:: En dehors des murs :: Le Village de Pré-au-Lard :: Le Cimetière Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mort vous va si bien [Mission; Scénario ! Hermione Granger, Eden Ravenswood, Justine Salton, James Lupin, Martin Parker, Lily Jenkins, Lily Potter, Drago Malefoy, Jenni W. Malefoy]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 66
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Juin - 11:25
La mort vous va si bien
Mise en scène





Joueurs : Hermione Granger, Eden Ravenswood, Justine Salton, Morgane Potter, James Lupin

Mise en situation : Vous avez bu le contenu de votre verre ou de votre tasse, comme vous le faites toujours. Puis, vous vous êtes effondré. Vous vous réveillez dans une pièce rectangulaire, aux murs pierreux. Quelques racines perces la pierre. Au centre de la pièce se trouve deux socles ressemblant à des tombeaux. Sur ces socles, divers outils de tortures maculés de sang et de morceaux de chair. Il fait sombre, les lieux ne sont éclairés que par quelques flambeaux. Vous vous trouvez chacun dans une cage aux barreaux recouvert de barbelés. Devant la grande porte de grès permettant de sortir des lieux se trouve un mimic.

Particularités :

1- Vous n'avez plus votre baguette. Elle a été prise et brisée après qu'on vous ai assommé. Si vous vous en sortez vivant, vous devrez vous en procurer une autre chez Ollivander
2- Hermione, le poison contenu dans ta boisson était de la fougère mâle. Tu peut ressentir les symptômes suivants : vomissements, diarrhées, vertiges, crampes, convulsions, troubles de la vision, hyperthermie .Ton pied est attaché au bout d'une longue chaine.
3- Eden, le poison contenu dans ta boisson était de l'euphorbe Réveille-Matin. Il n'y en avait pas en quantité suffisante pour que tu meures mais tu peut ressentir les symptômes suivants : brûlure de la bouche et de la gorge, douleurs stomacales intolérables, vomissements, diarrhées incoercible sanguinolente, dilatation des pupilles, vertiges, délires, convulsions. Ton bras est attaché au bout d'une longue chaine.
4- Justine, le poison contenu dans ta boisson était du houx. Tu peut ressentir les symptômes suivants : somnolence et convulsions. Tu n'est pas attachée.
5- Morgane, le poison contenu dans ta boisson était du Genevrier Sabine. Tu peut ressentir les symptômes suivants : irritation de toutes les muqueuses, atteinte du système nerveux provoquant des convulsions. Tu n'en a pas bu suffisamment pour que cela provoque la mort. Tu n'est pas attachée.
6- James, le poison contenu dans ta boisson était du Chèvrefeuille des bois. Tu peut ressentir les symptômes suivants : vomissements, diarrhées violentes voire sanglantes, sueurs abondantes, larmoiements, secousses musculaires, somnolence pouvant entraîner le coma. Tes deux bras sont attaché au mur par de courtes chaines.

Mission : Survivre ! Trouvez un moyen de vous échapper ensembles et vivants. Gardez tous vos morceaux, surtout Wink

Si vous désirez faire mourir votre personnage, envoyez un MP. Si vous désirez lui faire subir des sévices sexuels, envoyez aussi un MP. Et si vous ne voulez pas être torturé, bien ... tant pis pour vous !

Ordre de passage : Eden Ravenswood, Hermione Granger, Justine Salton, James Lupin, Morgane Potter, Herman Faussecreth

Vous avez 24 heures pour répondre. Si vous ne répondez pas, le PNJ le fera pour vous, afin de ne pas ralentir et nuire au jeu. Vous avez 2 semaines pour vous sortir de là. Les survivants, s'ils sont encore prisonniers après deux semaines, seront inclus dans la mission II et, donc ... devront rester enfermés 2 semaines de plus avec les nouvelles victimes.

Bonne chance !
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden K. Ravenswood
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 115
Age : 31
Localisation : A Poudlard où elle reprend la transmission de son savoir
Age du perso : 37 ans (6 mai 1970)
Fonction : ¤ Maman de Nathaniel
¤ Professeur de Métamorphose
¤ Directrice de Serpentard
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'une Salamandre mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant une sorte de léopard nommé Nundu
Date d'inscription : 20/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 7:52





Éden était tranquillement en train de terminer les derniers préparatifs dû aux examens dans sa matière. L’épreuve serait pour dans quelques jours puisque l'ensemble de ces élèves terminaient leur période par sa matière. Elle n'avait eu aucun problème au cours de l'année et elle compte bien continuer dans cette foulée l'année prochaine. Elle tenant entre ses mains une tasse de thé comme d'habitude. Il faut dire qu'elle et le thé est une immense histoire d'amour. Le portant à ses lèvres, elle n'a pas l'impression que le goût est différent. Terminant sa tasse normalement, elle referme ce qu'elle était censé envoyé au Ministère. Scellant le tout, elle envoie l'ensemble avant de se lever et d'avoir des vertiges. Ne comprenant pas ce qu'elle passe, elle cale ses mains contre un mur proche alors qu'elle est chez elle. En règle générale, lors des périodes d'examens, les enseignants n'ont pas le droit de se trouver à Poudlard. Sentant les vertiges arrivés, elle ferme les yeux cherchant à se concentrer. Malheureusement, elle s'effondre sur le sol presque comme morte. Nathaniel, son fils, retrouvera les affaires de sa mère en bordel, ce qui n'est pas son genre et probablement ses chaussures. En effet, elle ne vit pas seule chez elle puisque son fils n'a pas encore l'âge des B.U.S .Es. Du moins, lorsqu'il rentrera à la maison après ses examens de fin d'années. Aussi pâle d'un fantôme et aussi inconsciente qu'un mort, elle ne sent pas qu'on l'a transporte...

Une douleur vive, une envie de vomir... Voilà ce qui semble réveiller l'ancienne employée du Ministère... Et c'est pas agréable. Grimaçante, elle finit par pencher laisser l'acide de son estomac ressortir. Pas sur elle ni sur personne mais l'odeur remonte vite jusqu'à son nez. Patraque, elle serre les dents avant de s’asseoir dans ce qui lui sert de cage. Bien entendu, elle n'a pas encore percutée sur celle-ci. Cependant, le bruit de la chaine qui maintient son bras gauche semble la faire tilter. Arquant d'abord un sourcil, elle lève alors la tête afin de voir le lieu où elle se trouve. Hein ? Mais où est-elle ? Observant avec son visage crispé autour d'elle, elle finit par se dire que cela n'est pas normal. C'est alors qu'elle entend une voix et elle tourne la tête pour voir son époux. Mais qu'est ce qu'il fait là ? Elle secoue sa tête en fermant les yeux avant de ressentir une nouvelle fois une douleur conséquente à son estomac. Est-elle en train de rêver ? Jusqu'au moment où elle reproduit la même chose que précédemment. Se calant au départ contre les barreaux de sa cage, elle libère un petit cri de surprise comme de douleur en sentant le barbelé pénétrer une infime partie de sa chaire. Se reculant et se tournant, elle réalise alors qu'elle est en enfermé dans une cage étrange entouré de barbelé. Mais par merlin, que se passe-t-il ? Que fait-elle ici ?

A coté du reste, les brûlures de sa gorge et de sa bouche paraissent n'être qu'une simple épine mal placée. Chevelure détachée et en bataille, elle cherche un point de repère. Quelle date on est ? Ou l'heure ? Elle ne trouve aucun repère. Cependant, elle aperçoit d'autre personnes proche de sa position. Les lieux étaient peu éclairés et elle avait du mal à distinguer ce qui est vrai de ses délires. Voir son mari qui est censé être mort et qu'elle sait morte lui confirme qu'elle doit délirer. L'odeur de sang et de fer lui monte aussi aux narines et elle grimace fortement. Essayant de se concentrer, elle essaye de faire le point mais difficilement avec la douleur qui l'a scinde de part en part. C'est horrible. Ne pouvant pas rester debout, elle est contrainte de rester assise. Casant sa tête contre les barreaux, elle fait attention aux barbelés. Fermant les yeux, elle sent bien qu'elle est sujette à une diarrhées peu appréciable. Mais dans un monde à l'envers, on ne peut pas être clair. Respirant comme elle le peut, elle essaye de remettre de l'ordre dans ses idées alors que des convulsions la prenne de part et d'autres. Comment garder la tête saine avec tout ça ? Il ne manquerait plus que son don de Métamorphomage se mette à déconner en même temps que le reste de son organisme.





Spoiler:
Tu as de la chance que mon centre nous a lâché à 10h Razz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Juil - 19:17
La mort vous va si bien
Justine Salton



Justine, tout juste 17 ans, se trouvais au Pré-au-lard au moment de son enlèvement. Elle se baladait dans les rues, s'approchant de plus en plus des ruines de la cabane hurlante, un smoothies en main. Il faisait chaud, les examens venaient de se terminer et elle avait envie de célébrer. L'an prochain, elle serait en dernière année à Poudlard. Déjà ! Et elle était maintenant majeure. La vie s'ouvrait devant elle et la jeune femme songeait à ses futures études en soins infirmiers alors qu'elle approchait la paille de son breuvage de ses lèvres. Elle but une gorgée, puis deux et poursuivit sa route. Elle était presque arrivé aux ruines quand elle se rendit compte qu'elle était épuisée. Vraiment épuisée. Ses yeux se fermaient tout seuls et, malgré tout ses efforts, elle était incapable de les garder ouverts. Justine posa une main sur son front, émit un bref gémissement, puis s'écroula au sol; endormie.

Elle se trouvais dans une inconscience sans rêves, se réveillant et se rendormant sans arrêt. Quand elle parvenais à ouvrir les yeux, elle voyait des lieux inconnus devant elle. Des socles de pierres. Des murs tout aussi pierreux. Des barreaux. Elle luttait de toutes ses forces pour demeurer éveillée, mais c'était très difficile. Trop difficile. Ses yeux se fermèrent à nouveau et sa tête chuta en avant, son menton appuyé contre son torse. Ses cheveux roux, qu'elle n'avait pas attaché, lui tombait sur le visage.

Quelques instants après qu'elle fut retombée dans l'inconscience, son corps se mit à tressauter, prit de violentes convulsions. Elle ne s'en rendit pas compte. Justine, chuta sur le côté, s'agitant au sol. Que le noir sous ses yeux. Rien d'autre.


James Lupin



James avait été très inquiet suite à la disparition de son père. Très inquiet. Il avait passé son anxiété en lisant tout ce qu'il pouvait sur les Mages Noirs et leurs modus operandi, afin d'aider à retrouver son père. Les jours étaient passés et l'angoisse n'avait fait qu'augmenter. Sa mère était intenable. Puis, son père avait réussit à s'échapper et ce fut la joie. Maintenant, tout irait bien. L'été allait passer et en septembre, il allait enfin débuter Poudlard ! James ne portait plus au sol tellement il était excité. Puis, pourquoi est-ce que les choses n'iraient pas bien ? Han ? Ils avaient l'habitude des gros méchants et ils les avaient tous battus. Voldemort, Maliria, Dumbledore, les Deux Grands ... pourquoi est-ce que ça serait différent avec le Semeur de cadavres ? Han ? Pourquoi ? Le passé était garant du futur, non ? Faussecreth allait être battu avant le début de la prochaine année scolaire et on n'en parlerait plus. Non ?

Il fut difficile, cependant, pour James Lupin de convaincre ses parents avec ses arguments. Ils refusaient qu'il sorte seul de la maison sous prétexte que le Semeur avait enlevé Papa sur l'île. Mais han ! Voir si Faussecreth allait se risquer à revenir sur les lieux, han ! Maman lui avait dit en agitant un index sous son nez que, selon les études han, les criminels revenaient toujours sur les lieux de leurs crimes han, et qu'il allait rester ici sinon elle allait l'envoyer en Australie avec Tatie Sarah et Tonton David. Hey han ! Il ne voulait pas aller à l'autre bout du monde, lui, han ! Alors, il avait soupiré et n'avait plus rien dit. Okay, han !

Plusieurs jours s'étaient écoulés puis, lors d'une fin d'après-midi, alors qu'il regardait par la fenêtre, James avait remarqué quelque chose d'étrange dehors. En fait, un des bébés de Pikmouche semblait étrange. Il ne cessait de tourner en rond et de bondir sur quelque chose. Mais quoi ? Han ? Quoi ? La curiosité était un mauvais défaut qu'on disait. Mais, pour James, c'était pas le cas non non. Non. Le garçon avait ouvert lentement la fenêtre de sa chambre, sans faire de bruit pour se glisser à l'extérieur. Il avait avec précaution, marché sur le petit toit avant de sauter en bas. Il voulait savoir ce qui faisait s'agiter l'écureuil. Comment il s'appelait déjà celui-là ? Han ? Attendez, trois petits points sur sa queue ... c'était Pikmouk.

" Pikmouk ? Pikmouk, mais qu'est-ce que t'a, han ? Han ? Pikmouk ? "

James s'avança jusqu'à l'écureuil en gambadant. Une fois près de lui, l'enfant remarqua ... hoooooo ! Une cruche de limonade et un verre. Han. Maman avait décidé de faire un pique-nique ? Dites ? Parce que le pichet ressemblait vraiment à celui de sa mère. Le futur Serdaigle jeta un regard vers la maison, hésitant à aller demander à sa mère. Mais, elle serait fâchée de le savoir dehors, han. Il reposa son regard sur le pichet. Il faisait chaud, han. Et il avait soif. S'il en buvait juste un ti peu ? Han ? Maman n'allait pas s'en rendre compte. Non ? James prit le pichet et se servit un demi-verre de limonade. Il observa le pichet avec attention. Ça paraissait qu'il en avait prit ? Han ? Ouais. Il remis un peu de limonade dans le pichet, évalua la situation, la jugea correcte, puis reporta son attention sur Pikmouk qui s'énervait encore. Mais qu'est-ce qu'il avait ? Han ?

" Mais han ... pourquoi tu t'énerves comme ça, Pikmouk ? Tu as soif aussi ? " dit James en envoyant quelques goutellettes de limonade sur la pierre à l'intention de l'écureuil.

Il leva ensuite le verre à ses lèvres et en but le contenu ... avant de chuter au sol.

James se réveilla dans une sorte de pièce sombre. Ses yeux étaient super lourds et ses bras lui faisaient mal. Il tenta de les descendre, sans succès. Il gémit, referma les yeux, les ouvrit encore. Il avait chaud. Il sentais la sueur lui couler partout. Ses yeux lui piquaient et ils coulaient sans cesse. Puis, il avait la nausée. Et il sentais ses intestins gronder.

" Maman ? M'man ? "

Ses bras sautaient tout seuls. Il entendait des clic clic clic métallique. Et il avait mal aux bras. James tourna la tête, mais il n'aurait pas dut ... parce que sa nausée augmenta et il ne put s'empêcher de vomir copieusement. Tout en vomissant, ses intestins lâchèrent et il se fit dessus. C'était mouillé et visqueux. Il était malade et se trouvais dans un endroit inconnu dans une ... une cage ...

" MAAAAMAAAANNNNN ! " hurle James

Ho non, ho non ! Il ... il n'aurait jamais dut sortir de chez eux. Jamais. Il tenta de bouger mais il était plaqué au mur par les courtes chaînes qui lui enserraient les poignets. Ses yeux se refermèrent encore et, alors qu'il retombais dans l'inconscience, il vomit encore une fois.


Morgane Potter



Morgane aussi se voyait interdit de sorties. Et la petite fille de 9 ans s'en voyait outrée. Voyons ! Elle ne comprenais pas pourquoi les adultes en faisaient tout un drame ! Quand Voldemort était là, ils sortaient non ? Même chose pour les autres Mages Noirs ! Pourquoi, là, il fallait se cacher ? Puis, ils étaient quand même dans un endroit sûr, c'est à dire à la Maison Black, alors ... pas de panique. La future Griffondor qu'elle était soupirait devant les prudences des grands. Et, en plus ... en plus, le Professeur Rogue qui avait volé sa mère à son père, bha, il se permettait de lui faire la morale et de lui dire de rester ici et d'écouter ! Hey ho ! C'était pas son père, lui ! Pffffff ! Rebelle, Morgane avait décidée volontairement de désobéir. Elle était donc sortie de chez Sirius en toute connaissances de cause, pour aller se balader dans le parc juste en face de la maison. Elle ne risquait rien juste en face de la maison. Puis, ça lui permettait d'avoir un certain contrôle sur sa vie. Et de faire un beau pied de nez à Rogue.

La fillette marchait d'un pas vif, sa gourde d'eau à la main, avant qu'elle se rende compte que son lacet était détaché. Elle avait posé sa gourde sur un muret du parc avant de se pencher pour rattacher son lacet. Qu'une minute ou deux. Pas plus. Mais ce fut suffisant. Quand elle se releva, elle reprit sa gourde et se remit à marcher. Elle but une gorgée d'eau, deux, trois et s'avança vers la mare. Et là, elle se sentie mal. Sa gorge la faisait super souffrir. Comme si elle débutais un rhume, vous voyez ? Mais un rhume à cette époque de l'année ? La fillette porta la main à sa gorge, toussa, grimaça sous la douleur et elle tomba au sol aux prises avec des convulsions. Parfaitement consciente de ce qui se passait, elle vit un inconnu se pencher sur elle en souriant. Un inconnu qu'elle reconnu immédiatement pour avoir vu sa photo sur les avis de recherches. Ho non ! NON ! Morgana tenta de l'empêcher de l'amener avec lui mais elle ne put, évidemment, pas y parvenir.

Elle était maintenant dans une cage dans un endroit sombre qui puait le vomi et la diarrhée. Sa gorge était gonflée, elle sentais les muqueuses de ses parties génitales en feu ... et elle avait des convulsions qui allaient et venaient sans cesse. Mais, hormis ça, elle se sentais relativement "bien". Assez pour avoir put observer les lieux, vu les outils de tortures et reconnu les personnes qui, comme elle, étaient prisonnières. Il y avait son cousin James. Il était attaché, il vomissait et il n'allait vraiment pas l'air bien. Pas du tout. Il y avait aussi sa nièce Justine. Elle avait aussi des convulsions et ne parvenait pas, pour le moment, à demeurer réveillée. Puis, il y avait Hermione. Inconsciente, assise sur le sol, la cheville attachée. Elle ne bougeait pas. Elle semblait morte et c'était super effrayant. Finalement, il y avait le Professeur Ravenswood, qu'elle avait put voir à la maison Black. Elle aussi n'avait pas l'air de bien aller. En fait, Morgane semblait être la seule à être relativement en bon état. Au moins, elle parvenait à garder les yeux ouverts.

" Professeur Ravenswood ! " dit-elle en entendant cette dernière se réveiller

L'adulte fut prise de convulsions et Morgane gémit de dépit. Hey merde ! Comment ils sortiraient d'ici avec deux adultes hors service ? Justine était maintenant majeure mais elle était endormie. Il ne restait qu'elle ... et James ...

" James ! James, c'est Morgane han ! James on .... "

James criait. Morgane soupira et éleva la voix.

" MAIS ARRÊTE DE CRIER, HAN ! ON ... "

James venait de perdre conscience. Morgane souffla par le nez et, après avoir évaluée si elle allait avoir des convulsions ou pas, elle marcha jusqu'aux barreaux de sa cage. Couverts de barbelés, elle ne pouvait pas poser les mains dessus pour les forcer ou tenter d'ouvrir la porte ... qui devait être verrouillée de toute manière. Pour s'en assurer, elle donna un coup de pied dedans. La porte ne bougea pas. Okay. Il y avait bien un moyen de sortir d'ici ! Et si ... si elle était animagus comme son père ? C'était vrai, ça. Morgane ne le savait pas, han. Elle n'avait que neuf ans et venait à peine d'avoir ses premiers signes de magie. Mais, c'était possible. Son père et tante Amélia étaient animagus. Harry ne l'était pas. Mais elle ? Peut-être avait-elle héritée du don comme son père, sa tante et son arrière-grand-père Henri ? Han ? Mais comment se transformer ? Et serait-elle assez petite pour se glisser entre les barreaux ? Morgane, qui n'avait aucune idée de comment se transformer et, surtout, si elle en était capable, décida qu'elle ne perdait rien à essayer. Alors, elle se concentra à ... à quoi ? Elle se concentra à penser qu'elle devenait un animal, han. N'importe lequel mais assez petit pour passer entre les barreaux. Elle se concentrais quand elle tomba au sol, en convulsions.


Codage par Libella sur Graphiorum


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Herman Faussecreth
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 19/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Juil - 21:13
La mort vous va si bien

Herman était en colère. Très en colère. Ses précédentes proies lui avaient trop aisément échappé. C'était la première fois, d'ailleurs, qu'une de ses victimes parviennent à s'enfuir. Il en était donc doublement ulcéré, surtout que la blondinette lui avait échappé. Et, la blondinette, il la voulait. Encore plus intensément qu'avant. Heureusement pour le Semeur, sa blessure à la tête ne l'avait pas mit hors combat assez longtemps pour qu'il se fasse capturé et il était parvenu à quitter le manoir à temps. Par contre, il ne pouvait plus y retourner. Cela le mettais hors de lui. Vraiment hors de lui. Cette fois, ses victimes ne s'en sortiraient pas. Elles allaient payer pour l'affront des autres.

Le Semeur de cadavres avaient, cette fois, décidé de prendre emplacement au cimetière. Il aimait la mort, il était excité par eux, alors quel meilleur endroit qu'ici ? Ici, dans le mausollé familial. Près de sa mère et de Sacharissa. Elles gisaient ici,
dans ces stèles froides. Et cela l'excitait encore plus. Oui, Herman aurait dut y penser avant. Ho, comme il avait hâte de prendre possession de ces âmes si douces et qui n'attendaient qu'à mourir. Et, de faire souffrir ces imbéciles qui avaient osés s'enfuir. Oui, parce qu'il avait ciblé certaines de ces victimes. Le fils du loup. La mère du copain de la blondinette. Celle-là allait servir de monnaie d'échange. Ou pas. Il avait, de plus, mieux sécuriser les lieux. Des barbelés aux barreaux pour les empêcher de les forcer. Un Mimic devant la porte. Des empoissonnements pour les contraindre physiquement. Non, cette fois, personne n'allait s'échapper.

Il marchait dans le cimetière d'un pas nonchalant. Il se savait recherché, il avait vu les affiches. Mais il s'en foutais. Jamais ces idiots n'allaient le capturer. Il était tout puissant. Des cancrelats ne pouvaient rien contre lui. Rien. Ses pas le menèrent au mausollé devant lequel il s'arrêta quelques instants, contemplant les anges au sommet. Un sourire narquois apparu sur ses lèvres avant que ses mains ne poussent la porte des morts. Il lui avait fallu des heures pour ouvrir le scellé mais il y était parvenu. Rien ne l'arrêtais. Rien ne l'arrêterais jamais. Il se faufila dans le mince espace, referma la porte derrière lui, puis posa son retard sur ses victimes. Elles étaient soit inconscientes soit en pleine convulsions. Bien, très bien. Avec précaution, il se glissa vers la gauche pour s'éloigner le plus possible du Mimic avant de le contourner.

" Bonjour ... alors, on s'amuse ? "

Il fut prit d'un fou rire avant que ses pas ne le mènent aux stèles mortuaires. Ses doigts frôlèrent les outils de torture alors qu'il chantonnait doucement. Par quoi allait-il débuter ? Tiens, le mutilateur de seins ? Herman prit l'instrument et le regarda avec une attention soutenu. Hum. Il adorait ça. Il leva les yeux sur ses victimes féminines. Laquelle ? La noire, la brune ou la rousse ?

" Ma p'tite vache à mal aux pattes ... " chante t'il tout en pointant successivement Eden, Hermione et Justine

" ... tirons là par la queue, elle ira bien mieux ... dans un jour ou deux "

Un sourire pervers naquit sur ses lèvres. La brune. Elle allait peut-être réagir un peu. Lentement, chantonnant encore,
Herman Faussecreth s'approcha de la cage dans laquelle se trouvais Hermione Granger. Il inséra une clé dans la serrure avant de l'ouvrir. Il ouvrit la porte et entra ensuite dans la cage, le mutilateur de seins à la main.

" Hello, hello .... on se réveille ... "

Herman s'accroupit devant Hermione, lui caressa la joue, la pinça durement puis, brutalement, il déchira sa chemise dévoilant son soutien-gorge. Elle avait des seins magnifiques. Trop magnifiques. Et elle respirait. Pas bon, ça. Non.

" C'est le temps de jouer ... "

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden K. Ravenswood
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 115
Age : 31
Localisation : A Poudlard où elle reprend la transmission de son savoir
Age du perso : 37 ans (6 mai 1970)
Fonction : ¤ Maman de Nathaniel
¤ Professeur de Métamorphose
¤ Directrice de Serpentard
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'une Salamandre mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant une sorte de léopard nommé Nundu
Date d'inscription : 20/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Juil - 4:37




Les convulsions perdurent et Éden ne sait absolument pas comment calmer tous ça. Bien qu'elle soit en temps normal particulièrement calme, elle n'est pas moins une personne qui a aussi ses limites. Cependant, elle entend quelqu'un l'appeler et elle tourne son regard vers la rousse. Elle ne l'avait pas reconnu mais elle voit qui sait et même le cri l'a « rassure » sur le fait qu'elle n'est pas seule. Problème, il y a deux enfants avec elle. Elle se doit de protéger les enfants comme elle peut. Cela fait partie de sa fonction à Poudlard même si ce sont les vacances... Enfin, si ses souvenirs ne lui font pas défaut. Après quelques minutes, ses convulsions se calment mais elle se sent fatiguée. Chaque respiration est difficile mais elle prend sur elle pour se mettre assise. Fermant les yeux un moment, elle cale ses mains sur ses tempes et elle essaye de se concentrer sur ce qui est vrai. Enfin, ce qu'elle pense vraiment. Pour le moment, c'est à peu près calme mais cela peut empirer à tout moment. Ouvrant les yeux, elle essaye de montrer un petit sourire à Morgane et elle avait reconnu sa voix.

« - Je suis là, Morgane. Comment tu te sens ? »

Elle n'est pas rassurée elle-même et elle ne sait pas ce qu'elle fait là. Elle avait bien sûr entendu parler des enlèvements dont une de ses élèves ainsi qu'un collègue ont été victimes mais est-ce que c'est le même responsables ? Elle connaissait son nom et son visage puisqu'elle avait vu son visage sur les avis de recherches. Par ailleurs, elle avait entendu le prénom de James. Sa voix semblait hésitante. C'est alors qu'elle entendu du bruit et elle tourne la tête avant de tousser de nouveau. Elle ne se sentait pas en meilleure forme... C'est lui... Il s'agit du semeur de cadavres et elle ravale sa salive. Le pire, c'est qu'il prend la peine de saluer tout le monde... C'est à en flipper. Éden ferme les yeux un moment croyant délirer une nouvelle fois. Pourtant, elle a vu des choses pas correct dans sa vie avec son passif du département des Mystères mais là, c'est fort quand même. C'est alors qu'elle l'entend chanter et elle grimace. Elle pensait délirer mais non, il a aussi l'air réel que les enfants présents. Elle le voit pointer vers elle quelque chose et elle s'accroche à sa cage bien qu'elle soit assise avec la tête contre les barreaux. Elle essaye d'avoir les idées claires mais elle a du mal avec toutes ses douleurs et ses envies étranges. Oui, elle avait peur et cela pouvait se voir avec la couleur de sa chevelure qui change de couleur passant du noir au violet pétant. Oh non, ça y est, son don de métamorphomage se met à déconner et elle se remet à tousser avant de vomir une nouvelle fois. Cela lui brûle et elle lâche des gémissements de douleurs et tente de respirer après avoir déverser ce qui lui était remonter sur le sol à travers sa cage. Ce n'est pas propre mais on ne lui demande pas son avis. Sincèrement, elle préférerait être chez elle avec son fils et elle pense d'ailleurs à lui. Malgré sa faiblesse physique du à l'empoisonnement, elle lève la tête vers le semeur de cadavres où elle parvient à souffler quelques mots.

« - Qu'est-ce que vous voulez ? »

Assise dans sa cage, elle essaye de comprendre ce qu'il cherche si sa tête ne lui fait défaut. Chaque criminel fait ça dans un but précis alors elle va essayer de savoir pourquoi. Elle veut protéger les enfants des méfaits de cet homme. Quitte à subir elle-même ses foudres. En devenant enseignante, elle a juré de le faire et elle est une personne qui a de la parole et qui ne dit pas ça dans le vent. Dans l'état dans lequel elle se trouve, même si elle parvient à s'échapper, elle n'ira pas bien loin alors il faut mieux qu'elle essaye d'assurer la survie des enfants. C'est probablement sa meilleure chance. Les enfants sauront montrer aux autres où ils ont été enfermés tandis qu'elle ne ferait que jouer au chat et à la souris avec le semeur de cadavres... Elle secoue sa tête en revoyant le fantôme de son aimé maintenant mort et elle transpire fortement dû aux vomissements intenses qu'elle subit. Merci le poison...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Juil - 12:42
La mort vous va si bien
Justine Salton



Son corps fini par cesser de se secouer sur le sol, meurtri et poussièreux. La Griffondor émit un gémissement tant de douleurs que de fatigue avant qu'elle ne parvienne à ouvrir les yeux avec difficulté. Elle était si fatiguée ! Jamais elle n'avait eu autant de mal à demeurer réveiller. Sous ses yeux se trouvais le Semeur de Cadavres. Justine le reconnu immédiatement. Elle murmura un "ho mon Dieu" quasi inaudible et demeura parfaitement immobile. Elle jugeait, en ce moment, qu'il valait mieux faire comme si elle était inconsciente. Peut-être qu'il allait faire le tour de la salle, les regarder et partir ensuite ? Peut-être qu'il ne leur fera pas de mal tout de suite ? Peut-être. Derrière ses longs cheveux roux, Just observait silencieusement le tortionnaire, qui chantonnait en les pointant du doigts. Il venait de prendre un long objet métallique qui ressemblait à des pinces. Un frisson parcouru la jeune fille. Non, le Semeur n'allait pas repartir sans les faire souffrir. Alors que Faussecreth se dirigeai lentement en direction de la cage d'Hermione Granger, toujours inconsciente au sol, Justine se redressa. Elle ne pouvait pas laisser faire ça. Elle ne savait pas ce qu'il s'apprêtais à faire, mais ce n'était certainement pas pour jouer au crible qu'il entrait à présent dans la cage. Justine n'était pas attachée, elle pouvait bouger et agir. D'accord, elle avait horriblement sommeil et elle n'avait aucune idée si elle allait avoir des convulsions à nouveau, mais avec une certaine liberté de mouvement ...

Lentement, la rousse se leva, appuyant machinalement la main sur les barreaux de sa cage pour se retenir. Ce faisait, elle s'écorcha la main sur les barbelés, ce qui lui fit pousser une exclamation de douleur. Heureusement, le Professeur Ravenswood venait de s'adresser au Semeur, ce qui diminuait le risque qu'il se soit rendu compte qu'elle étai éveillée. La rouge et or sentais le sang lui couler sur le poignet, mais elle ne lui jeta pas un regard. Toutefois ... quelque chose vibra en elle, quelque chose auquel elle ne portais jamais attention habituellement. Justine ouvrit de grands yeux avant de reprendre une attitude normale. Okay. Qu'est-ce qu'elle pouvait faire en tant que Damphyr Tremere déjà ? Parce que oui, elle était petite-fille de vampire .... et ça, Faussecreth ne pouvait pas le savoir. Les vampires étaient une société secrète et avec les traditions ... il ne pouvait pas savoir ça. Elle avait un avantage sur ce type. Un gros avantage. La thaumaturgie ? Trop dangereux. Ho, pas que Justine n'aimerait pas faire bouillir le sang de Faussecreth jusqu'à ce qu'il explose mais cela projeterais du sang et de la chair bouillante sur tout le monde ... et elle ne voulais pas blesser d'innocent. De plus, si elle n'y allait pas assez fort, soit elle ferait vomir tout le monde, soit elle "volerait" du sang à ceux qui l'entourait pour gagner des forces. Alors non, pas cette discipline. L'Augure ne lui servirait à rien du tout. Par contre ... La Damphyr se concentra; elle n'avait jamais utilisée de discipline de sa vie avant de projeter son énergie droit sur le Semeur.



Elle y était allée trop fort. Justine le senti immédiatement. Probablement parce que c'était la première fois, elle avait eu du mal à canaliser la discipline qui avait atteint la fidélité. Mais ça ne servait à rien. Faussecreth devait lui prêter volontairement allégeance pour que cela fonctionne. Volontairement. Justine jura entre ses dents. Elle sentais ses yeux se fermer tout seuls à nouveau, l'utilisation de la discipline avait prit ses dernières forces et ... elle chuta durement au sol, les convulsions reprenant de plus belle.


James Lupin



Lentement, très lentement, James sorti de la torpeur dans laquelle il était plongé. Il gémit sous la douleur de ses muscles, fut prit de nausées mais ne vomi pas. Il respirait sporadiquement car il tentais ainsi de contrôler ses nausées et ses envies de se faire dessus. Ce n'était pas facile mais, pour le moment, il y parvint. Il suait à grosses gouttes, cependant et sa sueur lui piquait les yeux. Il entendit chantonner et, lentement, il redressa la tête, grimaçant sous la douleur de ses épaules. Il avait dut supporter tout son poids pendant sa période d'inconscience. Ce qu'il vit en redressant la tête lui donna froid dans le dos. Un homme se trouvais avec eux. Le Semeur de Cadavres. Il tenais un outil de torture dans les mains et il venait d'entrer dans la cage d'Hermione. Il allait la torturer et elle ne pourrait même pas se défendre ! James s'agita un peu, tirant sur ses courtes chaines. Ces simples mouvements augmenta ses nausées et il vomi copieusement au sol et sur lui. Il ne pouvait rien faire attaché ainsi ! Il n'avait aucun pouvoir pour se sortir d'ici en plus ... pas de baguette (de toute manière, Papa leur avait raconté que le Semeur les brisaient) ou de pouvoir d'élémentaliste ou de ... d'animagus ? Maman en était un. Oncle James aussi. Peut-être que lui ... aussi ? Cette idée lui redonna soudain espoir et le garçon se mit à sautiller sur place malgré les secousses qui parcouraient ses muscles douloureux. Ho oui, ho oui ! Okay. James cessa de sautiller sur place, se demandant comment il pourrait bien faire pour se transformer. Cela demandait des années de pratique, c'était super dangereux aussi ... mais il fallait se sortir de là. Puis, il avait lu pas mal de livres sur le sujet, évidemment, alors ce n'était pas comme s'il tombait des nuages sans parachute, han ! Le futur Serdaigle, tout comme sa cousine Morgane un peu plus tôt, se concentra avec une intensité de Sioux, ses yeux se croisant férocement en direction de son nez. Il allait se transformer, il allait se transformer, en quelque chose de heu ... petit pour sortir de la cage ? Super gros et puissant pour défoncer les barreaux et foncer sur Faussecreth ? Style un dragon ? Un ours ? Un écureuil ? Un oiseau ? Han ? En quoi ? Et est-ce qu'il serait capable ? Et est-ce que ses nausées allaient nuire au processus ? Han ? Et s'il restais un animal pour toujours après ? Han ? Ça picotais dans ses bras ou c'était juste parce qu'il était attaché ? Han ? Han ? Se poser des questions comme ça, ça aidait ou pas ? Il aurait dut demander à Maman, han et alors ... concentration, concentration han !



James avait beau se concentrer, il demeurait cruellement le même. Il allait marmonner une espèce de prière à Einstein quand il fut prit de convulsions qui le plongèrent à nouveau dans l'inconscience.


Morgane Potter


Elle avait mal à la tête. C'était atroce. Totalement atroce. Elle avait dut se la frapper au sol en convulsant. Morgane poussa une plainte sonore et ouvrit les yeux. La douleur à la tête la fit vomir. Elle s'essuya la bouche du revers de la main avant de se redresser sur un de ses coudes. Remplie d'horreur, elle vit alors que le Semeur de Cadavres se trouvait avec eux ... et qu'il semblait vouloir torturer Hermione avec une espèce de pince en métal qui n'augurait rien de bon. Le Professeur Ravenswood tentais de parler au malade mental, Justine venait de s'écrouler au sol, James venait de tomber dans les pommes et Hermione bha ... elle ne bougeait toujours pas. Qu'est-ce que Morgane pouvait bien faire, hormis re-tenter à nouveau de se transformer, en espérant qu'elle en possèdait les gênes ? Et que sa peur et l'urgence de la situation allait la faire se transformer "spontanément" disons. C'était sa seule chance, de toute manière. Que pouvait-elle faire d'autre à neuf ans ?

La fillette rousse se releva en gémissant tout en fixant son regard vers le Semeur. Il était dans la cage de Hermione et venait de lui déchirer sa chemise. Il lui caressait les seins. Il ... il approchait la pince de ses seins ... il n'allait quand même pas ?! Horrifiée, appeurée et désirant par dessus tout s'enfuir d'ici, Morgane ferma très fort les yeux et s'imagina ... s'imagina se glisser à travers les barreaux et s'en aller. Elle s'imagina en train de courir loin loin en sentant l'air dans ses cheveux.



Quand elle ouvrit les yeux, sa vision avait changée. Elle voyait ... plus ... en dôme, disons. Surprise, Morgane regarda ses mains qui ... étaient devenues des pattes ! De petites pattes rousses de ... de lapin ? Elle était une lapine ?! Rapidement, la lapine détalla, passa entre deux barreaux -- sa petitesse lui permis de ne pas se blesser aux barbelés -- et couru droit en direction des deux stèles. La lapine se glissa en dessous et alla se cacher, silencieuse et le coeur battant. Quoi faire, maintenant ? Elle était une lapine, elle ne pouvait pas attaquer le Semeur à coup de petites dents ! Mais, elle pouvait peut-être ... sortir d'ici, voir ou ils étaient et aller chercher de l'aide ? Pour le moment, attendre.

Codage par Libella sur Graphiorum


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Herman Faussecreth
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 19/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Juil - 14:13
La mort vous va si bien

Faussecreth allait entourer le mutilateur de seins autour d'un des monticules charnels d'Hermione Granger quand une voix lui fit tourner la tête. La noire lui parlait. Le Professeur de Poudlard. Comment déjà ? Ravenswood. Un petit sourire apparu sur les lèvres d'Herman. Il préférais les victimes consciente. C'était plus amusant. Il se releva donc, tenant le mutilateur dans la main droite.

" Ce que je veux ? " demande t'il d'un ton badin

Il leva le mutilateur en l'air pour mieux le montrer à Eden, comme un professeur le ferait avec un étudiant curieux et assoiffé d'apprendre. Il fit lentement tourner l'objet, souriant toujours d'un air, ma foi, pervers. Il allait ouvrir la bouche pour donner quelques explications quand il ressenti quelque chose de bizarre. Une sorte de ... de grattement ? En tout cas. Herman se retourna pour regarder derrière lui mais il ne vit rien de particulier. L'adolescente rousse était inconsciente. La gamine rousse aussi. Le gamin, lui, vomissait. Rien de particulier. Il reporta donc son attention sur Eden, lui fit un clin d'oeil comme s'il s'excusais de cette interruption puis sortie de la cage d'Hermione, refermant et reverrouillant la porte derrière lui.

" Votre âme. Juste votre âme "

Il eu un rictus, fixa Hermione quelques secondes, puis se retourna en direction d'Eden. Lentement, il avança en direction de la cage, cognant le mutilateur de seins sur les barreaux. Il ne vit pas Morgane se transformer. Il ne vit ni n'entendit la lapine détaler et aller se cacher sous les stèles. Il avait, de un, le dos tourné à la cage de Morgane, de deux le mutilateur faisait du bruit contre les barreaux et, de trois, il était trop focusé sur sa perversion pour se rendre compte des bruits provoqués par des pattes de lapin sur la pierre. Une fois devant la cage de la Professeur de Poudlard, il ouvrit la porte et y entra.

" Laissez-moi vous faire une démonstration, Eden. Voyez ... "

Il leva le mutilateur de seins avant de s'accroupir à bonne distance de la sorcière.

" Cet objet est un mutilateur de seins. J'adore les seins. Ils sont succulents. En pâté, en lanières, en sauté ... "

Herman redescendit le mutilateur vers le sol et le tapota légèrement sur la pierre, son regard tout puissant (malade, malade) rivé sur Eden. Il lui dit un doux sourire bien que froid avant d'ajouter avec une politesse malsaine :

" Puis-je goûter au vôtre ? Si vous voulez, on partage ... vous aller adorer "

Le Semeur émit une sorte de rire, accroupi devant Eden tel un fauve prêt à bondir.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden K. Ravenswood
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 115
Age : 31
Localisation : A Poudlard où elle reprend la transmission de son savoir
Age du perso : 37 ans (6 mai 1970)
Fonction : ¤ Maman de Nathaniel
¤ Professeur de Métamorphose
¤ Directrice de Serpentard
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'une Salamandre mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant une sorte de léopard nommé Nundu
Date d'inscription : 20/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Juil - 12:49




Il est vrai qu'elle n'est pas en état d'aller bien loin. Cependant, elle devait garder le contrôle de ses émotions sous peine de voir sa métamorphomagie prendre le dessus et ce n'est jamais bon. Et puis, c'est quelque chose qu'elle ne souhaite pas voir s'étendre dans le monde de la Magie. Chacun à le droit à ses petits secrets. Malgré qu'elle a peur, comme n'importe qui à sa place, elle parvient encore à conserver sa maitrise de son don de métamorphomage. Bon sang, Nathan' doit se faire des cheveux blancs. D'abord son ami puis sa mère... Il doit forcement en vouloir à celui qui est en train de s'occuper d'Hermione. Chose qu'elle refuse de laisser faire devant les enfants en bas âge. Morgane était la fille de sa collègue Lily Evans anciennement Potter et James est le fils d'un autre collègue, Remus Lupin et Amélia Potter, la sœur de l'ancien époux de Lily. Bref, tout ça est un vrai bordel. Par ailleurs, qu'il ne s'avise pas d'approcher son fils où cette fois, elle risque de ne plus le lâcher. Déjà là, il part du mauvais pied. Jetant un coup d’œil autour d'elle, elle remarque que James ne va pas bien plus et que Morgane semble aussi malade qu'elle. Elle ne peut donc pas les laisser comme ça. C'est ça qui l'a décidé à concentrer ce fou sur elle tant qu'elle est encore consciente. Il est vrai que sans baguette, elle est perdue et elle n'a pas les facultés des vampires ou des lycans mais elle sait se servir de sa tête. Même si sur l'instant, c'est un coup de folie... Mais elle s'est toujours jurée de protéger les enfants... Et pour elle, tous les présents même les adultes sont des enfants.


Preuve ICI

Éden était tout de même attentive car en état de stress, elle était plus vigilante que jamais. Par ailleurs, elle se demandait si son don n'allait pas se déclencher. Cependant, rien ne lui indiquait que sa métamorphomagie s'était déclenchée. Pourvu que cela ne se déclenche pas, elle le priait en silence. Surtout, elle qui est croyante et qui estime que la Magie est un don de Dieu. Mais cela ne concerne qu'elle est uniquement elle. Et puis, c'est un secret qu'elle a su conserver avec sa métamorphomagie. Si seulement, elle pouvait se transformer en animal mais même son don de métamorphomage ne le lui permet pas. Sur l'instant, être animagus lui aurait probablement sauvé la vie. Mais elle n'est pas animagus et elle semble conserver le contrôle de sa métamorphomagie. La question est pour combien de temps encore ? Elle le saura bien assez tôt. Fragilisée mais consciente, elle reste quelqu'un de raisonné. Alors qu'elle venant de lui parler, elle l'observe et comprend même très bien où il veut en venir. Non, en fait, non. Elle ne sait pas comment lui donner son âme et elle ne le fera pas. Oh non, elle ne veut pas donner naissance à un nouveau Lord Voldemort. C'est hors de question. Puis, il lâche Hermione lui permettant de ne pas avoir de mauvaises surprises au réveil. La pauvre. Le problème n'est pas encore réglé puis qu'il vient vers sa cage. Ravalant sa salive, elle ne le lâche pas du regard. Il ne s'agit pas là d'un regard doux d'enseignante mais bien de toute autre chose mais ce n'est pas un regard de perversion mais plutôt de peur et de crainte. Voilà qui devrait le ravir. C'est alors qu'il cogne son outil sur les barreaux, elle se mit à sursauter comme une vulgaire gamine. Comment devait réagir une adulte enseignante qui n'avait jamais vécue ça ? Même elle l'ignorait. Jetant des coups d’œil aux enfants, elle vit Morgane détalé comme un lapin après s'être transformé. Elle ne savait pas encore comment elle avait fait mais on peut dire que cela tombe à pic. Reportant son attention sur le « semeur de cadavres », elle était toujours assise et presque recroquevillé sur elle. Il ouvre alors la cage où elle se trouvait et elle ravale une nouvelle fois sa salive. Priant en silence, elle espérait que Morgane parvient à passer la sortie afin d'aller chercher du monde. En fait, Éden pense que c'est la seule chose à faire. Et on ne peut pas dire que c'est elle vu qu'elle n'a plus de baguette depuis son réveil dans cette cage et aussi son enchainement puisqu'elle est enchaînée dans ce qui ressemble à une pièce. Il entre dans la cage et elle ne le lâche pas des yeux tandis qu'il dit qu'il veut lui faire une démonstration. Oh non, c'est bien quelque chose dont elle se serait passé. Il s’accroupit et elle ne le lâche pas du regard. Elle a toujours peur mais elle arrive à rester à peu près calme. A peu près... Enchainée, elle ne peut pas vraiment bouger et elle est donc restreint dans ses mouvements. Elle sursaute une nouvelle fois lorsqu'il tapote son outil mais sur la pierre cette fois. A vrai dire, elle n'est absolument pas rassurée.

« - Désolée de vous décevoir mais le cannibalisme n'est pas ma façon de vivre... »

Elle ravale sa salive et elle craint le pire. Car vu comme ça, elle commence à croire qu'il est un lion prête à lui sauter dessus parce qu'elle est sa viande. C'est alors qu'elle porte les mains à sa tête en voyant le visage de son époux à la place de celle du « semeur de cadavres ». Non... Ce n'est pas possible. Fermant les yeux, elle place ensuite ses mains sur ses oreilles en disant.

« - Laisse-moi tranquille. Tu es mort, Nathan'... »

Elle le dit à plusieurs reprises et elle secoue sa tête avant que les larmes ne lui montent au visage et qu'elle ne se mettent à pleurer. Refusant d'ouvrir les yeux, ses hallucinations l'empêchent de garder un œil sur le « semeur de cadavres » qui pouvait lui bondir dessus à tout moment. Ce n'était vraiment pas le moment et elle n'arrive plus à distinguer la réalité du reste. Non, elle doit rester concentrer. Il le faut...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Juil - 11:11
La mort vous va si bien
Justine Salton



Justine gémit, écroulée au sol. Son corps était affreusement douloureux, son souffle était court et elle parvenait à peine à garder les yeux ouverts. Si elle parvenait à sortir d'ici, serait-elle juste capable de se tenir debout sur ses jambes ? En ce moment, elle en doutait fortement. La jeune femme s'efforça de se redresser sur son coude droit, se faisant violence à elle-même pour rester éveillée. Le Semeur de cadavres avait quitté la cage de Hermione pour se rendre dans celle du Professeur Ravenswood. Il cognait le sol avec son outil de métal. La Griffondor devait faire quelque chose ! Pour commencer, elle allait retirer ses cheveux de ses yeux, ce qu'elle fit avec difficulté. Ce geste lui permit de tourner la tête suffisamment pour remarquer que Morgane ne se trouvais plus dans sa cage. Le coeur de la rousse cessa de battre quelques instants dans sa poitrine. Ou était passé sa tante ? Est-ce que le Semeur l'avait amené et tuée pendant qu'elle était inconsciente ? La peur la tenaillait et elle sentie des larmes rouler sur ses joues. Depuis combien de temps Justine était-elle inconsciente ? Elle ne pouvait le dire ... mais Morgane n'était plus là et cela la terrorisait.

La Griffondor reporta son attention sur James Lupin, inconscient. Tout le monde à part le Professeur Ravenswood et elle était inconscient. Lentement, Justine se remit à réfléchir. Il le fallait. Il fallait qu'elle reprenne le contrôle sur son cerveau. Dans quelques instants, le psychopathe allait s'en prendre au Professeur Ravenswood ! La sorcière prit une profonde respiration avant de refaire une tentative d'utiliser le domination. Si elle ne parvenait pas à bien gérer la dose, cette fois, elle savait qu'elle n'aurait plus l'énergie pour recommencer. Pas avant des jours. Utiliser les disciplines demandait de l'énergie, surtout quand on ne les utilisait jamais. C'était sa dernière chance ...



Le murmure de la fausse volonté. Cela aurait été parfait si le Semeur l'avait regardé dans les yeux à ce moment. Hors, il lui tournait le dos. Et, même s'il l'avait regardé ... le murmure de la fausse volonté ne peut forcer quelqu'un à aller contre sa nature innée et il serait surprenant que, pour le semeur, ne pas blesser les autres était sa vraie nature ! Bref. Un coup d'épée dans l'eau.

" Arrêtes " murmure néanmoins Justine

Tout ça n'était qu'un cauchemar ! Justine allait se réveiller. Bientôt. Ses yeux se fermèrent, son corps glissa au sol et elle s'endormit.

James Lupin



James respirait par saccades. Il avait très très mal au bras. Ils étaient attachés au mur, han, alors être secoués dans tout les sens et s'effrondrer inconscient, bien ... ça tirait tout le poids de son corps en bas à cause de la gravité, han, et ça faisait rudement mal. L'enfant poussa un cri de douleur alors qu'il poussait sur ses jambes pour se redresser. Il avait mal. Tellement mal. Et il avait peur. Il voulait sa Maman. Il voulait son Papa. Il allait faire caca dans ses pantalons. Il allait mourir. Il était paniqué. Il ne voulait pas mourir tout seul ici, déchiqueté et brisé par un monsieur méchant ! Il voulait son Papa et sa Maman ! James pleurait en appelant ses parents. Il essayait de remettre son cerveau en place, de penser, de réfléchir, de faire preuve de logique et d'intelligence. Toutefois, son incapacité de se transformer en animal lui avait retirer tout espoir.

" Ze veux pas mourir, han. Maman ... Papa ... au zecours, han ! Ze veux ... " sanglote t'il

Il ouvrit les yeux, ses larmes se mêlant à la sueurs qui perlait sans cesse sur sa peau. Ses yeux lui brûlaient. Comment sortir d'ici ? James voulait sortir ! Justine était inconsciente (en fait elle dormait, mais comment il aurait put le savoir, han ?), Hermione aussi et le semeur de cadavres était avec le Professeur Ravenswood et ... et ...

" Morgane ? Mais ou t'est, Morgane, han ? Morgane ! "

Ou était sa cousine Morgane ?! Han ? Ou ? Oubliant un peu sa peur, James se mit à regarder partout à la recherche de sa cousine. Le semeur de cadavres l'avait tuée ? Han ? Mais, il ne voyait pas de morceau de Morgane nul part. James secoua un peu les chaînes qui lui retenaient les poignets. Ça ne servait à rien mais, ainsi, il avait l'impression de faire quelque chose.


Morgane Potter


La lapine était toujours cachée sous les socles mortuaires. Son petit corps tremblait et elle n'osait pas avancer une minime partie de son museau pour observer ce qui se passait. Ses oreilles, couchées sur son dos, tremblotais. Les sons provenant du mutilateur de seins étaient effroyables. Au travers ces bruits lui parvinre la voix de James, qui l'appelais. Lentement, la lapine tourna la tête en direction de la voix mais elle ne bougea pas. Pas question qu'elle fasse du bruit. Mais ... elle devait essayer de partir d'ici. Tenter le coup. Elle devait aller prévenir quelqu'un. Avec une précaution infinie, la lapine avança un peu et risqua un oeil en dehors de sa cachette. L'animal regarda James, qui se débattait dans tous les sens. Puis, il lança un regard vers le coffre qui bloquait la sortie. Le Semeur de Cadavres l'avait un peu poussé pour passer. Est-ce que la lapine pourrait se faufiler derrière pour sortir ? C'était leur seule chance. La lapine ne pourrait jamais ouvrir les serrures des cages ou apporter les outils nécessaires aux autres. Puis, Morgane ne savait même pas comment reprendre forme humaine ... ho, elle y parviendrais peut-être toute seule, mais en combien de temps ?

La lapine recula un peu, hésita puis détala en direction du coffre avec la ferme intention de le contourner et de se glisser entre lui et le mur, pour s'enfuir.

Codage par Libella sur Graphiorum


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 66
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Juil - 11:25
La mort vous va si bien
Le   Mimic





Le Mimic ne bouge pas. Il est placé là par son Maître et il attend avec une patience infinie. Il s'est senti déplacé par derrière et il n'a évidemment pas aimé ça. Pas du tout. Mais, par derrière, il ne peut agir. Alors il est demeuré calme, sans bouger. Patient. Et sa patience allait peut-être être récompensée. Une lapine venait effectivement de s'élancer dans sa direction. C'était petit mais ... bon, il allait s'en contenter. Si l'animal s'approchait suffisamment.



L'animal passa trop loin de lui pour que le Mimic ne réagisse. Tant pis.

********

Morgane est parvenue à sortir ... Bravo à elle. Espérons qu'elle vous apporte le secours nécessaire.

Il ne vous reste que 5 jours pour parvenir à vous libérer. Si vous n'y arriver pas, vous serez prisonniers un autre 2 semaines avec les nouvelles victimes. Priez pour que Morgane parvienne à vous aider !
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Herman Faussecreth
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 19/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Juil - 18:05
La mort vous va si bien

Herman eu un sourire doucereux alors que sa victime hallucinais. Il ne savait pas du tout qui était ce Nathan mais il comptais bien l'utiliser pour torturer encore plus Eden Ravenswood. Il allait ouvrir la bouche pour dire quelque chose quand une voix qui provenait de derrière lui, lui dit d'arrêter. Cela n'eut d'effet que de lui faire pousser un rire narquois. Arrêter ? Il ne faisait que commencer ! Son sourire se fit plus froid et calculateur. Ce fut d'une voix douce et légèrement taquine qu'il énonça :

" Mort ? Non. Non, je suis vivant, Eden. "

Levant la main, il caressa un peu les cheveux de la noire, la regardant d'un air sombre. Dire ces mots "je suis vivant", lui procurait une sorte de serrement intérieur. Lui, vivant ? Certainement pas. Il se sentais vide. Totalement vide de l'intérieur. La vie, pour lui, ne signifiait rien. Il n'y avait que la mort qui permettait de remplir le vide.

Cette fois, ce fut la voix du garçon, James Lupin, qui le détourna de ses activités. Il appelait la fillette nommée Morgane, en lui demandant ou elle se trouvais. Le Semeur de cadavres tourna brièvement son regard vers le fils Lupin, qui se débattait comme un beau diable dans l'eau bénite. Il eu un sourire en coin avant qu'un son ne parvienne à ses oreilles. Un genre de ... grattement sur le sol, comme si une bestiole détallais. Herman se redressa rapidement pour regarder derrière lui. Il ne vit rien. La lapine était sortie sans qu'il ne la voit. Toutefois, il vit quelque chose qui lui déplut grandement. La cage de Morgane Potter était vide ! De manière qu'il ne parvenait pas à expliquer, la fillette ne se trouvais plus dans sa cage. Et aucun cris ou mouvements n'étaient provenus du Mimic. L'enfant n'avait pas put sortir ... elle n'avait pas put ! Impossible ! Le Mimic aurait réagit, il aurait RÉAGIT !

Herman senti la fureur l'envahir. Une fureur noire. Il s'occuperait de Morgane Potter plus tard. Pour le moment, il était enragé. Il devait assouvir cette haine qui le brûlait de l'intérieur. Avec un cri rageur, les traits de son visage complètement déformés par la colère, Faussecreth se retourna vers Eden. Toujours hurlant, il l'agrippa par la gorge et serra quelques instants, secouant violemment la sorcière, propulsant son dos contre les barbelés. Il fini par la lâcher, souleva son chandail et emprisonna son sein gauche dans le mutilateur de seins. Et il serra, serra, serra ... son visage à deux centimètres de celui d'Eden, il lui hurla dessus, lui crachant au visage tout son fiel. Et plus il serrait, plus il sentais la rage bouillir et plus il sentais la rage se mouver, plus il serrait et plus sa victime criait plus ça l'excitait. Il adorait ça. Et Eden aussi, visiblement.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 66
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Juil - 9:54
La mort vous va si bien
Mise à jour




Deux semaines se sont écoulés. Le Semeur ramène 5 autres victimes ! Mouhahahahaa !

Nouvelles victimes : Martin Parker, Lily Jenkins, Lily Potter, Drago Malefoy, Jenni W. Malefoy
Victimes toujours prisonnières : Eden Ravenswood, James Lupin, Hermione Granger, Justine Salton

Mise en situation : NOUVELLES VICTIMES Un cri inhumain vous a fait vous retourner, puis le noir. Vous ne savez pas quelle créature vous a attaqué. Vous vous réveillez dans une pièce rectangulaire, aux murs pierreux. Quelques racines perces la pierre. Au centre de la pièce se trouve deux socles ressemblant à des tombeaux. Sur ces socles, divers outils de tortures maculés de sang et de morceaux de chair. Il fait sombre, les lieux ne sont éclairés que par quelques flambeaux. Devant la grande porte de grès permettant de sortir des lieux se trouve un mimic.

Particularités :

1- Vous n'avez plus votre baguette. Elle a été prise et brisée après qu'on vous ai assommé. Si vous vous en sortez vivant, vous devrez vous en procurer une autre chez Ollivander
2- Hermione, l'effet du poison s'est totalement dissipé. Ton pied est attaché au bout d'une longue chaine.
3- Eden, l'effet du poison s'est totalement dissipé. Un de tes seins fut mutilé et l'infection te guette. Ton bras est attaché au bout d'une longue chaine.
4- Justine,  l'effet du poison s'est totalement dissipé. Tu n'est pas attachée.
6- James,  l'effet du poison s'est totalement dissipé. Tes deux bras sont attaché au mur par de courtes chaines.
7- Martin, ce qui t'a attaqué t'a brisé une jambe. Tu est attaché sur un écarteleur; en dehors des cages.
8- Lily J, ce qui t'a attaquée t'a brisé les deux bras. Tu est enfermée dans une petite cage qui te permet à peine de bouger, à quelques centimètres du sol.
9- Lily P, ce qui t'a attaquée t'a blessée à la tête. Les saignements t'on affaiblie. Tu est attachée, assise, sur une chaise de torture dont les piquants te rentre dans le dos et les bras.
10- Drago, ce qui t'a attaqué t'a fait une profonde entaille au bras droit. L'infection te guette. Tu est dans une cage mais tu n'est pas attaché.
11- Jenni, ce qui t'a attaquée t'a brisé un genou. Tu portes ceci
Spoiler:
mais en dehors de ce support, tu n'est pas attachée. Tu te trouve dans une cage.

Mission : Survivre ! Trouvez un moyen de vous échapper ensembles et vivants. Gardez tous vos morceaux, surtout Wink

Si vous désirez faire mourir votre personnage, envoyez un MP. Si vous désirez lui faire subir des sévices sexuels, envoyez aussi un MP. Et si vous ne voulez pas être torturé, bien ... tant pis pour vous !

Ordre de passage : Eden Ravenswood, Martin Parker, Lily Potter, Jenni Malefoy, Drago Malefoy, Lily Jenkins, Hermione Granger, James Lupin, Justine Salton, Herman Faussecreth

Vous avez 24 heures pour répondre. Si vous ne répondez pas, le PNJ le fera pour vous, afin de ne pas ralentir et nuire au jeu. Vous avez 2 semaines pour vous sortir de là. Les survivants, s'ils sont encore prisonniers après deux semaines, seront inclus dans la mission III et, donc ... devront rester enfermés 2 semaines de plus avec les nouvelles victimes.

Bonne chance !
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden K. Ravenswood
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 115
Age : 31
Localisation : A Poudlard où elle reprend la transmission de son savoir
Age du perso : 37 ans (6 mai 1970)
Fonction : ¤ Maman de Nathaniel
¤ Professeur de Métamorphose
¤ Directrice de Serpentard
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'une Salamandre mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant une sorte de léopard nommé Nundu
Date d'inscription : 20/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Juil - 12:30




Elle devient folle et elle revoir encore le visage de son défunt mari. La voilà affaiblie par ses propres sentiments et ses propres regrets mais c'est une chose que le « semeur de cadavres » ne pouvait pas prévoir. Elle pensait à son fils et à essayer de sortir d'ici mais ses idées ne sont pas claires. Elle délirait... Mais elle ne voulait pas voir la réalité de son hallucinations. C'était trop dur. Il est mort de maladie et elle le savait mais elle regrette qu'il soit mort tout comme elle regrette ses disputes avec lui. Elle s'en veut tellement... Nathaniel Junior, son fils, est le seul souvenir qu'elle a de lui. Les yeux fermés, elle semble avoir perdu le contrôle de la réalité et ses sentiments prennent alors le dessus.


Preuve ICI

Et ce qu'elle craignait arriva. Sa chevelure commence à modifier sa couleur. Ce n'est jamais bon lorsqu'un métamorphomage perd le contrôle de ses sentiments car il peut être une véritable bombe humaine. Pour le moment, ce ne sont que ses cheveux. Mais le « semeur de Cadavres » lui caressait les cheveux et elle gardait les yeux fermés qui libéraient des larmes malgré elle. La pression peut-être... Elle se secoue la tête tandis que les hallucinations perdurent. Mais Éden ne veut pas voir son défunt mari. Elle a eu beaucoup de mal à accepter sa mort et elle ne veut pas croire qu'il est revenu la hanter dans son repos éternel. Elle l'aimait de tout son cœur et elle n'a jamais pu se résoudre à le remplacer. Jamais... Bien qu'elle soit une enseignante souple mais stricte, elle cache une grande sensibilité sous son masque qui est apparu alors qu'elle travaillait au Ministère. C'est alors qu'elle entend une voix et elle ouvre les yeux afin de savoir d'où cela venait. Observant autour d'elle, Éden cherche à savoir ce qui est faux de vrai... Et difficile de le savoir lorsqu'on hallucine. Elle remarque bien James et Justine mais... hein ? Où est passée Morgane ? Puis un cri et Éden relève sa tête vers lui en ravalant sa salive. Sa peur amplifie sa métamorphomagie qui se détraque complètement. Il faut dire qu'elle reste un être humain comme les autres.

Puis il s'approche d'elle en hurlant l'obligeant à se redresser. Dos contre la cage, elle a levé la tête tandis que le « semeur de cadavres » tenait sa gorge entre ses mains. Elle ressemblait à une vulgaire marionnette. Enseignante oui mais elle n'est pas sans peur. Loin de là... Mais elle n'est pas pour autant une trouillarde et elle ne sait encore pas comment sortir de là. Il serre, serre, serre et serre encore alors qu'elle porte ses mains sur la main de son tortionnaire et il la secoue violemment. Bien sûr, son dos n'est pas épargné par les barbelés. S'étouffant, elle ne parvient pas à respirer et elle grimace en même temps du aux coups dans le dos la blessant un peu plus. Puis il l'a lâche et elle s’effondre dans sa cage, toussant comme jamais. Il en profite pour soulever son haut et place son outil sur le sein gauche avant qu'il ne serre. Au départ, elle ne sentait pas grand chose puis d'un seul coup, elle sent une profonde douleur. Au départ, elle tente surtout de récupérer de l'air et elle essaye de se débattre... Sans succès. Sous la douleur, elle se met à hurler de douleur voir même se tordre dans tous les sens pour essayer de se débarrasser de ça... Sans grand succès. Quelle drôle de situation quand même. Puis tout s'arrête... Elle ferme les yeux, sombrant ainsi dans l'obscurité des lieux aussi malsaine. Elle devait se reposer...

Un gémissement et des bruits... Éden finit par ouvrir les yeux même si elle ne se sent pas mieux. Elle se sentait patraque mais c'est un bruit de porte métallique qui l'a ramène parmi les vivants... Elle a froid et elle a mal... Quelque chose frotte une zone où elle a mal et elle baisse les yeux vers sa poitrine et son vêtement. C'est alors qu'elle réalise qu'elle n'est pas en train de rêver et qu'elle n'était pas en train d'halluciner ? Mais  c'est quoi ce bordel ? Elle ne se rappelle pas de tout... Regardant autour d'elle, elle remarque qu'il y a alors d'autre personnes. Elle met un moment avant de reconnaître certaines d'entre elles. Il faut dire qu'elle ne se sent vraiment pas bien et cela n'ira pas en laissant le temps couler de la sorte. Sa collègue des Sortilèges et Enchantements, Lily Potter, était là... Sans oublier les autres dont le couple Malefoy. Attendez ? Il a réussi à s'en prendre à deux sorciers en même temps ? Restant dans sa cage, elle ne ressent plus les effets du poison mais elle est libre de comprendre correctement sans être perturbée par bien des souvenirs qu'elle n'aurait pas voulu voir...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lily Potter
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 41
Age : 30
Localisation : Poudlard
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Sortilèges, Membre de l'Ordre du Phénix
Patronus : Biche
Date d'inscription : 17/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 19:41

La mort vous va si bien
La sorcière revenait de faire les courses après être passé chez son ex. Leur fille était traumatisée de sa captivité et elle ne cessait de culpabiliser parce qu'elle avait laissé les autres derrière. Lily tentait de la rassurer en lui affirmant qu'elle avait été très courageuse et qu'elle avait fait ce qu'il fallait. Qu'aurait t'elle put faire de plus, transformée en lapine ? À 9 ans, surtout ? Non, elle avait fait ce qui était le mieux : s'enfuir. Morgane ne cessait de pleurer en disant ne pas se souvenir de l'endroit précis du cimetière mais ça aussi c'était normal. Un traumatisme, c'était ça. Au moins on savait que le Semeur se trouvais dans le cimetière et plusieurs Aurors le parcourait. On allait retrouver les victimes, lui affirmait Lily et James. Cependant, Morgane n'en menait pas large.

La rousse était donc fort inquiète pour son enfant et elle avait plutôt l'esprit ailleurs alors qu'elle revenait à Westmacott ou elle habitait maintenant avec Severus. C'était probablement cet esprit ailleurs qui avait permis au Semeur de l'enlever. La sorcière s'était à peine rendue compte que quelque chose n'allait pas. Un bruit sourd lui avait fait tourner la tête, une ombre avait plongée sur elle, Lily avait prit sa baguette laissant échapper le sac d'épicerie qu'elle tenait dans les bras et ... le noir.

Ce fut la douleur qui la réveilla. Une douleur atroce. Une douleur qui lui lacérait les bras. Une douleur cuisante. Lily poussa un cri, ouvrant les yeux et tirant sur ses bras de manière machinale. La douleur n'en fut que plus intense. L'inconscience ayant alourdit ses membres, les muscles de ses bras avaient pénétrés dans les piquants de la chaise de torture. Maintenant, ces piques ressortaient de sa chair. La sorcière, au prise avec une douleur considérable, se renversa en arrière. Cette fois, les pointes acérées de la chaise s'enfonçaient dans son dos. La femme se décolla rapidement du dossier, hurlant de douleur et faisant attention pour éviter de reposer ses bras sur les appuis de son siège. Ses cheveux étaient poisseux de sang frais, sa tête lui faisait mal et lui tournait.

" Severus ... " gémit-elle en tentant de maintenir les yeux ouverts

Il fallait ... ou était-elle ? Que c'était-il passé ? S'efforçant de reprendre ses esprits, la rousse releva la tête avant de souffler sur les mèches de ses cheveux qui lui couvraient le visage. Sous ses yeux se trouvaient plusieurs cages et ...

" James ! Ho mon Dieu ! James ! "

C'était son neveu juste là ! Et ... Lily tourna la tête et aperçu sa petite-fille Justine. Son coeur cessa de battre. Ho par la barbe de Dumbledore ! Elle était ... le Semeur de Cadavres l'avait enlevée !

" Justine ! Justine, ça va ? "

Okay. Okay. Tout irait bien ! Ils ... Lily regarda autour d'elle pour analyser les choses. Ici, il y avait Eden Ravenswood dont la chemise était parsemée de sang, James, Justine et Hermione. Tous vivants mais en piteux état. Hermione était inconsciente. Il y avait aussi Jenni et Drago Malefoy, un petit garçon ainsi qu'une jeune femme ... une ancienne élève ... Miss Jenkins. Certains étaient attachés d'autres non. Certains prisonniers de cage d'autres non. Devant la porte se trouvais un coffre. Lily regarda ce dernier en fronçant les sourcils. Pourquoi un coffre bloquait-il la porte ? Il devait certainement s'agir d'un piège. Pour le moment, le Semeur de cadavres n'était nul part. Comment sortir d'ici ?

" Professeur Ravenswood ? Vous avez une idée de ce qu'est ce coffre ? "

Ce serait un bon départ. Lily parcourait les lieux du regard. Il y avait des outils de tortures sur une table. Mais, elle ne pouvait pas les atteindre.
Codage par Libella sur Graphiorum


~+ Plongée dans le coma en 1981, suite à un sortilège de sommeil éternel lancé par Dumbledore +~
~+ Sortie du coma en 1996, après la naissance de son neveu James (merci Amélia & Remus !) +~
~+ Professeur de Sortilèges à Poudlard +~
~+ Membre de l'Ordre du Phénix +~
~+ Mère d'Abigail, Harry, Kimberly, Maxime et Morgane +~
~+ Divorcée de James Potter, en couple avec Severus Rogue (envers et contre tous) +~

Présentation - Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenni W. Malefoy
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 274
Age : 31
Localisation : En Ecosse, chez elle, en convalescence, suspendue le temps de retrouver sa santé mentale, auprès de son époux et de son jeune fils
Age du perso : 29 ans (22 mars)
Fonction : ¤ Auror Confirmée experte en Magie Noire
¤ Enseignante à l'Institut d'Auror
¤ Prévôt Camariste de Londres.
¤ Mère d'un petit Ewan Cygnus Malefoy né le 05.02.2007.
¤ Membre de l'Ordre du Phénix
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'un Dauphin mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant un oiseau magnifiquement triste nommé Augurey
Date d'inscription : 21/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Juil - 14:55
La Mort vous va si bien !
Je rentrais du Ministère et Drago était lui aussi à la maison lorsque je suis rentré. Ravie, j'avais parlé un long moment avec lui car il m'avait demandé des nouvelles. Je suis peut-être Auror mais je suis aussi son épouse et nous nous inquiétions de la suite des évènements. Nous avions retrouvé la petite Potter mais personne d'autre... Elle était muette et le service de Sainte-Mangouste ont presque quinze jours pour la remettre en état. La petite avait trouvé la force de se transformer en lapin mais ne savait pas comment faire pour lui rendre forme humaine. De plus, elle n'a rien dit donc nous étions au point mort. Essayant de mettre un peu de gaieté dans la maisonnée, je file voir comment se porte mon fils et c'est avec un sourire serein que je suis aller le voir. Si quelque chose ou quelqu'un viendrait à venir ici, je serais avertie par un sortilège silencieux.  Je pensais que je ne craignais rien. Après quelques minutes à observer notre fils dormir, je retourne au salon. C'est alors que je remarque qu'un verre s'avère être brisé sur le sol. Tient ? Drago ? Il n'est plus là ? Le cherchant un peu partout dans le manoir, je finis par aller dans le jardin tout en l'appelant. C'est alors que j'entends un cri et que je me retourne. Quelque chose m'a assommée... Inconsciente, je ne ressens pas qu'on me transporte. Ma baguette est en miette à l'entrée jardin manoir tandis que celle de Drago se trouve dans le salon prêt du verre brisé et du whisky qu'il contenait.

Puis des gémissements et des bruits. J'en libère un par la même occasion et quelque chose semble me faire mal au niveau de ma jambe droite. Je tente d'ouvrir les yeux mais je n'y parviens pas. Cependant, une odeur de sang me les fait ouvrir. Par habitude, j'avais pensé à boire du sang avant de rentrer à la demeure comme d'habitude... Les ouvrant, je remarque les moindres détails et les moindres sons. Pour le moment, je me sentais en pleine forme sauf à mon genou droit. Bougeant d'abord un bras, je remarque que l'autre suit la cadence... Alors, j'arque un sourcil pour m'apercevoir que j'ai les mains dans un entraveur. Mais qu'est ce qui se passe ? Ayant un peu de mal à immerger, je réalise que je suis dans une cage. Me voilà comme un lion en cage et cela ne me rappelle pas forcement des bons souvenirs. Pour le moment, calme et attentive, je laisse mes sens me guider sur les odeurs qui peuvent intervenir. Puis je tente de me lever mais un cri est arrachée à ma gorge me rappelant que mon genou est endommagé. Posant les yeux sur mon genou droit, je lâche un soupir. Je n'ai pas d'autres choix que de regarder autour de moi. Dans l'atmosphère, une odeur de sang, de mousse et de pourriture se fait sentir mais c'est parce que je me trouve à proximité de tout ça.

Rapidement, je regarde reconnaît certaines personnes comme mon amie Lily ou Hermione sans oublier l'enseignant de Métamorphose disparue depuis un moment et dont l'état n'est pas au beau fixe. Je vois ensuite James, le fils de Remus et Amélia, deux de mes anciens professeurs et mon sang ne fait qu'un tour. Drago était là... Mais qui est avec Ewan du coup ? Je sers les dents et je cale ma tête contre ma cage en observant Drago. J'espérais qu'il soit encore en vie... Je ferme les yeux et je cherche à comprendre s'il y avait une entrée d'air... Je vais probablement avoir besoin de son soutien. Je respire calmement mais je sais désormais que j'ai une épée de Damoclès au dessus de la tête. A moins... de me nourrir de lui ? Non, je ne préfères pas y penser... Pas maintenant et puis, je ne veux pas faire peur aux enfants... Je ne leur veux aucun mal. Mais je ne voulais pas rester là... Ni laisser les autres...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Juil - 21:30
La mort vous va si bien
Lily Jenkins



L'ancienne Serpentard était maintenant âgée de 19 ans et elle se trouvais tout bonnement dans la rue qui menait à son petit appartement d'étudiante à l'Institut Supérieur d'Infirmerie quand un son étrange lui avait fait tourner la tête. Elle n'avait pas eu le temps de réagir que l'ombre immense s'était lancée sur elle comme une furie. C'était peut-être ça, d'ailleurs, une furie. Quoiqu'il en soit, sa baguette s'était échappée de sa poche, réduite en bouillie par "la bête" avant que Lily ne puisse réaliser ce qui se passait vraiment. Comme dans une nuage de fumée éparse, elle était disparue.

Ce fut la douleur qui la réveilla. Une douleur cuisante, intense, une douleur qu'elle n'avait jamais cru exister. Elle poussa un hurlement en ouvrant de grands yeux égarés. En se réveillant, elle se frappa contre des barreaux de métal, ce qui ne fit qu'augmenter la puissance de sa souffrance. Elle faillit tourner de l'oeil à nouveau mais, au lieu de ça, elle vomi copieusement entre ses jambes repliées. Ce simple geste lui tira de nouveaux cris, la sueur lui perlait au front et la douleur, incessante, ne la lâchait pas. Il lui fallu un effort pour ouvrir les yeux et observer ce qui l'entourait : elle était dans une sorte de cage à hiboux, lui permettant à peine de se mouvoir, à quelques centimètres du sol. Un peu plus bas, d'autres cages et d'autres prisonniers. Lily haletait en gémissant faiblement. Ses bras lui faisaient un mal de chien. Cependant, elle n'osait y jeter un oeil. Elle avait trop peur. Beaucoup trop peur. À quelque part dans son esprit, elle savait ce qui se passait. Mais, elle ne voulait pas y croire. Cela rendrait la situation trop réelle et elle était certaine qu'elle perdrait la raison. Des larmes coulaient sur ses joues livides et elle ferma à nouveau les yeux. Elle n'arrivait plus à bouger les bras. Ils étaient forcément brisés. Comment ferait-elle pour ouvrir cette cage ? Si elle en avait la force ?

James Lupin



Merci Merlin, il n'était plus malade ! Ça réfléchissais mal quand on se chiait dessus ! Oups, Maman n'aurait pas été contente qu'il dise ça, han ! Mais là, il était prisonnier alors il pouvait bien s'exprimer comme il le voulait, non ? En tout cas, son cerveau fonctionnait pas mal mieux maintenant. Mais, il était toujours attaché au mur et ses bras commençaient à être sérieusement enquilosé. James se demandait même s'il allait à nouveau arriver à les bouger lorsqu'il serait libéré. Est-ce qu'on pouvait perdre l'usage de ses bras s'ils étaient trop longtemps levé dans les airs ? Probablement. En tout cas, James avait mal aux bras. Il ne les bougeaient presque plus et il avait encore mal à la gorge après avoir crié contre le Semeur de Cadavres, quand il avait torturé le Professeur Ravenswood.

James était endormi quand le Semeur avait amené ses nouvelles victimes et ce fut les cris de Lily Jenkins qui le tirèrent de ses rêveries fièvreuses. L'enfant ouvrit les yeux subitement, apeuré. Faussecreth était-il de retour, en train de torturer une des filles ? Le fils Lupin ne vit pas son tortionnaire mais, par contre, il vit ... sa Tante Lily. Il ouvrit de grands yeux ronds avant de s'exclamer :

" Tante Lily ! Tante Lily han ! Morgane s'est transformée en lapin, han, et elle est sortie tu sais ? Dit ? On a été capturé par le Semeur de Cadavres et, tu sais, je me chiais dessus han ! Ho, dit pas à Maman que j'ai dit chiais, han, j'ai dit caca mais là c'est fini han, et mon cerveau il est tout là et on va trouver une façon de sortir mais j'ai pas réussit, moi, à me transformer en animagus même si j'ai essayé fort han et là là, je sais plus trop quoi faire hormis essayé d'attraper un des outils coupant sur la table, comme que Patmol à fait han, mais moi, peut pas bouger et tout "

Iiiiiiiiiiiiiiiiii !!! La présence de sa Tante Lily l'excitait han ! James, pour preuve, ce mit à sautiller sur place en regardant Lily Jenkins. Peut-être que ...

" Hey han ! Hey tite fille han ! Essais de balancer la cage pour attraper un outil coupant han ! Faut attraper les gros ciseaux, tu vois ? Han ? Balance, fille ! "

Ils allaient sortir oui oui oui !

Justine Salton




Justine était couchée dans sa cage, roulée en boule. Il y avait des jours que Morgane avait réussit son évasion mais personne encore n'était venue les chercher. L'adolescente savait que cela signifiait qu'ils ne seraient pas secouru. Sinon, les Aurors seraient déjà arrivé. La rousse espérait seulement qu'il ne soit pas arrivée un malheur à sa tante. Un cri la réveilla et elle sursauta vivement, se relevant à la vitesse de l'éclair. Apeurée mais à l'affut, la Griffondor regarda autour d'elle et remarqua immédiatement la présence de nouveaux prisonniers; dont ... sa grand-mère !

" Mamie ! Oui, ça va ! Je n'ai rien ... je crois que j'ai été empoisonnée mais les effets sont dissipées, maintenant ... toi est-ce ... "

James venait de se mettre à jacasser comme une pie. Justine porta son attention sur le garçon en gromelant un peu, Seigneur ! C'était pas le moment de ...

" James ! Mais, arrêtes de parler comme ça et ... "

Les outils ? Justine regarda les objets posés sur les stèles mortuaires. Faussecreth en avait utilisés quelques-uns et les avaient placés sur le sol ou ailleurs ... mais ils semblaient hors de portée. La rousse regarda Lily Jenkins mais ne la trouva pas vraiment apte à faire quoique ce soit. Ses bras avaient une position trop inhumaine pour qu'ils soient encore fonctionnels.

" James, elle a les bras brisés ... elle ne pourra rien attraper "

Toutefois, c'était une excellente idée. Les seules personnes non attachées étaient, en comptant elle-même, un jeune homme blond -- inconscient -- une jeune femme à l'air déterminée mais dont les mains étaient prisonnières d'un entraveur (pas vraiment apte à atteindre un outil hors de la cage, donc), Hermione avait une longue chaine et pouvait se rendre aux barreaux mais elle était inconsciente ... le Professeur Ravenswood pouvait aussi se rendre aux barreaux. Il y avait, pour le moment, son Professeur et elle qui pouvaient tenter quelque chose.

" Professeur Ravenswood ? Pouvez-vous atteindre quelque chose ? "

N'importe quoi ferait l'affaire ! Sans plus attendre, Justine couru vers les barreaux, se mit à genoux et tendit le bras le plus qu'elle le put à l'extérieur de la cage, en direction d'une sorte d'écraseur à vis. Elle pourrait s'en servir comme poing américain ...



Ses doigts touchèrent le métal et ... elle attrapa l'écraseur qu'elle ramena à elle avec un immense sourire. Elle avait une arme ! Elle ... un bruit. Rapidement, Justine camoufla l'écraseur à vis derrière son dos, l'insérant sous le rebords de son pantalon.


Codage par Libella sur Graphiorum


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Herman Faussecreth
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 19/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Juil - 21:54
La mort vous va si bien


Marchand de sable, viens à moi cette nuit,
Réconforte moi jusqu’à la lueur du jour,
Tandis que l’obscurité tombe et les ombres s’assombrissent
Je t’offre la bienvenue dans ma chambre.

Repose tes os sous mon lit,
Laisse tes mains sur ma tête
Lance ton sort – un profond sommeil :
Et reste sous moi quand je dors.

Si je devais mourir avant de me réveiller,
Je t’offre mon âme à prendre.

Mon âme à prendre,
Mon âme à prendre,
Mon âme à prendre…

Herman fredonnait. Il aimait fredonner. Cela lui rappelait sa douce mère dont le corps putrifié reposait dans une des stèles mortuaires ici présentes. Ce corps pourri qu'il avait violé quelques jours auparavant, un bout du seins de Ravenswood entre les dents, pendant et gigotant à chaque coups de reins qu'il assénait au vagin gonflé et puant de sa mère (ou ce qui en restait). Une fois qu'il avait éjaculé dans le cadavre, il avait fini de manger le bout du sein d'Eden en rigolant doucement. Une fois son plaisir assouvie, il avait fait un clin d'oeil complice à Eden avant de quitter les lieux.

Le Semeur était venue à tous les jours pour nourrir ses prisonniers -- pas question qu'ils meurent de faim avant de les avoir utilisés en entier -- puis il avait ramené quelques victimes de plus. Plus on était de fous, plus on riaient ! Haha. Mais maintenant, maintenant, il était fin prêt pour s'amuser encore un peu. Il entra, contournant le Mimic avec un sourire malicieux, avant de marcher lentement dans le maussolé.

" Bonjour ... on s'amuse bien ? Ho, bienvenue chers nouveaux invités ... vous m'avez l'air tout à fait ... délicieux "

Un sourire marqua son visage soumis à la maladie avant qu'il ne porte son attention sur Lily Evans, à qui il caressa la joue avant de marcher vers Drago. Il observa le blond plusieurs secondes. Inconscient. Certain ne se réveillaient jamais. Dommage. Il tourna les talons, regarda Jenni et lui dit joyeusement :

" Ton époux est hors service ... et en passant, ton bébé était succulent "

Un rire s'échappa de la bouche de Faussecreth avant que son regard ne s'accroche à Lily Jenkins. Ho. Pauvre, pauvre petite ... elle souffrait ? Affichant un air empathique -- qui avait l'air assez malsain sur lui -- Herman dit doucement :

" Tu as mal poulette ? Laisses-moi voir ... "

Il s'avança vers la cage de Jenkins prêt à amoindrir ses souffrances ... ou pas.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lily Potter
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 41
Age : 30
Localisation : Poudlard
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Sortilèges, Membre de l'Ordre du Phénix
Patronus : Biche
Date d'inscription : 17/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Juil - 12:15

La mort vous va si bien
Malgré sa position des plus difficiles, Lily ne put s'empêcher d'émettre un sourire amusé devant les jacasseries de son neveu. Au moins, cela lui indiquait que le garçon était encore entier dans son esprit et qu'il n'était pas trop traumatisé. Pas encore, du moins. Sinon, il ne parlerait plus ainsi. La sorcière attendit patiemment qu'il cesse de parler -- l'expérience avec Pupuce aidant -- jetant un bref regard en direction de la jeune femme prisonnière de la cage à quelques pouces du sol. Non, elle ne pourrait rien atteindre. Reportant son attention sur James, la rousse dit calmement (le plus calmement qu'elle le put vue les circonstances) :

" Oui, je sais que Morgane s'est transformée en lapin. Elle a eu un peu de mal à revenir et à reprendre son apparence normale, mais avec l'aide des Médicomages, elle est revenue une petite fille. Mais, elle ne se souvenais plus du chemin a prendre pour revenir ici pour vous chercher ... juste que vous étiez dans le cimetière. Il y a des Aurors qui patrouillent, si on fait un peu de bruit, peut-être qu'ils nous entendrons ... "

Le cimetière était grand, le mausolé semblait très hermétique et le Semeur de Cadavres n'aurait pas choisi ce lieu si des bruits pouvaient s'en échapper ... Lily le savait parfaitement, mais elle tentais de redonner espoir aux plus jeunes. Il fallait qu'ils gardent tous leur calme. La née-Moldue tourna le regard vers sa petite-fille, faisant attention pour ne pas s'appuyer contre les pics acérés qui lui entraient dans la chair. Elle voulait lui dire qu'elle allait bien (même si ses blessures l'a faisaient horriblement souffrir), mais elle se tue. Justine tentais de prendre ce qui ressemblait vaguement à une sorte de poing américain. En tout les cas, c'était en métal et c'était solide. Lorsque sa petite-fille y parvint, elle ne put réprimer un immense sourire satisfait. Bravo ! Un bon coup de cet objet sur la tempe et ... ils avaient une chance. Le sorcière reporta son attention sur sa collègue et ... détourna vite fait les yeux en direction de la porte.

Le Semeur de Cadavres venait d'entrer. S'il n'était pas aussi diabolique, il aurait put être beau. La lueur malsaine qui se trouvais dans ses yeux le rendait immonde. La rousse demeura parfaitement stoique quand il s'approcha d'elle pour lui caresser la joue. Elle avait fait front devant Voldemort, elle n'allait certainement pas ciller devant un simili psychopathe. Même si elle avait une peur bleue. Puis, juste derrière Faussecreth, elle voyait Eden qui tentais d'attraper un autre objet de torture. Il fallait attirer l'attention du Semeur suffisamment longtemps pour qu'elle réussisse. Parce qu'elle allait réussir. Fixant le Semeur de ses yeux verts, Lily lui dit :

" Vous ne vous en sortirez pas, Faussecreth. L'histoire ne vous a donc pas servi de leçon ? "

Ce fut suffisant pour le retenir assez longtemps. Eden venait de saisir l'objet près de sa cage et de le camoufler. Faussecreth, lui ne lui répondit même pas. Il se dirigea vers Drago Malefoy puis en direction de Jenni, qu'il essaya de faire souffrir en lui disant qu'il avait dévoré son fils. Immonde. Et probablement totalement faux. Sinon, il lui aurait balancé les restes du bébé en pleine face.

" Ne l'écoute pas, Jenni. Le Diable pense son temps à mentir " dit-elle en suivant Faussecreth des yeux

Elle parlait pour attirer l'attention du Semeur de Cadavres. Même si elle allait probablement en payer le prix. Elle provoquait sciemment pour l'éloigner des autres. Mais, Faussecreth, encore une fois, ne la regardait même pas. Lily le regarda se rendre vers la jeune femme enfermée dans la cage suspendue. Quoi faire pour l'aider ?
Codage par Libella sur Graphiorum


~+ Plongée dans le coma en 1981, suite à un sortilège de sommeil éternel lancé par Dumbledore +~
~+ Sortie du coma en 1996, après la naissance de son neveu James (merci Amélia & Remus !) +~
~+ Professeur de Sortilèges à Poudlard +~
~+ Membre de l'Ordre du Phénix +~
~+ Mère d'Abigail, Harry, Kimberly, Maxime et Morgane +~
~+ Divorcée de James Potter, en couple avec Severus Rogue (envers et contre tous) +~

Présentation - Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Juil - 12:48
La mort vous va si bien
Lily Jenkins



Lily avait encore mal au coeur et la douleur risquait de lui faire perdre conscience à chaque seconde. Elle n'entendit même pas le garçon lui hurler de se balancer ni même la jeune fille rousse qui lui expliquait calmement qu'elle ne pourrait pas le faire. Elle avait trop mal. Beaucoup trop mal pour être en état de comprendre quoique ce soit. Par contre, elle compris parfaitement que quelque chose n'allait pas quand le Semeur de Cadavres entra dans le mausollé. L'ambiance venait de changer du tout au tout, l'air était devenu plus irrespirable. La peur avait de ces conséquences. L'ancienne Serpentard releva donc la tête, poussant cette fois un cri de terreur. Nooooooonnnn ! Il allait les tuer ! Jamais ils ne sortiraient d'ici, jamais ! Criant à en perdre la raison, Lily tenta de s'éloigner de Faussecreth qui approchait d'elle. Il lui donnait un nom affectueux en lui disant qu'il allait la soigner ... de le laisser s'occuper d'elle. Lily hurla, le dos sauvagement enfoncé dans les barreaux de la minuscule cage dans laquelle elle se trouvais. Cette fois, la cage oscillait d'avant en arrière de part les mouvements de la jeune femme tremblante.

" Non, non, laissez moi tranquille ! Non .... NNOOOOOOOOOOONNNNNN ! "

Ses yeux roulaient dans ses orbites tellement elle avait peur. Son coeur allait lâcher. Elle allait mourir maintenant. Jamais elle n'avait eu aussi peur de toute sa vie. Jamais.

James Lupin



James qui sautait toujours sur place comme un troll qui venait de voir un gros morceau de jambon, encourageait maintenant Justine à saisir l'objet en métal qui semblait vraiment à sa portée. Il poussait des "iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii" et des "hooooo hannnnn" sans arrêt et de manière compulsive. S'il l'avait put, il se serait mit à courir partout dans sa cage en grimpant dans les barreaux. Mais, comme il était attaché, il aurait eu bien du mal à le faire. Lorsque Just parvint à saisir l'objet, James hurla sa joie avant de se taire subitement. Le coffre venait de bouger.

Le digne fils de sa mère regarda en direction de l'entrée du mausolé, le coeur sur le bord des lèvres. Il savait trop bien pourquoi le coffre venait de bouger. Le fait que sa cousine soit parvenue en sûreté et que Justine ai réussit à se munir d'une arme potentielle ne lui était plus d'aucune joie maintenant. Herman Faussecreth venait de faire son entrée. James sentie à nouveau la peur l'envahir. Il demeura ultra silencieux pour ne surtout pas attirer l'attention du fou. Il fit néanmoins de grands yeux et ne put s'empêcher de s'exclamer :

" Vous n'avez pas mangé le bébé de Jenni ? Han ? Vraiment ? Mais c'est ... c'est écoeurant ça ! "

C'était pas vrai, han ? Il n'avait pas put manger un p'tit bébé ? Ou quoique ce soit d'autre ? D'accord, han, James avait vu Faussecreth manger un morceau du sein de Eden Ravenswood -- ce qui l'avait fait super vomir -- mais quand même ... il ne pouvais pas croire qu'on pouvait vraiment manger de la chair humaine han. Pas un bébé en tout les cas. Puis han ! Le garçon regarda sa tante Lily avant de hocher vigoureusement la tête. Ouais. Ouais, elle avait raison han ! C'était un mensonge.

" Même pas vrai d'abord han ! "

Le futur Serdaigle se tue ensuite en voyant le Semeur de Cadavres s'approcher de la cage de la fille aux jambes brisées. Ho non ! James ferma fortement les yeux. Il ne voulais pas voir ça. Il en avait déjà assez vu, han ! Pas voir, han. Garder son cerveau intact, han. Quand Lily Jenkins se mit à hurler encore plus fort, le garçon se mit à marmonner :

" Le bilan énergétique net de l'action appelée « triple α » puisqu'elle résulte en la fusion de trois particules α, est 7,275 MeV. La cinétique de cette réaction est très lente en raison de l'instabilité du béryllium 8 : c'est la raison pour laquelle le Big Bang n'a pas pu former de carbone, car la température de l'univers a baissé bien trop rapidement pour ce faire."


Justine Salton


Justine avait reculé au fond de sa cage, comme si elle avait peur. En fait, elle se sentais plus forte que jamais. Elle avait une arme. Elle allait pouvoir agir. Elle suivait le Semeur de Cadavres des yeux, jetant parfois de brefs regards en direction du Professeur Ravenswood, qui tentais de saisir aussi un objet. Sa grand-mère attirait l'attention de Faussecreth en lui parlant, ce qui permis au Professeur Ravenswood de saisir aussi un arme potentiel. Justine demeura de marbre. Il ne fallait pas que le fou se rende compte de quoique ce soit. Elles étaient maintenant deux à avoir des armes. Deux à pouvoir les sortir d'ici. La Griffondor jeta un regard en direction de l'Auror Ange ... heu Malefoy, mais elle ne dit rien. Il était possible que ce psychopathe ai mangé le bébé. Il était assez débile pour ça. Mais, Justine n'y croyais pas. Faussecreth aurait frappé plus fort si c'était le cas. Beaucoup plus fort. La rousse reporta son attention sur leur goelier, qui avançait maintenant vers Jenkins. Celle-ci hurlait en suppliant. Ho non. Cela ne ferait qu'exciter d'avantage le Semeur. Merde !

" Hey ! Hey espèce de stupide faux sorcier à deux Noises ! " dit-elle en se précipitant sur les barreaux de sa cage

" Tu ne peux pas bander c'est ça ? Tu as besoin de torturer pour pouvoir être un homme ? Tu est pédé, c'est ça ? Hey ! Viens ici, espèce de bouseux ! "

Il fallait attirer l'attention du Semeur. Lui faire changer de cible. S'il entrait dans sa cage pour s'en prendre à elle Justine allait peut-être pouvoir le frapper assez solidement pour qu'ils puissent s'évader.

" Foutue bite molle ! " dit-elle avant de rire d'un ton narquois

Réussirait-elle a faire tomber Faussecreth dans son piège ?

(Lancé de dé ... ÉCHEC)

Codage par Libella sur Graphiorum


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Herman Faussecreth
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 19/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Juil - 13:12
La mort vous va si bien


Les cris de la jeune fille prisonnière de la cage l'excitait dangereusement. La lueur dans son regard était devenue plus froide, plus détachée, plus féroce. Oui. Oui, qu'elle crie. Il adorait quand elles criaient. Un sourire vint sur ses lèvres. Derrière lui, la femme rousse affirmait qu'il mentais. Ha ouais ? Lentement, il leva la main vers la cage de Jenkins tout en disant d'un ton plaisant et quelque peu suave :

" Il portait de jolis langes avec des bébés dragons. Un hommage à son Papa peut-être ? "

Le Semeur de cadavres eu un rire bas alors que, du bout de l'index, il touchais une des jambes brisées de sa cible. Elle criait. Il sentais son sexe pousser contre sa fermeture éclair mais ce n'était pas suffisant. Pas encore. Il voulait du sang. Faire souffrir. Briser. Un sourire mauvais nâquit sur son visage. La jeune rousse tentais de le provoquer. Charmant. Elle visait néanmoins dans le mile et Faussecreth dut se faire violence pour ne pas aller directement lui prouver qu'il pouvait la baiser sauvagement. Mais son tour viendrait. La proie dans la cage l'excitait trop.

" Moi ? Une bite molle ? Ho. On verra ce qu'en pensera cette charmante demoiselle en cage " murmura t'il

Son regard fixé sur Jenkins, il la regarda quelques secondes comme s'il réfléchissait à la meilleure manière de lui faire la fête. Lentement, il enfonça la main droite dans sa poche et en tira une clé qu'il inséra dans la serrure de la petite cage. Brusquement, il ouvrit ensuite la porte et saisit Lily Jenkins par les jambes. Elle hurlait de douleur. Faussecreth émit une sorte de son guttural pendant qu'il sortait la fille de la cage. Il la laissa durement tomber au sol, sourit, puis se pencha pour la prendre sur son épaule. Elle était trop occupée à hurler pour se débattre.

« On tira à la courte paille,
Pour savoir qui, qui, qui serait mangé,
Pour savoir qui, qui, qui serait mangé,
Ohé ! Ohé ! »


Lily Jenkins sur l'épaule, chantonnant, Herman approcha d'un berceau de Judas. Il déposa sa proie au sol, descendit son pantalon, la releva avant de lui nouer les bras et les jambes avec des cordes. Puis, chantonnant toujours, il la souleva dans les airs et positionna son anus au dessus de la pointe de l'outil de torture. Le Semeur recula ensuite pour observer son oeuvre. Ouais, ouais. Parfait. Ou presque. Faussecreth leva la main, attrapa une corde et la descendit un peu. Le bout de la pointe du berceau de Judas s'enfonça dans l'anus de Jenkins.

" Haaaaaa ... oui ... parfait ... superbe ... " murmure t'il

Il se retourna pour prendre un canif qu'il ouvrit avant de s'avancer vers sa proie. Avec une lenteur presque sensuelle, il fit glisser la lame sur la cuisse de Jenkins, faisant couler le sang. Herman, donc l'excitation était à son comble, lécha le sang qui s'écoulait de la cuisse, remontant judicieusement vers l'entre-cuisse de la jeune fille. D'une main, il enfonçait un peu plus sa proie sur la pointe. Succulent. Vraiment.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 66
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Juil - 19:55
La mort vous va si bien
Mise à jour




Deux semaines se sont écoulés. Le Semeur ramène 5 autres victimes ! Mouhahahahaa !

Nouvelles victimes : Capucine, Quentin Waldon, Nathaniel Ravenswood, Tamarah Jedusor, Abigail Salton
Victimes toujours prisonnières : Eden Ravenswood, James Lupin, Hermione Granger, Justine Salton, Jenni & Drago Malefoy, Lily Potter, Martin Parker & Lily Jenkins

Mise en situation : NOUVELLES VICTIMES Vous vous êtes endormis dans votre lit à la nuit tombée. Votre chambre était parfaitement calme et tout vous semblait normal. Puis, durant la nuit, vous vous êtes réveillés avec une étrange impression : celle d'être observé. Les souvenirs liés au fameux "Badau" vous sont revenus ... mais vous vous êtes dit que vous étiez stupides et vous êtes rendormis. Jusqu'à ce que ... un choc vous prenne au ventre. Le souffle coupé, vous avez senti une main invisible vous étouffer avant que l'inconscience vous assaille. Vous vous réveillez bientôt dans une pièce rectangulaire, aux murs pierreux. Quelques racines perces la pierre. Au centre de la pièce se trouve deux socles ressemblant à des tombeaux. Sur ces socles, divers outils de tortures maculés de sang et de morceaux de chair. Non loin de vous, vous remarques d'autres prisonniers ensanglantés dans des cages ou assises sur des chaises de torture. Une d'entre elle est empalée par l'anus sur un chaise pointue ... elle semble morte. Il fait sombre, les lieux ne sont éclairés que par quelques flambeaux. Devant la grande porte de grès permettant de sortir des lieux se trouve un mimic.

Particularités :

1- Vous n'avez plus votre baguette. Elle a été prise et brisée après qu'on vous ai étouffé. Si vous vous en sortez vivant, vous devrez vous en procurer une autre chez Ollivander
2- Hermione, ton pied est attaché au bout d'une longue chaine. Le Semeur t'a coupé l'index gauche et t'a forcé à le manger.
3- Eden, l'infection de ton sein a empiré. Il est maintenant noircie par ce qui s'apparente à la gangrène et une odeur forte s'en dégage. Tu vogues entre la conscience et une divagation fiévreuse causée par l'infection. Ton bras est attaché au bout d'une longue chaine. Le Semeur n'a pas trouvé ton arme.
4- Justine, tu n'est pas attachée. Le Semeur n'a pas trouvé ton arme.
5- James, tes deux bras sont attaché au mur par de courtes chaines. Tu ne les sent dorénavant plus. À force de t'endormir ainsi attaché, tu t'est disloqué l'épaule droite.
6- Martin, ta jambe a mal guérie et est demeurée dans une position anormale. Tu ne la sent plus. Tu est toujours attaché sur un écarteleur; en dehors des cages.
7- Lily J, tu est empalé par l'anus sur le berceau de Judas. La pointe y est enfoncée presque de la moitié. Le Semeur ta violée et a fait sur toi divers sortilèges (avec l'aide de son serviteur) qui a contorsionné ton corps dans un angle inhumain. Tu est au seuil de la mort.
8- Lily P, tu est attachée, assise, sur une chaise de torture dont les piquants te rentre dans le dos et les bras. L'infection de tes blessures débute.
9- Drago, ton bras blessé est infecté et gonflé. Il dégage une odeur rance et tu n'arrives plus à le bouger. Tu est dans une cage mais tu n'est pas attaché.
10- Jenni, ton genou est maintenant énorme et tu n'arrives plus à te porter sur tes jambes. Tu portes toujours ceci
Spoiler:
mais en dehors de ce support, tu n'est pas attachée. Tu te trouve dans une cage.
11- Capucine, tu est assise dans un baquet, rempli d'eau. Tu y est attachée et seule ta tête dépasse. Ton corps est recouvert d'une sorte de substance sucré et autour de toi nagent des Sharak dont les épines déchirent ta chair.
12- Quentin, tout est noir autour de toi. Quand tu tapes sur ce qui te sert de "prison", tu entends des sons métalliques. Tu est, en fait, prisonnier d'un taureau d'airain. Pour le moment, tu n'est pas attaché et aucun feu ne te menace.
13- Nathaniel, tu est couché sur une table, attaché. Sur ton abdomen se trouve une cage. Vide pour le moment.
14- Tamarah, tu est attachée, debout, dans une vierge de fer. Les portes sont ouvertes et, donc, pour le moment, aucune pointes acérées ne t'a blessée.
15- Abigail, tu te trouve dans une cage et tu portes ceci au cou
Spoiler:
Tu n'est pas attachée.

Mission : Survivre ! Trouvez un moyen de vous échapper ensembles et vivants. Gardez tous vos morceaux, surtout Wink

Si vous désirez faire mourir votre personnage, envoyez un MP. Si vous désirez lui faire subir des sévices sexuels, envoyez aussi un MP. Et si vous ne voulez pas être torturé, bien ... tant pis pour vous !

Ordre de passage : Capucine, Quentin Waldon, Nathaniel Ravenswood, Tamarah Jedusor, Eden Ravenswood, Lily Potter, Jenni Malefoy, Lily Jenkins, Martin Parker, Drago Malefoy, Hermione Granger, James Lupin, Justine Salton, Abigail Salton, Herman Faussecreth

Vous avez 24 heures pour répondre. Si vous ne répondez pas, le PNJ le fera pour vous, afin de ne pas ralentir et nuire au jeu. Vous avez 2 semaines pour vous sortir de là. Les survivants, s'ils sont encore prisonniers après deux semaines, seront inclus dans la mission IV et, donc ... devront rester enfermés 2 semaines de plus avec les nouvelles victimes.

Bonne chance !
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 573
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Juil - 7:08
La mort vous va si bien

Ce matin, Severus avait été réveillé de manière assez abrupte. Si on peut dire qu'il pouvait être tiré de sommeil. On ne pouvait même pas qualifier son repos de sommeil depuis la disparition de Lily. En tout les cas. Rogue "dormait" quand il s'était fait littéralement sauté dessus par le hibou de sa fille Julianne. Comment il se nommait déjà ? Ha oui, Guylio. Une espèce de vieille chose affreuse qui le picorais en hululant comme un beau dingue. Severus l'avait vivement retiré de son torse en lui décochant un air noir. QUOI ?! Pourquoi sa fille le réveillait à quoi ... un regard en direction de son cadran l'informa : 4:45 du matin. Il allait marmonner qu'il allait faire bouillir sa fille dans son plus gros chaudron quad son cerveau daigna enfin se raccrocher. Et si ça concernait ... Lily ? Ils l'avaient retrouvé ! Bon sang, pourvu que ce ne soit pas son cadavre qui ... Severus se lança sur Guylio qui prit peur et s'envola. Il dut le rattraper par le bout des pattes pour parvenir -- non sans recevoir une multitude de coups de becs -- à lui arracher la lettre qu'il apportait. Ce qu'il y lu le glaça.

Papa. Tamarah n'est plus dans son lit ! Elle n'est plus là ! "

Sa petite-fille. Elle devait bien être à quelque part dans l'immense château, non ? Elle ne pouvait quand même pas ... pas directement au château ! Faussecreth ne pouvait pas parvenir à ça. Il ... Le sorcier froissa la lettre dans sa main et se leva avant de se vêtir. Jana et Emrys se trouvaient chez leur mère. Il lui serait donc facile de faire ce qu'il devais faire. Il aurait même dut y penser avant. Mais, soit que l'idée d'être le Sire de Jenni lui était si écoeurante qu'il l'avait oublié, soit que la savoir torturée lui faisait si plaisir que même la captivité de Lily lui importait peu. Mettons ça sur le dos de l'option un.
Bref. Rogue s'habilla avant de transplaner immédiatement.

Ou ça ? Au cimetière. Tout ce qu'on avait put tirer de Morgane, c'était qu'ils étaient au cimetière. Mais ce dernier était immense et les Aurors n'avaient encore rien put trouver. Des cornichons incapables. Le vampire parcouru les pierres tombales du regard, plissa les yeux et émit une sorte de moue froide. Il se mit ensuite à marcher parmi les morts, l'esprit à l'affut. Jenni devait lui répondre. Jenni était son infante. Il pouvait la pister et la retrouver ou qu'elle soit. Point barre.

* Miss Ange. Dites-moi ou vous êtes *

Ha oui, elle était mariée avec Drago. Rien à foutre. Il était au cimetière et, d'une manière ou d'une autre, il allait finir par retrouver Lily. Par tous les retrouver. Question de temps. Et, quand il allait les retrouver et qu'il mettrais la main sur Faussecreth, il allait le saigner.
Codage par Libella sur Graphiorum


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Juil - 8:32
Capucine se réveilla en sursaut dès qu'elle entendit le clapotis de l'eau contre la grande bassine. Elle mit plusieurs minutes à se souvenir de ce qui lui était arrivé la nuit dernière; la sensation d'être observée, les coups invisible et plus rien. Quand Capucine comprit enfin où elle était, elle fut premièrement  effrayée, bien évidemment, mais elle se sentait surtout stupide. Stupide d'avoir quitté le clan des Centaures plutôt durant la veille. D'avoir prit la fuite tout droit vers sa mort.


      Capucine regardait autoir d'elle ppir essayer d'apercevoir les autres victimes malgré le manque de luminosité. Un cri d'horreur sortit de sa boiche quand elle vut le corps d'une femme empalée qyi semblaot morte. Il était en moins impossible pour la Serpentarde d'identifier la malheureuse puisqu'elle n'arrivait en aucun cas à appercevoirr son visage. La peur avait prit possession de mon corps etais—ce le sort qui nous attendez tous ? Comment est—ce possible d'etre aussi cruel ? Qu'est—ce qui ne tournait pas rond avec lui ? Quel était le problème de son..frère ? Elle avait oublié. Tout ce qui venait de ce passer avait fait oublier à Capucine sa découverte d'hier pourle moins original.


      Une douleur lui parvenit au niveau de la cuisse. Capucine était tellement occupée par ce qui se passé autour d'elle qu'elle en avait oublié la situations dans laquelle elle se trouvait.
Attachée, je n'arrivais pas à voir quelle bête mon malade de frère avait trouvé pour me tenir compagnie. Mais elles arrivaient à me faire verser des larmes de douleur quand elles avaient passé plusieurs fois sur le même endroit. La peau poisseuse je me demandé ce qui allez nous arriver, il avait au moins eu la charité de laisser ma tête en dehors de l'eau.




     Je vais me réveiller ce n'est qu'un cauchemars, je vais me réveiller dans mon arbre avec Firenze, le clan, loin de tout sa.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quentin Waldon
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 151
Age : 36
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7e année dans une école de magie en Australie
réincarnation de Helga Poufsouffle
Date d'inscription : 30/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Juil - 11:19
Quentin était en visite, il était venu faire un voyage en Angleterre. Depuis que les deux twit avaient été mis hors d'état de nuit, et qu'il avait déménagé, il n'avait pas remis les pieds en Grande-Bretagne.
Après une autre journée de voyage. Quentin c'était endormi comme habituellement, il avait bien eu une impression bizarre un moment donné…. Donc il s’était levé, avait été se chercher des biscuits à l’avoine et banane qu’il avait fait la veille. C’était ces préférés. Puis il était allé ce recoucher normalement … de toute façon rien n’était plus bizarre que sa vie. En s’endormant, il pensa à Maryna, Guenièvre et Donovan… il se demandait bien ce qu’ils étaient devenus. Il avait prévu leur faire un petit coucou pendant ses vacances. Depuis qu’il avait déménagé et qu’il habitait maintenant à Hobart
 en Australie, il n’avait pas eu de nouvelles de eux… Il pensa à Helga Poufsouffle avant de s’endormir.


Au petit matin… du moins c’est ce qu’il pensait, il se réveilla placé dans une position inhabituel, sans son oreiller ni sa couverture. En plus il était aveugle…. Il avait beau ouvrir fermer et ré-ouvrir les yeux…. Aucune lumière ni couleur apparaissait. Que ce passait-il où était-il? En bougeant il entendit le bruit de métal de l’endroit où il était…… il réfléchit quelque seconde, puis il comprit… c’était clair… il avait été somnambule et il avait marché pendant son sommeil et s’était recoucher dans un truc métallique... sûrement le container de l'auberge où il séjournait… il en eu la confirmation quand il aperçut les craques du couvercle du container(la porte du taureau). Il essaya donc de pousser sur la porte pour sortir de là mais il n’y arriva pas… quelque chose avait dû tomber sur la porte… St-Citron dans quel pétrin il c’était mit encore.

-Allo…. Allo…. Est-ce qu’il y a quelqu’un…. ALLO Est-ce que quelqu’un pourrait ouvrir la porte … je me suis enfermé…. ALLO!!!!!
Quentin ne connaissait pas les technique de torture et jamais il n’avait pensé qu’il s’était fait enlever… et qu’il était dans un plus grand pétrin qu’il pensait. Embarassed

Il trippota autour de lui pour trouver sa baguette. Il ne la trouva pas ... Une chance sa baguette aurait pu être cassé dans une baine à ordure. Il fallait qu'il sorte, la baine à ordures ménagères n' était pas très confortable. Il se fit qu'il allait sûrement réussir à l'ouvrir avec des coups de pied dans la porte. Où encore avec la terre... Il était élémentaliste de terre après tout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathaniel Ravenswood
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Juil - 19:34

La mort vous va si bien
Nathaniel avait eu du mal à s'endormir. Déjà qu'il était insomniaque, ajoutez à ça son inquiétude pour sa mère et ses tourments du premier amour et vous avez un cocktail assez peu agréable pour dormir. Il avait oscillé entre son angoisse pour l'état de sa mère et son "plan" pour avouer son amour à Malka (il s'imaginais ce qu'il allait lui dire, comment, la réaction de Malka et fantasmais un peu sur le baisé qu'il allait échanger). À plusieurs reprises il avait froncé les yeux et s'était assied dans son lit, observant la noirceur. Il avait l'impression qu'on le regardait. Probablement Kreatur qui jouait au malin. Peut-être que le père de Malka l'avait chargé de le surveiller pour ne pas qu'il sorte de sa chambre en pleine nuit pour aller rejoindre Malka dans son lit ? Après tout, la jeune fille se trouvais juste dans la chambre à côté ! À cette idée, Nath s'était recouché en remontant vivement les couvertures jusqu'à son menton. Il ne fallait pas qu'il pense à ça ! Ho Merlin,
non ! Pas du tout envie que ses hormones d'adolescent lui joue des tours. Le Serpentard avait donc fermé les yeux en se concentrant très très fort sur .... sur ... les navets qui poussaient dans le potager de sa grand-mère. Oui. Les navets. Bon les navets. Et, c'était ainsi qu'il avait fini par s'endormir.

S'endormir pour se réveiller, incapable de bouger. Nath ouvrit les yeux et cela lui prit un certain temps pour se rendre compte qu'il ne se trouvais plus dans la chambre de la maison Black. Nan. Pas du tout. Il était couché sur une table, attaché, une cage de métal vide posée et attachée sur sa poitrine nue.

" Mais ... que ... " dit-il en tournant la tête

Ce faisant, il vit ... sa mère ! Sa mère qui était dans une cage, attachée, sa chemise déchirée, un de ses seins tout noir et ...
Mon Dieu !!!!

" MAMAN ! MAMAN ! "

Nathaniel gigota sur la table pour tenter de se relever, se détacher, quelque chose ! Il devait aller aider sa mère, il devait ...
est-ce qu'il rêvais là ? Peu lui importait, il voulait aller libérer sa Maman et l'amener loin d'ici. La cage sur sa poitrine ne cessait de faire des cling cling mais le jeune homme, malgré tous ses efforts pour se dégager, n'y parvint pas. Il cessa par conséquent de se débattre, le souffle court. Non loin de lui, il entendit un bruit métallique, comme si quelqu'un tapais contre quelque chose. À nouveau, Nath se contorsionna le cou et arriva à entrevoir une sorte de gros taureau de métal. La voix provenait de là-dedans. Une voix de gars. C'était le rêve le plus étrange qu'il avait fait de toute sa vie.

" Y'a Nathaniel Ravenswood ... mais mère Eden, Professeur à Poudlard est aussi ici. Je crois que ... "

Le jeune homme se replaça -- avait mal au cou -- et en ce faisant il vit ... d'autres personnes. Capucine dans une cuve. Une gamine dans une sorte de statue avec des pointes ... et le .... le Professeur L. Potter ... Nathaniel réalisa alors l'horreur. Il ouvrit des yeux immenses, apeurés.

" MERDE ! "

Pas beau de jurer. Pas beau du tout. Mais le moment était bien choisie pour s'en foutre. Encore une fois, il se remit à se débattre pour se libérer. Ho Seigneur ! Seigneur !!!!
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» L'Oréal, parce que vous le valez bien [PV Jack]
» Mission 08: La Mort vous va si bien
» Bonjour, vous êtes bien sur le répondeur de... Ah, non, merde, c'est la version Moldue...
» Venez si vous l'osez...l'Enfant de la Mort vous accueille...
» Mission de sauvetage! [Illumina, Rick, Amynia et Othello]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Le Village de Pré-au-Lard :: Le Cimetière-
Sauter vers: