Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perditions et confidences [Eavan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Severus Rogue
~+ DIRECTEUR +~
~+ DIRECTEUR +~
avatar

Nombre de messages : 624
Age du perso : 48 ans
Patronus : Biche

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
90/100  (90/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Perditions et confidences [Eavan]   Sam 20 Fév - 9:44

20 février 2006

Severus était revenu chez lui la veille. Après presque un mois sans avoir mit les pieds dans sa propre demeure. Il prétextais que la direction de Poudlard lui demandait beaucoup de temps, mais la réalité était toute autre. La réalité était que l'homme ne pouvait plus tolérer de se trouver en présence de sa femme. Pas qu'elle lui tapais sur les nerfs, pas qu'elle était invivable, pas ... mais quand on n'aimait plus une personne se trouver en sa présence ne provoquait que malaises. Puis, Lily se trouvais à Poudlard et il y était heureux. Oui, il devrait quitter sa femme, demander le divorce. Pour lui, pour elle, pour les enfants. Toutefois, c'était justement pour ses enfants qu'il endurait. C'était Julianne qui avait fait en sorte que Gwendoline revienne à la vie. S'il divorçait, qu'en penserait sa fille ? Qu'elle avait fait ce voyage pour rien, qu'elle avait sacrifié sa vie inutilement ? Déjà que ce voyage dans le temps n'avait en rien changé la malédiction Ternac ... si cela n'avait pas permis à ses parents d'être heureux en plus ! Augustus. Qu'allait-il en penser ? Encore une fois, que son existence provoquée par le voyage de Julianne était absurde. Eavan ? Elle était trop petite, trop fragile pour le supporter. Il devait la protéger parce que ... parce que. Marcus. Il ne savait pas ce que son fils allait en penser. Il ne le voyait pratiquement plus à cause de sa carrière de dompteur de dragons. Jana allait péter sa coche de râleuse et Emrys ... il allait brailler comme un veau et Severus n'allait pas le supporter. Donc, il restais pour ses enfants. Il se sacrifiait. Et il était malheureux.

Pourquoi Severus était-il revenu chez lui ? Parce qu'il avait reçu un hibou de Gwendoline -- écrit de la main de Jana -- pour lui dire de revenir parce que Eavan n'allait pas bien. Eavan se ''renfermait'' que Jana avait écrit. Rogue n'avait put faire autrement que revenir. Comme Gwendoline était incapable de gérer leur fille, il fallait qu'il s'en occupe. Cette enfant, il avait toujours eu du mal à la saisir. Bien, en réalité, il n'avait ''jamais voulu'' le faire. Pas jamais voulu, mais ... il était hésitant. Elle était fragile, toute menue, elle ... il ... laissez tomber. Eavan le rendait mal à l'aise parce qu'elle ... pffff ! Puis, c'était à elle de ne pas sortir avec un drogué ! Severus l'avait averti à l'époque. Petrov était un débile, un drogué, un sale type, un ..... hippie ! Voyez maintenant où elle en était ? Il savait que Petrov la ferait souffrir. Oui, le sorcier aimait mieux s'enrager contre son gendre que de ... de toucher au noeud de la problématique : il ne voulait pas laisser Eavan grandir. Ses autres enfants, pas de problème. Mais pas Eavan. Il la voulait fragile, petite, dépendante de lui et ... parce que. Non, il n'allait pas toucher à ça ... il allait détester Petrov à la place !

Severus entra dans le salon où se trouvais Eavan. Assise sur le divan, elle ne faisait pas grand chose. De un, elle était aveugle. Que voulez-vous faire dans ces temps là ? Lire le braille, tricoter ... mais bon. De deux, elle était enceinte de sept mois. Encore. Petrov la mettais enceinte et ensuite monsieur ne la supportais pas ! Le sale drogué ! De trois ... bien, ça l'air qu'elle se renfermait. Bon.

'' Ta mère m'a écrit ''

Severus s'assied devant sa fille et la regarda. Avec tendresse et affection. Elle était aveugle, elle ne pouvait donc pas le savoir ! Cela avait ses avantages ! Il l'observa donc comme un véritable père le ferait. Probablement comme Eavan avait toujours désirée qu'il le fasse. Mais, ça, il préféra ne pas y penser. Parce que. Il avait ses raisons. Maintenant, quoi lui dire ? Severus n'avait jamais été à l'aise avec ce genre de chose. Il n'était pas un conseillé matrimonial ! Sinon, il saurais quoi faire dans son propre couple.

'' Elle dit que tu ne vas pas bien ''

Là, Eavan allait lui dire ''non non, ça va'' et Severus allait dire ''bon'' et s'en aller. Voilà. Pas compliqué !


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perditions et confidences [Eavan]   Dim 21 Fév - 22:22


Mon père était rentré un peu plus tôt hier soir alors que je dormais d’un sommeil profond. Je n’eus donc pas conscience de son arrivée et c’était peut-être mieux ainsi… Les choses, voyez-vous, n’étaient pas au beau fixe entre mes parents, si compter qu’elles l’aient déjà été. Maman et papa ne se parlaient plus depuis quelque temps et c’est à peine si papa passait du temps au château. Il était fort à parier que ma mère avait pleuré devant la froideur de mon père… Avec Luka puis les enfants, mon quotidien avait été longtemps trop occupé pour que je m’arrête à penser à mes parents, mais maintenant que j’étais revenue, j’étais plus à même de constater que ça ne tournait pas rond. Mon père ne donnait pratiquement plus de nouvelles et ma mère ne parlait plus de lui que sous forme de reproches. Si nous avions le malheur de faire mention de papa, elle se refermait aussitôt ou s’emportait brutalement. Le simple sujet de mon père était devenu tabou. Sans mauvais jeu de mots, il ne fallait pas être aveugle pour savoir que leur mariage ne faisait pas que battre de l’aile ; il était au bord de l’éclatement et le choc allait être douloureux pour ma mère. Cette idée me troublait, mais je n’en disais rien. Après tout, cela les concernait et ce n’était surement pas moi ni aucun autre de mes frères et sœurs qui y ferions quelque chose. Je n’en étais toutefois pas moins affligée… Qui diable au monde aime voir ses parents se déchirer ? Étonnement, personne dans ma fratrie ne semblait se préoccuper de tout ça. Julianne était affairée à trouver une solution qui nous redonnerait la vue, Augustus menait sa petite vie de famille, Marcus n’en avait plus que pour ses dragons, Jana était un tantinet trop tête en l’air pour s’intéresser aux problèmes conjugaux de nos parents et Emrys n’était aucunement en âge de comprendre tout ça. Peut-être était-ce parce que j’avais le nez dedans ou encore parce que j’étais trop sensible, il me semblait être la seule à m’en faire pour mes parents.

Toujours est-il que mon père était revenu et que je me doutais bien que maman n’était pas la raison de son retour. J’eus bien vite la confirmation de mes soupçons lorsque mon père vint me rejoindre au salon. Ma petite voix intérieure avait vu juste… C’est pour moi qu’il était revenu et cela me touchait énormément. Avec papa, pas de détour ; on va droit au but… « Ta mère m’a écrit. Elle dit que tu ne vas pas bien. »  Cette remarque me fit quelque peu sourire, mais de l’intérieur. Maman se faisait du souci pour moi, mais une fois de plus, ma petite voix me disait que c’est le prétexte qu’elle avait trouvé pour le faire revenir.

Je sentis mon père s’approcher de moi. Il ne laissait que très peu paraitre ses émotions lorsqu’il s’adressait à quelqu’un. Tout se passait dans ses yeux. Qu’est-ce que j’aurais donné pour voir son regard. Ses paroles eurent quand même leur effet puisque je sentis mon chagrin refaire surface. Contrôle-toi, Eavan… Pas devant lui…


- Je ne sais pas… Je suppose que je me suis déjà sentie mieux. Dis-je en relevant les yeux au ciel comme pour m’aider à ne pas me laisser aller à des pleurs.

S’il fut un temps où j’aurais explosé en larmes en mettant mon père extrêmement mal à l’aise, ce n’était plus le cas aujourd’hui. J’avais vieilli et j’étais plus forte qu’on ne le croyait, même si selon les dires de maman, je n’allais pas très bien.

Soudain, ayant du mal à garder la même position plus de quinze minutes, je m’étais levée avec toute la grâce qu’une femme enceinte de 7 mois pouvait avoir. À quoi bon rester près de papa si ce n’était pas ne pas pouvoir le voir. Ça m’agaçait plus qu’autre chose. Je me dirigeai à tatillon vers la fenêtre. Je n’y voyais peut-être rien, mais mes autres sens me permettaient de jauger la température extérieure.  Aujourd’hui, par exemple, je pouvais sentir sur ma joue les rayons du soleil. Dommage que je ne puisse voir cette belle journée de mes propres yeux…


- Quelque chose me dit que je ne suis pas la seule à ne pas me sentir bien… Je me trompe ?

J’avais dit cela sans même me retourner.  
Revenir en haut Aller en bas
Severus Rogue
~+ DIRECTEUR +~
~+ DIRECTEUR +~
avatar

Nombre de messages : 624
Age du perso : 48 ans
Patronus : Biche

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
90/100  (90/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Perditions et confidences [Eavan]   Lun 22 Fév - 9:11

Le sorcier regardait attentivement son enfant, qui lui ressemblait tant. Tant par son attitude, ses gestes que par son physique. Sa personnalité et ses paroles aussi. Tout lui ressemblait. Mais à qui, vous dites-vous ? À lui-même ? Non. Heureusement. Eavan serait une pimbêche sinon ! D'accord, Severus se dévaluait. Il l'avait toujours plus ou moins fait, sauf quand il se trouvais en présence de Lily. Comme la veille. Alors à qui ressemblait tant Eavan pour que l'homme n'ai de cesse que de la prendre comme une gamine à surprotéger ? À Sealya. Sa soeur. Celle qu'il avait admiré enfant. Celle qui l'avait protégé des coups de leur père. Celle qui s'était sacrifiée pour que les mains de leur paternel ne lui touche plus. Celle qu'il n'avait pas put protéger à son tour lorsque les Detraqueurs lui avait retiré son âme. Alors, inconsciemment, Severus s'était dit qu'il allait surprotéger Eavan au prix de tout. Elle n'allait pas voir son âme aspirée. Elle était fragile - en fait non, mais le vampire se plaisait à le croire, sinon qui aurait-il eu à protéger ? - Puis Luka était arrivé avec sa drogue et il risquait d'aspirer sa fille. Voilà pourquoi il le détestais. Voilà pourquoi il se refusait à laisser grandir Eavan. Si elle grandissait, il la perdait. C'était aussi simple que ça. Rogue n'en avait pas encore conscience, mais c'était ce que son cerveau avait fait comme liens tordus alors que les souvenirs provoqués par le voyage dans le temps de Julianne attaquaient son esprit. Oui, parce que l'apparition soudaine d'une bande de gamins avec les souvenirs que cela comportait n'étais pas chose aisée à subir. Croyez-le.

Severus observait donc Eavan, qui venait de lui dire qu'elle s'était déjà sentie mieux. Mouais. Elle n'aurait pas put se contenter d'un ''non non ça va ?'' Il fallait qu'elle laisse une porte ouverte ! Le vampire se retint de ronchonner avant de s'adosser contre le dossier du fauteuil dans lequel il prenait place. Pourquoi Diable est-ce que Gwendoline ne parlait pas avec leur fille au lieu de lui laisser la place ? Gwen avait toujours été meilleure avec eux, elle avait toujours sut leur parler ... pourquoi elle le ramenait ici ? Bon sang ! Que voulez-vous qu'il lui dise à Eavan ? Il n'était pas du tout à l'aise avec ses filles. Pas du tout. Rogue arqua un sourcil. Heu ... pardon ?

'' Je ne suis pas ici pour parler de moi ''

C'était quoi ça ? Il allait parfaitement bien. En tout les cas, depuis la veille. Le souvenir du baisé qu'il avait échangé avec Lily lui tira un léger sourire tendre -- qu'il se permis d'avoir à cause de la cécité de Eavan -- avant qu'il ne reprenne son air qui lui était si caractéristique. Il plissa un peu les yeux, se demandant s'il ne devait pas en profiter pour tenter ''d'influencer'' sa fille sur sa relation. Genre ''quand on est pas heureux et bla bla''. Une sorte d'exemple qu'il pourrait lui donner. Puis il savait fort bien que Eav et l'ensemble de ses filles avaient dut avoir une vision de ce qui allait survenir quand elles avaient encore le don de voyance Koric. Gwen aussi avait dut l'avoir cette vision. Heeeeeiiinnnn ? Ha bin. Severus venait de réaliser quelque chose. Pourquoi se cacher alors qu'elles le savaient probablement déjà depuis des lustres ? Une chance qu'elles n'avaient plus ce don de voyance ! Il aurait ainsi plus d'intimité ! Non mais !

'' Je ne t'apprendrai certainement rien. Ta mère n'est plus heureuse depuis des années et moi non plus. Elle mérite le bonheur et moi aussi. Parfois, il faut savoir ... avancer. ''

Si Eavan n'était plus heureuse avec son drogué bin ... c'est ça qui est ça. Ce serait un bon débarras de toute manière ! L'âme de son petit bébé ne sera ainsi pas aspirée dans le néant. Il fallait ce qu'il fallait.

'' Chose a toujours fuit les problèmes et encore là, il ne te supportes en rien. Où est-il pendant que tu dépéri ? En train de fumer n'importe quoi, probablement ... avances et laisses le derrière ''

Heu ... c'était pas ce qu'il faisait à Gwen depuis des années ? À la différence qu'il n'était pas un drogué, lui ! Severus pinça les lèvres. Bha, au moins il allait y mettre un terme maintenant. Seigneur, pourquoi il fallait que Gwen le laisse se démerder avec Eav ? Pffffff ! C'était pour lui mettre en pleine face qu'il était un gros con ? Merci bien !


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perditions et confidences [Eavan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perditions et confidences [Eavan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche du passé } Eavan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Londres :: Le Village de Westmacott :: Le village-
Sauter vers: