:: Entre les murs :: L'Extérieur du Château :: Le Parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Introduction d'une ombre [SCÉNARIO]

avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 48
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Juil - 21:06

28 juillet 2006

L'ombre glissait sur l'herbe verte et chauffée par le soleil du jour. Sur son passage, le chant des oiseaux se taisaient. L'air semblait plus compacte autour de cette ''chose'' qui s'avançait inlassablement en direction des portes de Poudlard. Le grondement qui s'était jadis fait entendre à la fois dans la Grande Salle et au village de Westmacott emplissait l'air. Hors, personne ne se trouvais sur les lieux pour l'entendre cette fois. Hormis les Lupin qui devaient se trouver dans leur petite maison sur l'île du Lac Noir. Vacances d'été obligent, élèves et professeurs avaient quittés les lieux. C'était peut-être l'occasion que l'ombre avait attendu si longtemps. Cette ombre qui provoquait maintenant la fuite des licornes qui se trouvaient dans la forêt interdite. Le son de leurs sabots se faisaient entendre au travers les gémissements grinçant qui montaient du centre de la terre. Une douce noirceur envahie les lieux alors que l'ombre s'introduisait dans la faille entre les portes du château. Une fumée diffuse, voilà ce qu'était cette ombre. Elle glissa, lentement, très lentement, dans les divers couloirs avant de pénétrer dans une pièce. L'ombre laissa échapper un objet qui se percuta sur le sol. Puis, un cri strident se fit entendre et l'ombre disparue laissant derrière elle un étrange artefact. Quel était-il ? Où se trouve t-il dans le château ? Trouvez-le, si vous osez ... au risque de perdre votre âme.

“Il n'y a parfois aucune différence entre le salut et la damnation.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 40
Age : 22
Localisation : Londres
Age du perso : 8 ans
Date d'inscription : 09/08/2011
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Aoû - 13:18
On arrivait maintenant à la fin du mois de juillet. Sarah, David, Ana et le bébé étaient partis pour l'Australie, loin de l'Angleterre et Martin était resté avec sa sœur chez les Lupin. Ils passaient de bons moments tous ensemble dans la petite maison au milieu du Lac Noir. Martin s'amusait bien avec ses cousines. Mais ses parents adoptifs lui manquaient quand même. Cela faisait moins de deux semaines qu'ils étaient partis mais le petit garçon les regrettait déjà. Ses journées étaient bien remplies pourtant mais tous les évènements des précédentes années avaient assombris la joyeuse humeur de blondinet. Une ombre était apparue dans ses yeux comme dans ceux de toutes les personnes ayant eu à traverser des évènements difficiles bien trop tôt. Il en était ressorti marqué. Comment aurait-il pu en être autrement quand on a vu sa mère et sa sœur mourir dans les flammes juste devant soi ? Vu sa sœur aînée être soit disant enlevé par celle qui l'appelait alors La Sorcière. Tous ces évènements traumatisants avaient laissé une trace dans l'âme du petit garçon qui était tout de même âgé de 8 ans désormais. Même si de bons souvenirs s'étaient également greffé, le départ de ses parents adoptifs rouvrait un peu la faille dans le mur construit par le garçonnet pour se protéger de tous ces horribles souvenirs. Dans ces cas-là il trouvait toujours à s'occuper activement pour ne pas y penser. Et c'est ainsi qu'aujourd'hui ses pas l'avaient mené, totalement par hasard, jusqu'au château.
 

Il faisait beau, ses cousins et lui jouaient dans le parc du château et le blondinet s'était éloigné pour marcher jusqu'aux murs. La bâtisse l'avait toujours intrigué au plus haut point, avec ses grandes tours, son grand portail. Il imaginait ses longs couloirs, l'enfilade des salles derrière ses hautes fenêtres étroites. Sa sœur lui avait beaucoup parlé du château, construit par les Fondateurs. Elle en savait beaucoup sur eux. Elle lui avait expliqué que c'était parce que l'une d'elle, Rowena Serdaigle, était en quelque sorte dans sa tête. Martin ne savait pas trop comment cela se faisait. Maryna avait essayé de lui expliquer mais le blondinet était encore trop jeune pour comprendre. Qu'importe, elle avait promis qu'elle lui expliquerait quand il serait plus grand. Pour son entrée à Poudlard peut-être. Martin avait hâte d'y être. Il espérait aller à Serdaigle ou à Griffondor ! Même si sa sœur était à Serpentard et que ça ne l'empêchait pas d'être gentille, il n'aimait pas les serpents !
 

Le garçonnet se tenait donc au pied du château et avait entrepris d'en faire le tour quand il aperçut une porte dérobée, cachée sous le lierre. Intrigué et excité, il regarda autour de lui, personne. Il tira de toute ses forces sur la poignée et la porte s'ouvrit. Suffisamment pour permettre le passage à un petit garçon de 8 ans, pas très épais. Il se faufila à l'intérieur, le couloir était assez sombre et Martin frissonna. Le vent d'engouffrait dans le passage, lui donnant la chair de poule. Il continua d'avancer et se retrouva soudainement devant un cul de sac, il tâtonna jusqu'à trouver une poignée qu'il enclencha et qui s'ouvrit sans difficulté. Il avait réussi, il était dans le château. Il sortit du passage et épousseta ses vêtements. Il était plein de poussières. Il éternua et celui-ci résonna dans le couloir. La garçonnet observa attentivement le lieu où il se trouvait. Il était dans un long couloir, haut de plafond, plein de tableaux. Il ouvrit des yeux émerveillés et s'aventura au hasard dans le château.
 

Tout à coup il entendit un bruit strident qui lui arracha une grimace et lui fit se boucher les oreilles. Qu'est-ce que c'était que ce cri? En tout cas il faisait froid dans le dos et Martin commençait à regretter de s'être aventurer tout seul à l'intérieur. Il voulut rebrousser chemin mais la curiosité fut la plus forte et il se dirigea prudemment vers l'endroit où il lui avait semblé entendre le cri. Et si c'était quelqu'un qui était blessé hein? Il fallait aller voir. Mais qu'est-ce que quelqu'un ferait à Poudlard alors que c'était les vacances? Les questions se bousculaient dans la tête du blondinet sans pour autant amener de réponses. Il arriva finalement devant une porte entr'ouverte de derrière laquelle provenait encore les répercussions produites par le roulement d'un objet sur le sol… Le petit garçon jeta un œil prudent derrière la porte et ne vit rien d'autre qu'un étrange objet finissant de se stabiliser sur le sol. Il n'y avait personne. Rien d'autre que cet étrange objet qui ressemblait vaguement pour le garçon à une coupe ornée de symboles et bizarrement sertie.
 

Martin resta sur le pas de la porte jetant sans cesse des coups d'œil derrière son épaule pour s'assurer que personne ne se trouvait derrière lui. Que faire? Il n'allait pas rester planter là indéfiniment…. 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» [Scénario] Vol
» Hawkmoon : scénario Premier (2)
» [Scénario] La voix des Damnés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: L'Extérieur du Château :: Le Parc-
Sauter vers: