:: Entre les murs :: La Grande Salle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Répartition 2003-2004

avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 407
Age : 22
Localisation : Square Grimmaurd
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Sep - 18:48
1er septembre 2003
Malka avait un peu la tête qui tournait, non pas tant parce que les lieux l'impressionnaient (elle était déjà venue plusieurs fois pour visiter Oncle Remus et Tante Amélia, même si ça ne l'empêchait pas d'apprécier la beauté du château) mais parce que plusieurs idées contradictoires voletaient dans sa tête.


Le premier septembre était un jour triste, un jour pour le passé. Le jour où elle avait perdu sa famille, où sa maman s'était fait arraché le coeur par un moitié-mort, le jour où Papa avait crié pour la dernière fois et où sa petite soeur Erin avait finie lancée contre un mur. Le jour du silence et pour la première fois, de la peur. Mais le premier septembre était aussi un jour familier. Toujours aussi horrible, mais revenant tous les ans sans ramener les morts à la vie. Il fallait donc bien continuer à vivre, même si ce jour là en particulier, c'était moins drôle. Elle pouvait toujours revoir les images violentes si elle fermait les yeux mais en quatre ans, elles avaient perdu leur pouvoir paralysant. C'était donc un chagrin intense mais apprivoisé.


Et puis bien sûr, il y avait Poudlard. La joie de quitter le cocon familial parfois un peu trop protecteur. La peur de quitter le cocon familial seul protecteur. Etre loin de ceux qu'elle aimait, de nouveau, se débrouiller toute seule. Ne plus pouvoir compter sur la présence rassurante de Sirius et Nazélie pour chasser les démons du soir, ne plus jouer tous les jours avec Procyon et Laila-Rose, ne plus chanter des comptines avec les jumelles avant d'aller au lit. Ne plus dormir dans son propre lit, d'ailleurs. Découvrir de nouveaux lieux, de nouveaux gens surtout. Allait-elle se faire des amis, elle si timide ? Est-ce que les gens allaient la reconnaitre des avis de recherche, est-ce qu'ils allaient se moquer de son doigt en moins ? Est-ce qu'ils trouveraient bizarre qu'Oncle Remus et Tante Amélia soient à la fois sa famille et ses professeurs ? Pour sa part, elle était heureuse qu'ils soient là, rendant le grand chambardement de la rentrée un peu moins violent.


Pour couronner le tout, il restait l'épineuse question de la répartition. Dans quelle maison allait-elle atterrir ? Papa n'aimait pas les Serpentard, il le disait tout le temps... même si Nazélie y avait été et que a ne l'empêchait pas de l'aimer. Sa cousine Maryna y était aussi et elle n'avait rien d'un "navet". Serdaigle était la maison de Tante Amélia. Et son père biologique aussi y avait été. C'était donc une bonne option. Si le Choixpeau vous trouvait intelligent, il vous envoyait là-bas et ça avait tout d'un compliment. Mais elle était en retard sur ses travaux scolaires et il y avait au moins un million de choses dans le monde qu'elle ne comprenait pas, donc elle n'y croyait pas trop. Poufsouffle, là où était son cousin Samuel avait la réputation d'être pour les gens gentils et loyaux. Là encore, un compliment. Et les gens timides y allaient souvent donc elle avait peut-être ses chances. Mais ce qui lui faisait peut-être le plus envie, c'était Gryffondor. On lui avait répété maintes et maintes fois que quelle que soit sa maison, cela serait pour le mieux, que ça ne changerait rien à l'amour de sa famille et elle avait essayé de s'en convaincre. Elle affichait une indifférence tranquille mais secrètement, ne pouvait s'empêcher d'espérer entrer à Gryffondor. La maison de sa mère biologique, de Sirius et d'Oncle Remus. Celle des gens courageux, comme elle souhaitait tant ardemment l'être. Elle avait survécut à des instants terriblement difficiles, ces longs mois chez les Deux Grands... Et il lui semblait que rien que ce simple fait lui vaudrait peut-être Gryffondor, comme une récompense indirecte. Survivre, ça n'avait l'air de rien mais ça demandait tellement de courage et de ténacité ! Peut-être que si le Choixpeau l'envoyait chez les rouge et or, ce serait la preuve qu'elle n'était pas aussi minable qu'elle avait parfois l'impression d'être. Que ses cauchemars, sa peur du noir, des zoos et des armoires n'étaient pas les traits les plus importants de sa personnalité. Oncle Remus aussi avait été maladif et timide quand il était rentré chez les lions. Aujourd'hui, tout le monde savait qu'il était une personne forte et courageuse, il était Vice-Directeur ! Peut-être bien qu'elle avait sa chance. Et si oui, qu'elle ne resterait pas toute sa vie la blondinette maigrichonne et trop silencieuse effrayée par les sous-sols.

Sans oser se l'avouer, Malka était donc angoissée par l'issue potentielle de sa répartition imminente. Black, Malka Covey avait toute les chances de passer dans les premiers et le suspens, qui touchait donc à sa fin, n'en était que plus intense. Très consciente de son uniforme flambant neuf et de sa baguette toute aussi vierge, elle s'efforçait de contenir un mal de ventre grandissant généré par l'anticipation et l'excitation en respirant régulièrement. Q Elle avait au moins l'avantage de savoir comment les choses se passaient sur les nés-moldus, et offrit un sourire timide à sa voisine, qui était dans ce cas et ne paraissait pas vraiment plus à l'aise qu'elle. uelques minutes encore, et Oncle Remus allait les faire rentrer dans la Grande Salle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ SERDAIGLE +~
Nombre de messages : 553
Age : 22
Age du perso : 17 ans.
Fonction : Poudlard/7ème année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Sep - 16:52
C'était reparti pour un an. Tout était pareil, et tout était différent. Cette année, impossible de se cacher. Assise à la table de Serdaigle en attendant que le banquet de répartition commence, Guenièvre pouvait sentir les regards venant de la table des professeurs se poser régulièrement sur elle. Probablement en train de papillonner entre eux quatre. Cette fois-ci, ils avaient tous fini de jouer au chat et à la souris. Les professeurs appartenant à l'Ordre étaient nombreux et tous savaient à quoi s'en tenir. C'était étrange. Sous le feu des projecteurs, elle avait encore moins le droit que d'habitude de se tromper et en même temps, elle n'avait plus à se cacher avec autant de soin. Toute cette immensité d'élèves dans la Grande Salle sans aucune idée de ce qu'elle était et à qui elle devait donner le change, et à la table des professeurs, ceux qui la scrutaient, pas encore trop sûrs de comment la définir. D'ailleurs, elle avait renoncé à ce qu'on la comprenne. Pour ce genre de choses, elle se limiterait à Maryna, Quentin et Donovan.



Elle adressa un petit signe de la main à ce dernier à la table d'en face avant de reporter son attention sur le Choixpeau, son Choixpeau, à qui elle sourit tout en répondant distraitement au bavardage de se ses voisins de table. Comme depuis trois ans, il y avait toutes les chances que sa chanson leur soit destinée, au moins en partie. Et aussi, en adolescente affamée et ayant pris neuf centimètres au cours de l'année écoulée, le début du banquet dépendait de son office. Parmi les petits nouveaux, elle savait qu'il y aurait Malka, la cousine torturée de Maryna, et Madison, la petite soeur de Donovan. Tout ça promettait d'être des plus intéressants. Le début d'une année qui s'annonçait intense et différente. Parce qu'elle en avait l'intime conviction, l'année prochaine, si elle était encore là, elle affronterait des défis totalement différents. Elle ne s'imaginait toujours pas avec une vie ennuyeuse. Mais une vie sans les Deux Grands ? Sans chaque minute dictée par la prophétie ? Elle s'en faisait la promesse, ça commençait au plus tard dans exactement un an.




Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 688
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Sep - 12:46
Yiiiiiiiiiiiiii ! Une nouvelle année, han ! Comme à toutes les fois, je trouvais la rentrée des plus excitantes. Comment ne pas être survoltée dans un moment pareil ? Han ? Dites ? Comment ? Han ? Une autre année de connaissances qui débutait, une autre année où les cerveaux allaient se remplir de sciences et de savoirs. Non, ne pas être énervée dans un moment semblable relevait de l'ineptie cérébral.


Bien assise à ma place, aux côtés de la chaise vide de Remus, je regardais les élèves avec une joie manifeste. J'avais même du mal à ne pas me tortiller sur ma chaise tellement j'avais hâte que Remus ouvre les portes de la grande salle. Je savais qu'à l'extérieur se trouvais Malka. Cette petite était la fille de Sirius et, comme tous ses enfants, je les considérais comme mes neveux et nièces. Tous les enfants des Maraudeurs étaient mes neveux et nièces, d'abord ! Ils étaient ma famille, celle que mon coeur avait choisit et mon excitation n'en était que plus grande à chacune des répartitions. J'agitai les jambes sous la table des professeurs sous l'impulsion de la hâte. C'était long, han ! Mais, qu'est-ce que Remus attendait pour ouvrir les portes ?


Afin de palier à l'excitation qui me rongeait, je portai mon attention sur Maryna. La fille adoptive de David, ma nièce par adoption, était ... la réincarnation de Rowena Serdaigle ! J'arrivais à peine à y croire, vous savez ? Dites ? Han ? Et j'étais celle qui l'avais sut en premier, han ... bien, en premier, après Severus là. La réincarnation existait-elle ? Scientifiquement, je dirais que c'était plausible. Personnellement, je dirais que non. Mais, Maryna avait dit des choses que moi seule, ainsi que mon ancêtre, savaient. Des choses qui s'étaient produites lors de mon voyage au temps des fondateurs. Comment elle aurait put savoir ça ? Han ? Impossible. D'accord, dans mes cours je racontais mon aventure dans le trou à sorcières, mais je n'avais pas encore parlé de ça dans les cours auxquels avaient assisté Maryna. Je racontais beaucoup de choses mais ... j'avais cru Maryna. Pourquoi elle m'aurait menti ? Han ? Elle n'avais pas de raison. Je fit par conséquent un sourire éblouissant à ma nièce de coeur avant de reporter mon regard sur Guenièvre, Quentin et Donovan. C'était quand même intéressant de voir leurs maisons. En tout cas. Penser aux maisons de Poudlard ne fit qu'augmenter ma hâte et je me remit à me dandiner légèrement sur ma chaise. Remus, han !


* Remus ! Youhou ! *

Alors ? Pfffff !




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 524
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Oct - 12:05
(Oui, oui, ma puce ... je les ouvre les portes ! * Remus qui sent de la grrrooosseee pression ! *)

Une nouvelle année allait débuter, nouvelle année qui, je l'espérais, serait moins sombre que la dernière. Je me faisait trop vieux pour l'action ! Sans blague, après Voldemort et tous ces affreux évènements, puis les Deux Grands, un homme aspirait à se reposer, non ? Juste quelques années de répit, il me semble que ça ferait du bien à tout le monde. En somme, j'avais hâte que cette malédiction soit tombée (en verrions nous le bout un jour ?) et que nous puissions tous aspirer à un avenir meilleur. Honnêtement, qu'est-ce qui pourrait arriver de pire ? Nous avions tout vécu. J'en était assuré. Parce qu'il restait quoi, là ? Que les Martiens atterrissent ? Que les Moldus nous découvrent et parte dans une nouvelle chasse aux sorcières ? Que Nessie sorte du Loch Ness et décide de venir nous dévorer ? Que les Géants décident de nous écraser ? Non, nous avions tout vécu. Rien ne pourrait plus nous arriver. C'était, en somme, ce que j'avais tenté d'expliquer à ma louve ce matin même. Non, il n'y aurait pas d'attaques de Chats Maringos ! Mais non ! Tout irait pour le mieux, cette année. Absolument tout. Nous allions bientôt mettre fin à tout ça. Non, nous n'allions pas se faire éventrer par des Scroutt à pétards. Non, les Scroutt n'étaient pas carnivores, de toute manière. Non.

La journée avait été, par conséquent, chargée. Et, plus les heures avançaient, plus je devait calmer ma femme. Cette fois, rien à voir avec ses craintes. Non. C'était son excitation grandissante qui avait menacée de faire s'envoler notre toit ! Mes oreilles avaient entendu des "c'est ce soir, han, c'est ce soir yiiiiiiiii" pendant la moitié de l'après-midi. Amélia avait sautillé partout dans le salon, suivie de James qui l'imitait en cadence. Comment pouvaient-ils avoir autant d'énergie ? Mystère de la vie.

Et là, je profitais un peu de l'acalmie des couloirs. Debout devant les portes de la grande salle, j'attendais les nouveaux étudiants, sachant très bien que ma louve devait, en ce moment même, être en train de se tordre d'impatience sur sa chaise. C'était qu'elle avait toujours adoré les débuts d'année et que celle-ci marquait la rentrée de Malka à Poudlard. Amélia en était, par conséquent, que plus énervée. Oui, quelques minutes de calme me ferait un grand bien ! J'étais même sortie un peu d'avance. Un homme trouvais son calme où il le pouvait ! Souriant, je m'appuyai contre le bois des portes et attendit.

Je gardai cette position un bon dix minutes avant que le sons des voix des enfants se firent entendre, accompagnés du bruit de leurs pas. Je me décollai des portes et les regardai monter en silence, leur souriant afin de les mettre à l'aise. Mains dans les poches, j'attendis qu'ils soient tous devant moi, je lançai un regard complice à Malka, puis leur dit :

" Bienvenue à Poudlard. Je suis Remus J. Lupin, professeur de défenses contre les forces du mal et directeur de Griffondor. J'espère que vous vous plairez ici "

Je laissai quelques instants de silence avant d'ajouter :

" Les élèves de Poudlard sont répartis dans quatre maisons, quatre groupes qui deviendra un peu comme votre équipe. Vous devrez bien vous comporter, faire vos devoirs, répondre aux questions en classe et ce pour faire gagner votre maison. À la fin de l'année, la meilleure maison remporte la coupe des quatre maisons, ce qui est un honneur en soi. Ce soir, vous serez répartis dans une des maisons de Poudlard, soit Poufsouffle, Serpentard, Serdaigle ou Griffondor. Le procédé est simple ... je nomme vos noms, vous vous assoyez sur un tabouret et je dépose le Choixpeau magique sur votre tête. Il décidera de votre maison. Prêts ? "

Je sourit, penchant légèrement la tête sur le côté, puis me tournai vers les portes (au moment où ma louve m'envoyait un message mental -- foutue faculté vampirique ! --, et je poussai pour les ouvrir.

" Suivez moi ! "




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 538
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Oct - 20:07
Elle allait le rendre fou. Il ne fallait pas en douter un seul instant. Qui ? Pie Potter, évidemment ! Elle n'arrêtais pas de se tortiller, de pousser de petits "iiiiiii" excités, de se dandiner, de bouger, de déplacer des choses et Merlin savait quoi, encore ! Pourquoi Diable est-ce qu'elle ne pouvait pas se calmer deux secondes ? Ce n'était rien de plus qu'une foutue répartition ! On n'allait pas gagner le derby de Londres, non ? Une philtre de paix ou une potion calmante à la camomille lui ferait le plus grand bien ! Ou peut-être du poison ? Oui, ce serait certainement plus efficace que la camomille ! Bon sang, comment allait-il faire pour ne pas lui enfoncer le visage dans son assiette ?

Severus plissa les yeux avant de tourner son regard noir et vide en direction de son amie. Oui, son amie. Il avait parfois honte de le dire ! Honte de dire qu'il admirait cette femme intelligente. Honte de dire que, malgré ses gênes de Potter totalement pourri et sa tendance à jacasser sans cesse tout en bougeant comme une demeurée, il appréciait Amélia et, oui, elle était son amie. Et, en tant qu'ami, il n'avait qu'une seule chose à faire.

" Tu as bientôt fini, espèce de limace ? "

Merlin ! Est-ce qu'il avait de lavande sous la main ? Juste un peu dans son verre de jus de citrouille et le tour serait joué. Un beau gros dodo. Le vampire fixa sa collègue et amie avec une intensité toute Roguerienne avant de reporter son attention presque contemplative des portes de la grande salle. Il détestais les répartitions. Elles s'étiraient toujours pour des riens. Et, ça lui ne lui rappelait pas nécessairement de joyeux souvenirs. Et, il n'avait pas trop envie d'entendre la chanson du Choixpeau, qui était le plus souvent assez néfaste depuis quelques années. Oui, il avait hâte que ça finisse. L'entrée de Lupin avec les premières années ne lui fit qu'une chose : une once de "soulagement".


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Donovan Lasher
~+ POUFSOUFFLE +~
Nombre de messages : 158
Age : 36
Age du perso : 14 ans
Fonction : Quatrième année à Poudlard
Réincarnation de Salazar Serpentard
Date d'inscription : 14/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Oct - 10:38
Donovan se sentais étrange. Premièrement, il s'agissait de la première répartition où ils n'avaient plus leur couverture; à tout le moins pour plusieurs des professeurs de Poudlard. Comme ils étaient plusieurs dans l'Ordre du Phénix, ils savent presque tous pour eux. Ils savaient qui ils étaient et Do ne savait pas trop quoi en passer. Il se sentais ... tout nu. À découvert. Mais, en même temps, il se sentais rassuré et plus fort, comme si ces adultes, ces sorciers d'expérience et ayant le même but qu'eux pouvaient les aider de manière considérable. Le Poufsouffle ne se sentais plus tout seul. Bien que les trois autres partageaient son secret, ils n'en demeuraient pas moins des adolescents à peine sortie de l'enfance. Savoir que des "grands" pouvaient les aider, bien ... ça faisait du bien, quoique Salazar au fond de lui pouvait en penser.

Cette année serait assez spéciale, donc. Madison serait répartie. Pour un grand frère, c'était tout un évènement et Donovan ne pouvait pas s'empêcher d'être nerveux. Et si le Choixpeau ne disait rien et que, devant tout le monde, il était révélé que sa petite soeur soit une Moldue ? Ou pire, une Cracmol ? Oo Ou si ... si Madison était comme la soeur de Gue ? Une réincarnation ? Et que le Choixpeau, idiot comme il pouvait l'être -- pardon à Godric --, décide de le dire à tout le monde en se disant "hey, manière, les professeurs sont au courant !" De qui Madi pouvait-elle être la réincarnation ? Isabella était déjà ici. Alors ... qui ? Pourquoi est-ce qu'il avait soudainement une envie pressante d'aller se cacher ? Il n'allait tout de même pas s'imaginer des trucs insensés par dessus le marché ! Apercevant Guenièvre qui le regardait, le Poufsouffle lui fit un sourire crispé avant de reporter son attention sur les portes de la grande salle. Il priait maintenant pour que Madi soit tombée dans le lac ! Quel frère il faisait !

Les portes s'ouvrirent enfin, finissant de tordre sa nervosité en six. Madison était bel et bien là. Bonne nouvelle ? Peut-être. En tout les cas, Donovan était un tantinet soulagé ! Il n'aurait quand même pas voulu du mal à sa soeur. Même si elle était parfois embêtante. Bref. Le jeune homme lui fit un sourire qu'il voulait rassurant mais qui, au fond, voulait lui dire "sauves toi !" de toutes ses forces. Ho, si les choses tournaient mal ! Ce serait tellement honteux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 407
Age : 22
Localisation : Square Grimmaurd
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Oct - 5:09
Ils attendaient tous, les chuchotements fusant mais personne n'osant vraiment parler à voix haute, et l'excitation grimpait. Maintenant, Malka avait vraiment mal au ventre, mais elle savait que ça n'était pas de la vraie douleur. Juste de l'anticipation, creusant un trou si grand en elle que son coeur, qui battait de plus en plus vite, s'en servait comme caisse de résonance. C'était définitivement un moment intense mais malgré sa peur d'aller à Serpentard, une inquiétude très sérieuse pour elle, le sentiment que de bonnes choses allaient commencer l'emportait, rendant le tout supportable.

Elle se rapprocha du devant du groupe lorsque son Oncle se mit à présenter Poudlard et les maisons. Elle lui rendit son regard avec un petit sourire plein d'appréhension. C'était bon de retrouver une personne familière et aussi rassurante qu'Oncle Remus. Elle allait devoir s'habituer à l'appeler Professeur et ça serait étrange, mais lui au moins n'avait pas changé. Même voix calme, même mains dans les poches.

Un peu plus à l'aise grâce à la présence de son oncle, elle entra donc dans la Grande Salle et sentit sa boucher bée un petit peu. Elle ne l'avait jamais vue en soirée, aussi pleine à craquer d'élèves, des centaines de chandelles flottant dans les airs pour les éclairer. Le plafond magique était magnifique ce soir, les étoiles scintillant déjà. Parfait. Voir le ciel la rassurait et calmait toujours les élans de claustrophobie qu'elle avait parfois depuis sa libération. Au moins, elle était sûre qu'elle serait toujours à l'aise ici. Baissant les yeux, elle repéra Tante Amélia, à qui elle fit un minuscule signe de la main, n'osant pas se faire remarquer. Elle n'osait pas dévisager les élèves pour repérer ses cousins et cousines. Il y avait trop de monde et elle n'avait pas envie de les voir la regarder en retour. Non, elle les chercherait du regard quand elle aurait été répartie et ne serait plus le centre de l'attention mais fondue dans la masse des élèves de sa nouvelle maison.


Ce qui nous ramenait à la répartition en elle-même. Elle s’absorba dans la contemplation de l'étrange Choixpeau, le coeur battant encore plus fort. Quelques minutes et elle saurait où elle allait passer les sept prochaines années. Oh, elle espérait qu'elle serait capable de s'adapter et que ses parents pourraient être fiers d'elle !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ SERDAIGLE +~
Nombre de messages : 553
Age : 22
Age du perso : 17 ans.
Fonction : Poudlard/7ème année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Oct - 13:16
Bon, ça devenait long là ! Gue s'ennuyait un peu, la tension qui montait toujours avant les répartitions l'agaçant plus qu'elle ne l'amusait. Elle se redressa, se tenant droite sur sa chaise, et fit un énième tour de la Grande Salle avec son regard. Don lui rendait son sourire, avec tout l'enthousiasme d'un croquemort. Elle ne voyait pas pourquoi. Certes, attendre n'était pas passionnant et le Choixpeau leur donnerait peut-être de mauvaises nouvelles, mais elle lui avait fait fait un sourire sympathique alors...

*Faut te détendre Don ! Le Choixpeau peut rien nous annoncer de pire que ce qu'on s'imagine, et il va pas manger Maddie non plus !*

Elle avait parlé de Madison en toute innocence et n'avait aucune idée de ce qui stressait son ami. Si elle l'avait su, elle lui aurait ri au nez ! La petite dernière des Lasher, une réincarnation ? Pas de quelqu'un qu'ils connaissaient, toujours. Ce genre de choses se voyait dans les yeux. Elle-même avait su pour Elaine à la minute où celle-ci l'avait regardée. Elle avait vu Madison l'été dernier, quand elle avait eu cet après-midi... mouvementé chez Donovan où elle lui avait appris la naissance de Lainie justement, et elle n'avait rien remarqué de particulier. Comme tout un chacun, Madison Lasher était la réincarnation de quelqu'un, mais ce quelqu'un n'avait pas été connu par Godric Gryffondor de son vivant, point.



Les portes s'ouvrant enfin, la Serdaigle cessa donc d'asticoter mentalement Donovan et se concentra sur la flopée de première année qui suivaient le professeur Lupin, cherchant à repérer des visages connus. Madison Lasher avait grandit durant l'été, et avait l'air plus avenant que dans son souvenir. Gue avait parié avec Mar qu'elle irait illico presto à Serpentard. Sincèrement, tout chez les Lasher criait "Serpentard", et ça n'était pas un hasard si Sal avait choisi Don pour se réincarner ! Mar n'avait en revanche pas réussi à se décider pour sa cousine Malka, que la Serdaigle devinait être la petite fille blonde et pâle en tête de groupe. Quelques minutes de plus et ils sauraient tout de toute manière. Les professeurs regardaient eux-aussi les nouvelles recrues, s'intéressant un peu moins à eux pour le moment, ce qui n'était pas désagréable. Mieux valait penser aux répartitions qu'aux Deux Grands !




Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Justin Emmerson
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 80
Age du perso : 20 ans
Fonction : Élève à l'Institut d'Enseignement
3ème année
Patronus : Béluga
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Oct - 12:18
Sa septième et dernière année ici. Oui, le temps passait rapidement. Trop rapidement. Comment se sentais Justin devant cette fatalité ? Bien. Oui, il était triste de penser que c'était sa dernière année à Poudlard, mais en même temps cela l'excitais un peu. Parce qu'il allait entrer dans le monde du travail et qu'il savait que ses pas allaient le ramener ici. Justin voulait enseigner. Il reviendrais. Alors, pourquoi s'en faire avec la vie qui, de toute manière, ne s'en faisait pas pour nous ? Assied à la table des siens, promu Préfet-en-Chef; un honneur il va s'en dire; Emmerson regardait les petits nouveaux avec un sourire un tantinet amusé. Cela l'avait toujours fait sourire de voir les premières années s'avancer, inquiets de leur destin. Cela l'amusait aussi d'essayer de deviner qui irait dans quelle maison et de voir si ses pensées étaient justes. Ce gars, juste là. Celui qui se tenais en retrait à un point tel qu'il semblait sur le point de vouloir s'enfuir de la grande salle. Bien, il était certain qu'il finirait à ... hum ... Serpentard ou ... non, il finirait à Poufsouffle. Parce qu'un futur Serpentard aurait assurément tout fait pour ne pas montrer qu'il mourrait de trouille et ce derrière un visage impassible. Comme cette fille, là. La rousse. Clair qu'elle essayait tant bien que mal de cacher que ses mains tremblaient derrière cet air ultra hautain. Serpentard ou Griffondor ... oui, parce qu'eux aussi tentaient de se montrer brave. Souriant toujours, à l'aise dans "son monde", Justin continuait de son petit jeu de devinettes. Un peu comme tous le monde, il se demandait bien quelle chanson le Choixpeau allait leur interpréter cette année. Il espérait que son chant prophétique soit agréable à entendre, car porteur de bonnes nouvelles. Il en avait assez des dangers (ho, lui le valeureux Griffondor ?) qui ne faisaient que causer la perte de vies humaines. Oui, une belle chanson pour finir sa scolarité ici. Ce serait bien. Vous ne trouvez pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 524
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Oct - 14:17
Je me dirigeai d'un pas lent en direction du tabouret qui se trouvais à l'avant-scène, au milieu de la pièce. Devant les regards de tous ceux qui étaient attablés. Je me souvenais parfaitement l'impression que cela donnait, de devoir marcher jusque là, d'être le centre de l'attention de tout le monde, comme une vulgaire bête de cirque. C'était, en tout les cas, comment je m'étais sentie alors. Dans ma tête d'enfant de 11 ans, terrorisé par sa condition (oui, je l'avoue) et par le rejet qu'elle allait créer mon existence durant, je m'imaginais que tout le monde pouvait le voir : que j'étais une bête. Je les entendais presque murmurer d'horreur, je les voyait me pointer du doigt, je sentais sur moi cette fourrure malsaine. Je sentais courir le loup en moi. Je me savais et je me sentais différent. Les autres le voyaient aussi, non ? Puis, je m'étais arrêté devant ce même tabouret. Apeuré, regardant au sol et tentant de me faire tout petit (je l'étais de toute façon), j'avais à peine entendu la voix qui s'adressait à moi. Celle d'un garçon de mon âge. Je ne lui avait pas répondu. Pourquoi l'aurais-je fait quand j'avais à peine entendu qu'on m'adressait la parole ? Je ne pourrais même pas vous dire qui était ce garçon. Non, tout ce que j'en garde comme souvenir c'était cette impression de ne pas être à ma place. Là, devant ce tabouret. Là, assied dessus. Là, attablé avec les courageux Griffondor. Moi ? Courageux ? Mais voyons ! On riait de moi. Puis, les années avaient passé. Je m'étais fait des amis ici. D'excellents amis. J'y avais trouvé l'amour. Un amour pur et fort. Ainsi, j'y avais appris l'estime de moi-même, j'y avais appris mes forces, j'avais appris un tant soit peu à m'accepter. Toutefois, est-ce que, aujourd'hui, je me sentais vraiment à ma place maintenant ? Debout devant le tabouret qui m'avait jadis fait si peur ? Regardant ces visages tout aussi apeuré que le mien devait l'être ? Oui et non. Oui, car je connaissait maintenant ma valeur. Non, parce q'une partie de moi, infime, me criait encore que j'étais une bête. Partie que je maîtrisais. Mais qui existait néanmoins. Je fit un nouveau sourire aux enfants avant de prendre le parchemin qui se trouvais sur le tabouret. Je déroulai celui-ci et lu le premier nom de la liste :

" Lisbeth Anderson "
" SERPENTARD " annonce en criant le Choixpeau
" Kenneth Anderson "
" SERPENTARD " répète le Choixpeau qui envoie le jumeau de Lisbeth avec sa soeur
" Christopher Adams "
" GRIFFONDOR "
" Virgil Bowen "
" POUFSOUFFLE "
" Malka Covey Black "

Je relevai les yeux de la liste afin d'adresser un sourire aimable à la fille adoptive de Sirius. Je la sentais nerveuse mais capable de passer "l'épreuve" haut la main. Peu importais sa maison, Sirius serait très fier d'elle ... mais sérieusement, je ne la voyais pas ailleurs qu'à Griffondor. Comment pouvait-il en être autrement ?






__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 407
Age : 22
Localisation : Square Grimmaurd
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Oct - 16:27
Ca avait commencé. Lisbeth Anderson, puisqu'il s'agissait du nom de la parfaite inconnue qui la précédait dans l'ordre alphabétique, avait été appelée, s'était avancée, assise. Avait reçu le Choixpeau sur la tête, été répartie à Serpentard et s'en était allée s'asseoir à la table de sa nouvelle maison sous les applaudissements. Simple. Non, vraiment, la cérémonie en soi ne faisait pas très peur et tout ce déroulait exactement comme elle se l'était imaginé. La blondinette observa avec la même révérence les trois répartitions suivantes, essayant en même temps de retenir les noms des visages défilant devant elle, sans grand succès. Elle avait beau savoir qu'elle allait passer les sept années suivantes avec les personnes actuellement en train d'être réparties, elle n'arrivait pas à se concentrer sur ça maintenant. Elle supposait qu'elle aurait les sept années suivantes pour apprendre lesdits prénoms de toute manière. Là, elle était bien trop intéressée par le phénomène de la répartition en lui-même.


Quand son oncle l’appela finalement, elle mit un instant à réagir. Plus possible de reculer ou de rester dans l'incertitude, dans quelques instants, elle saurait où elle allait être répartie. Ca, et la possibilité d'"échouer" au mauvais endroit plus que le processus en soit, lui faisait peur, mais elle se força à rendre un sourire affreusement nerveux à Oncle Remus et aller s'asseoir sur le tabouret sans trembler. Si elle voulait vraiment aller à Gryffondor, ça n'était pas le moment de faire sa peureuse. Plutôt que de se mordre la lèvre comme elle le faisait habituellement, elle serra les dents (comme ça, personne ne pouvait voir à quel point elle était stressée !) et attendit que son oncle dépose le Choixpeau sur sa tête. Une grande inspiration acheva de la calmer. Pouvoir respirer comme on le souhaitait lui faisait toujours cet effet là et elle relâcha un peu ses épaules. Son coeur battait toujours la chamade mais il n'y avait pas de risque qu'elle soit rejetée des quatre maisons à la fois, alors tout allait bien se passer. Si ça se trouvait, elle allait même découvrir qu'elle était à la hauteur de Gryffondor d'ici quelques secondes... Elle sentit le Choixpeau finalement perché sur son crâne et son coeur s'envola.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1413
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Oct - 20:11

The Fabulous Magic Hat

Une nouvelle année allait débuter. Une année qui serait peut-être meilleure que les précédentes. Peut-être. Pour le moment, le Choixpeau Magique n'en savait strictement rien. Si des soubresauts divinatoires lui survenaient ce ne serait que plus tard .... lorsque son travail serait fait. Non, pour l'instant il reposait simplement sur le tabouret qui l'avait pratiquement vu naître. Son énergie magique volait ici et là, attendant son heure. Parfois, quelques bouts de son tissu bougeait. On aurait presque dit qu'il respirait. Presque. Il attendait, tout simplement. Ces moments étaient fort agréable et le dit Choixpeau sentais la présence de son vieil et bon ami Godric. Celui qui avait eu la fabuleuse idée de le créer. Oui, Godric était ici. Depuis quelques années déjà. Godric était non loin et, juste pour ça, le couvre-chef se sentais bien. Un bruissement de son tissu puis les portes lourdes de la grande salle furent ouvertes. Ha !

Sur le tabouret, le Choixpeau Magique se redressa comme s'il se réveillait d'un profond sommeil. Il était temps de faire ce dont il était le meilleur. Ce pourquoi on l'avait créer. Et voilà que le tout débutais. Deux Serpentard, deux ! Un Poufsouffle, un ! Un Griffondor, un ! Et maintenant ...

Il fut posé sur la tête d'une blondinette nommée Malka Covey Black. Ce que le Choixpeau y vit était assez affreux. Des morts. Plusieurs morts. Témoin du mal, elle était. Enlevée. Gardée prisonnière. Protégeant une enfant, oui. Tout ça y été inscrit. Ça et sa nature profonde ... calme, timide, réservée. Malka aurait fait une fabuleuse Poufsouffle, oui. De naissance, c'était sa maison. De naissance. Mais ...


" GRIFFONDOR ! "

... parfois la naissance ne valait rien devant les aléas de la vie, devant notre destin. Cette petite avait un courage que bien des adultes devraient lui envier. Oui, Griffondor était sa maison. Il lui faudrait encore bien du courage ... bien du courage. Le Choixpeau se tut à nouveau et attendit.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 407
Age : 22
Localisation : Square Grimmaurd
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Oct - 16:17
Le Choixpeau fouillait dans sa tête. C'était différent de quand la Grande le faisait, pas méchant, presque rapide comme pour ne pas la blesser. Il ne s'attardait pas sur les souvenirs douloureux, même s'il en brassait pas mal. Est-ce que c'était ça, les moments qui la définissaient? Elle s'agrippa au tabouret. Sirius en train de donner son nom complet pour la première fois à la préposée de l'orphelinat, "Malka Covey Black", son père biologique en train de tirer sur ses couettes blondes en riant, sa mère en train de la pousser dans l'armoire de sa chambre, du sang sur le mur, la mère de Sirius dans le passé, elle en train de remonter chercher Procyon le jour de la tempête, manger une glace avec Ana au zoo, Tamarah et elle en train de ramper dans un trou, chacune 'interposant pour l'autre avec ses petits moyens, lire un livre prêté par Tante Amélia, tranquillement dans sa chambre…
 
Gryffondor. GRYFFONDOR !!! Oh ! Ses craintes s'envolèrent en un instant, les images sombres refluèrent et un immense sourire s'épanouit sur sa figure alors que retentissaient les applaudissements. Avec une fierté surprise, elle sourit à son oncle.
 
"Tu le diras à Papa, s'il te plais ?"
 
lui glissa-telle avant de se lever avec un mélange d'assurance et de jambes qui trembles pour aller s'asseoir à la table de sa nouvelle maison à côté de Christopher Adams, réparti quelques secondes avant elle. Elle savait que Papa voudrait savoir, lui et tout le reste de la famille d'ailleurs, bien avant qu'elle puisse lui envoyer une lettre demain matin. Et… Elle aussi voulait qu'ils sachent. Pour la première fois de sa vie, elle pouvait être fière d'elle objectivement et pas juste parce que quelqu'un qui l'aimait le lui avait dit. Quelqu'un de neutre lui reconnaissait effectivement du courage. Une petite larme roula sur sa joue. Papa allait être tellement content… Et si ça se trouvait, Evangeline Covey, sa mère, avait été assise exactement à sa place un jour. Elle était sûre qu'elle aurait été fière d'elle ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 524
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Déc - 14:10
J'attendais, les mains dans le dos et les yeux posés sur ma nièce de coeur. J'affichais un sourire confiant et serein. Peu importais la maison dans laquelle serait répartie Malka, elle était sans contredit une jeune fille dotée d'un sang froid considérable. Il n'était à point douter qu'elle avait en elle tout ce qu'il fallait pour appartenir aux Griffondor. Cependant, ce n'était guère à moi d'en décider. J'attendais donc le verdict du Choixpeau Magique, verdict qui ne se fit pas attendre. Griffondor. J'émis un sourire heureux avant de replacer mes mains devant moi, tenant fermement la liste des futurs répartis. Je fit un léger signe de tête à Malka avant de lui dire :

" Bien entendu ... il sera ravi "

Et c'était bien peu dire ! Sirius allait en être tout à fait enchanté. Ho, mon ami aurait été heureux peu importe la maison dans laquelle sa fille aurait été répartie, mais il fallait avouer que, quand un de nos enfants suivaient nos pas, cela apportais une satisfaction particulière. Je regardai ainsi Malka s'en aller en direction de la table des rouges avant de reporter mon attention sur la liste. J'annonçai plusieurs noms, les élèves se faisant répartir également dans les différentes maisons. Oui, par un étrange phénomène, les répartitions étaient habituellement assez équitables. J'en était maintenant à la moitié de la liste, ce qui nous donnait quand même une vingtaine de minutes de séance.

" Madison Lasher "




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Déc - 15:33
Maryna était assisse, parmi les verts et argents, dans la Grande Salle, attendant comme tout le monde le début de la répartition. Elle avait hâte de savoir où serait réparti sa cousine, Malka. Elle hésitait entre Griffondor et Poufsouffle. Malka était tellement réservée! Mais elle faisait aussi preuve d'un courage énorme au quotidien. Et pour cela elle méritait amplement d'être répartie chez les rouges et or. En plus, cela correspondrait tout à fait à la famille à laquelle elle appartenait. Que ce soit Sirius qui l'avait adopté, les Lupins, les Potter, les Peller... tous avaient été chez les Griffondors. 

A part elle même songea-t-elle. Elle était la seule à être à Serpentard. Et bien que les Peller n'aient jamais abordé le sujet avec elle, cela la faisait se sentir un peu à l'écart. Parfois, elle les entendait, parler des Serpentards, de manière négative bien sûr. Et elle se sentait alors mal à l'aise. Quand elle était là bien sûr, personne ne faisait de remarque là-dessus mais voilà. La maison de Serpentard était bien réputée pour la sournoiserie, l'égoïsme et la manipulation dont faisait preuve ses membres. Personne ne parlait de la solidarité dont ils faisaient preuve entre eux. Mais il est vrai que quiconque n'appartenait pas aux verts et argents pouvait aller se faire voir chez Merlin!

Bref, ce soir Maryna se sentait d'humeur un peu maussade et nostalgique. Elle se remémorait la répartition. Le stress, l'angoisse, l'appréhension qu'elle avait éprouvée, l'attente, puis la surprise quand elle entendit le Choixpeau la répartir à Serpentard et finalement l'acceptation suite à la gentillesse des 7èmes et 6èmes années. Ils avaient été sympa avec elle et l'avait aidé à s'intégrer. Et voilà, elle repartait dans ses souvenirs. Qu'est ce qu'elle avait donc ce soir?

La jeune fille fut sortie de ses réflexions par l'appel de Malka. A rêvasser comme ça elle avait manqué le début de la répartition! Quand sa cousine fut répartie à Griffondor Maryna applaudit avec les autres et lui adressa un grand sourire que la blondinette ne remarqua sûrement pas. Après tout, comment repérer une tête parmi des dizaines d'autres? Et puis elle ne devait, à coup sûr, pas la chercher, pour quelles obscures raisons l'aurait-elle fait? Et bien, la Serpentard était vraiment d'humeur maussade ce soir. Il allait vraiment falloir qu'elle se reprenne.

D'autres élèves furent répartis dans les différentes maisons et vint le tour de Madison, la sœur de Donovan. Qui atterrirait à tous les coups j'ai les verts et argents. Elles avaient pariées là-dessus avec Guenièvre. Elle jeta un coup d'œil amusé à la table des Poufsouffles où Don avait l'air sur le point de s'évanouir de stress. La jeune fille réprima un rire amusé, il avait l'air beaucoup plus inquiet que sa sœur! Ca promettait tiens pour les cours! Enfin, que le Choixpeau fasse son office, après tout, il ne se trompait jamais?


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1413
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Jan - 12:37

Madison Lasher

Madison était venue à Poudlard avec une certaine crainte mêlée d'une légère attitude hautaine. Pourquoi ne pas l'envoyer dans une école privée, au juste ? Ses parents en avaient les moyens, pourtant ! Mais non, il leur fallait se mêler à la populace ! Décidément. Bien entendu, la fillette avait été elle aussi ébahie par les beautées des tourelles illuminées, par l'architecture du château, par l'ambiance ... mais elle se gardait bien de démontrer quoique ce soit. Affichant un petit air boudeur, la gamine avait parcouru la grande salle la tête haute avant de s'arrêter devant le tabouret pour attendre sa répartition. Oui, elle avait jeté un léger regard en direction de son frère, qui semblait presque sur le point de rendre l'âme tellement il avait l'air nerveux pour elle. Pathétique. Donovan avait changé. C'était perceptible. De froid, hautain, noble ... il était passé à une sorte de chochotte. Honnêtement, Madi ne comprenait pas. Comment est-ce qu'on pouvait changer autant ? Elle l'affirmait, une école de sorcellerie magique réservée à l'élite aurait été plus appropriée pour eux. Tout ce qu'elle désirait c'était de ne pas changer autant que son frérot. Se serait à elle d'y voir et à elle seule. Sa baguette glissée dans la poche de sa robe -- il s'agissait d'une baguette en bois d'aubépine contenant un ventricule de dragon; moyennement souple et mesurant 26 cm -- Madison attendait sa répartition. Un processus long cela allait de soi. Enfin, lorsque son nom fut apellé, la fillette alla s'asseoir sur le tabouret et attendit de voir où le destin allait l'envoyer.


Il attendait. Attendait et laissait aller ses pensées vagabonder ici et là. Les élèves se succédaient, les uns après les autres, et le bon choixpeau les répartissaient dans les maisons sans trop d'effort. Ça allait bien cette année. Très bien. Pas de "retrouvailles" surprises. Pas d'hésitation. Tout dans les petits cerveaux était clair net et précis. Il y avait juste ce qu'il avait vu dans la tête de Malka Covey Black qui l'avait quelque peu ébranlé. Cette pauvre petite avait subie tant d'horreurs ! Elle avait survécue avec courage. Certes, son esprit était marqué à jamais ... elle aurait eu sa place à Serpentard. Mais non. Non, cette gamine avait trop de courage malgré le fait qu'elle croyait le contraire. Alors, il avait choisit Griffondor. Puis était venu le tout de Madison Lasher. Ha. Bien. Clair aussi.



Serpentard serait sa maison. Voilà. Il ne restait plus que quelques élèves. Ils furent répartis en quelques minutes. Six à Poufsouffle, cinq à Serdaigle, trois à Griffondor et quatre autres à Serpentard. Le silence était ensuite revenu dans la grande salle. Toutefois, le choixpeau continuait de travailler ... intérieurement. Il voyais des choses et il n'en avait pas terminé avec son rôle. Il lui restais sa chansonnette. N'est-il pas ? Une côquetterie que Godric lui avait insoufflé à l'honneur des soirées passées autour du feu avec Salazar. À boire et à "chanter" (pour ne pas dire beugler) des chansons grivoises. Enfin. Le choixpeau ouvrit la bouche et chantonna d'une voix grinçante :

" Lorsque ce sera le plein de l'An Mille qui vient après l'An Mille
L'homme connaîtra une seconde naissance
L'Esprit saisira la foule des hommes
Qui communieront dans la fraternité
Alors s'annoncera la fin des temps barbares

Ce sera le temps d'une nouvelle vigueur de la Foi
Après les jours noirs du commencement de l'An Mille qui vient après l'An Mille
S'ouvriront des jours heureux
L'homme retrouvera le chemin des hommes
Et la terre sera ordonnée

Lorsque ce sera le plein de l'An Mille qui vient après l'An Mille
L'homme saura que tous les vivants sont porteurs de lumière
Et qu'ils sont créatures à respecter
Il aura construit les nouvelles cités
Dans le ciel sur la terre et sur la mer

Il aura la mémoire de ce qui fut
Et il saura lire ce qui sera
Il n'aura plus peur de sa propre mort
Car il aura dans sa vie vécu plusieurs vies
Et la Lumière il le saura ne sera jamais éteinte "


[i]Voilà. Sa bouche se referma. Son tissu se laissa lentement retomber. Il dormait. Le choixpeau avait eu une rude soirée !


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ SERDAIGLE +~
Nombre de messages : 553
Age : 22
Age du perso : 17 ans.
Fonction : Poudlard/7ème année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Jan - 13:19
Ah ! Maintenant que la répartition commençait vraiment, Guenièvre trouvait l'attente un peu moins longue. Elle n'arrivait pas à décider si elle voulait que le premier élève soit réparti à Serdaigle, sa maison actuelle, ou Gryffondor, celle qu'elle avait fondé. Qu'importe, l'une ou l'autre et elle serait heureuse. 1 chance sur 2 était de toute manière mieux qu'une chance sur quatre… mais ça resta insuffisant et la paire de jumeaux qui passa la première fut répartie à Serpentard. Gue adressa un petit signe faussement exaspéré à Maryna, bonne perdante et remarqua au passage que son amie avait l'air maussade. Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous à la fin ? Ils étaient de retour à Poudlard, là où ils avaient les meilleurs chances de faire avancer les choses pour arrêter la prophétie, où ils étaient tous ensembles et pouvaient utiliser la magie sans crainte. Elle allait devoir trouver un moyen de remonter le moral vite fait bien fait à ses amis.

 

Malka Covey Black se fit finalement répartir à Gryffondor. Toujours pas de Serdaigle à l'horizon, mais elle était contente pour la cousine de Mar, qui avait de toute manière besoin de courage pour continuer à avancer après tout ce qu'elle avait vécut. Timide ou pas, elle faisait confiance aux lions pour lui réserver un accueil digne de ce nom. Et Madison se retrouvait à Serpentard.  Gue adressa un petit sourire triomphant à son amie : elle avait gagné son pari ! Vraiment, pas de surprise là-dedans. La gamine avait déjà assez d'arrogance pour y retourner plusieurs vies de suite, et il ne restait plus qu'à espérer qu'elle apprendrait vite qu'être hautain n'était pas la seule  qualité requise pour être chez les Vert et Argent. La Bleu et bronze, quant  à elle, se tourna vers Don, et constata avec satisfaction qu'il semblait de meilleure humeur. Son inquiétude passagère n'était peut-être qu'un accès protecteur fraternel. Elle sourit : c'était touchant, et bien plus "mièvre" que ce l'on aurait pu attendre de Donovan. Dire qu'il avait pu être tout à fait détestable lors de cette même répartition, quatre ans auparavant !

 

Mais la cérémonie s'achevait déjà et un silence religieux tomba sur la Grande Salle alors que le Choixpeau entamait sa chanson. La quatrième année se joignit au soupir de soulagement collectif qui parcourait les plus grands élèves, habitués depuis trop d'années aux prophéties sombres de l'objet magique. Son intuition était la bonne, ils allaient donc se débarrasser des Deux Grands avant la prochaine année scolaire (ou du moins, c'était ainsi qu'elle avait envie d'interpréter la chanson). Elle jeta un regard éloquent au Directeur Rogue et à la table des professeurs, avant de chercher du regard ses amis aux différentes tables, un sourire sérieux en coin.
 
*Ce dernier paragraphe parle absolument de nous. C'est la fin des Deux Grands et l'aboutissement de cette fichue prophétie, je le sens mais… cette histoire de ne plus avoir peur de la mort est à double tranchant, non ?*
 
Nul doute qu'ils allaient en débattre plusieurs jours, parce qu'elle n'était pas sûre que cet aspect là  soit particulièrement réjouissant. La paix, oui, mais si ils pouvaient en profiter dans cette vie après s'être tant battus pour la gagner, ça ne serait pas mal non plus. Elle ne se sentait pas encore prête à se sacrifier totalement, pour une hypothétique énième réincarnation. Elle n'avait pas une vie normale et ne le demandait même plus, mais simplement garder sa propre vie, était-ce vraiment trop égoïste ?




Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 688
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Jan - 22:07
Impatiente, j'attendais avec une énergie sans bornes la répartition de ma nièce de coeur. D'ailleurs, lorsque je l'avais aperçu entrer dans la Grande Salle, je lui avait envoyé un tata frénétique. Un immense sourire affichée aux lèvres, je ressemblais à une hystérique sortie tout droit de Sainte-Mangouste. Mais hey, demandez-moi si ça me dérangeais ? Han ? Pas du tout ! Je reposai donc ma main sur la table, quand il fut évident que Malka; ainsi que l'ensemble des gens présents dans la pièce, m'avait vu. Il ne restais plus qu'à attendre et voir si mon pronostic serait bon. Oui, parce que j'avais proclamé à qui voulait bien l'entendre -- et même à ceux qui ne le voulait pas -- que Malka serait réparti à Griffondor. Ça ne prenait quand même pas la tête de Einstein pour savoir ça, que j'avais dit assurément. Malka avait passé par tellement d'épreuves avec un brio exemplaire. Avec ce qu'elle avait vécu, la pauvre enfant, elle aurait dû finir complètement folle à Sainte-Mangouste ! Toutefois, elle s'en était bel et bien sortie sans heurts. En tout les cas, elle ne me semblait pas psychotique. Bref. J'étais certaine qu'elle serait à Griffondor, avec un aplomb pareil.

J'attendais, sûre que le tour de Malka n'allait pas tarder. Covey Black, tout de même, ne se trouvais pas bien loin dans la liste ! J'applaudis les répartitions avec entrain, jusqu'au moment où ma nièce fut appelé. À ce moment, je m'avançai si rapidement sur le bout de ma chaise, que j'en fit tomber la carafe d'eau qui se trouvais devant moi. Évidemment, l'eau se déversa sur la table et Severus me lança un regard des plus mornes, mais je ne m'en rendit même pas compte. Et si cela avait été le cas, cela ne m'aurait même pas dérangée. Après tout, Malka serait répartie ! Alors ... est-ce que ...

" Yiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! " m'exclamai-je en levant les bras dans les airs

Je sautillai deux trois fois sur place, les bras toujours dans les airs, avant de "me lancer" sur le dossier de ma chaise pour me rasseoir dans le fond. Crrooiiinncccccchh firent les pattes de la dite chaise en raclant le sol. Je baissai les bras presque au même moment pour applaudir Malka. Griffondor, han ! Je le savais, je le savais ! Malka ne pouvait qu'aller à Griffondor, han ! Yiiiiiiiiiii ! Toute contente, je me rendit compte que ma serviette de table était comme toute mouillée -- oui, parce que Severus avait fait disparaitre l'eau de la table après m'avoir lancé son regard qui tue --

" Hey han ... comment ça ma serviette est mouillée ? Han ? "

Bha hey han ! Quelqu'un avait mouillé ma serviette de table ! C'était pas gentil ! Affichant une petite moue, je tendit ma baguette en direction du tissu dans le but ultime de la sécher, alors que la répartition se poursuivait. Une fois que ce fut fait, je remis ma baguette sur la table et attendit, écoutant et applaudissant mes nouveaux étudiants. C'était toujours très agréable de voir de nouveaux visages.

Puis, ce fut la fin. Une fin que tout le monde attendait. Pour la chanson. Celle du Choixpeau. Parce que tout le monde savait qu'il était quelque peu prophétique. Pas mal même. Anxieuse, je me tordais les mains quand les premières paroles sortirent de la bouche en tissu. Un nouveau cri du style "iiiiiiiiiiiiii" cette fois sortie de ma bouche. Trelawney sort de ce corps ! Ce que disait le Choixpeau était merveilleux ! Ça voulait dire qu'on allait gagner, qu'on allait renverser la malédiction, qu'on allait retrouver des instants de paix. Je me remit à sautiller sur ma chaise comme si on venait de me piquer avec de la pimentine ... jusqu'à ce que ... Je perdit mon sourire, je cessai de sautiller et je prit un air catastrophé. Ho non ! Ho non ! Ça augurais mal ! Très mal !

Il aura la mémoire de ce qui fut
Et il saura lire ce qui sera
Il n'aura plus peur de sa propre mort
Car il aura dans sa vie vécu plusieurs vies
Et la Lumière il le saura ne sera jamais éteinte

Et, qu'est-ce qui pouvait aller mal là-dedans, dites-vous ? Ça disait que la lumière ne serait jamais éteinte, non ? C'était positif ! Non, j'étais certaine que non. 

" Ho non ... c'est horrible ! " dit-je, les deux mains sur ma bouche




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 407
Age : 22
Localisation : Square Grimmaurd
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 26 Avr - 9:03
Malka était euphorique, même si une personne qui ne la connaissait pas ne l'aurait peut-être pas remarqué. Ses jambes tremblaient toujours, et se balançaient un peu nerveusement sous le banc de bois, mais son visage semblait éclairé de l'intérieur sous son sourire timide. Etre répartie à Gryffondor, c'était comme prouver au monde que les Deux Grands n'avaient pas réussi à la casser. Respirant un grand coup, elle pris même son courage à deux mains, pour répondre d'un signe joyeux de la main au grand "Yiiiiiii" caractéristique de Tante Amélia émanant de la table des Professeurs. C'était bon de sentir l'approbation de sa famille.

 

Elle suivit les autres répartitions en ayant l'impression de se trouver au milieu d'un tourbillon. Elle d'habitude si calme ne savait plus où donner de la tête dans la lumière vive des centaines de bougies flottantes. Il y avait les visages et les maisons des nouveaux première année en train de se faire répartir à sa suite. Les visages sur les bancs autour d'elle, ses condisciples (elle savoura mentalement le mot), des gens avec qui elle allait passer toutes ses années à Poudlard. Sept ans, c'était vertigineux. Et la joie dans sa tête aussi, ses efforts pour imaginer la réaction des Black à la maison, pour visualiser son père et sa mère en train de se faire répartir respectivement à Serdaigle et Gryffondor trente ans auparavant. Le visage de sa mère en particulier, si semblable au sien, encadré de cheveux blonds flottant et du col rouge de Gryffondor, lui flottait devant les yeux. Tant de choses à penser à la fois ! Pour se donner une contenance, elle chercha à repérer parmi ses nouveaux camarades lequel ou laquelle portait un insigne de préfet. Jackpot ! A trois personnes en face d'elle se tenait un grand garçon brun, presque un adulte en fait, avec un insigne de Préfet-en-chef. Il était en grande conversation avec ses voisins et elle en profita pour le dévisager un court instant, jusqu'à ce qu'il intercepte son regard et qu'elle baisse les yeux, gênée.

 

Elle ne resta pas intimidée très longtemps, car heureusement, il ne restait plus que deux personnes à répartir, une à Poufsouffle et une à Serpentard. Un grand silence tomba alors sur la salle et suivant le mouvement, elle se tourna vers le Choixpeau, qui venait de se redresser pour chanter. "L'An mille après l'An Mille" était un début de mauvaise augure. Elle avait entendu une fois les adultes en parler, Square Grimmaurd. Le Choixpeau avait annoncé la venue des Deux Grands, quelques années auparavant, et elle avait retenu la formule que les membres de l'Ordre du Phénix se répétaient en chuchotant. Elle était donc tendue, massant inconsciemment les doigts meurtris de sa main droite, lorsque la chanson pris un autre tour. "Jours Heureux" ? Elle se détendit. Les prophéties étaient en général fiables, non ? Celle sur son parrain Harry l'avait été et Tante Amélia lui avait un jour dit que même si elle avait du mal à y croire, elles étaient étudiées dans une pièce spéciale au Ministère de la Magie. Donc, ça devait être du sérieux.
 
"Ca va être la fin des Deux Grands." murmura-t-elle avec ferveur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fantasy Draft 2003-2004 (Dynastie 1)
» Aristide di an daki li pa rekonèt zafè elèksyon yo ki se kontinyite koudeta 2004
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» Nouveau test de répartition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: La Grande Salle-
Sauter vers: