:: Entre les murs :: Les Couloirs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rencontre forte en émotions

avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 53
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Un petit écureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Juil - 12:42
Ahh les couloirs! J'adore les couloirs, sûrement parce que..je ne sais même pas pourquoi. Mon couloir préférer celui qui mène à la bibliothèque, j'aime beaucoup la bibliothèque aussi. Enfaîte j'aime tous les endroits de Poudlard sauf ma salle commune..C'est bizarre normalement c'est un des lieux que l'on adore parce qu’on est que entre Serpentard..Mais moi je n'aime pas sa sans doute parce que je n'est aucun ami de ma propre maison, c'est possible. Depuis le début je n'est eu que 2 vraies discussions avec des élèves, et oui seulement 2 personnes...


Ma main effleure les pierres des murs, ces pierres sont tellement froide mais ce château est tellement chaleureux. Bizarre le contraste, ces derniers temps je ne me sens plus à mon aise ici. J'ai envie de retourner vivre parmi les centaures, dormir dans un arbre, manger les baies que personnes n'osent touché car ils ont peur d'être empoisonnés..Mais je garde sur moi, je garde absolument tout sur moi, c'est difficile de garder autant de chose dans un si petit corps. 


Je sers contre ma poitrine les livres qui sont désormais finit de lires, il va falloir que je retourne à la bibliothèque en empruntés d'autres, sa commence à m'ennuyer de devoir les relire un à un. Je les connais sur le bout des doigts, même mes livres de cours je les connais par cœur et pourtant je ne lève jamais la main pour donner la réponse. Pourquoi ? bah, comme d'habitude j'ai trop peur pour sa. J'ai peur de lever la main, de me faire des amis et pourtant je n'est pas peur de grimper sur le dos d'une acromantule ou encore de jouer avec des lutins de Cornouailles. 


-Pfiou, il fait chaud aujourd'hui..


J'aurais voulut enlever ma robe pour essayer d'avoir un peu moins chaud mais je la garde..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 443
Age : 22
Localisation : De retour à Poudlard
Age du perso : 15 ans
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 22 Juil - 2:25
[Quand est-ce que l'on joue la scène ? A la fin de la première année de Capucine, ou au début de sa deuxième année ? Car si l'on mettait une date de juillet, les filles seraient en grande vacances Wink ]
 
Malka avait finit ses devoirs à la bibliothèque. Elle y était venue pour travailler, et appréciait le calme et l'absence de distractions. Et puis, quand elle faisait ses recherches sur Avalon, elle y avait passé tellement de temps qu'elle y avait pris ses habitudes. C'était un endroit où elle se sentait à l'aise. Sa cousine Maryna lui avait même montré comment les statues et dessins au plafond n'étaient pas seulement là pour faire beau mais également pour se repérer parmi les kilomètres de rayonnages. Depuis, elle trouvait toujours ce qu'elle cherchait facilement et rapidement. Enfin, maintenant qu'elle avait finit de remplir laborieusement deux parchemins pour le prochain cours de Potions du Directeur Rogue (et non, ça n'était toujours pas sa matière préférée), elle avait envie de s'ébrouer un peu. Peut-être prendre l'air ou… elle regarda sa montre. Personne ne prenait de bain à 15h de l'après-midi. Et si elle allait s'entraîner à l'élémentalisme dans la salle de bain des préfets ?
 
Ravigorée par cette idée, elle reprit son chemin d'un bon pas, sa sacoche de livres et de matériel de classe en bandoulière sur l'épaule. Depuis son retour d'Avalon, elle était en pleine forme. Fini les crises de nerfs (littéralement) intempestives ! Elle pouvait marcher aussi vite qu'elle voulait, ou courir, ou avoir des émotions fortes, et pourtant elle ne perdait jamais en mobilité. La jeune Griffondor sentit un sourire flotter sur ses lèvres à cette idée. Elle était tellement perdue dans ses pensées agréables qu'elle dû faire un pas de côté un peu brusque pour éviter la petite silhouette avec laquelle elle allait rentrer en collision, qu'elle eut le plaisir de reconnaître comme son amie Capucine.

"Bonjour Capucine !  Comment ça va ?"

 
Elle était contente de la croiser. Elle était de bonne humeur, de toute manière. Finir ses devoirs de potions donnait un sentiment de libération ! Elle sourit donc :
 

"C'est vrai qu'il fait chaud, j'été justement en train de penser que j'allais peut-être aller me baigner. Et toi, tu fais quoi ? Ca n'est pas à la bibliothèque que tu trouveras de la fraîcheur, malheureusement. Mrs. Pince à fait fermer toutes les fenêtres de peur que des pages ne s'envolent…"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1536
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Juil - 16:35
Blair Boarson, 15 ans, 5ème année, Préfète de Serpentard
Virginia Prissy & Clarence Prissy, 14 ans, 4ème année
Larry Moss, 17 ans, 6ème année
 
Blair, les faux-jumeaux Virginia et Clarence, et Larry se promenaient actuellement dans les couloirs de Poudlard, en "gang". Blair, qui était préfète, appelait ça "patrouiller" mais en regardant Larry, qui était un vrai colosse, tous les élèves, en particulier les plus jeunes, savaient bien de quoi il s'agissait : d'intimidation pure et simple où le petit groupe de Serpentard entendait affirmer sa supériorité à chaque détour de couloir, dans la plus pure tradition qui avait fait la mauvaise réputation de leur maison. Bref, les quatre déambulaient sans but précis en ricanant de temps à autre et en toisant leurs camarades d'un air méprisant. Les jumeaux Prissy, qui portaient bien leur nom de famille, étaient particulièrement doués en la matière : port de tête aristocratique, teint pâle (ça faisait plus "sang pur"), nez en l'air et pour Virginia, cheveux retenus par une abondance de dentelle noire. Un bien beau groupe donc.
 
Ce fut Clarence qui repéra le premier le groupe formé par Capucine et Malka.
 
"Et toi ! Qu'est-ce que tu fais à parler à une Gryffondor ?" héla-t-il Capucine.
 
Flairant l'occasion d'impressionner facilement une petite première année, Larry se rapprocha des deux filles, les dominant physiquement. Les trois autres suivirent le mouvement, bloquant le passage à Malka et Capucine.
 
"La mutique qui s'acoquine avec Mamzelle Peur-du-noir, en même temps…", glissa audiblement Virginia à Blair.
 
Il suffisait d'avoir lu La Gazette l'année précédente pour avoir appris des choses croustillantes sur Malka Covey Black (qui déshonorait totalement un nom aussi ancien, soit dit au passage). Le Procès des Deux Grands s'était peut-être déroulé à huis-clos, mais pas mal de choses avaient filtré dans les journaux, y compris de fabuleux détails sur le stress post-traumatique de la blonde. Les Serpentards de leur acabit n'attendaient qu'une seule chose : que cette sainte nitouche de Préfète Parker débarrasse le plancher pour essayer de faire peur à la Gryffondor.
 
"Alors Covey, toujours peur des doigts qu'il te reste ? On t'aide en t'en enlevant d'autres ?" susurra Blair sur un ton faussement bienveillant, suffisamment bas pour que seul leur petit groupe puisse entendre.
 


Evidemment, elle n'aurait jamais eu le cran de s'en prendre physiquement à Covey Black directement, Larry était là pour ça. Mais c'était délicieux de voir la fille pâlir jusqu'à prendre la couleur de la neige.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Juil - 20:47
On approchait de la fin de l'année et cela se ressentait. Peu importe leur maison, les élèves étaient surexcités. Cela se comprenait, Maryna aussi avait hâte que la fin de l'année soit là. Que soient enfin fini les examens et devoirs et qu'elle puisse profiter du soleil qui avait choisi cette période pour faire son apparition. Au moment où elle devait réviser. Certes la Serpentard avait toujours eu des bonnes, voire excellentes notes mais ce n'était certainement pas une raison pour se relâcher !
 
Et en dehors de ces moments où la jeune fille révisait, elle devait également remplir son rôle de préféte et patrouiller dans les couloirs. Elle venait justement de rappeler à l'ordre deux Griffondors de 3ème années qui avaient trouvé amusant de faire peur à tous ceux qui passait devant eux à l'aide de pétards et autres attrapes qu'ils avaient sûrement trouvés à la boutique des Maraudeurs. Maryna n'avait rien contre les farces et attrapes en temps normal mais là ils étaient allés un peu loin quand même ! Ils avaient terrifié une Poufsouffle de 1ère année qui s'était enfuie en pleur, ainsi qu'un groupe de filles de Serdaigle qui s'était enfuie en hurlant (littéralement parlant) dans les couloirs, provoquant ainsi de la pagaille supplémentaire et dérangeant un cours.
La jeune fille marchait donc d'un bon pas dans les couloirs en guettant des bruits suspects ou au contraire une absence de bruit totale! Elle est particulièrement attentive étant donné qu'elle avait entendu dire que ceux qui se faisait appeler "le gang terreur" était de sorti. Il s'agissait en fait d'un groupe de Serpentard de 4,5 et 6ème années qui aimaient particulièrement terrorisé les plus jeunes. Ils en étaient même cruels. Et s'il y avait une chose que Maryna ne tolérait pas, c'était bien ça !!!  Elle n'avait pas encore réussi à les pincer en flagrant délit mais elle n'avait pas renoncer. Surtout que parmi eux se trouvait une préfète de 5ème année ! La jeune fille ne comprenait pas ça, ces gens devraient avoir honte !
 
La jeune fille était donc particulièrement attentive et c'est ainsi qu'elle remarqua une groupe de premières années qui hâtaient le pas en chuchotant et en lançant des regards méfiants derrière eux. Cela lui mit la puce à l'oreille et elle accéléra le pas, surtout en voyant un petit Serdaigle tourner le dos à la bibliothèque en courant. Elle atteint le tournant du couloir et aperçut le fameux groupe de Serpentards entourant deux pauvres jeunes filles dont ils avaient apparemment fait leur cible. L'une d'elle était une Serpentard de 1ère année qui s'appelait Capucine et l'autre… Mais,… il s'agissait de Malka!!! Là le sang de Maryna ne fit qu'un tour ! On ne touchait pas à son cousine !!!
 
Elle s'approcha rapidement mais discrètement du groupe, juste à temps pour entendre la dernière phrase prononcée par Blair. Elle les tenait !
 
"Dites donc là ! Je ne vous dérange pas? clama-t-elle en en se plantant derrière eux, mains sur les hanches."
 
Ses yeux lançaient des éclairs et présentaient un éclat dur tel qu'ils l'étaient rarement. On imaginait très bien une tornade en la voyant comme ça. La scène qu'elle avait sous les yeux la mettait en rage. Capucine était tout bonnement terrifiée, la pauvre, elle était suffisamment timide comme ça ! Et Malka… et bien Malka était blanche comme un cachet d'aspirine (et encore) et tremblait. La jeune fille n'aurait su dire si c'était de rage contenue ou de souvenirs désagréables. Elle aurait plus parié sur la rage car même si sa cousine ne montrait que rarement ses sentiments, la Serpentard savait bien qu'à l'intérieur elle n'en était pas moins pleine de convictions et de courage. Et après tout ce qu'elle avait subi on ne pouvait donc pas la laisser tranquille?!
 
"Vous vous croyez malin peut-être? Blair, tu n'as pas honte ?"
 
Elle allait tous les trainer dans le bureau de Rogue, ça n'allait pas trainer !


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 53
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Un petit écureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Juil - 6:01
La présence de Malka me réchauffer le cœur, j'adore parler à Malka. C'est la seule qui connait mon "histoire" à par bien sur les professeurs. Capucine avait décidément trop chaud, elle enlevât sa robe de sorcier et la posa sur son bras afin de la porter.


-C'est bien dommage, je comptais ramener ces livres là-bas. J’espère pour toi que l'eau sera à une bonne température.


J'imagine bien que Malka allait se baigner dans le lac noir, elle me l'a dit lors de notre première rencontre. Le lac noir à beau être un endroit magnifique mais l'eau n'a pas forcément la température voulut. Capucine eu une idée idiote. Dans le forêt il y a un lac entouré de fleurs de toutes les couleurs, c'est un endroit magnifique et les rayons du soleil qui traverse le feuillage des arbres donne une température idéal au lac, que personnellement j'appelle "Le Lac aux fleurs" très original..


Capucine regarder autour d'elle pour trouver un sujet de discussion quand..


-OH non..


La jeune Serpentard aperçu le groupe de Serpentard, qu'on appelle "le gang terreur", Capucine savait très bien ce qu'ils faisaient. Elle voyait très bien la direction qu'ils prenaient c'était la notre..Capucine aurait voulut prendre Malka par le bras et partir en courant, au lieu de sa je restais sans rien dire jusqu'à qu'un jeune homme à la carrure impressionnante nous rejoignit.


-Je parle à qui je veux..Murmurais-je  si bas que je ne suis pas sur qu'ils est entendus.


Je restais la tête basse sans rien dire, quand le gang s'en prenait à Malka je souleva ma tête pour les fusiller du regard. C'est dans ces moments-là que j'aurais voulut avoir une gage pleine d'accromantule dans ma robe pour leurs envoyé dessus. Mais joues devenait rouges tellement la colère me remplit, mais je ne fis rien..rien du tout et les laisser parler.


Quand j'entendu Maryna je fus soulagée, ça y'est ils allez arrêter, je garder tout de même la tête baissée fixant mes chaussures pour éviter de croisé le regard de Larry qui m'effrayer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 443
Age : 22
Localisation : De retour à Poudlard
Age du perso : 15 ans
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Juil - 14:24
Malka offrit un grand sourire à Capucine et laissa &échapper un léger rire joyeux. Bien sûr que l'eau serait bonne dans la Salle de Bain des Préfets ! Il lui fallu quelques secondes pour réaliser que sa camarade ne pouvait deviner d'où elle parlait, et pensait peut-être au lac. Oui, elle lui avait déjà dit qu'elle aimait bien y aller. C'était une possibilité d'ailleurs, en ce début d'été, au moins la surface serait bonne. Mais... elle ne pourrait pas librement y faire des essais d'élémentaliste. Mieux valait donc la salle de bain des préfets, même s'il était vrai qu'être dehors par un temps pareil aurait été délicieux. Peut-être... Peut-être qu'elle pouvait se passer d'entraînement véritable aujourd'hui et sortir tout de même, du moment qu'elle se baignait quand même.
 
"Oh tu peux les ramener... Mais rien ne t'oblige de rester après ! Tu veux venir te baigner avec moi ?"
 
A moins bien sûr que Capucine ait vraiment prévu de travailler à la bibliothèque, car il ne fallait pas oublier que les examens de fin d'année approchaient rapidement. Toutefois, il ne lui fallut que quelques secondes pour réaliser que le "oh non" dépité de son amie n'était pas un refus dû à un trop plein de travail. Sentant ses poils se hérisser littéralement, Malka sortit sa baguette, prête à un éventuel grabuge. Tous les Serpentards ne finissaient pas bien, et certainement pas le "Gang Terreur". On était jamais trop prudent. Cherchant à désamorcer la situation, elle prit le bras de Capucine de sa main libre, et sans plus de commentaire qu'un haussement de sourcil dégoûté à l'égard de Clarence Prissy, essaya de se forcer un passage pour se dégager. Ca ne servait à rien de répliquer et d'envenimer la situation. Des gens pareils ne méritaient pas qu'on s'attarde, c'était tout. Elle était prudente mais ça n'était franchement pas quatre minables comme eux qui allaient véritablement lui faire peur. D'ici à ce qu'ils aient l'étoffe d'un Grand, vous aviez le temps de repasser !
 
"Viens Capucine, on s'en va."
 
Elle se retrouva presque à donner un coup d'épaule à Larry Moss et se mordit la lèvre. Même avec la meilleure volonté du monde, elle n'avait pas le physique pour se frayer un chemin. Larry était un grand gaillard, et elle, qui avait trois ans de moins, était d'une stature petite et frêle. Quant à Capucine...  Une première contre un garçon de 17 ans, ça n'était même pas la peine d'y penser. Elles étaient coincées.
 
"Laissez-nous passer." Elle s'efforça de prendre un ton ferme, comme si elle donnait une consigne à son petit frère Procyon. 
 
Malka se força à ne pas baisser les yeux devant la méchante réplique de la soeur Prissy, dont elle ignorait le prénom (et qu'elle ne tenait d'ailleurs pas spécialement à connaître). Oui, elle avait peur du noir. Ca n'était pas exactement un secret d'Etat et elle n'en avait pas honte, même si bien sûr, sur un ton pareil, la réplique se voulait blessante, et y réussissait. Néanmoins, pour l'instant elle arrivait à garder son calme. Ca n'était pas exactement comme si un Serpentard se moquait d'elle pour la première fois. Ce qu'elle n'aimait cependant pas, c'était la sensation d'être acculée et sans échappatoire alors que la situation pouvait dégénérer. Tous ses instincts lui hurlaient de balancer immédiatement des sortilèges de défense. Mais ils étaient plus nombreux qu'elles et pour l'instant, la meilleure stratégie était de garder son calme. 
 
Non, elle maîtrisait à peu près la situation jusqu'à ce que la préfète de Serpentard, Blair, prenne à son tour la parole avec une violence qui lui coupa le souffle (non, vraiment). Malka sentit le sang se retirer de son visage, et le choc laissa très vite place à une rage qui la faisait légèrement trembler. Comment... Les mots lui manquaient. Comment pouvait-on oser dire une chose pareille, quand on n'était que de la pacotille pareille ?! Cette fille n'était rien, ne savait rien ! De quel droit la renvoyer à ses heures les plus sombres ? C'était de la pure cruauté, gratuite. La Griffondor, qui avait prévu de s'entraîner à contrôler ses dons naissants d'élémentaliste, les sentait pour la première fois lui échapper sous le coup de l'émotion. Ou plutôt, elle était dans un tel état qu'elle n'était plus capable de s'en rendre compte. Leur coin de couloir était en train de se remplir de vapeur, comme dans une salle de bain surchauffée, sa colère ébouillantant littéralement l'atmosphère. Formant un tableau presque inquiétant, elle se tenait immobile, ses cheveux blonds collés aux tempes par l'humidité ambiante, pâle comme une morte, ses yeux bleus brillants, seule trace de couleur restant sur son visage, fixés sur Blair, et si envahie par l'émotion qu'elle était pour l'instant incapable de parler. 
 
L'arrivée providentielle de Maryna lui laissa le temps de reprendre maîtrise de son corps et elle se rendit compte qu'un instant précédant, si des yeux avaient lancé des éclairs, comme disait le dicton moldu, Blair se serait tordue sur le sol comme sous l'effet d'un Doloris. Cette pensée l'effraya. Ca n'était pas elle, ça. Elle était en colère contre le Gang Terreur, elle était à moitié folle de rage mais elle ne les haïssait pas, si ? Non, pas vraiment, pas encore en tout cas. Mais… Blair était une abrutie de 5ème année. Dans d'autres circonstances, aurait-elle été aussi cruelle et haineuse, ou bien n'était-ce que de la fanfaronnade ? Aurait-elle fait une dévote prête à torturer par plaisir ? L'idée même lui donnait la nausée et gênait sa respiration. Et si elle avait plutôt croisé Blair dans un cachot sombre ?

Non. Elle ne pouvait pas se laisser impressionner ainsi. Ce dont ces gens avaient besoin, c'était d'une leçon, et aussi qu'ils comprennent bien qu'elle était intouchables et qu'ils n'arriveraient jamais à lui faire de mal. Ne pas montrer que derrière sa rage pulsait une angoisse sourde, à être ainsi rappelée de la cruauté du monde. Elle leva lentement sa baguette et la pointa sans équivoque sur la préfète de cinquième année, puisque c'était elle la chef de file.

"J'ai dit, écarte-toi de mon chemin. Ne m'oblige pas à devoir me défendre, tu le regretterais."

 
Sa voix était blanche et elle n'avait pas réussi à parler très fort, mais au moins, sa voix ne tremblait pas, donnant à la réplique des allures de chuchotements presque féroces. Elle avait toujours l'air d'un fantôme émergeant d'une brume de vapeur suffocante et si elle s'était vue dans une glace à ce moment là, elle se serait effrayée elle-même. Elle ajouta à l'intention de Capucine et de sa cousine, d'un ton qui peinait à retrouver la normale en feignant le calme, mais déjà moins menaçant :
 

"Tu vois Capucine, c'est peut-être dur pour une autorité de placer la limite quand on se moque de toi. En revanche, il n'y a rien de plus stupide que de menacer physiquement quelqu'un sans équivoque, et devant des témoins amis de votre cible. Le Directeur Rogue a de bonnes raisons de haïr les Deux Grands, peut-être autant que moi, et je suis impatiente de voir ce qu'il réserve à leurs émules au sein de l'école."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1536
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Aoû - 5:16
Blair Boarson, 15 ans, 5ème année, Préfète de Serpentard
Virginia Prissy & Clarence Prissy, 14 ans, 4ème année
Larry Moss, 17 ans, 6ème année


C'était franchement jouissif de voir la minuscule Capucine baisser la tête et n'avoir même pas la force de protester de manière convaincante. Le « Gang Terreur », puisque c'était le nom qu'il avait gagné, se réjouissait toujours de ses succès d'intimidation. En fait, les motivations du petit groupe étaient très différentes. Blair Boarson était une égocentrique, qui, en s'inventant sans trop de mal une personnalité de reine des abeilles, récoltait toute l'attention qu'elle recherchait si activement. Et si de naturellement mesquine et méchante, elle devait parfois fanfaronner pour paraître cruelle, qu'importe, puisque cela lui permettait non seulement d'être admirée, mais également redoutée. Un agréable statut qui lui permettait d'avoir nombre de Serpentards à ses ordres. Couplé à son insigne de Préfète, ses piques assassines lui fournissaient une autorité sur ses paires qu'elle n'était pas prête de vouloir lâcher, quitte à forcer le trait parfois. Les jumeaux Prissy étaient un bel exemple de la fascination qu'elle pouvait exercer : Virginia s'était trouvée en Blair un modèle différent de celui de son frère. Etre les favoris d'une peste attitrée avait ses avantages : d'abord on recevait moins de misères que les petits, et puis, on pouvait à son tour manipuler les plus faibles. Virginia était merveilleusement douée pour être obséquieuse envers Blair, et Clarence trouvait ses avantages à suivre sa sœur sur cette voie, même si les jumeaux trouvaient parfois, sans même oser se l'avouer l'un à l'autre, qu'elle allait un peu loin.

« On s'en vaaaaaa. » répéta Virginia d'une voix sur-aiguë pour se moquer de Malka.
Les deux filles n'allaient aller nul part, et le Gang s'était bel et bien resserré autour d'elles.

« Ah oui, et tu nous donnes quoi, pour qu'on te laisse partir ? »

Clarence ne perdait pas le nord. S'il y avait quelque chose de pécunier à gagner au delà du simple plaisir d'intimider, il était partant ! Tout se passait donc très bien pour le Gang, jusqu'à ce que retentisse la voix de cette pimbêche de Parker. Cette fille se croyait mieux que tout le monde parce qu'elle en savait un peu sur Rowena Serdaigle ? Et qu'est-ce qu'elle foutait là, d'abord, si elle n'était même pas la réincarnation de Salazar Serpentard ? Pas trop sûre de ce que Parker avait entendu exactement qui pourrait l'incriminer, Blair décida de jouer le tout pour le tout :

« Honte de quoi, Maryna ? On discute avec Capucine et son amie. »

Si elle avait pu plutôt envoyer un coup de pied à cette idiote, plutôt de devoir la jouer mielleuse ! Si ça ne marchait pas, au pire, Blair n'en avait rien à faire. Parker avait beau avoir un an de plus qu'elle, elles étaient toutes les deux préfètes, leur autorité se valait et c'était elle, Blair, qui avait le plus de témoins en sa faveur. Elle était si occupée à désamorcé Maryna qu'il lui fallu quelques minutes de plus que les autres pour s'apercevoir que l'atmosphère était soudain moite. Elle se retourna vers ses victimes et sursauta en voyant que Black, qui semblait émerger d'un nuage de vapeur, pointait sa baguette sur elle. Cette fille était tarée ! Et en plus elle était en train de la griller ! Un peu effrayée malgré elle, Blair recula d'un pas, et les jumeaux suivirent son exemple. Seul Larry n'avait pas bougé. La gosse en face de lui était pâle, vapeur ou pas vapeur, et il était certain qu'il pouvait encore lui faire peur. Lui ne parlait pas beaucoup, mais il aimait bien, cette idée de couper des doigts...


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 53
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Un petit écureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Aoû - 6:14
J'aurais voulut faire autre chose que ce que je faisait maintenant, les autres était en train de se moquer de moi j'en était sûr mais je n'oser pas relever la tête je ne voulais pas affronter tous ses regards moqueurs. Je me força à hausser un peu plus le ton dans l'espoir d'être un peu convaincante.


- Laissez nous passez, on a autre chose à faire que de faire mu-muse avec vous..


Elle se força de garder la tête haute mais le regard de bœuf de ce Larry était vraiment effrayant. Je changit la direction vers Blair même si elle était d'une cruauté sans égards, elle faisait moins peur que Larry le bœuf. Je sais c'est puéril de donner des surnoms à des gens par rapport à leur physique mais eux n'avaient aucuns remords à nous en faire alors pourquoi j'en aurais à leur en faire ? 


Ce gang était vraiment horrible, ils feront moins les malins dans le bureau du Professeur Rogue. Je regarder autour de moi pour trouver une issue de sortie et éviter qu'il arrive des choses plus grave. Je n'aimer pas leur façon de se moquer, ils piquer là ou sa faisait mal. Heureusement qu'ils ne sont pas au courant de mon histoire, de la vie dans la forêt interdite, du clan des centaures sinon j'en aurais pris plein la tronche. Une fois de plus je m'efforça de prendre un ton qui ne montrer pas mes vrais sentiments ressentit en ce moment, La peur et la colère.


- Et si nous on a pas envie de discuter avec vous ?


Je me tourna vers Malka, quand je fus surprise par ce que je voyer de la vapeur entourée Malka. Que lui arrivait-elle ? Je me mis derrière Malka et lui chuchota de la façon la plus douce que je posséder en ce moment.


- Malka..


Je n'avais aucune idée de ce qui se passer, mais je continuer de reculer sans voir ou j'allais pour essayer de trouver une issue et partir avant que sa finisse vraiment vraiment mal. Je continuer de reculer encore et encore, je faisais de tout petits pas pour éviter de voir que je commencer à m'enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Aoû - 20:59
Maryna était furieuse, réellement. Comment est-ce qu'ils pouvaient se réjouir et ainsi aimer terroriser des plus jeunes?
La prenaient-ils réellement pour une débile? Une naïve? Ou tentaient-ils juste de sauver leurs peaux? Qu'importe, ils avaient assez nuit comme ça. La jeune fille s'était jurée de protéger sa cousine et il était hors de question de laisser passer quelque chose comme ça. Il aurait pu s'agir de n'importe qui elle aurait sûrement réagit de la même manière mais là, on parlait de Malka. Malka qui avait subi bien plus que sa part de souffrances. Il était plus que temps qu'on lui foute la paix qu'elle puisse enfin passer à autre chose.
 
"Tu me prends vraiment pour une idiote Blair? Franchement, tu trouves que ça à l'air d'une paisible discussion entre amis là?"
 
Il suffisait de voir l'attitude de cet abruti de Larry, planté qu'il était devant les deux filles, le coupant tout passage. Qu'il s'avise de quoi que ce soit celui-là et il allait apprendre à voler. Au sens propre !!! D'ailleurs en parlant de voler... un pouvoir d'élémentaliste se manifesta alors...émanant de ... Malka?! Oui, oui, c'était bien d'elle qu'il s'agissait. Pour l'avoir côtoyé aux côtés de Donovan et étant elle-même élémentaliste, elle aurait reconnu n'importe où cette sensation particulière de quelqu'un manipulant les éléments. Etait-ce volontaire où dû à la colère? Qu'importait, il ne fallait pas qu'elle se laisse dépasser.
La jeune fille était passé par cette étape-là, repassé même il y a peu, celle où à la moindre émotion un peu forte les éléments se déchainaient. Ça finissait rarement bien quand ils finissaient par prendre le pas sur notre volonté pour se déchainer de manière autonome. Non, rarement, et après bonjour les regrets. La situation se complexifiait un peu. Quel contrôle sa cousine avait-elle sur ses pouvoirs? Etaient-ils naissant, récent ou non ?
Il fallait qu'elle l'amène à reprendre contrôle de sa colère, légitime soit dit en passant et ayant eu l'effet attendu, faire reculer les Serpentards. Ou presque… Larry n'avait pas bougé d'un poil. Ce crétin cruel n'imaginait pas qu'il avait sous les yeux une bombe à retardement.  Il fallait la dissiper.
Un vent léger se leva et dispersa la brume, refroidissant l'air entourant Malka. Maryna jeta un regard éloquent à sa cousine, du genre, respire, on se calme. Elle avait tout de même été surprise du ton qu'elle avait employé. Elle ne la lui connaissait pas. Ces idiots étaient vraiment complétement stupides. Malka n'était pas chez les Griffondors pour rien! Et Maryna était vraiment fière de sa cousine. Elles allaient gérer la situation toutes les trois, la jeune fille n'avait aucun doute là-dessus.
Le gang terreur était plus fanfaron que méchant. Ils s'entrainaient les uns les autres, inspirant la terreur par leur renommée et leurs piques célèbres. Les rumeurs se propageant, leur ascendant sur les plus jeunes avait été vite établi.
 
"Maintenant vous allez gentiment vous écarter comme elles vous l'ont déjà demandé deux fois et me suivre jusque chez le Directeur, je suis sûre qu'il va être ravi d'entendre parler de vos exploits."
 
Elle vit que Capucine reculait petit à petit, pas à pas, s'efforçant d'être discrète. Il fallait qu'elle vienne avec eux. Pour témoigner. Elle qui avait fait preuve de courage jusque-là, qu'est-ce qui lui arrivait? Maryna regarda sa condisciple d'un air interrogatif. Elle reporta rapidement son regard sur le gang terreur. Elle ne les laisserait profiter d'aucune opportunité.


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 443
Age : 22
Localisation : De retour à Poudlard
Age du perso : 15 ans
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Aoû - 5:47
Personne n'allait la toucher, et personne n'allait lui faire de mal. Elle ne se laisserait pas faire. D'ailleurs, ça n'était même pas une pensée consciente qu'elle avait, c'était, simplement. Larry se tenait devant elle, avec un sourire menaçant, et Malka avait beau lutter pour maintenir un extérieur calme (une illusion, soit dit en passant, complètement ruinée par le nuage de vapeur qu'elle dégageait), elle était en ébullition à l'intérieur. Sa rage et le vague sentiment de danger qu'elle avait éprouvé l'avaient dopée à l'adrénaline et transformée en cocotte minute. C'était simple, elle était en mode survie. Le moindre mouvement brusque du Serpentard en sa direction, et elle ne répondait plus de rien. Le bras tenant sa baguette pointée sur Blair tremblait sous la tension, mais heureusement pour elle, la Serpentard se recula. Malka n'entendit même pas le murmure de Capucine l'appellant. C'était dur, en cet instant, de se concentrer sur autre chose que la silhouette imposante de Larry, encore trop proche d'elle et menaçante. Le sang qui lui battait au tempes était pour la troisième année le bruit le plus fort du moment, bien qu'elle fit de son mieux pour maîtriser sa respiration, qui menaçait de s'emballer. Même la voix ferme de Maryna réprimandant Blair lui semblait lointaine.

Ce fut finalement la sensation d'un froid soudain qui l'aida à s'ancrer plus fermement dans le présent. C'était comme si champ de vision s'élargissait soudain pour de nouveau prendre en compte l'intégralité de la scène. Blair et les jumeaux s'étaient légèrement éloignés, Capucine était derrière elle, et Larry restait seul sur son chemin. Elle était en sécurité à Poudlard, et en face d'elle n'étaient rien que des élèves de pacotille. Elle croisa le regard de Maryna et haussa légèrement les sourcils en lui rendant un coup d'oeil tout aussi éloquent. C'était passé, okay, elle allait bien. Elle inspira profondément, et décala sa baguette sur Larry :

"Bouge !" ordonna-t-elle avec une netteté impérieuse de celles qui fige les enfants désobéissants sur place quand on leur lance "stop" en les voyant escalader une fenêtre.

Retrouvant lentement des couleurs, elle rajusta une mèche de ses cheveux derrière son oreille de la main gauche. Pourquoi avait-elle les cheveux mouillés ? Etrange. Elle fronça les sourcils devant ce mystère et attendit que le grand Serpentard la laisse passer pour pouvoir rejoindre sa cousine à qui elle lança un regard interrogateur : est-ce qu'elle voulait qu'elles aussi viennent voir le Directeur Rogue ? La scène risquait d'être laide. Imaginer le froid professeur Rogue massacrer verbalement le Gang Terreur d'un ton traînant et glacé la faisait presque se crisper d'avance. Qu'on veuille imiter les Deux Grands, ou même que l'on se moque de leurs crimes dans son école allait probablement le mettre en fureur. Ils l'auraient bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1536
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Aoû - 9:47
Blair Boarson, 15 ans, 5ème année, Préfète de Serpentard
Virginia Prissy & Clarence Prissy, 14 ans, 4ème année
Larry Moss, 17 ans, 6ème année


Les filles et Clarence gloussèrent allègrement face aux remontrances peu convaincantes de Capucine. "Mu-muse". Et cette fille s'était d'être le sujet de moqueries, quand elle avait le vocabulaire d'une enfant de cinq ans ! Ce genre de proie était évidemment le plus divertissant pour le "Gang Terreur". Quand on n'avait pas de courage soit-même, c'était toujours mieux de s'en prendre aux plus jeunes, aux isolés, aux timides... Capucine était donc la victime parfaite pour eux... et Malka y ressemblait aussi, sous ses dehors de poupée blonde trop pâle et fragile. Les deux ensemble ? Une cible de rêve !


Clarence poussa un soupir audible lorsque Maryna vint interrompre leur fiesta, voyant ses espoirs de butin s'évanouir pour cette fois-ci. Ca n'était que partie remise, Miss Parfaite, pensa-t-il. Cette fille était tellement propre sur elle qu'elle n'irait jamais deviner son prochain stratagème pour extorquer de l'argent à ses camarades, de toute manière.


Blair, quant à elle, se trouvait nettement moins sûre d'elle.Ce qu'elle détestait le plus dans la situation n'était pas tant de se faire pincer que le fait que Maryna était en train de lui faire perdre la face devant sa cour. Cette pimbêche allait lui faire dégringoler la hiérarchie sociale ! Pour la jeune préfète de Serpentard, les relations sociales se résumaient à manger ou être manger, et jusqu'à présent, elle appréciait d'être en haut de la pyramide alimentaire. Ca n'était pas une idiote comme Parker qui allait lui piquer sa place. Dans tous les cas, elle n'avait pas l'intention de se laisser faire. Parker avait beau être là, elle réussissait à faire flipper la petite Capucine au point de la faire fuir : ça n'était pas merveilleux tout ça ?

"Ca doit être un simple malentendu, Maryna. On vous laisse, si c'est ça."



Miss Boarson se fendit même d'un sourire faussement docile à son aînée, avant de bien épingler les jumeaux du regard : ils n'avaient pas intérêt à trahir sa version sur ce coup là. D'ailleurs, quel intérêt à rester quand Covey Black était en train de virer folle dangereuse sous leur nez ? C'était de ce danger ambulant dont Parker devait plutôt s'occuper ! Blair retint à grand peine une remarque désobligeante sur Malka, n'ayant pas envie d’aggraver son cas, et se contenta de reculer prudemment. Yo, elle s'en allait là, l'autre pouvait arrêter son numéro ! Enfin, elle s'en allait...

"Vraiment Maryna, embêter le Directeur Rogue pour un simple quiproquo ? Il n'y a peut-être pas besoin d'aller jusque là."



Re-sourire. Ouais, elle aussi pouvait sourire et utiliser du beau vocabulaire. Elle n'était pas non plus devenue préfète pour rien. Non, Blair Boarson savait "présenter bien" et il y avait longtemps qu'elle avait (trop) compris l'importance des apparences.


"Allons, recule voyons Larry, tu vois bien que tu embêtes hum... Malka." finit-elle d'un ton d'agneau.


Là, et elle était serviable et respectueuse en plus, alors n'allez pas dire qu'elle embêtait la folle et ses vapeurs ! Comme un gros chien bien dressé, Larry finit par reculer à son tour, pas vraiment impressionné par le ton pourtant coupant de Malka, et qui avait suffit à réduire les Prissy au silence. Lui avait déjà sa stratégie : si vraiment Parker les obligeait à aller chez le Directeur Rogue, il allait en profiter pour ficher la frousse à Covey Black en la suivant de près, très près pendant tout le trajet. Il se tourna vers Blair, semblant attendre sagement son prochain ordre.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 53
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Un petit écureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Aoû - 11:07
Ces salles filles m'énerver à glousser comme des dindons dans leur coin. Si elle continue je vais me jeter sur elles est leur jolies visages aller être défiguré. Mais je n'ai aucune envie de finir dans le bureau du professeur Rogue c'est donc pour sa que je continuer de reculer tout doucement mais sûrement vers une issue loin du bureau de Rogue..


Heureusement que Maryna était là pour essayer de le faire comprendre qu'ils n'allaient pas gagner pendant ce temps là je pouvais continuer de fuir sans qu'on ne le remarque. Mais je doute qu'ils n'est pas compris mon "invention" vu l'écart qui se creuser petit à petit de Malka. Mais à mon avis Blair avez d'autre chose à penser que mon évasion de la situation présente. Blair était préfète alors il vaut mieux se tenir à carreaux pour tenter de garder ce poste le plus longtemps possible. Elle devait sûrement être en train de chercher un plan pour se sortir d'affaire et éviter l’interrogatoire dans le bureau de Rogue. Je continuais de garder mon calme pour avoir un ton assez convaincant même si c'était sans succès.


-C'est bien beau de dire des choses seulement il faudrait agir, donc vous comptez nous laissez ou pas..


Malka quand a elle était redevenue normale. Je me demande ce qui lui est arrivée. Même si on est dans un pur état de colère on ne se transforme pas en bouilloire prête à exploser, si ? J'avais beau essayer de pensé à tout autre chose ce Larry me faisait terriblement peur, il ne bouger pas on aurait dit une statue de pierre prête à revenir en vie pour vous tuez..


-Pourquoi tu as peur d'allez dans son bureau ?


Je disais sa mais moi j'avais beaucoup plus peur qu'elle à l'idée de me retrouver face à Rogue. Pourtant c'est le directeur de Serpentard je devrais être habituer à lui mais en réalité il me donne la chair de poule. Quand Blair demanda à Larry de reculer et qu'il ordonna sans rien dire je ne pouvais pas résister à la tentation même si je savais que j'allais le regretter je ne pouvais en aucun cas résister.


-Bah alors Larry Blair t'as bien dresser mais dit moi ou est passé ta laisse, attention maman Blair ne va pas être contente si tu as perdue ton collier..


Je devais avoir des envies suicidaire je ne vois que ça..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Aoû - 16:15
[mdr Capucine la rebelle quoi! ><]
 
Maryna observait la situation d'un air froid. Il fallait qu'elle garde son calme pour que ça ne dégénère pas. Malka semblait être revenu à la situation, Blair essayait de calmer le jeu, (tiens tiens, on n'apprécierai pas une petite visite au directeur?) et Capucine… jetait de l'huile sur le feu !!! Mais qu'est-ce qui lui avait pris? Maryna eut du mal à garder un visage impassible et à ne pas exploser de rire ! C'était bien Capucine qui venait de dire ça? La petite fille qui ne parlait quasiment à personne, longeait les murs et n'était qu'une ombre dans la salle commune? Bouse de Botruc, quel changement !
Heureusement que la jeune fille avait été habituée à garder un visage impassible en toutes circonstances. Elle vit qu'elle n'était pas la seule à être surprise. Un rire échappa aux jumeaux Prissy. Aie, Larry risquait de leur faire payer cher ce ricanement mais ce n'était pas son problème. Elle n'avait pas totalement tort mais pour le coup ça arrangeait bien leurs affaires que Blair tienne son molosse en laisse. Mais là Capucine, ce n'était pas finement joué. Qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir répondre à ça elle? Hum? Merci Capucine…
 
Rha les gosses j'vous jure pensa-t-elle intérieurement. Elle du se mordre la lèvre pour se retenir de sourire, elle avait l'impression de jouer un rôle de maman. Elle pensait comme une vieille pour le coup. Même si en son for intérieur elle était bien d'accord avec la première année.
 

"Un simple quipropro? Je ne suis pas sûre. Il m'a bien semblé entendre des menaces clairement formulé. Je suis certaine que ça va beaucoup l'intéresser au contraire."
 
Malka l'avait rejointe et levait vers elle un regard interrogatif.
 
"On vous laisse passer devant, je suis persuadée que vous connaissez bien le chemin. Je vous suis avec Malka et Capucine. Et n'essayez pas de filer, de toute façon on ira quand même et vous écoperez juste d'une sanction plus lourde."
 
La jeune fille jeta un regard sévère à Capucine du genre "maintenant tu la fermes". Est-ce qu'elle s'était soudain senti en confiance parce qu'elle était intervenue ou quoi? Mais qu'est-ce qui lui était passé par la tête?! Elle n'avait pas envie de faire sa moralisatrice mais bon,  une simple blague comme celle-ci pouvait envenimer la situation.
 
"Et Capucine, ce genre de blague n'est pas vraiment sympa. Je pense qu'on peut s'en passer dans la situation présente. Tu n'apprécierais sûrement pas qu'on te compare à un toutou bien dressé"
 
Elle, en rajouter? Mais non, pas du tout. Elle reprenait Capucine sur ses propos voilà tout. Ce n'était pas son genre d'en rajouter. Et puis, ce n'est pas comme s'il l'avait énervé non plus….


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1536
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Aoû - 17:14
Blair Boarson, 15 ans, 5ème année, Préfète de Serpentard
Virginia Prissy & Clarence Prissy, 14 ans, 4ème année
Larry Moss, 17 ans, 6ème année


Ca tournait au vinaigre et plus les secondes passaient, plus Blair réalisait qu'elle allait avoir du mal à sauver ses fesses. Elle se fichait bien des piques de Capucine, mais cette chieuse de Maryna n'en démordait pas, elle. Devait-elle continuer à négocier, au risque de s'enfoncer, ou déclarer forfait dès maintenant, et essayer ensuite de retourner le Directeur Rogue en sa faveur ? Ca allait être chaud, car elle savait parfaitement qu'il était très, trèèèès strict envers tout ce qui concernait les Deux Grands. Le plus idiots des élèves n'était pas assez bête pour médire sur sa fille Julianne d'une manière qui lui serait remontée aux oreilles. 

Restait l'option "thermo-nucléaire" : tout mettre sur le dos de l'un de ses camarades. Ca pouvait la dédouaner sur le moment, mais ça allait la mettre dans la panade vis-à-vis de ses condisciples de Serpentard. Et pour une fois, son statut de préfète la déservait : elle aurait dû corriger ses camarades face à une telle attitude, et s'être laissée débordée ne serait qu'un autre angle sous lequel l'épingler. Bave de crapaud ! Pour les jumeaux Prissy, en revanche, l'option de dénonciation réciproque semblait plus alléchante de seconde en seconde. Virginia décida donc de tenter, elle, le tout pour le tout avec cette Sang de Bourbe de Parker, adoptant à son tour à la perfection un ton contrit (et évitant soigneusement de regarder son frère pour éviter tout fou-rire) :
 
"Oh Maryna, nous on a jamais dis de choses pareilles. J'ai été maladroite dans mes taquineries, je suis désolée, Capucine. Je pensais sincèrement que tu trouverais ça drôle, une petite blague entre Serpentards quoi. On est vraiment obligés de venir, Clarence et moi, Maryna ?"
 
Le bel empire de Blair Boarson s'effritait déjà sous ses yeux. S'efforçant de garder un visage contrit, elle enrageait intérieurement. Cette saleté de Virginia allait le payer sitôt en privé ! Même cette petite idiote de Capucine se fichait d'elle maintenant. Certainement, c'était facile d'avoir de la répartie quand Miss Préfète Parfaite était là pour vous protéger ! Perdu pour perdu, Blair abandonna son air mielleux pour jeter un regard meurtrier à Capucine. Et là, c'était qui qui avait peur, hum ? 

En silence, elle se plaça malgré tout en tête de cortège comme demandé. Si elle tombait, ils tomberaient tous avec elle, et ça valait pour les Prissy, qui, en bons suiveurs,  venaient de la rejoindre malgré tout d'un air hésitant.
 
Et notre mal-aimé Larry Moss dans tout ça ? Larry écoutait les filles piailler. Il n'en avait pas grand-chose à faire, de leur simagrées. Lui avait servi Blair jusqu'à présent parce que leurs intérêts s'alignaient : elle lui offrait une bonne opportunité de ficher la trouille aux autres sans avoir à blablater pendant des heures. Mais avec ou sans elle, il comptait bien continuer à s'amuser à sa manière. Aux remarques de Capucine, il se contenta de la regarder d'un regard absolument vide et déstabilisant. "Je laisse ta crotte de moucheron me glisser dessus", signifiait toute sa posture, "et si je finis par te remarquer, il me sera facile de t'écraser." Oui, il allait bien s'amuser avec Capucine. C'était très simple, il allait lui rappeler sa présence faussement indifférente jusqu'à ce qu'elle ait l'impression de le voir partout et de virer paranoïaque. Il n'aurait même pas besoin de la toucher. Il suffisait juste de lui faire un peu peur. Il lui adressa un joyeux sourire, histoire de commencer à la terroriser dès maintenant.
 
Quant à Malka… Malka était une Gryffondor, moins accessible. Il fallait jouer maintenant. Semblant rejoindre le groupe des "punis", Larry se retourna brusquement pour attraper les doigts de Malka… et retira très vite ses mains, qu'il leva en l'air avec un grognement où se mêlaient surprise et douleur. 


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 443
Age : 22
Localisation : De retour à Poudlard
Age du perso : 15 ans
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Aoû - 17:51
Malka était en train de "redescendre", et elle n'aimait pas du tout la scène dans laquelle elle se trouvait.  Elle n'avait ni envie d'assister aux supplications pathétiques de Blair Boarson, ni de constater avec un peu de déception que la petite Capucine, sans aucun courage, était en train de filer à l'anglaise. Elle n'avait pas non plus envie d'entendre sa cousine jouer la chef, d'ailleurs, pas plus que d'entendre cette pimbêche de Virginia essayer de la jouer jeune fille de bonne famille, et les soudaines tirades de Capucine ne la faisait pas rire, elle. Mais qu'est-ce qu'ils fichaient tous là ? Est-ce que chacun ne pouvait pas se mêler de ses affaires ? Elle avait juste voulu aller se baigner et voilà qu'on allait la traîner jusqu'au bureau du directeur Rogue, où elle allait encore aller jouer la victime. Chouette.
 
Eprouvant un dégoût grandissant pour la situation entière au fur et à mesure que sa colère se retirait, Malka n'ouvrit pas la bouche quoi que pour une toute autre raison que Larry Moss. Elle n'avait rien à dire, et plus elle parlerait, plus elle ne ferait que retarder leur mise en marche vers le bureau de Rogue. Et elle, elle voulait qu'ils en finissent. Alors elle se taisait. De toute manière, elle n'avait jamais été une grande bavarde. Sa colère récente lui laissait un goût de cendre dans la bouche : ça n'avait apparemment pas servit à grand-chose, puisque ça n'était même pas elle qui avait réussit à faire bouger Larry.  Elle se contenta de ravaler un soupir et d'emboîter le pas à Maryna.
 
La suite la surprit autant que ses camarades. Larry se jeta quasiment sur elle pour lui attraper les mains, et ses mains à lui reçurent en lieu et place un jet nourri d'eau bouillante. Hein ? Elle… C'était elle qui avait fait ça ? Elle regarda ses mains avec des yeux écarquillés. C'est mal… et c'était merveilleux. Quel merveilleux mécanisme d'auto-défense ! Tout ça parce que ses idiots l'avaient mise en colère dans un moment où elle commençait à manquer d'eau et s'était sentie agressée. D'abord gênée et presque effrayée d'avoir manifester une violence si soudaine, ce sentiment premier se retrouva rapidement remplacé par une immense satisfaction, et une remontée graduelle de sa colère. C'était de leur faute, aussi ! Menacer de lui couper les doigts, vraiment ? Revenue de sa surprise, elle releva les yeux de ses propres mains, pour contempler celles méchamment brûlées de Larry, qui arrivait quand même à la pointer du doigt d'un geste accusateur. Oh, non. Non, non, non. On ne renversait pas les rôles, elle refusait de jouer la coupable ici. Il pouvait gémir tout ce qu'il voulait, d'un seul coup, mais elle était remplie d'une saine colère et il n'arriverait pas à la faire douter d'elle-même.

"Oh, non, Larry Moss. Tu n'as pas mal. La vraie douleur c'est quand après huit mois de froid, de faim, de soif, de noir absolu et de torture constante, on t'arrache les ongles. Un, à un, à un. Et puis les doigts. Un, à un, à un. Quand on t'a bien fait comprendre que tu vas mourir, mais lentement, un petit morceau à la fois. Ca, ça fait mal. Arrête de te plaindre."

 
Elle aussi, elle pouvait prendre un ton glacé et effrayant. Il croyait quoi, qu'il était le premier psychopathe qu'elle rencontrait ? Elle n'était plus une petite fille sans défense, combien de fois allait-elle devoir le répéter ? Il pouvait garder ses mains en l'air longtemps.

"Tu peux pointer ton doigt, Larry. C'est la preuve qu'il t'en reste un, félicitations. Mais je n'ai fais que me défendre. Accuse-moi tout ce que tu veux, et je ferais ressortir de mon dossier médical ce fameux stress post-traumatique dont vous autres aimez tant vous moquer. Ne lève plus jamais la main sur moi."

 

Et elle souhaitait bon courage à Maryna pour remettre de l'ordre dans tout ça, mais elle n'en avait strictement rien à faire. Elle avait été gentille assez longtemps, et bonne, et gracieuse, et résiliente, et pleine de pardon, mais face à un crétin pareil se prenant pour un monstre alors qu'il n'était qu'un gamin, elle n'avait plus de patience, plus de compassion, plus de compréhension. Elle se défendrait d'abord, et elle expliquerait ensuite. Ca n'était pas exactement un power trip qui la prenait, quoi que son jugement soit très clairement affecté par la colère. C'était juste la forme chauffée à blanc de son instinct de survie qui ressortait. Tout le monde avait pu voir à quel point sa captivité lui avait fait du mal psychologiquement, mais peu s'étaient rendu compte du lent mais immense travail de reconstruction qu'elle avait effectué. Et tant qu'elle gardait une once de contrôle sur elle-même, rien ni personne ne pourrait menacer ce travail et sa nouvelle intégrité sans conséquences. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Aoû - 22:59
Okay, là c'en était assez. La jeune fille avait beau essayer de garder la tête froide, elle en avait vraiment raz-le-bol !!! Elle n'appréciait pas toujours son rôle préfète, surtout en cette période pré vacances estivales où chacun en allait de sa bêtise, ses blagues pourries et tout ce genre de choses que les élèves font quand le soleil revient, que les examens sont finis et qu'ils n'ont plus qu'une hâte, rentrer chez eux. Elle devait alors jouer les rabat-joie, réprimander untel, calmer les ardeurs de unetelle, consoler les victimes, jouer la police, qu'est-ce qu'elle avait horreur de ça !!! Argh!!!! Et là, on était en plein dedans, entre les jumeaux qui tentaient de l'apitoyer et de plaider leur sort auprès d'elle pour éviter la sanction, l'autre sainte nitouche de Blair qui faisait tout elle-aussi pour éviter le bureau de Rogue en minaudant et faisant les yeux doux, Larry et son air de psychopathe, Capucine qui se sentait pousser des ailes et Malka qui pétait les plombs ah beh elle était servie !!! Merci du cadeau encore une fois…
 
La jeune fille s'en voulait un peu de n'avoir rien vu venir et de n'avoir pu empêcher Larry de vouloir faire du mal à Malka.
 
Pfou, Maryna poussa un long soupir intérieur en levant (toujours intérieurement) les yeux aux ciels. Garde ton calme, ce ne sont que des ados aux hormones en ébullition, pas des dévots des Deux Grands qui ont survécu, pas la peine de te mettre dans tous ces états… Ils allaient la rendre chèvre !
 
"Ok, on se calme tout le monde ! Oui Virginia, toi et ton frère êtes obligés de venir, fallait y penser avant de les menacer. Capucine, tu ne te carapates pas, tu viens avec nous, Larry ne va pas te manger. Larry.. Si je te vois tenter encore quoi que ce soit, c'est pieds et poings liés que tu vas te retrouver dans le bureau du Directeur ! Tu comptais faire quoi là exactement ?!"
 
Question purement rhétorique, soit dit en passant. Maryna se moquait bien de ses intentions, elle en avait suffisamment vu.
 
Elle reprit un ton plus doux pour s'adresser à Malka. Elle comprenait bien que sa cousine se défende, à vrai dire, Larry l'avait amplement mérité. Elle comprenait aussi la provenance de ce discours enflammé. Tout cela devait réveiller d'atroces souvenirs pour la blondinette qui se reconstruisait encore. Elle n'était pas si loin l'époque où la Griffondor ne quittait pas la maison des Blacks par crainte, ou encore celle où elle se trouvait prise de crise plusieurs fois par jour, oui Maryna avait conscience de cela, elle avait essayé de protéger et de prendre soin de sa cousine comme elle pouvait, à sa manière, de pas trop près pour qu'elle ne sente pas fliquée, ou harcelée. Elle devinait en partie les efforts qu'elle avait dû faire pour se reconstruire, avancer, jour après jour. Et là, quoi? Une bande de Serpentard venait une fois de plus se moquer de ses faiblesses, de ce qu'elle avait traversé alors que sa plus grande victoire avait été de survivre et de s'enfuir? Normal qu'elle pète les plombs.
 
Cependant, la vert et argent ne savait guère comme s'adresser à sa cadette. Elle cherchait les mots justes, qui puissent l'atteindre, sans la blesser, sans diminuer l'horreur de ce qu'elle avait traversé tout en justifiant (vraiment?) la réaction de l'autre débile. Elle avait 16 ans merde, elle n'était pas armée pour gérer la crise d'une ado torturée pendant de long mois! Pas qu'elle avait peur, ou qu'elle soit en colère, non, c'est juste qu'elle se sentait un peu démuni, comme de nombreuses personnes sans doute, face à cette enfant et les horreurs qu'elle avait affronté. Ça devait avoir été dur pour Sirius, de gérer ça. Elle lui tirait son chapeau… Elle ne voulait pas non plus se faire moralisatrice, donneuse de grande leçon, ni la traiter comme une gamine… Ce n'était pas évident à gérer. De plus, la blonde était en colère, ce qui ne lui simplifiait pas la tâche. Peut-être que si elle attirait cette colère sur elle, ça irait mieux?
 
"Malka…, personne ne nie l'horreur de ce que tu as vécu, ceux qui se moquent de toi sont des ignorants stupides. Ils jugent sans savoir. Je comprends ta colère, elle est légitime. Cependant t'en prendre à eux de cette façon n'est pas non plus acceptable. Subir sans rien dire non plus, ce n'est pas du tout ce que je veux dire, mais il y a d'autres moyens d'agir que la violence physique et de manière moins… démesurée on va dire. Larry t'as attaqué et tu t'es défendu, je comprends cela mais… ce que je veux dire c'est que si, il a mal. L'eau qu'il a reçu l'a brûlé et il a mal. Ce n'est pas la même douleur que ce que tu as eu à affronter, ça je le reconnais totalement. Mais tu ne peux juste pas nié sa douleur à l'instant."
 
Elle n'en revenait pas qu'elle doive "défendre" se crétin… D'ailleurs, il avait assez souffert comme ça. Au point où on en étais… Elle allait peut-être essayer de le soigner? Non?
 
"Calor Temper incanta-t-elle en pointant sa baguette sur le bras de son condisciple"
 
Ça n'avait pas l'air de fonctionner, tant pis pour lui. En même temps, elle ne voulait pas vraiment le soigner. Du coup… D'eux quatre c'était Quentin le plus doué pour les soins, même si elle excellait en sorts. Donc ajouter ça et son absence totale de volonté à le soigner et vous obteniez ce résultat. Un sort inefficace.
 
"Bon… va à l'infirmerie voir Madame Pomfresh qu'elle te soigne ça et rejoins nous chez le Directeur. Si tu ne reviens pas, tant pis, tu t'arrangeras avec lui directement."
 
Elle en avait marre de ces hypocrites. Ouais et puis Capucine l'avait un peu déçu aussi, entre quand elle avait tenté de filer à l'anglaise et ses dernières fanfaronnades… Vivement qu'elle puisse aller retrouver Gue dans le parc tiens ! Ou alors elle irait voler un peu tiens, ça la détendrait.
 
Elle se permit de se perdre dans ces pensées plus légères et frivoles le temps qu'ils marchent en silence jusqu'au bureau de Rogue où elle frappa à la porte. Comment allait-elle présenter la situation au Directeur? Et surtout, comment allait-il réagir?


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 443
Age : 22
Localisation : De retour à Poudlard
Age du perso : 15 ans
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Aoû - 2:46
Malka observa sa cousine distribuer les taloches verbales avec une royale indifférence. La scène l'agaçait déjà auparavant, mais alors maintenant, elle n'en avait plus rien à faire. Rien du tout et ils pouvaient tous faire ce qu'ils voulaient, elle allait suivre, se taire et attendre que ça soit finit. Et quoi si elle se prenait une ou dix retenues ? Elle était fille de Maraudeurs, ou pas ? Vu ce qu'il venait de se passer, il y avait même des chances pour que Sirius la félicite de sa réaction. Ou pas. Peut-être qu'il l'enverrait séance tenante chez le Psymage Petrov. Comme elle avait dit, en cet instant précis, elle n'en avait strictement rien à faire. 

Et ça n'était pas à Maryna de se mêler de ses affaires. La blonde regarda sa cousine avec une certaine ingratitude (Mar venait, après tout, de débloquer une situation inconfortable). Elle avait beau débiter des platitudes du style "je comprends", elle ne comprenait rien du tout. Pour l'amour de Merlin, le jour où elle aurait vécut tout ce par quoi elle était passée, et puis qu'elle se serait reconstruite, aurait repris ses études, et qu'un idiot viendrait l'agresser, on verrait si elle tendait l'autre joue ! Elle ne prétendait pas avoir le monopole de la douleur, mais on allait quand même pas comparer trois cloques à ce qu'elle avait reçu, non plus ! 

"C'est sorti tout seul, si tu veux savoir, et je n'ai aucun regret."


Ils pouvaient tous aller au diable et l'enfermer à Sainte-Mangouste avant qu'elle ne s'excuse. Elle n'avait pas non plus exactement fait exprès de brûler Larry. Quelques minutes plus tôt, d'ailleurs, elle ne s'en serait même pas crue capable. Elle se tourna vers l'armoire à glace en question avec une froideur dépassionnée : 

"Pour quelqu'un qui menace toujours les autres de leur faire du mal, tu n'es pas très tolérant à la douleur. C'est du deuxième degré, pas un marquage au fer rouge. Tu gémis comme une fillette."

Elle aussi, elle savait envoyer des piques (même inopportunes, à la Capucine), et oui, elle savait de quoi elle parlait quand elle mentionnait le fer rouge. Il pouvait lui en vouloir tout ce qu'il voulait, sa colère la remplissait tant en cet instant qu'elle se sentait intouchable. Elle était bien contente que Maryna n'arrive pas à le guérir. Mme Pomfrey allait régler ça en trois minutes, mais ça n'était que justice qu'il douille jusqu'au chemin de l'infirmerie. Maryna avait tord, ils n'étaient pas des "ignorants stupides", ils étaient tous des graines de sadiques et elle n'avait aucune intention de les laisser venir pourrir son école. Elle avait eut peur et s'était défendue. Elle était bien contente d'en être capable, et dans l'urgence, elle avait eu autre chose à faire que de "proportionner" sa réponse. Quand allaient-ils comprendre qu'elle essayait simplement de survivre et qu'il suffisait de la laisser tranquille ? Elle refusait de se sentir coupable à propos de ce qui venait de se passer. 


Les lèvres pincées, elle suivit en silence Maryna jusqu'au bureau de Rogue. Elle n'avait rien à rajouter pour l'instant, mais une chose était sûre, elle n'avait pas l'intention de se laisser chargée devant le directeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 53
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Un petit écureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Aoû - 7:11
J'étais très déçue par ce que je venais de dire, si Firenze était ici il ne serait pas fière de moi du tout. Je no'sais pas regarder Maryna dans les yeux après ce qu'elle venait de me dire. Elle n'a pas eu tord, j'ai été stupide. Je croisa le regard de Larry, un regard encore plus noir que d'habitude..J'aurais mieux fait de me taire, la prochaine fois je garderais tout pour moi. Après ce que je venez de dire et la réaction de Maryna, je suis obligée de les suivre dans le bureau du professeur Rogue, super..J'acquiescta par un simple.


-Oui, Maryna..


Je continuer de regarder le sol pour éviter de dire autre chose, ou de croisée le regard que quelqu'un. Le "cri" de douleur de Larry me fit sourire. Je me mordait les lèvres pour éviter de montrer ma joie face à ce qui venez de ce passer. Je regardais Malka, je trouvais sa étonnant, d'abord la vapeur puis ça. Malka doit avoir des dons qui me sont encore inconnu. Après ce que Malka venait de dire je voulais ajouter qu'elle n'avait pas tord mais..je ne voulais pas en rajouter. Je devais avoir les joues rouges de honte, c'est pour sa que je regarder le sol. Ce que raconta Malka m'avait perturbée, pourquoi a t'elle subit tout ça, pourquoi elle ? Pourquoi Malka, la Gryffondor gentille avec tout le monde (enfin presque tout le monde..Hein Larry).


Je suivais Malka car il n'y avait qu'avec elle que je me sentais bien, je lui envoya un petit sourire timide avant de se diriger vers le bureau du professeur Rogue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1536
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Aoû - 9:45


Blair Boarson, 15 ans, 5ème année, Préfète de Serpentard
Virginia Prissy & Clarence Prissy, 14 ans, 4ème année
Larry Moss, 17 ans, 6ème année


"Mais on a jamais menacé personne, nous !"


Ce cri du coeur sortait de la bouche de Clarence Prissy. Oui, lui et sa soeur étaient désagréables et aimaient dire des méchancetés. Mais se moquer, voire insulter, ça n'était pas non plus menacer ! Ca, c'était une limite que eux ne se permettaient pas de franchir. C'était le domaine réservé de Blair. C'était vraiment trop pas juste de se faire traîner dans le bureau de Rogue pour ça. Autant dire que la fidélité des jumeaux était loin d'être une chose acquise.

Blair l'avait bien vu, et elle en fulminait encore, lorsque Malka lui offrit une distraction de pur rêve. Et bien voilà, sur qui elle allait rejeter la faute ! La souffrance de son sbire l'intéressait assez peu. Cette diversion était du pain béni ! Même Parker, qui l'avait pourtant à la bonne, n’allait rien pouvoir faire pour sauver la Griffondor.

"Mais c'est une malade ! De quel droit, Covey Black, agresser aussi violemment un autre élève ! Le Directeur Rogue va en entendre parler !"

Maryna lui demandait de marcher en tête ? Oh oui, elle y allait, et de son plein gré, pour jouer son rôle de préfète et dénoncer au directeur Rogue les agissements de Covey Black. Un tel acte de violence méritait bien... oh, est-ce qu'elle pouvait obtenir le renvoi de la blonde ? De quoi faire facilement oublier ses propres fautes, tout ça. Elle accéléra donc le pas en direction du bureau du Directeur. Les jumeaux étaient sur ses talons et se retournaient régulièrement pour regarder Malka d'un air un peu inquiet, marmonnant audiblement des commentaires peu amènes démontrant un beau sens de l'exagération :

"Folle à lié... danger public... bonne à interner... complètement fracassée... nous protéger de dingues pareils... devrait être enfermée à Sainte-Mangouste ou Azkaban..."

Bon, oui. Les propos de Covey Black étaient quand même perturbants. La petite troupe avait avancé sans trop se préoccuper du sort de Larry, finalement. Les Prissy avaient osé laisser échapper un gloussement quand Malka l'avait traité de fillette, mais à part ça, ils avaient prudemment évité de s'en mêler. Blair avait eu un vague geste de sollicitude, posant la main une demi-seconde sur l'épaule de son gros bras avant de commencer à exploiter la situation. Mais Larry avait mal, c'était certain. Ses mains étaient rouge écrevisse, et toutes recouvertes de cloques. Une fois la douleur passée, il réussit à maîtriser ses grognements de douleur, pointant un doigt accusateur dans l'espoir que les deux Préfètes en présence prennent sa défense. Oubliée, la petite Capucine qui baissait la tête bien sagement. Peu importait qu'elle ne soit pas sa sa maison, Covey Black allait payer pour un tel acte. Il ne savait pas encore comment, la douleur l'empêchait de réfléchir, mais le regard meurtrier qu'il lui lança avant de se mettre en route vers l'infirmerie en disait long.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Aoû - 12:27
Est-ce qu'ils avaient vraiment décidé de lui pourrir sa journée ?! Elle laissa Malka déverser sa colère, c'était toujours mieux qu'elle l'exprime de cette manière qu'en brûlant les gens. Certes elle-même n'avais jamais vécu de telles horreurs mais elle avait elle aussi subi son lot de coup du sorts. Il faut reconnaître que Malka les collectionnaient tout de même.Capucine se renfermerait dans son coin, Larry était parti et les jumeaux...
 

"Et bien si vous n'avez rien à vous reprocher, pas de raison de craindre une rencontre avec le Directeur Rogue ! "
 
Ils commençaient à lui courir sur le haricots ces deux-là. Et voilà que Blair en rajoutait une couche… ça y est, ils avaient épuisé sa patience. S'ils ne la fermaient pas elle allait péter un plomb dans 5… 4… 3… 2… 1…
Elle se planta devant sa collègue et la regardant droit dans les yeux s'adressa à elle d'une voix  basse, froide et sanglante,
 
"Ecoute moi bien Blair Boarson, tu vas la fermer et lui parler autrement. Je veux bien faire preuve de tolérance envers toi et tes "blagounettes entre amis" mais là j'atteins mes limites. Agresser, puis-je te rappeler qu'elle n'a fait que se défendre face à cette agression que TU as initié. De plus, si tu avais écouté en cours tu saurais qu'un élémentaliste débutant ne contrôle pas bien ses pouvoirs et qu'il a tendance à réagir à la moindre émotion forte de manière instinctive. Elle était menacée elle a réagi. Avec les conséquences qu'il y a eu. Il n'est pas mourant non plus. Il est juste légèrement brûlé, madame Pomfresh va régler ça en trois minutes, ne fait pas comme si son sort t'importait vraiment. Quant à vous deux, continua-t-elle en se tournant vers les jumeaux, vous croyez que je ne vous ais pas entendu tout le long du chemin? Les insultes y allaient franco. Vous avez plus de courage quand il s'agit de faire vos coups en douce que d'assumer les conséquences de vos actes. Et vous vous demandez encore pourquoi je vous ai tous emmené ici? Remettez-vous un peu en question. Aucun de vous ne lui arrive à la cheville. Vous n'avez aucune idée ce que signifie vraiment ce qu'elle a traversé. Aucun de nous ne se l'imagine vraiment. Et quoi qu'on imagine ça ne représente qu'un dixième de la réalité. Je voudrais bien savoir comment vous auriez réagi dans sa situation. Je ne suis pas sûre que vous y auriez survécu. Si vous continuez ce n'est plus d'elle que vous aurez à vous méfier!"
 
La jeune fille repris son souffle après cette longue tirade. Ce n'était pas eux qui allaient faire la loi ici. Ils croyaient l'impressionner? Elle avait combattu les Deux Grands qui étaient autrement plus effrayant. Elle avait vu les dégâts et ravages qu'ils avaient occasionné. Elle avait subi elle aussi leur règne, ce n'était pas pour que de jeunes ados en manque d'adrénaline continue de répandre la terreur en leur nom.
La température dans le couloir avait considérablement chuté au sens propre comme au figuré. Maryna était folle de rage et cela avait eu pour conséquence d'attirer un petit vent frais du Nord. C'était à la fois conscient et involontaire, elle avait besoin de lui faire comprendre à cette pimbêche l'intensité de sa colère. Vraiment, vivement que tout ça soit fini.

Malheureusement elle se doutait bien que ça n'allait pas s'arrêter là. Elle avait bien vu le regard noir que Larry avait jeté à Malka, certainement il voudrais se venger, heureusement que la fin de l'année approchait… Elle allait le surveiller de près. Même si sa cousine était maintenant à même de se défendre. Vu la manière dont elle réagissait, ce n'était pas une découverte de ses pouvoirs. Elle avait un minimum de contrôle. Ce devait être une découverte récente cependant. Elle en discuterait avec elle à l'occasion, dans un autre contexte.
 
Bon, qu'est-ce qu'il fabriquait le Directeur? Il n'était pas dans son bureau? Vite qu'il arrive qu'elle soit débarrassée de ces crétins avant qu'elle ne décide de les coller au plafond pour leur donner une bonne leçon. Mais non, il fallait qu'elle soit exemplaire, pff, si on ne pouvait même plus s'amuser...


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 551
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Aoû - 21:38
(Haha, j'arrive, j'arrive !)

Severus se trouvais occupé ailleurs que dans son bureau, avec ... avec ça ne vous regarde pas. Après qu'il eu terminé son entretien particulier, il avait parcouru les longs couloirs du château, pensif. Il lui faudrait agir et bientôt. Il ne pouvais plus tolérer sa situation personnelle bien longtemps. Puis, il n'en avait pas envie. Lentement, il descendit l'escalier qui allait le rendre dans son bureau, où il allait tourner en rond pour le reste de la journée. Bon, d'accord, pas littérallement tourner en rond ni vraiment le reste de la journée .. mais il avouait qu'il s'ennuyait parfois dans cet immense bureau. Lui et les dossiers ... enfin. Il allait peut-être en profiter pour faire quelques potions avant son cours. Ce serait une excellente idée.

Rogue parvint à la dernière marche, tourna le coin et ... ralenti le pas, fixant les élèves qui attendaient devant le Griffon doré menant à son bureau. Bon. Quoi encore ? Il y avait la fille de Black, la petite Capucine, Maryna Parker et la bande de durs de Serpentard. Comment ils se faisaient appeler, déjà ? Peu importais. Severus arqua un sourcil avant de dire d'un ton lent :

'' Qu'avons nous là ? ''

Un bref sourire, un geste vif de la main et la statue du Griffon se mit à se mouvoir, dévoilant l'escalier menant au bureau du directeur. Lentement, il passa à côté du groupe d'élèves, leur fit un geste sec de la tête pour leur signifier de le suivre et il prit place sur les marches de l'escalier magique. Il n'allait pas tourner en rond, finalement.


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 567
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû - 4:50
[La suite dans le bureau du Directeur Rogue ici : Sale Quart d'Heure]




Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Parfois, la douleur est si forte qu'on finit par la laisser gagner. [Poulpe d'♥/Night/Perroquet]
» remis de tes émotions ? ? mardi 24 janvier, 16h32
» TUK ? sois forte et tais toi.
» Des retrouvailles pleines d'émotions {Snow}
» Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: Les Couloirs-
Sauter vers: