:: En dehors des murs :: Londres :: Hôpital Saint-Mangouste :: Obstétrique, Gynécologie et Pédiatrie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une naissance bienvenue [Libre]

avatar
Jenni W. Malefoy
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 255
Age : 30
Localisation : En Ecosse, chez elle, en convalescence, suspendue le temps de retrouver sa santé mentale, auprès de son époux et de son jeune fils
Age du perso : 29 ans (22 mars)
Fonction : ¤ Auror Confirmée experte en Magie Noire
¤ Enseignante à l'Institut d'Auror
¤ Prévôt Camariste de Londres.
¤ Mère d'un petit Ewan Cygnus Malefoy né le 05.02.2007.
¤ Membre de l'Ordre du Phénix
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'un Dauphin mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant un oiseau magnifiquement triste nommé Augurey
Date d'inscription : 21/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Fév - 15:44
Après-midi du 05 février 2007
Londres – Hopital Sainte Mangouste

C'était la fin... Il était temps. Cela faisait deux mois que la future maman avait arrêté de travailler mais aussi de trop bouger et même de transplaner. Je dormais normalement dans la nuit du 4 au 5 février lorsque je me fais réveillé par bébé. Celui-ci commence à s'agiter. Au départ, je me lève afin d'aller aux toilettes mais c'est en réalisant qu'il y a de l'eau sur le sol que je commence à m'alerter. Prenant plusieurs inspirations, je réveille Drago qui était rentré pour le weekend de Poudlard. J'étais souvent seule la semaine mais le revoir le weekend me fait toujours plaisir. Je me rappelle alors de ma panique lorsque je suis venue ma grossesse à mon époux. Nous n'étions pas encore mariés mais je sais maintenant qu'il a tenu parole. Lorsqu'il était avec moi, il était très présent et faisait attention à moi. N'empêche qui aurait cru que j'épouserais une personne que je ne pouvais blairer lors de mes études. Montrant un sourire en coin, une vive douleur me rappelle à la réalité et je fus contrainte de m’asseoir quelque part. Au départ, je voulais être discrète mais ce fut cette douleur répétée qui me mit la puce à l'oreille. Bébé allait probablement arrivé quelques jours plus tôt. Avec l'aide de Drago, on transplane jusqu'à Sainte-Mangouste où je pose mes mains sur mon ventre bien arrondi depuis le temps. Je savais que de toute façon, c'était l'arrivée de notre fils. Drago comme moi attendions avec impatience l'arrivée de notre enfant.

C'est donc sur place que je suis prise en charge et après plusieurs heures de travail, un petit garçon de trois kilos huit cent grammes voit enfin la lumière du jour. Je ne sais pas combien de temps il s'est passé ni s'il fait jour mais c'est en sueur que j'ai pu prendre mon fils dans mes bras. C'était fini, notre enfant voyait le jour et il pleurait. L'ayant dans les bras, chaudement protégé par une serviette, je le calme et je le regarde. Souriante, je remarque qu'il a le nez et les yeux de son père. Malgré les quelques jours d'avance, je suis heureuse de pouvoir enfin le prendre dans mes bras. Je ne savais pas si Drago était là où s'il était retourné se coucher au manoir mais il sera ravie de savoir que son fils est en parfaite santé et que tout s'est bien passé. C'est donc sous les applaudissements du personnel hospitalier que j'accueille le dernier né de la famille Malefoy. En tant qu'Auror, je m'étais préparée à tous sauf à ça mais Julianne avait raison sur un point. Le plus beau jour est celui où on donne naissance à nos enfants. Mais après autant d'heure de travail , je suis fatiguée et je me mets à bailler. Posant ma main sur ma bouche, je garde le sourire et je ne me lasse pas de voir mon bonhomme dans mes bras.

Je sors enfin de la salle de travail et on me place dans une chambre afin que je puisse me reposer un peu. Je ne dirais pas non à quelques heures de sommeil avec bébé près de moi. Cependant, je m'endors très vite alors que je regarde bébé dans son petit lit aménagé rien que pour lui à l’hôpital. Au moment de m'endormir, le soleil n'était pas encore levé mais j'étais quand même épuisée. Je rêve mais je ne me rappelle de rien. Puis, je sens un peu de chaleur et j'ouvre les yeux. Souriante en voyant l'image, je remarque un certain jeune papa pencher sur son fils qui semble dormir. Je n'ose pas bouger et je l'observe avec ce sourire en coin. Je veux garder cette image pendant très longtemps dans ma tête. Peut-être que Drago ne sera pas un mauvais père finalement. Fière de cette image, je n'ose pas bouger avant de le saluer  et une discussion des plus simples s'impose entre nous. Maintenant que notre fils est là, nous savions très bien ce qui nous restait à faire mais je devais rester quelques jours ici. Je suis peut-être vampire mais si on me donne la potion anti-vampirique, je mangerais presque comme n'importe qui. Je me suis bien reposée même si je me mets à bailler. Peut-être aurais-je d'autres visites que mon époux et j'espère que par cette naissance, nous serons plus forts ensembles.

Tournant la tête, j'avais ce sourire en coin qui voulait tout dire et je laisse Drago avec son fils même si je veille sur eux comme je devrais le faire jusqu'à la fin de notre vie. Surtout que le pauvre Drago risque de mourir avant moi et je mourrais peut-être après notre fils, qui sait ? Alors qu'il y a encore trois ans, je ne me voyais pas mère de famille, aujourd'hui, je vois l'arrivée de mon fils d'un très bon œil... Mais la question que je me posais c'est ce que je vais avoir de la visite. Connaissant Drago, il a du prévenir sa mère et des amis à lui voire même Julianne. Cela me ferait plaisir de tous les voir. Après tout, c'est un jour particulier non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2052
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Fév - 13:57
()

Une naissance bienvenue
The Malfoy Family & Me

HAAAAAAAAAAAAAAA ! Oui, HAAAAAAAAAAAAA !!! C'est exactement le cri que j'avais poussé quand le hibou de Drago était arrivé au château, au beau milieu de la nuit, pour m'annoncer que Jenni avait perdu les eaux. J'avais réveillé Ludwig qui s'était immédiatement mit sur le qui-vive. Il avait tenté d'envoyer valser les couvertures en se levant, mais je l'avais déjà fait. Ouais. Il m'avait trouvé en train de tourner en rond en respirant comme une Dragonne et je lui avait expliqué en des mots un peu découssus, que Jenni allait accoucher. Okay, qu'il m'avait dit, viens te coucher. Je lui avait fait un genre d'air nonchalant -- genre, retourner me coucher et quoi encore ??? -- et il avait soupiré avant de se rendormir. Je n'allais pas me rendormir. Ma meilleure amie était en train d'accoucher !!!! Comment dormir ? Impossible. J'allais devenir marraine hé ho patate !!! Okay, j'étais déjà mère, j'avais déjà accouchée et tout le reste ... mais ce n'était pas la même chose. Pas du tout. Alors, j'avais passé la nuit à me ronger les sang, me retenant pour ne pas débarquer en catastrophe à l'hôpital pour pousser le guérisseur de côté et accoucher Jenni moi-même ! Merlin, faites que tout ailles bien !

Ce ne fut qu'au milieu de l'après-midi que je reçu un nouvel hibou de Drago. Le bébé était né, trois kilos huit cent grammes, en santé, Jenni allait bien. Je me rendit alors compte à quel point j'avais retenu mon souffle. Le coeur en joie, j'avais parcouru le château pour aviser Ludwig de la nouvelle, avait hésité quelques instants puis m'était décidé. Juste une petite visite. Un petit cinq minutes pour m'assurer moi-même que tout allait bien. Pas que je ne faisait pas confiance à Drago, mais ... bref.

J'avais prit ma cape, le cadeau pour le bébé et avait quitté ma demeure royale en hurlant un "je reviens tantôt" à Ludwig qui était en train de préparer je ne savais pas trop quoi. Probablement un genre de rencontre avec un Prince quelconque et insipide. Hum. Une fois dehors, j'avais transplané sans plus me poser de question. C'était la première fois que je me rendais seule à Londres depuis que le Magemengot avait décidé de lever mes "conditions". Bien, seule. Il y avait probablement des tonnes de Justicars qui m'avaient suivis, mais je m'en foutais. Tant que Ludwig ne me collait pas aux basques. Fatiguant.

J'entrai à St-Mangouste en coup de vent, me dirigeant immédiatement en direction des ascenseurs, ignorant totalement les regards des personnes que je croisait. Certaines affichaient des airs curieux, d'autres apeurés, d'autres intéressés, mais je continuais mon chemin. Ce ne fut que lorsque la réceptionniste m'arrêta d'un "ho, guérisseur VanHolsen ?!" que je m'arrêtai net. Guérisseur VanHolsen. Il y avait très longtemps qu'on ne m'avais pas interpelé par mon titre. Lentement, je me retournai en direction de la réceptionniste, qui me fit un sourire avant de me demander sur quel étage je me rendais. Ha oui. Le registre. Je lui rendit son sourire, allai signer le registre des présences et poursuivit ma route jusqu'à l'étage d'obstétrique. Revenir à l'hôpital me faisait un drôle d'effet.

Saluant les médicomages et infirmières comme si je n'avais jamais quitté les lieux, je me rendit directement à la chambre qu'occupait Jenni -- heureusement que Drago n'avait pas oublié de me laisser le numéro ! -- et toquai doucement à la porte. Je ne resterais pas longtemps. Juste m'assurer que tout allait bien, faire la bise à Jenni et Drago et à heu ... le bébé. Parce que je ne savais pas son prénom. Ensuite, je m'en n'irai. Jenni avait besoin de repos !

« C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'est tous les frissons des bois Parmi l'étreinte des brises » ► VERLAINE
Code by AMIANTE


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenni W. Malefoy
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 255
Age : 30
Localisation : En Ecosse, chez elle, en convalescence, suspendue le temps de retrouver sa santé mentale, auprès de son époux et de son jeune fils
Age du perso : 29 ans (22 mars)
Fonction : ¤ Auror Confirmée experte en Magie Noire
¤ Enseignante à l'Institut d'Auror
¤ Prévôt Camariste de Londres.
¤ Mère d'un petit Ewan Cygnus Malefoy né le 05.02.2007.
¤ Membre de l'Ordre du Phénix
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'un Dauphin mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant un oiseau magnifiquement triste nommé Augurey
Date d'inscription : 21/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Fév - 15:10
Heureuse... C'était le mot que j'ai en tête pour expliquer ce moment. Ce moment précieux où je réalise que mon fils à vu le jour, le moment où je vois aussi Drago différemment. Les sentiments en sont peut-être pas encore là dans son cas mais je sais déjà que j'aimerais toujours mon fils. Mais désormais, ma vie a d'autres objectifs. J'avais ma famille à m'occuper désormais et pour rien au monde je veux rater les premiers moments de mon fils. M'occupant des papiers, je veille quand même sur mon mari et notre fils. Oui, on peut dire ce qu'on veut mais c'est un enfant que nous avons conçu ensemble. L'amour n'est pas présent mais l'arrivée de Ewan Cygnus Malefoy était une bénédiction. J'avais une raison supplémentaire pour me battre... L'avenir de mon fils... Il va avoir besoin de moi mais aussi de son père... Sans oublier Lucius et Narcissa qui devaient être heureux de savoir que le nom de Malefoy ne s'éteindra pas. Assise sur mon lit, je lis les papiers et je me dis que je m'en occuperais plus tard. L'accouchement a été long et même si j'ai bien dormi, je suis encore fatiguée. Il faut dire que cela travaille encore en dessous de la ceinture. Il y a encore quelques contractions mais largement supportable après celles ressenties en salle de travail. Je verrais la douleur d'une toute autre manière désormais. Dans la mesure où il est né de manière naturelle, je me dis que je comprends mieux ma mère quand elle m'a mise au monde. Je pense soudainement à mes parents qui ne sont malheureusement plus là mais je sais qu'ils veillent toujours sur moi depuis les Cieux. Ils doivent être heureux... Ma mère m'a toujours dit qu'être mère, c'est un métier à temps plein mais aussi un changement radical dans une vie. Maintenant que j'ai un peu plus de recul, je sais qu'elle a raison... Maintenant que Ewan est là, je vois les choses d'une toute autre manière et c'est peut-être ce qui me manquait pour être une adulte responsable et accomplie.

Posant les papiers sur la table non loin du lit, je reste mi-assise mi-allongée tout en observant le père et le fils. Je ne peux pas empêcher Drago de l'observer, c'est une moitié de lui. Ce que je voyais devoir moi ? Un père nerveux mais aussi souriant veillant sur son fils qui est encore très fragile. Cette image restera encore longtemps gravée dans ma mémoire et j'espère qu'elle y restera le plus longtemps possible. Mais sur le moment, j'ai encore quelques étoiles dans les yeux. C'est alors que j'entends frapper. Tournant la tête, je lève la voix pour autoriser la personne à entrer. C'est donc tout sourire mais radieuse malgré la fatigue que je vis ma meilleure amie. Elle était venue finalement... je suis contente de la voir. Je la serre dans mes bras comme toujours avant de la regarder droit dans les yeux.


« - Julianne. Merci d'être là. »

Malgré ma fatigue, je suis tout de même heureuse et cela se voit grâce à mon sourire et à mes yeux pétillants. La laissant faire la bise à mon mari, je rapproche le lit du petit près du mien et je la regarde afin de faire les présentations. Bien sûr, le père n'est pas loin.

« - Je te présente ton filleul, Ewan Cygnus Malefoy. »

Celui-ci était encore un peu endormi mais il gigote un peu. Pour le moment, il ne m'a pas trop embêté mais cela ne saurait tarder. Il doit manger régulièrement et c'est vrai que je ne l'avais peut-être pas entendu pendant ma période de repos ou alors, il n'a rien dit. Levant les yeux vers la pendule enchantée, je finis par me mettre assise au bord du lit pour observer mon bonhomme. C'est qu'il m'a donné du fil à retordre. Cependant, je suis contente qu'il aille bien et que tout ce soit très bien passé. Oui, c'est vrai, je suis fatiguée mais je suis contente d'avoir de la visite surtout de mes proches. Après tout, ce sont eux qui rythment ma vie même si avec mon mariage et Ewan, cela va probablement tout changé. La naissance a du probablement être dans la Gazette des Sorciers que je n'en serais pas étonnée . Mais pour être honnête, je m'en fiche actuellement mais je vais tout faire pour que mon mari et mon fils soient loin de tout ça. Je ne veux pas qu'on s'en prenne à eux... Déjà que depuis mon mariage, c'est relativement tendu alors je ne tiens pas à aggraver la situation. Si je m'en sens le courage, j'enverrais peut-être des hiboux à plusieurs personnes pour leur annoncer l'arrivée du bébé mais pour le moment, le repos m'est nécessaire. C'est que disent les médicomages et infirmiers. Une nouvelle vie commence et je sens que je vais aimer cette vie...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 39
Age du perso : 25 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Fév - 11:29

Une naissance bienvenue
Ou l'art de faire virer folle une fille !
La Princesse VanHolsen était "partie en folle" du château. C'était les mots du Prince VanHolsen, pas les siens ! Jamais Stewart n'aurait osé dire ou même penser ça ! Franchement ! Non, le Prince VanHolsen était entré dans la salle des Justicars et leur avait dit : " Ma femme est partie du château en folle. Jenni vient d'avoir son bébé. Assurez-vous que la Princesse ne se mette pas les pieds dans les plats ..." Et il avait marmonné un "encore". Pas Stewart, hein, le Prince VanHolsen ! Bref.

Stewart était partie en compagnie de trois ou quatre autres gars. Ils s'étaient immédiatement rendu à Saint-Mangouste ou ils avaient vu la Princesse entrer en trombe. Okay. Elle allait pas mal vite ! Habituellement, ils avaient le temps de la suivre à la trace mais là ... elle avait quitté Westmacott avant même qu'ils aient eu le temps de crier poulet. Les Justicars traversèrent la rue et entrèrent à leur tour dans l'hôpital. Un simple regard en direction de la réceptionniste et cette dernière fut mise dans un état quasi "végétatif". Ils purent ainsi entrer sans se faire remarquer. Pour les vampires, il valaient mieux être prudents. Manière, la réceptionniste allait revenir à la normale dès qu'ils auraient quitté son champ de vision ... ce qui venait d'être fait.

Ils marchèrent jusqu'à la chambre de Jenni à l'intérieur de laquelle la Princesse VanHolsen venait de s'engouffrer. Stewart fit un signe de tête en direction de ses collègues, qui prirent place à divers endroits, se camouflant avec une facilité inhumaine. Pour sa part, Stew s'installa à la gauche de la porte, prit une revue et fit mine de la lire en affichant l'air inquiet d'un futur père en attente de la naissance de son enfant. Ainsi, personne ne se poserait e questions de le voir ici. Les Justicars montaient la garde.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Narcissa Malefoy
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 05/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Fév - 16:57
Une naissance bienvenue
Drago lui avait envoyé un hibou dès que les premières contractions s'étaient fait sentir et, depuis, la sorcière ne cessait de regarder par la fenêtre d'un air angoissé. Lucius -- qui avait été gracié de la "sentence" qui lui avait été donné en même temps que Julianne -- n'arrêtais pas de lui dire d'arrêter de s'en faire. Arrêter de s'en faire ! C'était bien un homme pour dire ça ! Seule une femme pouvait comprendre la puissance des douleurs de l'enfantement. Seule une femme pouvait comprendre l'importance et le danger que représentait la naissance d'un enfant. Un homme ne pouvait comprendre ça. L'homme ne se plaçait qu'en spectateur devant les événements. Ils ne pouvaient pas faire grand chose et ne comprenait pas grand chose. En tout cas, en ce qui concernait le travail de la vie. Alors, Narcissa s'était contenté de jeter un bref regard sans intérêt à Lucius avant de se replacer devant la fenêtre. Elle y avait passé toute la nuit, à observer le ciel à la recherche d'un battement d'ailes. Rien ne vint. Elle fini par s'endormir. Plusieurs heures passèrent et elle fut réveillé par Lucius, qui la secouait en lui disant que le hibou de Drago était arrivé. Comment ? Vite fait, la sorcière avait arraché le parchemin à moitié ouvert des mains de son époux pour le lire. Un sourire avait ensuite marqué son visage angoissé.

" Il est né ! Ho Lucius, notre premier petit-fils est né ! " dit-elle d'un ton ému.

Lucius avait eu un bref sourire pendant que la femme Black se leva, prête à partir du manoir. Enfin, presque. Il ne lui restais qu'à prendre sa cape. Lucius avait tenté de lui dire d'attendre un peu, mais Drago lui avait écrit qu'ils pouvaient venir voir Ewan s'ils ne restaient pas trop longtemps. Alors, elle y allait. La question ne se posait même pas. D'un geste de la main, la femme fit taire son conjoint -- encore une fois, il ne pouvais pas comprendre -- et s'en alla prendre sa cape. Lucius n'eut guère le choix que de suivre et, ensemble, ils quittèrent le manoir.

Rapidement, ils parvinrent devant Saint-Mangouste. Narcissa informa la réceptionniste de leurs présences, lui indiqua la chambre et l'étage à laquelle ils se rendaient, puis ils prirent l'ascenseur magique. En deux temps trois mouvements, ils firent devant la porte de la chambre de Jenni. Et il y avait un homme qui montais la garde. Heu. Pourquoi ? Est-ce que cela avait à voir avec le cadavre découvert à Poudlard ? Est-ce que Drago avait peur pour leur sécurité ? Pour la sécurité du petit ? Cissy sentie à nouveau la boule d'angoisse l'envahir et elle dit d'un ton hautain et rendu sec par la nervosité :

" Je suis venu voir mon petit-fils. "

Il se poussait de là, oui ?
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Soirée de bienvenue [LIBRE POUR TOUS]
» Une p'tite gorgée de bienvenue! [Libre]
» Bienvenue à Poil d'Autrefois [ libre ]
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Londres :: Hôpital Saint-Mangouste :: Obstétrique, Gynécologie et Pédiatrie-
Sauter vers: