideau autour de ma colonne ? Ca affaiblirait l'éclat de la lave comme ça."

Oui, comme ça, leur plan était beaucoup mieux. Elle rendit son sourire complice à Quentin. Ce qu'ils allaient faire était totalement barré et elle en avait conscience, mais elle se sentait un peu hors d'elle-même depuis qu'elle avait atterri dans la pelouse, alors pourquoi pas après tout ?

Elle attrapa son ami de son bras gauche et du droit, tendit sa baguette dans la même direction que lui, appelant à son commandement la lave présente bien profond sous la surface. Sa conscience s'infiltrait dans les entrailles de la Terre à la recherche de feu avec facilité et quelques secondes plus tard, elle sentit en "remontant" à la surface le sol gronder sous ses pieds. Encore une seconde… elle les sentit arraché de terre. Sous eux, une formidable colonne de lave maintenue verticale par une pression vertigineuse. C'était facile, elle avait l'impression d'être à la fois cette roche en fusion et un sculpteur qui l'aurait modelée de manière à lui donner une forme de colonnade. Les cheveux flottant au-dessus d'elle sous l'effet de la vitesse, Guenièvre éclata de rire. C'était vrai, leur puissance était désormais formidable ! Elle adressa un regard complice à Quentin avant de sauter sur le rebord de la fenêtre de la tour d'astronomie. Cette méthode était décidément bien plus rapide que les ascenseurs moldus. Toujours debout sur la margelle, elle se retourna. Le geyser stagnait à leur hauteur, docile, et elle se concentra quelques secondes, lui intimant l'ordre de redescendre tout en en gardant la pression afin qu'il ne s'éparpille pas. C'était dommage que le rideau de poussière de Quentin l'empêche de le voir briller dans la nuit. Lorsqu'il attint le niveau du sol, elle le modela en une fleur de feu qui se retrouva promptement absorbée sous terre. Radieuse, elle se détourna du parc et sauta dans la salle de classe comme si c'était la chose la plus naturelle du monde avant de retrouver un air sérieux. Maryna et Donovan n'étaient toujours pas revenus, mais les professeurs, eux, étaient toujours là.


"Et maintenant, j'exige des explications."

Elle voulait tout savoir du rituel qu'ils venaient de subir et de ses implications. Et puis, ce qu'ils s'étaient contentés de leur dire sur les Deux Grands était un peu léger à son goût également. S'ils voulaient vraiment qu'ils s'occupent d'eux (ce qui lui paraissait déjà un peu plus faisable maintenant qu'elle avait vu de quoi sa baguette était capable), ils pouvaient bien leur donner des détails.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Donovan Lasher
~+ POUFSOUFFLE +~
Nombre de messages : 172
Age : 36
Age du perso : 18 ans
Fonction : Ministère de la Magie, Département de la Justice Magique, Bureau des usages abusifs de la magie
Réincarnation de Salazar Serpentard
Date d'inscription : 14/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 13:01
Le Poufsouffle s'enfuyait. Tout comme Serpentard l'avait fait. Ce détail le rendait étrangement mal, comme s'il était en train de trahir de vieux amis encore une fois. Oui, la mission de son âme était de développer la loyauté et, en ce moment même, Donovan ressentais douloureusement le poids de son propre passé. Il était honteux de fuir, de laisser Quentin et Guenièvre à leur sorts, mais en même temps il était si terrorisé qu'il ne pouvait faire autrement que de courir.

Tenant Maryna par la main, Donovan descendait les escaliers de la tour d'astronomie comme si leurs vies en dépendait. Et, une étrange impression lui disait que c'était effectivement le cas. La réincarnation de Serpentard sauta les dernières marches et allait poursuivre sa course quand Maryna lui lâcha la main pour s'asseoir sur une des marches de l'escalier. Le jeune garçon se retourna vers son amie et la regarda sans rien dire, le coeur battant à toute vitesse dans sa poitrine. Des démons, voilà ce qu'ils devaient affronter. Cette Julianne la Grande était aux prises avec une malédiction démoniaque et eux, eux ils devraient affronter ça. Oui, c'était effrayant et totalement dingue. Ils ne pouvaient pas faire ça ! Ils ne le pouvaient pas ! Réfléchir. Oui. Mais, est-ce que le sujet méritais réflexion ?

Donovan alla s'asseoir près de Maryna et entoura ses épaules de son bras gauche. Il ne voulait pas y retourner ! Il ne voulait pas. Il comprenait parfaitement les sentiments de Maryna. Parfaitement. Le jeune garçon la serra un peu contre lui; Salazar trouvais ça vraiment marrant et Donovan essayait de son mieux de le faire taire; et il dit :


" Je ne veux pas y aller non plus, mais en même temps ... je sent qu'il faut y aller. Merde, tout ça ne fait aucun sens ! Des ... c'est des foutus démons ! "

Comment pourraient-ils faire quoique ce soit contre eux ? Comment ? C'était courir au suicide. Ils étaient des cobayes, des genres de sacrifices humains ou quoi ? Donovan s'efforça de se calmer. Il sentais une envie folle de s'enfuir et une autre de remonter à la tour en quatrième vitesse. Tout se mélangeais dans sa tête.

" Rowena dit quoi ? Salazar, lui, il trouve ça bien drôle ... et il me dit d'en finir avant que Helga vienne me chercher "

Brrrr ! Donovan lança un regard presque paniqué à Maryna et ajouta :

" Je ne veux pas que cette femme descende ! Je ne veux plus jamais la voir et je ne veux certainement pas voir Serpentard devant moi "

Ho non, le voir voudrais dire que tout ça était réel. Donovan ne voulait pas que ce soit réel. Il voulait se réveiller et être un Moldu ! Oui, un Moldu !

* Arrêtes de dire des conneries ! Un Moldu, franchement ... *
* Je ne veux pas faire ce rituel de merde et sort de ma tête ! *
* Ta tête ?! C'est notre tête mon petit ... et tu n'as pas le choix. Tu dois monter et faire ce que tu dois faire *
* Non ! *

Le Poufsouffle se leva. Il disait non, mais il savait qu'il devait le faire. Il savait que Serpentard avait raison et il ne pouvait pas croire que ça lui arrivait à lui ! Il serait loyal, il le jurais ... mais s'il vous plaît ne lui faites pas faire ça. L'héritier Lasher tendit la main vers Maryna en soupirant. Pourquoi ? Rhaaaaaaaa !

" Viens. Il faut y aller. Ça l'air que je dois devenir loyal "

Un peu d'humour pour enrayer la peur. C'était toujours bon. Donovan eu un sourire en coin, un sourire certainement narquois avant d'ajouter :

" Toi et tes idées de malade ... se réincarner ! Désolé, mais Serpentard devait le dire à Serdaigle "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Nov - 13:46
[Je confirme, des vrais cinglés XD]

Assise sur les marches Maryna se sentait un peu perdue. Elle venait de fuir, laissant ses amis seuls. Mais elle avait peur. Elle était inquiète, morte de trouille! Et pourtant... Elle ne pouvait pas ne pas remonter. Elle devait remonter et s'asseoir sur cette foutue chaise bleue. Et souffrir... Elle sentit le bras de Donovan entourer ses épaules et elle releva la tête en lui faisant un pale sourire.

"Que dit Rowena? Qu'il faut que je remonte, que je n'ai pas le choix et qu'il faut malheureusement en passer par là. Elle l'a déjà vécu et ne veux pas me montrer la cérémonie en entier. Elle me 'cache' la fin. En tout cas ça ne m'étonne pas de Salazar de rigoler dans des circonstances pareils. Qu'il ai peur d'Helga par contre..."

Maryna pouffa,

Ça ça m'étonne et me fait bien rire. Je ne l'aurais jamais imaginé."

Elle le regarda en souriant et se leva. Il avait raison, ils n'avaient pas le choix, ils devaient y aller.
Non, ils n'avaient pas le choix.


"Oui, tu as raison. On doit y aller... Mais j'ai peur. J'ai franchement la trouille.... Ils avaient l'air de tellement souffrir... Et en plus on les a laissé... Sur ce coup là on est vraiment nul, soupira t elle.
En tout cas, pour moi, tu es déjà devenu loyal. Tu es resté avec nous, tu es venu vers moi quand j'en avais besoin... Merci..."


La jeune fille rougit et baissa la tête. C'est vrai quoi, elle venait de faire un compliment et remercié Donovan! Et avec lui l'âme de Serpentard! Elle allait pas recommencer tous les jours, croyez là! Trop embarrassant! Elle soupira…

"Bon,... beh quand faut y aller... On y va?"

Maryna commença à monter les marches, une par une d'un pas lent tout en ayant saisie la main de Donovan qu'elle serrait maintenant. Parce qu'elle y allait, oui, elle n'avait pas le choix, mais la trouille au ventre. Elle eut un sourire quand elle entendit Don parler. Une idée de malade? Pas tout à fait faux.

"Tu n'as pas tout à fait tort mais en même temps, s'ils ne c'étaient pas réincarnés Rowena n'aurait jamais appris que Salazar avait peur d'Helga et ne lui était pas totalement indifférent, dit elle tout en souriant allégrement en continuant de monter l'escalier."

Et prévoyant déjà les réfutations de la part de Salazar et Donovan elle enchaîna,

"Et ne dis pas que non, Rowena l'a bien remarqué au moins de juin dans le parc, quand tu t'es élancé pour l'empêcher de tomber. Elle était très contente d'ailleurs."

Maryna souriait, très contente. C'est alors qu'elle vit la porte. Elle s'arrêta, ils étaient arrivés. Elle sentit son estomac se nouer. Elle posa la main sur la porte, incapable d'aller plus loin. Elle serra plus fort la main du Poufsouffle. Elle n'était vraiment pas courageuse.

"On... on y est, souffla t elle. Je... on entre?"

Elle sentait ses jambes trembler sous elle. Elle ne se pensait pas capable de faire un pas de plus. Pourtant il fallait. Elle s'accrocha au bras de son ami. S'efforçant de puiser en lui la force et le courage d'avancer et d'entrer. Un pas devant l'autre, une légère pression sur la porte, et celle ci s'ouvrit. Maryna entra et vit Quentin et Guenièvre, en pleine forme, les joues toutes rouges, les cheveux ébouriffés, les yeux brillants et Guenièvre, debout au milieu de la salle, exigeant des réponses.
Maryna resta plantée là, toute rouge, les yeux résolument baissés sur ses chaussures pour ne pas voir ces chaises maudites qu'elle savait avoir été fabriquée par Merlin lui même. Elle avait honte d'avoir paniqué, d'être partit et d'avoir fuit. D'avoir laissé ses amis seuls. Honte d'être simplement morte de trouille à l'idée de s'asseoir sur cette foutue chaise et de devoir plus tard, affronter des démons.



    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ovide Barrière
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 148
Age : 36
Age du perso : 22 ans
Fonction : Gardien de but de Quidditch pour une équipe professionnel et Professeur d'Astronomie à Poudlard
Patronus : Un Porc-épic d'amérique
Date d'inscription : 13/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Nov - 16:25
[Peut-être des cinglés mais c'est l'fun....... niak niak niak.... ]




Ovide Barrière

ET




Béatrice Warzul

Au moment de pousser les deux jeunes en bas de la tour d'astronomie, Ovide pleurait déjà à chaude larme... et Béatrice se retenait elle aussi... cependant elle savait très bien que la magie ancienne était très cruelle... étant un sommité mondial dans cette discipline. Mais elle trouvait cela très difficile... Ovide essaya presque de rattraper Guenièvre après l'avoir pousser sans réussir évidemment.

Les deux professeurs avait regardé par la fenêtre les évênements en se croisant les doigts et tout ce qu'ils avant qui pouvait être croisé... Puis soudainement du feu apparu... une torche humaine..... un énorme odeur de soufre monta dans les airs et que dire de "Booooooooooommmmmmmmm" de Quentin et du nuage de particule... le Guenièvre était plutôt facile à voir et que c'était assez évident que celle-ci avait réussit à passer le test... mais pour ce qui est de Quentin rien était certain... il faisait noir le jeune homme c'était écrasé durement au sol du moins c'est ce qu'on pouvait en comprendre au son que cela avait fait... Stressant comme vous pouvez pas comprendre... ils avaient peut-être tué un enfant... il avait peut-être tuer l'esprit de Helga Poufsouffle il n'était peut-être pas près à ça, il n'avait peut-être pas la bonne baguette... puis la poussière disparue aussi rapidement qu'elle était apparu et à la lueur des étoiles et de la lune les professeurs pouvaient voir le jeune homme qui lançait un sort de guérison apparament.

Les deux professeurs se regardèrent avec un grand sourire fendu aux oreilles et se tapèrent dans la main... puis Béatrice repris son air inquiète...

-Barrière tu sais que nous avons encore deux problèmes... le premier étant Donovan et Maryna qui n'ont pas fait le rituel et le deuxième est Guenièvre et Quentin qui vont sûrement vouloir compter ce qu'ils ont vécu au deux autres et que tu sais que cette magie ne peut être réussit si les personne ne sont pas consciente de ce qui pourrait leur arriver.

-Tibia tu as raison... et regarde ce qui ce passe en bas...

Ovide pointa les deux jeunes en bas de la tour qui était en train de se faire monter sur une colonne de lave entouré de terre.

La Serdaigle et le Griffondor arrivèrent sur le fait et évidemment Guenièvre les fusillaient de son regard que seul la digne représentante de Griffondor pouvait faire. Elle demandait des explications... Béatrice prit la parole rapidement et explica rapidement la situation du fait qu'elle santait que les deux autres remontaient les escalier de la tour.

-Miss Lakers, M. Waldon, je sais que c'est très effrayant ce que vous venez de vivre et je n'aurais pas voulu être à votre place pour tout l'or du monde. Il s'agit d'un rituel de magie ancienne... qui ne fonctionne seulement et seulement si la personne qui le vit n'a aucune idée de ce qui va se passer et qui ne le connaît pas... Et de ce que je connais de ce rituel, seulement quatre personnes ont déjà réussi à le passer et se sont les quatre fondateurs de Poudlard... Plusieurs personnes ont essayer et n'ont jamais réussit même Dumbledor n'a pas voulu l'essayer. Les fondateurs qui sont avec vous ont dû reconnaître ce rituel cependant ils savaient très bien qu'ils ne devaient pas vous en faire part.... De plus puisque vous avez réussit le rituel il est très important que vous ne parliez pas au deux autres et ni de légilimencie non plus... avant qu'ils aient fait le rituel à leur tour... vous devez les ignorer complètement aussi-non il pourrait aussi non en.............

Au même moment la porte s'ouvrit laissant entré Maryna suivi de Donovan. Béatrice regarda Guenièvre et Quentin les suppliants du regard de ne donné aucune information au deux autre c'était une question de vie ou de mort.

Ovide avait essayé d'essuyer ses larmes paternel pendant tout le rapide discours de Béatrice.




Gardez le sourire et continuèz à croire au bonheur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quentin Waldon
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 151
Age : 36
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7e année dans une école de magie en Australie
réincarnation de Helga Poufsouffle
Date d'inscription : 30/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 25 Nov - 16:09
Quentin était en train de se concentrer sur la solidité de la terre quand Quenièvre proposa quelque chose qui était disons le ... logiquement plus intelligent... surtout que du feu... ou plutôt un geyser de lave ça se verrait de très très très loin...

-Oui tu as une excellente idée

Quentin était encore dans son "trip" oui il était enthousiate de faire cette "envolée". Alors il leva sa baguette au signal de la serdaigle et un mur de terre (pas juste une fine poussière) se leva en même temps entourant le geyser de lave de Guenièvre...

-OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII TROP COOOOOOOL

Puis ils arrivèrent à la fenêtre et entra dans le local par la fenêtre comme si rien n'était... Il baisa ensuite sa baguette et avec un son resque non persseptible, la terre retourna à sa place initiale.... les professeurs étaient là et discutaient... en fait ils ne discutaient pas vraiment... il avait plus l'air la bouche ouverte comme des poissons mort à l'extérieur de l'eau. Quentin aimait la ressemblance ce qui le fit sourire... mais son sourire ne resta pas longtemps puisque Guenièvre n'avait semble-t-il pas vraiment le gout de rire. Elle leur demanda de s'expliqué ce que Warzul fit à la vitesse de la lumière si non plus vite... Les yeux de Quentin s'agrandit en essayant de comprendre ce que la dame leur disait... En fait ce qu'il retint en conclusion c'était de se fermer la gueule. Cependant il n'était certe pas le plus bavard des quatres.

Lorsque Maryna et Donovan entrèrent dans le local, Quentin leur fit un signe de bonjour... comme si ça faisait des lustres que ne s'était pas vu. Il alla ensuite s'assoir sur une autre chaise (autre que les quatres chaise de couleur) et attendit de voir ce qui allait ce passer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Avant de reprendre son service.. [Pv Fabien]
» INITE se met au service de Martelly
» INSCRIPTION - COURS D'ASTRONOMIE #1 [OUVERT]
» petit service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: Les Salles de Cours-
Sauter vers: