:: Entre les murs :: Les Bureaux des Professeurs :: Remus Lupin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Orientation compliquée !

avatar
Kahlan Stevensen
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 20
Age du perso : 15 ans (20 aout 1991)
Fonction : Élève en 5éme année
Patronus : Serpicendre (Non maîtrisé)
Date d'inscription : 14/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Déc - 20:52
Journée du 10 décembre 2006

Une orientation précise ?


Pfff... On ne peut pas dire qu'elle était mécontente de voir sa journée se terminée. En effet, depuis que tout le monde à été retiré de l'école, les enseignants voyaient leur salle complètement vides et cela se ressentait sur le moral de tout le monde. Avec tout ça, il y avait du retard partout et elle-même, était en retard dans ses devoirs. Mais finalement, comment faire sans personne de présents dans la salle commune pour l'aider ? Avec un handicap comme le sien, comprendre ce qui est marqué sur un morceau de parchemin est extrêmement compliqué... Bon d'accord, elle avait une plume à papote pour l'aider à prendre des notes en cours mais elle ne peut pas réellement relire les cours. Bon si elle pouvait mais cela lui prenait plus d'une heure le temps de passer ses doigts sur l'écriture qui marquait souvent le parchemin. Le plus difficile, c'est lors qu'elle doit reprendre des notes de camarade parce qu'elle était à l'infirmerie. Et autant dire que c'est souvent. Mais malgré ça, elle est une élève plutôt discrète et maladroite surtout lorsqu'il s'agit de faire de la pratique. Contrairement à ses camarades, elle ne peut pas déterminé des hauteurs de gestes ou encore des boucles. Bon, pour ça, elle a des enseignants qui sont sympa et qui guide son geste afin qu'elle puisse appréhender la gestuelle mais cela se termine bien souvent en catastrophe.

Avec l'école qui est vide, elle savait qu'il ne restait que quelques rares élèves et même Malka avait été retiré de Poudlard par son père adoptif. Elle a donc l'impression d'être seule dans la salle commune malgré les quelques Gryffondor d'années différentes qui sont présents. Malgré leur présence, elle n'a pas la même relation avec les autres de son année. Cependant, cela ne voulait pas dire qu'elle se laissait aller malgré qu'elle ne va jamais à la bibliothèque vu que les livres ne sont pas adaptés pour elle. Elle préfère encore aller dans le Parc lorsqu'il fait beau et dans la salle commune ou des préfets lorsqu'il fait mauvais. Là, nous sommes en décembre et la neige montre son joli manteau blanc. Le jeune adolescente avait donc fini sa journée après un cours d'étude des moldus, la seule matière où elle n'a pas besoin de se fouler. En effet, comme elle est née moldue, elle connait beaucoup de chose sur son monde natal. L'avantage, c'est que la salle de cours est situé non loin de la salle commune de Gryffondor et elle se dirige par là sans détour afin de déposer ses affaires. Non, finit de la journée. Elle ne veut plus entendre parler de devoirs ou de cours. Elle avait une tête comme un marron... Armée de sa canne, elle montre pour accéder au dortoir des filles et pose son sac sur le sol avant de s'allonger et de plonger dans ses pensées. Jusqu'à entendre frapper à la fenêtre. Aveugle oui mais pas sourde. Ayant repéré le bruit, elle vient ouvrir la petite fenêtre afin de permettre à sa petite chouette effraie, Shiva, de pénétrer son dortoir. Refermant derrière elle, elle l'entend sur son perchoir. Manifestant un sourire, elle se penche sur Shiva en tâtonnant ce que sa chouette lui ramenait.

« - Alors ma belle, que me ramènes-tu cette fois-ci ? »

Elle garde le sourire et elle y va doucement pour ne pas blesser cette brave bête. Malgré son handicap, elle se débrouille plutôt bien de sa bête et elle l'apprécier. Dés qu'elle a trouvé le morceau de parchemin, elle le détache avant de chercher la boite à gourmandise. Dans son coin, elle sait où chaque chose est rangée afin qu'elle ne perde pas ses repères. Par ailleurs, ses camarades de chambrée savent qu'il ne faut pas modifier pour des raisons pratiques. Attrapant la boite, elle s'approche de sa chouette et lui en donne deux avant de la ranger à sa place. Puis, elle vient la caresser avant de la laisser là. En effet, elle devait aller ailleurs et elle ne sait pas quelle heure il est. Combien de temps s'est écoulé ? Dix minutes ? Une heure ? C'est toujours la même chose. Attrapant le courrier, elle reprend sa canne en main avant de redescendre dans l'immense salle ornée des couleurs de la maison. Couleur qu'elle ne verra probablement jamais. Une fois en bas, elle est interpellé par un camarade d'une année inférieure. Croyant que c'est pour un renseignement, elle lui fait face jusqu'à ce qu'il lui dise qu'elle est en retard. Quoi ? Comment ça en retard ? Oh merde, elle avait pas vu l'heure. Mais quelle merde...

Lâchant un soupir, on l'aide à quitter la salle commune avant qu'une sonnerie ne résonne. Et c'est qu'elle réalise qu'effectivement, elle est en retard à son rendez-vous avec son directeur de maison... Encore une maladresse. Prenant un air dépité, elle se dit qu'elle n'est pas encore arrivée et elle entend des bruits de pas. Laissant ses camarades de maison passer, elle devait rejoindre les escaliers. Heureusement pour elle, elle avait mémorisé le trajet afin que les escaliers ne la roulent pas par la suite. Elle a tellement été trompée qu'elle ne se fera plus avoir. Avançant avec l'aide de sa canne repliable moldue pour aveugle, elle s'aide à se diriger avec mais aussi pour savoir qu'elle ne fonce pas dans quelqu'un ou quelque chose. Il lui a fallu tout de même un moment pour rejoindre le bureau de son directeur de maison qui se trouve au quatrième étage non loin de la salle de Défense. Dans le fond, c'est plus facile pour elle car elle peut plus facilement se repérer. Enveloppe toujours en main, elle ne l'a toujours pas ouverte et elle était trop occupée à se concentrer sur son chemin. Arrivant devant la porte du bureau, elle frappe avec sa canne vers le bas qui lui fait comprendre qu'elle venait d'arriver. Écartant sa canne, elle frappe ensuite trois coups à la porte et elle profite de l'attente pour ouvrir l'enveloppe.

Elle passe les doigts dessus pour sentir le sceau de l'école. Oh probablement une note ou un message d'un enseignant. L'ouvrant, elle cale son morceau de parchemin contre la porte avant de passer la main dessus. Elle a besoin de sentir le filigrane pour comprendre. Quand on est aveugle, faut se débrouiller avec ce qu'on a... Bien qu'elle rend ses devoirs, la pratique est toujours compliquée pour elle et il s'avère qu'elle tient entre ses mains son dernier devoir et note de Potions. Malheureusement, elle ne parvient à sentir la note et elle lâche un soupir... Elle attend qu'on l'autorise à entrer et elle avait déjà du retard. En plus de ça, elle n'arrive à savoir quelle note était entouré sur son devoir. Elle ne s'attend pas à un miracle mais disons qu'elle espère encore et toujours s'améliorer.

« - J'ai du encore avoir une mauvaise note... »

Dit-elle alors qu'elle cherche toujours la note sur le morceau de parchemin. Et qui dit mauvaise note dit refonte du devoir. Elle n'est pas mauvaise en théorie mais c'est la pratique qui lui coûte cher à chaque fois. Puis, elle sursaute lorsque la porte s'ouvre. Elle n'avait peut-être pas entendu l'enseignant et elle place la main sur sa poitrine tandis que le parchemin qu'elle avait en main tombe sur le sol avec la note bien visible : Piètre...

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 520
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 10:32
Orientation compliquée !
Remus se trouvais dans son bureau, pensif. Il fallait vraiment qu'ils trouvent une solution pour rassurer les parents, sinon ils devraient fermer définitivement -- mais temporairement -- l'école. Pour Remus, c'était hors de question, bien entendu. Mais, si aucun élèves ne se trouvaient à Poudlard, pourquoi le maintenir ouvert ? Pour le moment, ils tenaient le fort. Pour combien de temps ? Personne ne pouvait le dire vraiment. Assied devant un livre ouvert, le lycan réfléchissait donc en attendant Miss Stevensen, qu'il avait convoqué pour deux choses : son orientation et une demande. Il savait que la cécité de la jeune femme lui rendait ses études difficiles et que cette différence était quelque peu lourde à porter. Néanmoins, pour être lui-même différent des autres, il savait qu'en chacun se trouvais des forces insoupçonnées. Aujourd'hui, il voulait être pour Miss Stevensen un peu ce que Dumbledore avait été pour lui.

Alors que les minutes s'écoulaient, Remus reporta son attention sur son livre. Il le referma et alla le ranger. Un regard en direction de sa montre magique lui permit de constater que Miss Stevensen avait du retard. Il s'agissait d'un fait assez "commun" pour elle. Les dédales des couloirs étaient surprenants pour ceux qui y voyaient, alors imaginez pour les non-voyants. Surtout les escaliers magiques. N'ayant aucun autre rendez-vous -- de toute manière, avec qui hormis sa louve ? -- le Maraudeur ne s'offusqua aucunement d'attendre. Il le fit en buvant un thé et en mangeant un peu de chocolat. Bonne façon de passer le temps, ça, le chocolat ! Comme toute bonne chose à une fin, le papier de chocolat termina son existence dans la poubelle et le chocolat bien ... il disparu.

Les tics-tacs de l'horloge magique se succèdaient et toujours pas de Miss Stevensen à l'horizon. D'accord, cela était plus long que d'habitude. Peut-être était-elle coincée à quelque part ? Pour s'en assurer, Remus se leva et se dirigea en direction de la porte de son bureau qu'il ouvrit ... pour découvrir une Miss Stevensen surprise.

" Ha ... Miss Stevensen. Désolé de vous avoir fait peur " dit-il d'un ton aimable

Le sorcier, qui avait remarqué que son élève avait laissé tomber une lettre, se pencha pour la ramasser. Évidemment, il vit le "Piètre" sur le devoir de Potions. Il ramassa le devoir et le tendit en direction de son étudiante en souriant :

" Tenez ... votre devoir de potions. Je crois que le cours du Professeur Malefoy vous cause quelques ennuis. Nous allons voir comment vous faciliter les choses ... entrez "

Cela devait être difficile de confectionner des potions quand on ne voyait rien du tout. Comment pourrait-elle compenser ? Par l'odorat ? Peut-être. Est-ce que Julianne pouvait aider ? Elle avait été aveugle deux ans et demi, et, à ce qu'il paraissait, elle avait continué de confectionner ses potions avec une main experte. Bien beau "avoir ça dans le sang", mais elle devait avoir quelques trucs utiles ! Remus allait lui demander conseils.

Après avoir laissé entrer son élève et s'être assuré qu'elle prenait place dans une des chaises, il contourna son bureau et alla s'asseoir derrière. Il souriait toujours à Miss Stevensen même si elle ne pouvait pas le voir. Ce n'était pas parce qu'on ne voyait rien qu'on en méritait pas un sourire. Le sorcier croisa les mains et les posa sur son bureau avant d'ajouter :

" Avant tout, j'aimerais vous remettre quelque chose "

Il fouilla dans un des tiroirs de son bureau et en sortie un bout de soie rouge à l'intérieur duquel se trouvais l'insigne de préfet de Griffondor. Il déposa le paquet devant Miss Stevensen et attendit.

_________________


__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kahlan Stevensen
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 20
Age du perso : 15 ans (20 aout 1991)
Fonction : Élève en 5éme année
Patronus : Serpicendre (Non maîtrisé)
Date d'inscription : 14/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 12:05
Une orientation précise ?


Bien qu'aveugle, elle est quand même le genre de personne à ne pas aimer être en retard aux divers rendez-vous qu'on lui donne. Contrairement à d'autres, elle n'avait pas la faculté de lire les horloges ou même une montre. Dés sa naissance, on l'a privé de voir la lumière du jour et même si elle accepte son handicap, cela devient un poids lorsqu'elle se trouve à Poudlard. Rien n'est véritablement adapté à elle dans l'établissement mais elle ne peut pas en vouloir... Ce n'est pas tous les jours que l'école accepte des personnes qui sont handicapés. Mais elle fait ce qu'elle pouvait. Autant, en histoire de la Magie, la théorie, elle s'en sort bien mais malheureuse, la pratique est bien plus compliquée et cela foire ses notes à chaque fois. Mais elle fait avec. Maintenant qu'elle est presque seule dans sa salle commune, elle devait se débrouiller seule. Mais comment faire lorsqu'on perd ses repérés. Cela se complique de plus en plus pour elle et elle avait entendu parler du cadavre. Heureusement pour elle, elle ne l'avait pas vu et au vu de l’écœurement de ses camarades, elle se dit que c'est peut-être mieux ainsi.

Se trouvant devant la porte de son directeur de maison, elle ferme les yeux in instant, histoire de calmer son cœur qui n'a fait qu'un seul tour. D'habitude, elle est plus attentive que ça mais là, elle voulait savoir sa note en Potions. On ne peut pas dire qu'elle ne fait pas d'effort mais c'est toujours difficile pour elle de respecter le temps lorsqu'elle est toute seule. Ou même en binôme car elle n'a pas la même organisation que son binôme. Du coup, cela complique toujours tout. Ouvrant les yeux, elle montre malgré tout un sourire tandis que son professeur s'est excusé de lui avoir fait peur. Kahlan reprend sa canne en main avant de répondre gentiment.

« - Bonjour. Non, ne vous excusez pas. Cela ne serait pas arrivé si j'avais été à l'heure. Veuillez pardonner mon retard, je suis vraiment désolée. »

Comment expliquer son retard ? Lui dire qu'elle rêvassait dans son dortoir ? Elle n'est pas sûre que cela soit une bonne idée. Un peu intimidée, elle baisse la tête et de sa main libre, elle se met à chercher le devoir que son professeur lui tend. Y allant à tâtons, elle finit par avoir sa main sur celle de Rémus et elle la descend jusqu'à ce qu'elle touche le parchemin. Elle est un peu gênée mais cela fait partie de ce qu'elle est et elle a toujours été maladroite et discrète. Une fois qu'elle a le parchemin bien en main, elle le garde précieusement car elle va probablement devoir le recommencer. Ce n'est pas comme si elle n'était pas habituée à ça. Manifestant un soupir, elle relève la tête vers son enseignant.

« - J'ai encore eu une mauvaise note ? »

Lâchant un soupir, tout ça ne l'a rassure pas pour son année. Surtout que c'est important car sans les examens en question, elle ne risque pas de se trouver un métier. Déjà, que peut-elle faire avec son niveau actuel ? Elle l'ignore mais elle se dit qu'elle ne peut rien faire. Elle est médiocre mais elle ne le fait pas exprès. Gardant le parchemin en main, elle bouge sa canne de droite à gauche et vice-versa afin de voir s'il y a des obstacles en chemin. S'avançant, elle entendait son enseignant juste derrière. Faisant attention à là où elle marchait, elle finit par répondre à son directeur de maison quelque chose de vrai mais dont elle n'est pas réellement persuadée.

« - Ce n'est pas la théorie qui me pose problème mais la pratique... Surtout depuis le départ de mon binome... »

Elle devait bien se l'avouer, c'est le branle-bas de combat. Son binôme n'est pas là alors elle panique. Avec, elle avait une voix pour la guider et l'aider ne serait-ce que niveau timing mais là, ce n'est pas le cas et maintenant, de nombreuses potions se font seul. Et seul, elle ne peut pas s'en sortir. Elle ne sait déjà pas comment va se dérouler ses examens de fin d'année avec son handicap et plus le temps approche et plus elle redoute l'examen. S'il se déroule comme les autres, il est clair qu'elle peut quitter l'école tout de suite et ne pas faire ses sept années. Avançant avec prudence, elle laisse sa canne la guide sur les obstacles. C'est alors qu'elle entend un clic signe que quelque chose est sur son chemin. Guidée par le professeur, elle monte les quelques marches avant de s’asseoir. Tandis qu'il fait le tour, elle l’agrippe pour la replier et la laisser pendre à son bras par la dragonne avec laquelle elle gardait sa canne près d'elle. Elle écoute les bruits qui l'entoure et cela lui permet de savoir où se trouve son directeur et elle tourne sa tête vers lui. Il dit avoir quelque chose à lui donner et elle arque un sourcil. Elle entendu un bruit de tiroir avant d'entendre un léger bruit métallique.

Gardant un sourcil arqué, elle se demande ce que c'est... Approchant ses deux mains du bureau, elle se met à tâter près de l'endroit où a été déposé le paquet. Elle déplace sa main jusqu'à trouver le morceau de tissu et elle le prend des deux mains pour le toucher. Tenant d'abord le tissu, elle met un petit moment avant de l'ouvrir. Au départ, elle reste neutre et curieuse vu qu'elle cherche à savoir ce que c'est. Un morceau de tissu oui mais qu'est ce qu'il y a dedans ? L'ouvrant avec maladresse, elle finit par sentir un petit truc froid sur sa main et elle touche l'objet avec ses doigts. C'est froid donc métallique. Ce n'est pas droit mais cela semble avoir la forme d'une étoile. Et c'est lorsque l'un de ses doigts se pose sur la lettre P gravé dessus qu'elle manifeste un sourire mais elle semble aussi gênée. C'est l'étoile de préfet que son enseignant lui confie ? Non ? Sérieusement ?

« - C'est l'insigne de préfet ? Mais... Je... Enfin... Il n'y a plus de préfets ? »

Elle bafouille complètement et elle ne sait pas quoi dire tandis que ses doigts continue de toucher l'étoile qu'elle a encore. Elle ne sait pas quoi dire sur l'instant mais elle a le sourire sur le visage et c'est déjà ça de pris. Elle sourit souvent mais moins depuis que ses camarades ont quittés l'école. Ce n'est vraiment pas drôle tout ça mais elle doit s'adapter en conséquence. Plus elle touche l'insigne et plus, elle est persuadée qu'il s'agit bien de ça. Bien que ses yeux ne clignote pas, elle semble tout de même touchée par ce simple geste. Mais elle manque beaucoup de confiance en elle.

« - Mais enfin, professeur, comment ... Pourquoi moi ? »

Elle est encore plus gênée. Elle cherche à comprendre et même si elle est contente qu'on lui confie de telles responsabilités, elle n'est pas sûre de pouvoir les assumer. Faire des gardes dans l'école, cela peut se faire et elle pense qu'elles ne les fera pas seule car il serait facile qu'on lui roule des tours. Elle pourrait bien entendu reconnaître la voix mais elle ne connait pas tout le monde. Elle reste discrète et dans son coin, comment faire correctement ses responsabilités ? Elle garde le sourire et elle garde l'insigne dans les mains sans chercher à la mettre sur sa cape portant l'insigne de Gryffondor qui est sa seconde maison. Peut-être même sa première vu que son frère est distant avec elle.

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 520
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Jan - 17:48
ft. Kahlan Stevensen & Remus Lupin

Une orientation précise ?
Le Loup-Garou était calmement assied derrière son bureau. Mains croisées sous son menton, il regardait son étudiante d'un air bienveillant, écoutant ses explications concernant ses difficultés en potions. Certes, la pratique ne devait certainement pas être aisée quand nous ne pouvions pas voir ce que nous faisions. La réussite n'en était pas moins possible. Remus ne savait pas si son élève était aveugle de naissance, cependant, ce qui venait rendre les possibilités plus complexes. En effet, si elle n'avait jamais vu un ingrédient, comment pourrait-elle le reconnaitre manuellement ? Il faudrait le lui nommer, lui décrire ... mais oui, ce pouvait être chose du possible. Il eu un sourire quand elle lui demanda si elle avait encore eu une mauvaise note. Ouais. Pas vraiment une note reluisante, non.

" Vous avez eu un Piètre " dit-il simplement en décroissant les mains qu'il posa devant lui avant d'ajouter :

" Mais, je connais peut-être quelqu'un qui pourra vous aider à améliorer vos performances pratiques. Rien n'est impossible si on y croit "

Remus se tue ensuite pour observer son élève qui découvrait peu à peu son insigne. Il put voir sur ses traits tout ce qui se passait dans son cerveau. Le moins que nous puissions dire, c'était que Miss Stevensen était très expressive. Il eu un sourire devant son étonnement, sa joie puis son hésitation. Pourquoi elle ? Bien, parce qu'elle serait parfaite pour le rôle !

" Nos préfets ont été gardés chez eux par leurs parents et nous avons besoin de personnes telles que vous pour les remplacer "

Oui, des personnes courageuses et qui savent surmonter les épreuves qui se dressent devant eux. Remus eu un temps de silence avant d'ajouter :

" J'ai posé la même question à Albus Dumbledore quand il m'a nommé préfet. Je vous donnerai la même réponse qu'il m'a faite : "ayez confiance"'

Le directeur de Griffondor eu un sourire et laissa le temps à son étudiante d'absorber le message. Dumbledore avait eu confiance en lui, malgré que Remus lui-même doutais fortement de son impact sur les autres. Maintenant, c'était à lui de croire en Miss Stevensen. Elle saurait parfaitement faire sa marque. Elle le faisait déjà.

" Alors. Avez-vous une idée de ce que vous aimeriez faire après Poudlard, Miss Stevensen ?"

Remus sortie quelques pamphlets et informations diverses du tiroir de son bureau.

_________________


__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)
» "J'ai jamais eu le sens de l'orientation." [Walter C. Burnes & Eskä Vowel]
» Parce que les sentiments, c'est compliqué [Pv Ginger]
» [Victoria Hale] Déjà dis que je suis nul en orientation ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: Les Bureaux des Professeurs :: Remus Lupin-
Sauter vers: