:: En dehors des murs :: Quartiers résidentiels :: La Campagne Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chez soi ... douces paroles (Libre)

avatar
Eloi Morisson
~+ CRÉATURE MAGIQUE +~
Nombre de messages : 86
Age du perso : 23 ans
Fonction : Poursuiveur des Flèches d'Appleby
Patronus : Addax
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Aoû - 13:47
15 août 2002

Eloi avait terminé ses études à Poudlard que depuis quelques mois, mais déjà il était nostalgique juste à penser à la future rentrée qui allait bientôt s'amorcer. Dire qu'il ne serait pas de la partie, alors qu'il partageait la vie de ses compagnons de maison depuis sept ans. Ça donnait un choc. Toutefois, la vie se poursuivait et d'autres défis allaient s'offrir à lui à commencer par sa nouvelle carrière de joueur de Quidditch ! Hey oui, l'ancien Poufsouffle avait été accepté chez les Flèches d'Appelby, en tant que Poursuiveur. C'était tout un honneur ! Surtout pour une personne comme lui. Les Loups-Garous ne faisaient habituellement pas les équipes professionnelles, leur condition les rendant souvent absents ou faibles. L'invention de la potion anti-lycanthrope n'avait pas changé grand chose aux aspirations sportives des lycans, car cette fois c'était les préjugés qui tenaient tête. Eloi avait donc dut travailler plus fort que les autres pour se tailler une place et se montrer supérieur. Il avait démontré beaucoup de talent mais surtout eu beaucoup de chance. Il allait en profiter et exceller afin de garder sa place et éloigner les ragots à son sujet.

Pour le moment, la saison n'était pas encore débutée et malgré les entrainements rigoureux, le jeune homme avait quand même le temps de vaquer à certaines occupations. Une d'entre elles avait été de se trouver un petit appartement. Pas qu'il n'était pas à l'aise chez son père, mais il était un peu ennuyé par son sentiment de culpabilité devant sa condition, culpabilité qui le renvoyait à la sienne et cela lui était de plus en plus intolérable. Tout ce que Eloi voulait, c'était se sentir normal. Avoir un endroit bien à lui allait contribuer à son sentiment de normalité. Cela lui avait demandé plusieurs semaines, mais il avait réussit à trouver un petit loft en banlieu de Londres, dans un endroit calme et entouré d'arbres. De part sa situation de Loup-Garou, Morisson avait besoin de se retrouver dans la nature, de la sentir vibrer en lui. Il n'avait par conséquent pas cherché bien longtemps où s'établir.

Aujourd'hui, il emménageait et il se sentait comme un enfant ouvrant ses premiers cadeaux de Noel. Debout dans son petit salon, il ne cessait de sourire en regardant les murs encore vides. Il était chez lui ! Ho, ce n'était pas le grand luxe mais quand il aurait touché une ou deux années de salaire, il pourrait se diriger vers plus grand et peut-être même faire l'acquisition d'une maison. Il ne resterais plus qu'à avoir une belle carrière, trouver à prendre épouse -- si une fille voulait bien d'un type comme lui -- et à éventuellement avoir des enfants, s'il n'était pas trop rebuté à cette idée le moment venu. Oui, parce qu'il était quand même atteint d'une "maladie" pouvant se transmettre, une maladie pas du tout évidente à gérer, surtout lorsqu'elle était responsable de la mort de notre mère. Mais nous n'en étions pas encore à ces décisions.

Pour le moment, il fallait penser à ... calmer les pleurs de sa demie-soeur qui ne finissaient plus ! Pauvre elle ... c'était un dur coup ! Eloi se retourna vers Elisabeth, lui sourit et lui dit doucement :


" Eli, voyons ! Ne pleure pas comme ça ! Je ne vais pas disparaitre ... pouf ! Tu verras, la nuit je viendrai encore te chatouiller les orteils "

Et il fit une petite grimace pour faire rire sa petite soeur de huit ans déjà. Une Moldue, sans contredit. Effectivement, cette fois son père avait choisit d'épouser une fille "de sa gang" en deuxième noces ... comme si cela allait éloigner les créatures magiques pour autant. Quoiqu'il en soit, Elisabeth Morisson n'avait démontré aucun signe de magie depuis sa naissance et c'était peut-être mieux ainsi pour elle, compte tenue de la situation. Pas que les Moldus étaient plus en sécurité avec la présence des Deux Grands, mais vous me comprenez ...

" Allez, aide moi plutôt à défaire cette grosse boite "
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un samedi matin chez les Gryffondors [totalement libre]
» [libre]Une enquête chez soi [Trickbast, rang D, Pirates, Baston & Espionnage]
» Que c'est bon de revenir chez sois (libre) abandon
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Quartiers résidentiels :: La Campagne-
Sauter vers: