:: Entre les murs :: La Grande Salle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite conférence

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
avatar
Harry Potter
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 71
Age : 24
Age du perso : 25 ans
Fonction : Auror

Patronus : Cerf, comme son père
Date d'inscription : 15/06/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Fév - 13:20

Ouf ! Revenir à Poudlard lui faisait tout un effet ! Harry se sentais presque aussi nerveux que lorsqu'il avait mit les pieds pour la première fois dans la prestigieuse école de sorcellerie. Il y avait maintenant huit ans qu'il avait terminé sa scolarité ici et il se sentais encore chez lui. On aurait presque dit qu'il n'avais jamais quitté les lieux. Il affichait donc un sourire béat et un regard joyeux. Oui, il aimait être ici.

Mais, que faisait-il ici, vous dites-vous ? Hey bien, il était venue donner une petite conférence sur le métier d'Auror et la vie au Ministère de la Magie. Cela pouvait intéresser les élèves de cinquième année, qui devait choisir leur future carrière éventuelle mais aussi les plus jeunes. Harry jugeait qu'on n'était jamais trop jeune pour trouver notre voie. De ce fait, quand son oncle Remus lui avait demandé s'il voulait venir rencontrer les élèves, Harry avait immédiatement accepté. Le jeune homme était moins certain de l'engouement de Rogue mais il n'en avait rien à cirer ! Il était présentement ici et il était très content d'y être. 

Debout devant le lutrin de la Grande Salle, il observait les tables des quatre maison, perdu dans ses souvenirs. Il avait passé tellement de bon temps ici ! De moins bons aussi mais quand il faisait le recul, il y avait eu plus de bons moments que de mauvais. Harry sourit un peu en regardant la table des Griffondor puis porta son attention sur les feuilles qui se trouvais devant lui. Il avait pratiqué sa présentation mais bon ... se relire ne faisait jamais de mal. Hermione serait heureuse de l'entendre penser ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 726
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Fév - 14:30

Yiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! Quelle superbe idée, han ! Harry allait venir parler de son métier et du travail au Ministère de la Magie ! J'étais vraiment sur-excitée ! Mon neveu, han, mon neveu à moi presque toute seule allait venir donner un genre de cours à Poudlard ! J'étais tellement contente que je m'en serais envolée. Ce n'étais pas n'importe quoi, han ! Puis, j'étais fière de lui vous savez ? Dites ? Il avait un tout petit peu moins le cerveau atrophié que James. Ça devait être à cause de Lily. Yep. Vous pensez bien que je m'étais préparée ultra rapidement pour l'occasion et que, par conséquent, j'avais l'air un peu heu ... délabrée ? Non, pas tant que ça ! Mes cheveux étaient tout de travers, han, et je n'arrêtais pas de les replacer avec ma main droite. J'avais bien tenté de les coiffer comme il faut, vous savez ? Mais la chevelure Potter bien ... elle ne voulais pas être coiffée. Pas de ma faute. Elle ne voulais pas être coiffée surtout pas quand on était excitée. Et je l'étais han ! Je n'arrêtais pas de me dandider sur ma chaise actuellement. Oui, oui ! Je regardais Harry avec un immense sourire et je sautillais sur ma chaise pendant que Remus avait la main sur ma cuisse pour tenter de me retenir. Mais han, j'étais vraiment trop contente ! J'attendais avec une impatience manifeste que tout les étudiants viennent s'installer à leur place et que la conférence commence. J'avais préparé pleeeeiiiiinnns de questions pour Harry en plus, han ! Oui, oui ! Je replaçai à nouveau mes cheveux et je dit à mon neveu :

'' Respire entre les phrases han et si tu as un blanc, fait une blague ça aide à ce que ça ne se voit pas, tu sais ? Et, regarde tout le monde surtout et ensuite, si tu veux te calmer han, bois de l'eau, d'accord ? Ho han et il ne faut pas hésiter quand tu réponds à des questions, pas de heu han parce que han ça fait cerveau atrophié et le tien est un peu moins mou que celui de ton père, alors si tu veux dire heu dit juste ahem. D'accord ? ''

J'étais de bons conseils, non ?




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 467
Age : 22
Localisation : Poudlard
Age du perso : 15 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Fév - 16:03
Ça n'était pas tous les jours que votre (illustrement célèbre) parrain venait donner une conférence à Poudlard ! Malgré son naturel calme, Malka était toute enthousiasmée. Harry venait parler de sa carrière d'Auror, et la jeune Gryffondor en était doublement contente : d'abord, pour voir Harry, bien sûr. Quand on était "coincée" à Poudlard, voir tous les gens qu'on aimait était plus rare, alors si aujourd'hui, c'était lui qui venait au château, elle comptait bien apprécier. Elle en profiterait pour lui demander des nouvelles d'Ana et Jaylin, qu'elle n'avait pas vues depuis les vacances de Noël. Deuxièmement, et bien, elle s'intéressait au thème de la conférence. Comment ne pas l'être quand son propre père et la moitié de ses oncles et tantes étaient Aurors eux-mêmes ? De fait, elle en savait peut-être déjà un peu plus sur le sujet que la majorité des élèves, mais elle restait intéressée. Papa ne racontait jamais les moments qui auraient pu lui faire peur, et il ne s’embarrassait pas non plus des détails comme les études ou la paperasse quotidienne. Bref, ce serait l'occasion d’avoir une vision un peu plus complète de la profession.

Arrivant dans la Grande Salle après avoir pris soin d’avoir une tenue impeccable pour faire honneur à son parrain, elle se dirigea vers lui pour lui faire la bise. Elle allait le saluer d'abord pendant que tout se mettait encore en place, et irait s'asseoir ensuite.


"Bonjour Harry, comment vas-tu ? Ca me fait vraiment plaisir que tu sois venu pour cette conférence !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Fév - 9:39
Samuel Lupin, Maxime Potter, Justine Salton

(À faire dans les heures qui viennent)


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden K. Ravenswood
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 115
Age : 31
Localisation : A Poudlard où elle reprend la transmission de son savoir
Age du perso : 37 ans (6 mai 1970)
Fonction : ¤ Maman de Nathaniel
¤ Professeur de Métamorphose
¤ Directrice de Serpentard
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'une Salamandre mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant une sorte de léopard nommé Nundu
Date d'inscription : 20/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Fév - 10:26
Après-midi du 9 février 2006
Grande Salle


Eh bien, que des retournements... Il y a quelques jours de cela, j'avais lit un mot en salle commune disant que le Vice-Directeur avait accepté la mise en place d'une conférence sur le métier d'Auror. Après tout, tout le monde sait que c'est le métier du Survivant et j'ai aussi lu que ce serait ce survivant qui donnerait cette conférence. Malgré que je saches déjà le métier que je veux faire, je suis quand même curieuse et comme mon emploi du temps est vide, je me permets de m'y rendre. Je préfères ça plus tôt que m'ennuyer fermement car je sais que beaucoup de membres seront à cette conférence. Après avoir quitté le cours d'histoire de la Magie donné par ma directrice de maison, j'avais pris la route vers la Grande Salle où il semble y avoir beaucoup de monde. Passant l'immense porte, je souris en voyant que les élèves de toutes les maisons étaient présents et que la Grande Salle commence à se remplir. Mon sac en main et ma baguette avec moi, je me dirige vers la table des Serdaigles en observant autour de moi. La Grande Salle semblait complètement agitée et je remarque que les Serdaigles se tiennent tranquille bien qu'on discute tous. Tous les sujets étaient de court en l'instant mais la table des Serdaigles parlent beaucoup des devoirs et des préparatifs d'examens. Malgré les années, cette table ne changera pas d'un pouce et cette pensée me fait sourire.

Je ne connais pas le survivant en personne mais qui n'en a pas entendu parler ? Malgré la célébrité de cet homme il semble être en proie au stress comme toutes les premières années. Je le ressentais et je ressentais aussi l'excitation de la Grande Salle. Pour moi, c'est difficile de rester concentrée avec une effusion de sentiments qui émane de tout le monde dans la pièce. Je devrais peut-être éviter les salles pour les grandes occasions comme la conférence d'aujourd'hui. Me mettant assise, j'attrape un parchemin et ma plume prête à écrire. Je vais peut-être apprendre beaucoup de chose sur le métier car les brochures du Ministère ne sont peut-être assez développées. Je trouve cela fort dommage même si les directeurs de maison en parlent très bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lily Potter
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 41
Age : 30
Localisation : Poudlard
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Sortilèges, Membre de l'Ordre du Phénix
Patronus : Biche
Date d'inscription : 17/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Fév - 11:43
Lily avait eu écho du retour de son fils à Poudlard pour y tenir une conférence sur son métier d’Auror. Elle était ravie de voir qu’il avait suivi la voie de son père. Au moins, il n’était pas seul au ministère. Il était accompagné de James et Sirius et cela la rassurée grandement. Même si son fils avait à présent vingt-cinq ans, il restait son petit bébé chéri. Elle n’a déjà pas eu l’occasion de le voir grandir, alors elle appréciait d’autant plus les rares moments qu’elle peut passer avec lui.

La professeur de Sortillèges s’installa au fond de la salle, pas comme Amelia qui était limite au premier rang à faire les Pompom girls. Non pas qu’elle n’appréciait pas sa belle-sœur, au contraire, mais parfois son surplus d’enthousiasme avait tendance à la saturer au point d’en déconnecter le cerveau. Mais comment James avait-il pu grandir avec une telle pile électrique bon sang ! Et puis, c’était aussi pour éviter de stresser outre mesure Harry. Même s’il avait pris de l’assurance avec tout ce qu’il s’est passé, il restait quelque peu mal à l’aise quand il s’agissait de s’exprimer devant un public. Elle l’observait avec attention et lui sourit tendrement en guise de réconfort.


~+ Plongée dans le coma en 1981, suite à un sortilège de sommeil éternel lancé par Dumbledore +~
~+ Sortie du coma en 1996, après la naissance de son neveu James (merci Amélia & Remus !) +~
~+ Professeur de Sortilèges à Poudlard +~
~+ Membre de l'Ordre du Phénix +~
~+ Mère d'Abigail, Harry, Kimberly, Maxime et Morgane +~
~+ Divorcée de James Potter, en couple avec Severus Rogue (envers et contre tous) +~

Présentation - Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 593
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Fév - 15:33
Guenièvre était assez curieuse quant au sujet de la conférence organisée aujourd'hui. Oh, elle savait déjà parfaitement qu'elle voulait être Auror. Ca vous étonnait ? Elle avait pris l'habitude de prendre des risques pour protéger les autres en participant à la défaite des Deux Grands. Difficile de renoncer à l'adrénaline, au plaisir de pouvoir lâcher enfin ses pouvoirs au service d'une noble cause… Et puis, quel meilleur métier pour elle ? Go avait fonder la DCFM, une matière à laquelle elle était donc particulièrement brillante. Sans se vanter, elle n'avait jamais eu à faire d'efforts dans quelque matière que ce soit pour y exceller, d'ailleurs. Grâce à Go, elle connaissait une grande partie des programmes, et quant au reste, il l'intéressait plus ou moins, mais lui avait toujours semblé facile. Les arts académiques n'étaient pas sa passion, mais entre son vivacité d'esprit naturelle et l'ambiance studieuse de Serdaigle lui ayant imposé de bonnes méthodes de travail… et bien, elle n'avait aucun doute qu'elle pouvait aussi exceller à être Auror. Elle avait eu le temps d'en parler un peu avec certains membres de l'Ordre du Phénix lors des derniers temps avant le rituel de chute des Deux Grands. Cela semblait être un métier passionnant et surtout suffisamment plein d'imprévus et de défis pour rester intéressant et lui apprendre encore plein de choses.

Non, en fait, si elle était là aujourd'hui ça n'était pas tant pour s'orienter que pour écouter Harry Potter. Le Survivant et les Réincarnations avaient finalement pas mal de points communs : confrontés aux forces du mal à un très jeune âge, ils les avaient vaincues au prix d'une célébrité parfois embarrassante (ou d'être considérés comme complètement dérangés mentalement). Alors, quel genre d'adulte devenait-on quand les exploits accomplis du passé devaient être mis chaque jour en balance avec les exigences d'une vie d'homme responsable, quand les paparazzis s'étaient un peu calmés mais que vous restiez connu du grand public ? Gue venait voir l'homme, et non le professionnel, comme on serait venu voir son futur. Ou une certaine idée de son futur, dans tous les cas. Ca promettait d'être intéressant.

Repérant Aurore Anderson dans la salle, elle se glissa à côté d'elle et la salua chaleureusement. Elle était un peu surprise de la voir là :

"Bonjour Aurore ! Tu… t'intéresses au métier d'Auror ?"

Est-ce qu'elle n'avait pas déjà assez à faire avec son poste d'assistante du Ministère ? Si non, elle devait être la Serdaigle avec les meilleures capacités de travail, et ça n'était pas un petit exploit ! Elle-même n'avait même pas pris la peine d'apporter du parchemin pour faire semblant de prendre des notes. Elle se mit à dévisager franchement Harry Potter, puisqu'il était l'attraction du jour. L'homme se tenait sur une estrade devant eux, alors c'était permis, non ?


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 573
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Fév - 20:14
Lupin. Ces idées d'imbécile allait le rendre fou. Oui, parce que cette conférence était une idée totalement idiote, inutile et ce sera certainement un flop des plus total ! Potter ! Venir parler du métier d'Auror ! C'était encore accorder de l'importance à cette tête enflée qui .... LILY ! Lily venait d'entrer ! Severus laissa donc tomber son air renfrogné qui signifiait clairement qu'il aurait préféré se retrouver à mille lieux d'ici après avoir sauvagement assassiné Lupin pour son idée et son insistance de loup-garou fini. En voyant Lily, il prit un air plus dégagé, plus intéressé ... mais légèrement, juste assez pour que seule Lily remarque une petite lueur plus vivante. Non mais, il n'allait pas commencer à faire sa fleur bleue en public, genre un air de chien battu qui lance des pâquerettes et se dandinant et en poussant des soupirs de gonzesse ! Non. Même si son coeur allait dans tous les sens, comme toujours quand il la voyait, il garda une attitude droite. Il gratifia son amour qu'il ne pouvait oublier d'un bref sourire avant de reporter son attention sur le fils de cette dernière, qui était en train de bavasser avec la fille adoptive de Black. Arrrrrrrgggghhhh ! Il allait vomir ! Vite, il devait partir dans sa tête, dans ses souvenirs, dans le passé, arrrggghhhhh ! Potter et Black ! Dégueulasse ! Ces espèces de tarés qui avaient brisé son enfance, sa relation avec Lily, sa VIE, il ... non, non, partir dans sa tête, partir dans sa tête !

Haaaaaaaaa ! C'était mieux ! Ce qu'il était bien dans ce temps-là. Tout seul, avec sa Lily sans personne pour les déranger, les séparer. Rogue afficha un autre léger sourire et son regard devint perdu. Il ne voyait plus Harry Potter, Malka Black ni le reste du monde. Ce qu'il pouvait l'aimer. Il allait l'arracher aux mains de Potter, il allait divorcer de Gwendoline et il allait s'enfuir avec Lily et ils allaient ... vivre leur vie comme si rien ne c'était passé et oui, il allait être heureux pour de vrai, comme quand il était enfant et ...
Severus n'était ''plus là''. Pouf. Disparu. Assied physiquement à la table, mais dans sa tête, dans son coeur, il était là :



Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden K. Ravenswood
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 115
Age : 31
Localisation : A Poudlard où elle reprend la transmission de son savoir
Age du perso : 37 ans (6 mai 1970)
Fonction : ¤ Maman de Nathaniel
¤ Professeur de Métamorphose
¤ Directrice de Serpentard
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'une Salamandre mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant une sorte de léopard nommé Nundu
Date d'inscription : 20/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Fév - 6:35

Curieuse... Oui, c'est peut-être ce que me caractérise le mieux sur le moment. Je savais que cette conférence n'était pas obligatoire pour moi mais j'y suis aller par curiosité. Et puis, je n'avais rien d'autre à faire. Peut-être des papiers mais mon père savait pertinemment que je refusais de mettre mon statut d'ambassadrice à la place de mes études. C'était strictement hors de question. Et puis quoi encore ? Il vient à perdre son poste de Premier Ministre et je deviens quoi moi si je ne me prépare pas à un métier ? Je ne fais pas mettre ma vie en l'air pour un poste un temps soit peu intéressant du Ministère. J'ai pris la décision il y a deux ans de faire mon chemin alors pas question que je m'en détourne. Et puis, je ne suis pas du genre à manger dans la main de mon père. Je e suis assise et j'attendais patiemment que cela commence. J m'intéressais vraiment au métier mais surtout d'un point de vu légal. Jusqu'où pouvait aller les limites des Aurors ? Les conditions etc... ce sont les aspects légaux qui l'intéressent vu qu'elle compte devenir Procureur. C'est très important de le savoir et cela permet franchement de poser les limites face à des Aurors un peu trop prétentieux ou qui poussent le bouchons un peu trop loin. Car oui, cela peut arriver et elle tient à être préparer le jour où cela arriverait.

J'entends alors une voix et je tourne la tête par curiosité même si j'avais déjà reconnue la voix. Il s'agit d'une amie avec qui on avait eu l'occasion de longuement discuter. En même temps, à Serdaigle, on est tous comme ça. Et cela n'est pas prêt de changer, de mon côté en tout cas. Montrant un sourire serein, je répond à mon amie d'un air tout aussi chaleureux.


« - Coucou. En quelque sorte. Disons que c'est surtout le point de vu « légal » du métier qui m'intéresse. Et puis, on a toujours quelque chose à apprendre. »

Je lui fais un clin d’œil et c'est un fait que je ne tiens pas à me faire blouser par la suite. Et puis, il faut de tout pour faire un monde. J'avais choisi la branche de la justice alors je ne compte pas me défiler. Je savais que le métier d'auror et procureur était de paire mais je sais que dans le monde des moldus, les abus existe. Pourquoi cela n'existerait-il pas dans le monde des Sorciers ? Surtout avec les événements de ses dernières années. Et puis, je viens aussi m’aérer l'esprit en quelque sorte.

« - Tu as prévu de devenir Auror ? »

Pourquoi pas. Le métier n'est pas fermé ou spécifique à une maison de cette école. Et puis avec tout ce qui s'est passé, je comprends très bien l'envie de mon amie à vouloir aller dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 593
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Fév - 11:15
Guenièvre rendit son sourire à Aurore. Sa Préfète en Chef était sympa et les deux adolescentes s'entendaient très bien. En même temps, dans l'équipe préfectorale de la même maison ! Ainsi, cette dernière était venue parce qu'elle "avait toujours quelque chose à apprendre". Gue eut un sourire amusé. C'était bien une réponse de Bleu et Bronze ça ! 

"L'aspect légal ? C'est original ! Je suis sûr que la moitié des élèves là aujourd'hui veulent entendre parler des aventures du Survivant. Après tout, on n'a pas tout les jours une telle célébrité dans nos murs. Mais, je te comprends. C'est un aspect dont on ne parle jamais. Je suppose que les détails techniques et administratifs ne font pas rêver, quelle que soit la profession."

On n'avait jamais vendu une carrière à un jeune de quinze ans en lui parlant concepts éthiques et paperasse ! Mais peut-être qu'Auror était un peu différente. Après tout, elle travaillait déjà dans un champ demandant la maîtrise des finauderies écrites, non ? Elle-même avait longtemps hésité quant à sa future carrière, lorsqu'il lui avait fallu choisir ses classes en fin de l'année précédente. Enfant, elle voulait de l'aventure: éleveuse de dragon, fabricante de baguette (elle aurait parcouru le monde à la recherche d'ingrédients rares obtenus au bout de quêtes haletantes)… L'épisode des Deux Grands lui en avait donné de l'aventure, plus qu'elle n'en avait espéré! Aujourd'hui, elle voulait se rendre utile, utiliser ses pouvoirs hors norme à bon escient. Un travail de bureau ne la faisait toujours pas rêver. Elle ne demandait pas à devoir quasi-sacrifier sa vie tous les deux jours, mais devenir Auror lui semblait un bon compromis entre service public et adrénaline. Elle n'était pas sûre de vouloir faire ça toute sa vie d'ailleurs, mais c'était le meilleur endroit pour commencer.

"Oui. Je ne serais pas à l'aise dans un métier trop répétitif. Je ne vois pas quoi demander de mieux pour être à la fois active, et vraiment utile. Ma décision est prise quoi que Mr. Potter puisse raconter aujourd'hui, mais je serais vraiment bête de louper ça."

Elle avait parlé d'un ton décidé. Depuis la chute des Deux Grands, il lui avait semblé que sa vie était soudain dénuée de but "plus haut". Comment ça, les gens normaux se fixaient leurs propres buts dans la vie, au lieu d'être les esclaves consentants de prophéties ? Dans tout les cas, décider de devenir Auror lui avait enlevé un peu de ce doute latent, et ça la soulageait beaucoup. Pas question de réexaminer ce choix pendant des lustres : c'était fait.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 548
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Fév - 19:57

Remus était bien content de son coup. Il avait eu beaucoup de mal à convaincre Severus d'accepter cette journée conférence mais il y était finalement parvenu. Le Maraudeur avait entendu toutes sortes de jérémiades de la part de Rogue, mais il lui avait fait entendre raison à savoir que ce serait une excellente occasion pour les élèves d'en apprendre plus sur les divers métiers magiques et de poser d'excellentes questions. Severus avait fini par accepter en lui disant qu'il allait le tenir personnellement responsable si Potter faisait des conneries comme toujours. Ce à quoi le loup-garou avait répondu avec un sourire. Harry n'allait pas faire de conneries. Il allait s'en tirer parfaitement bien.

L'élément qu'il n'avait pas prévu, cependant, était l'excitation dans laquelle cela allait mettre son épouse. Elle ne tenait plus en place depuis la veille ! Remus en avait reçu des coups de pieds la moitié de la nuit, alors il avait fini par aller dormir sur le divan. Il se sentais donc un peu fatigué mais cela n'avait rien à voir avec les jours où il se transformait encore ... merci à la potion anti-lycanthrope. Et à sa louve qui l'avait inventé. Remus sourit d'un air amusé. Amélia allait tomber en bas de sa chaise !

'' Chérie, calmes-toi ! Harry va parfaitement s'en tirer ''

Il croisa les mains et les posa sur la table, prêt à retenir sa femme en cas de besoin. On ne savait jamais avec elle ! Elle pourrait tout aussi bien se lever en trombe pour aller laver le visage d'Harry avec de la bave ! Le lycan fit un sourire et un signe de tête à sa belle-soeur, qui venait de faire son entrée. Il porta ensuite son attention sur sa montre magique. La conférence allait bientôt débuter. Relevant les yeux, il regarda en direction de Severus ... qui semblait heu ... déconnecté ?

'' Severus ? ''

Il allait bien ? Il fallait qu'il fasse débuter la conférence là ... Remus voulait bien croire que le vampire n'aimait pas trop son idée mais quand même !




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden K. Ravenswood
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 115
Age : 31
Localisation : A Poudlard où elle reprend la transmission de son savoir
Age du perso : 37 ans (6 mai 1970)
Fonction : ¤ Maman de Nathaniel
¤ Professeur de Métamorphose
¤ Directrice de Serpentard
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'une Salamandre mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant une sorte de léopard nommé Nundu
Date d'inscription : 20/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Fév - 12:45

On ne change jamais une équipe qui gagne et puis la curiosité à toujours été mon vilain défaut. J'ai toujours été curieuse et ceux depuis mon plus jeune âge et pour le plus grand malheur de mes parents et de mon entourage. Même tout au long de mon passage dans cette école. Mais ce n'est pas forcement un mal même si cela peut aller loin parfois. Mais toute cette agitation ne me laisse pas en paix car je ressens les sentiments de tout le monde et pour beaucoup, c'est de l’excitation qui s'en dégage. Je devais être prudente et contrôler ça avant d'exploser. Remarque, c'est moins pire que lors de l'attaque des Deux Grands sur le château où là, je n'étais pas loin de la catastrophe. Je regarde autour de moi et je montre un mince sourire. Ils sont tous là pour voir le survivant en vrai... Maintenant, sa légende n'est plus à faire et il va devoir la surmonter pour s'adresser devant ce monde. Mais en devenant Auror, il a du surmonter bien pire que ça. Enfin, c'est mon avis. Je regarde ensuite mon amie tout en gardant ce sourire et j'hoche la tête.


« - On peut dire ce qu'on veut sur les Aurors mais j'ai du mal à croire qu'ils ont tous les droits. Même avec ce qui se maintient au Ministère. Et puis, soyons honnête, on trouve des flics véreux dans le monde moldu alors pourquoi n'existerait-il pas des Aurors corrompus ? »

J'avoue que cela me trotte dans la tête depuis que j'ai su pour cette conférence. Je voulais savoir et tout le monde sait ce qui se passe quand un membre de la maison Serdaigle à des questions... Cela finit presque toujours en débat et je trouve ça assez fun à vrai dire. Il y a toujours de la communication dans les débats et cela permet de crever les abcès aussi. On peut tout changer avec de la communication mais cela ne fait pas tout comme la violence ou encore la célébrité. Mais je me sens à l'aise dans ce domaine et les lois seront bientôt mon domaine de prédilection. Je suis, certes, déjà ambassadrice mais cela ne veut pas dire que je maîtrise les sujets dont je dois évoquer les détails avec mon père et le Ministre par intérim. Loin de là... Du coup, j'ai encore pas mal d'années devant moi et dans le fond, j'étais pressée de les finir afin de voir ce que je vaux au sein d'un tribunal. Tournant ensuite les yeux vers la table des Professeurs, je regarde chacun des enseignants présents et je remarque qu'il y a beaucoup de monde pour une telle conférence. Au vu des années d'études des deux filles de Serdaigle, changer de carrière était un peu tardif et pas forcement accessible. Je n'ai pas peur d'emprunter la voie des Aurors mais je serais stressée à chaque fois que je dois me rendre sur le terrain et la grosse crainte de faire des bêtises aussi grosses que ma main. Je me sais très souvent maladroite et je doute que la maladresse soit compatible avec cette profession. Et puis, celui que je vise m'a toujours tenter et je dois reconnaître que mon père m'a mise les pieds dedans car j'ai du étudier pas mal de lois pour lui au cours de sa campagne électorale. Je ne m'en sors pas trop mal finalement...

« - Je dirais même les trois quart. Le survivant c'est un peu notre légende vivante et cela donne de l'espoir à la population... Pour moi, survivant ou pas, il n'est pas tout puissant et l’idolâtrer serait le placer à la même place que Voldemort même s'ils se sont affrontés pendant de très nombreuses années... »

Je n'ai jamais été croyante et je reste toujours dubitative devant des légendes. Il faut dire que ma mère n'a toujours appris qu'il faut se fier à ce que l'on voit pas à ce que l'on entend. Révéler la vérité parmi les légendes, c'est exactement ce que fait ma mère et je suis peut-être u mauvais karma sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 573
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 27 Fév - 21:13
Pit pit pit pit, cui cui pit pit, on lance des pâqueeerrreeetttess en pensant à Lilyyyyy et au passé et pit pit pit et ... hum ? On l'appelait ? Severus sortie de sa torpeur en sursautant légèrement. Il regarda un peu autour de lui comme s'il sortait d'un rêve. Qui avait osé le sortir de ses pensées si chères à son coeur et, qui plus est, le faisait maintenant passer pour un lunatique ? Poser la question était y répondre ! Lunard, cette espèce de pseudo sorcier à la noix ! Ouais, il le regardait avec insistance, le cornichon ratatiné. Quoi-heu ?! Rogue lança un air torve à son vice-directeur. Il était d'un ennui ! Là, qu'il le laisse dans son monde, bon sang ! Pourquoi est-ce qu'il ... ha. La conférence. Du super-héros-de-mes-deux-noises-Potter. Bien oui, bien oui. Le vampire plissa les yeux avant de se lever.

" Silence " dit-il de son ton lent 
Il jeta un regard noir en direction de la petite Black. Oui, pas Covey-Black, juste Black. Pour qu'elle soit debout sur l'estrade à discuter, c'était qu'elle agissait comme Black : en m'a tu vu. Assied, Black ! Non, mais ! Le sorcier reporta son attention sur la Grande Salle et annonça :
" Votre ... charmant ... vice-directeur à eu l'idée d'inviter un Auror pour vous entretenir sur le métier et la vie au Ministère de la Magie. C'est une idée des plus ... pittoresques "

Il avait évidemment mit l'accent sur les termes "charmant" et "pittoresques" pour bien signifier que c'était tout le contraire. Tant pis pour Lupin, c'était à lui de ne pas le faire chier en le sortant de ses rêveries ! Peuh ! Il était bien, là ... il avait fallut que LOUPin le dérange ! Maudit Loup-Garou !

" Je vous laisse donc avec M. Potter ... "

Bon. Rogue pinça les lèvres et se rassied. Il allait pouvoir replonger dans ses doux souvenirs et gares à celui ou celle qui allait le tirer de là. Qu'on le laisse faire ... partir loin loin. Bon. Marrheu !


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry Potter
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 71
Age : 24
Age du perso : 25 ans
Fonction : Auror

Patronus : Cerf, comme son père
Date d'inscription : 15/06/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Fév - 10:44
Le jeune homme, debout sur l'estrade, ne cessait de remettre ses notes en place. Il était visiblement nerveux. Il tentais de se dire que cela ne serait pas vraiment différent que lorsqu'il donnait des cours privés aux membres de l'armée de Dumbledore. Il fallait juste respirer un bon coup et se lancer. Pas très compliqué. Puis, il avait peut-être l'enseignement dans le sang ? Après tout, sa mère était professeur ! De même que sa tante Amélia qui, en ce moment même, lui prodiguais des conseils incessants. Harry tourna la tête pour la regarder, un sourire amusé et quelque peu gêné aux lèvres. Oui, oui, d'accord han ! Dire ahem parce que son cerveau était moins mou que celui de son père ? Harry pencha un peu la tête pour rire un peu. Il ne s'offusquait pas des paroles de sa tante, il savait fort bien qu'elle n'insultait pas son père ! Pour tante Amélia dire ces mots était, même si cela paraissait étrange, une grande marque d'affection.

" Oui, d'accord ... merci, tante Amélia han "

L'Auror se retourna et regarda le lutrin avec amusement. Il adorait sa tante ! Elle était marrante, pas comme Tante Pétunia ! Quelle plaie celle-là ! Même si sa mère s'était réconciliée avec elle et qu'elles allaient prendre le thé une fois de tant en temps, le sorcier n'arrivait pas à la blairer. Il ne pouvais pas oublier qu'elle l'avait traité comme un moins que rien. C'était bien beau la jalousie, mais il y avait des limites ! Harry était heureux que sa mère ai repris contact avec sa soeur mais sans plus. Pour le reste, il avait sa famille et il n'avait nul besoin de tante Pétunia, qu'elle se soit "améliorée" ou pas. Ceci étant dit, le jeune homme vit sa cousine Malka arriver vers lui. Bien, cousine ... elle n'était pas sa cousine à proprement parlé puisque c'était la fille adoptive de Sirius et que Sirius bha ... ce n'était pas son oncle, han. Mais qu'importais. Pour Harry, Malka était aussi importante que ses cousines. Il lui fit donc un sourire heureux et lui dit :

" Salut, Malka ! Ouais, oncle Remus a eu une excellente idée ... je suis un peu nerveux, mais ça devrait bien aller, han ! Tu est venu parce que c'est moi ou si tu aimerais devenir Auror ? "

Malka serait très bonne dans le métier, Harry en était sûr. Alors que les élèves prenaient place, le survivant discutait avec Malka sans trop se rendre compte que, hey bien, la salle se replissait ! Il avait sourit à sa mère lors de son arrivée mais n'avait pas remarqué grand chose d'autre. Ce fut donc avec une surprise mêlée d'angoisse qu'il entendit la voix de Rogue. Han ? Pas déjà ?! L'Auror regarda son ancien Professeur qui semblait toujours aussi superbement heureux des idées de son oncle Remus. Mais oui, mais oui. Rogue avait beau être courageux, remarquez bien, il était tout de même casse-pied ! Bon. D'accord. Il venait de lui laisser la parole. Harry se retourna vers les élèves et iiiiiiiiiiiii ! Il y avait beaucoup de monde !

" Heu ... "

Non, pas heu ! Tante Amélia avait dit ...

" Ahem "

D'accord. Respirons. Elle avait dit quoi encore ? Boire de l'eau ! Harry s'exécuta. Charmante idée, cela permettait de chercher quoi dire dans sa tête sans en avoir l'air. Haha. Bon truc. Est-ce qu'il aurait assez d'eau jusqu'à la fin ? Le jeune homme déposa son verre, prit une autre profonde respiration puis se lança :

" Bonjour tout le monde. Je suis heureux d'être ici aujourd'hui. Alors, je vais vous parler un peu du métier d'Auror, de ce que cela implique sur le terrain, au bureau, comme connaissances et sacrifices. Être Auror c'est prestigieux et attirant comme travail, mais c'est loin d'être de tout repos tous les jours "

Ouais, parfois les heures de travail étaient ultra longues ! La paperasse était nase et on risquait sa vie. Mais c'était palpitant. Ça. 

" Alors, le bureau des Aurors est une unité du Département de la Justice Magique. En tant qu'Auror, vous faites donc partie d'une élite spéciale du Ministère dont le mandat principal est de retrouver et emprisonner les Mages Noirs à Azkaban. S'il y a donc des mages ou des sorcières comme Voldemort, Cigodan Dumbledore ou les Deux Grands qui se pointent, ce sont les Aurors qui sont chargés de les traquer afin de les rendre à la Justice "

Il ne se débrouillait pas si mal ! Un peu d'eau. Parce qu'il avait la bouche sèche han. Tout irait bien maintenant qu'il avait commencé. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 467
Age : 22
Localisation : Poudlard
Age du perso : 15 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Fév - 17:36
Harry, nerveux ? Un héros comme lui ? Malka fit des yeux un peu étonnés, avant de sourire. Tout le monde était humain, après tout. Si elle-même était du genre timide au quotidien, mais courageuse quand il le fallait, pourquoi est-ce qu'Harry n'aurait pas pu être courageux tout le temps, sauf dans de petites situations comme celle-ci ?

"Je suis sûre que tu vas être super ! Tout le monde t'adore, tu sais !"

Et elle était très fière qu'il soit son parrain à elle ! Elle n'était pas du genre à se vanter, mais le matin même, au petit déjeuner, tout le monde était très excité et ne parlait que d'Harry. Elle n'avait pas pu s'empêcher de mentionner qu'il était son parrain, avant de rougir un peu sous le flot de regards admiratifs et de questions que ça avait suscité à la table des Griffondors. Son père avait vraiment eut une bonne idée en lui choisissant Harry lorsqu'il l'avait adoptée. Elle le trouvait formidable, et pas juste pour toutes les choses incroyables qu'il avait accompli et qui l'avaient rendu célèbre.

"Pour te voir bien sûr, mais ça m'intéresse aussi. Peut-être pas pour moi, mais au moins pour mieux connaître ton métier et celui de Papa."

Elle, être Auror plus tard ? Elle eut un petit frisson. C'était une chose d'être membre de l'Ordre du Phénix, quand il était actif : c'était s'impliquer dans une noble cause pour protéger la population quand elle en avait le plus besoin, et si un jour quand elle serait adulte, il se reformait, elle serait très honorée de pouvoir le rejoindre. Mais, être Auror au quotidien,  traquer le mal et faire face aux dangers tous les jours, elle n'était pas trop sûre… Ca devait être stressant. En tout cas, elle stressait assez pour son père et ses oncles !  Elle n'était pas sûre d'avoir les nerfs assez solides, et peut-être qu'il y aurait des moyens de se rendre utile qui lui conviendraient mieux. Enfin, elle avait encore le temps d'y penser.


 

Le Directeur Rogue leur intima le silence et lui jeta un regard  noir. On aurait dit qu'il voulait la faire disparaître et c'était assez impressionnant. "Servilius", comme aurait dit son père, s'y connaissait en regards noirs. Malka fut impressionnée (quoi qu'elle trouvât aussi le procédé un peu injuste), et avec un sourire d'excuse à Harry, fila s'asseoir  à sa table de maison, le plus prêt possible de l'estrade .  Au moins, la conférence commençait et ça allait détourner l'attention du Directeur Rogue d'elle. Elle lui jeta un regard sous ses cils : ses airs d'appel au meurtre avaient disparu et maintenant il avait repris son air vide usuel… avec une pointe de quelque chose d'autre de différent. Pas vraiment joyeux, mais… vivant en dedans ? Hum. Il était encore plus bizarre que d'habitude, aujourd'hui. Sans doute pour ça qu'il l'avait regardée d'un air mauvais. Elle n'avait rien fait de mal, après tout : dire bonjour à sa famille, c'était la plus élémentaire des politesses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Fév - 20:27
Samuel Lupin, Maxime Potter, Justine Salton

Samuel et Maxime se trouvaient côte à côte. Les deux Poufsouffle appartenait à la même famille, alors il était un peu naturel qu'ils s'assied ensembles, non ? Ils discutaient ensembles en attendant que la conférence de Harry débute. C'était un moment très excitant pour à peu près tout le monde, car ce n'était pas à tous les jours que, de un, il y avait une conférence d'une personne provenant de l'extérieur et, de deux, Harry suscitait la curiosité et l'admiration d'environ tout le monde. Il y avait bien plusieurs Serpentard qui, d'ancienne mode, le trouvait totalement nase mais pour la plupart c'était un moment rafraichissant dans la normalité des cours. 

C'était un peu pour cette raison, d'ailleurs, que certaines personnes n'ayant aucun intérêt pour le travail au Ministère était présents. Abigail et Maxime en faisaient partie. Abigail, elle, voulait devenir infirmière ici même à Poudlard et faire aussi des heures à Sainte-Mangouste, pourquoi pas ? Mais sa priorité était Poudlard. Maxime, lui, voulait simplement gagner sa vie comme commerçant. Il ne savait pas trop dans quel domaine encore, mais il aimerait bien la restauration. Tout deux, cependant, était venu voir pour l'une son oncle et pour l'autre son frère.
Samuel, pour sa part, était venu pour le côté Ministère. Le jeune homme désirait ardemment y travailler mais pas en tant qu'Auror. Non, il voulait travailler au Département de régulation et du contrôle des créatures magiques. Il voulait faire changer les lois, faire bouger les choses et faire cesser éventuellement la ségrégation envers les Loups-Garous. Ils étaient des gens comme tout le monde ! Puis, avec l'invention de sa mère,la très grande majorité des Loups-Garous ne se transformaient même plus lors de la Pleine Lune. Pourquoi garder la classification à XXXXX ? Connu pour être des tueurs de sorciers / impossible à dresser ou à domestiquer ! Franchement ! Dresser ou domestiquer un Loup-Garou, premièrement, c'était n'importe quoi ! Ils n'étaient pas des animaux ! Enfin, oui ... mais non ! Puis, avec la potion Tue-Loup, pardon, mais ils étaient totalement inoffensifs. Tueurs de sorciers ? Oui, d'accord pour les individus comme Greyback mais c'était vrai pour n'importe quels malades pas juste pour les Loups-Garous. Un criminel demeurait un criminel. Samuel voulait donc parvenir à faire abaisser la classification a XXXX, genre ... au cas où le Loup-Garou n'aurait pas prit sa ou ses potions. Puis, il voulait aussi faire augmenter l'allocation mensuelle que ceux de son espèce recevait. Non mais, c'était rire du monde que de ne donner que 120 Gallions par mois ! 120 ! Où vouliez-vous qu'une personne aille avec 120 Gallions par mois ? Heu ... nulle part, genre. Bref, Samuel était ici pour en savoir plus sur le travail au sein du Ministère de la Magie et il comptait bien poser quelques questions à Harry sur sa vision des choses.
Lorsque le directeur de Poudlard demanda le silence et se mit à parler, Justine observa attentivement son grand-père. Il affichait son air habituel, soit un air las et passablement torve. La jeune fille haussa les épaules devant le ton qu'il employait puis porta son attention sur son oncle Harry. Elle avait maintenant l'habitude avec son grand-père : il était un gros ronchon inoffensif. Maxime lui, décocha un regard noir à Rogue. Non mais ! Il savait bien que ce gros nez -- comme son père l'appelait -- en avait contre Remus et Harry. Il pouvait bien prendre ce ton arrogant, peuh ! Pour ce qui était de Samuel, le jeune homme fixa celui qui l'avait sauvé de l'Allée des Embrûmes en l'amenant chez les Lupin. Il savait, qu'au fond, Rogue n'était pas un mauvais type. Dans le cas contraire, il l'aurait laissé crever dans l'Allée, non ? Le Poufsouffle se contenta donc de soupirer avec d'écouter le début de la conférence.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 66
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Fév - 22:59
Alors qu'Harry Potter amorçait sa conférence, que Severus Rogue se perdait à nouveau dans les souvenirs de son passé, que les élèves écoutaient attentivement et qu'Amélia Potter ne cessait sa pâmoison survint un bruit étrange. Une sorte de grincement. Faible mais néanmoins perceptible. Lentement, la lueur des chandelles ambiantes diminua d'intensité avant que les flammes montent en flèche vers le plafond. Peu à peu, le grincement repris, plus fort ... plus pressant ... et quelque chose frappa une des fenêtres de la Grande Salle. Un oiseau ? Peut-être. Puis, le silence tomba. Tout sembla normal jusqu'à ce que ...

Il entra dans la salle. Rusard. Blême et semblant désorienté. Il venait de le voir. Lui.

" Le le ... le badau ... le badau ... '' parvint à dire le concierge avant de perdre conscience au sol
** À vous ! Il est temps d'amorcer le scénario du Badau Wink **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 726
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 20:00
J'étais toute souriante, me dandinant sur ma chaise comme une jouvencelle sur l'extazy. J'avais vraiment hâte que la conférence débute et je trouvais que Remus avait eu une idée de génie d'organiser ces mises en situation. Nous aurions des représentants de tous les métiers au cours des prochaines semaines et cela risquait d'être fort intéressant. Surtout que cela allait permettre de réduire la tension qui avait régné au cours des mois suivants la fin des Deux Grands. La paranoïa diminuait et c'était pour le mieux. Enfin, on pouvait respirer et tout ça ! Je fit un ''tata'' de la main enjoué à Lily lorsqu'elle entra dans la Grande Salle. J'adorais ma belle-soeur, han ! Et elle devait être aussi excitée que moi ! Iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Je me dandinai un peu plus puis je regardai Remus qui venait de poser une main ferme sur ma cuisse. Quoi, han ? Je haussai les épaules avant de continuer de focuser mes émotions sur ... bha sur le moment présent. C'était trop chouette ! Parlant de ''tatas'' enjoués, j'en fit à Malka, à Maxime, à Justine ainsi qu'à Samuel. J'était contente qu'ils soient venus, vous savez ? Dites ? On allait avoir tellement de plaisir !

Han ? Remus venait d'interpeller Severus. Je regardai donc mon ami qui ressemblait actuellement à heu ... un genre de statue. Pourquoi il avait le regard dans le vide comme ça ? Han ? Il était mort ? Dans le coma ? En train de faire caca ? Han ? Je le vit sursauter et reprendre conscience. Ne me dites pas qu'il dormait ? Han ? Il était rendu si vieux que ça ? Je le regardai se lever pour réclamer le silence et introduire la conférence. Yiiiiiiiiiiiiiiiiiiii han ! Il disait que Remus avait eu une idée pittoresque ! Ce qu'il était gentil mon ami Sevy, han ! Vous ne trouvez pas ? Dites ? Moi oui ! Je lui adressai un immense sourire avant de me mettre à applaudir comme une dingue. Yiiiiiiiiiiiiiiiii Harry !!! J'arrêtai d'applaudir que parce que Remus venait de me mettre la main sur les miennes. Ho. Je prit ensuite un air ultra attentif, presque contemplatif et religieux, exactement l'air que je prenais alors que j'étais une jeune étudiante de Poudlard. Comme s'était intéressant ! Et ...

Et qu'est-ce que c'était que ce grincement ? Je clignai des yeux, regardant un peu partout. Qui grinçait des dents ? Severus ? Il grinçait des dents quand il dormait ? Je jetai un regard vers mon ami mais il ne dormait pas. Heu, han ? Je fit de grands yeux ébahis. Que ... les flammes des bougies venaient de diminuer et là ... là elles ... elles venaient de s'élever brusquement.

'' Remus ? Remus, ça fait partie de la conférence ? Han ? ''

Un genre de mise en scène ? Han ? D'effets spéciaux ? Dites ? Je sursautai à nouveau. Un bruit mat venait de se faire entendre, comme si quelque chose de lourd venait de foncer dans une des fenêtres. Heu ... j'avais peur, han ! Le grincement se fit à nouveau entendre. Et ...

'' Iiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! ''

Je n'avais pas put m'en empêcher. Les portes de la Grande Salle venait de s'ouvrir, han ! Je me détendis en voyant qu'il ne s'agissait que de Rusard qui avait une tête ... bha, une sale tête comme d'habitude. Sauf qu'il ... qu'il venait de dire quelque chose sur le badau. Je fit un drôle d'air, incertain. Bha, le badau, han. Il existait pas, le badau ! C'était des histoires pour les enfants et tout ça et ... J'ouvris subitement la bouche.

'' Ho ... ''

Bha, Rusard venait de tomber, han ! Je regardai Remus alors que le grincement continuait sa symphonie. Il y avait de quoi virer dingue, han.

'' Ça va, han, tu peut arrêter les effets spéciaux tu sais ? Puis, Rusard joue la comédie ? Han ? C'est une mise en scène ? ''

Genre, Rusard entre en criant au badau, Harry sort sa baguette et zou zou han, petite démonstration de défense Auroristique, han ?




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 593
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Mar - 10:41
Des flics véreux, hum ? Aurore avait foi en l'humanité !


"Certainement, il doit y en avoir, c'est comme partout. Mais je suis sûre que ça reste des exceptions et que la majorité sont des gens dévoués à leur cause. Ceci dit, quelqu'un de retourné avec de telles responsabilités, ça doit vraiment être dangereux."

Ah, elle n'avait jamais vraiment pensé aux dangers de la corruption, et elle n'aimait vraiment pas l'idée que l'on regarde tous les Aurors ou policiers d'un air suspicieux sous prétexte qu'une poignée étaient véreux. Après tout, leur métier était de protéger les populations, une noble cause, pas de jouer aux shériffs ! Mais les dangers potentiels d'un agent double faisaient froid dans le dos. Ca rendrait la traque des mages noirs quasi impossibles ! Voilà un problème sérieux et intéressant sur lequel elle se promettait de se pencher. Tout de suite, le challenge rendait son orientation encore plus alléchante : il y aurait des choses à faire !

"Le placer à la même place que Voldemort ? Franchement, je ne suis pas du tout d'accord. Attends, c'est une chose de devenir mage noir et une autre de les combattre quand le sort vous désigne. Leur seule chose en commun, éventuellement, ce sont les pouvoirs et la gloire. Ce serait... comme dire que j'étais pareille que les Deux Grands !  Non. Je vois ce que tu veux dire, nous ne sommes pas de supers humains, mais être comparé à celui que tu as failli mourir pour combattre ? Je ne te suis pas."

Pas du tout même. D'où sortait cette comparaison ? OK, c'était chiant d'être pris pour un super-héros, et les gens avaient tendance à oublier vos aspects humains parfois mais... Est-ce que Aurore était le genre de personne qui avait peur des figures sortant de l'ordinaire, comme certains humains dans les comics de son petit frère qui avaient peur des super-héros ? Elle-même n'avait rien d'une super héroïne, elle avait des tas de problèmes d'une ado normale... mais elle ne pouvait pas nier non plus qu'elle avait aussi bien plus de pouvoirs que la plupart de ses camarades de classe. Quant à risquer de déshumaniser des mages noirs comme Voldemort ou les Deux Grands... ben ils étaient déjà plus trop humains ! Elle avait vu les vrais démons du vrai enfer se pointer lors de la cérémonie de libération, alors franchement, c'était pas en faire trop que de dire que ces gens-là étaient plus que des sorciers cruels ou dérangés.


Mais bref. La conférence venait de commencer, mettant plus ou moins fin à la conversation. Elle écoutait désormais Harry Potter avec grand intérêt, lorsque les bougies éclairant la semblèrent... baisser en luminosité. Hein ?! Voilà qu'elles montaient à présent jusqu'au plafond. Mais... mais qui jouait ainsi avec le feu. En temps qu'élémentaliste, elle n'aimait vraiment pas qu'on tripatouille son élément comme ça. C'était une sensation très désagréable, comme le grincement qui se faisait entendre, d'ailleurs. Son premier réflexe, sans réfléchir, fut de contacter mentalement ses trois compères de toujours, Donovan, Maryna et Quentin.

*C'est quoi ce truc ? Les bougies, là... Je ne pense pas que ça soit un autre élémentaliste de feu mais c'est... bizarre, dans le genre mauvais.*

La suite lui donna raison, lorsque Rusard pénétra d'un air sinistre dans la Grande Salle avant de s'évanouir. Okay. Un... badau ? Le truc des légendes ? Elle fit un bref effort de concentration. Elle était quasi certaine que du temps des Fondateurs déjà, c'était une histoire pour faire peur aux enfants, et que Go n'en avait jamais vu lui-même. Ce qui ne voulait pas dire que la chose n'existait pas. Pas de fumée sans feu, et pas de légendes sans once de vérité. Dans tous les cas, si ce truc ressortait maintenant, ça n'était pas une bonne nouvelle. Sortant sa baguette, elle se leva avec un signe de tête à Aurore et se dirigea rapidement vers le professeur A. Lupin, sa directrice de maison.

"Professeur, voulez-vous que l'on barricade la Grande Salle ou que l'on évacue les élèves dans les dortoirs ?"

Ce truc avait l'air sérieux et elle ne voulait pas prendre de risque tant qu'ils n'en avaient pas pris la mesure. Et elle était préfète, non ? Gérer ce genre dans le calme devait bien faire partie de ses attributions. En attendant la réponse de sa professeur, elle leva les yeux au plafond et regarda les bougies, aux flammes toujours démesurées. Ca effrayait clairement les plus jeunes élèves, qui se serraient en chuchotant, mais ça au moins, elle pouvait le régler. Elle plissa des yeux, sentant les flammes bizarrement lui résister, puis sentit le blocage cesser et les chandelles reprirent une lueur normale.Un bon début.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 548
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Mar - 16:29
Remus observait attentivement Rogue. Il avait toujours été taciturne mais de là à ne plus être en contact avec la réalité, il y avait une marge ! Peut-être était-il préoccupé par quelque chose ? Le lycanthrope fit un air interrogateur quand son collègue le regarda, puis il l'écouta annoncer le début de la conférence. Remus pencha un peu la tête sur le côté en notant le caractère légèrement sarcastique de ses paroles. Il se doutait bien que Rogue allait lui lancer une petite pointe entre deux mots. Cela avait toujours été ainsi et, honnêtement, bien que cela lassait quelque peu Remus il n'en avait pratiquement rien à faire. Il ne pouvait pas faire grand chose avec la bêtise humaine. Et en tant que bêtise humaine, Severus Rogue avait une bonne marge d'avance sur tout le monde ! Bref.

Le sorcier fit un sourire aimable à Harry avant d'applaudir. À ses côtés, sa louve était en train de faire une crise de syncope nerveuse, alors il leva simplement la main pour la poser sur celles de son épouse. Là, du calme. Il redéposa la main sur le bois de la table et écouta le début de la conférence, qui promettait d'être intéressante.

Toutefois, jamais Remus n'aurait pensé que le terme "intéressant" allait prendre cette tournure. Le grincement qui se fit entendre le surpris. L'homme tourna la tête pour regarder sa femme, qui lui demandait si cela faisait partie de l'événement. Doucement, Lupin fit signe que non avant de porter son attention sur les flammes qui venaient de vaciller avant de s'élever de manière spectaculaire dans les airs, touchant pratiquement le haut plafond magique. Mince ! Perplexe, Remus se leva presque au moment où Rusard entrait dans la Grande Salle. Le concierge avait l'air dans tout ses états. Ce dernier marmonna quelque chose à propos du Badau avant de visiblement perdre conscience. Mais, qu'est-ce qui se passait ?

" Non, chérie, cela ne fait pas partie de la conférence "

Et Rusard ne jouait pas la comédie. L'idée même que le grincheux concierge pouvait participer de cette manière à l'animation de la conférence était pratiquement drôle. Remus passa derrière son épouse. Il devait aller voir si le cracmol allait bien.

" Pour le moment, Miss Lakers, assurez-vous que tout le monde demeure calme et que personne ne quitte la Grande Salle "

L'homme descendit le petit estrade et alla s'agenouiller près du concierge. Le grincement avait cessé, les flammes étaient redevenues normales ... seul le murmure angoissé des élèves se faisaient entendre. Remus palpa le cou de Rusard et constata qu'il était encore en vie. Bon. Il leva la tête vers Severus et lui demanda :

" Il n'est qu'évanouie. Tu en penses quoi ? "

Personnellement, il croyait qu'une essence magique avait brisée la protection du château et avait eu un effet surprenant avant que le bouclier magique ne se remette en place. Mais, qui avait agit sur le château ou quoi ? Puis, le badau ... c'était une histoire. Seulement une histoire. N'est-ce pas ?




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 573
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Mar - 22:45
Lily était si belle dans ses pensées, si belle, si majestueuse, si magnifique. Jamais il n'allait sortir de ses rêves, jamais. Rogue, les yeux hagards, n'avait conscience de rien. Potter pouvait bien raconter la fois où un hippogriffe lui avait rentré un bâton dans le derrière, il n'en avait rien à cirer ! Il était avec Lily dans sa tête et dans son coeur. 

Crrriiiiiiicccc crriiiicrriiisssshhhh crrrriiiiiiiiiiiiiccccc cccrriiiiiiiiicccc. Hum ? Severus arqua un sourcil. Ce son strident était agaçant. Il sorti ainsi de ses pensées et réalisa qu'un son étrange et tonitruant emplissant la Grande Salle. Bon sang ! Qu'est-ce qui faisait ce bruit ? On aurait presque dit quelqu'un qui passait ses ongles sur un tableau noir. Un son à en grincer des dents. Soudainement, un bruit mât lui fit tourner la tête en direction des fenêtres. Quelque chose venait de la frapper. Le vampire se leva immédiatement. Est-ce que le château était attaqué ? Merlin, pas encore ! Rogue posa la main sur sa baguette magique au moment où les flammes s'élevèrent jusqu'au plafond. Ou presque. Severus regarda le feu d'un drôle d'air. Il y avait vraiment quelque chose qui était en train de se produire, mais quoi ? Était-ce Potter qui jouait au malin ? Le sorcier porta son regard noir sur le survivant et le regarda avec intensité. Il jouait à la petite vedette, encore ? Le vampire plissa les yeux et ...

Que ? Qu'est-ce que Rusard foutais ? D'un air fixe, Rogue regarda son concierge arriver. Qu'est-ce qu'il avait encore ce con ? Le badau ? Severus arqua à nouveau un sourcil avant de suivre des yeux le corps du Cracmol qui s'écroulait au sol. Un sourire légèrement narquois s'afficha quelques secondes sur les lèvres du vampire avant qu'il ne regarde Amélia d'un air un tantinet las.

'' Rusard est un imbécile, Amélia ... jouer la comédie n'est pas dans ses capacités ''

Voyons. Lui ? Jouer la comédie ? Severus se dirigea aussi vers le corps inanimé du concierge. Il ne dit mot à Miss Lakers, vu que Lupin lui avait déjà répondu. L'homme se contenta d'attendre le verdict de son collègue qui arriva rapidement : inconscience. Un nouveau sourire un peu narquois quelques instants, puis :

'' Ce que j'en pense ? Que Rusard est bon pour le recyclage, Lupin ''

Le badau ! Et quoi encore ? Rogue regarda les étudiants qui visiblement semblaient inquiets. Inutile de s'en faire. 

'' Le badau n'existe pas. Assoyez-vous et arrêtez de geindre ''  dit-il d'un ton lent aux étudiants
Du pied, il poussa Rusard. Allez, réveille ! Seigneur ! Il demeurait toutefois le grincement et le jeu de flammes à élucider. Pour le moment, le calme était revenu mais sait-on jamais. Severus redressa la tête pour observer les bougies attentivement. Est-ce qu'il y avait une explication logique au phénomène ? Hum.

'' Lily ... est-ce que tu peut renforcir le bouclier ? ''

Que faire ? Annuler ou poursuivre ?


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 467
Age : 22
Localisation : Poudlard
Age du perso : 15 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Mar - 7:44
La conférence de Harry était aussi intéressante qu'elle aurait pu l'imaginer et Malka écoutait avec une attention quasi aussi religieuse que sa tante Amélia, souriant quand Harry parlait des ennuis de la paperasse (Papa n'arrêtait pas de râler à ce sujet aussi !) et frissonnant légèrement dans les moments palpitants. Non, ils n'avaient quand même pas osé prendre autant de risques ? Mais ça finissait bien, puisqu'Harry était présent devant eux pour raconter. Elle était tellement absorbée par les paroles de son parrain qu'il lui fallu un peu de temps avant de se rendre compte qu'elle frottait machinalement la seule phalange restante de son petit doigt droit. Elle réalisa qu'elle avait une nouvelle crampe fantôme avec un sursaut, et se redressa, scrutant la Grande Salle. Rien. Tous les visages étaient tournés vers Harry. Ses voisins de table étaient ses camarades de maison habituels et  son oncle et sa tante étaient à deux mètres devant elle.

Prudente, elle sortit sa baguette et la garda dans sa main gauche. C'était peut-être une fausse alerte. Après tout, personne n'avait dit qu'un moignon détecteur de magie noir était forcément infaillible. C'était une sale crampe, et elle faisait jouer ses doigts en essayant de  se détendre, quand la lumière des chandelles baissa, accompagnée d'un grincement sinistre. Elle sentit le sang déserter son visage : quelque chose se passait vraiment, et désormais, tout le monde l'avait remarqué. Les chandelles se ravivèrent brusquement, et elle s'agrippa à la table alors qu'un bruit mat retentissait et que Rusard déboulait dans la salle. Le… Badau ? Ce ne lui disait rien du tout. Ses parents n'étaient pas du genre à lui raconter des histoires qui faisaient peur, et avec tout ce qu'elle avait vécu, personne n'aurait eu l'idée de le faire à leur place.  Elle déglutit alors que les bruits étranges cessaient et que les lumières redevenaient normales, et se leva pour aller voir les Lupin, arrivant à sa tante alors que Guenièvre Lakers, l'amie de sa cousine Maryna, repartait, et que son oncle était au chevet du concierge.


"Tante Amélia… J'ai une crampe fantôme au doigt, et tu sais qu'il détecte la magie noire. Il se passe quelque chose de grave, j'en suis sûre. C'est quoi un Badau ?"

Pourvu que Tante Amélia la prenne au sérieux, et au diable le ton désagréable du Directeur Rogue ! Malka avait peur, mais il n'y avait pas de raison de paniquer. Elle était entourée d'adultes compétents, et il y avait même un Auror en la personne d'Harry sur place. Quoi que ce soit, ils sauraient gérer la crise, non ? Elle transféra sa baguette dans sa main droite avec une petite grimace de douleur et sentit sa main gauche monter à sa gorge, là où reposait le médaillon de Merlin que lui avait offert Julianne VanHolsen. Elle n'était pas sans défenses, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clara Earl
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 18
Localisation : Poudlard
Age du perso : 15 ans
Fonction : Étudiante à Poudlard - Cinquième année

Date d'inscription : 22/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Mar - 7:27
Clara était toute excitée. Une conférence sur le métier d’Auror avait lieu ce jour-là et, bien qu’elle n’envisage pas de faire ce métier, elle avait hâte d’en apprendre plus. Elle avait donc pris place dans la grande salle, puis fait silence à l’instar de ses camarades quand le professeur Rogue l’avait ordonné. C’était difficile, ils avaient tous tellement de choses à se raconter et de commentaires à faire ! Admirative devant le célèbre orateur qu’était Harry Potter, elle l’écouta commencer sa présentation, consciente, comme il l’expliquait, que cette profession impliquait bien plus que l’image prestigieuse ou parfois même au contraire obscure qu’en avait la plupart des sorciers. Son oncle et sa tante ayant été tués pendant leur service d'aurors, les mots du sorcier raisonnaient donc avec une certaine douleur dans son esprit. Attentive et intéressée, Clara était loin de se douter de la tournure que prendraient les choses. Elle qui trouvait dommage que la conférence reste très théorique et qu’ils doivent se contenter de rester assis à écouter, ne tarderait pas à le regretter bien vite.

En effet, à peine Harry Potter faisait-il une petite pause dans son discours qu’un phénomène étrange se produise. Un bruit étrange, tel un grincement, s’éleva avec discrétion dans la pièce. Le silence qui s’en suivit prouva toutefois que tout le monde l’avait entendu. Alors, la lueur des chandelles commença à baisser tandis que des flammes s’élevaient vers le plafond. Croyant fermement à une démonstration, Clara ne faillit pas moins en tomber par terre. Puis le grincement reprit. Croissant, s’intensifiant. Clara vit sa voisine porter ses mains à ses oreilles et posa une main sur son épaule pour la rassurer. « N’aies pas peur. C’est sûrement une… » Elle fut coupée par un bruit sourd contre l’un des immenses carreaux de la Grande Salle. Quelque chose venait de frapper une fenêtre. S’en suivit un silence lugubre, presque inquiétant. Tout revenait-il à la normale ?

Clara porta son regard sur l’Auror chargé de la conférence. C’était prévu tout ça, n’est-ce pas ? Les professeurs étaient au courant et avaient la situation bien en main ? Elle commençait à relâcher la tension et à se conforter dans cette idée quand elle sursauta à nouveau sous l’effet de l’ouverture soudaine des lourdes portes et l’arrivée en trombe, bien que chancelante, de Rusard. L’expression de ce dernier alarma la jeune métamorphomage dont les cheveux commençaient à virer au blanc sous l’effet de la terreur. Rusard n’était pas du genre à accepter de prendre part dans une telle mise en scène, il devait se passer quelque chose de grave. En le voyant entrouvrir la bouche, Clara tendit l’oreille pour essayer de saisir les propos tremblants du concierge. « Le le ... le badau ... le badau ... » Impossible !

Le bout des doigts de Clara virait à présent au bleu et elle les frotta pour tenter de dissiper la transformation. Maudit don encore incontrôlable… Pour le moment, autre chose la terrifia. Le… Le badau ? N’est-ce pas un autre nom pour désigner le croque-mitaine ? C’était une histoire ! Une vraie ! Non ? Il ne figurait pas dans la liste des monstres réels ou des créatures magiques ? Son frère s’amusait à lui faire peur les soirs d’Halloween en lui parlant de ce badau mais c’était un mythe. Pour sûr ! A son grand regret, le regard de Clara tomba alors sur Mrs Lupin, affolée. Et puis, certains, comme Guenièvre, commençaient à parler d’évacuation. Clara se mordit la lèvre et tenta de se rassurer en murmurant. « Ce sont des histoires pour faire peur aux enfants… Rien d’autre… Rusard a certainement dû boire trop de son jus d’œillet périmé… »

Rusard était toujours allongé au sol. Pourvu qu’il soit vivant ! Clara n’arrivait pas à cerner la discussion entre le professeur Lupin et le professeur Rogue concernant l’état du concierge et peut-être même de la situation. Le professeur Rogue leur ordonna alors à tous de se calmer, d’un ton pourtant peu rassurant et légèrement insultant même dans ces circonstances. Il est marrant, ce disait Clara. Avec tout ce qui s’était passé ces dernières années, ils avaient bien le droit de « geindre » et même de douter de l’existence de certaines créatures en théorie imaginaires…

Mais, après tout, Rusard s’était-il peut-être trompé ? En tous les cas, c’était certain qu’il se passait quelque chose d’anormal voir de néfaste. Clara se sentait isolée et ignorante. Consciente pourtant que plusieurs personnes ayant une formation d’auror ou des capacités en défense contre les forces du mal se trouvaient dans la pièce, elle posa une main sur sa baguette dissimulée sous sa robe de sorcier pour se rassurer. Tentant de se remémorer les sorts vus en cours avec le professeur Lupin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Mar - 13:27
Je me trouvais dans la grande salle depuis le début, il me tardait d'entendre la conférence du survivant. Hagrid et Firenze ne me raconter que du bien d'Harry, toutes ses prouesses, le "sauvetage" de Firenze dans la forêt. Depuis le temps que j'attend pour pouvoir le rencontrer. Sa conférence est vraiment intéressante,  même si devenir Aurore ne fait pas partis de mes projets, Firenze m'a dit que certains (Pas tous et heureusement) voulaient du mal au Clan des Centaures, à ma famille..et ceci ne me plait guère !! J'étais très concentrée aux paroles de Harry quand soudain un bruit des plus étranges retentit, Aïe, mes oreilles!! La lueur des chandelles diminuées, un gros bruit différent de l'autre retentit dans un des carreaux de la grande salle. Mais que se passe t'il ? Quand la flamme des chandelles grosissèrent de plus en plus, le bruit se faisait de plus en plus perçant. Puis, plus rien..jusqu'à ce que Rusard fasse sont entré dans la grande salle, il était apeuré et terrifié.


-Le Badau..

J'ai toujours cru que ce n'étais qu'une histoire pour les enfants. Je me rappelle, Ronan, me la raconter pour que je n'aille pas me promener toutes seule dans la forêt en pleine nuit. Au début, je pensais que cela faisait partis de la conférence, une petite présentation visuelle du métier d'Aurore. Mais, la réaction des professeurs et de certains élèves me fit changer d'avis. Je ne pues me retenir de demander à mes voisins de table.


-Que se passe t'il ?? 

Je regardais autour de moi en attendant une réponse  ou alors une indication de ce que l'on devait faire. Je vis Malka se lever et se diriger à la table des professeurs où se trouvait également Guenièvre Lakers, elle semblait inquiète tout comme Madame Lupin. Je croisa le regard du professeur Rogue il était énerve comme à son habitude mais cette fois-ci c'était pire..Mais que se passait-il vraiment?? Et si finalement le Badau existait vraiment! Si jamais, il était aussi sournois, terrifiant et dangereux que dans ses histoires...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 66
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Mar - 9:17
Alors ... alors le grincement repris. Il gronda, grinça, se fit entendre en se frappant presque en écho contre les pierres des murs de la Grande Salle. Sous leurs pieds, les personnes présentent pouvaient sentir une vibration. Sourde et sournoise. Et ce grincement qui percutait tout tel un glas. Les flammes des bougies reprirent leur ascension vers le plafond puis ... ce fut le noir. Un noir total. Non seulement les flammes n'éclairaient plus, mais on aurait dit que la nuit même venait de tomber sur les lieux. Aveugles, seul le son du grincement pouvait indiquer aux élèves et au personnel de Poudlard, qu'ils se trouvaient encore dans la Grande Salle du château. Le grincement ... à nouveau le bruit mat contre les fenêtres. Le noir.


Un, deux, Badau te coupera en deux
Trois, quatre, remonte chez toi quatre à quatre
Cinq, six, n'oublie pas ton crucifix
Sept, huit, surtout ne dors pas la nuit
Neuf, dix, il est caché sous ton lit

Un, deux, voilà Badau l'affreux
Trois, quatre, attention il va te battre
Cinq, six, saisie-toi vite d'un crucifix
Sept, huit, reste éveillé toute la nuit
Neuf, dix, si tu t'endors s'en ai fini
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: La Grande Salle-
Sauter vers: