:: La ruée des Moldus :: Le tombeau :: La crypte futuriste Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Château VanHolsen -- Journée en famille [Suite Aceboard]

avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1483
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Mai - 2:40
[Résumé]

Julianne et Ludwig VanHolsen font un pique-nique avec leurs enfants et les copains de ces derniers

[Dernier message par Artamir VanHolsen]

Le jeune homme jeta un regard vers son frère Mardil et trouva instantannément un moyen de se sortir de cette ''réunion'' familialle. Il allait demander la permission à sa Mère d'y aller aussi, lorsque Ilmarë mit l'accent sur le fait que Mard allait faire des mauvais coups. Affichant un très léger sourire en coin, Artamir regarda sa Mère et lui dit :

'' Je peux le surveiller, M'man ''

Ouais, il allait jouer au grand frère et ''surveiller'' Mardil. Ça lui donnait la raison parfaite pour s'en aller. Gloire à la Princesse Ilmarë et à ses idées géniales ! Vive la Princesse, tiens ! Artamir, fit une légère moue devant l'amusement de sa petite soeur et de son petit frère pour les grimaçes, mais ne dit rien.

[Poursuivez le jeu !]


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2033
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Juin - 3:34
Je tournai mon regard en direction de mon fils Mardil et le regardai fixement, arquant un sourcil d'un air légèrement suspiçieux. Quels mauvais coups avait-il encore en tête ? Je savait qu'il n'appréçiait pas trop ces moments en famille, étant de nature solitaire, mais nous n'étions que très peu souvent ensembles. Entre mes responsibilités à Sainte-Mangouste, mes responsabilités de Princesse et les cours de mes enfants ... il ne restait plus de temps pour ces instants familiaux. J'allais répondre quelque chose, lorsque ma fille Ilmarë dit tout haut ce que je pensais. Des mauvais coups. Je la regardai avec un léger sourire. Elle avait du flair ou, à tout le moins, elle connaissait bien son frère ! Je reportai mon attention sur Artamir, qui se proposait pour superviser le tout. Bha ouais !

'' Vous restez ici tout les deux ''

Je n'avais pas une poignée dans le dos ! Artamir allait entraîner Mardil dans des histoires incroyables. Je tendit la main et prit une cuillère avant d'ajouter de la confiture de framboise dans mon assiette.

'' Pour une fois que nous sommes tous ensembles, vous n'allez pas aller faire peur aux licornes ''

Mes fils adoraient rendre les licornes de la forêt de Westmacott cinglées en beuglant comme des damnés. Seigneur ! Ils étaient des Princes ... enfin ... à ce qu'il parraît ! Je levai les yeux vers eux tout en posant ma cuillère et ajoutai :

'' Monsieur Newthomas m'a dit qu'il y en avait encore deux de cachée dans les grèves. Vous savez que c'est illégal de les pousser vers ces endroits ''


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 201
Age du perso : 32
Fonction : Prince des Vampires Camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Crapeau (ouais, riez)
Date d'inscription : 31/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Juin - 1:53
Je regardais mes fils avec un certain amusement que je tentais tant bien que mal de camoufler. Ils ne semblaient pas trop enjoués par ce petit pique-nique et tentaient avec une ruse non feinte de se tirer d'affaire. Lorsque Julianne leur dit de rester ici et leur fit la morale sur les licornes appeurées, je ne put m'empêcher d'émettre un très léger pouffement avant de toussoter et de prendre mon verre de jus. J'y plongeai le nez afin de cacher mon amusement et but lentement. Moi aussi je faisait peur aux licornes à leur âge ! Je m'amusait beaucoup, d'ailleurs ! Il fallait bien que jeunesse se passe ... Je posai mon verre au moment où mon épouse parla des grèves. Ha. Un peu moins drôle. Je regardai mes fils d'un air grave et ajoutai :

'' Votre mère à raison ... les licornes sont des espèces protégées et nous ne voulons pas avoir des ennuis avec le Ministère de la Magie ''

Le Ministère contrôlais encore assiduemment les êtres magiques et le Département de contrôle et de régulation des créatures magiques se ferait un bonheur de venir mettre leur nez dans l'Élyséum. Pas question qu'ils viennent empiété sur mon territoire. Je prit un autre morceau de sandwich et dit :

'' Tentez au moins de ne pas les faire fuir vers les grèves ''

Je vit mon épouse me lancer un air noir et je la regardai innocemment.

'' Bha quoi ... c'est un bon conseil ''

Je lui fit un petit sourire et mordit dans mon sandwich, préférant ne rien ajouter d'autre !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1483
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Juil - 6:06
Kevin VanHolsen


Ses petits-frères n'étaient pas croyables ! Ils étaient toujours en train de vouloir se tirer des réunions de famille. Bon, d'accord ... il y avait une époque pas si lointaine, Kevin les auraient compris. Oui, il n'y avait pas si longtemps il s'était sentie un peu à l'écart ... différent. Alors que les sombres pensées envahissaient son esprit, que les forces du mal l'appellaient. Toutefois, les évènements avaient fait changer son destin. Ce fut au cours du voyage dans le passé qu'il avait put se sentir vraiment un membre à part entière de la famille VanHolsen. Il avait vu que son Grand-Père Jedusor était un pleutre, aider sa Mère à le tuer ... avant d'aller dans l'espace avec son Père adoptif. Ensembles, ils avaient sauvés le monde. Quoi de mieux pour rapprocher un Père et son fils ? Ce fut d'ailleurs dans l'espace que Kevin avait demandé s'il pouvait changer son nom de famille pour celui de VanHolsen. Évidemment, Papa avait accepté. Kevin aurait crut que sa Mère aurait hésité, mais à sa grande surprise ce ne fut point le cas.

L'adolescent, le bras autour de la taille de sa petite amie, regardait donc ses frères d'un air malicieux. Ils cherchaient à se tirer... mais Maman n'allait pas les laisser faire. Et voilà ... il le savait ! Kev eu un sourire un tantinet amusé avant de pouffer doucement. Il adorait que sa Mère rabrouait un de ses frères et soeurs. Lorsque la situation des licornes fut apporté, le jeune homme prit toutefois un air sérieux et distant. Ha. Les licornes. Disons qu'il avait fait plus que les faire courir vers les grèves. À une autre époque. Non, il ne les avaient pas tué ... il n'étais pas fou tout de même. Tuer une licorne nous condamnait à une demie-vie de souffrance. Non, il avait plutôt torturé et tué d'autres animaux ... sans compter Rusard. Oui, Kevin avait commis des horreurs avant de comprendre certaines choses essentielles. Il frisonna donc légèrement avant de reporter son attention sur la nourriture du pique-nique. Il n'avais soudainement plus faim. Le jeune homme reposa donc sa sandwich et demeura calmement assied, gardant le silence et fixant un point vague. Pourquoi ... pourquoi avait-il l'impression que ... qu'il n'existais pas ? Hou. C'était trop bizarre ... il se sentais vraiment dans le vide ... comme dans un ... un vortex.


'' M'man ? ''

Oui, Maman ... elle étais Médicomage ... elle allait savoir ce qu'il avait. C'était assuré.

'' J'me sent pas bien ... ''

Mardil VanHolsen


Zut. Maman les avaient flairés à cent lieux. Le contraire aurait été surprenant ! Mardil soupira donc légèrement et regarda Artamir en roulant un peu les yeux. C'était raté ! Leur Mère devinait toujours tout de toute manière. Comme ses soeurs. Pas moyen de les faire marcher ! L'air du jeune garçon changea quand il entendit sa Mère parler des licornes. Oups. Satané rapporteur qui avait tout raconté à sa Mère !

'' Mais, M'man ... on ne faisait que s'amuser et elles ont eu peur sans qu'on ait rien fait ! Elles ont dut sentir que nous étions Damphyrs et ... ''

Son Père venait de leur dire que ce n'était pas une chose à faire et Mardil soupira avant de se taire. D'accord, ils avaient un tout petit peu courru après les licornes, mais ce n'était vraiment pas pour mal faire. Ils ne voulaient que s'amuser, rien de plus. Le jeune Prince VanHolsen sourit avec amusement devant la plaisanterie de son Père avant de perdre le sourire. Kevin disait ne pas se sentir bien. C'était inquiètant ! Mardil observa donc son frère avec une certaine inquiètude, espérant que ce ne soit pas trop grave.

'' M'man ... qu'est-ce qu'il a ? ''

Kendra Malefoy


Kendra se plaisait bien en cette merveilleuse journée. Il faisait soleil, il faisait chaud et elle était en compagnie du gars qu'elle aimait. Le somptueux Prince des Ténèbres. Quoi demander de mieux ? Bon, d'accord, Kevin avait décidé de ne plus suivre les traces de son célèbre grand Père. Et après ? Kendra n'aimait pas Kevin pour le fait qu'il suive ou pas les traces de son Papie, mais pour la grandeur, la puissance et le prestige qu'il dégageait. Puis, il fallait avouer que le jeune homme était canon ! Il était un Prince, il était riche, il était beau, il était séduisant et, surtout, le fréquenter faisait tourner sa chère Maman en bourrique ! Kendra était donc toute à son aise après quelques instants de gêne. Les VanHolsen étaient très bien et savaient mettre les autres à leur aise. La jeune fille dégustais donc d'excellents sandwichs et s'amusaient des essais des petits frères de Kevin pour déjouer leur Mère. Raté ! Ils manquaient de pratique, c'était visible. Assise près de son Prince des Ténèbres, la jeune Malefoy le regarda soudain d'un air inquiet avant de se redresser. Il ne semblait vraiment pas aller bien.

'' Kevin ? ''

Kendra posa la main sur l'épaule du jeune homme, ne le lâchant pas du regard.

'' Madame VanHolsen ?! Qu'est-ce qu'il a ? ''

Les sandwichs étaient empoisonnées ? Foutus Elfes de Maison ? Ho merde ... elle en avait mangé. Pour ça qu'elle avait un peu mal au coeur... ho non !


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2033
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Sep - 5:58
Je jetai un regard torve à Ludwig quand il me dit qu'il s'agissait d'un excellent conseil. Oui. C'était ça. Conseillez à quelqu'un de manger des limaces pouvait aussi être un bon conseil ... si on voulait le faire vomir. Je fit signe que non en soupirant avant de reporter mon attention sur Mardil. Hum. Mon fils pensait vraiment que j'allais avaler cette explication ? C'était parce que ... j'étais une Damphyre ! Si quelqu'un savait que les licornes ne sentaient pas qu'on étaient Damphyrs, c'était moi genre ! J'allais le lui dire quand Kevin m'apella ... d'un ton qui faisait toujours se tordre le coeur d'une Mère. Je regardai donc mon fils d'un air légèrement inquiet avant de me redresser pour me mettre sur mes genoux. Il se sentais mal, d'accord ... mais ensuite ? Quels étaient les symptômes ? Évidemment, Kendra et Mardil se mirent à s'inquiéter ... je tentai donc de les rassurer en disant :

'' Ce n'est probablement rien de grave ... allons, calmez-vous ''

Je posai les mains de chaque côté du visage de mon fils. Sa peau était moite mais fraiche. De l'angoisse ? Cela pouvait être probable. Je faisait des crises d'anxiété, chose héritée de mon Père ... mon enfant pouvait fort bien en être atteint aussi. Pour le savoir, il fallait poser quelques questions essentielles.

'' Faut me dire comment tu te sent, chéri ... Maman ne peux pas savoir ce que tu as, si tu ne me dit pas comment tu te sent ... respires bien ... doucement et calmement ... et dit moi ce qui ne va pas ''

Je passai délicatement une main dans les cheveux de Kevin, le couvant tendrement du regard.


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 201
Age du perso : 32
Fonction : Prince des Vampires Camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Crapeau (ouais, riez)
Date d'inscription : 31/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov - 0:27
Ludwig lâcha sa sandwich assez rapidement en voyant l'air que venait de prendre Kevin. Quelque chose n'allait vraiment pas. Le Prince VanHolsen tourna immédiatement la tête en direction de ses gardes et leur fit un signe de la main. Les hommes s'approchèrent et Lud leur dit précipitamment :

" Allez chercher le Médicomage Princier "

Julianne était peut-être une excellente Médicomage, mais elle était aussi une mère. Elle n'avait donc pas nécessairement tout son jugement. Puis, il désirait avoir toutes les chances de savoir ce que son fils avait. Il valait donc mieux deux avis plutôt qu'un. Ludwig se redressa aussi sur ses genoux et se rapprocha de Kev, jetant un regard sur ses autres enfants.

" Allez vous promener dans le parc, mais ne sortez pas du domaine "

Les dernières paroles étaient pour Mardil et ses autres fils, qui voulaient se rendre s'amuser sur les grèves. Ce n'était vraiment pas le moment qu'il y ait d'autres blessés. Reportant son attention sur Kevin et Julianne, il posa la main sur le bras de son enfant. Allez ... il fallait qu'il fasse ce que sa mère lui disait.

" Fait ce que dit Maman, fiston .. concentre toi sur ta respiration "

Kevin était blanc comme un drap. Est-ce que la nourriture serait avariée ? La viande, peut-être ? On aurait dit qu'il allait vomir. Ludwig prit un sandwich et le sentie. Non, ça lui semblait frais. Mais, qu'avait-il ? L'homme reposa le sandwich -- il le lança presque en fait -- avant de centrer son attention sur son enfant à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1483
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Nov - 1:12
Kevin VanHolsen


Le jeune homme se sentais de plus en plus mal. Son corps était de coton et ses oreilles bourdonnaient. Il avait du mal à entendre les voix de ses parents, de sa fratrie et de Kendra. On aurait dit qu'ils étaient extrêmement loin et que leurs voix lui parvenait depuis le fond des temps. Était-il en train de mourir ? De devenir fou ? Il lui semblait qu'il allait franchir une autre dimension, une dimension inconnue et ténébreuse. Perdu et apeuré, Kevin regarda sa Mère d'un air désespéré et murmura faiblement :

" Maman "

Le Serpentard compris confusément qu'il devait bien respirer ... respirer lentement. Est-ce que cela allait aider ? Il fit légèrement oui de la tête et surveilla sa respiration, portant attention au fait de bien respirer. La sensation d'être prit dans un vortex et de ne plus exister semblait vouloir demeurer et c'est d'une voix paniquée qu'il dit :

" Je ... on dirait que je n'existe plus ! Maman, c'est vide, c'est vide ! Tu est loin, Maman, tu est loin !"

Mais, qu'est-ce qui lui arrivait bon sang ! Il se sentais engourdis maintenant ... engourdis et faible. Il allait vraiment mourir ... c'était comme ça qu'on mourrait ? Ça faisait peur !

" J'meures, M'man ! Suis engourdis, je ... Maman ! "

Il ne voulait pas mourir, non ! Il allait se mettre à pleurer !


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2033
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 26 Déc - 3:26
Je regardais attentivement mon fils, tentant de focuser sur ce qu'il ressentais et non pas sur la panique de tout le monde autour, la mienne y comprise. J'avais beau être Médicomage, j'étais aussi une Mère et traiter son enfant n'était pas la même chose que de traiter un pur étrangé. Lorsque Kevin me dit que j'étais loin, je lui caressai tendrement les cheveux et la joue, lui disant affectueusement :

'' Non, mon amour ... je suis là, tout près. Je ne partirai jamais loin de toi, mon poussin. Respires lentement ... tout va bien ''

Avec ce qu'il me disait et ce que je voyais, il me semblait bien que ce soit une attaque de panique. Mon fils avait donc hérité de mon angoisse. Génial. Je fit doucement signe que non et m'avançai un peu, déposant un baisé sur le front de mon fils. Tout en poursuivant mes caresses rassurantes, j'ajoutai :

'' C'est normal que tu sois engourdis ... tu respires trop vite, mon chou. Tu fait de l'hyperventillation ... respire lentement ... tiens, suis la respiration de Maman ''

Je prit la main de Kevin et la posai sur mon ventre, m'efforçant de respirer calmement. Dès que l'oxygène serait rétablie dans son cerveau, il allait se sentir mieux. Je tentai donc d'expliquer d'un ton rassurant ce qui se produisait, tant pour calmer Kevin que Ludwig et Kendra.

'' Tu fait une attaque de panique, mon grand ... tu sait, de l'angoisse comme Maman ? C'est épeurant, mais pas dangereux. Tu n'est pas en train de mourir ... respires bien ... c'est ça ... dans quelques minutes ce sera terminé ''

Des minutes qui paraissaient souvent des heures, mais j'aimais mieux ne pas dire ce petit détail.


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 201
Age du perso : 32
Fonction : Prince des Vampires Camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Crapeau (ouais, riez)
Date d'inscription : 31/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Déc - 4:45
L'homme ressentie un profond soulagement quand il entendit le diagnostic de son épouse. Ainsi donc, Kevin souffrait d'angoisse. Rien de grave, en somme ! Julianne faisait des crises à quelques reprises durant l'année et elle se remettais toujours. Ludwig soupira et fit signe à Kendra de le suivre. Il se leva et attendit que cette dernière fasse de même. Par expérience, il savait que le calme était nécessaire à la reprise de contrôle et ce n'était pas avec une amoureuse paniquée que Kev allait se calmer lui-même. Lud fit un sourire rassurant à la jeune fille et lui dit :

'' Allez, ma femme à la situation en main. Croyez-moi, ce n'est pas grave. Venez Kendra ... allons nous balader et admirer les fontaines. Kevin à besoin de calme et il vaux mieux nous éclipser quelques instants ''

Ce n'était pas une chose aisée à faire, mais c'était ce qui devais être fait. Les sources d'énervement devaient s'éloigner et leur inquiétude n'allait qu'augmenter l'anxiété de Kevin. Sans attendre, Ludwig tourna les talons et se mit à marcher dans l'immense parc du château. Cela allait lui permettre de digérer la demie sandwich qu'il avait eu le temps d'engloutir ! De plus, il aimerait bien discuter avec Kendra Malefoy, question de vérifier certaines choses ... comme si sa relation était sérieuse ou pas. Bref, en bon père de famille, il voulait se rendre compte par lui-même du choix de son fiston. Kev appartenais quand même à la famille princière vampirique de Londres. Sa copine devait être digne de ce rang. Pas qu'il doutais de la petite Kendra, mais ce n'était pas mal de vouloir s'assurer qu'elle savait se tenir et qu'elle avait du plomb dans la cervelle. Hors de question qu'un membre de sa famille fasse la une de la Gazette du Sorcier avec un scandale quelconque !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1483
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Fév - 1:25
Kendra Malefoy

Kendra était inquiète et profondément retournée. Elle n'avait jamais vu Kevin comme ça. Jamais. Elle avait peur qu'il lui arrive quelque chose de grave. La jeune fille tenais fermement le bras de son amoureux quand son paternel lui dit de le suivre. Hein ? Jamais ! Jamais elle n'allait laisser Kevin ! Tournant la tête vers le Prince VanHolsen, elle allait lui répliquer séchement qu'elle restais là mais quelque chose dans le regard du monarque la fit taire. Il semblait sûr de lui et plus du tout inquiet. La jeune Serpentard poussa donc un profond soupir avant de lacher le bras de Kevin. Elle se leva ensuite, rejetant ses longs cheveux blonds derrière elle et suivit le père de Kevin dans les jardins. Il s'agissaient de superbes jardins, sans contredit inégalables. Ceux du manoir de ses parents paraissaient bien nus à côtés de ceux-là ! Il y avait pleins d'arbres divers, de fleurs, de bosquets et de fontaines d'eau partout. On ne savait plus où poser le regard tellement c'était un spectacle époustoufflant. Kendra, elle, savait très bien ou regarder et elle tourna la tête pour regarder derrière elle, en direction de Kevin. Sa mère tenais sa main sur som ventre. La jeune fille reporta son attention sur le Prince des Vampires et lui dit :

'' Vous êtes certain qu'il ira mieux ? ''

Ils n'avaient pas le droit de lui cacher quelque chose !

+++

Kevin VanHolsen

Sa mère lui disait que ce qu'il vivait était ''normal'' et qu'il n'y avait aucun danger. Pourtant, ce n'était pas ce que le jeune homme ressentais ! Il se sentais véritablement au bord d'un immense trou noir. Plus le temps passait et plus il avait l'impression qu'il allait disparaître à jamais. Serrant convulsivement les mains de sa mère, Kevin parvint à faire signe que oui et il se concentra pour respirer aussi lentement qu'elle. Une attaque de panique, qu'elle disait. Comme elle. C'était vrai que, parfois, sa mère n'allait pas bien. C'était donc de l'angoisse ? Mon Dieu, c'était effrayant ! Kevin avait vraiment l'impression qu'il allait se faire bouffer tout rond par un Magyar ! Fermant les yeux, le jeune homme essaya de penser à autre chose tout en respirant au même rythme que sa mère. Elle était une excellente Médicomage et si elle disait qu'il n'y avait pas de danger, il n'y en avait pas ! Il pouvait lui faire confiance. Il l'avait toujours sut. Rien à craindre. Respirer doucement et essayer de ne penser à rien. Même si son coeur partais en rafales folles, même si ses membres étaient engourdis et fébriles. Respirer. Peu à peu, sa respiration se fit plus calme et, lentement, ses engourdissements diminuèrent de beaucoup. Seule une étrange pression dans son thorax persistait. Ça et une fatigue considérable.

' Je crois que ... que ça va un peu mieux ''

Oui ? Non ? Kevin ouvrit les yeux et regarda sa mère d'un air encore marqué par l'angoisse. Elle lui souriait d'un air calme et il lui rendit un sourire gêné. Il avait eu l'air un peu débile, non ? Devant Kendra en plus ! Il regarda autour de lui et constata que Kendra était partie de même que ses frères et soeurs et son père. Kev grimaça et dit :

'' J'ai eu l'air d'un pauvre débile ''

Reportant son attention sur sa mère, le jeune homme porta la main à son thorax et ajouta d'un ton incertain :

'' J'ai comme une ... une pression là et je suis un peu fatigué ''

C'était normal ou pas ? Peut-être souffrait-il d'une maladie grave et que sa mère ne voulait pas le lui dire !


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 8 Juin - 12:48
Invité
James trouvais le pique-nique des VanHolsen très bien. Le jardin et l'immense parc de la famille de Tamarah étaient sublimes, han ! C'était aussi grand que ... que quoi ? C'était plus grand que le parc de Poudlard, en tout les cas, et le parc de Poudlard était immense. Les lieux étaient chics, avec des fontaines un peu partout, des fleurs diverses, des buissons, un grand labyrinthe en haies de cèdres ... bref, c'était somptueux. Les sandwichs; il adorait les sandwichs; étaient succulentes et, pour couronner le tout, il était avec sa belle Tamarah chérie. Quoi demander de plus ? Han ? Dites ? Un livre ? Non, il n'était quand même pas pour passer son temps à lire alors qu'il était invité au château VanHolsen ! Lui, un lycanthrope -- même considéré "incomplet" -- invité chez des Vampires ? C'était un trop grand honneur pour se plonger dans les livres. De plus, cela signifiait que les parents de Tamarah approuvaient leur couple, ce qui n'était quand même pas rien !

En somme, le jeune homme appréciait le moment, quand Kevin sembla aux prises avec un mal indéfinie. James le regarda avec de grands yeux et fut parfaitement immobile pendant quelques secondes. Qu'est-ce qui se passait ? Han ? Il n'en avait aucune idée. James était peut-être un génie, mais en ce qui concernait la Médicomagie, il savait bien peu de choses. La Laboromagie, domaine qu'il adorais, était peut-être une branche de la Médicomagie mais c'était un domaine beaucoup plus scientifique que médical. Ne sachant donc pas trop quoi faire, il remplit un verre d'eau pour le donner à Madame VanHolsen. Peut-être que Kevin s'étouffais avec un bout de sandwich ? Han ? Ha, non, Madame VanHolsen parlait de panique et leur demandait d'aller se balader. Han ? Mais, il ne paniquait pas, lui ! En tout cas. James posa le verre sur la nappe et se leva, prenant Tam par la main. Les autres enfants VanHolsen s'étaient aussi levés et, obéissants, ils s'éloignaient en affichant des airs inquièts. James comprenait, han. L'idée même de désobéir à Madame VanHolsen lui paraissait impossible. James s'éloigna donc à son tour, la main de sa petite amie dans la sienne. Le Serdaigle regarda la Griffondor et lui demanda :


" C'est la première fois qu'il fait ça ? Han ? "

C'était un peu effrayant ! Et ... Tam n'était pas un peu pâle là ? Dites ?

" Tu vas bien ? Tu est toute pâle ! "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 8 Juin - 16:05
Invité
    Une journée en famille avait été prévue. Tamarah se trouvait donc avec ses parents et sa fratrie ainsi que Kendra et James pour un petit pique-nique dans le parc du Château VanHolsen. D'ailleurs, la Rouge et Or s'amusait bien de la situation lorsque ses deux plus jeunes frères tentèrent d'esquiver la journée, chose ratée car leur mère ne voulait pas. Tamarah laissa alors s'échapper un léger rire, jusqu'à ce que la voix de son jumeau ne retentisse, faible et paniquée. Arquant un sourcil, Tamarah lança alors un regard à Kévin qui d'après leur mère, faisait une crise d'angoisse. Leur père demanda alors à tout le monde d'aller faire un tour, pour ne pas plus l'angoisser et soudainement, Tam" se sentit soulever du sol par son Jamesounet chéri.

    Le Serdaigle lui demandait d'ailleurs d'un air inquiet si c'était la première fois que Kévin faisait une crise comme çà, tout en s'éloignant de l'endroit du pique-nique. Tamarah acquiesça alors d'un signe de tête, en disant:

    -C'est la première fois... Le pire c'est qu'il à faillit me faire peur!

    C'est alors que James demanda à Tamarah si elle se sentait bien. La jeune filel s'arrêta alors et plongea son regard dans celui de son chéri tout en haussant les sourcil. Tiens, c'est vrai... Pourquoi avait-elle subitement chaud? C'était elle ou alors le temps?

    -C'est moi ou il fait chaud?>.<
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2033
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Juin - 16:06
Je caressais toujours tendrement le visage de mon fils, le regardant d'un air doux et calme. Je savais que, dans ce cas précis, demeurer sereine allait aider à la fin de la crise. De toute manière, il n'y avait rien à faire de plus qu'attendre. Kevin ouvrit les yeux, m'informant du fait qu'il allait mieux. Je lui sourit avant de déposer un baisé sur son front. Je me rassied ensuite, affichant un air quelque peu amusé et lui répondit :

" Mais non, mon coeur, tu n'as pas eu l'air débile "

Je prit un verre d'eau que je tendit à mon fils en souriant. Les symptômes qu'il me décrivait étaient tout à fait normaux, et je lui fit un petit sourire rassurant. Ça allait passer ... dans quelques jours, il n'en paraîtrait plus rien. Après qu'il ai prit le verre, j'ajoutai :

" Ne t'en fait pas, c'est normal. Tu te sentiras comme ça un jour ou deux, sans plus. Ton corps à eu une grande poussée d'adrénaline, mon chéri. C'est comme si ton système d'alarme intérieur c'était déclencher face à un danger. Cela fatigue, mais ce n'est pas dangereux. Bois un peu d'eau, ça aidera "

Mince, il faisait une chaleur de plus en plus torride. Je levai le visage en direction du soleil, portant la main à mon front pour me protéger les yeux. Pourtant, quelques nuages passaient ici et là, camouflant parfois l'astre solaire. La chaleur ambiante était ... étrange. Arquant un sourcil, je reportai mon attention sur mes autres enfants. Gagez que Mardil et Artamir avaient profités de cet intermède pour se sauver à l'Anglaise, prêts à faire des coups pendables. Ces deux là allaient me rendre folle ! Bon, où étaient-ils ? Je voyais Tamarah et James, un peu plus loin. Je voyais aussi Ludwig qui marchait avec Kendra Malefoy et Taimavar ... mes filles cadettes et Ilmare étaient près des fontaines ... mais où étaient Artamir et Mardil ? Je vit finalement mes fils, qui se dirigeaient lentement vers la forêt de Westmacott. Ils étaient vraiment impossibles ! Je leur avait dit vingt fois de ne pas approcher la forêt ! Je me levai et leur criai :

" ARTAMIR ET MARDIL VANHOLSEN, ICI IMMÉDIATEMENT ! "

S'ils n'obéissaient pas, j'allais les faire venir jusqu'ici en vol plané ! Je décochai un regard sombre à mes fils avant de croiser les bras. Mes fils me regardaient d'un air figé et semblaient hésiter entre revenir ou s'enfuir en courant. Parce qu'ils hésitaient en plus !


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 4 Juil - 19:03
Invité
James regardait sa douce et tendre Tamarah adorée avec un air à la fois protecteur, inquiet et doux. Il n'aimait pas la savoir malade ou trop pensive. Premièrement, quand une personne était malade, on se sentais si impuissant et on avait toujours peur que la situation dégénère. Deuxièmement, une Tam trop pensive était assez perturbant pour rendre n'importe qui fou. Pas que la jeune fille n'était pas, à ses heures, pensive et intellectuelle, non ! Tamarah était très intelligente, au contraire ... mais elle était plus portée à l'action que sur la réflexion trop longue. Le jeune homme fut donc soulagé d'entendre que sa copine allait bien et, lorsqu'elle lui fit part de la chaleur, il se rendit compte à son tour qu'il faisais effectivement super chaud. Tiens ? Pas normal, ça ! La température était montée d'un seul coup, comme si on venait d'ouvrir la porte d'un gros four pour vérifier la cuisson de muffins.

" Ouais ... c'est venu d'un coup sec, comme si ... "

Madame VanHolsen venait de crier après Artamir et Mardil. James tourna la tête, chercha les jeunes hommes des yeux et finit par les voir. Ils se trouvaient près de la forêt de ... de Westmacott ! C'était une forêt dix fois, non cent cinquante fois pire, que la forêt interdite, ça ! James fit de grands yeux, comme s'il venait de voir un immense monstre gluant sortir d'un marais rempli d'algues visqueuses et de limaces gorgées de sang et il dit d'une voix blanche :

" Ils vont pas rentrer là-dedans ?! Han ? "

Ils allaient se faire dévorer par la bête à six têtes ! Heu, il y avait une bête à six têtes dans la forêt de Westmacott ? Ha, ils revenaient vers Madame VanHolsen. Fiou ! Bon, où en étaient-ils ? Ha oui ! James reporta son attention sur Tamarah, lui sourit et ajouta comme s'ils n'avaient été interrompu :

" ... si on venait d'ouvrir la porte d'un four pour voir la cuisson d'un gâteau, tu trouves pas ? Ou comme si le soleil venait d'imploser ... "

Haaaaaaaaaaaaaa ! Et si c'était le cas ? Dites ? James leva le regard vers le soleil, plissa les yeux en voyant que l'astre était toujours là, puis reporta son attention sur Tam ... qu'il ne voyais plus à cause qu'il venait de fixer le soleil. Il ... il était aveugle ? Han ? Il s'était brûlé la rétine ! Iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

" Han ? "

Le jeune homme porta les mains à ses yeux et les frotta. Avant de paniquer, il fallait se frotter les yeux. Une brûlure de rétine, ça prenait plus de temps que ça, quand même ! Oui ? James se frotta les yeux quelques secondes avant de cesser et de regarder sa copine, un oeil à demi ouvert.

" J'vois un spot noir, han. En tout cas, le soleil n'a pas implosé. C'est peut-être à cause d'orages solaires, qui provoquent une montée de la température mais habituellement, on ne sent pas une grande différence. Et, je n'ai pas lu dans le magazine Science, magie et Univers, qu'il y avait une période d'orages solaires, alors c'est pas ça. Il n'y a pas de vent, rien ... "

Hum ... c'était étrange. Il allait passer à l'observatoire en revenant à la maison. Juste pour jeter un oeil et voir si la panique n'était pas installée. Pour le moment, il fallait tâcher de ne pas s'inquiéter, de ne pas y penser ... ce n'était pas la fin du monde, noooonnnnn ! Han ? Dites ? C'était pas la fin du monde ? Et si ... James se rapprocha de Tamarah et la serra dans ses bras. Si c'était la fin du monde, il voulait passer un moment tendre avec sa douce avant de mourir. Non mais, fallait bien mourir heureux ? Nan ? Le jeune homme tenait donc Tam contre lui, lui caressant tendrement les cheveux, ses cheveux qui sentais si bons et qui étaient si doux. James avait le goût d'être seul au monde avec son amour, d'être seul et de ne penser à rien d'autre que s'aimer. Beau programme quand on pensait mourir dans la minute !

" Je t'aime "

Ho oui, il l'aimait ! Il l'aimait depuis presque la première fois qu'il l'avait vu. Presque, parce que quand on a deux ans, on ne peux pas vraiment être amoureux ! Enfin. James resserra son étreinte en soupirant légèrement et murmura :

" J'ai envie d'être seul avec toi "

Ouais ! Sans Kevin dans les pattes ! Parce que le jumeau de sa belle était assez barbant quand il le voulait ! Comment James allait pouvoir demander Tamarah en mariage si Kevin était toujours dans le coin ? Han ? Il allait être entre eux durant leur voyage de noces ? Dites ? Comment James allait pouvoir fonder une famille avec Tam si son jumeau venait toujours les déranger ? Dites ? Pfffff !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 5 Juil - 4:02
Invité
    Tamarah sourit lorsqu'elle vit James s'inquiéter pour elle. Ce qu'il était super protecteur quand même, non? Mais mieux vallait qu'il soit protecteur plutôt qu'il n'en ai rien à faire hein? Et puis de toute manière, Tamarah ne disait jamais non pour un calin réconfortant...

    " Ouais ... c'est venu d'un coup sec, comme si ... "

    Mais la mère de Tam" coupa James dans ses réfléxions car elle se mit à crier sur Artamir et Mardil. Tamarah ne pût s'empêcher de sourire en coin en levant les yeux au ciel: ces deux làs ne pouvaient pas s'empêcher de faire des bêtises... James blémit alors et demanda si ils allaient rentrer dans la Forêt. La Rouge et Or posa alors son regard sur son n'Amoureux en répondant:

    -Mais non! Regarde, il reviennent déjà!

    Tamarah laissa alors s'échapper un petit rire alors que James, imperturbable, reprenait ce qu'il disait avant. Ainsi, il se demanda si le soleil ne venait pas d'imploser et le fixa. Tamarah releva une nouvelle fois les yeux au ciel avant de poser sa main sur les yeux de James qui disait voir tout noir. Le soleil venait de lui bruler la rétine... Et pour çà, il n'y avait qu'un seul remède: l'obscurité. La Gryffondor n'enlèverait donc sa main des yeux de son petit copain que lorsque celui-ci irait mieux.

    -C'est vrai que c'est bizarre tout çà...

    Mais le pire dans tout çà, c'est qu'il n'y avait aucunes explications logiques... D'ailleurs, James bougea alors et prit Tamarah dans ses bras. La jeune fille passa ses bras autour du coup de son aloureux et l'embrassa tendrement, avant de dire, avec un sourire:

    -Moi je t'aime encore plus fort que tu m'aimes!

    Puis James lui avoua qu'il voulait être seul avec elle. Tam" tourna alors sa tête vers son jumeau qui était encore avec sa mère puis finalement, elle se retourna vers James et finit par lancer, doucement:

    -Tu sais, si tu veux, on pourra se faire un week end tout les deux. Je suis sûre que Kevin comprendra...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 2 Nov - 11:01
Invité
Kevin se sentais un peu mieux. Juste un peu. Ce qu'il venait de vivre était assez perturbant. Le jeune homme se contenta de faire un léger sourire quand sa mère lui affirma qu'il n'avait pas eu l'air débile. Elle était gentille, mais ce n'était pas l'impression qu'il en gardait. Vraiment pas. Peut-être est-ce que cela avait à voir avec la fameuse "panique" et l'adrénaline dont elle parlait. Espérons qu'il n'allait plus jamais vivre une chose semblable. Kev émit un petit "mouais" en prenant le verre d'eau. Il écouta les explications données par sa mère tout en buvant l'eau fraîche à petites gorgées. Ça faisait du bien. Surtout par cette chaleur étouffante. Il n'avait jamais eu aussi chaud de sa vie et ça n'avait rien à voir avec l'angoisse. Non, le thermomètre indiquait des températures records. Plus que records, on parlait de températures inquiétantes et désertiques, dans la Gazette du Sorcier. Toutefois, les "experts" disaient que les choses allaient rentrer dans l'ordre. Ils affirmaient que des températures semblables étaient rares et que le mercure allait certainement descendre. Toutefois, Kevin pourrait jurer qu'il augmentais au fil des jours. Quelqu'un, quelque part, ne disait pas la vérité. Comme si cela était nouveau ! Personne ne disait jamais la vérité. Sauf sa mère. Sa mère était parfaite.

Le jeune homme tourna les yeux pour chercher sa jumelle du regard. Où était Tam ? Où ... Kevin plissa les yeux en la voyant un peu plus loin avec ce ... ce ... cet avorton. Tamarah s'était mise en tête de s'amouracher de Lupin. Un vulgaire Loup-Garou ! C'était n'importe quoi ! Sa jumelle méritais quand même mieux, nan ? Non, personne ne pouvait approcher sa jumelle sauf lui. C'était clair. Tam ne méritais pas mieux. Aucun gars n'était à sa hauteur, non. Même pas le fils du Prince Karioto, prince des vampires Camaristes de Tokyo. Ouais, ce pauvre nase avait un peu trop tourné autour de sa soeur quand il était venu visiter leurs parents pour une visite protocolaire. Grrrrr. Il n'y aurait pas un gars qui allait poser les mains sur SA jumelle. Personne.

Kevin posa le verre sur la nappe et se leva. Alors que sa mère beuglait après ses petits frères, le jeune homme marcha en direction de Lupin et de Tamarah. Hey ho ! Ils étaient beaucoup trop collés. Il ... Tam se comportais comme une ... Lupin, s'il osait toucher à une partie intime de Tamarah, il allait le payer cher. Déjà qu'il la regardait avec des yeux de hibou frit. Nan, nan ... pas d'affaire.


" M'man dit de revenir "

Mensonge ? Et après ? Hum ? Kevin lança un regard froid et intense; en plein le genre de regard que ferait son grand-père Rogue; à James Lupin. Allez, allez ... qu'il laisse Tamarah tranquille là, hein. Kev prit le bras de sa soeur et la tira un peu pour l'éloigner de Lupin. Fallait agir, non ? Lupin allait la ... lui faire des choses devant tout le monde si ça continuais ! Pas de classe, je vous dit !

" Viens, Tam. Maman est pas trop d'humeur "

Pas vrai. Mais, il fallait bien profiter du fait qu'elle avait rappeler leurs frères en beuglant. Mouahhahaha ! Tout ce qu'il voulais, c'était protéger sa jumelle. On ne pouvais pas le blâmer pour ça, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 201
Age du perso : 32
Fonction : Prince des Vampires Camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Crapeau (ouais, riez)
Date d'inscription : 31/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Jan - 14:07
Le Prince VanHolsen marchait, observant la jeune Kendra Malefoy avec circonspection. Elle semblait nerveuse et inquiète. Cela se voyait aisément par sa manière de jeter des regards presque constants derrière son épaule. Elle s'inquiétait pour l'état de santé de Kevin et n'avait pas l'air de feindre ses sentiments. Au moins, Ludwig était certain d'une chose : elle était amoureuse de Kevin. Il n'y avait même aucun doute. Le vampire fit un petit sourire, quelque peu rassuré sur ce point. Ajoutez à ça la lignée d'où provenait Kendra -- quoi qu'en dise Julianne -- et cela assurait presque un "bon parti" et de bonnes valeurs. Bref, il n'y avait pas de réel danger apparent pour la réputation VanHolsen.

" Bien sûr ... ne vous en faites pas "

Du coin de l'oeil, il vit son fils se lever pour aller rejoindre Tamarah. Ludwig augmenta légèrement son sourire pour ajouter :

" Vous voyez ? Il part déjà enquiquiner Tamarah "

Le Prince VanHolsen tourna son regard vers ses fils, qui revenaient penauds sous les avertissements de leur mère. Ces deux là étaient presque intenables, ce qui rendit Ludwig légèrement nostalgique et amusé. Ses yeux se posèrent sur Mardil, ce fils qu'il aimait comme le sien. Oui, il se doutais que cet enfant n'était pas de lui. Il savait très bien que, lorsque sa femme avait été sous l'emprise de la malédiction Ternac, elle avait couché avec Arthur Ryans. Il ne lui en voulait pas. À sa femme, bien entendu. Elle n'était aucunement responsable de ses actes. Ludwig n'avait nommé ses doutes à personne, il n'avait pas demandé de vérifier sa paternité ... pour lui, Mardil était son fils. Et, il ne voulait pas apprendre le contraire.

" I sén, pen-ursa-lya amal " dit-il à ses fils en les croisant

Ludwig regarda ensuite Kendra et ajouta :

" Venez, retournons manger "

Tout était maintenant sous contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Talisman Malefoy
~+ ADMINISTRATEUR +~
Nombre de messages : 137
Age : 27
Age du perso : 21 ans
Fonction : Ministre de la Justice Magique
Patronus : Tarentule géante
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Mai - 5:18

Tout était sous contrôle ? Oh non de non de non de chez non ! Il fait quoi là ? Va cherché sa jumelle ? J'suis allez cherché l'autre moi ? Et moi alors ? Je me suis inquiété et il s'en fiche...
Je baissai la tête vers le sol en serrant les poings. Me demandant si Kevin avait réellement des sentiments pour moi. Père était peut enclin a une union entre lui et moi, petit fils de Voldemort ça le botte pas vraiment que sa fifille d'amour se marie avec le descendant du mage noir.
Bizarrement Mère, elle, se fichait de ça, me disant que c'était a moi de choisir comme elle avait choisie Papa...Oui bon vu ce que j'ai vu lorsqu'on a fait le voyage dans le passé, faut dire que quand maman veut...Oui bon vous me suivez.
Le prince me demanda de le suivre pour retournée mangé. Les yeux toujours fermé je décidai de prendre sur moi...pour l'instant. Je relevai la tête et pris un air des plus...Ahem...droit ?


Je suivie le prince tenant d'une main un pan de ma robe, robe que j'avais acheté pour cette occasion, quand mère a appris que j'était convié a un repas chez les VanHolsen elle m'avait pris par la main avait transplanée en face de LA boutique qui fallait, une boutique aux tissus splendide, elle m'avait alors demandé de choisir la robe que je voulais. J'avais donc opté pour une robe de couleur ocre, dont la fin était un tissus de soie magnifique qui tombait près de mes chevilles, le haut de la robe était en résille ocre et j'avais pris un collier orangé/or pour sublimé le tout avec des petites chaussures assortie ( cette robe ) et vu comment les gardes avait eu envie de me bouffé c'est que je devais pas être un laideron dans cette tenue.
J'avais le côté fragile en apparence (que je tiens de papa) mais dans le fond je suis un volcan ardent. Mais pas d'inquiétude Kevin je ne dirais rien devant tes royale parents mais c'est ton Royal postérieur qui va morflé si tu continue a m'ignoré de la sorte.


"En tout les, Majesté, vous avez un sublime jardin ! Est-ce vous ou Madame qui avait choisie les fleurs ? Elles sentent délicieusement bon ! Serait ce trop de vous en demandez l'origine ? J'aimerais en avoir un plant de notre jardin ? Mère adore elles aussi les fleurs."

Dis je en revenant en compagnie du prince, j’adressai un sourire digne d'une princesse a Madame VanHolsen et pris de nouveau place avec une grâce a faire pâlir une comtesse. J'était bien élevée, au Japon chez Grand père on devait mangé a même le sol parfois, oh bien sur le sol est de qualité et nous avons sous nos genoux un tissus asiatique qui permet d'être bien installé. Les débuts furent difficile mais maintenant j'en ai l'habitude, j'aime allez au Japon chez Papi et mes grand tantes je peux obtenir des cadeaux de valeurs, de choix et cher sans rien demandé.
Et si j'ai besoin d'aide pour certains cours de magie elles se prêtent toute a mon éducation, disant que la famille de Père n'est pas très douée. Qu'il est trop...Mou, d'après Papi, Père n'est pas moue...juste...oui bon... C'est Père.


Je continuai a divagué légèrement dans mes pensées sans trop faire attention aux restes mais en restant attentives aux voix des époux royaux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» Festin au château (suite)
» Ville, citadelle et château de Parthenay
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Une journée en Afrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: La ruée des Moldus :: Le tombeau :: La crypte futuriste-
Sauter vers: