:: Entre les murs :: L'Extérieur du Château :: La Volière Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une lettre hésitante (LIBRE)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Juin - 6:10
Capucine avait enfin réussi  à grimper toutes ces marches, c'est donc le visage un peu rougit qu'elle observer les hiboux. Elle sortit de sa robe de sorcier une lettre assez épaisse.

- Alors à qui vais-je confier la mission d'envoyer ma petite lettre..

C'est vrai que j'aurais très bien put demander à noisette de l'emmener lui-même mais vue sa grandeur époustouflante de trois pommes de haut et ses petites dents encore en cours de "poussage", ma lettre ne serait sûrement pas arriver dans le meilleur état  possible. Capucine scruta sa lettre.. Destinataire: Firenze le centaure, Lieu: La Forêt interdite..

-Pas terrible tout sa.. dois-je vraiment vraiment envoyer cette lettre ??

Je ne savais pas du tout quoi faire, est-ce que Firenze apprécierait ma lettre, lui qui à la base ne voulais pas m'envoyer à Poudlard car pour lui, "c'est gens sont trop différent de toi", alors en plus si je lui envoie une lettre pour lui dire de mes nouvelles alors que je pourrais simplement allez leur rendre visite dans la Forêt. Je ne sais vraiment pas quoi faire..
Un coup de vent traversa la volière , m'arracha la lettre des mains.

-Non !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Juin - 5:29
[Attention, il faut toujours commencer ton sujet en donnant la date ! Pour cette fois-ci, c'est moi qui la donne Smile ]


18 juin 2006

Guenièvre venait enfin d’arriver au sommet de la Volière (dont les escaliers ne valaient certes pas ceux de la tour de Serdaigle, mais enfin…) et se retrouva accueillie par… une lettre en pleine figure. Momentannément aveugle, elle lâcha d’une main le paquet qu’elle portait et dans un équilibre précaire, détacha la missive de son visage. Elle était adressée à « Firenze, Forêt Interdite ». Etrange. Avec une délicatesse inhabituelle, la préfète de Serdaigle déposa son paquet au sol et se tourna vers la pièce, la lettre volante à la main.


« Est-ce que c’est à toi, par hasard? »



Elle sourit à la petite Serpentard qui la regardait, bouche bée. Elles étaient seules, et à moins qu’un hibou ait laissé échappé son fardeau, ce qui était fort peu probable, le mystérieux courrier appartenait à … quoi, la première ou deuxième année qui était là ? A seize ans, Gue était en train de terminer une bonne fois pour toute sa croissance, venait de gagner rapidement ses derniers centimètres, et les plus jeunes élèves de Poudlard lui semblaient minuscules. Elle s’approcha de la petite fille, lui tendit sa lettre avec un sourire et récupéra son propre paquet et la lettre posée dessus.



« Moi aussi j’ai du courrier à poster aujourd’hui. Une convention de stage pour cet été, parce que j’ai décroché un job estival au ministère de la Magie, et ce colis contient un cadeau d’anniversaire pour ma petite sœur, qui va avoir quatre ans dans moins de deux semaines. »


Elle avait entamé la conversation avec bonne humeur, pour mettre sa jeune camarade à l’aise… et aussi parce qu’elle était curieuse ! Ca n’était pas tous les jours que l’on écrivait à un centaure de la Forêt Interdite, et elle aurait bien voulu savoir de quoi il en retournait. Peut-être que la jeune Serpentard allait réciproquer ses confidences ? L’air de pas y toucher mais souriant toujours, Guenièvre repéra la chouette de Madison Lasher (Don la laissait « emprunter » la chouette de sa sœur sans vergogne quand il s’agissait de gâter leur Lainie) et entreprit de lui fixer solidement le paquet cadeau aux pattes.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Juin - 11:56
[Désoler je ne savais pas Smile]

Capucine allez rattraper sa lettre, mais quelqu'un d'autre le fit pour elle. Capucine morte de honte aurait voulut disparaître à jamais..J’espère qu'elle n'a pas lu chez qui la lettre sera envoyer, les situations embarrassantes, Capucine à déjà trop donnée..Peut-être qu'avec une petite chance ça se passera comme Malka, je l’espère tellement..

-Oui c'est a moi, je suis désoler elle..elle m'a lâchée des mains...

Les joues rougit de honte, Capucine observait la Serdaigle. Elle était grande ( du moins en apparence, je ne sais pas comment elle est par rapport à son age, mais comparer à Capucine..Ce n'est pas difficile un gnome pourrait la dépassé!) Capucine déposa son regard sur le gros paquet qui était derrière la Serdaigle, j’espère que rien ne sait casser à l’intérieur quand ma lettre lui a fait lâcher son paquet..Capucine pris délicatement la lettre en adressa un sourire timide à la jeune femme.


-Merci, j’espère que ta convention de stage ce passera au mieux. Je souhaite un bon anniversaire à ta petite sœur alors, elle doit avoir beaucoup de chance de t'avoir en tant que grande-sœur.

Jamais de ma vie je recevrait un colis pareil pour mon anniversaire, bon c'est vrai..les centaures ne se promènent pas tous les jours avec des galions dans leur chevelure, donc les gros cadeaux d'anniversaire ce n'est pas trop leur style..La jeune femme paraissé tellement gentille et agréable, mais est-ce que ça continuera si jamais je lui avoue mes origines, l'endroit ou j'ai grandit, si je lui parlait de mes géniteurs, partira t-elle en courant ou serait-elle compréhensible à la chose..Capucine regardait la Serdaigle attacher le colis aux pattes du hibou, celui là il doit en avoir gros dans les ails.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Juin - 5:49
[Ca n’est pas grave, maintenant tu le sais:) Ca n’est pas dans le règlement, il me semble, mais c’est la marque d’un bon RP et c’est utile pour être certain de la chronologie quand tu joues dans plusieurs sujets en même temps, ou que tu joues le même personnage depuis longtemps. Par exemple, ici je fais référence au quatrième anniversaire d'Elaine, que j'avais prédi pour pouvoir jouer le personnage dans la section futur... en 2012 !]


Guenièvre s’approcha de la petite fille pour lui rendre son enveloppe. Malgré ses joues rouges d’embarras, l’enfant l’observait sans fausse pudeur, ce qui amusa beaucoup la Serdaigle. Elle-même aurait fait exactement la même chose au même âge… et peut-être même encore aujourd’hui. Disons que les manières n’étaient pas toujours son fort quand sa curiosité était piquée, même si elle avait appris avec le temps à être moins impulsive. Elle lui sourit, toujours amusée. Et puis, la petite ne lui dirait rien si elle avait peur d’elle.




« Tiens. Ca n’est pas grave, ça arrive. C’est très gentil de ta part. Ce paquet contient une maison de poupée en bois, mais je l’ai allégée avec un sortilège, sinon elle serait intransportable. Je ne sais pas si elle à de la chance, mais moi je me considère comme la plus gâtée d’avoir une sœur comme Elaine. J’ai une autre sœur plus âgée, Vivien, qui a onze ans comme toi je suppose, et avec qui je ne m’entends pas du tout.»




Ca ne lui ressemblait pas trop de raconter sa vie, mais elle avait envie de faire la conversation, elle était de bonne humeur, et elle pouvait parfaitement s’autoriser à parler d’Elaine, puisque sa petite sœur était en parfaite sécurité depuis la fin des Deux Grands. Ca avait été dur de ne pas mentionner son existence pendant deux ans, alors qu’elle était si fière d’elle ! Devant le regard troublé de Capucine, elle ajouta donc quelques détails :




« Vivien n’est pas à Poudlard, car elle est moldue. En fait, elle, Elaine et notre frère Adrian sont mes demi-frère et sœurs. Et toi, tu as des frères et sœurs ? »




C’était une question anodine pour entamer la conversation, non ? Il y avait peu de chances pour que la fillette réponde que Firenze était son demi-frère, mais savait-on jamais !Very Happy Si la préfète avait su qu’en cet instant, Capucine était justement si embarassée à cause du secret sur sa famille, elle aurait été bien embêtée… et fort amusée, aussi. Guenièvre Lakers, qui avait affronté les Deux Grands avec un courage exemplaire, s’enfuir en courant devant une première année ? Etre gênée par l’éducation bizarre reçue par son interlocutrice, quand elle-même avait dû proclamer au monde entier qu’elle était la réincarnation consciente de Godric Griffondor ? Fort heureusement donc pour l’ego de la petite Capucine, Guenièvre ne voyait aucune raison d’utiliser son don de legilimencie pour le moment. Il y avait quand même des moyens plus subtils pour apprendre des choses ! Elle acheva d'attacher le paquet aux pattes de la chouette avec un joli nœud. Restait à emprunter un hibou de l'école pour envoyer la convention de stage.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Juin - 9:28
Je regarder la Serdaigle sans grande gène mais c'est aussi à cause de ma forte curiosité que personne ne peut arrêter, J'en oublier presque toutes les bonnes manières que m'avait appris Firenze. Mais c'est surtout parce que la Serdaigle était seulement la deuxième personne à qui je parlais depuis mon entrée à Poudlard. La première personne était Malka, une conversation que je n'oublierais jamais c'est aussi la première personne à qui je parle de mes origines, à part Malka il y avait tous les petits "Bonjour" que j'adressais à mes camardes de Serpentard tellement timidement que je ne sais même pas si ils m’entendais.

-C'est un magnifique présent pour une petite sœur, tu dois être très forte en magie, moi je n'y aurais jamais penser..Je n'envoie pas de colis non plus alors..Ta petite sœur serais honorée si jamais elle entendait ce que tu dis. J'ai eu 12 ans il y a quelques mois, ce ne doit pas être facile d'être éloignée de sa famille..

Elle dit sa mais, elle ne sait pas du tout de quoi elle parle. C'est vrai, sa famille habite dans la forêt juste à côté et si jamais elle veut encore plus près elle peut allez voir Hagrid donc..Guenièvre devait avoir beaucoup de chance elle a une grande famille d'après ce qu'elle dit, elle et sa sœur on un lien très fort, la seul personne avec qui je pourrais avoir ces liens si fort ce serais surement avec mon écureuil Noisette, mais surement pas avec les autres membres du clan.

-C'est donc pour sa que je n'ai jamais entendue parler d'elle à Poudlard. TU as une grande famille. Moi, je n'ai pas de frères et sœur, sa risquerais d'être compliqué d'en avoir car..j'ai pas de parents non plus...

J'aurais pût avoir des petits frères centaures mais non..Les seuls personne que je peut considérés comme mes frères et sœurs sont les bébés acromantules, mais sa reste un peu bizzard à dire..Mais je vous rassure il n'y a pas qu'eux, je pourrais très bien être la sœur des fées, mais elles sont assez agaçantes quand elles s’énervent pour un rien. Et quand au parents..bon bah c'est simple, j'étais toute petite quand ils m'ont "abandonnée" et leurs visages m'est inconnus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Juin - 17:06
A présent, Guenièvre était occupée à choisir une chouette de Poudlard. Pour une simple lettre, il n’y aurait pas de problème. Le Ministère n’était pas très dur à trouver pour un hibou. La Serdaigle en aurait presque rougit sous les compliments de sa camarade, euh… Comment elle s’appelait, d’ailleurs ? Dingue qu’elle commence à parler de sa sœur Elaine, la chose qu’elle avait de plus précieux au monde, et un secret qu’elle avait gardé pendant tout le règne des Deux Grands, avec quelqu’un dont elle ne connaissait même pas le prénom. Hum. Peut-être qu’elle demanderait des renseignements sur cette fillette auprès de Maryna. En bonne Préfète, celle-ci saurait sûrement quelque chose.



« Ah, mais ça n’est pas moi qui l’ai fabriquée. Je ne suis pas sculptrice. Je l’enchanterai peut-être pour qu’elle bouge ou fasse des bruitages, ce genre de choses, mais pas pour l’instant, ça serait mal vu dans une famille moldue. »


Elle sourit et se retourna vers son interlocutrice pour ajouter :


« Et bien pour être honnête, je ne suis pas très très proche de la nouvelle famille de ma mère, et j’ai toujours été indépendante, alors ça va. Et puis tu sais, si cela te paraît dur en première année, on s’habitue bien au rythmne de Poudlard. Comment tu t’appelles ? On discute et je ne connais même pas ton nom. Moi, c’est Guenièvre. Guenièvre Lakers. »

Peut-être que la Serpentard l’aurait reconnue et la trouverait bête de décliner ainsi son identité, mais paparazzi ou pas, Gue n’avait pas l’intention de se la jouer starlette. Surtout qu’elle détestait être la mire des journalistes.

Elle s’apprêtait à continuer leur conversation badine et délicieusement normale lorsque celle-ci prit un tour… inattendu. Pas de parents ? Euuuh… Comme dans parents morts, ou comme dans pas de parents, pas de parents ? C’était bizarre, et gênant. Comment rebondir sur quelque chose d’aussi délicat ? Les paroles de l’enfant prenaient un tout autre sens. Est-ce qu’elle avait seulement de la famille pour l’épauler ? Merlin, et si c’était une orpheline ? Il faudrait vraiment qu’elle en parle à Maryna. Au moins pour vérifier que les conditions de vie à l’orphelinat sorcier s’étaient améliorées.


« J’espère que tu ne te sens pas trop seule. J’ai souvent moi-même l’impression que Poudlard est une grande famille. J’ai trouvé des amis qui me sont plus chers que tout ce que j’aurais pu imaginer, ici. »


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Juil - 6:22
J'observée le jeune Serdaigle choisir avec une très grande attention son hibou. C'est vrai qu'il faut bien passé au ministère elle a beaucoup de chance d'y aller. C'est le ministère donc forcément ont doit être honorée en y allant. Mais je sais que si j'y aller ce ne serais pas de mon plain gré, sûrement à causes de toutes les allusions d'Hagrid sur leur compétences ou encore à cause de ce que le ministère fait subir au clans des centaures.


-Moi je sais sculpter des petites choses rien de très spectaculaire. Oui c'est sur que si les fenêtres se fermerait toute seules ou ce genre de chose, la maison serait vite considérée comme hantée.


C'est moi qui dit ça, alors que je ne connais absolument rien de la vie des moldus. C'est sûrement quelque chose que j'ai dus lire dans un livre ou ce genre de choses.


-Moi j'suis assez proche de ma famille enfin.. ils sont un peu bizarre mais très gentils. Dans ma famille si on est pas indépendants on se ferait manger tout cru.


Pourquoi j'ai dis ça moi, pourquoi je dit toutes ces choses sans pouvoir contrôler


-Moi c'est Capucine,


Oui j'ai un nom de famille mais je n'aime pas l'utiliser, je n'aime pas utiliser le nom que des personnes que je connais pas m'ont donné, Sa a beau être mes parents, je n'aime pas parler d'eux. D'après Firenze et Hagrid ce sont des gens d'une très grande bonté la preuve ils m'ont confiée à des centaures mais.. si ils disaient sa juste pour me faire plaisir, je ne le saurais jamais.


Je ne sais pas comment Guenièvre va le prend il y a encore deux minutes je lui est dit que je n'avait pas de parents et là j'ai dit que j'avais une grande famille. Ça risque de devenir gênant, la pauvre elle risque de me prendre pour une folle, ou alors sa se passera comme avec Malka super bien. Je ne sais pas on verra dans le déroulement des choses.


-C'est vrai que Poudlard est un endroit très chaleureux. Des amis..on ne peut pas dire que j'en ai des masses j'en ai même pas du tout comme ça, sa ira plus vite.


Je vais faire ce que je fais depuis le début être honnête à propos de tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Juil - 7:49
Guenièvre sourit d'un air bienveillant à Capucine. A lui raconter des petits morceaux de sa vie comme ça, ça devait être une enfant solitaire, surtout si elle n'avait pas de famille proche. La Serdaigle savait ce que cela faisait de se sentir trop seul, et d'en avoir tellement l'habitude que l'on oubliait presque que c'était une situation anormale. Sa propre enfance avait été un peu comme ça. La normalité quasi effarante des vacances dans la seconde famille moldue de sa mère, et puis le calme un peu pesant de la vie quotidienne chez son père. Merwin Lakers était un "taiseux", un homme aimant mais qui n'exprimait pas vraiment ses sentiments, et Guenièvre, sa fille unique, avait grandi à l'ombre de son silence. Elle n'en avait pas été malheureuse pour autant, attention. Cela avait contribué à la rendre indépendante, et la nature active de son caractère lui avait permis de ne jamais s'ennuyer seule. Les heures passées à explorer ses pouvoirs dans les bois environnants étaient des souvenirs qu'elle chérissait. Mais il fallait bien avouer que quand elle était soudain rentrée à Poudlard et s'était découvert tout un tas d'amis, rentrer dans la solitude de la maison pendant les vacances était soudain devenu plus difficile. Elle était sociable, allait naturellement vers les autres, trouver des amis comme Maryna, Quentin, et oui, même Donovan avait été, au-delà de leur implication dans la défaite des Deux Grands, un trésor inestimable. Aujourd'hui, ils prenaient leur indépendance les uns des autres mais elle ne voyait pas pour autant comment elle aurait pu vivre sans savoir qu'ils seraient toujours ses amis les plus proches. Que le jour où elle aurait besoin d'eux, elle pourrait venir les trouver sans difficulté et sans gêne. La pauvre Capucine ne semblait pas encore avoir trouvé de tels amis, et c'était peut-être pour ça que Guenièvre se montrait si bienveillante à son égard aujourd'hui.
 
"Je n'avais jamais vu les choses sous cet angle ! Un fantôme dans une maison de poupées, ça ne serait pas commun ! Je crois que ma mère comprendrait, mais elle n'est pas une grande fan de la magie, alors il vaut mieux éviter pour l'instant."
 
Un tout petit fantôme de la taille d'une poupée, quelle idée amusante et adorable ! Guenièvre avait les yeux qui dansaient à cette idée. Mieux valait se concentrer là-dessus que sur la tête potentielle de sa mère en voyant un jouet magique. La jeune fille , qui avait enfin sélectionné un hibou, se pencha pour lui attacher soigneusement à la patte son parchemin, puis le prit sur son poing avant de reprendre :
 
"Enchantée, Capucine."
 
Elle leva le poing et laissa son messager s'envoler vers sa destination. Pas de nom de famille pour la petite Serpentard. Au moins, même si elle n'avait pas de famille immédiate, elle avait quand même des membres pour s'occuper d'elle apparemment. Si elle possédait une avalanche de tantes, oncles et cousins comme Maryna et son frère en avaient hérité après leur adoption par les Peller, il y avait pire situation pour une orpheline. La situation ne lui semblait donc pas si bizarre que ça. Il fallait dire que la communauté sorcière avait beaucoup souffert ces dernières années, entre les Deux Grands, les guerres vampires/loup-garous, Cidogan Dumbledore… Etre orphelin aujourd'hui n'était malheureusement pas une situation si rare. Espérons que les choses se calment un peu désormais !
 
"Allons, je suis sûre que tu dois bien t'entendre avec quelques personnes de ta maison, au moins, non ? Est-ce que tu as pensé aux clubs, sinon ? Je ne suis pas la plus grande fan de Bavboules, mais c'est plus facile de rencontrer de nouvelles personnes à ces occasions, surtout si on partage un centre d'intérêt."
 

La pauvre Capucine devait être d'une timidité maladive pour ne pas avoir d 'amis alors qu'ils vivaient tous en vase clos dans le château. Et pourtant, elle avait entamé la conversation avec elle sans trop de difficulté. Bizarre. Décidément, elle aborderait le sujet avec Maryna. Capucine n'était peut-être pas dans sa maison, mais en tant que préfète, le bien-être de tous les élèves était censé lui importer. Tout le monde n'avait pas la chance de se retrouver dans le club des réincarnations de fondateurs ! "Partager un centre d'intérêt" avec Mar, Don et Quentin s'était vite révélé indispensable.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 31 Juil - 8:50
Capucine regarder par le trou qui server de fenêtre pour l'envol des hiboux. Elle observer la forêt sa maison, qu'est-ce que le clan était-il en train de faire durant mon absence? Chasser, trouver des réponses au derniers événements, je n'en ai aucune idée. Elle fixa la lettre qui était dans sa main depuis le début de conversation avec Guenièvre, bon cette lettre j'en fait quoi ? Firenze Forêt interdite.. La pauvre Guenièvre à dut me prendre pour une vraie folle en lisant la destination de cette lettre qui ne partira sans doute jamais. Pourquoi avoir été dans la volière j'aurais très bien pus demandé à Noisette mon p'tit écureuil de leur apporté en personne, un hibou de Poudlard serait mal vue dans la forêt. Le clan comprendrait de qui ça vient mais pour le reste..Capucine observa une dernière fois la forêt et sa lettre. C'est sans aucune pitié que Capucine déchira sa lettre en quatre morceaux quasiment identique. Elle tenda sa main dans laquelle se trouvait ses quatre morceaux de parchemins et ouvrit la main pour laisser tomber ce qui rester de la lettre dans le vide. Elle soupira avant d'ajouter.


- Pas grave, ils ont pas besoin de mes nouvelles avec cette lettre. J'irais leur dire directement dès que je pourrais, de toute façon ils n'auraient pas réussi à ouvrir la lettre sans l'aide de..


Mais attend qu'est-ce qui me prend de tout dire comme ça. La solitude ne me fait vraiment pas de bien. Que je suis débile pourquoi j'suis venue ici, bien sûr qu'ils n'auraient pas réussi à ouvrir cette fichue lettre sans l'aide d'Hagrid. Pourquoi je n'y est pas pensé plus tôt..


- Tu es préfète c'est sa ? je crois que j'ai déjà entendu Maryna parler de toi.


Je plains Guenièvre j’espère qu'elle n'est pas en train de se bourrer le crane à essayer de trouver pourquoi je ne porte pas de nom de famille. C'est vrai que l'idée qui viendrait directement serait l’orphelinat ce qui pourrait être assez normale vu ce qui c'est passer il y a certaine année. Il reste encore certaine trace de cette guerre dans la forêt, j'évite de m'aventurer dans cette endroit il me fait très peur, quand j'y vais je ne peux m'imaginer les cris de douleurs, les pleurs des familles, la violence du combat. Y'aurait-il une raison entre cette guerre et l'abandon de mes parents aux centaures ? Je ne le saurais jamais. Après avoir chasser cette idée de ma tête, je sens une larme couler le long de ma joue, que je m'empresse d'effacer.


- Je ne parle pas beaucoup avec les gens de ma maison, juste de temps en temps des petits bonjour mais.. je ne suis pas sur qu'ils m'entendent. C'est vraie que je n'ai jamais penser aux clubs, je me renseignerais une prochaine fois. Mais sa m'étonnerais beaucoup que je partage le même centre d’intérêt que les autres.


C'est vrai, je ne suis pas sûr que beaucoup aime vivre dans la nature, dormir dans un arbre, courir après des accromantules, manger des baies ou ce genres de choses. Mais bon les miracles existe, enfin.. ça n'arrive pas à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Aoû - 2:31
Eh ? Capucine venait de déchirer sa lettre, et ses paroles étaient sibyllines. La lettre avait été adressée à Firenze le centaure, dans la Forêt Interdite. Si celui-ci avait besoin de ses nouvelles, c'était qu'ils se connaissaient. Et si la petite Serpentard voulait les voir directement, ça voulait dire qu'elle voulait entrer dans la Forêt Interdite… qui était censée être, hum, et bien interdite aux élèves. Guenièvre était bien la dernière à donner la morale en cas de non-respect du règlement (héhé, elle l'avait ignoré assez de fois elle-même, presque toujours avec de bonnes raisons) mais en tant que Préfète, elle ne pouvait pas non plus laisser passer ça sans un mot. Et puis, le soupir de l'enfant l'inquiétait un peu. Elle savait ce que c'était que d'être seule, et ça n'était pas une tentative pour changer de sujet qui allait lui faire oublier la situation incongrue. On ne l'attrapait pas avec une technique qu'elle-même utilisait sans vergogne depuis sa propre première année !
 
"Oui, je suis préfète. Maryna Parker est ma meilleure amie."
 
Cœur cœur, et BFF pour la vie ! L'expression était presque celle d'une petite fille, mais c'était la pure vérité : Mar était véritablement sa meilleure amie et il était d'ailleurs très probable que personne ne la connaisse aussi bien qu'elle. Pas leur faute : elles avaient même été amants dans une vie antérieure, alors c'était couru d'avance qu'elles seraient proches dans cette vie aussi !
 
"Et d'ailleurs, en tant que Préfète, je me dois de te demander ce que tu comptes aller faire en te rendant directement dans la Forêt Interdite. Est-ce que tu as des problèmes ? Je pourrais peut-être t'aider."
 
Bingo, la petite venait de se mettre à pleurer.  Subtile, mais Gue avait très bien vu la petite larme sur la joue de sa camarade. Si elle n'avait pas été préoccupée, elle en aurait presque été attendrie : chérie, ça n'était pas au "vieux" singe de seize ans que l'on apprenait à faire des grimaces !
 
"Allons, je suis sûre que tu trouverais. Il existe bien un club de Bavboules après tout, et je n'aurai jamais parié sur la popularité d'une telle activité. Tu n'es pas plus transparente que moi, il n'y a pas de raisons que personne ne te remarque. Qu'est-ce que tu aimes faire pour te détendre ?"
 

Elle rit un peu pour détendre l'atmosphère (sauf si bien sûr, Capucine s'avérait une fan de Bavboules, ce qui serait un moment gênant). Oh, c'était clair qu'elle allait parler du cas de cet enfant avec Maryna, et dans deux semaines, on n'en parlerait plus. Gue était très sociable et plutôt active, et d'aucun aurait pu penser qu'elle ignorait ce que c'était d'être timide et seule, mais ce d'aucun ne l'aurait alors jamais vu en présence de sa famille, et plus particulièrement chez sa mère. Non, elle pouvait compatir au problème de Capucine, et en bonne réincarnation de Gryffondor, elle était bien décidée à le régler.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Aoû - 3:38

J'avais les mains pose sur le rebord et je regarder les quatre bouts de lettres. J’espère que personne n'aura à l'idée d'aller chercher la lettre pour la lire. Heureusement je n'ai pas signé Capucine mais "La petite Serpentard qui pense à vous"..Oui c'est assez gnangnan quand on y pense. Quand je descendrais j'irais faire disparaître ce qui en reste, comme pour effacer les preuves. Je m'assois sur le rebord de la fenêtre sur une pierre très propre (bizarrement) et croise mes jambes en tailleur. Je continuer toujours de chercher des excuses pour éviter un interrogatoire, vu le visage de Guenièvre j'allais y avoir le droit. Mais ce n'est pas en sortant les phrases que j'utiliser pour échapper à ceux de Firenze qui m'aideront. Ça risquerais plutôt d’aggraver la situation.


- Ah d'accord, vous vous connaissiez avant Poudlard ou c'est ici que l'amitié c'est crée ?


Allez Capucine celle-ci était bien trouvé, continue comme ça tu y es presque. On dirait que je suis poursuivi par une meute de loup. Aïe Aïe Aïe, Guenièvre a dut comprendre ce que je mijoter. Je respira un bon coup et pris la parole.


- Ah.. tu as lue la destination de ma lettre. Non non, je n'ai pas de problème c'est seulement que..heu.


Pourquoi c'est si dur d'avouer la vérité ? Je remis mes cheveux de chaque côté de ma tête pour la cacher en cas d’œil humide et de joues rougit. Pourquoi il a fallut que sa tombe sur moi cette vie, OK c'est chouette des fois mais bizarre pour les autres. Hagrid m'a dit qu'il a du supplier à genoux Professeur Rogue de me donner ma chance à Poudlard, qu'est-ce que j'étais pour lui un singe ? La fille de la forêt ?


- Non désolé les Bavboules c'est pas pour moi..Qu'est-ce que j'aime faire.. j'aime bien lire, après pour les autres trucs sa m'étonnerais beaucoup qu'il existe un club.


Un club de grimpage aux arbres..Madame Pomfresh aurait beaucoup de travail pour remettre tous se monde la sur pieds. A part le saul cogneur les autres arbres sont des sapins immenses et je ne suis pas sûr qu'on est appris à d'autres à grimper aux arbres de cette taille...Pourquoi est-ce que c'est si facile pour moi de continuer une discussion que de la commencer. C'est sans doute l'une des parties qui fait que pour moi les amis..

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Aoû - 4:48
Cause toujours tu m'intéresses. Avec un acharnement aussi admirable qu'inefficace, Capucine continuait à essayer de détourner la conversation. Guenièvre laissa échapper un rire plus franc face à sa question. Si elle connaissait Maryna avant Poudlard ? Chérie, Poudlard n'aurait pas existé si elles n'avaient pas été amies d'abord ! Pour qui connaissait la situation, elle était vraiment comique. D'un autre côté, c'était également rafraîchissant d'être face à quelqu'un qui ignorait complètement son statut de réincarnation. Pas juste quelqu'un qui l'ignorait poliment, ou le jugeait comme élément non-essentiel de la conversation, mais véritablement quelqu'un qui n'en avait aucune idée. Ca la renvoyait quelques années en arrière, aussi, sans toute fois la pression de devoir garder le secret. Si Capucine venait à découvrir qu'elle était la réincarnation consciente de Godric Gryffondor, ça ne signerait plus son arrêt de mort.

« Disons un peu des deux, mais Poudlard a scellé notre amitié, c'est certain ! Je n'ai pas pas pu faire autrement que lire ce qu'il y avait sur ton enveloppe, elle m'est presque arrivée dans la figure. »

Elle ne s'excusa pas spécialement pour son indiscrétion fortuite, ce qui était fait étant fait, et se rapprocha plutôt de la petite Serpentard, qui lui tournait désormais le dos stratégiquement. Il fallait reconnaître que la vue par l'immense percée était spectaculaire, englobant le parc, le lac noir et la Forêt Interdite qui s'étendait jusqu'à l'horizon.

« Si tu n'as pas de problème, j'en suis ravie, mais ma question demeure : qu'est-ce qui t'amène à la Forêt Interdite ? Je n'ai pas l'intention de « cafter » si je ne le juge pas nécessaire, mais je te rappelle que si cette forêt est interdite, c'est parce qu'elle est dangereuse pour les élèves. Tu peux me le dire tu sais, de toute manière je sais déjà que ça a à voir avec les centaures. »

Elle se réservait le droit de juger de la situation en fonction de ce que Capucine lui raconterait... parce qu'elle allait le raconter ! Si la première année avait une bonne raison d'aller voir Firenze et ne semblait pas avoir un projet trop dangereux, elle laisserait peut-être passer. Après tout, c'était important que chacun puisse faire ses expériences et apprenne à se débrouiller de manière autonome à Poudlard. Mais Guenièvre savait aussi que les centaures étaient un peuple fier, qui ne voyait pas toujours les contacts avec les humains d'un très bon œil, et elle n'avait pas l'intention de laisser Capucine aller au devant d'ennuis trop sévères. Et n'allez pas la taxer d'intimider la petite pour lui tirer les vers du nez, elle faisait son boulot de Préfète !

« Pour être honnête, je n'ai aucune idée de pour qui les Bavboules sont non plus. Mais Mrs Pince a probablement un club de lecture dans sa bibliothèque... ou tu pourrais voir avec des Serdaigles de ton âge. Merlin sait que dans ma maison, les plus jeunes surtout sont toujours en train d'inventer trente-six clubs de lectures, aide au devoirs et autre. »

Et elle aimait les Bleu et Bronze, mais n'en avait jamais rejoint aucun. Longtemps, ses goûts littéraires avaient été... trop peu conventionnels, et elle n'avait généralement pas besoin d'aide pour étudier. Mmmh. Peut-être l'année prochaine, pour assurer ses ASPICs.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Aoû - 5:51

Je sais que Guenièvre me trouve énervante à ne pas vouloir, mais quand elle sera la vérité elle comprendra pourquoi j'ai essayer de le cacher enfin j’espère..Guenièvre eu un petit rire, c'est dans des moment comme ça que je me trouve débile. Mes joues rougissent de honte, comme quand Noisette à bondit sur Madame Lupin. Mon petit noisette..Il me manque lui aussi, c'est mon meilleur ami. C'est bizarre d'avoir un écureuil comme meilleur ami, Non ? Nah, c'est tout a fait normal j'suis pas la seule dans ce cas là. Tu peux tout dire à un animal, surtout si en retour on a le droit à quelque baies de la réserve personnelle de ce petit bonhomme.


- J'suis désolée, elle m'a lâchée des mains et tu es arrivée au mauvais moment.


Je n'aurais pas lâchée cette fichue lettre l'interrogatoire aurait été évitée, mais elle aurait été au courant un moment ou à un autre donc ça irait plus vite si je lui disait tout maintenant.


- Tu n'es peut-être pas au courant mais j'ai le droit d'allez dans la forêt, pour allez voir ma famille. Et si parce que les centaures sont impliqués là-dedans c'est parce que..je vis avec eux. Je vis dans la forêt interdite et je fais partie du Clan des Centaures..


Je continué de tourner le dos à Guenièvre même si ce n'est pas polie et que si Firenze était là j'aurais droit à la plus grande leçon de morale du monde. Je n'ose pas croiser le regard de Guenièvre, j'ai pas envie qu'on me prenne pour une sauvage, c'est pour sa que je ne dis rien. Je me forçais à fermer les yeux puis respirer pour éviter de pleurer, c'est la première fois que c'est aussi dur à avouer, attention, je n'ai pas honte de mon Clan. C'est juste que c'est difficile à comprendre..


- D'accord, j'irais me renseigner dès que j'en aurais l'occasion.


Même si je sais que je n'irais sans doute jamais me renseigner pour un de ces clubs, c'est toujours intéressant de savoir qu'il y en a un. Ma voix trembler quand je parler risque j'allais sans doute faire une crise de larme. Mais, je vais faire comme j'ai toujours fait: C'est-à-dire je vais tout garder pour moi dans le risque de me refermer un peu plus sur moi même.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Aoû - 5:35
"Ca n'est pas grave, ça peut arriver à tout le monde."




Bon, Guenièvre n'appréciait pas trop entendre qu'elle était arrivée au "mauvais moment", mais elle pouvait comprendre le sentiment. Enfin, à quoi Capucine s'était-elle attendue ? La volière était un endroit public de Poudlard, et très fréquenté par les élèves. Le courrier, dans un pensionnat, occupait une place vitale. Il ne fallait donc pas essayer d'y cacher ses petits secrets. Certes, tout le monde ne disposait pas d'un bureau secret caché dans les sous-sols pour pouvoir s'isoler à son aise, mais enfin... La Serdaigle eut un léger soupir.




Elle s'apprêtait à s'asseoir à côté de Capucine quand elle se figea net. Elle, hum, quoi ? Elle appartenait au clan des Centaures ? Gue détailla sa camarade de la tête aux pieds : elle avait pourtant tout à fait l'air d'une humaine, et avait bien deux jambes. Et donc sa "famille éloignée", c'était des centaures. Par le chapeau de Merlin, ça, ça n'était pas courant ! Elle comrpenait mieux maintenant pourquoi la petite fille était si réticente pour lui parler. Ce genre de secret ne regardait au final pas grand monde. Elle n'envisageait même pas que la fillette ait eu peur de moqueries. Non, mais en revanche elle comprenait très bien que l'on ait pas envie d'étaler sa différence, surtout quand elle relevait de son identité intime.

"C'est effectivement une situation familiale originale. En ce cas, je suppose que tu connais suffisament la Forêt pour en éviter les dangers principaux."





Est-ce que Maryna était au courant ? Si cette enfant avait une autorisation spéciale pour se rendre dans la forêt, cela devait parfois attirer l'attention. Hum. C'était Rusard qui devait être bien dépité en la voyant se promener librement au mépris du réglement.




"Si ça peut te rassurer, je n'ai pas l'intention d'aller parler de ça en le criant sur tous les toits. Je sais ce que c'est que d'avoir un secret. Du moment que le personnel de Poudlard est au courant, ça me va."




Quand même, quelle situation étrange ! Guenièvre eut un sourire un coin. Pour l'instant, elle réfrénait ses questions... mais c'était parce qu'elle espèrait bien que Capucine lui donnerait plus d'informations de son plein grès. Dingue ça, une humaine "appartenant" au fier et impénétrable clan des centaures ! Pour qu'ils l'accepent ainsi parmi eux, elle devait avoir quelque chose de vraiment spécial, ou la situation de départ devait être compliquée. Capucine avait beau dire qu'elle n'avait pas de parents, elle ne pouvait pas être génétiquement issue des centaures. Ergo, il avait forcément dû se passer quelque chose pour qu'elle en arrive là.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Aoû - 7:50
Vu le soupir de Guenièvre j'avais dit une chose qui ne lui plaiser pas. Je me demande ce qui ne lui a pas plus dans ma phrase peut-être le "tu es arrivé au mauvais moment" si c'est ça je ne comprend pas ce qui lui a déplus mais je ne suis pas dans la tête des autres peut-être que sa aurait déplus à tous les autres élèves.


- Je suis désoler si j'ai dit quelque chose qui ne t'as pas plus.


Pourquoi il faut toujours que tout ailles de travers quand je dis un truc ? Je n'osais pas de me retourner par peur de voir une certaine Guenièvre me détailler comme un animal de cirque. Elle doit se demander ou sont mes sabots, mon corps de cheval. Je n'es pas envie que l'on me prenne pour un monstre, pour une sauvage. Mais je sais que c'est très bien eu c'est ce que penserons certaine personnes qui sont au courant pour ma vie, c'est pour sa que je ne parle à personne. A part Hagrid et moi et d'autres personnes qu'il ont croisé les centaures ne parle à personne c'est un clan qui reste dans son clan et c'est tout.


- Original..on peut dire sa comme ça. Même si je connais la forêt comme ma poche, on est jamais en sécurité dans la forêt..jamais.


Sur le ton que j'ai utilisé on peut savoir que j'ai connu les dangers de la forêt. Mais, tous les animaux que j'ai croisé que l'on peut qualifié de dangereux ne le sont pas forcément pour moi. Enfin, je n'imagine pas ma tête si je me retrouverais devant un troll..Comme par exemple la cicatrice sur mon tibia a été faite par une acromentule mais ce n'était pas pour être méchante qu'elle m'a fait sa, c'était encore un bébé acromentule.


- C'est gentil, les secrets sont un handicap pour certain dont pour moi. J'aurais préférer que le personnel ne le soit pas mais quand Hagrid supplie à genoux pour faire rentrer une "enfant à la vie différente" c'est assez louche surtout de la part d'Hagrid donc forcément on demande des détails.


A ce moment j'aurais voulut sauter de la fenêtre et partir en courant, mais je suppose que Guenièvre à d'autres questions, ceux qui me gène absolument pas. Et puis en y réfléchissant bien il faut être suicidaire pour sauter du haut de la volière en espérant atterrir dans un sapin..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Aoû - 15:40
"Hein ? Non, ça va. J'étais simplement en train de penser que de toute manière, c'était dur de garder son courrier complètement privé à Poudlard."
 
Foi d'Uther Pendragon, cette petite était perceptive, à défaut d'être loquace ! De toute manière c'était vrai : avec un courrier en plein petit déjeuner collectif, mieux valait ne pas tabler dessus pour garder les destinataires et expéditeurs secrets. Heureusement, on était toujours libre d'ouvrir ensuite son courrier dans un coin plus tranquille, mais en collectivité, la vie privée avait ses limites. Capucine pourrait toujours se réfugier dans, hum, la Forêt Interdite pour se retrouver un peu seul. Diantre, ça faisait tout de même bizarre de penser que la gamine vivait dans les bois en les considérant comme son "chez soi". Gue n'avait qu'à piocher dans les souvenirs de Godric pour s'imaginer la vie à la dure que la petite avait dû mener. Ca devait être joyeux, en hiver, sans eau courante et sans chauffage ! Oh, elle savait que c'était possible, mais ça ne devait pas toujours sembler très… chaleureux. Un chez soi où le danger était un soucis de tous les instants n'était pas vraiment un foyer, pour Guenièvre. Elle savait qu'on pouvait survivre longtemps sans foyer, elle l'avait fait. Elle n'avait jamais été en sécurité pendant tout le règne des Deux Grands. Mais elle était aussi intimement consciente de la fatigue que cela provoquait de ne jamais pouvoir se poser et dormir de ses deux oreilles.

"C'est très fatiguant, de n'avoir aucun endroit où l'on est absolument en sécurité. Est-ce que ça te plaît d'être à Poudlard, hors des pièges de la Forêt ? Je ne sais même pas vraiment comment els Cetaures vivent, de nos jours, mais je doute que cela soit aussi confortable pour nous humains que les dortoires et les cuisines de Poudlard."

 
Elle ne voulait pas dénigrer le mode de vie de ceux que Capucine considérait comme sa "famille", mais enfin, quand on avait pas quatre pattes, les lits aux édredons de plume et les cheminées, c'était bien ! Gue n'était ni casanière, ni poule mouillée, et les éléments ne l'effrayaient pas, mais quand elle devait les affronter, non seulement il y avait en général une bonne raison, mais en plus elle pouvait compter sur ses talents d'élémentaliste pour améliorer son sort. A sa connaissance, Capucine n'avait aucun de ses avantages dans la vie quotidienne.

"Tous les enfants sorciers et sorcières de Grande-Bretagne ont de droit une place à Poudlard, leurs conditions de vie n'ont pas d'importance. Quand tu nais, ton nom s'inscrit automatiquement dans le registre d'inscription de Poudlard et si tu es encore sur le territoire lors de tes onze ans, tu es sûre de recevoir ta lettre, peu importe tes conditions de vie. Crois moi. Pourquoi Hagrid aurait-il eu à se mettre à genoux ? Ca n'a aucun sens !"

 

C'était Helga qui avait eut l'idée de ces registres magiques (au directeur de Poudlard d'en ouvrir un nouveau tous les ans pour les enfants nés dans l'année), afin qu'aucun enfant ne soit oublié et que tous puissent bénéficier d'une éducation de qualité, y compris ceux issus d'une famille de moldus et dont les parents, faute d'en connaître l'existence, n'auraient pas pus les inscrire eux-mêmes à Poudlard. Alors c'était quoi ces histoires de ne pas vouloir accepter Capucine et de devoir négocier pour qu'elle rentre ? N'importe quoi ! Soit Hagrid et les autres avaient raconté du pipeau à Capucine pour une raison qu'elle ignorait, soit un il y avait un Basilique sous roche !  


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Aoû - 16:25
- Tu n'as pas tors dans un château rempli d'élèves c'est difficile d'avoir une vie privée, mais d'un côté moi je ne reçois jamais de courriel. Les centaures ont beau être très agile et intelligent ils seraient difficile pour eux de tenir une plume pour écrire sur un morceau de parchemin. C'est Hagrid qui me donne de leurs nouvelles.


J'avais raison c'était donc le "au mauvais moment" qui ne lui a pas plus. Mais on ne peut pas dire qu'elle est tord, même si on a pas d'amis l'heure ou on reçoit les lettres se fait pendant que tous les élèves sont réunis ensemble. Même si les personnes à côté de nous ne nous côtoie pas forcément, ils ont la fâcheuse habitude de lire par dessus ton épaule.


- Tu sais tant que je suis auprès des centaures je me sens en sécurité. Poudlard me plait énormément ce qu je préfère c'est la bibliothèque. Les centaures y sont habituer et les conditions ne sont pas trop mal à part le ministère qui viens fouillez dans leur affaires sinon, tout ce passe bien. Guenièvre tu vas peut-être me trouver bizarre mais je n'apprécie pas beaucoup les lits de Poudlard, il faut s'y habituer car ils font un peu mal au dos.


Pas étonnant je dors dans un arbre depuis que je vis dans la forêt donc, le lit bien moelleux alors que l'on est habituer à dormir contre une branche dur c'est un grand changement. D'après Hagrid le clan n'est pas content du tout le ministère à encore réduit leur territoire pas étonnant qu'ils soit en rogne contre eux.


- Peut-être que le Professeur Rogue n'apprécie pas d'avoir une "sauvage" au sein de ce château.


C'est vrai que ce que raconte Guenièvre à l'air totalement vrai mais alors pourquoi on m'a dit sa. Firenze et Hagrid ne m'aurez tout de même pas mentit à propos de sa. D'ailleurs c'est complètement stupide qu'il mente sur sa. J'en parlerais à Hagrid la prochaine fois que j'irais le voir. Mes sourcils se froncèrent rien qu'à cause de toute ces questions. Il était impératif que j'aille lui en parler au plus vite pour que tout sa soit régler au plus vite !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Aoû - 6:03
Mais, mais... Les Centaures ne pouvaient pas écrire ? Mais pourquoi ça ? Ils avaient bien des bras et des mains, en plus de leurs quatre pattes, pourtant ! Etrange. Guenièvre n'était pas une experte en la matière. Peut-être qu'ils avaient uniquement une culture orale, ou peut-être qu'ils avaient leurs propres supports d'écriture. Elle avait beau savoir que beaucoup de centaures étaient trop fiers pour compromettre leurs modes de vie ancestraux pour une humaine, s'ils avaient été assouplis pour élever une enfant humaine, alors ils auraient bien pu aussi se procurer un peu de parchemin via Hagrid pour lui écrire !




"Les Centaures n'écrivent pas ? Ce sont des créatures tellement intelligentes, j'aurais pensé qu'ils avaient un moyen écrit pour garder la trace de leur immense savoir."




Ils devaient lui manquer, toujours, et encore plus si elle n'avait pas de nouvelles directes d'eux. Guenièvre sourit à sa camarade lorsque celle-ci lui dit se sentir en sécurité auprès de sa "famile". Oui, sans doute. Les Centaures étaient dominantes dans la hiérarchie de la Forêt. A part, entre elles, mais capable de se défendre férocement, et particulièrement intelligentes. S'ils s'étaient attachés à l'enfant, elle devait être quasi intouchable dans la Forêt. Et... Ahah ! La Serdaigle retint une exclamation de satisfaction : si la bibliothèque de Poudlard était l'endroit préféré de Capucine, c'était bien que les centaures lui avaient appris à lire (quelle question, en même temps, elle était en première année, pas en CP !) et donc qu'ils maîtrisaient la forme écrite des humains. Elle laissa échapper un léger rire à l'évocation des lits mauvais pour le dos. Mmmhmm. Pour avoir campé à la dure plus souvent qu'à son tour, elle maintenait que les lits de l'école valaient mille fois un tapis de mousse forestier, mais enfin.




"Le Directeur Rogue est beaucoup de choses, mais à ma connaissance il n'a jamais exclu personne de Poudlard sous prétexte de leur mode de vie. Et tu me sembles parfaitement civilisée. Les Centaures ne sont pas exactement une meute d'animaux sauvages."




En tant que Vampire, on pouvait même dire que Rogue se montrait particulièrement ouvert, acceptant les élèves loups-garous, par exemple. Non, elle ne le voyait pas trop faire des manières à ce sujet. Imposer des règles strictes sur ses visites aux centaures, vouloir dominer la situation, certainement, mais lui refuser l'accès à l'école ? Jamais sans une bonne raison.

"Je suppose qu'il y a une raison particulière pour laquelle tu t'es retrouvée à vivre avec les centaures, non ? Le malentendu vient sûrement de là."





On n'abandonnait pas sa gosse chez les centaures sans une excellente raison. Capucine avait vaguement évoqué une histoire de "protection". Bon. Et bien quel que soit ce danger dont il fallait la protéger, le Directeur Rogue avait peut-être voulu le tenir à l'écart de Poudlard. Dans tous les cas, Gue allait chercher des réponses : en voilà un de bon mystère à résoudre. Voilà qui lui éviterait de s'ennuyer dans les jours à venir.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Aoû - 5:50
Je crois que je me suis un peu emmêlée les pinceaux..


-Si si les centaures écrivent enfin pas beaucoup. Mais il préfère ne pas m'envoyer le lettre car comme tu l'as dit on a pas beaucoup d'intimité à Poudlard.


Ils me manquer terriblement, les balades sur le dos de Ronan ou encore les courses contre Bane (Bon, je perdais à tout les coups mais contre un centaure je me débrouille pas mal^^). Les centaure sont des gens tellement fort, courageux, Loyal. On peut pas dire que j'ai beaucoup hérité du côté courageux mais je suis très loyal alors ça compense un peu..Je me rappelle à chaque fois que Firenze voulait m'apprendre à lire j'étais toujours déconcentrée par les oiseaux qui se poser devant nous. Mais il n'y a pas que lui il y avait aussi Ronan et Hagrid qui eux choisissaient toujours le bon créneaux horaire pour mon apprentissage: dès le matin, comme ça sa m'obliger à rester concentrée puisque si je ne rester pas à apprendre pendant une heure, je n'avais pas le droit d'allez en balade avec Hagrid.


-Tu as sans doute raison. Je me fais peut-être des images négative de lui.


Toutes les remarques de Guenièvre sont si convaincante, mais commence est-ce possible de me mentir sur un tel sujet. Surtout de la part d'Hagrid et Firenze eux qui m'ont toujours dit que le mensonge ne te servira à rien.


-Oh heu..Ce sont mes parents qui m'ont laissée à la garde des centaures et d'Hagrid pour me protéger durant la guerre loup/vampire. Mais maintenant, je ne sais pas où ils sont ni si ils sont encore en vie..


Si ils m'avaient laissée ici pour me protéger pourquoi ne pas être revenue me cherchez après cette fichue guerre? Ils m'ont peut-être oubliée, ou ils sont mort durant cette guerre. Ils ont peut-être était transformé en vampire..Je n'en sais rien et je ne serais peut-être jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Aoû - 15:05
L'idée que les centaures n'écrivent pas à leur protégée pour être plus discrets lui semblait meilleure. Qui de plus secrets que les centaures, en même temps ? Normalement, une partie de leur culture et de leur fierté consistait justement à ne pas se mélanger aux humains. Ce qui, comme l'avait justement rappelé Capucine, leur jouait des tours lorsque le Ministère se décidait à exploiter cet isolement volontaire. Elle n'était pas au taquet sur la situation géopolitique des centaures exacte, mais il était certain que refuser de se faire représenter, même par fierté bien placée, n'aidait pas leur cause de "créatures magiques". Cet indépendance farouche rendait d'ailleurs d'autant plus bizarre le fait qu'ils aient recueilli Capucine. Qui de sain d'esprit aurait laissé son enfant grandir chez les centaures ? Ils n'avaient rien de nourrices !
 
"En même temps, le Directeur Rogue ne fait pas trop d'efforts de présentation. Peut-être que ça lui fait plaisir d'entretenir les préjugés sur sa personne. Mais c'est quelqu'un de bien, à défaut d'être quelqu'un d'agréable.."
 
Lèvres pincées, cheveux gras, toujours habillé plus noir qu'un croque-mort, et préférant enseigner dans des cachots non chauffés ? Le vampire ne faisait clairement aucun effort pour cultiver son fan club, distribuant les remarques acerbes avec une sévérité qui faisait frémir les première année, et absolument zéro once de charisme. Pour l'avoir côtoyé durant leur lutte contre les Deux Grands, Guenièvre savait que ces dehors austères cachaient de vraies valeurs morales et un grand amour pour ses enfants… mais il fallait creuser pour le voir ! Pas étonnant, dans de telles conditions, que Capucine ait pu être indutie en erreur sur son attitude vis-à-vis d'elle.

"Comme c'est étrange ! Ils ne devaient pas avoir beaucoup confiance en les systèmes humains pour prendre une mesure aussi extrême. Et… pardonne-moi de te le demander, mais puisque tu as mentionné le sujet la première : est-ce que tes parents étaient impliqués dans cette guerre ?"

 

Bon, soyons honnêtes cinq minutes : c'était une question con. Un vampire n'était pas censé révéler qu'il l'était, et les loup-garous évitaient en général de s'en vanter. Elle avait donc très peu de chances d'avoir une raison honnête. Mais enfin, à vue de nez, Capucine n'était ni l'un ni l'autre, et pourquoi prendre des mesures aussi extrême pour protéger un enfant d'une guerre qui ne le concernait absolument pas ? Et puis, il y avait forcément plus dans cette histoire pour que le professeur réagisse de manière négative, même hypothétiquement. Poudlard accueillait régulièrement des élèves vampires, ou loup-garous, et ça ne posait pas de problème à l'heure actuelle. Qu'est-ce que Capucine (ou ses parents) pouvaient avoir de si spécial ? 


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Aoû - 8:15
Comme l'avait dit Guenièvre précédemment on a pas beaucoup d'intimité à Poudlard. Si Firenze ou un autre centaure du clan m'envoyer une lettre, tout Poudlard serait au courant. C'est pas que j'ai honte du clan dans lequel je vis..non non. Mais, c'est dur à expliquer et dur à comprendre. Je ne sais pas si Guenièvre est au courant au sujet du Ministère vs Centaure.


-C'est sûrement quelqu'un de bien, mais pour sa il faut apprendre à la connaître. C'est peut-être une façade son côté un peu "méchant"..


Apprendre à le connaître, pour sa il faudrait qu'il soit d'accord de s'exprimer selon ce qu'il veut vraiment et pas selon son rôle de professeur. Si Guenièvre dit qu'il a un bon fond c'est sûrement vrai. Je me tourna pour être face à Guenièvre laissant le paysage derrière moi.


-Tu as l'air de bien le connaître, pour dire tout ça.


Ce que je venais de dire était stupide, Guenièvre est ici depuis bien longtemps que moi, alors forcément elle a appris à connaître ses professeurs. Mais j'aurais aimé qu'il y est une histoire derrière les paroles prononcer par Guenièvre.


-D'après Firenze, mes parents et le clan étaient de très bon amis et avaient une très grande confiance en eux. Pour tout te dire je ne sais pas du tout, on ne parle jamais ou très peu de mes parents dans le clan ou même avec Hagrid, ils évitent tout le temps la discussion.


Je ne sais absolument rien de mes parents, je ne connais même pas leur nom ! Je ne suis pas capable de placé un nom sur le visage de mes parents. La seule chose que j'ai d'eux ce sont les cheveux et les yeux de ma mère et les livres de mon père. C'est tout ! J'trouve sa horrible de ne rien connaître sur ses parents..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Aoû - 10:37
Guenièvre eut un petit sourire quand Capucine élabora sur le professeur Rogue, qu'il "fallait apprendre à connaître". Oui, plutôt. La remarque était assez drôle. En fait, elle-même n'aurait même pas prétendu "bien" le connaître. Elle l'avait côtoyé de près dans des situations extrêmes, et ça lui avait forcément donné un vision plus complète du personnage. Maintenant, il restait quelqu'un de très secret, et elle était parfaitement consciente de ne voir que ce qu'il voulait bien montrer. Disons qu'il n'avait pas le visage le plus expressif du monde ! (Spoiler alerte : il avait toujours l'air mort de l'intérieur.)


"Je crois que tu as raison, il se protège avec une façade. Effet garanti je pense : à part peut-être le professeur A. Lupin,personne n'ira jamais l'embêter pour bavarder avec lui pendant trois plombes."


Et si elle-même le connaissait bien ? Gue retint un éclat de rire. Merlin que c'était rafraîchissant d'être face à une enfant qui semblait tout ignorer ou presque des Deux Grands !  Voilà où était l'intérêt d'être élevée par des centaures ! Bon, comment lui répondre ? Elle ne pouvait pas parler de l'Ordre du Phénix, tout de même.


"Mieux que certains élèves, c'est sans doute vrai. J'ai... pas mal travaillé pour la chute des Deux Grands. Et bien sûr, le Directeur Rogue s'est impliqué sur le sujet aussi. Pour protéger l'école, et sa famille. C'était sa fille Julianne qui était possédée, après tout. Tu n'as pas trop suivi toute cette histoire, n'est-ce pas ?"


Dingue de penser que ce qui n'était qu'une histoire pour Capucine était la partie la plus importante de sa vie à elle. Mieux valait la laisser se rattraper en lisant les journaux elle-même, dans ce cas, et lui proposer de répondre à ses questions ensuite. Peut-être que pour une fois, elle s'amuserait du changement de tête de son interlocuteur quand il ou elle apprenait son statut de réincarnation consciente de Godric Gryffondor. L'effet de surprise et les remarques candides se faisaient rares, ces derniers temps.


"Tu ne sais rien de tes parents ? Tu as vraiment une histoire hors du commun. Tu devrais peut-être demander au Directeur Rogue. Il ne te mangera pas, et en plus c'est le directeur de ta maison. SI tu veux mon avis, sa réticence concernant ton inscription à Poudlard n'a rien à voir avec toi. S'il a vraiment eu un problème, ça doit sûrement venir de ce qu'il sait de tes parents. Ca n'est pas forcément négatif, attention, mais peut-être qu'il s'inquiétait pour la sécurité de l'école."


Le mystère était épais, mais s'il y avait une once de vérité dans ce que Capucine lui avait raconté sur le comportement de Rogue, alors elle était quasi certaine qu'il détenait au moins une partie des informations concernant les parents mystère. Le plus surprenant étant qu'Hagrid n'ait toujours pas gaffé en laissant filtrer une partie de secret. Soit le Directeur Rogue avait bien plus d'influence sur lui que n'en avait eu le Directeur Dumbledore en son temps, soit le sympathique garde-chasse ne savait tout simplement rien. Les deux scénarios étaient possibles. Dans tous les cas, le "mystère Capucine" l'avait piquée au vif, elle aussi, et elle comptait bien aider la gamine à l'éclaircir. Il y avait trop longtemps qu'elle ne s'était pas mise une bonne enquête/mission sous la dent !


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Aoû - 13:13
Capucine n'a même pas aperçu le sourire que Guenièvre lui adressait car elle s'était retourner pour regarder la forêt qui c'est elle pourrait apercevoir Firenze ou encore Bane à la chasse. Mais, malheureusement pour elle les arbres de la forêt étaient si touffus. Pourquoi fallait-il qu'il y est tant de feuilles sur ces branches ? 


-Et puis je pense que lui n'ont plus n'aimerais pas discuter pendant des heures à part si c'est lui qui a débuté la conversation et qu'il en est vraiment envie.


Une façade..Tout le monde a une façade certaine sont plus visible que d'autres. Je me tourna de nouveau face à Guenièvre..Vivre dans une forêt n'est pas le meilleure moyens pour connaître des choses, il faut vraiment que je lise de plus en plus la gazette du sorcier. Je ne peux m’empêcher d'esquisser un sourire honteux.


-C'est vrai, j'ai pas tout suivie. C'est un des désavantages de vivre dans une forêt avec un clan de centaure.Tu..tu veux bien me raconter ce qui c'est passé ?




Je savais juste que Malka a été victime de torture à cause des deux grands c'est tout..


-C'est horrible tu ne trouve pas ? Ne rien savoir sur ces parents. Je n'y avais jamais pensé, j'essayerais de lui parler. Mais, c'est le Directeur de Poudlard. Il a surement autre chose à faire que de me parler tu ne pense pas ?


Le sécurité de l'école..Voudrait-elle dire par là que mes parents était un danger pour le Professeur Rogue ou même pour l'école entière. Cette idée me donne le frisson, mes parents n'étaient quand même pas méchants. Non, c'est pas possible..enfin je l’espère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 609
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Aoû - 12:20
"Merlin, te raconter tous les Deux Grands ? C'est une longue histoire. Tu devrais essayer de consulter les archives de la Gazette sur le sujet à la bibliothèque."


Bon, mais c'était aussi vrai que c'était de l'histoire récente et qu'il n'y avait pas encore de livre d'histoire sur le sujet. Et que la Gazette avait passé plus de temps à faire circuler les rumeurs et attiser la peur qu'à réellement informer les gens. Capucine n'y apprendrait peut-être pas tant de véritablement utile. Avait-elle réellement envie que la gamine apprenne cette histoire de Réincarnations via la presse à sensation ? Nope.

"Bon okay, je peux te donner les grandes lignes. Il y a des siècles de ça, un homme nommé Sarkasius Ternac fit un pacte avec le diable et une sorte de malédiction se propagea sur sa famille. Sa descendante directe actuelle est Julianne VanHolsen, la fille aînée du Directeur Rogue. Et bien, elle et Lucius Malefoy se sont retrouvés possédés à cause de cette malédiction. Ce sont eux qu'on appelle les Deux Grands : deux psychopathes remplis de supers pouvoirs et de folie meurtrière, pour ne pas rentrer dans les détails. Avec leurs partisans, les Dévots, ils ont semé la terreur dans toute l'Angleterre. Evidemment, à l'époque on ne savait pas qu'ils étaient possédés, on pensait qu'ils agissaient d'eux-mêmes. Je te laisse imaginer si le Directeur Rogue était content de voir la tête de sa fille comme ennemi public numéro un."

Il avait de très bonnes excuses pour être désagréable, sur ce coup là. Gue inspira un grand coup, et regardant Capucine droit dans les yeux, continua son récit accéléré : 

"Le seul moyen de mettre fin à cette possession, c'était d'accomplir un rituel. Ce qui a été fait, et le règne de Terreur s'est terminé. Julianne VanHolsen et Lucius Malefoy ont été jugé. Certains diront qu'ils ont eu une peine trop légère pour tous les crimes atroces qu'ils ont commis, mais j'ose espérer que la majorité des gens a compris qu'ils étaient possédés et qu'au fond, eux aussi étaient des victimes. Le corps de Mme VanHolsen a quand même enlevé sa propre fille... Bref. Pour accomplir le rituel, il fallait la présence des quatre réincarnations conscientes des fondateurs de Poudlard. Un genre de plan cosmique qu'ils avaient mis en place depuis des siècles parce qu'ils savaient que la malédiction allait resurgir après leur mort."

Capucine semblait intéressée. Showtime.


"Et donc, entre autres, il se trouve que la réincarnation consciente de Godric Gryffondor, c'est moi."


Elle laissa le silence s'installer le temps que Capucine digère l'information. Ou pas. Peut-être qu'elle n'avait aucune idée de l'importance de l’événement, de ce qu'était une réincarnation, du phénomène à qui elle parlait actuellement. Hey, attention ! Pas que Gue se vante d'être un phénomène mais... yep, il fallait bien reconnaître que son histoire, dite comme ça, semblait franchement invraisemblable. Et qu'elle était exceptionnelle, dans son genre. Elle posa une main sur l'épaule de Capucine, revenant à un sujet plus personnel pour la petite fille :

"Oui, c'est dur de ne pas connaître sa famille. Je pense que tu peux aller lui parler. C'est son métier de s'occuper des élèves après tout."

Des fois, c'était aussi naze de connaître sa famille, quand elle n'était pas à la hauteur (coucou Maman !). Ou de l'avoir aimée puis perdue (pauvre Mar). Evidemment, elle garda ce genre de réflexions pour elle. Capucine avait bien le droit de rêver à son happy ending.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Aoû - 12:10
Ce que me raconter Guenièvre était fou et très effrayant. Je l'a regarder avec mes yeux bleus, très intéressée par son récit, elle raconte vachement bien. On a l'impression qu'elle été au cœur de l'action...


-C'est assez effrayant..C'est sur que voir le nom de son enfant sur les journaux pour dire que c'est une personne cruel.


La fille du Professeur Rogue..C'est peut-être ce qui expliquerais son comportement envers les autres, qui sait ? Enlevée sa propre fille, je n'imagine pas comment sa a dut être très dur entre la mère et la fille quand tout était redevenue normale.


-C'est les Deux Grands qui ont torturer Malka, c'est bien sa ?


Malka est la première personne avec qui j'ai parlé c'est une amie pour moi, je ne veux pas imaginer à quel point elle a dut souffert. Quoi ??? Guenièvre réincarnation de Gordic Gryffondor..Elle a dut rigolé quand je lui est parlé de Poudlard. C'est impressionnant de se trouver devant la réincarnation d'un des créateurs la Grande Ecole de Magie. J'essayer de garder une expression neutre pour ne pas par être hystérique face à la situation.


-Wouaw, je ne suis pas la seule à avoir une histoire hors du commun.


C'est quand même impressionnant, est-ce que sa veut dire que je dois la vouvoyer..Non, mauvaise idée. Après tout Guenièvre est quelqu'un de parfaitement normale (enfin presque..), si jamais je commence à la vouvoyer elle va peut-être mal le prendre. Je regarder sa main poser sur mon épaule, un petit sourire s'afficha sur mon visage.


-Je..J'essayerais d'allez le voir, dès que je..enfin qu'il pourra me recevoir.


D'un côté j'avais envie d'allez le voir en espérant qu'il me parle d'eux mais d'un autre côté, si c'est pour me dire que mes parents ne sont pas comme ceux que l'on croise au chemin de traverse tenant leur enfant par la main, tous souriant et joyeux..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Envoyons un hibou [Libre]
» Lettre [libre]
» Obama en chute libre ...
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: L'Extérieur du Château :: La Volière-
Sauter vers: