Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un petit verre sera le bienvenue !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un petit verre sera le bienvenue !   Lun 27 Mai - 14:03

Citation :
27 mai 2003


Eloi, son nouveau balai à la main -- sans compter les nombreuses babioles reliées au Quidditch qu'il n'avait pas eu le courage de laisser sur les étagères -- pénétra dans le Chaudron Baveur par l'arrière-porte. Comme il se l'était promis à lui-même, il avait l'intention de prendre un petit verre avant de retourner entre les murs de son petit appartement de célibataire. Il avait besoin de calme et, à la fois, de voir du monde. L'ambiance du Chaudron Baveur serait parfaitement appropriée. Oui, parce que c'était calme ... presque un calme plat, d'ailleurs. Ici aussi, on avait peur et, par conséquent, on hésitait à venir. Tout le monde demeurait cloitré chez eux, c'était à s'en taper la tête contre les cognards. La déprime, voilà ce que les Deux Grands tentaient d'obtenir. La terreur et la déprime, deux émotions qui pouvaient forcer plusieurs gens à s'allier au mal ou à s'y plier. Tout pour revivre, se diraient ces individus. Oui, il fallait avouer que les Deux Grands étaient experts pour parvenir à leurs fins. C'était le lot de tous les despotes sanguinaires, d'ailleurs.

Bref, les lieux étaient pratiquement désert. Seuls quelques intrépides se trouvaient attablés ici et là, des vieillards comme des plus jeunes, tous assieds serrés les uns aux autres, comme si le fait de se rapprocher pourrait les protéger de quelque chose. Ou si s'unir était la clé de la survie. C'était un peu vrai. Forcément. Empêtré dans ses sacs, Eloi se fraya un chemin parmi les chaises repoussées contre les tables et il se rapprocha de la "bande d'intrépides". Pas beaucoup. Le lycan, de part sa nature particulière, était quelque peu solitaire. Néanmoins, il s'approcha suffisamment pour ne pas attirer l'attention sur lui par son éloignement. Il ne voulait pas attirer les soupçons, bien qu'il n'ai strictement rien à se reprocher. Après tout, avec la peur qui tenait tout le monde les soupçons et les comportements de violence qui en découlaient n'étaient plus choses rares. Eloi n'avait pas l'intention de se faire ruer de coups à cause de doutes sur ses intentions. Il avait un match important à jouer en fin de semaine. Tout pour éviter les blessures ... puis il n'avait jamais aimé se battre.

Le sorcier déposa ses sacs sur le sol avant de s'asseoir sur une chaise. Il se rendit compte qu'il avait faim. Tiens, il avait sauté le diner ! Qu'à cela ne tienne, il allait aussi prendre un petit encas. Pourquoi pas ? Il avait congé d'entrainement et il avait besoin de sortir. Souriant, il attendit patiemment que l'on vienne lui offrir le menu et quelque chose à boire. Rien de trop fort pour lui. Il ne tenait pas trop bien l'alcool, de toute manière. Un peu comme tous les loups-garous. Disons que ça ne faisait pas bon ménage avec ce qu'ils étaient foncièrement. Ils devenaient vite ivres et la bête ... bien la bête aimait ça. Non, pas pour lui, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Mar 28 Mai - 9:18

Dedans, dehors. Il n'y avait nul part où elle se sente vraiment en sécurité. Le noir la paniquait à un tel point qu'elle dormait avec la lumière allumée et les volets ouverts pour voir les étoiles. Se retrouver enfermée dans une pièce aveugle et sans lumière était l'une de ses pires angoisses. Mais la journée n'était pas mieux. Lorsque le ciel changeant d'Angleterre virait brusquement, il lui rappelait le jour de son enlèvement. Ana était revenue, Ana n'était pas vraiment responsable mais elle-même et tous les autres n'avaient vu que sa cousine, pas l'imposteur. Ils s'étaient tous fait avoir, les apparences étaient trompeuses et elle n'était en sécurité nul part. A qui faire confiance ?

Il n'y avait qu'une seule chose dont elle était sûre. A défaut de trouver facile de "retourner à la normale", elle était douée pour survivre. Elle voyait ses proches qui à longueur de journée, faisaient des petites erreurs, se montraient maladroits, soupe au lait ou tête en l'air et il lui semblait voir ce qui leur serait arrivé s'ils avaient été à sa place. Pas qu'elle leur souhaite, pas qu'elle n'ai pas fait ses propres erreurs en apprenant à survivre. Ils ne manquaient pas de courage, d'intelligence et ils avaient presque tous été confrontés à la souffrance et à la peur. Mais ils vivaient, dans l'instant présent avec un relatif bonheur. Elle, elle était restée dans une autre dimension, où tout était incertain, où les ombres pouvaient se transformer en monstres et où les enfants avaient de bonnes raisons d'avoir peur du noir. Un monde où vous aviez en permanence une petite boule au ventre, qui pouvait grossir en un instant, et où son petit doigt disparu, comme un radar, se mettait étrangement à lui faire mal à la moindre trace de danger ou de magie noire. Un monde où être heureuse était quasiment impossible, mais où survivre était possible. Et il fallait bien commencer par être vivant si l'on voulait recevoir plus un jour, non ?

Ne pas faire confiance était difficile. On la disait courageuse et Malka souriait gentillement en recevant le compliment, avec un l'intérieur un mélange de fierté et d'ironie. Si en septembre, elle ne se retrouvait pas à Gryffondor comme elle en avait toujours rêvé, elle ne voyait pas ce qu'elle aurait pu faire de plus pour y avoir gagné sa place. Comme elle vous le disait, la plus grande preuve de courage dans tout ça, c'était faire confiance de nouveau. Pas à n'importe qui, pas à beaucoup de monde. Quand on était "sauvé", quand on était si soulagé d'être enfin entouré de gens dont le premier objectif n'était pas de vous torturer, ça ne voulait pas dire qu'on ne se méfiait pas. Mais si elle ne voulait pas devenir folle, il fallait bien croire un minimum de personnes. Dans son cas, ses parents, Sirius et Nazélie, Pro et ses soeurs qui étaient trop jeunes pour être mauvais d'eux-même, même si elle ne pouvait s'enpêcher de les scruter quand ils jouaient ensemble. Dans une certaine mesure, Oncle Remus et très bizarrement, le directeur de Poudlard, Severus Rogue. Quand il passait chez eux lorsque les adultes se réunissaient, elle recherchait pourquoi il lui inspirait cet étrange sentiment de sécurité au milieu de la tempête, mais à chaque fois qu'il lui rendait son regard, ses pensées se mélangeaient et elle n'était pas plus avancée. Quand à ses autres oncles et tantes, pourquoi ne pas leur accorder le même degré de confiance ? Ils étaient moins proches d'elle et donc moins indispensables, de une. De deux, Ana. Amélia, Sarah, David, ils l'avaient élevée et pourtant ils n'avaient rien vu.

Bref, elle faisait confiance à ses parents, et elle n'aimait pas se retrouver loin d'eux pour très longtemps. Les Deux Grands étaient toujours quelque part et elle était partie avant qu'ils n'en ai fini avec elle. Quand Sirius, qui s'occupait d'elle et des jumelles aujourd'hui, Pro et Laila étant à l'école, avait voulu faire des courses sur le chemin de Traverse, elle 'avait donc rien dit mais avait enfilé son manteau. Elle aurait été assez grande pour jouer à la baby sitter ou au moins rester seule à la maison, mais ça n'allait pas arriver. Et ils étaient là, Papa discutant sécurité avec le barman du Chaudron Baveur pendant qu'elle-même, emmitouflée dans sa cape malgré la fin du mois de mai, ne se détachait pas de lui, dos tourné à lui pour observer la salle sans s'éloigner. Porter des gants en mai aurait été bizarre et sa cape n'avait de poche qu'à gauche. En plus, là ses mains étaient prises par les jumelles, dont elle serrait peut-être un chouilla trop fort les petites menottes. La blondinette s'était faite à sa main mutilée, mais elle détestait les gens qui la regardaient et encore plus ce qu'ils devaient penser, qu'ils s'agisse de pitié, de curiosité ou même d'indifférence. En conséquence, elle contrattaquait en observant attentivement les clients, offrant une allure calme et méfiante derrière ses lunettes, ne perdant pas un détail. En cas de problème, elle serait bien contente d'avoir tout enregistré. Le jeune homme là bas, par exemple, sa tête lui disait très vaguement quelque chose. Vu le balais à côté de lui, peut-être qu'il jouait au Quidditch et qu'elle l'avait croisé dans les vignettes que collectionnait Procyon. Mouais. Elle aurait quand même aimé en être sûre. Les souvenirs qu'elle n'arrivait pas à replacer avaient une fâcheuse tendance à n'être flous que parce que trop horribles. Qu'est-ce qu'il faisait tout seul, en plus, par des temps pareils ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 376
Age du perso : 48 ans
Patronus : Chien

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
87/100  (87/100)
Gallions: 120 087
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Ven 31 Mai - 13:39

Tout semblait être revenu à la "normale". Enfin, "la normale". Malka était de retour, toute la famille était à nouveau réunie et ils vâquaient à des occupations familiales qui auraient pû paraitre normales. Mais, elles ne l'étaient pas. Pas du tout, même. Malka était blessée. Pas seulement physiquement mais psychologiquement, aussi. Sirius était inquiet des effets qu'auraient tous ces malheurs sur la psyché de son enfant adoptive. Il n'était pas psymage, mais il en avait discuté brièvement avec Léa-Lily et les impacts pouvaient être assez intenses ! Schizophrénie, maniaco-dépression, état limite ... si les gênes y étaient ou si le choc psychique avait été assez important ... Ce qui donnait une chance à Malka, c'était l'âge où ces traumatismes étaient survenus. L'âge et la durée de ces traumas. Le dernier avait duré des mois ! Comment savoir si cela n'aurait pas un effet nocif sur la personnalité de sa fille ? Déjà que Sirius la trouvais plus silencieuse, plus renfermée qu'avant ... ce qui n'était pas peu dire ! Peut-être devrait-il la renvoyer voir un psymage ? Ou faire effacer les souvenirs de son esprit ? Il faudrait qu'il en discute avec Nazélie.

L'homme, toutes à ses inquiétudes, avait été mandaté par sa douce pour garder les enfants. De un, il était en congé aujourd'hui. De deux, Naz avait à faire avec son père. Ils allaient encore travailler tard ce soir. Travailler pour trouver le rituel parfait pour anéantir le mal qui les menaçaient. Il fallait ce qu'il fallait, mais l'homme commençait à trouver son lit vide ! Il faisait froid entre les couvertures, hum. Il allait offrir un petit week-end à Naz. Les enfants n'auraient qu'à aller chez James et Lily.

Garder les enfants étaient chouette ... mais une chose clochait. La nourriture. Oups, ils avaient omis de faire l'épicerie ! Pas le temps avec tout ces crimes. Ils devaient donc sortir. Sirius avait avisé Malka qu'ils partaient sur le chemin de traverse, afin de faire quelques courses -- comment, il n'y avait pas d'épicerie ici ? Bon, okay, il voulait aller voir les nouveaux trucs pour la boutique --. La fillette l'avait aidé à habiller les enfants et ils avaient transplané devant le Chaudron Baveur où ils étaient entrés.

L'Auror allait se diriger vers le fond de l'endroit, tenant Malka par la main -- oui, il ne pouvait plus s'empêcher de lui tenir bien serré -- quand il remarqua le barmaid. Il s'agissait d'une de ses vieilles connaissances de Poudlard. Il y avait des lustres qu'il ne lui avait pas parlé ! Tant qu'à être ici, aussi bien en profiter pour discuter. Surtout de ces temps sombres et de la façon dont on devait réagir. Patmol mandata à Malka de s'occuper des plus jeunes tout en lui disant fermement de ne pas s'éloigner, puis il alla discuter avec Harris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 340
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Sam 1 Juin - 15:12

Maryna marchait d'un pas vif dans les rues. Elle se rendait au Chaudron baveur. Pourquoi? C'est un peu compliqué. En fait, elle mourait d'envie de voir Malka. Elle n'avait eu que de vagues nouvelles de la jeune fille depuis que son moi du futur l’avais retrouvé sur la plage. Elle savait donc qu'elle était sortie de cet enfer, elle était allée la voir à l'hôpital en coup de vent mais elle avait besoin de s'assurer de ses propres yeux de l'état de sa cousine maintenant qu’elle en était sortie. Il faut dire qu’elle s'en était tellement voulu! Elle s'en voulait encore tellement. Elle se sentait responsable de ce qui lui était arrivé, de ne pas avoir pu agir, de ne pas l’avoir localisée, de n’avoir pas pu prévenir cet enlèvement.

Et puis... la jeune fille voulait était chargée d’une mission en quelque sorte. Poser quelques questions à Malka afin de savoir de quoi elle se souvenait. Premièrement, est-ce qu’elle se souvenait des personnes qui l’avaient retrouvée sur la plage ? Est-ce qu’elle les avait reconnues ? Parce que cela pourrait être embêtant. Deuxièmement, est-ce qu'elle n'aurait pas des indications qui pourraient leur être utiles à tous les quatre? Elle ne s’attendait pas à des miracles de précisions mais justes quelques détails qui pourrait leur fournir des indications sur le lieu où se cachait les Deux Grands par exemple, les gens du futur ne voulant pas le leur révéler !
Elle se doutait que la blondinette ne voudrait pas spécialement remuer ses souvenirs frais et douloureux mais elle avait besoin de
savoir.
La jeune fille s'était donc servie de l'air qu’elle maîtrisait de mieux en mieux à force d’entraînement. Comment? Tout simplement
en plaçant une espèce de marqueur sur sa cousine. Elle l’avait mis en place lors de sa visite à l’hôpital. Elle s’était jurée qu’elle protégerait sa cousine et c’était dit que le meilleur moyen pour cela c’était de toujours savoir où elle se trouvait. Ainsi, grâce à cette molécule d’air elle pouvait à tout moment la localiser. Pourquoi ne s’était-elle pas servie plus tôt pour la repérer ? Comment reconnaître une molécule d’air parmi des millions ? Comment savoir que cette molécule d’air était près de cette personne ? Je vous défie d’y arriver ! Mais maintenant grâce à cett molécule d’air qui ne la quittait pas, Maryna savait à tout moment où se trouvait sa cousine par
adoption. Et, il y a peu de temps elle avait reçue l'information que celle-ci était sortie de la maison, chose qui arrivait peu. Elle avait donc prévenu les réincarnations afin qu’ils l’aident à masquer son absence et s’était rendue sur le chemin de traverse. Oui, même si le directeur savait maintenant qui ils étaient ils préféraient ne pas tout lui dire afin de garder une certaine liberté. Elle avait atterrie dans une ruelle où elle avait repris forme humaine (oui elle était venue en corbeau, c’était tout de même plus pratique non ?)

Elle respira un bon coup avant de pousser la porte du Chaudron Baveur. Il n’y avait pas grand grand monde ce que qui n’allait pas forcement aider la jeune fille. Bien cachée sous sa cape pour qu’on ne puisse pas la reconnaître elle alla s’asseoir à une table dans un coin pour mieux observer la scène. Elle voyait bien Malka, cramponnée à Siruis Black et le jumelles pareille. Et mille millions de milles bouses de milles botrucs ! Comment elle allait faire elle maintenant pour lui parler ? Elle n’était pas sure que Sirius Black la reconnaisse, elle ne l’avait pas vu si souvent mais ça l’étonnerait bien qu’il ne dise rien sur le fait qu’elle se soit sauvée de Poudlard ! Même si c’était pour voir Malka. Comment faire ?

Au moins, sa cousine tenait debout et paraissait en meilleure santé physique. Quand était-il de celle psychologique ? Maryna doutait qu’elle soit aussi bonne que sa cousine voulait faire paraître. Tiens, et si elle essayait la légilimencie ? C’était peut-être un peu risqué, si
ça se trouve en plus sa cousine ne l’était pas. Autant attendre un peu pour voir si celle-ci la repérait.


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Dim 2 Juin - 20:00

Le jeune homme, la tête penchée sur la carte des breuvages, ne se préoccupait pas outre mesure des gens qui l'entourais. Il avait toujours eu tendance à se retrancher dans ses pensées, surtout quand venait le temps de choisir quelque chose sur le menu. Allez savoir pourquoi, il avait toujours trouvé ce processus d'une importance presque capitale. Comme si le fait de se tromper pouvait lui nuire. Peut-être était-ce à cause d'une gêne bien mal placée : celle de devoir retourner un plat ou un breuvage. Il avait entendu dire que certains chefs étaient si insultés, qu'ils crachaient dans le plat suivant. Désolé, mais Eloi n'avait pas nécessairement envie de boire ou de manger quelque chose contenant des résidus humains. Une petite manie comme ça ! Bref, le sorcier était attentif à son menu. Il entendait les gens parler, bien entendu, mais il ne leur portait pas grand importance. De toute manière, ils parlaient tous de ce qui se passait avec les Deux Grands, de leurs dernières attaques, des façons de les vaincre (toute hypothétiques, bien entendu, et la plupart des gens qui en discutaient auraient été se cacher en hurlant au lieu de mettre leurs plans savants en action le moment venu) et Eloi trouvait ça ... désespérant. On aurait dit que jamais le monde sorcier n'allait s'en sortir. Il y avait toujours des menaces qui pesaient sur eux. Toujours. S'en était presque rendu une habitude et c'était peut-être cela le plus effrayant. Quand la population serait lassée de se battre, elle serait vaincue. Et ils seraient perdus. Tous. Rien de bien réjouissant.

Enfin décidé sur ce qu'il désirait, le joueur de Quidditch posa le menu et reporta son attention sur ce qui l'entourais. Il y avait des personnes de plus. Un homme occupé à discuter avec le barman et des enfants non loin de lui. Une fille d'environ onze ans, il dirait ... et des enfants plus jeunes; entre deux et six ans. Une famille, sans aucun doute. La fillette de onze ans le regardait d'un air un peu trop fixe. Peut-être l'avait-elle reconnu ? D'accord, sa carrière était toute jeune mais on ne savait jamais. Eloi fit par conséquent un sourire aimable à Malka avant de lui envoyer gentiment la main. Après tout, c'était une petite fille et lui n'était pas ce qu'on pouvait nommer de méchant. Ses salutations faites, Morisson jeta un regard circulaire à la ronde. Il y avait une jeune personne encapuchonnée. On ne distinguait pas ses traits et Eloi trouva particulier qu'elle ne retira pas son capuchon à l'intérieur. On aurait dit qu'elle voulait demeurer incognito. Un dévot des Deux Grands ? Non, elle paraissait trop jeune, si on se fiait à sa grandeur. Alors ? Une naine ? Peut-être. Elle semblait aussi regarder l'enfant. Eloi n'appréciait pas trop. Avec tout ce qui se passait, personne ne devait prendre de chance. Il reprit donc son menu et fit mine de le regarder à nouveau. Discrètement, il allait observer ce qui allait se passer. Il n'était peut-être pas Auror, mais il était un adulte ... et il se devait d'aider autrui au besoin.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1707

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Lun 3 Juin - 10:11


Procyon Black (7 ans); Laila-Rose Lestrange (8 ans); Alice & Ezekielle Black (2 ans)


Ils étaient avec Papa pendant que leur Maman était occupée à quelque chose. Les enfants ne savaient jamais ce dont trafiquaient les adultes qui les entouraient et c'était certainement mieux ainsi. Déjà que plusieurs évènements avaient eu lieu, des évènements qui leur avait fait peur. D'abord, il y avait eu la tornade. Cette affreuse tornade qui avait secouée toute la maison. Ensuite, Maman avait été sérieusement blessée. Elle avait faillit mourir (oui, même eux savaient ça) et elle n'avait pas été capable de parler pendant de très nombreux mois. Ensuite, Malka avait disparue. Ça avait été dur à vivre, parce que Jana leur avait dit (oui, ils connaissaient Jana Rogue, car son Papa venait aussi dans la maison qui appartenais à Mamie Black) que c'était les Dames Blanches qui avaient capturé Malka. Les Dames Blanches ! Ho, han ! Les jumelles en avaient fait des cauchemars. Procyon, lui, avait passé son temps à regarder par la fenêtre d'un air sombre, pour tenter de les voir les Dames Blanches et leur botter les fesses pour ramener Malka. Laila-Rose, elle, en digne petite-fille de Bellatrix Lestrange, avait inventé des plans malicieux pour aider Malka, plans qu'elle avait partagé avec Pro. À eux deux, ils allaient la ramener, Malka ! Mais bon, leur demie-soeur était revenue comme ça, pouf ! Ça devait être leur plan qui avait fini par fonctionner.

Toujours est-il qu'ils étaient avec Papa et qu'il avait décidé d'aller faire des achats. Laila-Rose était ravie ! Elle voulait une robe neuve ! Procyon aussi était assez content, ainsi il pourrait aller voir les nouveaux balais. Pour ce qui était des jumelles, bha, elles étaient trop petites pour avoir un avis quelconque. Elles suivaient, voilà tout !

Ils avaient transplané -- beeeuuurrrrrkkk -- jusqu'ici et se tenaient maintenant au milieu de la pièce. Les jumelles tenaient les mains de Malka; Alice à gauche et Ezekielle à droite; Procyon et Laila-Rose étaient à côté de Ezekielle. Ils se tenaient tranquilles le temps que Papa termine de parler avec le monsieur. Bien, se tenir tranquilles ! C'était vite dit ! Très vite dit ! Procyon avait des fourmis dans les jambes et voulait aller explorer. Il se dandinait donc en lançant des regards furtifs en direction de l'arrière-boutique. Laila-Rose aussi. Elle n'avait pas changé ! Toujours prête à faire des mauvais coups ! Alors, elle aussi elle tentais de s'éloigner discrètement. Ha, Procyon et Laila-Rose allaient leur en faire baver aux professeurs de Poudlard, han ! Les jumelles ? Bien, elles ne pouvaient pas aller bien loin; puisque Malka les tenaient ... mais elle envoya joyeusement la main à l'inconnu qui les avaient salués. Ho, bonjour, bonjour ! Manière, c'était un gars ! Pas une Dame Blanche !

" Malka ? On peut aller s'asseoir ? J'ai envie d'une limonade, moi ! " dit Alice
" Ho, moi aussi, moi aussi han ! " dit Ezekielle


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Lun 3 Juin - 16:11

Le monsieur avec le balais l'avait remarquée ! Malka se mordit la lèvre et rosit un peu sans pour autant baisser le regard. Mais non, l'homme n'avait pas l'air menaçant. Il avait même l'air amical même, leur offrant un signe de la main et un sourire. La blondinette n'arriva pas à se décider de lui rendre. Sourire, elle manquait un peu d'entraînement et puis, même si elle se sentait un peu rassurée, elle ne voyait pas pourquoi elle aurait du accorder sa confiance à un inconnu. Elle se tourna vers son frère :

"Pro, tu crois que le monsieur là-bas est un jouer de Quidditch ? Sa tête me dit quelque chose."

Elle avait loupé la rentrée du Quidditch, ce moment où les joueurs changeaient d'équipes et de salaires et même si elle appréciait ce sport, se tenir au courant du mercato annuel n'avait pas été sa première priorité. Gageons que Pro, lui, serait bien plus au courant qu'elle ! Ou peut-être qu'elle ne pensait au Quidditch que parce que l'homme avait un balais apparemment neuf et sac venant de chez Aezeroc & Fils. Ce qui était sûr, c'est qu'elle l'avait déjà vu quelque part. Avec un frisson, elle se demanda si l'homme lui avait sourit parce que lui aussi l'avait déjà vue quelque part. Sa tête avait après tout été à la une de la Gazette et sur des centaines d'affichettes "Avez-vous vu cet enfant ?" pendant des mois. Piètre manière d'utiliser ses cinq minutes de gloire. Mais non. Elle devait se ressaisir. Ca n'était pas parce que les mauvais souvenirs ne la lâchaient jamais qu'ils étaient forcément lisibles par les autres sur son visage.

Finalement, c'était aussi bien si les jumelles venaient lui offrir une distraction. Les filles voulaient s'asseoir et boire de la limonade. Ca voulait dire se décoller de Papa et lâcher les mains des filles. A contre coeur, Malka se dirigea vers la table la plus proche, entraînant ses soeurs, et se choisit une chaise qui lui permettait de voir à la fois Sirius, la porte d'entrée donnant sur la rue moldue et une bonne partie de la salle. S'il n'y avait eu qu'elle, elle serait restée plantée là à attendre que Papa ait fini de discuter sans broncher. Alice et Ezy ne voyaient de danger nul part et peut-être qu'effectivement, il n'y en avait pas en cet instant. En tout cas, leur grande soeur, malgré sa propre peur, avait très envie qu'elles le croient et qu'elles n'aient pas la frousse face au monde entier comme elle-même. L'innocence de ses petites sœurs était quelque chose de précieux qu'il fallait protéger et d'autre part, elle devait bien avouer qu'elle ne pouvait pas rester pour toujours collée à son père. Quand viendrait Septembre et le temps de Poudlard, elle n'allait jamais survivre sinon ! Elle inspira donc un bon coup et sans chercher à se détendre, décida d'au moins essayer de profiter de l'instant.


"Laila, tu veux aller demander à Papa si on peut avoir de la limonade s'il te plais ?"

Elle, elle surveillait les petits. Rapprochant la chaise d'Ezékielle de la sienne, elle hissa Alice sur ses genoux, laissant Pro s'asseoir comme il le voulait. Du moment qu'il ne se sauvait pas ! Ezy venait de se hisser à place avec son indépendance coutumière mais Alice, comme toujours, se laissait plus facilement câliner et c'était bon de sentir sa chaleur et l'odeur de son shampoing. Malka s'efforça donc d’insuffler de la bonne humeur dans son ton "de grande soeur", avec un succès mitigé.

"Quelles boutiques vous voulez aller voir aujourd'hui ? On pourrait aller regarder les animaux à la Ménagerie Magique quand on aura finit les courses, qu'est-ce que vous en pensez ?"

Du moment qu'ils n'allaient pas au zoo pour voir des animaux, tout ce que les filles voulaient ! Elle entoura Alice de ses bras avant de faire sauter ses genoux. La personne encapuchonnée qui était entrée quelques instants plus tôt semblait regarder dans sa direction. Malka tourna la tête vers Sirius, juste assez proche pour qu'elle puisse l’attraper en deux pas, puis de nouveau sur Alice qui avait l'air d'apprécier son petit jeu. Son petit doigt ne lui faisait pas mal, mais ça n'était pas une garantie parfaite. C'était peut-être juste l'éclat de rire d'Alice qui avait attiré son attention ? Elle semblait toujours les fixer. De nouveau, Malka se mordit la lèvre. Il fallait qu'elle arrête de se faire des films, le capuchons des dévots n'étaient pas exactement du même modèle ou plus exactement, ils trainaient plus sur le sol. Elle ne les avait pas souvent distingués, mais elle les avaient suffisamment entendus pour être sûrs de la différence. Ca ne pouvait en théorie pas être ça. N'empêchait... Elle tira légèrement sa chaise pour la rapprocher du comptoir et de Sirius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1707

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Jeu 6 Juin - 11:11


Procyon Black (7 ans); Laila-Rose Lestrange (8 ans); Alice & Ezekielle Black (2 ans)


Pro, qui lorgnait toujours vers l'arrière boutique où se trouvais la célèbre entrée pour le chemin de traverse, quand sa soeur lui demanda de jeter un coup d'oeil sur un type assied un peu plus loin. Un joueur de Quidditch ? Où ça ? Le garçon promena son regard un peu partout dans la salle et n'eu pas grand mal à trouver le type en question; puisque l'endroit était assez vide, merci. Procyon
fixa quelques secondes le jeune homme, cherchant dans sa tête les cartes
de Quidditch qu'il avait à la maison. En tout les cas, ce n'était pas un ancien joueur ... il ne trouvais pas sa carte dans son esprit. Alors, un nouveau ? Est-ce qu'il l'avait vu dans la section des sports de la Gazette du Sorcier ? Ha oui ! Pro hocha la tête avant de dire, tout fier de ses connaissances :

" C'est Eloi Morisson, le nouveau poursuiveur des Flèches D'Appleby ! Trop cool ! Il faut que j'ai son autographe ! "

Ho oui ! Ses amis en seraient verts de jalousie ! Ce n'était pas à tous les jours que l'on pouvait voir un joueur de Quidditch de près, han ! Du coup, Procyon oublia totalement le chemin de traverse pour se concentrer sur son envie de s'approcher de Morisson. Après tout, que risquait-il ici ? Puis, ce n'était pas comme s'il était peureux ! Non, Pro n'avait pas peur de grand chose et ce n'était pas s'éloigner de quelques mètres qui allait le perturber. Par conséquent, alors que Laila-Rose hochait la tête pour aller rejoindre leur père, le fils Black s'avança, contourna la table à laquelle ses soeurs venaient de s'asseoir et se dirigea prestement vers celle de Eloi Morisson. Malka ne serait pas contente qu'il se soit éloigné, mais bon ... il n'était pas sortie de l'endroit, non ?

" Bonjour Monsieur Morisson ! Je peux avoir votre autographe, s'il vous plait ?! " demanda t-il; tout sourire; à Eloi

Pendant ce temps, Laila-Rose s'était rapprochée de son père de coeur. Il discutait avec un monsieur et la fillette n'en avait que faire. Elle, elle voulait aller manger une glace, d'abord ! Pourquoi est-ce que Papa parlait toujours de choses qu'elle ne comprenait pas et, de toute manière, qui étaient si ridicules et sans intérêts ? C'était ça devenir adulte ? Parler de choses inintéressantes ? Alors, elle ne voulait jamais, jamais grandir, jamais ! Trop ennuyant.

" Papa ? " dit-elle en tirant sur la veste de son père
" On peux avoir de la limonade ? Puis, tu as fini de parler, là ... ? " ajoute t-elle

Ezekielle, assise près de Malka, regardait en direction de Procyon, qui parlait avec un monsieur. Ho ! Ho, elle aussi voulait aller voir le monsieur ! Pourquoi on devait demeurer assied ? Han ? C'était bien plus marrant d'explorer, vous le dit ! La fillette se mit par conséquent à se tortiller sur sa chaise pendant que sa jumelle, Alice, riait aux éclats sur les genoux de Malka. Une diversion ! Ezek allait se lever vite fait pour aller rejoindre Procyon quand sa soeur parla de la ménagerie magique, ce qui eu le don de lui faire oublier ses plans d'évasion. Elle tourna rapidement la tête vers sa grande soeur à qui elle dit :


" Ho oui, les animaux ! Veux voir les chats, les chats ! "

Trop trop chouette !

" Moi, veux voir les hiboux, moi ! " dit Alice
" Pas amusant, les hiboux ... ça fait des cacas partout " dit Ezekielle
" Nan, même pas vrai " Dit Alice
" Oui, vrai "
" Nan, pas vrai "
" Oui, vrai ! "
" NAAAAAANNNNN ! " hurle Alice



= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Sam 15 Juin - 12:55

[Désolée pour la mise en page bizarroïde avec des codes qui dépassent de partout, mais j'avoue que le nouvel interface pour poster une réponse me donne du fil à retordre. Si je veux taper en blanc, ce qui est la couleur standard, je ne vois même plus ce que j'écris...]


On pouvait faire confiance à Pro quand il s'agissait de Quidditch. Malka regarda le visage de son frère exprimer un petit air concentré avec une envie soudaine de le serrer très fort, mais elle se contenta d'écouter sa réponse. Voyez, elle l'avait prédit qu'il saurait ! Les Flèches d'Appleby. Alexander Covey avait inspecté leurs balais un jour dans le cadre de son travail au Ministère, et le soir, il lui avait rapporté la collection complète de leurs autographes. Elle était trop petite alors pour vraiment s'intéresser au Quidditch, mais elle aimait bien cette équipe en particulier à cause de la jolie couleur de leur uniforme, bleu clair orné d'une flèche d'argent. En grandissant, elle les avait toujours considéré comme son équipe préférée et elle regarda donc l'homme avec un nouvel intérêt.

"Ma collection d'autographes a été perdue, mais si je devais la recommencer, j'en voudrais un de lui aussi. Demande à Papa si tu peux en demander un à Monsieur Morisson. Il remplace quel poursuiveur ? Pro !"

Trop tard, son frère venait de détaler. Malka le suivit du regard en remordillant sa lèvre. Evidemment qu'il n'avait pas attendu d'autorisation ou qu'un adulte l'accompagne. Eloi Morisson avait beau être un joueur de Quidditch de son équipe préférée, Malka n'aimait pas savoir son frère en train de parler tout seul à un inconnu, fusse à cinq mètres d'elle et pour toute la gloire d'un autographe. Mais aller le chercher et lui saisir le bras (et peut-être aussi si elle arrivait à desserrer les lèvres, demander un autographe pour elle-même) impliquait de laisser les jumelles toutes seules. Ezékielle et Alice étant plus jeunes, plus vulnérables et qui plus est déjà installées, elle décida de rester avec elle, ce qu'elle fit non sans lancer des regards inquiets à Pro presque toutes les trente secondes.

Et que faisait Laila-Rose ? Se sentant tiraillée, la blondinette se retourna, croisant au passage le regard de la personne encapuchonnée, ce qui la fit frissonner. Se sentir ainsi observée la mettait de plus en plus mal à l'aise. Mais Laila était avec Sirius et tout allait aussi bien que possible pour l'instant. Tout ce qu'elle devait faire, c'était éviter de regarder l'ombre à l'autre bout de la salle et celle-ci se lasserait probablement bien vite de les observer aussi.

Il y avait tant de choses à voir que si Ezy avait décidé de s'échapper, elle aurait probablement réussi à  le faire. Au lieu de quoi, les filles se mirent à se disputer chats et hiboux. Malka les laissa échanger quelques arguments avant d'étervenir alors que leur ton montait.


"Du calme. Tous les animaux font caca, les filles, mais comme les hiboux le font souvent en vol, on peu avoir des surprises, c'est tout. Ils faut bien que les hiboux volent s'ils veulent apporter notre courrier, c'est pour ça qu'ils sont utiles. Mais je crois que quand j'irais à Poudlard, je préfèrerais avoir un chat."

Elle pourrait toujours emprunter un des hiboux de l'école ou de ses cousins. Un chat, lui, aurait le droit d'être avec elle dans les dortoirs, ce qui n'était pas le cas des hiboux. Elle ne voyait pas comment elle pourrait avoir les lumières allumées et les fenêtres ouvertes à Poudlard si elle partageait sa chambre avec une demi-douzaine d'autres filles mais grâce aux rideaux, elle pourrait peut-être avoir une veilleuse sans déranger les autres ? En tout les cas, la présence d'un chat la rassurerait. Oui, c'était un plan.

"Et sinon, ils vendent aussi des rats et des crapauds. C'est beurk, non ? Jamais je ne voudrais d'un rat, pas vous ?"

Elle tendit le bras pour caresser les cheveu d'Ezy qui s'agitait sur sa chaise avant de jeter un énième coup d'oeil rapide sur Pro puis sur la silhouette noire. Penser aux rats lui avait donné des idées noires et elle se sentait encore plus sur le qui-vive maintenant. Elle frissonna. L'idée que quelqu'un  puisse vouloir domestiquer un rat, ces créatures immondes qui lui courraient dessus, la mordaient et l’empêchaient de dormir pendant sa captivité était tout bonnement horrible. Une raison de plus pour avoir un chat : les rongeurs étaient fait pour être des repas à félins, pas pour la grignoter elle en sandwich.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 376
Age du perso : 48 ans
Patronus : Chien

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
87/100  (87/100)
Gallions: 120 087
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Lun 17 Juin - 12:18

(Oui, je sait ! Forum Actif ont décidés de changer l'interface de la boite d'envoi. Je tente de trouver comment changer le fond)

L'animagus discutais allégrement avec le barmaid, sans vraiment s'inquiéter pour ses enfants situés un peu plus loin. De toute manière, s'il arrivait quelque chose d'urgent ou de foncièrement dangereux, il allait le savoir assez aisément. Comment ? Il avait sept filles, dont quatre ici présentes ! Pardonnez lui, mais des fillettes ça criaient ! Ça criaient à vous en défoncer les tympans ! Oui, Sirius allait savoir à la seconde précise si les choses tournaient mal. Pas d'inquiétude, donc ! Il discutais de sorts de protection -- est ce que Servilius avait été assez intelligent pour protéger sa femme ou s'il était trop navet -- quand une petite main était venue attraper son veston. Évidemment, le sorcier avait tourné la tête pour regarder la propriétaire de la petite main, qui n'était nulle autre que sa fille par alliance; Laila-Rose. Celle-ci lui demandait de la limonade, ce qui fit sourire l'homme.

" Bien sûr ! Je vous apporte ça tout de suite "

La petite ne pouvait pas emporter tous les verres, quand même ! Deux, à la rigueur, mais pas la quantité requise par sa nombreuse famille. Sirius allait se retourner en direction de Harris, question de lui commander les verres, quand il entendit Laila-Rose lui demander s'il avait bientôt terminé de parler. Ha, les enfants ! Surtout Laila-Rose ! Elle n'avait pas la langue dans sa poche ! Remarquez, c'était un peu normal quand on pensait à qui était sa grand-mère. Bellatrix n'avait jamais été du genre à taire ses mots. Avec un sourire patient mais ferme, Patmol reporta son attention sur l'enfant à qui il dit :

" Oui, encore un peu de patience, Laila-Rose. Je veux juste m'assurer que tout est sous contrôle. Allez, va ... "

Des cris. Ceux des jumelles. Manifestement, elles étaient en train de se disputer. Encore. Sirius tourna aussitôt son regard en direction de la salle pour trouver assez facilement ses enfants. Ils n'étaient vraiment pas assied bien loin. Les jumelles semblaient se disputer sur les animaux et Malka, d'une patience presque angélique, semblait avoir les choses bien en main.

" Alice, Ezekielle ... ça suffit "

Hum, où était son fils ? En tant que fils unique, Procyon lui ressemblait énormément. Alors, il devait se trouver à l'extérieur du pub. Sirius allait tourner son regard en direction de la porte arrière quand il aperçu son rejeton debout devant un étranger. Étranger qu'il n'en était pas un, puisque il semblait à l'homme l'avoir déjà croisé quelque part ... mais où ? Et quand ? Il n'avait pas l'air menaçant, mais enfin ...

" Procyon, n'embête pas le monsieur. Vas t'asseoir "

Bon, une bonne chose de faite. Sirius reporta enfin son attention sur Harris à qui il dit simplement :

" Six verres de limonade, s'il te plait Harris "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 340
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Lun 24 Juin - 19:12

Maryna ne savait vraiment pas quoi faire. Si elle restait assise là comme ça avec sa cape, ça allait finir par sembler suspect. En même temps, si elle l'enlevait on (j'entends par là Sirius, Malka, peut-être même ses cousins et Eloi Morrison, après tout, il était encore à Poudlard l'année dernière) risquait de la reconnaître. En plus, pour l'instant la petite famille n'avait pas l'air de vouloir bouger... Que faire, que faire? Le cerveau de la jeune fille tournait à toute allure. Elle avait entendue qu'ils projetaient d'aller à la Ménagerie... Pouvait-elle sortir et les y attendre là-bas? Au moins elle aurait une raison valable de s'y trouver. Seulement, impossible d’être sure qu’ils allaient y aller tout de suite ou qu’ils n’allaient pas changer d’avis, elle avait entendu parler de courses en plus. Non, il ne fallait pas qu’elle les lâche. Ou alors, envoyer un message à Malka par le biais du vent. Pouvait-elle tenter ça? Ne risquait-elle pas de la surprendre ? Remarque sa cousine connaissait son côté sombre, elle ne serait peut-être pas surprise de la voir en dehors de Poudlard. Il faut dire que la première fois qu'elle l'avait rencontré elle s'était sauvée de l'orphelinat et avait terrifiée la pauvre blondinette. En y repensant la vert et argent en avait encore honte. Alors, tentait, tentait pas? Elle ne voulait pas terrifier sa cousine non plus. Une autre solution était de tenter un gros coup de bluff, comme s'il était tout à fait normal qu'elle se trouve là à cette période de l’année.



Plein d’idées fusaient de la tête de la réincarnation, sans qu’elle ne parvienne à mettre la main sur la bonne. Laquelle avait le plus de chance de fonctionner ? Et plus le temps passait plus elle prenait le risque que la situation lui échappe. Elle hésitait. Et tout à coup elle se décida, autant y aller de manière directe.



La jeune fille se leva profitant que Laila Rose était près de Sirius,  Procyon auprès d’Eloi et Sirius retourné. Elle s’approcha rapidement de sa cousine, rejetant sa capuche assez longtemps pour que celle-ci puisse la reconnaître avant de la remettre. Elle se baissa pour se mettre à sa hauteur et chuchota dans un murmure, le cœur battant la chamade de revoir sa cousine de près depuis longtemps.

« Malka, c’est moi Maryna, est ce que tu peux venir avec moi aux toilettes s’il te plaît, je n’ai pas le droit d’être là normalement mais… j’avais envie de te voir, j’étais inquiète pour toi et… j’aurais quelques questions à te poser. S’il te plaît, c’est vraiment important et ce ne sera pas long, promis. Ne t’inquiète pas, on reste dans le Chaudron  Baveur. Je t’attend là-bas, viens s’il te plaît »


La jeune fille se releva après un dernier regard vers sa cousine et partit en direction des toilettes. Oui, elle avait été directe mais elle avait peu de temps. Il ne fallait pas que Siruis la voie. Sinon il allait lui poser des tas de questions auxquelles elle ne voudrait pas répondre et cela allait poser des tonnes de problèmes. Donc, pourvu que Malka la suive. Elle n’était même pas sure qu’elle veuille sortir de la salle où elle se sentait sûrement en sécurité pour la suivre mais c’était vraiment indispensable.


Allez, Malka s’il te plaît. Mince, elle aurait peut-être dû lui prouver que c’était elle d’une autre manière en plus. On pouvait toujours prendre l’apparence de quelqu’un à l’aide de polynectar. Trop tard, c’était trop risqué de retourner la voir, elle aurait dû y penser avant. Elle aurait pu lui montrer son collier. La jeune fille se retourna une dernière fois vers la table de sa cousine et entra dans les toilettes pour dame, heureusement il n’y avait personne. La jeune fille retira son capuchon et attendit. Pourvu que sa cousine veuille bien venir.


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Mar 25 Juin - 15:48

Comme toutes les petites filles de leur âge, les jumelles étaient passionnées par les animaux. La petite remontrance de leur père leur avait fait momentanément baisser le temps, même si leurs chuchotements restaient vifs. Papa avait eut une petite remarque pour tout le monde, définissant un univers familier aux limites bien définies et rassurantes. Peut-être qu'elle n'avait pas tant besoin de s'inquiéter pour Procyon, finalement. Après tout, Papa avait déjà l’œil. Bref, les petites piques d'Ezekielle et Alice au sujet de leurs animaux préférés lui suffisaient pour l'instant. Laila revenait vers elles, ce qui signifiait que de la limonade n’allait pas tarder à arriver. L'idée des rats commençait lentement à fondre et elle retrouvait sa sérénité. De toute manière, il y avait constamment un petit détail de la vie quotidienne qui lui rappelait sa captivité. Être sur le qui-vive, et se crisper sous l'attaque d’un mauvais souvenir avant de repartir de plus belle était une gymnastique quotidienne, comme une douleur lancinante à laquelle il fallait bien s’accommoder.

Elle était donc revenu à un état de calme presque agréable quand devant elle se trouva... sa cousine Maryna. Malka sursauta avant de réaliser que la silhouette encapuchonnée et sa cousine ne faisaient qu'un. Sous la surprise, elle écouta le petit discours de la Serpentard sans piper mot et ce ne fut que lorsque la jeune fille se fut éloignée que son cerveau se mit à tourner à toute vitesse. Maryna aurait du être à Poudlard. Là où le Directeur Rogue, Oncle Remus et Tante Amélia travaillaient dur avec les membres de l'Ordre pour garantir la sécurité des élèves, qui ne pouvaient donc normalement pas quitter les lieux. Hors sa cousine était seule. Enfuie ? Normalement, elle ne pouvait pas. Et puis, pourquoi s'enfuir de Poudlard, l'un des lieux les plus sûrs au monde ? Et pourquoi vouloir lui parler en secret, sans Sirius, pourquoi l'attirer loin des adultes ? "J'aurais quelques questions à te poser." Ca sonnait comme une mauvaise série policière moldue, celles qui passaient dans leurs télévisions. Cela a été dit, Malka ne faisait confiance qu'à un nombre très restreint de personnes. Elle avait beau être courageuse, elle était surtout prudente à l'extrême, pas tête brûlée comme Procyon. Toutes ses précautions ne lui avaient pas évitées les ennuis jusque là, alors pourquoi en rajouter ? Et si on lui tendait encore un piège ? Maryna était la soeur adoptive d'Ana après tout, et si elle la savait en vrai gentille, qui garantissait que c'était vraiment Maryna qui venait de lui parler ? Peut-être que sa cousine, la vraie, était au château en train d'assister à une leçon comme elle l'aurait du.

Maintenant, elle tremblait un peu. Ne voulant pas inquiéter les jumelles, elle se leva et déposa Ezy à sa place avant de s'adresser à Laila :


"Ne quitte pas les jumelles des yeux, d'accord ? La limonade va bientôt arriver."

Et si la vraie-peut-être-fausse Maryna voulait du mal à sa famille ? Si elle voulait la ramener auprès de la Grande ? C'étaient des scénarios farfelus, et son petit doigt ne lui faisait pas mal, ce qui était un peu rassurant,mais quand même, ça ne prenait pas de chance. Elle se dirigea vers Sirius et tira un petit coup sec sur sa manche, se mordant un peu la lèvre. Pour une fois, elle n'en avait rien à faire d'interrompre la conversation des adultes. "Maryna" voulait clairement qu'elle se rende seule dans les toilettes, mais elle n'avait rien dit de concret, alors ça n'était même pas potentiellement la trahir si ses intentions étaient bonnes.


"Papa ? Maryna a une capuche et elle a dit qu'elle m'attendait dans les toilettes des filles pour me poser des questions."

Peut-être pas très clair, mais au moins, c'était dit et le danger (ou du moins, le pas normal) venait de diminuer. Elle glissa sa main qui tremblait toujours un peu dans celle de son père. S'il était là pour la protéger, rien n'allait se passer et il allait démêler tout ça. Elle était toujours inquiète, mais plus calme. Le pire aurait été de se retrouver seule, loin de toute aide, coincée dans le noir, mais c'était loin d'être le cas. Tant qu'elle n'était pas seule, il n'y avait pas de raison de paniquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 340
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Mer 26 Juin - 15:50

Dans les toilettes Maryna n'avait pas entièrement repoussé la porte pour pouvoir voir ce qui se passait dans la salle. Beh oui, action élémentaire de sécurité, toujours savoir ce qu'il se passait après votre départ. Elle vit donc Malka se diriger... vers Sirius. Et flûte, c'était malheureusement couru d'avance. Déjà que sa cousine n'avait jamais été une grande intrépide mais alors avec ce (nouveau) cauchemar qu'elle avait vécu, c'est sûr qu'elle avait de quoi être un peu... prudente. La pauvre avait déjà vécu tant de drames, c'est bien pour cela que Maryna voulait à tout prix la ménager et la protéger, Malka méritait bien un peu, même beaucoup de tranquillité. Elle se doutait à quel point cela devait être difficile de reprendre une vie "normale", de continuer à sourire, à répondre "je vais bien" aux gens qui lui posent la question, à supporter les regards des gens partout où elle allait, rien que sortir de chez elle devait être une épreuve en soi. C'est pour ça que Maryna la trouvait vraiment très courageuse et ne s'étonnait pas tant que ça de sa réaction qu'elle jugeait légitime. Elle ne sait pas si elle aurait fait de même mais elle la comprenait.
Bon, en tout cas maintenant elle n'avait plus le choix. Elle allait devoir "affronter" Sirius. Elle n'avait aucune idée de la manière dont il allait réagir mais dans tout les cas elle était prête. Elle s'adossa tranquillement au mur, dans un air faussement détendu, comme si sa présence ici, au Chaudron Baveur, bien loin de Poudlard, était tout à fait normal. Devait-elle sortir sa baguette? Hum, non, de toute façon elle ne lui servirait à rien. Elle ne pouvait pas se servir de la magie "traditionnelle" ici, en dehors de l'école, alors qu'elle n'était qu'en 3ème année sous peine de voir arriver une montagne de problèmes supplémentaires. Ce qui causerai, en plus, la fureur de Guenièvre, donc non, magie "traditionnelle", avec baguette, à exclure complétement. Le vent par contre… un sourire illumina le visage de la jeune fille, elle ne serai jamais désarmée. Elle ouvrit la fenêtre des toilettes pour avoir un petit courant d'air et surtout, une porte de sortie en cas de besoin, certes un peu étroite mais qui lui permettait tout de même de passer.
Bref, appuyée au mur, le visage neutre, les mains croisées dans le dos elle attendait de pied ferme Sirius et Malka qui n'allait pas manqué d'arriver. On allait bien voir ce que ça allait donné.
 

*Viens Sirius, je vous attend*
 
Elle envoya ce court message, histoire d'être sûr qu'ils viennent, pas question qu'elle ce soit déplacé pour rien. Trop sûre d'elle? Trop fière diriez vous? Non, elle avait besoin de réponses.


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 376
Age du perso : 48 ans
Patronus : Chien

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
87/100  (87/100)
Gallions: 120 087
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Dim 30 Juin - 14:11

Le sorcier terminait de discuter avec Harris, qui versait la limonade dans de grands verres refroidis. Dos tourné à ses enfants, il ne vit pas la jeune demoiselle encapuchonée s’approcher d’eux, ni qu’elle relevait sa capuche pour dévoiler le visage de Maryna. Inconscient, dites-vous ? Bien sûr que non ! Après tout, si quelque chose de grave se passait, l’animagus serait immédiatement mit au courant par les cris de sa marmaille ou ceux des quelques autres clients présents. Il était quand même fort improbable que les dévôts jette un silencio à tout le monde sans que quiconque réagisse ou ne fasse du bruit avec le raclement de chaises, non ? Absoluement pas. Donc, il n’y avait aucun danger qui ne puisse lui échapper, qu’il ai le dos tourné ou non.
 
Sirius allait prendre congé de son ami quand une menotte l’agrippa par la manche afin de la tirer vivement. Ce devait être encore Laila-Rose qui venait lui demander s’il avait terminé de discuter. L’enfant était, comment dire, bien peu patiente ! Elle pouvait bien être la petite-fille de Bellatrix ! Le Maraudeur tourna la tête vers le côté où sa manche venait d’être tirée pour se rendre compte qu’il s’agissait de Malka. Cette dernière était passablement blême – remarquez, elle avait toujours été pâlote et les évènements des derniers mois n’arrangeait rien. Il écouta avec une certaine surprise ce qu’elle avait à lui dire : Maryna se trouvais dans les toilettes, encapuchonée, et voulait la voir pour la questionner. Étrange. Enfin, un peu. Sirius savait très bien que Maryna avait tendance à faire des balades non autorisées. D’ailleurs, David ne cessait de s’ennorgueillir, en disant que sa fille adoptive était une vrai Maraudeur ! Il était vrai qu’ils avaient tendance à s’enfuir eux-mêmes de Poudlard ou de quelconques endroits qui les retenaient « prisonniers » et qu’ils avaient utilisés bien des techniques pour y arriver. Sirius s’était servi de cette « faculté » pour s’évader de Azkaban. Que Maryna se trouve en dehors des murs du château ne le surprenait donc pas nécessairement. Non, ce qui éveillait son étonnement était le fait que la jeune fille voulait questionner Malka. La questionner sur quoi au juste ? Pourquoi est-ce que cela ne pouvait pas attendre et, surtout, pourquoi ne pas avoir envoyé un hibou ? Étrange. Avec ce qui survenait par les temps courant, il valait mieux ne pas prendre de chance. Est-ce que Maryna était bel et bien celle qu’elle prétendais être ? Si oui, était-elle en pleine connaissance de ses moyens ? Sirius devait s’en assurer.
 
L’homme eu un sourire pour sa fille avant de plonger la main dans sa poche d’où il en sortie sa baguette magique. Avec une douce fermeté, il la remit à Malka. Elle avait 11 ans, elle pouvait s’en servir en cas de besoin même si elle n’avait encore reçu aucun cours en la matière. Sirius allait lui montrer un sort de défense et, si le Ministère lui cherchait des Noises pour s’être défendue, il aurait affaire à Sirius Black ! De toute manière, sa fille Aetha était la Ministre de la Magie, alors han ! Malka n’aurait rien à craindre. Le vampire expliqua simplement :
 
«  Si tu en a besoin, tu l’agite un peu, presque rien, de droite à gauche en tenant le poignet bien droit. Ensuite, tu reviens au centre et tu pointes la baguette vers la personne en disant «Stupéfix ». Compris ? » 
 
Les explications ainsi donné, Patmol contourna sa fille pour se diriger vers les toilettes des dames. Est-ce qu’il avait honte d’y entrer ? Pas du tout ! Ce n’était pas comme si c’était la première fois qu’il faisait ça ! Puis, il venait de recevoir un message mental de la part de « Maryna », ce qui le laissa suspiçieux et prudent. Maryna n’était pas occlumens. En tout les cas, pas à sa connaissance et David lui en aurait certainement parlé. Alors, ce ne devait pas être Maryna. Tout en marchant, les traits de l’homme se modifiaires pour prendre une allure vampirique. Être un vampire avait ses avantages certains ... il pouvait se défendre même sans baguette. Une fois arrivée devant les toilettes, Sir en poussa la porte sans plus attendre et sans jeter un regard derrière. Il ne désirait pas attirer l’attention.
 
Là, appuyée contre un mur, se trouvais bien Maryna. Enfin, une personme qui lui ressemblait fortement. Mais, il ne fallait pas s’y fier. Ana avait bien l’air de Ana et elle n’était plus elle-même. Julianne avait aussi tout de Julianne, mais son âme ... son âme avait été envahie. Comment savoir si cette jeune fille était bien la fille de ses amis d’enfance ? Surtout que les souvenirs semblaient sauvegardés après la possession. Ce serait difficile, mais le sorcier avait des moyens efficaces; dont les disciplines.
 
« Depuis quand est tu occlumens ? »
 
Question simple qui devrait faire apparaitre un élan suspect sur les traits de la jeune fille, advenant le fait qu’elle n’était pas qui elle devait être. Si c’était l’effet d’un Polynectar, la personne aurait un indice de trahison de son identité ... alors, voyons voir. Le vampire demeura debout devant Maryna, la toisant et attendant sa réponse. Mine de rien, il utilisa l’augure sur Maryna; question de voir si elle était bien qui elle devait être et, surtout, connaitre ses intentions.
 
Le périple de l’anima. Il avait poussé fort ... mais on ne controlait pas vraiment les disciplines, sauf lorsque nous étions un Ancien. Le regard de Sirius devint fixe alors que son anima sortais de son corps. Détaché de son enveloppe corporelle, le vampire pouvait se rendre n’importe où, en autant qu’il le souhaite. Sous l’océan, sous terre, dans l’espace ... partout et ce sans subir les affres physiques. Toutefois, Sirius n’avait nul besoin de se rendre dans un autre lieu, non. Il avait besoin de pénétrer l’essence de Maryna. Il devait la savoir intacte. Il s’agissait d’une chose ardue, mais il devait tenter le coup ... c’est pourquoi le vampire « fonça » droit en direction de la jeune fille dans le but d’entrer dans son « aura », son « essence » ... une sorte de connexion psychique ... pour savoir ... si elle était digne ... celle qu’elle disait être ... sans danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Lun 1 Juil - 20:13

Le lycan faisait toujours mine de lire son menu quand une voix d’enfant lui fit relever la tête. Il s’agissait du petit garçon qui était entré avec une « horde » de petite fille. Eloi lui sourit gentiment et il fut gêné – et secrètement heureux – de constater qu’il avait été reconnu. Mince, alors ! Il avait à peine débuté sa carrière; en fait le premier match venait tout juste d’avoir lieu et, déjà, quelqu’un pouvait l’identifier. Il allait devoir s’yy habituer advenant le cas qu’il connaisse un succès considérable. Pas que l’ancien Poufsouffle avait des ambitions en ce sens; puisque pour lui, connaissant sa condition, jouer tout simplement était quelque chose d’unique, mais il fallait aussi penser à ce que serait sa vie s’il était le moindrement bon. Alors, non seulement le garçon l’avait reconnu, mais il lui demandait aussi son autographe ! Son premier autographe ! Ce fait fit tout drôle à Eloi, qui ne put s’empêcher de rougir légèrement tout en affichant un sourire.
 
 « Mais bien sûr ... quel est ton nom ? »
 
Eloi, qui n’avait pas de plume sur lui, ni de papier d’ailleurs, se demanda durant quelques instants comment il allait faire pour donner son autographe. Quelques instants où il entendit le père du garçon lui dire de ne pas l’embêter et de retourner s’asseoir. Le jeune homme fit un sourire à l’homme avant de lui dire :
 
« Votre fils ne m’embête pas, monsieur »
 
Bon, il fallait qu’il trouve de quoi écrire. Le lycan se tourna en direction d’une des serveuses – elles étaient somme toute peu nombreuses à cause du manque de clientèle – et lui fit signe de venir le voir. Il allait lui demander de quoi écrire. Comme il avait la tête tournée, Morisson ne vit pas la jeune personne encapuchonnée se lever pour aller vers la petite fille, ni cette dernière se lever pour aller voir son père, ni celui-ci se rendre aux toilettes des filles. Vous comprenez pourquoi il n’était pas devenu Auror ? Eloi n’avait vraiment pas le tour pour faire une planque ! Une fois l’employée apellée, il reporta son attention sur le garçon à qui il sourit.
 
«  Alors, tu aimes le Quidditch ? Qui est ton joueur préféré ? »
 
Aussi bien faire la conversation le temps nécessaire à pouvoir signer son nom !
Revenir en haut Aller en bas
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Mar 2 Juil - 17:21

Elle l'avait dit, elle n'était plus seule. Se savoir seule quand on avait pas de quoi se défendre comme elle était le plus difficile, alors  maintenant que Papa était au courant, elle se sentait un peu soulagée. Le fait qu'il soit au courant était comme un talisman : s'il y avait du danger, il pouvait la protéger, elle, et Pro, Laila et les jumelles. C'était plus dur de protéger quelqu'un quand on ne se rendait pas compte du danger, vous savez ? C’est ce qui c'était passé avec Ana, et c'était exactement ce qu'elle allait désormais éviter comme la peste.

Sirius venait de lui sourire et c'était comme voir fondre le danger potentiel. Un sourire rassurant. La petite blonde écarquilla un peu les yeux quand son père lui remit sa baguette, l'agrippant un peu. Mais, et lui, si Maryna était fausse et dangereuse ? Ah oui. Papa avait ses pouvoirs de chien, de vampire et même de chien-vampire. Bon. Droite à gauche, retour au centre, "Stupéfix". Elle était quasi sûre d'avoir déjà entendu ça lors d'une réunion de l'Ordre. Elle hocha donc la tête, montrant qu'elle avait compris, et regarda son père se diriger vers les toilettes avec un regard anxieux, son poignet s'entrainant mécaniquement bien que sa baguette soit pointée vers le sol et qu'elle espère ne pas avoir à s'en servir. Droite. Gauche. Centre.

Peut-être parce que se retrouver seule à veiller sur les plus jeunes quand Papa allait s'occuper des méchants était familier, elle se sentait plus calme désormais. Ou c'était peut-être la baguette, la certitude qu'elle ne serait plus jamais aussi terriblement vulnérable qu'elle ne l'avait été dans les cachots des Deux Grands. Pro discutait toujours avec le joueur de Quidditch mais il n'avait pas l'air méchant, et les jumelles semblaient s'être calmées un peu. De toute manière, elles savaient parfaitement que si elles commençaient à se disputer avec Laila-Rose, c'était cette dernière qui aurait le dernier mot ! Tout était donc calme en apparence. Malka décida de rester debout prêt du comptoir, au moins jusqu'à ce que la limonade arrive. De là où elle était, elle avait une bonne vue. Elle aurait besoin d'être prête pour ses frères et sœurs si quelque chose venait à se passer.

Se mordillant la lèvre comme à son habitude et toujours un peu crispée, elle se demanda si Papa mettrait beaucoup de temps. Elle ne s'inquiétait pas vraiment pour lui parce qu'il était un super Auror, mais quand même. Qu'est-ce que Maryna, si c'était elle, avait bien pu vouloir dire par "quelques questions à poser" ? Pendant sa captivité, on l'avait toujours torturée gratuitement, jamais pour des renseignements. Enfin gratuitement, pour "enseigner" à Tam, ce qui était encore plus horrible. Mais des renseignements, comme on aurait pu s'y attendre, jamais. Pas besoin, avec Ana incognito à toutes les réunions de l'Ordre. Si Maryna était comme Ana, possédée, elle était sans aucun doute assez maligne pour espionner les adultes aussi, alors pourquoi se dévoiler maintenant ? Et puis, pourquoi lui demander des trucs à elle ? Ca n'était pas dans sa cellule qu'elle avait appris quoi que ce soi d'intéressant et depuis son retour, les adultes étaient moins enclins que jamais à lui confier quoi que ce soit qui ne fut pas nécessaire à répondre à ses questions. Elle savait qu'ils avaient peur de la troubler, ça se voyait dans leur yeux, cette inquiétude comme celle de Nazélie quand les jumelles avaient de la fièvre. Non, vraiment, elle ne voyait ce qu'elle aurait pu dire à Maryna que celle-ci ne sache déjà. Qu'on parle de la vraie ou d'une fausse cousine, ça n'avait aucun sens.

Les minutes passaient et rien de spécial ne semblait se passer dans le couloir menant aux toilettes. Malka mordait sa lèvre un peu plus fort, balayait la salle du regard et balançait son poignet avec régularité, méfiante mais concentrée. Mais pour l'instant, rien. Laila s'impatientait après la limonade, Mr. Morisson cherchait un stylo... Rien d'autre. C'était forcément bon signe, non ? Pourvu que oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 340
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Lun 19 Aoû - 13:15

Maryna patientait dans les toilettes, l'attente lui pesait, elle détestait ça. Que pouvait il bien se passer dans la tête de Sirius? Elle savait que par les temps qui courent la méfiance était de mise mais elle avait tellement besoin d'être rassurée. Elle s'était laisser guider par son intuition, par son cœur, elle devait venir ici, elle l'avait senti et maintenant elle continuait à se demander si c'était une bonne idée, elle n'en était plus si sure.

Elle se redressa en entendant un bruit. Ah, enfin! La tête de la jeune fille se ferma lorsqu'elle vit que si le maraudeur était venu c'était seul et sous sa forme vampirique. Il ne lui faisait pas confiance. Elle se composa un masque impénétrable sur le visage. Les choses séreuses commençaient. Si elle fut effectivement surprise quand il lui demanda depuis quand elle était occlumens (d'ailleurs il aurait dû dire legilimens dans ce cas précis, du Sirius tout craché ça) elle n'en montra rien. Ne rien laisser filtrer, aucune émotion, aucune information. Ainsi, Rogue n'avait encore communiqué aux autres membres de l'Ordre qu'ils étaient des réincarnations? La jeune fille ne voyait que cette explication à ce que Sirius ne sache pas qu'elle soit occlumens et legilimens. A moins qu'il ne leur ai dit mais en ayant gardé les détails pour lui? Cela pouvait tout aussi bien être le genre de leur Directeur. Pour le coup elle allait vraiment devoir faire preuve de finesse et de prudence. Ne rien révéler de plus que le strict nécessaire sans pour autant lui laisser sous entendre qu'il y avait encore des choses qu'il ignorait.

La jeune fille était sur le qui vive. Un vampire n'était pas une mince affaire à affronter. Elle s'éloigna du mur sentant encore le courant d'air frais de la fenêtre, son issue de secours en cas d'extrême urgence mais ça l'ennuierai bien de repartir bredouille, pas question de s'être déplacée pour rien! Avec des mouvements très lents et bien repérables la jeune fille sortit sa baguette qu'elle tendit (pointe vers elle) au vampire face à elle.

"Tiens, si ça peut te rassurer, voilà ma baguette. Bois d'if et poil de harpie, je ne sais pas si tu le savais. Sinon, je suis legilimens et occlumens depuis quelque temps. Je l'ai découvert un peu par hasard en cherchant à communiquer avec mes amis lorsque j'étais encore à l'orphelinat."


Tout ce qu'elle avait dit était la pure vérité. Il fallait vraiment qu'il lui fasse confiance, elle ne voulait qu'une chose, s'assurer de la santé de Malka, s'assurer que la démone ne l'avait pas laissé s'enfuir pour x ou y raisons, ne lui avait pas non plus jeté de sorts à retardements. Oui, l'ordre comprenait en ses membres de grands sorciers et des spécialistes de la magie noire, mais de la magie ancienne? Hum? De plus, elle ne savait même pas s'ils avaient pensé à l'examiner dans la joie des retrouvailles. Et puis, elle voulait juste voire sa cousine, parler avec elle, être rassurée un peu sur son état.


Elle se raidit lorsque le regard de Sirius devint fixe. Il utilisait sûrement une discipline. Il était qu'elle "sorte" de vampire lui déjà? Ah oui, un vampire Carmaliste du clan Trémère si elle ne se trompait pas. Quelle discipline pouvait il utiliser? Si elle avait été à sa place, qu'aurait-elle voulut savoir? Ses intentions bien sûr, l'augure. Lui était il possible de repousser un augure? Il fallait qu'elle essaye. (lancé de dé, échec). La jeune fille forma un bouclier mental puissant mais cela ne fonctionna pas. Après tout, elle avait de l'expérience uniquement en tant qu'occlumens, elle ne savait pas ce qu'il fallait faire pour repousser un vampire. Cependant elle ne savait pas ce qui se passait, pouvait il lire les informations qu'elle détenait dans sa tête ou juste lire ses bonnes intentions envers Malka et lui? Pouvait il sentir la présence de Rowena?


Toutes ces questions sans réponses énervaient Maryna. Elle détestait imaginer qu'on puisse fouiller dans sa tête sans son accord! C'est pour cela qu'elle s'était totalement fermée mentalement. Elle imaginait une pièce vide avec juste quatre murs clôt. Rien, pas une fissure ou un interstice par lequel entrer. Et en face d'elle Sirius était toujours immobile, figé. Une fine corde argentée sortait de son corps et allait jusqu'à elle.




"C'est bien moi Sirius. Maryna Parker, adopté par les Peller ainsi que Martin, mon petit frère. Je ne sais pas quoi te dire qui pourrait te convaincre, je suis juste venue pour voir Malka, lui parler. Fais moi confiance s'il te plaît! Je te laisse ma baguette si ça peut te rassurer, je n'en ai pas besoin. Laisse moi voir Malka, s'il te plaît."

Ne pas trop en dire pour ne pas faire de gaffe. Il ne lui semblait pas que la possession d'Ana ait été révélée à tout le monde, surtout aux enfants. Que dire? Elle ne pouvait faire qu'attendre. Attendre qu'il ait fini avec l'augure, si c'était bien la discipline qu'il avait utilisé mais elle avait peu de doutes à ce sujet. Elle rageait d'en savoir si peu sur les vampires et leurs pouvoirs, fichus cachotiers! Si cela durait encore longtemps elle allait vraiment s'énerver et ça risquait de mal tourné question discrétion, c'est sûr qu'une tornade, on fait mieux question discrétion... Reste calme Maryna. Même si on farfouille dans ta tête? Oui...


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 376
Age du perso : 48 ans
Patronus : Chien

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
87/100  (87/100)
Gallions: 120 087
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Mer 9 Oct - 9:50

Le vampire demeurait fixe, observant la jeune demoiselle avec attention fouillant dans son esprit pour y voir son essence. Il ne l'entendit donc pas lui parler de sa baguette ni lui offrir de la garder, ni les détails qu'elle lui donnait sur son adoption. De toute manière, tout ces faits auraient bien put être connu d'un imposteur, qui aurait put tuer Maryna et lui prendre sa baguette. Pour ce qui était de la constitution de cette dernière, l'intrus aurait put dire n'importe quoi. Pour ce qu'il en savait ! Sirius revint à lui. Ses yeux reprirent une teinte normale et il secoua la tête en jurant. Il baissa ensuite sa baguette avant de reprendre son apparence humaine.

" Maryna, bon sang, qu'est-ce que tu fait ici ? "

Premier réflexe de protection. Sortir au dehors de Poudlard sans autorisation, c'était quelque chose de "grave". En tout les cas, la jeune fille mériterait à coup sûr plusieurs retenues si ce fait était connu. Puis, deuxième réflexe de Maraudeur, Sirius eu un sourire malicieux, ses yeux brillèrent et il ajouta :

" Quel passage secret tu as prit ? Celui derrière la sorcière borgne ? "

Il y avait tant de passages secrets pour sortir de Poudlard ! Les possibilités étaient presque infinies. Le sorcier était certain que David avait dut déjà en dévoiler plus de la moitié à Maryna. Peut-être pourrait-il lui parler des autres ? Ou de la salle des Maraudeurs ? Oui, David lui avait sûrement déjà dit comment se rendre ... Patmol alla en direction de la porte de la salle des toilettes et siffla en direction de Malka. Pas très chic, mais il fallait attirer son attention ! Il lui fit un sourire avant de lui faire signe de la main. Elle pouvait venir, pas de soucis. Il referma ensuite la porte et ajouta :

" David t'a parlé de la salle des Maraudeurs ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Jeu 10 Oct - 16:25

Tout était calme. Elle avait la baguette de son père bien serrée dans la main, et faisant mécaniquement des mouvements de pendule. Droite, gauche, arrêt au centre, droite, gauche, arrêt au centre. L'ami de Papa remplissait un par un les verres de limonades. Les jumelles et Laila continuaient leur débat sur les animaux magiques et bien que Malka ne soit pas très concentrée, des bribes de conversation lui parvenaient. Les filles s'étaient visiblement mises d'accord sur au moins une chose : les chiens, ces animaux de compagnie moldus, étaient passablement nuls puisqu'ils étaient bien plus bêtes que Papa quand lui-même se transformait. Malgré la tension, leur aînée ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire. Comparer Papa et les animaux moldus !



D'ailleurs, quand on parlait du loup du chien... Un sifflement familier lui fit tourner la tête vers la porte des toilettes, les premières notes d'une ritournelle que Papa sifflotait souvent en rentrant du travail. D'ailleurs, Sirius passait la tête par l’entrebâillement de la porte des toilettes, sourire et signe l'invitant à venir compris. Très bien. Se forçant à paraître à l'aise, elle glissa au passage à Laila qu'elle allait aux toilettes et reviendrait pour la limonade, et rejoignit son père.


Elle se plaça à côté de lui, inconsciemment du côté le plus proche de la porte, et lui glissa sa baguette. Si elle devait vraiment servir, elle lui serait plus utile à lui. Maryna était en face d'eux, et ne paraissait plus menaçante.

"Qu'est-ce que tu veux ?"


Son ton était sec. A sa grande surprise, Malka se rendit compte qu'elle était un peu en colère contre sa cousine (puisqu'apparemment, Papa avait estimé que c'était bien la vraie Maryna). Lorsqu'elles s'étaient rencontrées la première fois, dans la boutique des Maraudeurs, Maryna lui avait déjà fait peur. Elle ne pouvait pas communiquer normalement ? La blondinette n'appréciait pas être outre mesure être sur-couvée depuis son retour, mais dans le cas présent, elle aurait aimé un minimum d'égard. C'était si dur d'imaginer qu'à sa place, n'importe qui aurait tendance à paniquer et imaginer le pire ? Elle ne savait pas trop quoi faire de son agacement, mais s'il remplaçait un peu la peur et l'aidait à garder une contenance, alors tant mieux. Maryna allait devoir s'expliquer. Elle avait dit avoir des questions ? Qu'elle réponde d'abord à la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 340
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Dim 22 Déc - 15:23

Maryna se rendit vite compte que rien de ce qu'elle pouvait dire n'atteignait Sirius, il était complétement absent, pris dans sa discipline. Bon, beh elle n'avait plus qu'à attendre qu'il se soit fait sa propre opinion d'elle. Ce qui ne lui prit pas beaucoup de temps. Elle laissa échapper un discret soupir et se relâcha, laissant retomber la tension. Il l'avait reconnu. La jeune fille ne pu s'empêcher de lancer une petite pique en entendant sa question.

"Comment, tu n'as pas deviné en fouillant dans ma tête avec ta discipline bizarre?" lui demanda-t-elle. Je te l'ai dit, je suis venue voir Malka. C'est tout."

Bon, et récolter quelques infos en ville aussi et quelques ingrédients qu'elle ne voulait pas se faire livrer mais ça elle n'était pas obligé de lui dire si?
Hum... Comment lui expliquer qu'elle n'avait emprunté aucun passage secret? Bien qu'elle les connaisse tous dont sûrement quelques uns dont il ne connaissait pas l'existence. Celui de la Sorcière Borgne paraissait le plus plausible.

"Oui, c'est celui là, c'était le plus pratique."

Tiens, par contre il avait éveillé sa curiosité, la salle des Maraudeurs, non, jamais entendu parler. Ça pouvait se révéler intéressant. A moins que ce soit une salle qu'elle connaissait sous un autre nom?

"Non, pas du tout. Elle se trouve où? Pourquoi tu l'appelles la salle des Maraudeurs? C'est vous qui l'avait "construite" avec Rémus, James et David?"

Pour le coup il avait vraiment éveillé sa curiosité. C'est alors que Malka entra dans les toilettes. Maryna eut un pincement au cœur en la voyant. Elle n'avait qu'une envie c'était de la serrer dans ses bras en lui promettant qu'elle ferait payer cher à ceux qui avait osé ne serait-ce que la toucher. Mais elle ne pouvait pas. Et cela lui brisait le cœur. Sa cousine qui paraissait si fragile et si forte à la fois. Il avait dû lui en falloir du courage pour affronter tout ça et remettre le nez dehors. Au ton de sa voix la Serpentard compris bien qu'elle était en colère après elle, ce que la jeune fille ne pouvait lui reprocher, à croire qu'elle était destiné à lui faire peur à chaque fois qu'elle la voyait!

"Bonsoir Malka, lui dit-elle d'une voix douce. Je suis désolé si je t'ai effrayé, ce n'était pas mon attention. Je voulais juste que le moins de monde possible me voit en dehors de l'école alors que je n'ai rien à faire là. Je voulais juste te voir. Voir comment tu allais. Savoir si tu te remettais petit à petit."

Ça, c'était la raison première, celle qui l'avait guidé jusque là. Effectivement, cela pouvait sembler bizarre mais c'était la pure vérité. Ainsi qu'elle l'avait déjà dit, la jeune fille se sentait responsable de sa cousine. Si elle s'était plus méfiée, si elle avait mieux protégé sa famille, si si si! Elle se sentait coupable de ne pas avoir réussi à la protéger. Et la voir ainsi ne faisait que renforcer sa culpabilité. Et pourtant, elle se trouvait là, dans ses toilettes pourris, pleine de courage. Maryna admirait le courage dont Malka faisait preuve. A ce moment, la jeune fille eut la certitude que la blondinette réussirait à surmonter tout ça avec brio.

"Ensuite, j'aurais des questions à te poser. Elle pourront peut-être te sembler bizarre pour certaines, tu n'auras peut-être pas envie de répondre à d'autres mais ce n'est pas grave. Et si tu ne veux pas répondre, c'est pas grave, je comprendrai. Est ce que tu veux bien?"

Maryna avait vraiment envie de faire les choses "bien" pour Malka. Elle se sentait un peu maladroite mais elle aurait aimé que Sirius s'en aille. Ses questions pourraient lui paraître bizarre, et puis... quelles raisons pouvait-elle avoir à lui poser des questions sur son emprisonnement? C'était bizarre de sa part. Et elle n'avait aucune explication à leur fournir.


La jeune sorcière s'appuya à nouveau contre le mur. Pourvu que Sirius s'en aille et que Malka accepte de répondre à ses questions.


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Lun 23 Déc - 8:53

Malka observait sa cousine et ses explications plus ou moins maladroites sans indulgence. Elle était vraiment irritée et ce sentiment lui donnait moins l'impression d'être impuissante et sans défense que la peur quelques minutes auparavant.  La peur faisait peur parce qu'on ne la contrôlait pas. L'énervement en revanche, était quelque chose qui la surprenait, mais qu'elle pouvait maîtriser.


"Et moi, je voudrais juste éviter de croire que le premier inconnu qui me regarde de travers est un Dévot cherchant à m'enlever. Ca va mieux, un peu. Ca fait cinq mois."


Elle n'avait pas l'habitude de se plaindre ou même d'évoquer ses craintes liées à sa captivité chez les Deux Grands mais le "je voulais juste" de sa cousine avait été la goutte de trop faisant déborder le vase. Elle n'aimait se sentir vulnérable, savoir qu'elle se faisait des films quand les passants la regardaient, les rares fois où elle osait sortir de chez elle ou qu'on lui rappelle qu'elle était censée être une petite chose brisée dont les morceaux ne se recollaient qu'avec lenteur. Que Maryna en rajoute, et qu'elle précise qu'elle ne voulait pas l'effrayer, et bien c'était raté ! 


Et elle avait beau savoir que Poudlard était prenant et que les examens approchaient, Maryna n'avait pas trop cherché à avoir de ses nouvelles depuis la fin des vacances de Noël. Pourquoi se réveiller maintenant, cinq mois après ? Elle allait mieux, c'était vrai, et ça se voyait. Physiquement tout au moins, elle s'était remplumée même si elle restait mince, et elle avait repris quelques couleurs. Le "raccommodage" de son corps avait été ce qui avait pris le moins de temps à Sainte Mangouste parce qu'elle avait peu de blessures d'origine magique. La Grande aimait bien torturer à l'ancienne. Au final, les côtes brisées, ongles arrachés, cicatrices mal refermées, débuts d'infections, malnutrition et autres doigts manquants étaient de l'histoire ancienne. Certes, il lui manquerait toujours un petit doigt droit, mais elle pouvait marcher, respirer attraper des choses normalement. Presque toutes ses cicatrices avaient été effacées magiquement. Ne restaient que les soudaines crampes qui la prenaient parfois n'importe où, vestiges de ses séances de Doloris quotidiennes. Même sur ce plan là, elle avait apparemment été chanceuse : le Doloris utilisé trop longtemps pouvait rendre complètement fou, ce qui n'était pas son cas. Le Grand aimait les séances nombreuses mais courtes. 


Restaient la peur et les cauchemars, que l'"affaire Ana" n'avaient pas aidés. Mais elle refusait de s'étaler sur le sujet, pour elle-même et pour son père. Elle n'aimait pas lui rappeler combien elle avait souffert et combien des choses simples comme aller boire une limonade hors de chez soi lui semblait terrifiant. Elle savait qu'il se sentait coupable de n'avoir pas pu l'aider avant et elle n'aimait pas ça. Elle-même ne lui en voulait pas : il avait beau être Auror, les Deux Grands étaient quasi tout puissants, elle était bien placée pour le savoir. Elle se sentait en sécurité quand il était là désormais, et ça lui suffisait.

"Des questions sur quoi ? Pourquoi ?"

Là, Maryna l'avait perdue et elle leva un regard incertain vers son père. Pourquoi est-ce qu'elle prenait autant de précautions oratoires ? Ca lui rappelait vaguement le ton du Médicomage Pétrov, sauf qu'en général c'était lui qui la laissait parler et poser ses propres questions. Et puis franchement, quel genre de questions ? Elle ne voyait ce qu'elle aurait pu savoir que sa cousine ignorait et qui lui soit d'intérêt. C'était franchement bizarre et elle sentit son énervement refluer, la laissant mal à l'aise. De toute manière, elle n'aimait pas ce qui sortait de la routine familière, et l'irruption de Maryna, qui se serait échappée de Poudlard juste pour la voir avec une sollicitude maladroite mais visiblement sincère et apparemment lui poser des questions potentiellement désagréables, et bien ça sortait définitivement du train-train.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1707

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Mer 25 Déc - 12:27

 Laila-Rose Lestrange (8 ans); Alice & Ezekielle Black (2 ans)


Elle en mettait du temps à arriver, cette limonade ! Les jumelles Black, se trémoussant un peu d'impatience sur leur chaise (enfin, surtout Ezékielle), faisaient passer le temps en débattant des mérites respectifs de leurs animaux favoris. Il y avait plein de détails à prendre en compe, vous savez ? Quels animaux on pouvait emporter à Poudlard, comme les hiboux (ce qui leur donnait un attrait supplémentaire, ce que ne manqua pas de faire remarquer avec délice Alice à sa soeur). Et évidemment, les animaux dont les adultes pouvaient prendre la forme. Là dessus au moins, les filles étaient d'accord : le chien de Papa était le plus cool ! Les filles auraient bien voulu pouvoir faire pareil quand elles seraient grandes. Evidemment, Laila-Rose en profita pour ramener son statut de grande soeur en second, puisque Malka s'était éclipsée, pour déclarer qu'elle avait entendu dire que c'était très difficile de devenir homme animal, et que rien ne prouvait qu’elles y arriveraient.

Alice : "Ben moi, si, y qu'à travailler. Même que je serai un hibou."
Ezékielle : "Non tu te transformera pas en hibou, parce que tu ferais caca sur nos affaires en commun et je suis pas d'accord. Puis si tu le faisais quand même, je te volerais tes plumes pour me faire des bijoux, et tu serais toute moche."

Le ton montait. Où était la limonade ? Laila n'avait plus trop envie d'intervenir dans la conversation des petites. Jouer à la police, c'était moyennement drôle, même si c'était tentant vu qu'elle était l'aînée. Sauf que... Sauf que Procyon avait l'air de parler avec un monsieur intéressant et d'avoir une conversation de plus grands, ce qui contrebalançait le fait qu'ils parlent probablement de trucs de garçons. Malka lui avait dit de garder les jumelles mais elle pouvait très bien le faire de quelques tables plus loin. De toute manière, son père ou sa soeur n'en avaient pas pour des heures à être aux toilettes. Elle planta donc là les petites, saisissant au vol que son frère parlait Quidditch. Parfait !

Alice et Ezy s'étaient quant à elles lancées dans une dispute rangée comme elles seules savaient le faire, où chaque grimace avait un sens codifié incompréhensible par le monde extérieur. A ce point là, elles n'allaient jamais tenir jusqu'à ce que les boissons arrivent, et lorsque Ezy lança une grimace particulièrement affreuse et méchante à sa jumelle (celle où la langue est tirée d'un côté et que les yeux louches de l'autre, une invention dont elles étaient malgré tout assez fières), cette dernière décida qu'il était temps d'aller chercher un arbitre.
Elle couru dans les toilettes et tirant le bras de son père lui dit :
"Papa, papa, Ezy elle m'a fait une grimace! Elle est méchante, en plus elle veut pas que quand je sois grande je me transforme en hibou! Elle a dit qu'elle me volerait mes plumes!"
"C'est pas vrai hurla Ezékielle depuis la pièce  (oui la voix perçante de sa jumelle s'était entendue clairement depuis l'autre pièce), c'est elle qu'a commencé! Elle veut être un hibou et faire caca sur nos affaires en communs! Et moi je veux pas d'abord!"
"C'est pas vrai! Papa dit lui que c'est pas vrai! dit elle en se tournant vers son père. Viens lui dire papa, viens!"
Elle repartit vers la salle en trainant son père derrière elle par la manche, laissant le porte se refermer en claquant derrière elle.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 340
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Mer 25 Déc - 14:04

En entendant le ton avec lequel sa cousine lui répondit Maryna ne put s'empêcher de grimacer intérieurement. Outch, ça faisait mal. La prochaine fois (si prochaine fois il y avait) elle préférerait une autre approche... Elle prit en tout cas grand soin de ne rien laisser transparaître de ses émotions. Pas question que Malka voit qu'elle l'avait blessée. Elle comprenait sa réaction de défense. Face à la peur elle préférait s'énerver, et si ça lui faisait du bien, Maryna ne voyait aucuns soucis à ce qu'elle serve de défouloir!



 



La jeune fille lisait le questionnement sur le visage de sa cousine. Pourquoi maintenant? Pourquoi avoir attendu si longtemps? Tout simplement pour lui laisser le temps de se remettre, au moins physiquement et de récupérer un peu sur le plan psychologique et émotionnel. Elle avait demandé de ses nouvelles à ses parents adoptifs -oui elle n'arrivait pas encore à les considérer autrement malgré tout ce qu'ils avaient fait pour elle et Martin, contrairement à ce dernier qui les appelait maintenant papa et maman- mais avait surtout veillée via le vent. Elle avait aussi effectué quelques visites nocturnes en corbeau dans les premières semaines pour vérifier elle-même son état de santé et une après la découverte de la possession d'Ana. Et ceci était la deuxième raison de sa présence ici. Elle craignait que quelque chose, un sort de magie ancienne ou en lien avec l’air en l'occurrence, ait été activé sur Malka.



Ah, et voilà la question que Maryna attendait et craignait à la fois... "Des questions sur quoi? Pourquoi?" La jeune fille avait l'impression de se trouver au bord d'un précipice très profond et qu'un rien suffirait à l'y faire basculer.

 

"Des questions sur ce que tu as traversé. Sur ce que tu te souviens quand tu t'es enfuie. Des questions sur Ana et sa possession. Ça c'est pour le quoi. Quant au pourquoi..."

 

La réincarnation de Rowena pris une grande inspiration. Le moment était-il venu de révéler son identité à d'autre que les membres de l'Ordre? Ce qui l'étonnait dans tout ça c'est que ni Amélia, ni Rogue, ni Rémus (oui parce que Amélia avait dû le mettre au courant, forcément) n'ai prévenu les autres membres de l'Ordre. C'était bien dans un sens mais moins bien dans l'autre. Bien dans le sens où cela prouvait qu'ils étaient dignes de confiance, moins bien parce que cela lui compliquait la tâche.



"Cela à un rapport avec le fait qu’Ana a été possédée. C’est un peu compliqué mais je vais t’expliquer. En fait, je suis élémentaliste de l’air. Or il se trouve que Julianne la Grande l’est aussi. Et, … je craignais, que … comme elle n’avait plus d’espion dans l’ordre, elle t’ai placé un sortilège à ton insu, pendant que tu étais prisonnière là-bas et qu’il ne se soit activé quand Rosemonde a été chassée du corps d’Ana."



Pas facile d’expliquer la situation à une fillette de 10 ans, traumatisée par les événements de son passé, sans lui mentir et sans pour autant la prendre pour une ignare. Pas évident de jongler entre ces différents éléments et la jeune fille n’avait aucune idée de la manière dont elle s’en était sortie et comment Malka l’avait perçu. Omettre des éléments dans une explication, ça oui, ça ne la gênait pas plus que ça. Après tout, elle ne pouvait pas tout lui révéler, mentir clairement et franchement ? Non, hors de question. Elle s’y refusait.


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Jeu 26 Déc - 9:11

Elle attendait toujours la réponse de Maryna lorsqu'Alice fit irruption dans les toilettes en criant, brisant la tension ambiante que Malka au moins ressentait. Les cris d'Ezékielle, faisant pendant à ceux de sa jumelle, s'entendaient depuis la salle. Pourquoi fallait-il toujours que la plus turbulente des deux petites filles fasse une scène quelque soit l'endroit ? Et pourquoi Alice mordait-elle à chaque fois à l'hameçon ? Malka leva presque les yeux au ciel, un sourire en coin se dessinant déjà lorsque sa petite soeur se mit à tirer leur père or de leur refuge. D'accord, les cris perçants de deux petites filles de deux ans étaient peut-être plus urgents que ce qui semblait un visite de courtoisie certes peu conventionnelle de la part de sa cousine mais... Il allait la laisser seule ? Mais Sirius s'était laissé entrainé de bonne grâce pour aller à la source des piaillements et la porte se refermait déjà derrière lui. L'ambiance dans les toilettes changea radicalement alors que le silence retombait enfin. Malka dévisagea sa cousine avec méfiance, de nouveau concentrée sur sa réponse.


Quoi ?! La petite blonde avala avec peine sa salive.


"Je vois pas en quoi ça te regarde, et j'ai pas envie d'en parler."

Elle n'avait pas envie d'y penser, pas envie d'essayer de mettre de l'ordre dans les souvenirs en bataille et confus. Pas envie d'aller rechercher les horreurs que par une sorte de miracle, son cerveau avait réussi à occulter. Et surtout pas avec Maryna ? En quoi ça concernait sa cousine ? Elle n'était ni le Médicomage Pétrov, cherchant à l'aider à reprendre le cours normal de sa vie, ni un membre de l'Ordre du Phénix cherchant à utiliser les maigres informations qu'elle aurait pu obtenir pour enfin arrêter les Deux Grands.


Elle jeta un regard vers la porte. Au moins, Papa n'était pas là pour entendre ces bêtises qui l'auraient blessé. Elle n'aimait pas lui rappeler qu'elle avait souffert parce qu'ensuite, il la regardait avec un regard triste. Non, c'était peut-être aussi bien qu'il ne puisse pas entendre les élucubrations de sa cousine. Malka haussa les sourcils. Qu'est-ce qu'Ana avait à faire là-dedans ? Elle ne voulait pas penser à Ana maintenant. Et elle savait parfaitement que la Grande était élémentaliste de l'air. A la mention du nom, elle ouvrit instinctivement la bouche, et avala une grande goulée d'air. Elle l'avait assez souvent privée d'oxygène pour qu'elle soit familiarisé avec le pouvoir. Elle pouvait encore sentir ses poumons brûler et se contracter. Qu'apparemment, Maryna puisse faire la même chose si elle le voulait n'avait rien de réjouissant, et elle recula de quelques pas. Les toilettes n'étaient pas grandes et elle se retrouva plus vite que prévu adossée au mur du fond.


La suite des paroles de sa cousine adoptive lui fit l'effet d'une gifle. Elle, servir d'espionne à son insu auprès de l'ordre pour la Grande ? Non, c'était impossible. Les Deux Grands en avaient fini avec elle, ils n’avaient plus d'emprise sur son corps. N'étaient plus que des cauchemars qui ne la concernait plus directement.

"Tu dis n'importe quoi ! Si c'était le cas, mes parents l'auraient vu et m'auraient débarrassé de ça. Je ne vois pas ce que tu pourrais y faire de plus qu'eux. Les Deux grands torturent pour le plaisir, ils ne m'ont jamais rien demandé sur l'Ordre. Ils ne me voulaient pas espionne, ils me voulaient morte."


Elle avait commencé avec colère mais sa voix s'était brisée avant la fin de sa tirade et elle se laissa glisser le long du mur jusqu'à se retrouver accroupie. Elle venait de mentir. Le Grand l'avait laissée sans surveillance, sans fermer la porte à clé, si près de la surface. Elle n'avait jamais pu s'empêcher de penser qu'il l'avait laissé s'enfuir. S'il avait vraiment voulu la rattraper, ça aurait été facile. Elle ne voulait pas y croire, mais les paroles de Maryna faisaient sens. Et si c'était vrai ? Si les adultes n'avaient rien vu parce que comme le disait sa cousine, ils n'avaient activé leur sortilège que quand Ana avait été découverte. Ils l'avaient examiné à Sainte Mangouste, ils vérifiaient qu’elle récupérait bien régulièrement. Mais personne ne s'attendait à ce qu'elle soit pleine de magie noire, évidemment. Elle leva les mains devant son visage et les examina comme s'il s'agissait de celles d'une étrangère. La simple idée que la Grande puisse encore avoir de l'influence sur elle en cet instant était terrifiante, assez pour qu'elle se mette à trembler sans s'en rendre compte.

"Il faut que tu trompes." murmura-t-elle autant à sa propre intention qu'à celle de sa cousine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 340
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle

MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   Jeu 26 Déc - 15:36

Si Maryna s'attendait à un refus de la part de sa cousine? La réponse est oui, bien sûr! Elle tentait quand même, on ne sait jamais. Si elle voulait des infos elle allait devoir commencer par en lâcher d'abord. Mais Malka la croirait-elle? La blondinette pouvait-elle imaginer que sa cousine était la réincarnation consciente de Rowena Serdaigle? Pour quelle obscure raison la croirait-elle? Sincèrement? Et pour autant, plongerait-elle dans ses horribles souvenirs pour aller chercher les infos dont ils avaient besoin tous les quatre? En gros, le jeu en valait-il la chandelle?
La réaction de recul instinctif de Malka eut l'effet d'une bombe sur Maryna et la coupa nette dans ses réflexions. Elle en eut un véritable pincement au cœur qu'elle s'efforça de camoufler. Oui, elle avait les mêmes pouvoirs élémentaires que Julianne. Mais jamais elle ne les aurait utilisé pour lui faire du mal! Que sa cousine la croit capable du contraire la peinait quand même. En plus, reculer n'aurait servi à rien. Rien du tout. Mais bon, passons.

"Je ne vais pas te faire de mal Malka lui dit-elle d'une voix douce. Je n'en n'ai jamais eu l'intention. Je suis juste venue t'aider si tu le veux bien."

La réaction de colère et de peur de sa cousine ne l'étonna guère. Forcément. Qui réagirait de manière positive à une pareille nouvelle? Oh, au fait, tu as un sortilège espion sur toi depuis quelque temps. Oh, ok, pas de problème. Tu peux me l'enlever s'il te plaît? Non, sérieusement, n'importe quoi. Maryna se faisait l'impression du porteur de mauvaise nouvelle. Pourquoi c'était tombé sur elle d'abord? Parce qu'elle était la seule qui connaissait Malka un tant soit peu. Et qu'ils (les réincarnations) ne pouvait se permettre de prévenir personne de leurs doutes et les traiter.
Cependant Malka ne finit pas sa tirade sur le même ton qu'elle l'avait commencé. Preuve supplémentaire, s'il en fallait, que les paroles de la jeune fille avaient fait leur chemin dans sa tête. Bien sûr qu'ils ne lui avait rien demandé. Il ne fallait éveiller les soupçons de personne, et en plus, qu'aurait bien pu savoir, aux yeux des Deux Grands, une gamine de 10 ans? Rien d'intéressant. Bien moins que ce qu'elle pouvait rapporter à son insu! Surtout quand la Grande avait encore Rosemonde pour lui rapporter tous les faits et gestes des membres de l'Ordre et tout ce qui se disait aux réunions.

La dernière phrase de Malka finit par contre de réduire en miette le cœur de sa cousine. Elle eut un geste réflexe de se précipiter vers elle pour la serrer dans ses bras mais ne fit qu'un pas avant de s'arrêter. Elle ne voulait pas lui faire plus de peur qu'elle n'en avait déjà causé ou que son geste soit mal interprété par sa cousine. Elle avait déjà assez peur d'elle comme ça. Et même si cela lui brisait le cœur elle recula donc à nouveau contre le mur. Tandis que Malka tremblait de peur, elle, avait les mains qui tremblaient de rage. Les Deux Grands se seraient trouvés là, elle les aurait réduits en miette!

"J'aimerai tant me tromper Malka chuchota-t-elle. Vraiment... Mais le seul moyen d'en être sûr, c'est de me laisser vérifier. Je peux en avoir la confirmation tout de suite et si c'est positif t'en débarrasser immédiatement. Il me faut juste ton accord."

Maryna attendait maintenant. Elle ne voulait rien faire sans l'approbation de sa cousine. Elle jouait la carte de l'honnêteté avec elle. Elle attendait donc avec un peu d'appréhension sa réponse. 

"S'il te plaît Malka..., laisse moi t'aider..."


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit verre sera le bienvenue !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit verre sera le bienvenue !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un petit verre Général ? [PV : Juri]
» Petit verre entre amis | Magnus
» [Libre]- Takeru- Un petit Verre pour se Rafraîchir ....
» Un petit verre après le boulot ! (Pv June & Caleb)
» Un petit verre [ PV Perseus ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Le Chemin de Traverse :: Le Chaudron Baveur-
Sauter vers: