:: En dehors des murs :: Le Village de Pré-au-Lard :: Les Grèves Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dors mon jeune chéri [Misson; scénario ! Emrys Rogue, Leithian Rogue, Ewan Petrov, Luna Lovegood, Aliénor R. Anderson]

avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 71
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Aoû - 20:45


Dors mon jeune chéri

Mise en situation

Vous étiez dans votre bain quand, soudain, une main invisible vous a maintenu sous l'eau jusqu'à ce que vous perdiez conscience. Quand vous vous réveillez, vous vous retrouvez dans une grotte sombre et froide. Le vent souffle entre les pierres et un étrange grondement vous entoure. Parfois, des lueurs étranges illuminent les parois rocheuses, comme des flammes diffuses. Autour de vous, un immense lac.

Particularités

1- Si vous aviez une baguette magique, vous ne l'avez plus. Elle a été brisée par le Semeur de Cadavres. Vous devrez vous en procurer une autre chez Ollivander, si vous survivez !
2- Emrys; tu est à genoux sur la pierre, les mains attachées dans le dos. Ta tête est prisonnière dans un écraseur de tête.
3- Leithian; autour de ton cou est fixée une fourche de l'hérétique. Tu n'est pas attaché ni dans une cage, tu est donc libre de tes mouvements.
4- Ewan; tu est couché sur une table, attaché et sans chandail. Près de toi se trouve une manivelle intestinale. Pour le moment tu n'est pas blessé.
5- Luna; tu est enfermée dans une cage qui a tout juste ta forme, ce qui t'empêche de bouger. Tu est suspendue dans les airs.
6- Aliénor; tu est attachée au mur de pierre par le poignet avec une longue chaine. Tu n'est pas dans une cage.

Mission : Survivre ! Trouvez un moyen de vous échapper ensembles et vivants. Gardez tous vos morceaux, surtout Wink

Si vous désirez faire mourir votre personnage, envoyez un MP. Si vous désirez lui faire subir des sévices sexuels, envoyez aussi un MP. Et si vous ne voulez pas être torturé, bien ... tant pis pour vous !

Ordre de passage : Luna Lovegood, Aliénor R. Anderson, Emrys Rogue, Ewan Petrov, Leithian Rogue, Herman Faussecreth

Vous avez 24 heures pour répondre. Si vous ne répondez pas, le PNJ le fera pour vous, afin de ne pas ralentir et nuire au jeu. Vous avez 2 semaines pour vous sortir de là. Les survivants, s'ils sont encore prisonniers après deux semaines, seront inclus dans la mission II et, donc ... devront rester enfermés 2 semaines de plus avec les nouvelles victimes.

Bonne chance !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 17/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Aoû - 20:57
Luna était en train de relaxer dans un bain parfumé à l'huile de lavande. Autour d'elle voletaient des petites étincelles qu'elle regardait de son air rêveur. Les nargoles étaient si jolis ! Oui, oui, des nargoles. Ils existaient, vous savez ? Souriant un peu, la jeune femme sortie ses mains de l'eau savonneuse pour les faire bouger sous ses yeux en chantonnant doucement. Puis, elle tendit la main en direction du savon et elle se retrouva subitement sous l'eau. Quelqu'un ou quelque chose la maintenait enfoncée. Luna se débatie, des bulles d'air remontant à la surface pendant qu'elle criait dans son bain. On voulait la tuer ! On voulait la tuer ! Les nargoles n'étaient pas dangereux, pourtant. Était-ce des garganes ? La jeune femme sentie ses poumons exploser, ses yeux exorbités clignèrent puis elle perdit conscience.

Il lui fallu un bon moment pour se réveiller et, quand elle le fit, elle se frappa durement la tête contre du métal. Ses poumons étaient extrêmement douloureux et sa gorge était en feu. Luna hurla, paniquée, avant de se taire pour regarder autour d'elle. Le souffle court, son regard un peu perdu parcouru les lieux sombres. Une grotte. Elle était dans une cage qui moulait son corps nu. Il y avait un grand lac autour d'elle. Sous ses pieds, un genre "d'île" de pierre. Ok. Elle avait été enlevée. Pas besoin d'avoir la tête d'un Karioty pour savoir ça. Et il y avait d'autres personnes; trois enfants dont deux semblaient en âge d'aller à Poudlard; et une sorcière plus âgée -- début vingtaine. Les enfants étaient dans une sale position alors que la sorcière n'était qu'attachée avec une chaîne.

" Salut " dit Luna d'un ton doux et presque joyeux

Il fallait voir le positif dans toutes situations, non ? Et il fallait bien réveiller les autres. Ensembles, ils sortiraient d'ici. Ça ne devait pas être trop compliqué ! Ils n'auraient qu'à nager !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1617
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Aoû - 20:19

Emrys Rogue

Emrys détestais prendre son bain. C'était une perte de temps considérable. Il pouvait, effectivement, consacrer son temps à des choses plus importantes comme, entre autre, ennuyer Jana ! Ou bien faire des expériences avec son nécessaire à potions. Mais prendre un bain. Maman lui disait qu'il devait sentir bon et que, de toute manière, c'était bon pour la santé et qu'il n'y avait pas de discussion à y avoir, le jeune garçon continuait de ronchonner. Sentir bon pour qui au juste ? Puis il était en excellente santé, d'abord ! Lui, il n'avait pas vraiment envie de se laver. Mais comme il était petit, il n'avait pas le choix. Alors, ce soir là, Em s'était plongé dans la baignoire avec l'intention manifeste de se laver vite fait et de ressortir en criant "fiiinniiiiii" mais il avait à peine touché le savon qu'il avait été plongé tout au fond de l'eau par quelque chose. Quelque chose d'invisible. L'enfant s'était débattu le plus qu'il pouvait, certain que c'était Jana qui était entrée en catimini pour lui jouer un tour et tenter de le noyer. Ce serait son genre ça ! Le noyer. Il sentais la peur l'envahir. Jana l'aurait relâché. Elle ne le laisserais pas mourir quand même ! Alors qui ? Qui le tenais dans l'eau ? Ou quoi ? Des bulles d'air de moins en moins présentent montaient à la surface de la baignoire puis ... plus rien. Le noir.

Un mal de genoux le fit ouvrir les yeux. Ses poumons le chauffaient et il était tremblant. Il avait mal au cou et ne parvenait plus à bouger la tête. Et il était tout nu. Il pouvait voir son pénis qui pendulait entre ses jambes alors que son corps était penché par en avant. Le garçon essaya de se relever mais en fut incapable. Quelqu'un l'avait attaché solidement au sol. Immédiatement, Emrys ressenti une peur sourde le prendre aux tripes. C'était le fou furieux là. Qui d'autre que lui avait put faire ça ? Ho non ! Il allait mourir tout nu ! Grimaçant, il tenta de tourner la tête au moment ou une voix de ... fille ... ho non, il était tout nu et une fille était ici ! Et il ne pouvait même pas se cacher avec ses mains parce qu'elles étaient attachées en arrière de son dos !

" Regardes pas ! "

À dix ans, on était prude. La demande faite, Emrys ajouta :

" Tu est qui ? Et tu est attachée ? On dois sortir d'ici et super vite "

Pas besoin d'être un futur Serdaigle pour savoir ça !


Leithian Rogue

Le jeune prince de l'Élyséum de Paris se trouvais dans un bain parfumé aux groseilles, barbotant joyeusement en chantonnant quand, soudain, il fut plongé profondément dans la somptueuse baignoire familiale. Sous l'eau, il ouvrit de grands yeux terrorisés avant qu'il ne se mette furieusement à se débattre. Il ne comprenait pas trop ce qui se passait mais une pensée furtive était née dans son esprit, pensée qui prenait de plus en plus de place : il allait mourir. Et il ne voulais pas mourir. Il se mit à hurler sous l'eau et, sans qu'il ne saches trop pourquoi, l'eau se fit plus chaude devant ses lèvres. Beaucoup plus chaude. La chaleur augmenta jusqu'à ce que des bulles qui n'avaient rien à voir avec des bulles d'oxygène n'apparaissent puis ... Leithian cessa de bouger.

Inconscient, le jeune damphyr se réveilla en sursaut et il sentit immédiatement une pointe acérée s'enfoncer dans sous son menton. Par pur réflexe, Leithian pencha la tête par en arrière pour réduire la pression. Il se trouvais assied au sol, le cou entouré d'un genre de collier de métal muni de deux pointes acérées : une sous son menton et l'autre contre sa poitrine. Il ne pouvait pas baisser la tête sous peine de s'empaler lui-même. Bien. Très bien. Excellent et fort réjouissant ! Il était complètement nu à part de ça. Bref, il compris aussitôt ce qui se passait : le Semeur de Cadavres l'avaient eu. Joie. Il n'allait pas s'en sortir ainsi ! Leithian n'était pas fils de Aetha Black pour rien ! Lentement, avec précaution, il se leva. Devant lui se trouvais Emrys, à genoux au sol et la tête dans une genre d'étau. Il y avait aussi son cousin Ewan et deux ... deux jeunes filles. Ho ! Leithian porta les mains devant son sexe. Il allait aussi dire à la fille de ne pas regarder, mais son oncle Emrys fut plus rapide.

" Salut " réponds t'il à Luna

Il se tourna vers Emrys et avança dans sa direction, sa tête rejetée en arrière.

" Je vais essayer de voir si je peut te libérer la tête, Em. Bouges pas ! "

Il serait surprenant qu'il y parvienne mais on ne savait jamais. Il était le seul qui n'était pas attaché et libre de ses mouvements (enfin si on voulait), alors il devait tenter le coup.


Ewen Petrov

Un bain ! Ewen adorait prendre un bain. Encore assez jeune pour s'amuser avec de petits canards en plastiques, il les faisaient voguer en caquetant quand il senti une main lui appuyer sur la tête. Surpris, il ouvrit grand la bouche prêt à crier mais son cri se perdit dans les flots. Quelqu'un voulait le tuer ! L'enfant se convulsa dans l'eau avec une fureur intense pour son jeune âge. Qui se laisserais noyer ? La force qui le retenais prisonnier étant plus puissante que lui, ses poumons finirent par lui brûler suffisamment pour que le désespoir l'emporte ... avant que l'inconscience ne survienne.

Il sentais une surface lisse et froide sous son dos nu. Est-ce qu'il se trouvais sur une table d'autopsie à la morgue de Ste-Mangouste ? Ça y était, il était mort ! Mais, comment un mort pouvait-il sentir la dureté du métal sur sa peau ? Ewen ouvrit les yeux et fixa le plafond de pierre qui se trouvais au dessus de sa tête. Il n'était pas mort. Manifestement. Mais il était attaché sur une table et ne parvenais plus à bouger.

" Maman ? " appelle t'il

Ce ne fut pas la voix de sa mère qui lui répondit mais celle d'une inconnue rapidement suivie par celles de Emrys et Leithian.
Le petit garçon fit de grands yeux et tenta d'apperçevoir son oncle et son cousin en se tordant le cou.

" Emrys ! Leithian ! "

Ils étaient prisonniers du Semeur de Cadavres. Trois futurs et une ancienne Serdaigle ainsi qu'une ancienne Serpentard.
À quatre cerveaux, ils allaient bien pouvoir se sortir d'ici !


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 71
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 24 Aoû - 12:23


Dors mon jeune chéri

Mise à jour; nouvelles victimes

Vous marchiez dans la forêt à la recherche d'herbes ou d'ingrédients divers. Vous avez soudain aperçu quelque chose étendu au sol. En vous approchant, vous avez constaté qu'il s'agissait d'un corps. Des gémissements en provenaient. Vous vous êtes précipité pour aller aider mais dès que vos pieds ont été à deux pas de l'inconnu au sol, vous avez disparu. Vous vous retrouvez alors dans une grotte sombre et froide. Le vent souffle entre les pierres et un étrange grondement vous entoure. Parfois, des lueurs étranges illuminent les parois rocheuses, comme des flammes diffuses. Autour de vous, un immense lac.

Particularités

1- Si vous aviez une baguette magique, vous ne l'avez plus. Elle a été brisée par le Semeur de Cadavres. Vous devrez vous en procurer une autre chez Ollivander, si vous survivez !
2- Sirius; tu te trouve dans une barque sur l'eau, à quelques mètres de l'île ou se trouvent les autres. Ta cheville est attachée par une chaîne au fond de la barque.
3- Amélia; tu est assise dans une sorte de caisse en bois entourée par deux Bicornes, attachés à l'aide de chaînes. Tu n'est pas attachée.
4- Julianne; tu est enfermée dans une cuve cylindrique. Tu as du sable jusqu'au menton. La cuve est hermétiquement fermée, ce qui limite l'oxygène.
5- Tetsuko; tu est couchée sur une table, près d'un des murs de pierre. Tes poignets et tes chevilles sont attachées. Sur ton front tombe à intervalle régulier, des gouttes d'eau provenant d'un ruissellement du mur.

Mission : Survivre ! Trouvez un moyen de vous échapper ensembles et vivants. Gardez tous vos morceaux, surtout Wink

Si vous désirez faire mourir votre personnage, envoyez un MP. Si vous désirez lui faire subir des sévices sexuels, envoyez aussi un MP. Et si vous ne voulez pas être torturé, bien ... tant pis pour vous !

Ordre de passage : Herman Faussecreth, Sirius Black, Amélia Lupin, Julianne VanHolsen, Luna Lovegood, Tetsuko Alween, Aliénor R. Anderson, Emrys Rogue, Ewan Petrov, Leithian Rogue.

Vous avez 24 heures pour répondre. Si vous ne répondez pas, le PNJ le fera pour vous, afin de ne pas ralentir et nuire au jeu. Vous avez 2 semaines pour vous sortir de là. Les survivants, s'ils sont encore prisonniers après deux semaines, seront inclus dans la mission II et, donc ... devront rester enfermés 2 semaines de plus avec les nouvelles victimes.

Bonne chance !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Herman Faussecreth
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 19/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 24 Aoû - 19:49
Dors mon jeune chéri
Herman avait prit un certain temps à trouver un endroit approprié pour y garder de nouvelles victimes. Celles qu'il avaient enlevées en dernier été retrouvé trop rapidement. Il avait donc décidé d'agir non seulement plus rapidement mais aussi de manière plus "prudente" et ingénieuse. L'homme avait jeté son dévolu dans une grotte sombre située dans les grèves. Camouflée par d'énormes rochers, elle était parfaite. Plusieurs petites surprises s'y trouvaient. Il allait bien s'amuser. Ses victimes, peut-être moins. Il apparu soudainement, sortant de derrière un bloc de pierre. Le sourire aux lèvres, son regard passa d'un captif à l'autre. Plusieurs enfants. Son serviteur avait fait une bonne chasse ! Les adultes étaient dans de fâcheuses positions et ne pouvaient pas faire grand chose pour aider. Parfait. Les yeux du Semeur de Cadavres se posèrent sur Julianne VanHolsen, prisonnière d'un cylindre en verre. Un sourire mauvais marqua ses traits. C'était un plaisir pour lui d'avoir en sa possession "la grande". Que ferait-elle dans sa prison de verre ? Il la salua d'un bref signe de tête avant d'avancer au milieu de la pièce, tel un prestigitateur sur le point de faire son numéro.

" Ha ... joli endroit, n'est-ce pas ? "

Un petit rire sortie de sa gorge. Brièvement, il regarda Amélia Lupin à qui il dit :

" Comment va votre handicapé de fils ? Ses bras sont toujours inutiles, j'espère ? "

Marchant lentement, les mains derrière son dos, il semblait réfléchir à un problème complexe. Qui. Qui allait-il agresser ? Emrys, nu, son petit derrière levé dans une offrande tentante ? Leithian, tout aussi nu, qui pourrait apprécier de se voir enfoncer les pointes dans la gorge ? Ewen dont la poitrine nue n'attendait qu'à être vidée de ses entrailles ? Ou encore ... Herman leva le regard en direction de Luna Lovegood, qui le regardait d'un air calme et parfaitement indifférent. On aurait dit qu'elle était en train de regarder un professeur particulièrement ennuyant. Comment pouvait-elle ne pas avoir peur devant lui ? Comment pouvait-elle sembler si lointaine ?

" Tiens ... bonjour "dit-il froidement

Le Semeur s'approcha de la cage et leva la main en direction d'une manivelle qui se trouvais sur le côté. Lentement, un léger sourire sur les lèvres, il se mit à tourner la manivelle, serrant ainsi les barreaux de la cage sur sa proie déjà passablement à l'étroit.

" On réponds poliment quand on nous parle "
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sirius Black
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 358
Age du perso : 46 ans
Fonction : Auror au Ministère de la Magie
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Patronus : Chien
Date d'inscription : 31/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 24 Aoû - 20:28
Dors mon chéri
Sirius, de part ce bon matin, avait prit sa cape, sa baguette et son sac en cuir de dragon dans l'intention de se rendre dans la forêt de Westmacott. Pourquoi aller se balader dans une forêt infesté de vampires ? Tout simplement parce qu'il voulait aller y cueillir une herbe particulière qui ne poussait qu'en ces lieux sombres et dangereux. Et pourquoi faire, vous dites-vous ? Ça ne vous regardais pas. Enfin, pas tant que ça. C'était pour la boutique des Maraudeurs. Ce qu'ils avaient l'intention d'en faire, toutefois, ne vous regardais pas. Sirius n'allait quand même pas vous parler de leur nouvelle invention avant qu'elle ne soit complétée. Après avoir donné ses recommandations à Malka -- du genre, tu ne sors pas sans être accompagnée et pas de batifolage -- avoir lancé un regard intense à Nathaniel (il ne pouvais pas encore croire qu'il avait accepté que le garçon dorme dans la même chambre que sa fille) et avoir demandé à Eden (qui restais à la maison Black le temps de sa convalescence) si elle avait besoin de quelque chose, le sorcier avait quitté la maison en direction de la forêt séparant les deux partie du village vampire de Westmacott.

Il y marchait que depuis quelques minutes quand un son étrange lui fit tourner la tête. Levant la baguette qu'il avait à la main, il s'avança avec précaution entre les immenses arbres, les ombres du soleil passant entre les feuilles lui frôlant le visage. Il était possible qu'il ne s'agisse que d'un animal. Ou d'un vampire de la même secte que la sienne. Toutefois, il était aussi fortement possible qu'il s'agisse d'un Sabbat et il pouvait s'attendre à un combat sanglant si tel était le cas. Il valait donc mieux prendre son apparence vampirique, ce qu'il fit. Aussitôt, ses sens aiguisés l'avisa du danger. Ce qui se trouvais dans ces lieux était dangereux. Néanmoins, quand on se nommait Sirius Black, on ne s'arrêtais pas à ça. L'homme fit quelques pas de plus avant de s'arrêter. Une chose se trouvais au sol. Une chose de forme humaine selon ce qu'il pouvait voir. Une forme humaine qui semblait en difficulté. Peut-être que l'impression de danger qu'il ressentais provenait de ce qui avait attaqué cette personne ? Sirius jeta des regards autour de lui. Tout était calme et silencieux. Il reporta son attention sur les gémissements provenant du corps échoué au sol. Lentement, le Maraudeur fit un pas, puis deux, puis trois et ...

... il disparu soudainement. Il ressenti comme une sorte de pression sur tout son corps avant qu'il ne tombe au fond de ce qui semblait être une barque. En se redressant il constata qu'effectivement, c'était une barque. Il se trouvais sur l'eau, dans une barque, sa cheville enchaînée et tout près d'une "île" rocheuse sur laquelle se trouvaient ... Sirius se figea. Ho. Mauvais signe. Il y avait là ceux qui avaient été enlevés il y avait deux semaines maintenant. Et ...

" Pupuce ! Pupuce, ne bouges pas ! "

Sirius se mit à genoux dans la barque, qui tangua dangereusement. Pupuce était assise dans une sorte de boite et elle était entourée de Bircornes ! Le sorcier chercha sa baguette autour de lui mais ne la trouva pas. Bien entendu. Poussant un juron, l'animagus jeta un regard en direction de l'eau. Il y vit son reflet et repris aussitôt son apparence humaine. Il fallait faire attention à la première tradition. Il observa l'eau quelques secondes. Elle était sombre et une légère brume s'y trouvais. Impossible de voir quelles bestioles s'y cachaient. Patmol releva les yeux. Ce faisant, il remarqua que Julianne était aussi prisonnière de même qu'une toute jeune adulte. Toutes deux n'étaient cependant pas dans une position pour agir. Le regard de l'homme glissa vers la chaîne qui attachais la barque à l'île. Il allait la saisir pour tirer dessus question d'approcher la barque suffisamment pour sauter sur la terre ferme quand le Semeur de Cadavres arriva. Sirius cessa son geste. Pas question de lui montrer ses intentions. Pas avant d'avoir évaluer les siennes ainsi que ses chances de passer à l'action. Le Semeur marchait lentement et quand il s'approcha de la cage de Luna Lovegood, Sirius se pencha sans bruit vers la chaîne. Le fou lui tournais à demi le dos. S'il pouvais s'approcher juste un peu. Lentement. Le sorcier prit la chaîne et tira doucement dessus, faisant lentement avancer la barque sur les eaux sombres.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 727
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 26 Aoû - 19:47
La nouvelle année scolaire allait bientôt débuter et, comme d'habitude, cela provoquait en moi une euphorie telle que je ressemblais à une sauterelle qui se retrouvais les pattes sur du charbon ardent. Je frétillais, je bondissais et je courais à gauche et à droite. Il fallait tout préparer (comme si tout n'était pas prêt depuis presque la fin de l'année dernière) et m'assurer que je n'avais rien oublié dans les informations que je voulais transmettre à mes élèves, nouveaux comme anciens. Cette année marquait aussi la rentrée de mon fils James et cela ne faisait que m'énerver encore plus. Bref, je me trouvais dans un état d'excitation considérable.

Un peu tanné -- peut-être, han -- de m'entendre jacasser, Remus m'avait dit d'un ton détaché d'aller me promener un peu. Voir si je trouverais de la mélisse. C'était vrai qu'on en manquait, han. J'avais embrassé mon Remus avant de quitter notre maison en gambadant. Regardant partout, je chantonnais un peu en envoyant valser mon panier dans tout les sens, mes yeux cherchant de la mélisse quand ... je m'arrêtai net. Je venais d'entendre une sorte de plainte. Je fit de grands yeux et reculai d'un pas ou deux, prête à m'enfuir en courant pour revenir chez moi à quatrième vitesse. Toutefois, quelque chose me retiens. Quoi ? Une petite voix. Une petite voix qui disait "Maman" doucement. Ho ! James ? Je lançai mon panier dans les airs avant de me mettre à courir, fonçant dans les arbustes. Je m'écorchai un peu les bras au passage, manqua de tomber à genoux en me prenant les pieds dans une branche et me retins à un rocher. Devant moi se trouvais une masse recroquevillé au sol. Quelqu'un était blessé et gémissait doucement. Quelqu'un qui appelait sa Maman. Quelqu'un recouvert d'une cape. Il s'agissait peut-être d'un de mes enfants ? Probablement, han ! Le coeur battant, je me précipitai vers le forme étendue et ...

... tout disparu. Sans que je ne puisse arrêter le processus, je me sentie comme transplaner. En fait, c'était à mi-chemin entre la sensation de transplaner et celle d'utiliser un portoloin. C'était une sensation étrange et pas du tout agréable. Je me senti tomber durement dans quelque chose et j'ouvris les yeux en me redressant un peu. Je les vit immédiatement. Deux Bicornes qui me regardaient sauvagement. Poussant un hurlement, j'allais me relever pour sortir avec précipitation de la caisse dans laquelle j'étais assise quand j'entendis Sirius me crier de ne pas bouger. Je me figeai durant quelques secondes, le cherchant du regard. Mon ami se trouvais dans une barque au milieu de l'eau. Mais que faisait-il là ? Et, en plus ...

" T'est dingue ou quoi ? Han ? Y'a des bicornes, tu as vu ? "

Ne pas bouger, han ! J'allais me faire bouffer ! Je reportai mon attention sur les créatures féroces -- qui pour une raison inexplicable n'avaient pas bouger -- et me soulevai lentement en ne les quittant pas des yeux. Je remarquai alors que les bêtes étaient attachées. Parfait. J'étais à demie-relevée quand le Semeur de Cadavres arriva, me faisant pousser un petit cri et me rasseoir dans la caisse. Je le regardai avec de grands yeux apeurés. Ho non ! Pendant une seconde ou deux, je m'étais encore cru sur l'île, Sirius sur le Lac Noir. Mais non. Non, évidemment pas. Le fou me parlait de James. Ho ! Il le traitais d'handicapé han !

" Il est pas handicapé, han ! Il va parfaitement bien et vous ... "

Le Semeur se détourna de moi pour se rendre près d'une cage étroite à l'intérieur de laquelle se trouvais Luna Lovegood. Ce faisant, il me tournais totalement le dos. Du coin de l'oeil, je remarquai que Sirius tentais de faire avancer la barque sur l'eau. Comment faire pour sortir d'ici ? Je regardai les bicornes et évaluai la situation. Les chaînes paraissaient moyennes. Manifestement, elles ne leur permettaient pas de se rendre jusqu'à la caisse dans laquelle je prenais place. Mais, si je sortais ... ou pourrais-je aller sans danger ? Il fallait évaluer la distance, han. Ou me débarrasser des bicornes. Mais je n'avais pas ma baguette. Je n'avais même pas besoin de vérifier pour le savoir. Le Semeur brisait toujours les baguettes de ses victimes, han. Si je sortais de la caisse, les bicornes allaient certainement gronder et le Semeur le verrait. Mais, je ne pouvais pas rester assise là, han ! Le malade me tournai le dos, il fallait que j'agisse. Ok. J'allais utiliser la discipline de thaumaturgie, han. Mais pas en utilisant le sang, non. Si j'y allais trop fort, je pourrais faire exploser les bicornes et blesser les autres. Alors, j'allais utiliser la branche des invocations pour essayer de faire apparaître une baguette magique ... la mienne avant qu'elle ne soit brisée, han. Oui, je pouvais faire ça avec ;a thaumaturgie ! En fait, il y avait plusieurs niveaux han et un vampire pouvait apprendre pleins de trucs avec cette discipline, mais je n'avais pas le temps d'élaborer la dessus. Je me concentrai sur ce que je désirais.



Ha. Zut. Je n'avais pas poussé assez fort. Juste un peu plus loin et j'aurais réussit. Par contre, mes efforts avaient tout de même été récompensés puisque je me retrouvais avec une barre de fer contre ma cuisse. Je la prit lentement, jetant un bref regard vers les bicornes. Ok. Est-ce que je pourrais les assommer avec ? Ce serait surprenant. Par contre, le Semeur, lui ... mais comment faire pour que les bicornes demeurent silencieux ?




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2107
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Aoû - 11:26
Fort peu de temps après l'enterrement de ma nièce Justine avait eu lieu de nouveaux enlèvements; ceux de mon frère Emrys et de mes neveux Leithian et Ewen. Honnêtement, je commençais sérieusement à prendre les choses personnelles. Le Semeur de cadavres s'en prenait un peu trop aux gens qui m'était cher à mon goût. Il cherchait quoi, au juste ? Si c'était moi, il allait être servi ! Profondément lasse de cette misère qui n'en cessait plus, j'avais décidé d'aller prendre une marche dans les jardins du château. Mes pas me menèrent, sans que je ne m'en rende vraiment compte, jusqu'aux limites de la forêt de Westmacott. J'observai les arbres quelques instants, pensive, avant de poursuivre ma route. J'avais bien besoin de refaire mon inventaire de bourse-à-pasteur. Tant qu'à être ici, aussi bien en profiter. Marchant dans la forêt, ma baguette à portée de main, je laissai le vent caresser doucement mes cheveux. La forêt de Westmacott était certes dangereuse mais il s'agissait d'un endroit fabuleux et d'un calme presque hallucinant. Certains diraient que c'était ce calme même qui confinait aux lieux une aura de danger. Peut-être. Ou pas. Parce que le bruit que je venais d'entendre était à lui seul assez effrayant merci.

Je me figeai sur place, l'oreille à l'affut. Il s'agissait d'une sorte de gémissement. Mais, juste avant ça, j'avais clairement ressenti une sorte de "mouvance" dans l'air. Quelqu'un de blessé avait transplané ? Si c'était le cas, pourquoi n'avais-je pas entendu le "bang" caractéristique ? Prenant ma baguette magique, je me remit à marcher, cherchant la source des gémissements; source que je n'eu guère de mal à trouver. Un individu recouvert d'une cape gisait au sol. Près de lui ... une baguette. Un sorcier blessé. Prudente, je m'avançai en gardant la mienne bien tendu vers la victime quand ...

... je me senti plonger dans un univers froid et vide. Subitement, je me retrouvai dans une quoi ... une sorte de cuve cylindrique. J'avais du mal à respirer, le sable qui m'ensevelissait presque totalement compressant mes poumons dangereusement. Je paniquai. Qui ne l'aurait pas fait à ma place ? Je tentais de bouger, sans succès. J'arrivais à peine à bouger la tête. Le sable m'arrivait au menton. Je relevai la tête et ne vit qu'un espace d'environ six pouces au dessus. La panique me fit croire durant quelques instants que j'allais mourir asphyxiée faute d'oxygène. Ce ne fut que lorsque je remarquai la présence d'Emrys, Leithian et Ewen que je réalisai pleinement ce qui se passait : je venais d'être enlevée par le Semeur. Ce fut cette constatation qui, curieusement, me calma. Je ne pouvais pas mourir asphyxiée dans cette cuve de verre. L'air était mon élément. Et j'avais un espace suffisant pour parvenir à jouer sur mon élément pour survivre. Pas assez, cependant, pour briser le verre d'un vent puissant. Et, évidemment, je ne pouvais agir sur l'air extérieur. Le Semeur semblait avoir fait ses devoirs.

Je fermai brièvement les yeux, me concentrant sur mon élément. Je fit bouger les molécules d'air et assurai leur "recyclage". J'ouvrit ensuite les yeux et regardai la situation. Luna se trouvais dans une cage étroite. Mon frère avait la tête dans un étau. Leithian avait le cou entouré d'un collier à pointes. Il était surprenant qu'il ne se soit pas lui-même empalé. Son sommeil devait être extrêmement léger. Pour ce qui était de Ewen, il était étendu sur une table affreuse. Somme toutes, ils avaient l'air "en bon état". Je leur lançai un regard rassurant avant de remarquer mes autres compagnons d'infortune; Amélia Lupin, Sirius Black et une jeune fille que je ne connaissais pas. Et ... il y avait des bicornes. Ha. Problème.

Ce fut à ce moment que le Semeur arriva. Je le suivi des yeux, sentant la colère m'envahir. Ce type avait tué ma nièce ! Je senti l'air bouger légèrement au dessus de ma tête mais la quantité était trop insuffisante pour faire quoique ce soit. Si je pouvais ... juste lui mettre la main dessus. La démone avait peut-être quitté mon corps, mais j'étais encore capable de foutre une gifle à ce rustre ! Ou de lui foutre mon pied dans les couilles. Sans baguette, c'était le plus douloureux que je pouvais faire. Ou peut-être pas. Attendez un peu ...

Fixant mon regard sur Faussecreth, je plissai les yeux en lui lançant un air froid et foncièrement Roguerien. Tournant les yeux en direction d'un des bicornes, je le regardai quelques secondes avant de glisser mon regard vers le Semeur.



Le bicorne se souleva brusquement dans les airs, agitant ses pattes furieusement avant d'être projeté droit vers Faussecreth. J'allais l'écraser ! Qu'il crève !



Faussecreth était trop loin. Ou bien la chaîne qui retenais le bicorne était trop courte. Quoiqu'il en soit, la bête cessa brusquement sa course au bout de sa chaîne et retomba durement sur le sol pierreux, faisant trembler ce dernier. Je serrai les dents. Merde. Raté ! Mais qu'il approche un peu.


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 17/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Aoû - 18:07
Le temps commençait à être long dans cette cage. Luna s'y amusait bien, mais elle commençait à s'ennuyer de son père et de ses amis. Ho, elle avait bien aperçu des Ronflacs cornus, des barsouls ainsi que des Nargonnes dans le coin mais honnêtement elle avait hâte de pouvoir retourner chez elle. Son air lointain n'avait pas changé, même quand le Semeur venait la nourrir pour la maintenir en vie. La jeune femme avait eu des conversations forts intéressantes avec lui concernant les Carnouilles. Il y avait eu quelques scènes de tortures mais rien qui, pour le moment, ne l'avait vraiment atteinte. Il lui en fallait beaucoup, il fallait dire, pour atteindre son esprit particulier. Pourquoi s'en faire ? On allait les retrouver. Ou une horde d'héliopes allait venir les secourir. Les héliopes étaient les amis des sorciers. Ils n'allaient pas tarder à arriver.

La jeune femme chantonnait doucement quand de nouvelles victimes apparurent soudainement. Ha ! Le Professeur A. Lupin ! Il y avait aussi Sirius Black et Julianne VanHolsen. Luna agita un peu la main en direction de cette dernière pour la saluer. Allo ! Ça faisait du bien de voir un membre de l'A.D ici. Elles pourraient discuter nidtrouilles. Il y avait aussi une jeune femme que Luna ne connaissait pas. L'ancienne Serdaigle la regarda quelques secondes avant de porter son regard -- quand même "frais" vu les circonstances -- vers les deux bicornes qui "gardaient" Amélia Lupin. Hey bien. Les bornilles allaient n'en faire qu'une bouchée de ceux là ! Luna se mit à siffloter et à émettre de petits sons aigus. Elle appelait les bornilles.

Elle sifflait toujours quand le Semeur de Cadavres arriva. Elle ne lui jeta qu'un bref regard las. Elle sifflait toujours quand le Semeur se rendit à elle. Ho.

" Bonjour " lui réponds t'elle d'un ton rêveur

" J'appelle les bornilles " ajoute t'elle avant de se remettre à siffler et à pousser des sons aigus

Elle ressemblait à un poussin qui pialait. Le Semeur, lui, ne semblait pas vraiment trouver appréciable qu'elle tente d'appeler les bornilles à la rescousse -- normal, ils allaient réduire ses bicornes en purée -- et il lui ordonna de répondre poliment. Mais, elle avait été très polie ! Son père l'avait bien élevée à ce niveau. Luna tourna les yeux en direction de Faussecreth, son air calme et dégagé très légèrement marqué par une sorte "d'incrédulité polie". Elle allait ouvrir la bouche pour lui dire qu'elle n'avait pas été impolie, non, quand une douleur lui traversa le corps. La cage était en train de la compresser. Pendant une ou deux secondes, la jeune femme n'émit aucun son particulier. Elle se contenta de regarder Faussecreth de son air particulièrement distant. Puis, des gémissements s'échappèrent de sa gorge avant que des cris de douleur ne sortent d'elle. Même les personnes les plus détachées de la réalité pouvaient souffrir. Elle ne remarqua pas le bicorne foncer sur le Semeur de cadavres. Si elle l'avait fait, elle aurait certainement cru que les bornilles venaient d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1617
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 12:55
Les Infiri

Sous l'eau, il faisait sombre. Trop sombre pour voir quoique ce soit. Mais les infiri n'avaient nul besoin de voir pour se déplacer dans les eaux sombres et froides de la grotte. Ils ressentaient. Tout simplement. Ils savaient ce qui se passait à la surface miroitante. Dès que les ondes de l'eau s'étaient déplacées autour de la barque, plusieurs infiri avaient levé la tête. Une proie. Pour le moment, elle ne touchait pas l'eau. Mais, cela arriverait. Elles finissaient toutes par toucher l'eau. Lentement, les infiri se déplacèrent, remontant vers la surface, leurs bras décharnés tendus devant eux. Leurs yeux presque aveugles virent une ombre se pencher au dessus de l'eau et des doigts prendre la chaîne. Un infiri tendit la main et passa tout près d'attraper celle de l'homme de la barque. Tout prêt. La barque avançait lentement. Sous l'eau, les infiri la suivait. Un parmi la meute heurta le fond de la barque afin de la faire vaciller. La proie devait tomber. Elle le devait.

+++

Emrys Rogue

Le garçonnet avait mal aux genoux. En fait, ils étaient en sang et lui faisait un mal de chien. Passer deux semaines à genoux sur de la pierre était loin d'être une partie de plaisir. En plus, il avait la tête dans cette espèce d'étau et il ne pouvait pas s'asseoir sur ses talons ni rien. Leithian avait essayer de le libérer, en vain. En plus de ses genoux en sang, de sa tête douloureuse, Emrys avait plusieurs marques sur le dos et les fesses. Le Semeur de cadavres l'avait lacéré et brûlé. En plus de ... de lui entrer quelque chose dans les fesses. Le garçon ne voulait pas penser à ça. Il ne voulait pas imaginer ce qui s'était passé, d'accord ? Ne lui posez pas de questions là-dessus. Mais, ses fesses aussi lui faisaient mal. Tout à l'intérieur lui faisait mal. Il pleurait souvent, appelant sa mère à la rescousse. Son sommeil était léger et difficile (avec cette position, tenter de dormir était laborieux). Plus le temps passait et plus Emrys perdait espoir de s'en sortir. Pourquoi est-ce que Maman et Papa ne venaient pas le chercher ? Pourquoi est-ce qu'il n'était pas élémentaliste comme ses soeurs ? Il aurait put se défendre ! Mais non lui, Emrys, il n'était rien. Rien du tout. Juste un petit garçon sans défense.

Emrys, dont les larmes coulaient sur ses joues cireuses, eu un sursaut en entendant la voix du Semeur de cadavres. Dans un réflexe, les muscles de son anus se serrèrent. NON ! Mais, le Semeur ne se préoccupa pas de lui. Apparemment, il y avait du nouveau monde. Mais, Emrys n'avait aucun moyen de savoir qui. Il n'arrivait pas à tourner la tête pour voir quoique ce soit. L'enfant eu un autre sursaut qui lui tira une grimace de dégoût et de peur. Le sol venait de trembler. Emrys, cependant, ne put voir ce qui se passait.

+++

Leithian Rogue

Leithian pouvait se déplacer comme il le voulait ou presque. Il devait faire attention aux bicornes et ne pouvait pas quitter l'île de pierre. Comment pourrait-il nager avec cet anneau muni de pointes acérées autour du cou ? Impossible. Mais, ce déplacer était tout ce qu'il pouvait faire. Il ne pouvait pas descendre la tête au risque de s'enfoncer la pointe d'en bas dans la poitrine et celle d'en haut dans la gorge. Il ne pouvait pas non plus dormir. En tout les cas, pas profondément. Il pouvait à peine sommeiller. Honnêtement, Leithian ne savait pas comment il avait fait pour survivre ainsi durant deux semaines. Et encore moins comment il allait le faire dans les heures qui allaient suivre. Il était épuisé. Littéralement. Le pire de tout, cependant, était qu'il n'avait put rien faire pour aider Emrys quand le Semeur de cadavres avait ... enfin quand il l'avait violé. Leithian se serait enfoncé les pointes dans la chair s'il avait tenté de faire quoique ce soit. Il ... Il n'avait put que hurler d'arrêter de toucher à son oncle. Pas une grande utilité.

Et maintenant, le garçon était assied au sol, la tête renversée par en arrière. Il sommeillait un peu, la bouche ouverte, le visage sale. Une voix d'homme lui fit ouvrir les yeux. Le Semeur. Il était revenu. Leithian le suivi des yeux sans bouger. S'il ne bougeait pas, s'il demeurait silencieux, peut-être que le monstre ne le verrait pas. Tout en le suivant du regard, il remarqua la présence de ...

" Tante Julianne ! "

Ho mon Dieu ! Sa Tante Julianne était ici ! Prisonnière dans un cylindre de verre et ensevelie dans le sable, mais elle était là ! Sa tante allait les délivrer ! Leithian, avec une précaution extrême, se releva avant de faire quelques pas en direction de la soeur de son père. Il longeait le mur pour ne pas se faire voir. Lorsqu'il vit un des bicornes s'élever dans les airs pour foncer sur le Semeur de Cadavres, Leithian eu un cri de joie avant de paraître déçu. Ha. La chaîne n'était pas assez longue. Le garçon jeta un regard vers sa tante. Il allait demeurer immobile là. Le Semeur risquait de le voir. Mais, il savait que c'était elle qui avait agit. Il reconnaissait la thaumaturgie. Et cela lui donnait une idée. Pourquoi avait-il oublié qu'il était Damphyr et qu'il pouvait aussi utiliser les disciplines vampiriques pour se défendre ? Il fallait dire que l'enfant ne les utilisaient jamais. Alors, que pouvait-il faire ? Il était à la fois Tremere et Toreador. Cela lui donnait plusieurs options intéressantes. Pour commencer ...

* Emrys, Ewen ! Utilisez les disciplines ! *

Et ... mais merde ! Leithian roula les yeux. Il était élémentaliste de feu, bon sang ! La peur lui avait fait oublier toutes ses capacités. Mais maintenant, la présence de sa tante Julianne lui ravivait le cerveau. La voir ici lui redonnait espoir. Ils s'en sortiraient.

* Ewen, tu peut faire quelque chose avec ton élément ? *

Il pouvait peut-être soulever des roches, de quoi du genre ? Tournant le regard en direction du Semeur de cadavres qui était en train de torturer Luna Lovegood, le futur Serdaigle leva vivement la main. Une boule de feu apparue soudainement dans sa paume qu'il tendit sans plus attendre droit sur Faussecreth. Oui, l'arrivée de Tante Julianne changeait tout dans l'esprit du jeune Prince camariste de Paris.



En plein dans le mile. Le feu frappa Faussecreth de plein fouet.

+++

Ewen Petrov

Ewen était toujours couché sur la table de torture. Du sang s'écoulait de son abdomen, le Semeur de cadavres s'étant amusé à lui enfoncer la manivelle d'entrailles dans le ventre. Lentement, juste un peu. Il la ressortais, l'enfonçait, la ressortais ... creusant un trou dans son abdomen jusqu'à ses viscères. Le pire dans tout ça, c'était que Faussecreth lui expliquait d'un ton badin ce qu'il faisait. À un moment donné, il allait empoigner ses entrailles avec la manivelle et les lui tourner. Haha. Mais pour le moment, il demeurait avec une tige plantée dans le ventre. Une tige qui provoquait lentement mais sûrement, des dommages irréversibles dans les entrailles de l'enfant, qui sentais déjà son corps plus fiévreux. L'infection le guettais, si elle n'était pas déjà active.

Yeux fermés, Ewen sommeillait. Il fut réveillé par la voix de son cousin Leithian dans son esprit. L'enfant ouvrit les yeux, abaissant un peu la tête pour voir ou se trouvais Leith. Il était debout contre le mur et il regardait ... Julianne. Il regardait tante Julianne ! L'enfant tenta e bouger mais ce simple mouvement lui tira une douleur cuisante. Utiliser les disciplines. Mais oui. Oui. Lui aussi avait oublié qu'il possédait ces pouvoirs. Devenez prisonnier d'un tortionnaire et peut-être oublieriez vous vos capacités vous aussi. Son élément ? Le gamin jeta un regard en direction du sable qui entourait sa tante Julianne. Et s'il ...

Le sol trembla au moment ou un des bicornes retomba durement sur les pierres. Ewen ressentie les mouvements de la terre jusqu'au profondeur de ses gênes, ce qui lui fit pousser un cri de douleur. Avec un trou dans le ventre, vous aussi vous auriez mal ! Le front en sueurs, au bord de la nausée, le fils de Eavan & Luka Petrov tenta d'agir sur le sable qui entourait sa tante. Il n'avait aucune idée s'il pourrait agir dessus vu qu'il se trouvais derrière du verre. Mais qui ne risquait rien n'avait rien. Ewen essaya de compresser le sable vers l'extérieur afin qu'il pousse contre le verre et le brise. Il fallait libérer tante Julianne !



(Youuuhouuuu !!!!)


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Herman Faussecreth
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 19/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 13:42
Dors mon jeune chéri
On s'amusais ferme, non ? Les barreaux de la cage de Luna Lovegood se serrais contre son corps nue. Bientôt, ses yeux allaient se mettre à saigner. Cette idée fit naître une érection dans les pantalons d'Herman, qui se mit à sourire. Mmmmm. Il allait peut-être. Profiter de cette fille avant de la réduire en bouillie. Juste un peu. La blondeur de ses cheveux. Ses cris étaient si jouissifs, si attirants, si ... Lentement, Herman relâcha la pression sur la manivelle. Tendant la main entre les barreaux de la cage de Luna, il lui caressa un sein du bout des doigts avant de lui pincer un mamelon qu'il tordit sans ménagement. Ouais. Ouais, il allait se la faire. Alors qu'il allait faire vivement descendre la cage de la blonde, le sol trembla et il senti un souffle de vent le frôler. Quoi ?! Immédiatement, Faussecreth se retourna. Un des bicornes se trouvais à quelques centimètres de lui. Merde ! Le Semeur recula, se cognant légèrement le derrière de la tête sur la cage de Luna. Qu'est-ce qui c'était passé ?

" QUI A FAIT ÇA ? " hurle t'il

Enragé, il observa ses victimes. Qui ? Qui avait osé ? C'était cette Julianne ? Ou cette petite conne de Lupin ? QUI ? Fulminant, Herman tourna le dos au bicorne, leva la main et poussa la cage qui contenait Luna un peu plus loin. Ils allaient voir. Ho, ils allaient voir qui dirigeait ici ! Ils allaient voir qu'il valait mieux pour eux de demeurer tranquille. Ils allaient voir qui était DIEU ici ! Il lâcha brusquement la cage qui se mit à se balancer et à tourner sur elle-même. Tout en hurlant, il prit une poire d'angoisse qu'il enfonça avec violence dans le sexe de la blondinasse. Il soufflait, criait et lui crachait au visage alors qu'il tournait la vis de l'objet de torture avec énergie, son propre sexe battant furieusement contre sa braguette. Ils allaient voir ce ...

Herman poussa cette fois un cri de douleur. Là, dans son dos. Une douleur intense. L'homme tourna la tête et vit des flammes. Il était en train de ... de brûler. L'odeur de sa chair remplissait les lieux. Il ... mais il était en train de flamber ! Hurlant, le Semeur de Cadavres se mit à courir. Désolé, mais quand on était enflammé, on ne pensait pas vraiment logiquement. Essayez et vous verrez ! Tout le monde disait "roulez-vous par terre" mais bon ... je vous le dit, essayez et je vous jures que ce ne sera pas votre premier réflexe. Votre premier réflexe sera de vous enfuir. Comme si vous pouviez vous enfuir des flammes qui vous bouffaient la chair. Ensuite. Ensuite, en principe vous vous lanceriez au sol, non ? Ouais. Mais, si vous vous trouviez près d'un lac, vous vous rouleriez au sol ou vous vous lanceriez dans l'eau ? Hum ? Excellente question que voilà. Dure décision que voilà pour une administratrice désirant faire rouler un scénario un peu plus longtemps (non mais, je viens de faire la nouvelle bannière, hey ho !!!). Alors, que feriez-vous ? Parce que n'oublions pas que dans l'eau, il y a présence d'Infiri. Alors, que fera Faussecreth ? Laissons le hasard en décider. Voilà ce que votre charmante administratrice en cheffe s'est dit dans sa petite tête de Serdaigle. Alors voilà ce que le destin réserve au Semeur de Cadavres.



Bien, mes chers ... malheureusement pour vous, Herman se lança sur le sol pierreux et s'y roula en hurlant à la fois de rage et de douleur. Ils avaient osés essayé de le tuer ! Ces sales petits idiots de merde ! Ils allaient le lui payer ! Herman allait tous les tuer sauvagement et tant pis pour la torture ! Ils allaient tous crever ! Gémissant, le Semeur de Cadavres se redressa pour tenter de se relever. Derrière lui, un bruit de verre venait de se faire entendre. Il soufflait fortement par le nez aux prises avec une rage sombre. Le Semeur se releva non sans difficulté et, titubant, il se dirigea vers la sortie secrète qu'il ouvrit d'un coup d'épaule. Le passage se referma magiquement derrière lui. Il reviendrait. Et, à ce moment ... il allait les tuer. Il voulait le faire lui-même. Et si ceux-là se sauvaient, il tuerais les autres. Sa vengeance serait terrible. On ne blessais pas un Dieu impunément. Ils l'apprendraient à leur dépends. Bientôt.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sirius Black
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 358
Age du perso : 46 ans
Fonction : Auror au Ministère de la Magie
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Patronus : Chien
Date d'inscription : 31/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 14:59
Dors mon jeune chéri
Le sorcier tirait lentement sur la chaîne, rapprochant un peu plus la barque du monticule pierreux. Ses yeux étaient rivés sur le Semeur de Cadavres qui était en train de tourner une manivelle de la cage de Luna Lovegood. Un petit sourire en coin marqua ses lèvres quand il entendit Amélia lui crier qu'il y avait des bicornes. Oui, il les avaient vu ! C'était pour ça qu'il lui disait de ne pas bouger, han ! Même dans ces moments cruciaux, Pupuce avait le sens de l'humour ! Charmante demoiselle. Sans quitter Faussecreth des yeux, Sirius continuait de tirer sur la chaîne. Il cessa néanmoins de le faire en voyant un des immenses bicornes voler dans les airs et se précipiter sur leur geôlier. Ce faisant, il se redressa très légèrement, déplaçant son centre de gravité. Et ce fut probablement ce qui lui sauva la vie. Un choc survint contre la barque, qui se mit à tanguer et le sorcier perdit l'équilibre.



Il tomba vers l'arrière, bras écartés, sur les fesses au fond de la barque. Que ... Il avait frappé un rocher ? Sirius tendit le cou pour regarder l'eau. Ce qu'il vit alors lui glaça le sang. Des ombres longues et diffuses passaient sous la barque, dans l'eau noire. Il les percevait à peine. Si elles n'étaient pas aussi près de la surface, il ne les auraient même pas remarqué. Des Infiri. Il ne manquait plus que ça !

Un cri lui fit redresser vivement la tête. Sur le monticule, Faussecreth était enflammé. Affichant un sourire, Sirius leva le poing dans les airs et il poussa un cri de victoire. S'il pouvait sauter dans l'eau ! S'il pouvait se précipiter sur les Infiri et ... mais non. Non, le Semeur se roulait au sol.
Merde. Patmol poussa un grognement avant de se redresser dans la barque avec précaution. Pas question de tomber à l'eau. Cette voie était inutilisable. En tout les cas, pas en y nageant. Le cylindre qui enfermait Julianne se brisa soudainement, libérant le sable. Parfait ! Le vampire reprit la chaîne qui retenait la barque avec précaution et se remit à la faire avancer sur les eaux, jetant de brefs regards aux Infiri. Cette fois, il était à genoux. Il serait plus difficile à faire tomber. Faussecreth se releva et parvint à s'enfuir, ce qui provoqua chez Sirius un gros juron sonore. Il aurait bien voulu lui passer la chaîne autour du cou pour l'étouffer avec !

" N'approchez pas de l'eau, elle est pleine d'Infiri ! " avise t'il les autres

La barque frappa la rive rocheuse. D'un bond, Sirius sauta en dehors de l'embarcation. Okay. Il fallait se libérer de la chaîne qui lui retenais le pied. Machinalement, le sorcier s'assied sur le sol non sans avoir jeté un regard en direction des Infiri. Ils étaient assez loin, parfait. Maintenant, comment enlever ça ? Pas avec les mains, certain. Tendant la main droite,
Sir prit une grosse roche et se mit à frapper violemment le collier de métal qui lui entourais la cheville, grimaçant de douleur à chaque fois. S'il fallait qu'il passe tout droit ... il s'ouvrirais la jambe. Mais il devait enlever ça !



Il ne releva les yeux que très brièvement et que pour une fraction de seconde. Il venait de voir une main blanchâtre frôler l'eau tout près de lui. Ce fut suffisant. La roche frappa à côté du collier métallique et elle lui ouvrit la jambe. Sirius poussa un cri de douleur et tomba sur le côté. Ça faisait mal ça ! Il sentais le sang lui couler le long du tibia. Heureusement qu'il était un vampire ... il allait rapidement guérir, mais ... pour ça, il devait prendre son apparence vampirique. Sirius se tourna sur le ventre en grognant, se cachant ainsi le visage contre le sol. Personne de non vampire allait donc voir ses traits changer. Mais il devait guérir. Ça faisait trop mal, merde !
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 727
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 15:26
Je serrais fortement la barre de métal que j'avais fait apparaître contre la cuisse. Si j'avais put le faire, je l'aurais fait entrer dans ma peau pour la cacher, han ! Il ne fallait pas que le Semeur de cadavres la vois ! Sinon, je ne pourrais jamais l'assommer avec, vous savez ? Dites ? Il pourrait même m'achever avec. Oui, oui. Il en était capable, han ! Ou alors, il pourrait me l'enfoncer dans le ... Je fit de grands yeux et poussai un "iiiiiiiiiiiii" plus que sonore en voyant un des bicornes se lever soudain dans les airs. Les bicornes pouvaient voler ? C'était pas supposé, ça han ! Pas supposé du tout du tout et ... Mes yeux suivirent le bicorne qui fut projeté droit sur Faussecreth. Ce fut ce signal qui me fit bouger. Je poussai un cri genre "iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii haaaaaannnnnn iiiiiiiiii !!!!", me levai vite fait comme si je venais de m'asseoir sur une punaise et sortie rapidement de la caisse. Bras dans les airs, ma barre de fer au dessus de ma tête, je me mit à courir comme une déchainée folle en direction d'un des murs de pierre. J'avais l'air d'une amazone qui partais en guerre mais, en fait, je voulais m'éloigner le plus possible du bicorne qui restais han ! Je fini ma course adossée au mur aux côtés de Leithian Rogue.

Une fois là, j'évaluai la situation. Loin du danger, ça allait mieux. Même en me transformant en puma, je ne parviendrais jamais à tuer les bicornes. Il fallait donc s'en tenir loin en espérant qu'ils ne puissent se libérer de leurs chaînes. Là, on serait vraiment dans le purin de scroutt. Alors que, dans ma tête, je calculais la distance à garder en fonction de ce que je pouvais voir de la distance parcourue par le bicorne volant, un jet de flamme se précipita vers le Semeur. Un jet de flamme qui venait de partir d'à côté de moi, han ! Tournant la tête vers le petit-fils de Severus, je le regardai avec de grands yeux avant de lui dire :

" Whhooooaaa han ! Vous êtes élémentaliste de feu ? Han ? Comme votre mère ? Dites ? "

J'étais toute impressionnée. J'allais lui affirmer que sa mère bha, elle serait super fière de lui quand Faussecreth poussa un cri situé entre la douleur et la colère. Je levai ma barre de métal, prête à me défendre mais n'eut pas à le faire. Effectivement, le fou venait de se relever pour partir. Ça puait la chair brûlée.

" Ark, han " dit-je en fronçant le nez

Je secouai vivement la main devant ce dernier pour essayer de faire partir la mauvaise odeur. Dégueu !!! Un peu plus loin, Sirius venait de nous crier qu'il y avait des Infiri dans l'eau. De mieux en mieux comme situation, han ! Je regardai Julianne, qui était un peu moins prise dans le sable maintenant que le cylindre était brisé et lui dit :

" Vous pouvez changer l'air, han ? Ça pues ! "

Des plans pour vomir partout. Un cri déchirant me fit tourner la tête. Sirius se tordait de douleur au sol. L'odeur du sang frais me monta au nez et je fit passer mes yeux de la roche pleine de sang près de lui à son pantalon qui s'imbibait rapidement de rouge. Je poussai ensuite une sorte de "roar" débité, lançai un coup d'oeil en direction des bicornes pour évaluer le chemin à prendre sans danger, puis me rendit à Sirius qui venait de se mettre sur le ventre.

" Mais pourquoi tu as prit une roche, han ? J'ai une barre de métal, tu as vu ? Dit ? Là, tu t'est tout ouvert la jambe, tu vas tout t'infecter c'est pas drôle, tu sais ? On a rien contre l'empoisonnement du sang ici, tu sais ? Puis, pourquoi tu restes la face au sol ? Han ? Tu vas respirer de la poussière et faire de l'asthme. Et en plus de ça, tu vas avaler des crottes de souris, tu sais ? "

Je m'accoupie près de mon ami et fit glisser la barre entre sa jambe et l'anneau de métal. L'espace était minime mais suffisant pour passer la barre. Parfait.

" Bouges pas, han ... et arrêtes de rire ! "

Pourquoi il riait ? Qu'est-ce qu'il y avait de drôle ? Dites ? En tout cas. Je forçai de toutes mes forces.



Mais ça avait l'air que han, j'étais pas assez forte parce que l'anneau ne bougea même pas. Pas même un ti peu.




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2107
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 18:02
Un immense sourire naquit sur mes lèvres quand je vit Leithian envoyer une puissante boule de feu en direction du Semeur de Cadavres. Aetha n'aurait pas mieux fait ! Si je l'avais put, je lui aurais montré le pouce en signe d'appréciation mais, comme j'étais coincée dans le sable, je ne put que lui faire un sourire fier devant cette merveilleuse action. Bravo ! Il avait atteint Faussecreth en plein dans le dos. Je regardai cet espèce de fou furieux hurler avant de se lancer au sol pour s'y rouler. Si j'avais simplement put agir sur l'air ambiant, il n'aurait jamais put étendre les flammes. Je l'aurais nourrit et le Semeur aurait brûlé comme une torche vive. D'accord, c'était horrible ce que je pensais là. D'accord, c'était digne de la Grande de penser ainsi. Mais non, non, elle n'était plus en moi. Simplement, quand on était entre les mains d'un pervers du genre de Faussecreth, le voir hors d'état de nuire était juste normal. Comme il était normal d'utiliser des pouvoirs que nous avions en notre possession pour sauver notre vie et celle des gens qu'on aimaient. En cas de danger extrême n'importe quel être humain pouvait devenir un assassin.

Je baissai les yeux quand je senti soudainement le sable se compresser. Ça ne me faisait pas mal, cependant. Le sable se compressais à l'opposé de mon corps, vers le verre du cylindre. Je relevai mon regard en direction de Ewen, qui avait les yeux fermés, visiblement souffrant. Était-ce lui qui agissait ainsi ? Probablement. Comme Eavan, il était élémentaliste de terre. Un nouveau sourire effleura mes lèvres quand le verre se brisa. Le sable qui me compressait se mit à s'écouler hors du cylindre, me libérant un peu. Je dut cependant bouger pour en faire tomber plus et finir par en renvoyer avec mes mains pour me libérer totalement. Pendant ce temps, Sirius nous criait qu'il y avait des Infiri dans l'eau. Ok. On ne passerait pas par là, hormis de faire plusieurs aller-retours avec la barque ... ce qui représentais un risque.

Je fini de me libérer et parvint à sortir de la cuve de verre dans laquelle je me trouvais. Amélia Lupin était en train de s'occuper de Sirius Black, qui s'était blessé à la jambe. Ce n'était rien. Il était un vampire, il allait guérir. Je ne m'en occupai donc pas outre mesure. Mon regard se posa sur les autres. Luna. Elle hurlait, l'objet que lui avait enfoncé le Semeur toujours dans l'orifice vaginal. Le sang s'en écoulait. Je décidai donc qu'il valait mieux aller m'en occuper. Emrys avait les genoux en sang, mais il ne me semblait pas en danger de mort imminente. Leithian portais un collier à pointes acérées qui risquaient de le transpercer ... mais il le portais depuis deux semaines et était toujours vivant. Il pouvait encore attendre quelques minutes.

* Leit, garde bien la tête par en arrière. Je viens t'aider tout de suite *

Ewen, lui, avait une sorte de fil métallique qui s'enfonçait dans le ventre, ce qui m'arracha une grimace. Les dommages devaient être important. Il devenait ma priorité numéro deux. Mais sortir la tige de là pouvait aussi bien le tuer que l'aider. Génial. Finalement, les deux autres jeunes filles ne me semblaient pas du tout blessées.

* Amélia, pouvez-vous essayer de libérer Leithian ? *

Lentement, gardant les yeux sur les bicornes, je me dirigeai vers la cage dans laquelle se trouvais Luna. Comme l'espace de pierre était relativement vaste et que le Semeur de Cadavres avait repoussé la cage de mon ancienne comparse de Poudlard, je parvint à atteindre l'endroit sans trop m'approcher de la créature magique. Regardant Luna, je lui dit doucement :

" Ça va, je suis là ... "

Je savais que ça ne servait à rien du tout, qu'elle ne m'entendais probablement pas mais lui parler enlevais un peu de noirceur. Je tendit la main en direction de la petite clé à la base de l'objet et la tournai afin de réduire la pression. Peu à peu, les cris de Luna se calmèrent. Pour le moment, je ne pouvais rien faire pour ses saignements. Au moins, son intérieur allait cessé d'être lacéré. Je contournai ensuite la cage pour me rendre auprès de mon neveu Ewen.

" Ewy ... c'est Tante Julianne chéri. "dit-je en passant mon regard sur la tige métallique qui plongeais en lui

Comment allait-je faire pour le sortir de là vivant ?


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 17/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 20:33
Luna croyait qu'elle hurlait fort. Mais, elle se trompais royalement. Parce qu'elle se mit à hurler encore plus fort à mesure que la pression augmentait partout sur son corps. Contre ses jambes repliées. Elle avait l'impression que ses genoux allaient éclater tellement ils étaient compressés contre les barreaux. La pression augmentais contre ses bras, ses épaules, ses mains, ses côtes ainsi que sa tête. Cette dernière était si renversée en arrière que Luna avait l'impression qu'elle allait bientôt s'arracher. Ses yeux allaient lui sortir par les orbites. La jeune femme en était certaine. Elle continua de hurler même quand la cage dans laquelle elle se trouvais se mit à se balancer et à tournoyer. Même si, alors, la pression se relâcha sur son corps meurtri. Ses cordes vocales étaient en sang, elle commençais à perdre la voix, mais Luna criait. Elle poussa un hurlement à en percer les tympans quand, subitement, un objet s'inséra en elle. Elle senti l'objet s'ouvrir et écarter les parois de son sexe. Elle senti son intérieur gonfler et se déchirer. Elle senti son sang couler entre ses jambes et ses cuisses nues. Et Luna hurlait. Elle hurlait jusqu'à en devenir folle.

Au milieu de ces hurlements, une voix amicale. Une voix connue. Luna l'entendit à peine dans sa douleur. Puis, la douleur diminua. Les cris diminuèrent aussi à mesure que la jeune femme réalisais que la souffrance était terminée. De toute manière, elle n'avait plus la force de crier. Elle n'avait plus la capacité de le faire. Lentement, l'ancienne Serdaigle, en sueurs, se mit à pleurer. Elle appuya sa tête contre les barreaux, gémit et perdit conscience.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1617
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Sep - 10:47
Emrys Rogue

Emrys tremblait de tout son corps, ce qui ne faisait qu'augmenter la douleur qu'il ressentais aux genoux. Ne rien voir était plus angoissant qu'autre chose. Et, il ne voulait pas que le Semeur de cadavres l'approche encore et qu'il ... qu'il lui fasse du mal. Il ne voulait pas ! Les yeux fortement fermés, le petit garçon ne cessait de pleurer en appelant silencieusement sa mère à la rescousse. Puis, soudain, il se figea légèrement. Il venait d'entendre la voix de Leithian dans son esprit. Son neveu lui disait d'utiliser les disciplines ! Emrys ouvrit les yeux et regarda le sol sous lui. C'était une bonne idée. Toutefois, Em n'avait jamais eu à utiliser les disciplines pour se défendre et pour quoique ce soit d'autre. Contrairement à ce que vous pouviez croire, ce n'était pas aussi simple qu'il n'en paraissait. Machinalement, le fils Rogue leva sa main gauche en direction de son front et il se gratta un peu. Il fallait probablement se concentrer suffisamment. Mais quelles disciplines Tremere seraient la plus utile ? Il fallait prendre le temps d'y réfléchir. L'augure ? S'il réussissait à obtenir une puissance assez forte, il pourrait se projeter jusqu'à Papa et Maman et leur dire ou ils se trouvaient tous ! Leur donner des indices. Mais, s'il manquait de puissance, cependant, l'augure ne lui servirait à rien du tout et il perdrait de l'énergie inutilement. La thaumaturgie ? Ça ne lui servirait à rien. Emrys était trop jeune pour avoir appris les niveaux plus avancés de cette discipline. La domination ? Il pourrait peut-être arriver à ordonner au Semeur de les libérer ! Souriant, un peu, Emrys referma les yeux. Il les ré-ouvrit toutefois. Une odeur de brûlé venait de lui prendre les narines. Près de lui, Faussecreth se roulait au sol, enflammé. Cela fit. évidemment, perdre la concentration du jeune Damphyr qui, pour un long moment, fut si terrorisé qu'il ne pensa à rien d'autre que de tenter de s'éloigner du corps en flammes. Puis, lentement, le Semeur se releva avant de repartir. Merde. Est-ce que la domination pourrait fonctionner sur les Bicornes ? Genre, leur ordonner de briser les chaînes sans les blesser ? Ils pourraient s'en servir pour sortir d'ici aussi ... en grimpant sur leur dos ! Il fallait essayer. Emrys ferma à nouveau les yeux et se concentra sur l'énergie des bicornes.



Emrys lâcha un petit grognement insatisfait. Il sentais qu'il n'avait pas assez "poussé". Ça ne fonctionnerais pas. Il n'avait pas le contact visuel avec les bicornes, pas dans la position dans laquelle il se trouvais. Merde !

* Leithian, Ewen ! On pourrait utiliser les bicornes ! Si on utilise la domination sur eux, ils pourraient briser nos liens et on pourraient monter sur leur dos pour fuir ... ils pourraient attaquer le Semeur aussi ! Mais, je n'arrive pas à les voir ! *

+++

Leithian Rogue

Adossé contre le mur de pierre, Leithian observa Faussecreth avec une certaine horreur. C'était la première fois qu'il utilisais son don d'élémentaliste pour faire du mal à quelqu'un et, honnêtement, cela ne lui plaisait pas du tout. Le garçon eu une moue ressemblant à celles que pourrait faire son grand-père Severus. L'odeur de chair brûlée était épouvantable et les cris que poussaient le Semeur de cadavres étaient tous aussi épouvantables. Leithian savait bien qu'il n'avait pas eu le choix d'agir ainsi mais il était certain qu'il allait en faire des cauchemars durant des mois. Observant toujours "sa victime" qui se relevait maintenant pour prendre la fuite, il tourna à peine son regard vers Amélia Lupin, qui venait de le féliciter pour ses talents.

" Ouais ... merci "

N'ayant plus rien à observer maintenant que Faussecreth avait quitté l'endroit, Leithian suivi Amélia Lupin des yeux. Elle allait tenter de venir en aide à Papie Sirius, qui était étendu au sol, visiblement en souffrance. Deux voix se mélangèrent alors dans sa tête : celle de tante Julianne et celle de son oncle Emrys. Julianne lui disait de garder la tête bien renversée et Emrys lui parlait d'une idée géniale ! Utiliser la domination sur les bicornes ! La tête par en arrière, Leithian sourit avant de penser pour Emrys :

* Super comme idée, Oncle Emrys ! Je vais essayer ! *

Tournant ses yeux en direction des bicornes, Leit se concentra avec vigueur, faisant du bruit pour attirer leur attention.



Ho. Il avait peut-être un peu trop été enjoué dans sa volonté de domination. Leithian s'en senti même un peu étourdi. Jamais les bicornes n'allaient volontairement lui prêter allégeance pour la simple et bonne raison qu'ils en étaient incapables. Raté, donc.

* Tante Julianne, Papie, madame Lupin ! La domination pourrait mettre les bicornes sous nos ordres ! *

Ils étaient plus âgés, plus expérimentés avec les disciplines. Ils pouvaient y arriver, eux !

+++

Ewen Petrov

L'enfant, couché sur la table de torture, se sentais de plus en plus fiévreux. Il avait utilisé ses dernières forces pour avoir une emprise sur son élément et libérer Julianne. Ses yeux, fatigués, se refermant tout seuls. Ewen avait sommeil, très sommeil. La seule chose qu'il voulait, c'était de dormir. Peut-être que, s'il dormait, tout serait fini quand il allait se réveiller ? Il entendit à peine la voix de sa tante quand elle lui affirma qu'elle était présente et que tout irait bien et encore moins la voix de Emrys dans son esprit. Et l'aurait-il entendu qu'il n'aurait pas eu la force d'agir. Lentement, l'enfant sombra dans un profond sommeil sans rêve, un sommeil proche d'un état comateux.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 71
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Sep - 10:58
Herman Faussecreth étant sérieusement blessé, le personnage passe son tour. Il est en train de sa faire soigner magiquement par son serviteur gobelin. Vous avez donc tous un autre tour de RP pour vous libérer avant qu'il ne revienne. Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sirius Black
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 358
Age du perso : 46 ans
Fonction : Auror au Ministère de la Magie
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Patronus : Chien
Date d'inscription : 31/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 11:39
Dors mon jeune chéri
Étendu face contre terre, Sirius concentrais son énergie vampirique sur sa blessure à la jambe, qui guérissait déjà. Il sentie soudain une main sur son dos avant d'entendre la voix précipitée de Amélia, qui lui faisait gentiment la morale en lui affirmant qu'il allait faire de l'asthme et manger des crottes de souris. Le sorcier s'esclaffa, fortement amusé. Des crottes de souris ! Hilare, son rire ressemblant à un jappement canin résonna contre les parois de la grotte, alors qu'une forte odeur de brûlé envahissait les lieux. Cette odeur coupa vite fait l'amusement qu'il ressentais et Patmol redressa la tête pour regarder ce qui se passait. Le Semeur avait-il mit le feu à l'île ou à quelqu'un ? Jetant un bref regard en direction de sa jambe, maintenant guérie, que sa soeur de coeur tentais de libérer, Sirius ne vit rien de particulier qui expliquait l'étrange odeur. Reprenant apparence humaine, l'homme se tourna avant de s'asseoir sur le sol.

" Qu'est-ce qui pues comme ça ? Et ou est Faussecreth ? "

Sirius regarda la barre de métal que tenais Amélia à la main. Ha. Ça pouvait être utile. Il lui prit la barre et la glissa difficilement entre sa jambe et l'anneau de métal qui lui encerclait la cheville. Il était plus fort que Pupuce, il allait peut-être parvenir à briser l'anneau, bien que cela le surprendrait grandement. Elle avait l'air solide, han. Pendant que Sirius forçait, il entendit dans son esprit la voix de son petit-fils Leithian. Utiliser les bicornes à leur avantage ! Une idée de génie, ça ! Ces bestioles avaient des ailes, elles étaient fortes et puissantes.Bien utiles, donc. Cessant de forcer comme un dingue sur la barre de métal, Patmol lança à Amélia :

" Ça te tente de faire joujou avec des bicornes, Pupuce ? "

Ha, une charmante aventure ! Sirius porta son regard vers une des créatures magiques tout en tapant au sol à l'aide de la barre de métal trouvée Merlin savait ou par Amélia. Dès que le bicorne le regarda en grondant, le sorcier se concentra et lui envoya une décharge vampirique destinée à dominer la bête.



Juste ce qu'il fallait. Avec un sourire, murmura :

" Libères toi. Avance vers les captifs et libères-le de leurs liens sans les blesser. Maintenant ! "

Sirius se releva alors que le bicorne s'avançait lentement vers Emrys.

" Ne bouges pas, garçon. Le bicorne ne te fera pas de mal "
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 727
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 13:46
Sirius cessa subitement de rire avant de se redresser en regardant partout autour de lui. Bon, il était temps qu'il réalise que la situation n'avait rien de drôle, han ! On n'était pas dans un parc d'amusements, il savait ça ? Han ? On était prisonnier du Semeur de Cadavres et il y avait des blessés et des monstrueux bicornes et tout ça ! Pourquoi fallait-il qu'il prenne tout en riant ? Vous savez, c'était pas drôle du tout d'être ici et ... qu'est-ce qui puais ? Han ? Ho, il allait être super content de l'apprendre !

" C'est Leithian qui a envoyé un jet de flammes sur Faussecreth, han ! Zou, en plein dans le dos. Je ne savais pas qu'il était élémentaliste comme Aetha, han, toi ? En tout cas, il a flambé le Semeur mais il s'est relevé et il est parti et tout ça et là, nous ... "

Je me tue subitement alors qu'une voix entrait dans mon esprit. Il y avait maintenant des années que j'avais été transformée en vampire par Eileen Rogue, afin de me sauver la vie mais jamais je ne pourrais m'habituer à l'étrange faculté de légilismencie de "ma race". C'était trop ... trop étrange. Je tournai mon regard en direction du petit-fils de Sirius et Severus, qui m'affirmait qu'on pouvais utiliser les dangereux bicornes à notre avantage. Mais, il était fou ou quoi ?!!! Je fit de grands yeux, faisant vivement non de la tête avant d'entendre Sirius me demander d'un ton badin, si je voulais faire joujou avec les bicornes. Leithian avait prit sa folie de Sirius, han ! Ils étaient complètement dingues tout les deux ! Je regardai mon ami avec un air interdit et m'exclamai :

" Non ! Mais vous êtes malades, han ! C'est féroces ça, des bicornes et en plus ... "

Mais Sirius ne m'écoutais pas, évidemment ! Il fixait les bicornes en murmurant. Mais vraiment ! Han ! Me retenant de lui foutre une claque derrière la tête, je lançai un regard affolé vers les créatures magiques et ouvrit grand la bouche comme une sirène occupée à avaler un scroutt. Là. Un des bicornes venait de se libérer de ses chaînes et il se rendait d'un pas lourd vers Emrys ... et Sirius qui lui disait de pas bouger, han !

" Si ... té malade, han ! Il va lui arracher la tête, han ! "

Blême comme un drap, tremblante, je me relevai vite fait en farfouillant partout dans mes vêtements, cherchant ma baguette magique par pur réflexe. Il fallait lancer un sort au bicorne ! Sirius était débile. Il voulait que Emrys meure juste parce qu'il était le fils de Severus, han ! Ou alors, il était sous Imperium, de quoi du genre ! C'était pas possible ça et ... Je me penchai, arrachai la barre de métal des mains de Sirius, me redressai, la levai au dessus de ma tête et fit trois pas vers la créature, prête à heu ... je sais pas quoi, peut-être à lui foutre un coup sur la patte ou à lui lancer sur le tibia ou ... mais le bicorne, doucement, venait de défaire le collier de métal du cou de Emrys, sans le blesser ... et il se dirigeai maintenant en ... heu ... en "couinant" vers Leithian.

" Ho ! " dit-je en abaissant la barre.

D'accord. Okay. N'importe quoi. Dominer un bicorne. Okay. Je regardai le deuxième monstre d'un air fortement incertain. Ça ne marcherais jamais ! Voir si ...



Rien ne se passa hormis que le bicorne frappait durement de la patte au sol, comme s'il voulait dire à l'autre "tu est timbré ou quoi, merde, bouffe les ... et laisse moi un encas !" Je roulai les yeux avant de me retourner vers Sirius.

" Tu vois bien, han ! C'est n'importe quoi ! "

Je portai ensuite mon attention vers Julianne, qui m'avait demandé si je pouvais venir en aide à Leithian. Je lui fit un signe d'impuissance avant de crier :

" JE PEUT PAS, HAN ! SIRIUS Y JOUES AVEC LES BICORNES COMME UN IDIOT ! "




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2107
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 16:37
Ewan ne me répondit pas. Il se contenta de me regarder d'un air brumeux avant de perdre conscience. Je me devais d'agir. Certes, si je retirais le fin fil métallique en lui, j'allais peut-être contribuer à sa mort précoce. Par contre, si je laissais l'objet en place, il allait mourir tout de même. De part et d'autre, je n'avais que la mort en face. Un chemin, par contre, était légèrement plus sûr. Je fermai les yeux quelques secondes avant de murmurer à l'intention de ma soeur absente :

" Pardonnes moi, Eavan ... "

Si je tuais mon neveu par mon geste, est-ce que ma petite-soeur allait me le pardonner ? Une chose était certaine, si je ne faisais rien et le laissais mourir aussi assurément que l'air soufflait à l'extérieur, là, elle n'allait jamais me pardonner. Lentement, j'ouvris les yeux. Derrière moi résonnait la colère d'un bicorne, qui frappait durement le sol, alors que Amélia Lupin me criait que Sirius jouait avec les bêtes. Oui, j'avais entendu la proposition de mon neveu Leithian. Je n'avais nul le temps de m'en préoccuper. Lentement, je levai ma main gauche et la passai délicatement au dessus de la poitrine de Ewan.

" Ça ira, Ewan ... ai confiance "

J'agitai un peu les doigts, assurant le passage de l'oxygène dans ses poumons. Au moins, ce ne serait pas par asphysie que la mort viendrait le chercher, si elle était capable de le faire. Je regardai mon neveu, si pâle et si petit pendant que, de ma main droite, j'agrippai fermement le fil de métal. Je devais le faire. Tremblant un peu, je prit une profonde inspiration, m'efforçant de concentrer. Il ne s'agissait que d'une opération de routine. Je me trouvais à Ste-Mangouste et Ewan n'était qu'un patient ordinaire. Rien de plus. D'un geste somme toute sûr, je tirai sur la tige pour la retirer du corps du petit garçon de ma soeur.



Mes yeux ne quittaient pas la tige, qui, lentement, sortie du corps de Ewan. Un mince filament sanguin s'écoula contre l'abdomen blanchâtre de mon neveu. Ce fut tout. Avec un sourire soulagé, je posai mes doigts sous son oreille pour sentir son pouls qui battait à bon rythme. Sa respiration, grâce à mon élément, était tout aussi bonne. Ewan allait s'en tirer. Si nous sortions vite d'ici et que l'infection ne le prenne pas. Pour l'instant, j'avais gagné sur la mort.

Je me retournai vivement, mon regard accrochant celui du bicorne qui demeurait "sauvage". Serrant les poings, je murmurai :

" À nous deux ... "

Il fallait aussi le mettre sous emprise avant qu'il ne se libère de rage et qu'ils nous attaquent. L'animal ruait de plus en plus. Je concentrai mon énergie et je tentai de la doser de mon mieux.



Je sut au moment même ou le regard du bicorne changea légèrement et ou il se mit à ruer encore plus, que j'avais complètement manqué mon coup. Pinçant les lèvres, j'hurlai :

" ÇA VA PAS LÀ ! SIRIUS ORDONNEZ LUI DE TUER L'AUTRE ! "

Il ne restais que Emrys et Leithian pour dominer la créature sauvage. Vu leur âge, il serait surprenant qu'ils y parviennent. Il fallait agir rapidement avant que nous ne soyons encore plus dans le pétrin.


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 17/12/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 19:44
L'ancienne Serdaigle était toujours inconsciente au fond de sa cage. La douleur avait été si atroce qu'en quelque part, son cerveau avait décidé de se déconnecter le temps nécessaire à la reprise de forces qui seraient utiles pour la survie du corps qui lui servait d'hôte. Luna, la tête renversée en arrière, n'avait donc aucune conscience de ce qui l'entourait. Ni des cris des autres prisonniers, ni du tapage que faisait le bicorne non dominé. Elle n'avait pas conscience du fait que, autour d'elle, les victimes étaient en train de se libérer progressivement du mal. Seul le noir l'entourais. Une fois de temps en temps, cependant, ses yeux papillonnaient pour s'ouvrir brièvement sur des éclats de lumière plus ou moins brouillées. Elle entendait des sons sans vraiment les comprendre. Puis, elle replongeait dans le néant. Son corps lu faisait trop mal pour demeuré éveillé. Le sommeil était merveilleux. Quand on dormait, on oubliait les ennuis. Quand on dormais, on ne ressentais ni souffrance ni peur. Quand on dormait, on était maître de ce qui nous entourais. Généralement. En tout les cas, pour le moment c'était tout ce qui comptait pour Luna Lovegood. Un jour elle allait se réveiller et le cauchemar serait terminé. Ou peut-être pas. Mais un jour, elle se réveillerais. Maintenant, elle voguais sur des eaux plus calmes peuplées de goliath, de borsals et de nigouillards. Bonne nuit, ouistitis. Bonne nuit les halioptères. Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1617
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 20:16
Emrys Rogue

Toujours immobilisé dans une fâcheuse position, les genoux ensanglantés, douloureux et la tête prise dans un étau, Emrys écoutais ce qui se passait autour de lui, apeuré. Autour de lui, des sons dont il ne pouvait déterminer la provenance. Les voix de Julianne, de Leithian, de monsieur Black ... qui lui disait de ne pas bouger, que le bicorne ne lui ferait aucun mal. Mais, que voulait-il dire par là ? Est-ce qu'un bicorne était en train de l'approcher pour le dévorer ? L'enfant se mit à gigoter, effrayé, mais dut cesser rapidement. L'anneau qui lui encerclait le crâne le blessait. Il sentie le sang perler contre ses tempes. Et il sentais aussi une grande bouche lui entourer la tête. Emrys frissonna avant de faire pipi par terre. Il avait peur. Très peur. Jamais il n'avait eu aussi peur de toute sa vie. Il allait mourir. Dévoré par un bicorne affamé et sauvage. Il espérait que ça irait vite et qu'il ne sentirais rien. Pour le moment, il sentais la bête le lécher comme si elle voulait estimer son goût. Puis, l'enfant sentie gratouiller et sa tête fut ballotée à gauche et à droite. Emrys poussa un gémissement. Le bicorne allait lui arracher la tête. Bientôt, son sang allait déferler partout. Il sentais les dents contre son crâne et ... clong. La pression se relâcha et l'anneau qui le maintenait prisonnier depuis un mois tomba au sol dans un son métallique qui eu l'effet d'une mélodie divine pour le fils Rogue. Emrys, étonné, se redressa. Il plongea son regard dans celui du bicorne, qui le regarda d'un air vide avant de le contourner pour marcher lentement vers Leithian. Le bicorne l'avait ... libéré ? Le ... la domination ?! Ho mon Dieu !

Lentement, grimaçant et tombant à plusieurs reprises, Emrys tenta de se relever sur ses jambes. Ayant été agenouillé sur la roche pendant plusieurs semaines, ses genoux le faisaient tellement souffrir qu'ils ne parvinrent pas à porter son poids. On aurait dit qu'ils allaient exploser sous la pression. Est-ce qu'il remarcherait un jour ? Gémissant, pleurant, Emrys rampa vers sa soeur Julianne. Julianne, elle, elle saurait quoi faire. Emrys savait qu'il aurait dut tenter une domination sur l'autre bicorne mais il avait trop mal pour faire quoique ce soit. Trop mal pour penser. Trop mal pour respirer. Ses genoux étaient en feu.

+++

Leithian Rogue

Leithian était toujours adossé contre la paroi rocheuse et il observait le bicorne qui semblait soudainement apprivoisé. Il lança un regard en direction de son grand-père Black à qui il fit un grand sourire. Il avait réussit ! Au moins un des bicornes étaient dominés ! Ils s'en sortiraient ! Ho, il allait dire à son Papie Rogue d'être gentil avec son Papie Black, hein ! Papie Rogue allait certainement l'écouter c'était sûr ! En tout cas. Pour le moment, il fallait s'en tirer vivant et pour ça, il restais encore plusieurs choses à accomplir. Dominer le deuxième bicorne, entre autre. Pour éviter qu'il attaque le premier. L'enfant tourna son regard noir vers Emrys, qui rampait présentement au sol vers Julianne, afin de trouver de l'aide. Il devait avoir super mal. Leithian, lui, grimaça quand le bicorne essaya de briser son collier à pointes. Il sentais ces dernières s'enfoncer un peu à mesure que la bête tentais de le briser. Mais, il fallait tenir bon. Leit se tordit un peu le cou pour capter le regard de la deuxième créature qui, elle, était occupée à frapper durement le sol en se débattant pour se libérer. Visiblement, elle était mécontente de voir son comparse les aider. Tante Julianne venait de rater son coup avec la domination. Il ne restais que lui. Pour le moment.



Clong. Il sentie son collier tomber au sol et, lentement, il bougea pour se dégager du bicorne "ami".

" Hey ! Hey, la bestiole laide ! "

Vite. Il fallait essayer. Après tout, il avait eu du succès jusqu'à maintenant.



Soudainement, le deuxième bicorne eu un regard vide, fixe. Il émit une sorte de plainte avant de s'écrouler au sol, immobile. Il fixait le vide, calme et comme hypnotisé. Il était hors service. Inutile pour le Semeur de Cadavres mais aussi pour eux, malheureusement.

" Désolé ! Au moins, il nous en reste un ! " dit-il en se précipitant sur la cage de Luna pour l'ouvrir.

Ils allaient s'en sortir !

+++

Ewan Rogue

-- Ewan est inconscient --


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 71
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 20:38


Dors mon jeune chéri

Mise à jour

BRAVO ! Vous avez utilisez les bicornes à bon escient ! Après avoir monté sur le dos de celui que vous avez dominé, vous êtes parvenus à sortir indemnes (ou presque) de la caverne. Bien joué !

Vos récompenses & États de santé

1- Sirius; tu va très bien. Tu reçois une solution de force.
2- Amélia; tu va très bien physiquement mais tu seras un état de choc après avoir voyagé à dos de bicorne. Tu frôles la frénésie. Tu reçois du gaz étrangleur.
3- Julianne; tu va très bien. Tu reçois un antidote des poisons rares .
4- Tetsuko; tu devras aller faire un tour à Ste-Mangouste, les gouttes sur le front t'ont rendu un peu dingue ... mais tu t'en sortira. Tu reçois une potion pare-feu.
5- Emrys; tes genoux sont si blessés qu'ils ne te supporteront plus pendant plusieurs mois. Tu demeureras avec des douleurs chroniques, surtout par temps froid ou humide. Tu reçois  du polynectar.
6- Leithian; tu vas très bien. Tu reçois un baume de chiendent étoilé.
7- Ewan; tes viscères ont été atteintes. Tu survivras mais tu devras porter un sac intestinal pour le reste de tes jours. Tu reçois un élixir de longue vie.
8- Luna; ton utérus à été atteinte. Tu ne pourras jamais porter d'enfants. Tu reçois un élixir éternel.
9- Aliénor; tu vas très bien. Tu reçois une potion de regénération sanguine.

Votre date de libération : 3 septembre.
Les prochains enlèvements auront lieu le 7 septembre. Prenez le temps de panser vos blessures ! Et, surtout, prenez surveillez vos arrières. La vengeance du Semeur de Cadavres sera atroce.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Technique du Jeune Jack
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Le Village de Pré-au-Lard :: Les Grèves-
Sauter vers: