:: Entre les murs :: Les Bureaux des Professeurs :: Remus Lupin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Solution concernant les potions

avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 466
Age : 22
Localisation : Poudlard
Age du perso : 15 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Sep - 10:19
4 septembre 2004

Bon. Cette fois-ci, il était temps d'être une vraie Gryffondor et d'affronter ses peurs. Ou du moins, reconnaître qu'elle avait un problème auquel elle n'arrivait pas à trouver de solution toute seule. A vrai dire, Malka était surprise que son "secret" ait tenu tout seul depuis aussi longtemps, et elle en arrivait même parfois à se demander si les adultes n'attendaient pas qu'elle fasse le premier pas, quoi que ça lui semble un peu gros. Dans tous les cas, la question se réglait aujourd'hui, en tout cas elle l'espérait.


Malka était incapable de se rendre en cours de Potions. Ce n'était pas de la mauvaise volonté, une aversion pour la matière en elle-même ou parce qu'elle était intimidée par le professeur Rogue. Non, cela avait tout simplement à voir avec le fait que le cours se déroulait dans un cachot. Sous terre. Sans fenêtres. Un endroit sombre, humide, qui sentait  le renfermé. Si comme Malka, vous aviez passé huit longs mois à vous faire torturer dans un cachot de ce genre, en simplement plus petit et plus noir, vous aussi vous auriez eu du mal à aller en cours. En fait, c'était plus qu'avoir du mal. La simple idée de descendre les escaliers menant aux cachots la rendait malade. Elle avait des cauchemars les veilles de cours, des sueurs froides en faisant son sac, la nausée en traversant les couloirs, du mal à respirer en descendant les premières marches... La blondinette se forçait à essayer presque chaque semaine, mais elle allait rarement plus bas que la troisième marche. C'était tellement horrible que tout était bon pour l'éviter. Et croyez-la elle était devenue douée pour ça. D'abord, avec l'implication du professeur Rogue dans la chute des Deux Grands, plein de cours avaient été annulés. Ensuite, quand les cours ne l'étaient pas... Malka n'avait même pas besoin de faire semblant d'être malade. Et puis, comme le médicomage Pétrov insistait pour encore la voir régulièrement, elle s'arrangeait pour caser des rendez-vous qui par pure coïncidence, l'empêchaient de pouvoir aller en cours. Elle n'était allée en classe véritablement que trois fois. Elle s'était enfuie avant la moitié de l'heure la première fois, avait vomi la seconde et avait eut tant de mal à se concentrer la troisième que son chaudron avait failli exploser. Elle n'avait pas insisté pour renouveler l'expérience,e t se contentait de rendre les devoirs théoriques, histoire d'empêcher que sa moyenne tombe trop bas et attire l'attention.



Mais aujourd'hui, elle était fatiguée de devoirs toujours inventer des excuses, de se rendre malade d'angoisse et de se sentir ignarde en potions. Elle allait expliquer son problème à Oncle Remus, et avec un peu de chance, il l'aiderait à trouver une solution. Elle prit donc une grande inspiration, et frappa à la porte de son bureau.

"Oncle Remus ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 547
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Oct - 14:50
Il se faisait vieux. Remus le sentais dans ses muscles, ses os et son énergie en général. Quarante-quatre ans, cela n'étais guère âgé, vous dites-vous. Bien sûr. Cependant, les longues et douloureuses transformations physiques lors des pleines lunes vieillissaient le corps plus qu'il n'en fallait. Même si sa louve avait fait en sorte d'inventer une magnifique potion anti-lycanthrope, le mal était déjà fait. Rhumatisme, maux de dos, de genoux, difficultés à s'extirper du lit le matin, voilà ce qui était son dût depuis de nombreux mois. À sa défense, les dernières années n'avaient pas été de tout repos ! Combattre n'était plus de son âge ! Le stress non plus, assurément.


Remus Lupin avait donc accueilli cette nouvelle année avec un espoir fragile. Espoir que tout irait bien, maintenant. Espoir qu'il pourrait terminer sa carrière en enseignement tranquille. Espoir qu'il allait vieillir serein et peinard avec sa louve et leurs rejetons. Espoir que plus rien n'allait nuire à la vie de quiconque et que les mages noirs et autres phénomènes de dingues allaient s'estomper à jamais. Pour le moment, du moins, il se donnait raison d'espérer, puisque tout était calme, que personne n'était mort cruellement, qu'aucun zombies ou extra-terrestres (tiens, des martiens, bonne idée !) avaient décidés de les exterminer tous. Pas d'objet de l'espace non plus. Pas de malédiction. Pas de voyages dans le temps. Pas de guerre. Tout allait bien.


Les cours pouvaient par conséquent reprendre, bien qu'ils soient sur le ralenti compte tenu des traumatismes subis. Il faudrait du temps pour tout le monde. Du temps pour faire confiance et se remettre de bien des cauchemars. Parlant de cauchemars. Le sorcier venait de déposer sa canne contre son bureau -- il en avait encore besoin les jours d'humidité -- avant de s'asseoir derrière son bureau en grimaçant sommairement. Iffggghhh. Les genoux, les genoux Lunard ! Un soupir et le voilà qu'il tendait une main en direction de sa tasse de thé, alors qu'un petit feu brûlait dans l'âtre. Rien de mieux pour se détendre et faire taire la douleur. Une fois sa gorgée prise, Remus avait reposée son breuvage sur sa table, afin de s'attarder sur l'élaboration de son prochain cours. Et, ce fut alors qu'on toqua timidement à la porte.


'' Oui, Malka ... entres '' dit-il avec un sourire


Sans plus attendre, l'homme prépara une nouvelle tasse de thé à l'intention de sa nièce de coeur. Il avait toujours sut se montrer accueillant et chaleureux. Puis, tout le monde avait besoin d'une bonne tasse de thé. Qui n'en avait pas besoin ?




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 466
Age : 22
Localisation : Poudlard
Age du perso : 15 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Oct - 15:18
En attendant la réponse que son oncle, Malka ouvrit délibérément la bouche avant de la refermer avec douceur. Elle devrait vraiment arrêter de se mordre les lèvres. Heureusement, elle n'eut guère le temps de cogiter plus et de voir son courage filer, puisque son oncle lui répondit immédiatement. Elle entra donc, prit le temps de refermer la porte derrière elle, la faisant glisser avec suffisamment de lenteur pour que le penne se remette en place dans un silence quasi parfait, puis se retourna pour saluer son oncle. Elle s'apprêtait à demander si elle ne dérangeait pas, constatant une pille de papier sur son bureau et son air fatigué, quand elle s'aperçut qu'il était en train de lui verser du thé. La tasse était de toute évidence pour elle, puisqu'une autre fumait déjà plus près de lui. L'intention toute simple la toucha et elle se détendit un peu, ses épaules se relâchant imperceptiblement.

"Bonjour Oncle Remus. Et merci pour le thé !"

Un feu avait été allumé dans la cheminé, ce qu'elle accueillit cette fois-ci avec un léger sourire. Septembre était encore beau, et c'était le premier feu qu'elle voyait de la saison mais il avait un aspect réconfortant. Un bon feu de cheminé signifiait chaleur et sécurité. Un "foyer". Rassurée donc par cet accueil chaleureux, elle alla s'asseoir en face de son oncle (elle n'y avait pas vraiment été invitée, mais elle aurait trouvé un peu bizarre de lui demander la permission comme s'il n'était qu'un professeur auquel elle n'était pas apparentée) et saisit la tasse fumante qu'il lui tendait, laissant un petit instant la chaleur se diffuser entre ses doigts à travers la porcelaine. Bien que son oncle ne semble pas pressé de lui tirer les vers du nez sur les raisons de sa visite, elle-même voulait cracher le morceau et se débarrasser du problème avant qu'il ne devienne plus lourd. Sa main droite, qui tenait la tasse, tremblait légèrement sous le coup du stress, créant des rides concentriques à la surface du liquide. Elle prit une gorgée, tentant vaguement de masquer son manque d'assurance avec sa main gauche, puis reposa la tasse sur le bureau. Le thé était noir, et lui avait un peu brûlé la gorge, mais il réchauffait aussi de l'intérieur.


"Oncle Remus, j'ai un problème. Je te promets que j'ai essayé, mais je n'arrive pas à aller en cours de Potion. Je ne peux pas."


C'était sorti un peu bousculé, mais c'était dit. C'était important qu'il comprenne que ça n'était pas de la mauvaise volonté, et qu'elle se sentait vraiment impuissante face à la situation. Elle savait que c'était dans sa tête et que c'était sans doute stupide, mais pour autant, ça n'était pas sa faute. Elle n'aimait pas mentir et dissimuler mais n'arrivait pas à se sentir pleinement coupable du problème initial. S'il y avait quelqu'un à blâmer, c'était les Deux Grands, pas elle. Voilà, c'était dit, et c'était un soulagement. Sa main de tremblant plus, elle reprit sa tasse de thé, sans boire, juste pour en sentir la chaleur, et observa son oncle et directeur de maison pour voir sa réaction.  Tout allait dépendre de l'avis d'Oncle Remus. Elle avait fait le premier pas et voulait croire les choses en bonne voie, mais il restait encore à voir si elle était comprise et s'il l'on pouvait trouver une solution. Enfin, elle lui faisait confiance. C'était Oncle Remus, qui la connaissait personnellement, pas un vulgaire surveillant lui donnant des heures de colle pour avoir sécher les cours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 547
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Fév - 22:44
Le lycan, confortablement installé, regardais sa nièce de coeur et élève sans mots dire. Il sirotait simplement son thé, profitant de la douce chaleur du feu. Avec tout les derniers évènements, l'homme ne songeait plus qu'à prendre la vie de manière relax. Pourquoi sans faire pour peu de choses ? Des ennuis ? Non. Rien ne pouvais être pire que ce par quoi ils étaient tous passés. Remus buvais donc calmement son breuvage, souriant à Malka qui venait de le remercier. Ce n'était rien, voyons ! Hum ? Elle disait quoi, là ? Elle ne pouvait pas aller en cours de potions ? Ho, il savait Severus pas commode, pas commode du tout même. Il comprenait fort bien que Malka n'aime pas trop se rendre dans sa classe, surtout qu'elle était la fille adoptive de Sirius. Severus devait lui chercher des poux pour tout et rien. L'homme déposa sa tasse et allait ouvrir la bouche pour lui demander si le vampire bourru lui cherchait des Noises, quand ... il réalisa ce qui n'allait pas. Ha. Oui. Pardonnez-le, il n'était pas Pupuce ! Pas qu'il avait un cerveau atrophié mais il avait tellement entendu ses amis jacasser contre Rogue, que cela devenait une seconde nature de croire que ce dernier causait problème.

'' Je comprends ... c'est à cause du noir, c'est ça ? '' dit-il d'un ton agréable

Le noir, l'ambiance, l'humidité ... les cachots n'étaient pas un endroit des plus sains pour une jeune fille qui avait connu d'autres cachots assez affreux merci ! Rhooooo ! Mais pourquoi n'y avait-il pas pensé avant !? C'était évident que Malka allait avoir du mal et lui, il n'y avait pas pensé ! Pfff ! Sacré directeur de maison ... sacré vice-directeur d'école et sacré oncle, han ! Bon, il se disait ''han'', maintenant !

'' Je suis désolé, Malka ... j'aurais dû y penser ''

Maintenant, il fallait trouver une solution. L'homme soupira, plus de culpabilité qu'autre chose, avant de croiser les mains devant lui. Des cours particuliers ? Cela allait mettre sa nièce à l'écart. Ce n'était pas une solution valable. Demander à Severus d'aérer, d'éclairer, d'épousseter, d'ajouter des torches et de faire du feu pour réchauffer, bon sang ? Hum. Ce serait intéressant à tenter. Néanmoins, Remus ne croyait vraiment pas que cette tactique allait fonctionner. Alors ... jouer sur la propre culpabilité de Rogue ? Genre ''ta fille a traumatiser ma nièce, donc change de salle de classe !'' Hum ... ou ... envoyer Amélia régler le problème avec un coup de pied sur le tibia ? Cette pensée tira un léger sourire sur les lèvres du sorcier, qui ne put s'empêcher de dire :

'' Et si on envoyait ta tante Amélia s'occuper du Professeur Rogue ? Elle pourrait lui casser les oreilles et l'obliger à faire les cours dehors ''

Tiens, ce serait une idée ! Vraiment. Bon, si ce n'était que lui, il le ferait ... question de laisser les élèves aller cueillir leurs propres ingrédients. Ce serait intéressant.

'' C'est peut-être une bonne idée, finalement. Faire les cours dehors pour un moment. Qu'en pense tu ? ''

Il lui faudrait convaincre Severus ... mais dans le pire des cas, il y avait vraiment Amélia ! Et Lily. Oui, à elles deux c'était gagné.




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 466
Age : 22
Localisation : Poudlard
Age du perso : 15 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Fév - 23:02
Malka observait attentivement son oncle pour voir sa réaction. Peut-être était-ce l'effet du thé, ou de s'être enfin délestée de ce qui lui pesait sur le coeur, mais elle se sentait plus sereine. Ca n'était plus entièrement entre ses mains, elle n'avait plus à (ne pas) gérer ça toute seule. Oncle Remus sembla prendre la nouvelle avec un calme olympien, sans même cligner d'un sourcil, comme s'il s'y attendait. Pendant quelques secondes, la jeune fille se demanda s'il savait, s'il n'avait pas attendu qu'elle vienne le voir la première depuis tout ce temps. Si tout son entourage savait, si son cas était discuté dans son dos. Non. Ca ne leur ressemblait pas. C'était assez dur de faire confiance aux gens, même ceux qu'elle aimait profondément, pour ne pas en rajouter en se faisant des films. Là, elle venait de faire confiance à son oncle, et il n'y avait pas de raison pour qu'en retour, il la mène en bateau. D'ailleurs, son visage venait de changer d'expression. Non, il venait seulement de comprendre. Pas de tromperie.

 

"A cause du noir" était un charmant euphémisme. La salle de potion n'était pas noire, pas du vrai noir qu'elle avait subit. Mais elle était certainement sombre. Sous terre. Humide. L'odeur qui y régnait, imprégnée des légères moisissures qui florissaient dans de telles conditions, n'était pas exactement celle de sa propre cellule. Ni la manière dont les sons résonnaient, parce que la pièce était plus grande, et pleine d'objets. Mais il y avait une ressemblance suffisante pour la rendre malade. Si elle était honnête, le simple fait de se retrouver sous terre la rendait nauséeuse.

 

Néanmoins, Oncle Remus avait parlé sans la moindre trace de jugement dans son voix. Un peu rassérénée, elle tenta d'expliquer, elle aussi avec un  calme :
 
"C'est un cachot, Oncle Remus."
 
Elle retint un haut le coeur en prononçant le mot. Le mot tout seul contenait suffisamment d'horreur pour qu'elle n'ait pas besoin d’élaborer sur les détails. Son oncle semblait pourtant avoir compris, et s'excusait même. Voilà qui effaçait définitivement sa théorie du complot. Mais pourquoi s'excuser ? Il n'était responsable de rien.

 
"Mais c'est de ma faute, aussi. Je me suis trouvé toutes les excuses possibles pour éviter d'y aller. Je suis désolée, je n'aurais pas du vous mentir. Je n'avais pas envie d'admettre que je suis incapable de descendre de simples marches de sous-sol. Et puis, ça me rend vraiment malade. "
 
Elle baissa la tête. Inventer des excuses pour sécher les cours, quand on était la fille d'un Maraudeur, on avait été à bonne école pour le faire. Et puis, c'était vrai que si elle n'avait pas confronté le problème plus tôt c'est qu'elle avait honte et qu'elle était fatiguée. Elle n'avait pas envie que les gens se disent "tiens, encore un truc qu'elle ne fait pas comme tout le monde". Pas envie de se rappeler non plus à elle-même ce que les Deux Grands lui avaient volé, ses limitations actuelles. Bref, elle se trouvait plus en tord que son oncle sur ce coup là. Mais elle avait agi en Griffondor en venant le voir en personne pour régler le problème, et ça aller s'arrêter là. De ça au moins, elle n'avait pas à avoir honte.

 

Le rire qui pointait dans la voix de son oncle lui fit relever les yeux avant de lui tirer malgré elle l'ombre d'un sourire. La capacité de Tante Amélia à saouler ses interlocuteurs pouvait effectivement être considérer comme une arme. Il lui fallu une ou deux minutes pour réaliser que son oncle ne plaisantait pas tant que ça et que sa proposition était sérieuse. Faire les cours dehors ? Pour de vrai ? Elle devait admettre que l'idée de ne pas se retrouvée enfermée dans une pièce était plaisante. Elle n'aimait rien de mieux que d'être en plein air. C'était plus facile de respirer dehors. Mais… Mais il y avait une tonne de mais.

"Changer de salle de classe, rien que pour moi ? Est-ce que le Professeur Rogue serait d'accord ? Et… quand il va faire froid ?"

 
Déménager toute une classe juste pour elle, ça lui semblait un peu fou. Le Professeur Rogue avait toujours été dans son cachot ! Il y était si souvent que c'était parfois facile d'oublier qu'il avait eu une vie antérieure avant de devenir le maître des sous-sols, même en sachant qu'il avait un jour été un simple étudiant de l'âge de son père. Est-ce qu'il se laisserait vraiment délogé pour elle, une insignifiante élève deuxième année ? Et tous les autres élèves également, juste à cause d'elle ? Ca semblait drastique… et en même temps, l'idée était plaisante. Elle avait quasi un an de retard en pratique, mais elle voulait apprendre à faire des potions et dans les conditions actuelles, elle en était incapable. Peut-être que les autres étudiants n'apprendraient pas que c'était de sa faute s'ils changeaient d'environnement. Peut-être même que ça leur plairait, à eux aussi.

"Mais… si c'était possible, ça serait merveilleux de pouvoir être dehors."

 
Elle eut un léger soupire de soulagement à l'idée. Son Oncle n'avait pas évoqué une seule fois l'idée de la forcer à redescendre là-bas.  Ca allait aller.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 547
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Aoû - 21:57

Le sorcier regardait attentivement sa nièce et élève, pendant qu'elle semblait réfléchir à ses propositions. Il était vrai que les cachots représentaient un défi de taille, même pour ceux qui n'avaient subi aucun traumatisme. L'endroit était plein de recoins, d'humidité et de coins sombres. Un vrai repaire de serpents, en fait. Bien peu de personnes s'y sentaient véritablement à l'aise. Remus était même certain que plusieurs Serpentard auraient préférés avoir leur quartier ailleurs. Aux mots ''c'est un cachot'', Lupin fit un signe de tête entendu. Oui, c'était un cachot. Il comprenait maintenant et il allait tout faire pour arranger les choses. Voilà que Malka s'accusait ! Immédiatement, l'ancien Maraudeur fit non de la tête tout en levant la main droite, un air de dénégation calme sur les traits.

'' Non, Malka. Ce n'est aucunement de ta faute ! J'aurais dut, en tant que directeur de ta maison, penser à ce genre de choses. C'est mon travail de veiller au bien de chacun des Griffondor ''

Et c'était aussi aux adultes de veiller à assurer une sérenité aux enfants. Oui, il aurait dut ''flasher'' sur le sujet bien avant. Sans se flageler lui-même, le sorcier prenait la responsabilité de la situation. Devant la surprise de sa nièce de coeur, l'homme eu un léger rire amusé. Il avait bien hâte de voir la tête de Rogue, en fait ! Il se pencha en direction de la jeune fille, affichant un air amusé, avant de dire :

'' Ho, le Professeur Rogue en sera certainement quelque peu ... perturbé, je dirais ! ''

Remus fit un clin d'oeil à Malka avant de s'appuyer contre le dossier de sa chaise. Il croisa les mains devant lui et ajouta :

'' Il s'en remettra ... ou il sera sourd avant que ta tante ne termine son discours ''

Sérieux ! Il allait vraiment lui envoyer Amélia. Cela prendrait quoi ... deux minutes et il aurait déménagé tout les bureaux dans le parc ! Est-ce qu'il allait inviter James, Sirius et David pour voir ça ? Nan, il n'allait pas aller jusque là ! Bon, il avait dut mettre de la poudre de je ne sais quoi dans son thé, parce qu'il se sentais pas mal Maraudeur en ce moment ! Bref ... Reprenant son sérieux, le sorcier prit un air pensif. Quand il fera froid ... hum ...

'' Voyons voir ... où pourrions-nous relocaliser la classe ... ''

La salle sur demande ? Pas la salle des Maraudeurs, certain ! Réservée aux Maraudeurs et à leurs enfants. Puis, les gars ne lui pardonneraient jamais ! Ou alors ...

'' Il y a une salle située au premier étage, juste au dessus de la Grande Salle. C'était la salle de retenue dans le temps où je fréquentait Poudlard. Après que Sirius et James aient fait exploser le plancher, elle fut inutilisable pour les retenues et, je ne sais pourquoi, Dumbledore ne l'a jamais fait réparer. Il a préféré rapprocher la salle de retenue de son bureau ... peut-être pour surveiller ton père et les autres ! Avec un peu de rénovations, un bon coup de balai et quelques retouches de peinture, ce sera parfait. ''

Sur ces mots, Remus sortie quelques morceaux de chocolat emballés dans son emballage. Il tendit le paquet en souriant. Du chocolat, ça arrangeait toujours tout !




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Renverser le gouv haitien n'est pas une solution aux problèmes d'Haiti !
» Solution constitutionnelle, consensuelle et haïtienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: Les Bureaux des Professeurs :: Remus Lupin-
Sauter vers: