:: En dehors des murs :: Londres :: Le Village de Westmacott :: Le Château VanHolsen [Carmalistes] Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas elle ... n'importe qui, mais pas elle

avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 573
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Juil - 10:26
Pas elle ... n'importe qui, mais pas elle



13 juillet 2007

Lily n'était pas rentrée. Au début, Severus n'en avait pas fait un drame. Sa douce devait être partie chercher quelques petits trucs pour le repas. Mais, le temps avançait et elle ne revenait toujours pas. Peut-être était-elle allé chez Potter. Rogue n'aimait pas trop ça, mais depuis que Morgane était revenue de sa captivité -- métamorphosée en lapin, il avait fallu des jours entiers de sorts divers à Saint-Mangouste pour lui faire reprendre une apparence normale -- Lily passait pas mal de temps chez son ex. C'était normal, leur fille avait été capturée, torturée et elle avait subi un choc. Elle ne se rappelait pas de l'endroit ou elle avait été fait prisonnière, en dehors du fait que c'était proche du cimetière. Lily et James essayaient donc de l'aider à donner plus de détails ... mais Severus n'aimait pas trop ça. La sorcière avait beau lui dire de ne pas s'en faire, que c'était lui qu'elle aimait ... bref.

Rogue, après quelques temps, s'était décidé à sortir à l'extérieur question de ... bien, de s'occuper des fleurs. Pas de surveiller le retour de Lily. Non. Pas du tout. Il avait jeté un oeil sur Jana et Emrys -- Jana s'extasiais sur sa lettre de Poudlard et Emrys jouait avec son nécessaire de potions (qu'est ce qui aurait put arriver de mal ?) -- avant de sortir. L'homme n'avait fait que quelques pas avant de remarquer quelque chose au sol ... quelque chose qui l'avait fait se figer sur place. Puis, il avait couru, le coeur battant. Là, sur le sol, se trouvais la baguette de Lily. Enfin, ce qui restais de sa baguette. Elle avait été pulvérisée. Comme si quelque chose de gros s'était posé dessus. Severus sentie ses jambes se dérober sous lui, les souvenirs de la "mort" de Lily lui remontais subitement en mémoire. Il poussa un non plaintif avant de prendre les morceaux de baguette entre ses mains. Lily ! Lily avait été ... été ... le Semeur ! Mais ... comment s'était-il introduit à Westmacott sans se faire exsanguir ? Ce type était-il le Diable en personne ?

Le sorcier se releva avant de retourner subitement chez lui. Il devait ... il devait ... il ne savait pas trop ce qu'il devait faire. Tout ce qu'il savait c'était qu'il était appeuré. Pour le moment, seul la peur le tenaillait. Plus tard viendrait la rage, mais là, il était parfaitement terrorisé. Ouvrant vivement la porte; qui alla claquer sur le mur pour y faire un trou; Severus lâcha un sèche "vous deux, suivez-moi maintenant !" à ses enfants. Ils rechignèrent mais Rogue leur lança un regard glacé. Go ! Pas de discussion ! Et NON, elle ne pouvait pas amener Cassoulet ... et NON, il ne pouvait pas amener son camion ... et NON, elle ne pouvait pas amener sa calvaire de poupée ! MERDE !

Le vampire fini par mettre les restes de la baguette de Lily dans ses poches pour agripper chacun de ses enfants par les bras. Il les traîna pratiquement derrière lui jusqu'au château VanHolsen. Bon sang ! Pourquoi est-ce que Gwendoline ne les avaient pas prit avec elle aujourd'hui ! Ha oui, c'était sa foutue semaine de garde ! Rapidement, Rogue entra dans le château de sa fille sans se soucier des plaintes de ses enfants ou du regard des gardes. Il se rendit directement à la salle du trône et, sans prendre le temps de se préoccuper des gardes -- ils tentèrent de l'arrêter, mais il les poussa vivement -- il entra avec précipitation dans la pièce, Jana et Emrys beuglant comme des ânes. Il y avait urgence, là ...

" Mais voulez-vous vous taire !? "

Severus lâcha ses enfants et, en proie à une peur sourde, il s'arrêta devant les trônes de Julianne et de Ludwig, qui le regardait comme s'il venait de sortir de la cuisse de Neptune. Rien à foutre.

" Il l'a enlevée ... Lily. Il l'a enlevée ... " dit-il dans un murmure brisé

Il ... il allait le tuer ! Ce sale type ! Cette fois, la colère commençait à poindre. Il sortie les restes de la baguette de Lily, les tenant au creux de ses mains. Il fallait envoyer les Justicars, sonner la charge, partir en guerre !

Codage par Libella sur Graphiorum


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 215
Age du perso : 32
Fonction : Prince des Vampires Camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Crapeau (ouais, riez)
Date d'inscription : 31/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Juil - 14:14


Pas elle ... n'importe qui mais pas elle
Il s'agissait d'une journée comme une autre. Belle mais comme une autre. Julianne et lui venaient de terminer de rencontrer leurs sujets, qui avaient encore une fois pleins de demandes et de requêtes plus ou moins dignes d'attention. Ils se préparaient maintenant à aller prendre le thé avant de rencontrer le Prince de Varsovie et sa famille. Une journée comme les autres, donc. Ludwig, qui regardait son épouse avec tendresse allait se lever de son trône quand il entendit soudainement des cris d'enfants. Hein ? Il reposa donc les fesses sur son trône au moment ou les portes s'ouvraient à la volée pour laisser passer ... son beau-père en compagnie de sa marmaille. Heu.

Ludwig regardait Severus Rogue arriver, hésitant entre adopter un air sévère ou un air amusé. Disons qu'on ne rentrait pas ici comme dans un moulin mais que ... enfin, c'était le père de Julianne. Il ne pouvait quand même pas l'envoyer aux cachots et en même temps, de le voir tirer ainsi ses cadets comme si leurs vies en dépendaient bien c'était étrange ... et un peu marrant. Le vampire se contenta de jeter un bref regard en direction de Julianne -- qui regardait son père d'un air estomaqué -- avant de reporter son attention sur le sorcier qui lui servait d'une partie de sa belle-famille. Il prit un air somme toute grave avant qu'il ne dise :

" Voulez-vous bien me dire ce qui v ... "

Le Prince VanHolsen se tue en voyant les restes de la baguette magique qui appartenait, apparemment, à Lily Potter. Son beau-père affirmait "qu'il" avait enlevée Lily. Il ? De quoi voul ... attendez ! Il ? Le Semeur de cadavres ? Il ne pouvait que s'agir de lui, hormis que Rhach ai décidé de venir faire une razzia à Westmacott. D'une manière ou d'un autre, c'était mauvais. Et Lud n'aimait pas du tout ça. Son visage devint plus dure et, d'un ton froid, il ajouta :

" Vous voulez dire que Faussecreth a osé venir ici ? Et qu'il est entré et sorti du village, avec une otage, sans se faire capturer par quiconque ? "

Ho que non. PERSONNE ne pouvait entrer dans SON village pour venir commettre un crime et s'en tirer sans rien. Personne. Il s'en foutais un peu que Lily Potter ai été enlevée. Par contre, il ne tolérais pas que ses employés aient failli à la tache ou qu'aucun vampire n'ait réagit. Sérieux ?! Jenni allait en entendre parler !

" Ntlele Jenni Malefoy! Hona joale! " ordonne t'il aux gardes qui le regardent avec de gros yeux, à mi chemin entre les portes et les trônes
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenni W. Malefoy
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 274
Age : 31
Localisation : En Ecosse, chez elle, en convalescence, suspendue le temps de retrouver sa santé mentale, auprès de son époux et de son jeune fils
Age du perso : 29 ans (22 mars)
Fonction : ¤ Auror Confirmée experte en Magie Noire
¤ Enseignante à l'Institut d'Auror
¤ Prévôt Camariste de Londres.
¤ Mère d'un petit Ewan Cygnus Malefoy né le 05.02.2007.
¤ Membre de l'Ordre du Phénix
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'un Dauphin mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant un oiseau magnifiquement triste nommé Augurey
Date d'inscription : 21/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Juil - 15:09
PNJ ON



Tsimus Montgomery
Membre de la Garde Personnelle de la Famille Royale
Vampire du clan Tremere
Ombre du Prévôt de Londres

La tension était palpable. Le Vampire de la garde de Ludwig et de Julianne revenait du domaine Malefoy où le Prévôt était censé se trouver. Il était là-haut depuis des heures. Il avait reçu pour mission il y a plusieurs mois de cela de veiller sur la famille du prévôt comme s'il s'agissait de la famille Royale. Cependant, il ne dira pas qui l'a envoyé assurer ce boulot qui n'est pas si mal en soi. Le problème, c'est qu'il a faillit à sa tâche de protéger le Prévôt et la meilleure amie de la Princesse. Il est clair que cela va clairement bardé pour son derrière. Cependant, il ne pouvait pas ignorer ce qui s'est passé. Il n'avait pas compris ce qui s'était passé... Ou plutôt, comment cela s'est passé. Il était pourtant présent mais rien n'avait changé la donne. Les deux époux avaient mystérieusement disparus. Le vampire avait apporté avec lui les morceaux de baguettes qu'il avait trouvé dans le manoir. Ne sachant pas trop quoi faire, il a trouvé plus judicieux de prévenir le Prince de la disparition de celle dont il devait assurer la protection.

Se dépêchant , il finit par arriver au palais et il fait valoir son autorité en tant que Garde Royal pour entrer dans le palais. Sans attendre, il marche rapidement vers la salle du trône sans même savoir que quelqu'un se trouvait là. Passant par une porte latérale, il finit par arriver dans la pièce où il entend le Prince demandé la présence de celle qui a justement elle aussi disparue. Voilà qui est fort problématique. Le Vampire observe les gardes et il fait signe aux gardes de ne pas bouger. Et pourquoi ça ? Parce qu'il savait qu'elle était introuvable depuis quelques heures. Il n'avait pas réussi à la pister mais il savait que le sang avait coulé. Cependant, il ignorait si le sang trouvé sur place était celui de sa supérieure ou celui de son mari. Bien entendu, il portait un gamin dans les bras aussi. Il s'agissait d'Ewan, l'héritier Malefoy et le fils unique du Prévôt. Les cris du bébé se font entendre dans la salle du trône et le Vampire s'agenouille devant le trône de son Prince. Baissant la tête, il prend une grande inspiration avant de prendre la parole dans le langage commun.


« - Pardonnez mon interruption, Mon Seigneur. Le Prévôt et son mari sont portés disparus. »

Les cris du jeune Ewan Malefoy se font entendre et le vampire qui devait assurer la protection du Prévôt se redresse pour tenter de calmer l'enfant qui est dans ses bras. Il se mit d'ailleurs à marcher dans la pièce en marmonnant quelques mots à l'attention du nourrisson qui devait probablement demander après sa mère. Malheureusement, elle n'est pas là pour s'occuper de lui et comme il n'a pas l'instinct d'un parent il a pensé que le Prince et le Princesse seront quoi faire du jeune Malefoy en attendant le retour de ses parents. S'ils reviennent un jour... Tout en essayant de calmer le bébé, il reprend la parole pour dire ce qu'il sait, ce qu'il a entendu et ce qu'il a vu.

« - Elle se trouvait chez elle lorsqu'un cri étrange a été entendu. Le temps que je file voir, il n'y avait plus personne. J'ai trouvé des baguettes en morceaux ainsi que des morceaux de verres, du whisky pur feu sur le sol et des tâches de sang dans le salon et sur la terrasse du jardin. Je ne suis pas parvenue à la pister... Cependant, en fouillant la demeure, leur fils était toujours là et il s'est réveillé quand je l'ai trouvé. Depuis, il ne cesse de pleurer...»

Il tente de rassurer l'enfant mais comment le rassurer vu qu'il s’inquiète lui aussi pour le Prévôt qui n'est pourtant pas connue pour être quelqu'un qui se laisse faire. Loin de là, il est de rumeur dans le village qu'elle est aussi féroce qu'un léviathan, un monstre mythologique de la Grèce Antique. Si Jenni avait disparu alors c'est qu'il s'est passé quelque chose. Elle n'est pas du genre à se laisser aller ou à réduire sa vigilance. Et pour cause, il l'a testé à plusieurs reprises voire si elle est capable de répondre à des attaques surprises. Il lui ai donc impossible de savoir ce qui s'est passé avec exactitude. D'une main, il sort alors les deux baguettes en morceaux et il les pose dans les marches qui le sépare du trône royal avant de reprendre sa marche pour tenter de calmer le fils du Prévôt...
PNJ OFF
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2104
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 13:18
Pas elle ... n'importe qui, mais pas elle



Merlin. Je détestais ces journées à mon avis totalement inutiles. Demeurer assise des heures durant à écouter des jérémiades et des plaintes sans fin de "gamins vampires" incapables de régler leurs problèmes entre eux, voulez vous bien me dire pourquoi on payait Jacob ? C'était son travail de recevoir les plaintes du genre "mais mon navet, il a marché sur mon navet". Mais bon, apparemment que recevoir les sujets en personne aidait à créer une sorte d'identité et de sentiment d'appartenance et qu'il fallait s'y plier une fois de temps en temps. Mais, ce n'était pas le pire. Non, le pire demeurait encore à venir. Qu'était le pire ? Le Prince de Varsovie. Une espèce de sale type -- il puait, mon Dieu qu'il puait -- qui se prenait pour le dernier des machos fini de la Terre et qui passait son temps à renifler et à rire de son gros rire gras de "mon oncle cochon" genre. Et sa femme. La Princesse Genowefa de Varsovie était une nunuche. Vraiment. Fardée jusqu'aux mollets dans un simili semblant de "j'ai le teint rose, voyez" qui passait son temps à minauder devant Ludwig en gloussant comme une poule. Bref, Jacek et Genowefa de Varsovie étaient des nullards. Comment les vampires de Varsovie avaient-ils put les mettre sur le trône ? Peut-être étaient-ils les moins idiots allez savoir ! Je n'étais pas d'humeur, donc.

Après avoir entendu la dernière requête -- une vampire se plaignait du fait que son voisin avait mit sa cloture trop près de ses plants de tomates; comme si elle en avait à faire des foutues tomates, elle n'en mangeait probablement même pas !; -- je poussai un marmonnement sonore qui me valut de la part de mon époux, un sourire tendre de Calinours. Ouais ouais. Je lui rendit un sourire passablement crispé. me promettant de lui faire payer cette visite protocolaire des bozos de Varsovie quand, soudain, des cris d'enfants se firent entendre. Ça aurait l'air que, dans le couloir, des gamins n'étaient pas contents de quelque chose. Et, mon oreille de Maman aidant, je pouvais immédiatement dire que ce n'était pas les miens.

" Qu'est-ce qui ... "

Je m'interrompit en voyant mon père arriver en trombe dans la salle du trône, traînant par les bras Jana et Emrys, qui s'époumonaient comme des veaux à l'agonie. Quoi là ? Totalement estomaquée, je regardai mon père avec un air d'incompréhension. Pourquoi est-ce qu'il arrivait comme ça ? Et ... Le coeur manqua un bond dans ma poitrine. Il disait quoi là ? Lily s'était fait enlevée ? J'ouvris la bouche pour dire quelque chose mais Ludwig fut plus rapide que moi. Il était en colère et pour cause. Je levai la main et lui tapotai le bras deux trois fois en lui disant :

" Calme toi, voyons ... tu vas avoir un ulcère "

Je me levai avant de descendre les quelques marches qui me séparaient de mon père. Son divorce d'avec ma mère m'avait choquée mais, maintenant, je m'était fait à l'idée. Puis, je savais qu'il aimait Lily Potter. Et je savais comment il pouvait se sentir. Je le serrai donc contre moi et lui dit :

" On va la retrouver. Faussecreth ne peut pas être bien loin. Pas avec tous les vampires et les Justicars qui parcourent le village. "

Puis, on avait retrouvé les autres non ? Et je ne voulais pas penser au pire. Je me reculai un peu pour regarder mon père et lui sourire de toute mes bonnes intentions possibles. Ce fut à ce moment que Montgomery entra. Je tournai la tête dans sa direction -- en fait, j'étais certaine qu'il s'agissait de Jenni -- et mon sourire se figea. Montgomery était seul. Et il tenait un Ewan pleurant sa vie dans ses bras. Jamais Jenni n'aurait laissé son fils dans cet état. Aucune mère ne le ferait.

" Ou est Jenni ? " dit-je sur un ton lent et quelque peu figé

Plus j'écoutais le garde royal expliquer les faits plus mon coeur ralentissait dans ma poitrine. Il était en train de me dire quoi ? Que Jenni était disparue ? Enlevée par Faussecreth ? Avec Drago ? Qu'il y avait du sang et qu'il avait perdu leurs traces ? Il disait vraiment ça là ? Je sentie la colère m'envahir, une colère remplie de peur, d'inquiétude et de stupeur.

" Vous êtes un incapable ou quoi ? Je vous avais explicitement demandé de veiller sur Jenni et sa famille. Et vous ... vous étiez ou quand ils ont été enlevés ? En train de vous astiquer l'engin ? " sifflai-je sur un ton ressemblant étrangement à celui de mon père

J'allais le ... mais pourquoi on le payait, lui ? Je m'avançai d'un pas vif dans sa direction, tendit les bras et lui prit Ewan des mains. Hors de question qu'il s'en occupe des plans que pouf, un strangulot parvienne à l'enlever ! Je décochai un regard noir à Montgomery tout en serrant mon filleul contre mon coeur, le berçant légèrement.

" Restez pas là ... allez voir Jacob et retrouvez-la ! Et si vous pouviez aussi récupérer son époux en un seul morceau, ce serait mieux pour vos fesses "

Si ce n'était pas moi qui balançait Montgomery au fond d'une fosse à vampires, ce serait Jenni ! Il avait intérêt à se rattraper et vite fait. J'appuyai la bouche contre les odorants cheveux blonds de Ewan, déposai un baisé sur son crâne avant de lui murmurer à l'oreille, le berçant toujours :

" Chhhuuuuutttt Ewan. Je suis là. Ta Maman reviens vite, Tatie Julianne te le promets chaton. Chuuutttttt ... ça ira "

Je posai les yeux sur ma soeur Jana avant de lui dire en souriant :

" Tu est grande maintenant, ma puce ... amènes Emrys aux cuisines et ramènes moi un joli biberon pour Ewan, d'accord ?"

Éloigner les enfants le plus possible de la situation. Ils en avaient déjà assez entendu. D'un signe de tête, je fit signe aux gardes qui se trouvaient toujours devant la porte, de garder un oeil sur mon frère et ma soeur. Montgomery en avait assez fait. Ou pas. Pour ce qui était de Faussecreth, il allait bientôt rencontrer son pire cauchemar.

Codage par Libella sur Graphiorum


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Juil - 19:38
Pas elle ... n'importe qui mais pas elle

Tsimus Montgomery

Tsimus n'en menait pas large. Il savait très bien qu'il avait failli à sa mission et qu'il allait, par conséquent, recevoir un sermon de la principauté. De plus, en tant que membre rapproché de la garde, il avait son orgueuil et son honneur venait d'en prendre un sacré coup. Inquiet pour le Prévôt et sa famille, anxieux de la réaction du Prince VanHolsen et de son épouse, honteux de lui-même et impatient d'en découdre, il tournait en rond en tentant de calmer l'héritier Malefoy, sans grand résultat. Il en avait aucun en fait. Le gamin semblait même hurler dix fois plus fort, le visage rouge et agitant ses petits poings comme un beau diable. Soit le gosse avait sale caractère soit Tsimus n'avait aucun talent pour les bébés ! La réponse à cette épineuse question vint rapidement quand la Princesse VanHolsen réagit à la disparition de sa meilleure amie. Lui prenant Ewan des bras, elle l'apostropha -- pas Ewan, Tsimus -- vertement pendant que le petit Malefoy se calmait gentiment en insérant son poing dans sa bouche en grognant. Pour sa part, Tsimus manqua de s'étouffer en entendant la présomption de sa Princesse. Heu ... s'astiquer le quoi ? L'engin ? Le ... lui ?! Le Garde Royal fit non de la tête avant de se rendre compte que c'était complètement stupide. Il devait quand même des explications.

" Le Prévôt m'avait donné l'ordre de les laisser tranquilles un peu ... elle m'a donné l'ordre d'aller patrouiller le terrain,
ce que j'ai fait, votre Altesse ! "


Il obéissait aux ordres ... la Princesse VanHolsen aurait voulu quoi ? Qu'il refuse un ordre du Prévôt ? C'était parce que Jenni Malefoy était disons ... il valait mieux de pas contredire ses ordres, hein ! Puis, jamais Tsimus n'aurait crut qu'il y avait le moindre danger. Le vampire demeura quelques secondes immobile avant de tiquer. Ha. Ha oui ! Ne pas rester là. Bien entendu ! Il s'inclina devant la Princesse et le Prince VanHolsen avant de dire :

" Bien vos Altesses. À vos ordres "

Montgomery tourna les talons et s'en retourna sans demander son reste. À présent, ce serait à Jacob Von Dornberg à se démerder avec la patate chaude. En tout les cas, ce ne serait pas à Tsimus à gérer.

Codage par Libella sur Graphiorum


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 573
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Aoû - 19:37
Pas elle ... n'importe qui, mais pas elle



L'homme était dévasté. Il se sentais perdu et ses souvenirs le ramenaient loin en arrière. Lily avait disparue. Elle était peut-être morte au moment actuel. Encore. Encore une fois, on lui ravisais celle qu'il aimait. Et, cette fois, il n'y aurait aucun sort de protection pour la sauver. Cette fois, la mort l'avait bel et bien dans sa mire. Rogue lança un regard mi agacé mi désespéré à son gendre. Ouais ouais, c'était ce qu'il était en train de dire, Faussecreth était venu à Westmacott, ouais ! Qu'est-ce qu'il en avait à faire des lubies princières ! Lily avait été enlevée ! Se retenant pour ne pas être trop froid et ironique - son gendre était son Prince quand même -- Severus dit d'un ton lent et quelque peu vide :

" Apparemment, oui "

Le fait que Ludwig se préoccupe plus des lacunes de sécurité au lieu de demander qu'on cherche Lily l'exaspérait. Il eu un léger sourire grimaçant quand Julianne "replaça" les idées de son époux subtilement. Un ulcère, haha. Très drôle ça. Il regarda sa fille se rendre vers lui et fut légèrement déstabilisé par sa marque d'affection. Rogue n'était pas du genre à s'offrir à des épanchements affectifs en public, c'était bien connu. L'homme se contenta donc de pincer les lèvres, tapotant un peu le dos de Julianne. Oui, oui. D'accord. Il était bouleversé, oui. Pas la peine de faire du mélodrame quand même ! Et si on cherchait Lily au lieu de perdre du temps ?

Parlant de chercher Lily, un des gardes arriva. Apparemment il était affecté à la protection de Jenni et ... comment ? Jenni et Drago étaient aussi disparus ? Severus fixa quelques instants le garde sans dire un mot pendant que Julianne lui balançait son mécontentement à la figure. Le sorcier tourna brièvement les yeux vers son enfant quand elle eu des propos vulgaires -- un peu plus il la disputait -- avant de reporter son attention sur Ludwig, qui venait de se lever. Julianne, elle, prenait le petit Ewan dans ses bras pour le consoler, pendant que le garde se répandais en excuses avant de ressortir. Severus regarda Jana et Emrys quitter comme le leur demandait Julianne puis il dit :

" Il faut parcourir le cimetière. Morgane Potter affirme s'y être enfui "

Retrouver Lily. Et pas dans trois heures. Maintenant !

Codage par Libella sur Graphiorum


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vivre n'importe comment, mais vivre ! [Amy] Terminé
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» | Féline | Elle te regards, tu la regards, elle se casse. | Liens.
» Elle Fait Son Jogging, Ce Qu'il Se Passe En Suite Va Vous Étonner ! [Elodie]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Londres :: Le Village de Westmacott :: Le Château VanHolsen [Carmalistes]-
Sauter vers: