Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Répartition 2007-2008

Aller en bas 
AuteurMessage
Severus Rogue
~+ DIRECTEUR +~
~+ DIRECTEUR +~
avatar

Nombre de messages : 605
Age du perso : 48 ans
Patronus : Biche

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
90/100  (90/100)
Gallions: 1550
Inventaire:

MessageSujet: Répartition 2007-2008   Sam 2 Sep - 9:43

Répartition 2007-2008

1 Septembre 2007

Severus avait longuement réfléchi sur la possibilité de fermer l'école cette année, du moins temporairement. Les enlèvements ainsi que les diverses tortures et meurtres sanglants commis par le Semeur de Cadavres rendaient tout le monde nerveux. Plusieurs parents lui avaient envoyés des hiboux pour lui affirmer que s'il ne fermait pas l'école, leurs enfants allaient demeurer à la maison. D'autres lui en avaient envoyé pour l'inciter à demeurer ouvert. Les deux piles étaient somme toutes égales. Mais, Rogue n'en avait rien à cirer des avis parentaux. Il allait prendre sa décision en tant que Directeur de Poudlard et n'en déplaise à certains. Le sorcier avait par conséquent décrété que l'école allait demeurer ouverte. Premièrement, les enlèvements se produisaient n'importe ou. Même chez les parents qui râlaient. Deuxièmement, le mieux pour l'avenir du monde était de former des sorciers qui pourraient repousser l'ennemi. Apprendre à se défendre magiquement pouvait sauver la vie de bien des jeunes. Troisièmement, s'il avait fermé les lieux sa fille Jana lui aurait fait la gueule pendant des siècles et Jana qui faisait la gueule c'était pas du tout agréable ! L'école allait donc ouvrir ses portes comme depuis sa fondation ancestrale. Point barre.

Assied à la table des Professeurs, en plein centre, Rogue avait posé les mains sur le bois massif. Il fixait sombrement les grandes portes qui se trouvaient devant lui, alors que les élèves des cycles supérieurs faisaient leur entrée pour venir attendre la répartition. Ils étaient assez nombreux, c'était surprenant. Les parents qui avaient râlé semblaient s'être désistés. Ou bien ils étaient tous des nases. Bref. Près de Severus se trouvaient les autres Professeurs. Lily, qui reprenait les Sorts & Enchantements. Eden Ravenswood, Directrice des Serpentard, qui reprenait la Métamorphose. Drago Malefoy, nouvellement nommé au poste de Professeur de Potions. Neville Londubat, nouvellement nommé au poste de Professeur de Botanique. Ovide Barrière, Directeur de Poufsouffle, qui reprenait le cours d'Astronomie. Seuls manquaient, parmi les Professeurs des cours obligatoires, Remus & Amélia Lupin. Remus se trouvais à l'extérieur de la Grande Salle pour attendre les nouveaux étudiants. Amélia, elle, était encore prisonnière du Semeur. À la table, on retrouvais aussi les Professeurs de cours optionnels : Hagrid, aux Soins aux créatures magiques. Septima Vector, à l'Arithmancie. Bathsheba Babbling, aux Runes. Seuls manquaient à la table Sybille Trelawney -- sortie de Ste-Mangouste et ayant repris son cours mais qui, comme toujours, refusait d'avoir une vie sociale -- et le Professeur d'Études Moldues parce que Severus n'avait trouvé personne pour occuper le poste. Il allait donc, pour le moment, se charger lui-même de cette matière. Étant le Prince de Sang-Mêlé, il pouvait fort bien s'en occuper.

Rogue leva quelque peu les yeux pour observer l'horloge magique installée au dessus des portes de le Grande Salle. Les nouveaux seraient bientôt là. Devant lui, les anciens élèves étaient presque tous attablés à leur table respective. La nouvelle année pourrait alors débuter en espérant qu'elle soit plus calme que les précédentes.
Codage par Libella sur Graphiorum


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Sam 2 Sep - 11:23

De tous ses 1er septembre à Poudlard, celui-ci était peut-être le plus naze de tous, et il y avait pourtant du niveau. Malka était tout simplement profondément déprimée. Elle n’avait vraiment pas besoin d’un premier septembre en plus de tout le reste cet année. D’abord parce que les premier septembre signifiaient une nuit blanche en perspective et que franchement, elle aurait pu grapiller quelques heures de sommeil avec gratitude. En ce moment, elle n’avait pas exactement de réserves de sommeil à gâcher… Mais elle n’avait jamais dormi le jour anniversaire du décès de sa famille, et ne voyait pas pourquoi il en aurait été différemment cette année. Elle ressentait leur manque de manière plus aigüe encore que les années précédentes et aurait tout donné, en cet instant, pour redevenir une minuscule petite fille se blottissant entre ses parents biologiques.


Sirius aurait su comment la prendre, aujourd’hui, mais évidemment, Sirius n’était pas là. Pas là, pas là, pas là, et déjà mort quelque part peut-être. Elle était folle d’inquiétude à son sujet. Nath lui aurait dit de ne pas imaginer le pire, mais c'était dur, un 1er septembre, de ne pas penser à la possibilité que son père soit mort. C’était Eden Ravenswood qui les avaient accompagnés à King’s Cross, Nathaniel, Procyon et elle. Malka avait été contente de constater que la mère de Nath allait désormais suffisamment mieux pour se lever, et même, pour reprendre les cours. Pas encore la super forme, mais assez pour reprendre un semblant de vie normale, au moins physiquement. La Gryffondor n’était pas idiote : le professeur Ravenswood cachait extrêmement bien son jeu devant les adolescents de la maison Black, mais elle allait probablement mettre du temps à digérer ce qui lui était arrivé. Il en aurait fallu pour moins que ça.
Non, vraiment, retourner à Poudlard ne l’enthousiasmait pas du tout. Elle n’y avait pas mis les pieds depuis son propre enlèvement, en juin dernier, et n’avait pas hâte de revoir le Lac Noir. Encore un lieu qu’elle aimait et désormais associé à de mauvais souvenirs ! Rien qu’à l’idée que Pro allait y voguer ce soir, son cœur se serrait un peu. Ca n’était pas très rationnel, mais c’était comme ça.


Et puis, il y avait Nathaniel. Ils ne s’étaient pas quittés des derniers jours de l’été et voilà qu’ils allaient être séparés. Ne plus manger à la même table, avoir des dortoirs séparés par onze étages en lieu et place de partager la même chambre. Evidemment qu’ils n’allaient pas rester tous les deux seuls au monde toute leur vie, mais là, le changement allait être brutal. Et il y allait avoir plein d’autres gens, y compris plein de jolies filles. Nathaniel l’aimait sincèrement, elle en était persuadée, mais resterait-il amoureux longtemps s’il la voyait moins et que de jolies filles plus joyeuses qu’elle-même se mettaient soudain à lui tourner autour ? Loin des yeux, loin du cœur, tout ça ? Hum ? Quand on était déprimé, on n’avait pas trop confiance en soi, alors Malka s’inquiétait. Parce que son amour pour le Serpentard était la seule chose belle dans sa vie en ce moment, que rien que le regarder, là, assis à l’autre bout de la Grande Salle parmi les vert et argent, lui donnait des papillons dans le ventre et que quand elle était avec lui, elle se sentait un peu plus légère. Ne se sentant pas d’humeur particulièrement sociable ce soir, elle préférait donc regarder Nath que de discuter avec ses condisciples, chose qu’elle aurait tout le temps de faire pendant le repas, lorsque les deux tourtereaux seraient bien obligés de se tourner le dos pour faire face à leurs assiettes.



Bien, il y avait une deuxième bonne chose dans sa vie, si elle était honnête : Procyon rentrait à Poudlard ! Elle était persuadée que son petit frère allait atterrir à Gryffondor. Il ressemblait trop à Sirius pour aller ailleurs. Et avant la fin de la soirée, ce charmeur aurait enjôlé la moitié des filles de première année, et fait rire tous les garçons. Il allait être le roi des petits Gryffondor, sociable comme il était ! A regret, elle détourna donc son regard de Nath et le dirigea vers la grande porte, rassemblant ses forces pour afficher un sourire encourageant à son petit frère à la minute où la porte s’ouvrirait. Oh, il n’allait pas le montrer, mais elle savait que le Choixpeau allait l’impressionner un peu. Le Choixpeau était fait pour être impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahlan Stevensen
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 33
Age du perso : 16 ans (20 aout 1991)
Fonction :
Passage en 7éme année
Patronus : Serpencendre (Non maîtrisé)

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
0/100  (0/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Dim 3 Sep - 5:25

C'est la rentrée !
Feat
Tout All
La rentrée est maintenant présente. Comme tous préfets, elle a pris le train à la gare de Londres où elle a dû s'y rendre seule. Ni son frère, ni sa belle-sœur ne l'ont accompagner. Et puis, ce n'est pas comme si elle n'avait pas l'habitude. Depuis la mort de ces parents, elle a toujours dû se débrouiller seule. Elle pouvait compter sur sa canne enchantée pour l'aider mais surtout à la politesse de certains moldus qui n'ont pas hésiter à l'aider. Du coup, ce qu'elle pensait pas simple le devient plus facilement. Arrivée sur place, elle se laisse guider par des personnages qui l'aident vraiment. Déposant ses affaires, elle n'avait plus qu'à rejoindre le Wagon des préfets où elle y croiserait probablement sa consœur, Malka. Préfètes depuis l'année passée, elle semble bien s'entendre. Au courant de peu de chose de ce qui s'est passé, elle est loin de se douter son ami à subir des horreurs durant l'été et encore moins que son père a été enlevé... De son côté, elle a eu un été trop tranquille mais surtout en solitaire. Elle se dit donc qu'elle va devoir se débrouiller dés qu'elle aura atteint sa majorité, elle n'embêtera plus son frère et sa belle-sœur. Elle va devoir trouver une solution, quitte à rester à Poudlard durant l'été. Mais de ce fait, ce n'est pas elle qui décide. Et sincèrement, elle doute que le Directeur l'autorise à rester là.

Le voyage dure sans encombre et elle avait laissé Malka. Elle s'était donc plongée dans ses livres écrit en braille dans le parfait silence. Comme chaque année depuis la mort de ses parents, son anniversaire s'était passé comme un jour commun et même sa propre famille semble avoir oublier cette journée. Cela en est déprimant... Réellement déprimant. Elle avait hâte de voir ses amis un peu plus tard dans la soirée afin de savoir si certains y ont pensé. Il ne s'est passé que dix jours et comme son frère vit en plein cœur d'un quartier moldu, le fait de voir des hiboux partir et revenir est forcement suspect. Elle avait donc décidé de dire à ses amis de ne pas lui écrire par la voie des hiboux l'été mais de tester la poste. Et cela paraît plus discret... Elle avait donc reçu quelques lettres qui l'ont toucher. Mais elle n'avait pas vraiment répondu vu que ces amis ne connaissent pas le braille et dés qu'elle demandait un coup de main pour qu'on lui écrive sa lettre, on l'envoyait bouler en lui disant qu'il y avait  trop de travail. Elle ne cherchait donc pas à discuter et elle a passé ses journées à s'enfermer dans ce coin qui lui sert de chambre ou presque.

Arrivée à Poudlard, elle prend la calèche comme les autres élèves sauf les 1eres années qui devaient s'y rendre en barque accompagné par Hagrid, le demi-géant. Durant ce voyage, elle se souvient de sa première année et du stress qu'elle a ressent. Le passage du Choixpeau et compagnie. Un vrai stress... Mais finalement, elle se sent à l'aise dans sa maison malgré son handicap. Elle a juste dû adapter certaine chose. Mais cela n'est pas impossible et elle avait pu compter sur des enseignants qui l'ont toujours aidé. Par ailleurs, elle avait reçu ses notes de BUSE et certaines l'avaient surprise... Mais c'est avec joie qu'elle va pouvoir continuer certaines matières comme l'Histoire de la Magie, l'étude des Moldus, l'Astronomie mais elle est aussi contrainte d'arrêter certaines matières comme les Sortilèges et Enchantements, la Métamorphose ou les Potions. Elle n'a pas eu les notes nécessaires. De cette façon, elle va pouvoir faire adapter son emploi du temps et voir avec son directeur de maison pour le remplir avec des matières dont elle n'a pas eu les notes. Même si elle se doute bien de sa réponse malgré tout sa volonté de vouloir l'aider.

Assise à la table de Gryffondor, elle discute simplement avec ses amis et où elle apprend les tristes nouvelles. Le Semeur de Cadavres est donc le sujet de discussion puisqu'elle n'était pas au courant. Elle avait juste entendu parler d'une personne qui a tué un paquet de personne mais sans avoir les détails. Les moldus ne sont pas forcement touché par cet inconnu et elle ne le vera jamais. Elle avait donc écouter le discours du directeur qui avait décidé de laisser l'école ouverte pour le plus grand soulagement de la jeune née-moldue. Elle aurait fait quoi si elle aurait du rester chez son frère. Pas dit qu'elle aurait tenu... Car le temps paraît long lorsqu'il manque un handicap. Ainsi la liste des professeurs se font entendre. Presque tous les professeurs sont présents sauf celle de l'Histoire de la Magie, la prof de Divination mais ne pouvait pas voir, lire dans une boule de cristal était impossible. A moins d'être né avec le pouvoir de prescience ou quelconque dons divinatoire, chose qui n'est pas le cas chez elle. Et puis, un enseignant en étude des Moldus. Mais là, elle savait qu'il y aurait quelqu'un pour s'en charger. Cela lui donnerait presque l'envie de continuer pour devenir Enseignante dans cette matière. Elle est une née-moldue alors elle connait ce monde mieux que personne.

Bien sûr, il manquait aussi le directeur de la maison Gryffondor mais c'est parce qu'il attendait les premières années en dehors de la grande Salle. Comme chaque année, le Choixpeau allait montrer son intellect avec des énigmes sur les maisons et de manière générale avant de répartir chacun des nouveaux élèves. Bien sûr, elle trouva la salle vide comparé aux autres années. Mais elle avait confiance envers l'équipe professorale qui avait su les protéger de manière générale jusqu'à maintenant alors pourquoi est-ce que cela n'allait pas durer. L'atmosphère était palpable mais elle ne pouvait que se repérer à tout ça. Maintenant qu'elle sait pour le Semeur, elle comprend un peu mieux ce qui se passe et elle a encore la chance d'être écartée... Mais pour combien de temps ? Elle l'ignore. Pourtant, elle n'a pas réellement peur, plus inquiète. En tant que préfet, elle doit rassurer les membres de sa propre maison mais comment faire ? Elle va devoir faire appel à son ingéniosité et son intelligence pour essayer de calmer et rassurer tout le monde. Assise, elle attend donc que les premières années soient réparti afin de commencer le repas dans les meilleures conditions possibles malgré les évènements.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden K. Ravenswood
~+ POUDLARD +~
~+ POUDLARD +~
avatar

Nombre de messages : 122
Age du perso : 38 ans (6 mai 1970)
Fonction : ¤ Maman de Nathaniel
¤ Professeur de Métamorphose
¤ Directrice de Serpentard
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'une Salamandre mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant une sorte de léopard nommé Nundu

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
0/100  (0/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Dim 3 Sep - 10:55

Citation :
Soirée du 1er Septembre 2007
Poudlard – Grande Salle






Ca y est, c'était la rentrée. Et comme tous les élèves et tous les professeurs, Éden allait devoir se rendre à Poudlard. Mais avant d'en arriver là, elle devait accompagner Malka, Nathaniel et Procyon. Je devais au moins ça à la famille Black qui l'ont hébergé pendant presque une quinzaine de jours. Même si Sirius avait lui aussi disparu à son tour. Oui, elle est au courant et elle reste néanmoins inquiète pour Sirius mais aussi pour Amélia dont elle avait appris tout récemment la disparition. Tant que ce cinglé sera dehors plus personne ne sera en sécurité. Et l'enseignante le savait. Elle avait d'ailleurs eu le temps d'ailleurs d'aller acheter à Nathaniel une nouvelle baguette ainsi qu'une pour elle-même. Il lui en faut une pour pouvoir enseigner sa matière favorite. C'est donc tout naturellement qu’Éden accompagne les enfants au quai 9 trois quart afin qu'ils prennent le train. Se montrant le plus naturelle possible, elle veille sur eux rappelant même à Malka que sa place était dans le wagon de préfets vu que son directeur de maison lui avait redonné la fameuse étoile. Au passage, elle-même avait nommé deux nouveaux préfets pour sa maison et son fils n'en fait pas partie. Elle ne tient pas à ce que son fils soit la risée de l'école parce qu'il est le fils de la directrice de maison. Et elle lui a assez répéter. Autant dire qu'elle met un point d'honneur à ce qu'il l'appelle Professeur lorsqu'on est à Poudlard sauf peut-être lorsqu'ils sont en privé.

Ayant retrouvé un semblant de vie, elle les voit partir et elle retourne dans sa demeure à elle afin de prendre des affaires. Elle devait elle aussi retourné sur son lieu de travail car le Directeur Rogue avait décidé de ne pas fermer l'école. Et là-dessus, elle est assez d'accord avec lui. Fermer l'école pourquoi faire ? Le Semeur de cadavres frappe où il veut et quand il veut alors on ne pas privé les enfants d'une éducation qui pourra peut-être leur sauver la vie un jour. Mais sous cette personne naturelle se cache la mère de famille qui ne peut pas se morfondre et se laisser aller. Sirius n'étant pas là, elle devait être forte pour tout le monde afin de ne plus les inquiéter. Après quelques heures à remettre sa demeure en ordre et à faire sa valise, elle finit par transplaner à Poudlard où elle rejoint ses quartiers. C'était reparti pour une nouvelle année. L'année passée, elle avait dit adieu à certaines têtes qui sont désormais tous en institut pour assurer leur avenir. Mais cela veut aussi dire l'arrivée de nouvelles têtes au sein de l'ensemble des maisons, la sienne inclus.

Le directeur avait décidé de lui laisser la direction de la maison Serpentard ainsi que la gestion des cours d'une matière importante qu'est la Métamorphose. Qu'aurait-elle fait si elle ne pouvait plus assurer les cours ? Elle ne préfère pas savoir. Mais qu'importe, elle reprend du service et elle avait passé le reste de la journée à préparer la nouvelle année dans la meilleure ambiance possible. Cela lui avait perdu de ne pas se souvenir de ce qui s'était passé. Elle avait donc passé une bonne partie de la journée avec tous ses collègues afin de terminer tout ça dans les temps. Ce n'était pas simple mais Eden ne souhaite pas voir cette école fermée à cause de l'idiotie des parents. Face à cette nouvelle, elle savait donc que de nombreux élèves ne seraient pas présents pour cette nouvelle rentrée, pour son plus grand regret.

Habillée comme en civile, elle portait néanmoins l'insigne de Serpentard ainsi que celui de Poudlard sur sa tenue qu'elle avait fait apparaître comme par Magie. On a dit magie ? N'est-elle pas magicienne au service de l'éducation des adolescents ? Oui, elle est Professeur mais elle n'oublie pas qu'elle dirige une maison et il est donc tout à fait normal qu'elle soutienne sa propre maison. Car oui, Éden a fait ses sept années dans la maison du Directeur sans pour autant devenir une mauvaise sorcière. Et même si elle a appartenu à la maison verte et argent, elle a épousé un rouge et or. C'est donc une preuve que les maisons peuvent se mélanger sans aucun problème. Elle n'est pas une sang pure mais elle n'est pas pour la lubie d'ignorer les nés-moldus. La plupart de cette école en sont rempli et ce sera complètement stupide à ses yeux. Elle en reste pas moins une personne qui respecte les valeurs de cette maison même si ces priorités ont changés. Assise à la table des professeurs, elle observe les élèves présents avant de poser les yeux sur la place à coté d'elle qui s'avère être celle de ses deux collègues, Remus et Amélia. Elle savait que Remus était à l'extérieur de la Grande Salle à attendre les premières années mais elle savait qu'Amélia a disparu comme Sirius.

Elle voit à la table de sa maison, son fils qui discutait comme il le pouvait avec ses camarade. Et dire qu'il entre en cinquième année et qu'il va avoir ses BUSEs à la fin de l'année scolaire. Un sourire apparaît sur ses lèvres avant de regarder à la table de Gryffondor où elle aperçoit Malka et elle l'a regarde avec un peu de tendresse. Elle s'est attachée à cette jeune adolescente depuis son séjour chez les Black. Bien sûr, elle ne voit pas le fils de Sirius mais c'est normal puisqu'il est en Première année. Elle avait un peu hâte de voir qui sont ces toutes nouvelles têtes. Et on peut dire qu'elle est une directrice de plus stricte pour la Maison Serpentard. Les plus anciens se sont habitués au favoritisme de Rogue mais elle est loin d'être comme ça. Elle voulait les voir gagner la coupe des Quatre Maisons ainsi que la coupe de Quidditch cette année. L'année passé, c'est la maison Poufsouffle qui a su se montrer des plus efficaces... Une bonne leçon à prendre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamarah Jedusor
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 74
Age du perso : 11 ans
Fonction : + Première année; Gryffondor +

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Mar 5 Sep - 11:53


Répartition 2007-2008
C'était le grand jour ! Sa première rentrée à Poudlard. Fébrile, la jeune fille s'était préparée à la hâte. Il avait même fallu que sa nounou lui recoiffe les cheveux, parce qu'elle les avaient à peine brossés. À quoi bon ? Elle n'allait pas parader dans une soirée princière ! Bref. Sa nounou l'avait bien coiffé et elle avait insisté pour qu'elle prenne un bon petit déjeuné. Le trajet pour Poudlard serait long, disait-elle. D'accord, d'accord ! N'importe quoi. Tamarah avait englouti son déjeuner en se rendant compte que, au fond, elle avait faim. Kevin avait fait de même mais de manière moins enjouée qu'elle. Il avait l'air pas mal plus nerveux. Une fois rassasiés, ils avaient été chercher leurs bagages et toute la famille était partie en direction de la gare 9 et 3/4. Toute la famille. Pas vraiment. Il manquait Maman. Maman qui était prisonnière du Semeur de Cadavres. Du coup, le trajet pour la gare était moins excitant et la fillette avait prit un air morose. Poussant avec difficulté le chariot sur lequel se trouvais valise et cage à hibou, regardant les gens qui se trouvaient autour, elle remarqua sa tante Jana en compagnie de Mamie Gwendoline. Papie Severus, lui, se trouvais déjà à Poudlard. James aussi. Il ne ferait pas le trajet en train. Pourquoi faire ? Il restais juste à côté. Ce serait stupide qu'il vienne à Londres juste pour prendre le train jusqu'à chez lui ! Par contre, Tamarah aurait bien aimé le voir quand même. Lentement, avec un léger sourire, elle avait rejoint sa tante Jana et elles avaient papoté en entendant de prendre le train. Tamarah ne voulais pas laisser voir qu'elle s'inquiétait pour sa mère et que, soudainement, le plaisir d'aller à Poudlard s'était envolé. Elle aurait bien aimé que sa mère soit avec elle pour sa première rentrée ... elle ne vivrait plus jamais ça, une première rentrée. Le Semeur lui volait quelque chose d'important. Ce fut ainsi sans un mot que la petite-fille de Voldemort monta dans le Poudlard Express pour la première fois de son vie, en compagnie de son frère jumeau et de sa tante Jana. Ensembles, ils s'installèrent dans un compartiment et Tamarah avait envoyé la main à son père et à ses petits frères d'un geste qu'elle voulait heureux.

Sa Nounou avait eu raison. Le trajet avait été long. Presque toute la journée. Jana avait râlé un peu sur la longueur du trajet et Kevin s'était fait un devoir de ne pas se faire damner le pion sur ce domaine. Tamarah s'était contenté de soupirer et de regarder par la fenêtre presque tout le long. Elle pensais à sa Maman et elle espérait qu'elle allait bien. Maman était une puissante sorcière, possédée par la démone ou pas. Elle allait s'en tirer ... mais ça commençais à être long. Pourquoi est-ce qu'elle ne revenait pas déjà ? Pourquoi on ne la retrouvais pas ?Pourquoi Maman demeurait silencieuse dans son esprit ? Ce ne fut que lorsque la noirceur avait envahi l'extérieur que Tamarah s'était levée pour se rendre aux toilettes du train, dans lesquelles elle s'était changée. Voilà. Sa robe de sorcière, son bonnet de première année, sa baguette en place dans la petite pochette conçue à cet effet. Il ne restais plus qu'à traverser le Lac Noir.

Tam était descendu du train, ne pouvant pas s'empêcher de regarder autour d'elle avait curiosité. Ils étaient à la gare de Pré-au-Lard. Elle n'y était jamais venue. Lentement, elle suivi l'immense monsieur qui était venue les chercher, tenant la main de Kevin avec une fermeté sensible. Ils n'allaient pas se lâcher ! Il ne fallait pas qu'ils soient dans des maisons différentes ! Jamais ils n'avaient été séparés, jamais ! Sauf pour les fois ou elle avait été enlevée, bien sûr. Mais ça, il valait mieux ne pas y penser. D'un pas lent mais assurée, la fillette s'était rendu aux berges du Lac Noir. Elle avait ensuite tenté de voir l'île sur laquelle habitais James, mais sans succès. Il faisait trop noir. Tamarah était monté dans une barque en compagnie de Kevin, Jana et Procyon Black puis ils étaient partis. Les lumières du château étaient splendides ! Jamais elle n'avait vu le château de nuit et c'était super impressionnant. Même si elle vivait elle-même dans un château. Poudlard avait quelque chose de plus ... de plus magique. Elle aurait voulu que la traversée ne se termine jamais.

Mais, elle eu une fin. Tam avait dut sortir de la barque. Ils étaient tout près, maintenant. Ils marchèrent en silence -- c'était trop cérémonial pour parler -- jusqu'aux portes du château ou ils entrèrent tous. Bien que la jeune fille était déjà venu à Poudlard à quelques reprises pour voir Papie Severus, l'ambiance ce soir était différente et elle fut tout aussi impressionnée que les autres par les tableaux et les escaliers magiques. Cette fois, elle était ici pour y étudier, pour y vivre presque toute l'année, pour y grandir en tant que sorcière. Oui, cette fois, c'était fort différent de marcher dans les couloirs. Puis, elle n'était jamais entrée dans la Grande Salle. Ce serait super. Un peu plus loin, elle remarqua le Professeur Lupin et, devant lui, James. Un sourire marqua les lèvres de la gamine qui avança plus rapidement en tirant son jumeau derrière elle.

" James ! " dit-elle en s'arrêtant près du garçon

" Salut ! Pas trop nerveux ? "
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1707

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Jeu 7 Sep - 12:23

Procyon Black

Procyon avait essayé de jouer les durs courageux devant sa soeur mais, maintenant qu'ils s'étaient séparés il pouvait laisser place à son inquiétude. Son père était disparu, prisonnier du Semeur de Cadavres. Jamais l'enfant n'avait eu aussi peur et il ne pouvait s'enlever de la tête qu'ils allaient retrouvé le cadavre de leur père tout mutilé. Ho, il n'en parlait pas. C'était comme un genre de tabou, d'interdit entre Malka et lui. S'ils ne parlaient pas de malheur, il n'arriverait pas. Futile comme idée mais il fallait trouver un moyen de garder espoir et celui-là en était un comme un autre.

Ce matin là, donc, le fils unique de Sirius Black s'était préparé machinalement, le ventre serré par l'angoisse. C'était son entrée officielle à Poudlard. Aujourd'hui, il serait réparti -- Pro espérait aller chez les Griffondor mais avec la peur qu'il avait il n'était certain de rien -- il deviendrait un étudiant de Poudlard et son père n'était pas là pour l'accompagner. Son père ne le verrait peut-être jamais dans son uniforme d'étudiant. Son père ne reviendrait peut-être plus jamais. Procyon avait refoulé ses larmes en préparant sa valise puis avant prit de profondes respirations avant de descendre pour manger. Il n'avait pas grand appétit, mais il fallait se nourrir si on voulait demeurer fort. Il s'était efforcé d'avaler plusieurs trucs dans sa gorge serrée, remarquant que Malka faisait de même. Elle était pâle, sa soeur. Et maigre. Et pas vraiment en bon état. Procyon, en plus de s'inquiéter pour son père, s'inquiétais aussi pour elle. Le petit déjeuner fut, par conséquent, silencieux.

Puis, le Professeur Ravenswood les avaient accompagné au Poudlard Express, Malka, Nathaniel et lui. Habituellement, elle se rendait à l'école d'avance mais là elle prendrait le train avec eux. Procyon avait traversé la barrière 9 et 3/4 avec une excitation mêlée de tristesse et il regarda à peine autour de lui. L'air un peu bourru, il avait marché en direction du train en poussant son chariot de bagages, deux fois trois grands pour lui. Puis, il avait remarqué Jana ! Vision de totale éblouissement que cette fille ! La disparition de son père n'avait que ça de bon. Il allait pouvoir aller voir Jana, lui parler, lui sourire et même aller s'asseoir avec elle dans un compartiment, sans que son père l'en empêche ou lui fasse la gueule. Le garçon avait biffurqué pour se rendre près de la jeune fille à qui il avait sourit d'un air enjôleur. Il ne pouvait pas s'en empêcher. Ensembles, ils étaient montés dans le train et ils étaient partis.

Le voyage avait été intéressant. Procyon l'avait passé assied tout près de Jana, qui râlais constamment. Jolie ! Il avait tenté de la taquiner et avait dut essuyer les remarques acerbes de Kevin Jedusor mais il n'en avait rien eu à faire. La seule ombre au tableau : ça n'avait pas été assez long. Parce qu'ils étaient rapidement arrivés et qu'il avait dut traverser le Lac Noir dans des barques. Il s'était précipité pour prendre la même que Jana et il l'avait presque fait chaviré. Haha. Mais ils étaient demeurés au sec.

Et maintenant, il se tenait debout devant les portes de la Grande Salle, à nouveau attristé. Il regardait le sol en silence et tentait de se dire que tout irait bien et que son père pourrait être fier de lui. À ses côtés, son meilleur ami James ainsi que Jana. Un peu derrière Kevin et Tamarah. Cette dernière discutais avec James. Lentement, Procyon redressa la tête pour adopter une attitude plus digne. Il n'allait pas se laisser démonter. Pas aujourd'hui. Et pas question d'inquiéter Malka plus qu'il ne le fallait.

+++

James Lupin

C'était aujourd'hui, c'était aujourd'hui !!!!! Il allait à Poudlard yiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! James n'avait pas dormi de la nuit tellement il était excité. Il aurait voulu sauter partout toute la nuit mais Papa lui avait clairement ordonné de cesser de faire du bruit et d'aller dormir. Il avait donc cessé de faire du bruit mais il n'avait pas dormi. Du caca de bébé dragon, toi ! Voir s'il allait dormir ! Il s'était agité toute la nuit sous les couvertures, en murmurant toutes les formules magiques qu'il connaissait et en préparant une sorte de petit discours de présentation. Il avait aussi pleuré un peu en pensant à sa Maman. Il aurait aimé qu'elle soit ici avec lui. Elle aurait passé toute la nuit avec lui à réviser, James en était certain ! Et elle aurait été tellement fière de le voir être répartie chez les Serdaigle ! Parce que ce serait sa maison, c'était assuré. Il ne pouvait pas aller ailleurs. Mais Maman n'était pas là. Elle était prisonnière du Semeur de Cadavres. Mais, elle allait revenir très vite. Elle était trop un génie pour rester prise. Maman allait s'en tirer. Elle n'allait pas mourir. Impossible. Mais les larmes avaient quand même coulées sur ses joues froides. Il ne devais pas y penser.

Au matin, il était debout ultra tôt et n'avait pas mangé. Pas voulu. Pas put, je dirais. Il n'arrêtais pas de se lever de sa chaise, de faire le tour de la table et de se rasseoir. Comme il restais juste à côté du château, il ne prendrais pas le Poudlard Express et il n'avait donc nul besoin de partir tôt. Même s'il avait achalé son père pendant toute la matinée pour qu'ils aillent au château tout de suite, han, pourquoi attendre, aussi bien le répartir maintenant pour sauver du temps et tout ça et ... rien à faire. James avait dut attendre le début de soirée, au même moment ou les étudiants montaient dans les barques. Zut. Mais pourquoi ? Han ? Son père lui avait dit qu'il importait de faire la traversée avec les autres. Pourquoooooiiii ???? Parce qu'on s'y faisait des amis, que Papa avait dit. Mais, mais ... naaaannnnnn !!! Le digne fils d'Amélia Lupin s'était rendu sur les berges et était monté dans une barque comme tout les autres, pendant que son Papa se rendait à Poudlard pour les attendre. James aurait bien voulu monter dans la barque de Tamarah, mais elle ne l'avait pas vu. Il grimpa donc dans une barque en compagnie de deux filles et d'un garçon. Les filles se nommaient Karianna Lubbock et Clara Eldorado. Le garçon avait pour nom Barney Adams. Ensembles, ils firent la traversée -- James leur cassant les oreilles à propos de tout ce qu'il savait -- et ils débarquèrent devant le château. Dès qu'il fut descendu, James se mit à courir, ses bras rendus inutiles battants mollement contre son corps. Les guérisseurs lui avait dit qu'avec de la physiothérapie, il pourrait à nouveau se servir de ses bras mais, pour le moment, ils étaient comme morts. Pas grave. Vite fait, James couru et couru ... il entra dans Poudlard avant tout le monde et grimpa les escaliers pour se rendre devant la Grande Salle, en affichant un immense sourire. Il était prêt ! Ou il était Papa ? Han ? Ou ? Il était prêt, lui ! Le futur Serdaigle se mit à se dandiner sur place et il ne se rendit même pas compte que Procyon et les autres venaient le rejoindre enfin.

+++

Kevin Jedusor

Comme tout les autres sorciers de 11 ans, Kevin Jedusor était nerveux et avait passé une nuit plus ou moins mouvementée. Il allait entrer à Poudlard. Un moment qu'il attendais depuis longtemps mais qu'il anticipais aussi. Il était fier de ses origines malgré qu'il fusse le fils de Voldemort. Pour lui, cela ne voulait rien dire ... sauf que son grand-père était un puissant sorcier qui avait des idées contraires aux autres. Oui, parce que saviez vous qu'il avait déjà été illégal d'épouser des Moldus ou même d'être amis avec eux ? Dans le but de protéger le secret magique ? Ces idées n'étaient pas si tirées par les cheveux que ça ! Elles avaient servi à quelque chose, sinon il n'y aurait pas eu de loi dessus ! Alors, pourquoi ne pas penser encore pareil ? Pourquoi est-ce que ce serait nécessairement méchant de vouloir le sang-pur ?D'accord, grand-père Voldemort avait été pas mal extrémiste dans ses idées et il avait commis de vilaines choses, mais il n'en demeurait pas moins un puissant sorcier. Alors, Kevin, lui, était fier de ses origines. Mais, il savait que les autres allaient vivement réagir en entendant son nom de famille, que les autres allaient le rejeter et le craindre. Ça pour le craindre ... il aimait un peu ça. Pour le reste, on repasserait. Puis, Maman n'était pas là. Le Semeur l'avait prise. Un idiot. Faire de maman sa prisonnière ! Il était barjot et pas juste un peu. Sa mère allait le briser. Il n'arrêtais pas de le dire à Tamarah. Qu'elle arrêtes de s'inquiéter ! Les filles, je vous jures. Bon, okay. Kevin était aussi inquiet. C'était un peu normal, Maman n'allait pas sortir de là totalement indemne non plus ... mais elle serait vivante et c'était tout ce qui importais.

Il avait fait le voyage dans le Poudlard Express en compagnie de sa jumelle -- qui avait regardé par la fenêtre tout le long d'un air attristé;
la joie -- de Procyon Black (mais pourquoi la vie s'acharnait sur lui ???) et de sa tante Jana ... qui soit râlais ou soit faisait les yeux doux à Black. Pour faire bonne mesure et parce que rabrouer Black ne faisait que doubler les yeux doux de Jana, Kevin s'était mit à râler lui aussi pour faire une sorte de compétition ... sa tante voulait toujours gagner et, donc, si elle était occupée à râler elle n'allait pas s'amouracher e cet idiot de Black. Kev protégeais sa tante. Non mais. Black ! Non content de ruiner le voyage en train, Blackie monta avec eux dans la barque. Il manqua même de les faire chavirer en y montant vite fait ... après que Kevin ai voulu faire avancer le bâteau pour éviter qu'il ne monte avec eux. Son voyage en entier était ainsi ruiné. Merci.

Il se trouvais maintenant dans les couloirs, qu'il regardait avec un certain intérêt et éblouissement qu'il tentais de camouflé, en train de se faire tirer par sa jumelle. Ok, il allait marcher plus vite ! Pourquoi est-ce qu'elle ... ? Ha. Bien oui ! Lupin ! Kevin marmonna et lâcha la main de Tam pour croiser les bras. Lupin et Black ! Sa soeur et sa tante étaient totalement folles.

" Pas trop nerveux ? " répéta t'il d'un ton aigue avant de soupirer

" Tam, tu as l'air d'une greluche ... calmes toi avant de te mettre à faire des bulles. C'est juste Lupin, pas le Prince de Finlande "

Le Prince de Finlande était un jeune damphyr de 13 ans qui semblait en pincer pour Tamarah. Il n'arrêtais pas de lui faire des baises-mains, de la complimenter et de lui faire des yeux doux en lui affirmant qu'un mariage serait arrangé entre eux. Tam, elle, se sauvais.
Mais, elle devait s'y plier si leurs parents y consentaient. Elle était une Princesse, la seule de la famille et les mariages arrangés étaient communs pour augmenter les puissances des royaumes, qu'ils soient vampires ou pas. Même adoptée, elle représentais un bon parti pour un Prince et Kevin préférais qu'elle épouse un nullard de Prince que Lupin. Bon.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
~+ POUDLARD +~
avatar

Nombre de messages : 565
Age du perso : 48 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions: 12 493
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Jeu 7 Sep - 14:57

Répartition 2007-2008


Une nouvelle année s'amorçait aujourd'hui, une année qui marquait l'entrée à Poudlard de son fils James. L'enfant était surexcité et avait eu grand mal à dormir. Remus aussi. Pas qu'il fusse inquiet pour la scolarité de son fils ou qu'il l'ait surveillé pour ne pas qu'il se rende à pied à Poudlard. Non. Non, il était inquiet pour Amélia. Sa louve avait été enlevée par le Semeur de Cadavres et le sorcier savait à quel point cet individu était malsain. Au fond de lui, il savait qu'Amélia était toujours en vie. Il le sentais. Oui, le loup-garou était certain que si elle était morte, il le saurait. Il ressentirais un vide au fond de son âme. Amélia n'était pas seulement son épouse, son amour depuis toujours ... elle était sa louve. Un lien puissant les unissait et si elle était mal en point ou décédée, Remus était sûr qu'il serait instinctivement au courant. Une manière de se protéger, croyez-vous ? Probablement. Néanmoins, c'était ce qui lui permettais de ne pas devenir complètement fou. Ça et les enfants. Les enfants avaient besoin de lui. Parlant d'enfants .... James était intenable au matin. Remus avait dut le surveiller pour ne pas qu'il prenne véritablement la fuite en direction du château. Il avait beau lui expliquer qu'il était important de prendre les barques avec les autres, l'enfant ne voulait rien comprendre et, dans son cas, c'était un exploit. Samuel, qui rentrais en dernière année, était parvenu a entendre raison à son frère, mais il n'en fallu que peu pour que cela n'ait aucun effet. Les jumelles, tant qu'à elles, ne cessaient de se lamenter qu'elles voulaient aussi y aller et qu'elles allaient s'ennuyer toutes seules à la maison. Heureusement que Léa-Lily était venu garder ses soeurs pour l'aider à avoir l'esprit tranquille ... sinon jamais Lunard n'y serait parvenu ! Bref. La journée passa somme toute rapidement malgré le fait que l'homme travailla sans relâche sur la découverte d'informations pour retrouver sa louve. Pour le moment, aucun des lieux connus comme importants pour Faussecreth n'avait donné des résultats. Le temps pressait. Remus en était parfaitement conscient.

Le soir venu, il avait accompagné James aux barques pendant que Samuel prenait seul la direction du château. Une fois son cadet en sécurité avec Hagrid, le sorcier avait tourné les talons pour se rendre dans l'école, ou il allait y attendre les nouveaux étudiants pour leur répartition. Ce moment lui faisait penser à Amélia dont la répartition avait été si amusante. En cet instant, elle lui manquait encore plus. Elle aurait été si excitée et heureuse de voir leur fils se faire répartir. Attristé, la mine grave et sombre, le lycan s'était installé devant les portes de la Grande Salle, saluant les anciens élèves avant de refermer les lieux une fois que tout le monde étaient à l'intérieur. Silencieux, les mains dans les poches, le regard rivé au dalles de pierre, il avait attendu jusqu'à ce que le sons de voix excités et curieux lui parvienne. Remus avait alors relevé la tête pour regarder les nouveaux arrivants. Il s'efforça de prendre un air dégagé et heureux -- nul besoin de les inquiéter avec ses propres tourments -- puis il leur dit d'un ton agréable :

" Bonjour ... bienvenue à Poudlard. Je suis le Professeur Remus Lupin, vice-directeur de Poudlard et directeur de la maison Griffondor. Je suis heureux de vous accueillir ici "

Remus retira les mains de ses poches, les plaça derrière son dos et poursuivit :

" Le banquet de début d'année débutera dans quelques instants mais, avant, vous serez réparti dans une des quatre maisons de Poudlard. Elles se nomment Griffondor, Serpentard, Serdaigle et Poufsouffle. Tout au long de votre scolarité, vous serez appelés à vivre ensembles, à vous entendre et à vous entraider. Votre maison ainsi que Poudlard deviendront comme votre deuxième famille et je suis certain que vous vous ferez de très nombreux amis, peu importe votre maison d'appartenance. Il fut un temps ou la compétition et une certaine réticence avaient lieu entre les maisons de Poudlard, hors ce temps me semble révolu ... nous nous attendons à une bonne entente entre tous. Et maintenant ... suivez-moi "

Remus eu un sourire avant de tourner les talons. Il poussa ensuite les portes et marcha dans l'allée centrale suivi des nouveaux étudiants.
Il eu un bref regard en direction de la place laissée vide par Amélia, serra légèrement les mâchoires, puis arrêta ses pas près du tabouret ou se trouvais le Choixpeau Magique.

" Lorsque je nommerai votre nom, venez vous asseoir sur le tabouret pour que le Choixpeau puisse vous répartir. Ne vous inquiétez pas, ça ne fera pas mal "

Il avait dit ça à l'intention d'une petite fille qui semblait terrorisée. Elle tremblait tellement qu'on se demandait comment elle tenais encore debout. Il lui fit un sourire encourageant, prit le rouleau de parchemin qui se trouvais sur le banc et déroula le morceau de papier avant de lire le premier nom :

" Barney Adams "

(je met la liste des noms et les maisons à la suite ... ce serait trop long de répartir tous les joueurs "PNJ" et les actifs. Donc, vous pouvez poster vos réactions à la suite ^^)

Irma Allister : Poufsouffle
Christina Avery : Griffondor
Julia Baker : Serdaigle
Valeria Blavatsky : Griffondor
Elizabeth Connor : Griffondor
Alexandra Dwight : Serdaigle
Felice Edwards : Poufsouffle
Milice Fetherstonhaugh : Griffondor
Allyson Gates : Griffondor
Sabrina Hodgkin : Serpentard
Karen Hamilton : Serpentard
Tamarah Jedusor : Griffondor
Pamela Keegan : Serdaigle
Isabella Kennedy : Griffondor
Victoria Lynch : Poufsouffle
Mélissande Macquarie : Serdaigle
Aeri Nguyen : Serdaigle
Jana Rogue : Serpentard
Abby Samuels : Poufsouffle
Ebony Underwood : Poufsouffle

Barney Adams: Griffondor
Procyon Black : Griffondor
Andrew Bradford : Griffondor
Calvin Douglas : Serdaigle
Ebenezer East : Griffondor
Elton Gascoigne : Serdaigle
Jay Houston : Serpentard
Elijah Jackson : Poufsouffle
Kevin Jedusor : Serpentard
Fabian Lewis : Griffondor
James Lupin : Serdaigle
Felix Logan : Poufsouffle
Ignatius Montgomery : Poufsouffle
Jayden Morris : Serpentard
Isaac Oliver : Poufsouffle
Kenji Page : Serdaigle
Kenneth Walker : Serdaigle
Lawrence Wellington : Serdaigle
Lincoln Young : Serpentard
Joachim Ziegler : Griffondor

Total par maison : Poufsouffle 9, Serpentard 7, Griffondor 13, Serdaigle 11 pour un grand total de 40.

Codage par Libella sur Graphiorum




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Ven 8 Sep - 2:34

Par Tintagel, comment allait-elle tenir toute la soirée ? Pas que la perspective d’aller passer une nuit blanche seule dans son lit à baldaquin serait réjouissante, mais au moins, elle y serait seule et sans obligation de paraître réjouie. Malka se frotta un peu les yeux, qui la piquaient déjà. Ca n’allait plus tarder maintenant, et en tant que Préfète, elle allait devoir faire bonne figure non seulement pour son frère, mais également pour les nouveaux élèves répartis à Gryffondor. Ca n’allait plus tarder maintenant, puisque Hagrid venait de regagner la table des professeurs. La jeune fille le scruta un peu, mais son expression était tout à fait normale. Son frère n’était donc pas tombé dans le lac, c’était déjà ça. Elle détourna donc le regard. Regarder la table des professeurs était constater l'absence de Tante Amélia trop cruellement. 


Enfin, les portes s’ouvrirent et Oncle Remus entra dans la salle, suivit de tous les première année. Malka se redressa un peu, plaqua sur son visage le sourire de circonstance, et chercha son frère des yeux. Il était à côté de James Lupin et Jana Rogue, et à voir la manière dont il agissait avec la petite fille, elle sentit son sourire factice se faire remplacer par une expression de tendresse véritable. Procyon n’était définitivement plus un bébé ! Elle lui fit un petit signe de la main pour essayer de l’encourager. Il n’allait pas avoir trop peur du Choixpeau, au moins ? Il se tenait un peu trop droit pour que ce soit complètement naturel, et le voir comme ça lui donnait envie de courir après pour le prendre dans ses bras. Oh, Pro ! Evidemment qu’elle n’allait pas l’embarrasser devant ses amis, mais elle venait de réaliser que l’air « brave » qu’il était en train de prendre était exactement celui qu’il lui avait servi à diverses reprises depuis la disparition de leur père. Son cher, courageux petit frère, qui n'avait pas voulu lui montrer sa peine pour ne pas l’attrister elle-même ! Aurait-elle dû essayer de le réconforter plus franchement ? Est-ce qu’elle n’avait pas été suffisamment une bonne grande sœur pour lui ? Décidément, elle n’était bonne à rien en ce moment.
Elle se renfonça donc un peu dans sa déprime, jusqu’à ce que le premier petit garçon à être réparti, Barney Adams, le soit à Griffondor. Sa maison marqua l’honneur d’être la première représentée dans un concert d’applaudissements et d’exclamations joyeuses qui emportèrent un peu sa mélancolie. Sans la rendre plus animée, l’atmosphère gaie et active autour d’elle commençait à la tirer un peu de ses idées noires. Et nul n’applaudit plus fort qu’elle lorsqu’ enfin ce fut le tour de Procyon de se faire répartir chez les Rouge et Or. Elle prit soin de lui faire une place sur le banc à côté d’elle, et indiqua avec une fierté manifeste à ses amis autour d’elle, et notamment Kahlan :


« C’est mon frère ! »

Elle lui serra un peu l’épaule, pas trop sûre de ce qu’il ferait d’une grande démonstration d’affection en public. Devait-elle adresser l’absence de leur père, véritable éléphant dans la pièce, ou continuer à respecter leur accord tacite et ne pas évoquer le sujet ? Il était évident qu’ils étaient tous les deux en train de penser à Sirius en cet instant.

« Je suis très fière de toi. Papa va l’être aussi, quand il rentrera. Tu vas être un merveilleux Griffondor. »

Voilà, elle avait parlé à mi-voix au seul bénéfice de soin frère, et elle n’en dirait pas plus sur le sujet ce soir. Après quoi, elle s’efforça de s’intéresser à la répartition des autres élèves, quoi que son intérêt soit nettement moindre. Tamarah et Kevin Jedusor venaient d’être envoyés dans des maisons différentes, et Malka se demanda s’ils s’étaient attendus à cette séparation. Elle ne connaissait vraiment pas assez bien Kevin, mais une fois de plus, elle n’était pas surprise que Tam vienne chez les Lions. Elle avait déjà démontré un courage incroyable et puis, c’était une Princesse et Griffondor était la maison noble par excellence, non ?


« Bienvenue à Griffondor, Tamarah ! »

A Tamarah aussi, il manquait la joie de partager sa répartition avec un parent. Sa mère avait été aussi à Griffondor, il lui semblait. Il y avait quelque chose de spécial à partager sa maison avec un parent, et donc de plus cruel à ce que ce parent soit absent. Elle résolu de veiller sur Tamarah aussi bien que sur Procyon, et jeta un regard d’avertissement autour de la table. Elle était préfète, alors le premier qui faisait une remarque déplacée sur le nom de famille de son amie… Elle n’était peut-être pas bien impressionnante, avec ses cernes et sa petite mine, mais elle était relativement respectée au sein de sa maison. Espérons que cela suffise.


James Lupin (encore un enfant dont la mère avait été volé), qu'elle considérait comme un cousin, fut réparti à Serdaigle. Là encore, peu de surprises. Il avait beau avoir cinq ans de moins qu'elle, c'était souvent lui qui lui expliquait ce qu'elle n'avait pas compris lorsqu'elle étudiait à la maison. Sérieusement. Quand son père l'avait retirée de Poudlard entre fin novembre et début février l'année précédente, elle n'avait pas pu utiliser sa baguette alors, sa tante lui avait filé des bouquins et... Bien James en avait déjà lu plein, si jamais elle avait des questions ! Il faudrait qu'elle lui demande s'il avait une plume à pensées. Elle savait une chose ou deux de comment gérer les cours lorsque vos bras dysfonctionnaient, les siens l'ayant fait ponctuellement jusqu'à son voyage à Avalon. Le cas de James semblait cependant beaucoup plus grave : comment allait-il tenir sa baguette ? Si elle avait été de meilleure humeur, elle n'aurait pas douté qu'il avait déjà trouvé une solution au cours de ses lectures.


Enfin, Ziegler, Joachim fut réparti, lui aussi, à Griffondor et les Rouge et Or purent arrêter d’applaudir. Premier et dernier répartis, leur maison était gâtée cette année. Pour la dernière fois de la soirée, Malka répéta donc poliment son « bienvenue, je suis Malka Covey Black, et préfète de Griffondor, si tu as besoin de quoi que ce soit », étouffant un bâillement. Les vagues d'excitation qui l'avaient portée jusque là étaient en train de retomber.


« Tu vas voir, maintenant le Choixpeau va chanter. Espérons qu’il annonce de bonnes nouvelles. »


indiqua-t-elle, s’adressant plus particulièrement à son frère. Elle avait du mal à y croire, mais si le Choixpeau pouvait leur donner un peu d’espoir, ce serait bien. Parlant d’espoir… elle chercha Nathaniel des yeux sur le banc des Serpentards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamarah Jedusor
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 74
Age du perso : 11 ans
Fonction : + Première année; Gryffondor +

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Mar 12 Sep - 10:03

James ne lui avait même pas répondu. En fait, il semblait même pas s'être rendu compte qu'elle était juste à côté de lui et qu'elle venait de lui adresser la parole. Il était trop occupé à sautiller sur place avec frénésie. Loin d'insulter Tamarah, elle se mit à sourire en observant le garçon. James, James, James ! Tournant le regard vers Kevin, Tam poussa un soupir rempli de lassitude mêlé à une once d'énervement. Le Prince de Finlande ! Puis quoi encore ?!!!

" C'est pas juste Lupin, c'est James ! Et arrêtes un peu avec le Prince de Finlande ! Je ne t'énerves pas avec la Princesse de Roumanie, moi ! "

La Princesse de Roumanie. Une espèce de laideronne avec des cheveux crépus et les yeux de travers. Non, pas tant que ça. Elle n'était pas si laide, mais elle n'arrêtais pas de glousser en regardant Kevin et ça l'énervait ! Elle, pas Kevin. En tout cas. Tamarah allait ajouter quelque chose quand le Professeur Lupin arriva. Elle tourna donc aussitôt les yeux vers ce dernier pour l'écouter. Le Prince de Finlande ! Vraiment ! Rien à faire de lui ! Bref. Une bonne entente entre tous. Oui, il valait mieux surtout que depuis plusieurs années, ils n'arrêtaient pas de vivre des horreurs. Il fallait être unis. La fillette lança un bref regard rempli de sous-entendus en direction de son jumeau, avant de s'avancer pour faire son entrée dans la Grande Salle.

C'était ... tout simplement ma-gni-fi-que ! Les chandelles qui flottaient au dessus de leurs têtes, les grandes tables de bois massifs, les immenses fenêtres au vitraux colorés, tout ici était magique et merveilleux. Bien qu'habituée de vivre dans un château, Tamarah fut très impressionnée par la grandeur des lieux. C'était moins "pompeux" que chez elle. La fillette chercha son Papie Rogue du regard et quand elle le vit, elle lui adressa un petit geste de la main. Coucou ! Puis, elle s'arrêta devant le tabouret sur lequel était posé le fameux Choixpeau Magique. Il avait appartenu à Godric Griffondor, que sa mère lui avait dit. La pensée de sa mère lui insuffla une nouvelle pointe de tristesse qu'elle tenta d'évacuer en respirant fortement. La répartition débuta avec Barney Adams, qui fut envoyé à Griffondor. Tamarah applaudit avec les autres et attendit son tour avec une certaine impatience.

Mais avant elle vint le tour de Kevin. Tam le regarda approcher du tabouret avec une certaine appréhension. Pas qu'elle avait peur qu'il arrive malheur à son frère, personne n'avait explosé jusqu'à maintenant, mais elle n'aimait pas trop le voir ainsi devant tout le monde. Surtout que des murmures s'étaient élevés dans toute la salle à l'énoncé de leur nom de famille. Jedusor. Un patronyme que tous craignait encore. Ce n'était pas nécessaire, mais c'était un nom de famille très lourd à porter. Puis, tout le monde savait qu'ils étaient les enfants de "Julianne la Grande". Kevin et elle seraient certainement discriminés et intimidés. Serpentard. La voix du Choixpeau résonna dans la poitrine de Tamarah presque aussi fort que sur les murs de la Grande Salle. Serpentard ! Ho non ! Non, non ! À cette annonce, les murmures revinrent dans la salle, encore plus forts que lors de l'énoncé du nom Jedusor. Tout le monde devait penser que ... Tamarah se retourna vivement et décocha des regards noirs à ceux qui chuchotaient en pointant son frère du doigt. Ho hey ! Elle n'eut pas le loisir de leur dire de se la fermer parce qu'on venait de l'appeler.

Les larmes aux yeux -- des larmes de rage et de dignité bafouée -- Tamarah lança un regard vers Kevin qui venait d'arriver à la table des Serpentard. Elle s'avança d'un pas digne et altier en direction du tabouret, tourna vivement les talons (Merlin, ce qu'elle ressemblait à Papie Rogue en ce moment !) et s'assied, fixant son regard blessé et rempli de défi vers l'ensemble des élèves attablés. Ils la regardaient tous fixement. Certains murmuraient encore. La fillette se redressa un peu au moment ou le Choixpeau fut posé sur sa tête. Presque aussitôt, un cri se fit entendre, clair, fort et sans hésitation :

GRIFFONDOR !

Le Choixpeau fut retiré. Tamarah demeura quelques secondes assise sur le tabouret, comme stupéfiée. Griffondor. Kevin était à Serpentard, lui. Ils étaient séparés. Comme deux faces d'un même Gallion. Serpentard. Griffondor. Pas plus en opposition. Griffondor. La maison de Maman. La nouvelle rouge et or se leva du tabouret en jetant un regard vers son jumeau, qui la regardait comme si elle allait disparaître. Elle lui fit un petit sourire presque désolé avant de se rendre vers la table des Griffondor. Au moins, cette répartition prouvait une chose. Ce n'était pas parce qu'ils étaient les petits-enfants de Voldemort -- ho sacrilège -- qu'ils étaient aussi mauvais que lui. La méchanceté ne se transmettais pas par les gênes. Elle à côté de Procyon Black qui, lui, était assied à côté de sa soeur Malka. Malka qui venait de lui souhaiter la bienvenue à Griffondor.

" Merci Malka "

Quelques élèves la regardaient avec inquiétude. Tamarah soutint leur regard en arquant un sourcil. Elle pinça légèrement les lèvres et leur dit froidement :

" Vous voulez ma photo ? Hormis que vous ayez peur que je vous lance un sortilège impardonnable ? Me regardez pas comme ça ! "

Pffff ! Elle fit un petit sourire reconnaissant à Malka qui ramenait les élèves malpolis à l'ordre en les regardant avec autorité. Elle était préfète, c'était vrai. Ne se préoccupant plus des regards posés sur elle, Tamarah continua de regarder la répartition. Lorsque vint le tour de James, elle fit un grand sourire et l'applaudit vivement. Elle savait bien que le garçon irait chez les érudits. James était si intelligent ! Elle lui fit un salut de la main. Puis, vint le tour de tante Jana, qui fut répartie à Serpentard. Tamarah en fut fortement soulagée. Avec Jana dans la même maison que Kevin, il n'allait pas se faire embêter longtemps ! Jana allait leur décocher un regard torve et leur dire leurs quatre vérités. Rassurant. La répartition se poursuivit et prit doucement fin. La jeune fille écouta ensuite ce que disait Malka. Le Choixpeau allait vraiment chanter ? Tam reporta son attention sur le vieux bout de tissu, se demandant bien ce qu'il allait entamer comme ritournelle. Au chant de l'alouette ? Perlin le lapin magique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1707

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Mar 12 Sep - 13:29


Procyon Black

Procyon regardait toujours le sol, sourd à la discussion qui avait lieu entre les jumeaux Jedusor. De toute manière, cela ne l'intéressait pas du tout. Il avait d'autres choses en tête, des choses pas vraiment joyeuse. Lentement, il redressa les yeux en direction de son "oncle" Remus, qui venait de leur adresser la parole. Il s'efforça alors de lui faire un sourire enjoué malgré que, dans ses yeux, se trouvait une once d'inquiétude. Pas pour la répartition. Il s'en foutais. Il pouvait même aller chez les Serpentard pour ce qu'il en avait à faire ! Non, il ne pouvait s'enlever de la tête les images de son père torturé. L'enfant se redressa, chassant ses horribles pensées en prenant un air de bravoure passablement artificiel. Il ne pouvait tromper personne. En tout les cas, pas ceux qui le connaissait bien. Il écouta le discours de son oncle Remus sans broncher avant de le suivre dans la Grande Salle.

Évidemment, comme les autres, il ne put s'empêcher de regarder les merveilles qui s'y trouvais. C'était comme entrer dans un conte de fée. Vraiment un très bel endroit. Procyon eu un sourire légèrement narquois en pensant aux années qu'il allait passer ici et à tous les coups qu'il pourrait y faire. Et ... les filles ! Bon sang, les filles ! Elles étaient super jolies ! Tout en marchant, Pro regardait les filles plus âgées en affichant un air séducteur, leur souriant presque timidement -- ça les faisait craquer que Papa disait han --. Il allait passer la main dans ses cheveux bruns-roux quand il remarqua Malka qui le regardait. Ho ! Procyon changea imperceptiblement la direction de sa main pour l'agiter en direction de sa grande soeur. Salut ! Ouais, il avait levé la main pour la saluer, pas pour draguer les filles ! Mais non, voyons donc ! Il afficha un air mi-amusé mi détaché alors qu'il s'arrêtait devant le tabouret. Il ne voulait surtout pas montrer à Malk qu'il était mal. Il se redressa un peu plus pour prendre une attitude frondeuse. Même pas inquiet. Même pas peur. Il était solide, lui ! Il allait la protéger, sa soeur !

La répartition débuta. Black. Il ne prendrait pas de temps à savoir ou il irait ! En fait, il fut le cinquième à être appelé après Adams (Griffondor), Allister (Poufsouffle) à qui il fit un sourire de tombeur, Avery (Griffondor) à qui il fit un clin d'oeil, et Baker (Serdaigle) qu'il gratifia d'un air approbateur. Charmantes. Ha, c'était à lui ! Procyon s'avança vers le tabouret avant de s'y asseoir, regardant Jana Rogue avec un sourire en coin. Est-ce qu'elle allait l'applaudir ? Bha ouais. Trois secondes plus tard, Jana l'applaudissait. Pro lui fit un clin d'oeil avant de se relever pour aller rejoindre Malka chez les Griffondor. Il s'assied juste à côté en lui souriant largement. Néanmoins, son sourire perdit un peu de sa splendeur quand elle lui parla du retour de leur père. Papa. Il lui manquait tellement !

" Oui ! Il sera super content une fois rentré ... il en serait mort de honte si j'avais été à Serpentard "

Papa allait survivre au Semeur, il n'aurait pas fallu qu'il meure de honte, non ? Reportant son attention sur la répartition, Procyon applaudit avec entrain tous les autres, incluant Kevin. Plusieurs personnes murmuraient à cause du nom Jedusor et plusieurs regardaient les jumeaux avec une sorte de crainte et de haine. Ho ! Non, non ! Tamarah et Kevin étaient la nièce et le neveu de Jana, han ! Et donc, quand il allait l'épouser, ils seraient ses neveux à lui aussi. Donc, han ! Yo ! Procyon décocha des regards noirs vers ceux qui marmonnaient dans leur barbe. Il se retourna même vers la table des Serdaigle ou un gars de troisième venait de renifler avec ironie.

" Quoi, han ? Le cerveau te descend par le nez, toi ? "

Peuh ! Innocent ! Procyon se retourna vers sa soeur, qui lui expliquait que le Choixpeau allait chanter et qu'il apporterait peut-être de bonnes nouvelles. Pro pouffa un peu.

" Espérons qu'il chante mieux que tante Amélia, han ! "

Leur tante chantait comme une crécelle rouillée. Puis chanter ... drôle d'idée !

" Pourquoi y chante au juste ? "

+++


Kevin Jedusor

Le garçon regarda sa jumelle d'un air narquois jusqu'à ce qu'elle parle de la Princesse de Roumanie. Là, son expression devint mi outré mi ahurit. La Princesse de Roumanie ! Mais ... mais quoi encore ? Cette fille n'arrêtais pas de glousser à la seconde ou il apparaissait dans la pièce. Kevin faisait tout son possible pour s'enfuir dès qu'elle était invitée au château avec sa famille. Tamarah n'allait quand même pas imaginer que cette fille lui plaisait ?! Qu'ils allaient être promis l'un à l'autre ? Stupidement, Kev rougit. Il était vrai que Luana Maioresco, Princesse Dauphine de l'Élyséum de Roumanie était une fort jolie fille. Un peu gloussante comme une dinde, mais jolie. Est-ce que sa soeur pensait vraiment que ... qu'il avait une chance avec la Princesse Maioresco ?! Merlin, il n'allait plus s'enfuir ! Il allait juste lui dire d'arrêter de glousser comme une tarte !

" La Princesse Maioresco ? Même pas belle ! " dit-il pour se donner une contenance

Il détourna néanmoins les yeux jusqu'à ce que le Professeur Lupin leur adresse la parole dans un discours des plus ... irréaliste. Voyons. S'entraider ? S'unir ? Comme si Serpentard allait s'unir à une bandes de cornichons qui ... Kevin senti un regard brûlant sur lui et il tourna la tête pour voir Tamarah qui le regardait fixement. Quoi ?! Il arqua un sourcil, pinça les lèvres et reporta son attention sur Remus Lupin, qui venait d'ouvrir les portes. Le petit-fils de Voldemort marcha vers le tabouret d'un pas assuré, regardant autour de lui d'un air de conquérant. Il allait leur montrer ! Leur montrer à tous qu'il était un sorcier digne malgré son illustre grand-père. Leur montrer que ce n'était pas parce qu'il avait été un Mage Noir que le sang des Jedusor était malsain. Prenant une attitude de conquérant, Kev attendit sa répartition en silence, applaudissant à peine les autres. Puis, vint son tour. Aussitôt son patronyme nommé, des murmures s'élevèrent autour de lui. Ces murmures provoquèrent chez le garçon une sorte de pincement à l'âme. Un pincement qui lui donnait envie de se retourner et de tous les stupéfier. Qui lui donnait envie de les faire taire sur le champs. Comment ces idiots se permettaient-ils de murmurer sur son passage, comme s'il était un paria ? Lui ? Lorsqu'il se retourna pour s'asseoir, l'expression de Kevin était froide et noble tel son illustre grand-père Jedusor. Ho, il n'avait pas l'intention de sombrer dans le mal mais si on l'y poussait ... si on l'obligeait à se défendre. Il prendrait les moyens nécessaires. Il s'assied sur le tabouret comme s'il s'agissait d'un trône et, quand le Choixpeau hurla le nom de Serpentard et que de nouveaux murmures s'élevèrent, Kevin afficha un sourire ironique. Qu'ils murmurent. Qu'ils murmurent tous. Il leur prouverait. L'enfant se leva, lançant un bref regard en direction de sa jumelle qui semblait catastrophée. Bha quoi ? Elle viendrait le rejoindre dans quelques secondes. Pas besoin de prendre un air de catastrophe. Lentement, Kevin alla prit place à la table de Serpentard ou il fut accueillit avec des regards rempli de respect. Il serait le Roi Serpent. Et Tamarah serait la ... la quoi ?!

Kevin afficha un air parfaitement ahuri en entendant le Choixpeau hurler Griffondor. Il eut un geste de dénégation, hochant la tête de gauche à droite. C'était une erreur ! Une grossière erreur ! D'autres murmures lui parvinrent mais il ne l'entendit guère, trop occupé à fixer Tam qui allait s'asseoir à la table des rouges et ors. Non. Non, impossible. Il parlerait à Papie Rogue et il allait arranger ça. Prenant un air assuré, il tourna les yeux vers un type d'environ treize ans, qui venait de passer un commentaire sur Tam. Il lui dit froidement :

" Fait attention à ce que tu dit, toi ! C'est ma soeur ... et quiconque dit quoique ce soit de mal sur elle va en payer le prix. C'est clair ?"

Il plissa les yeux avant de reporter son attention sur la répartition. Personne n'allait traiter Tamarah de "faux jeton" ou de quoique ce soit d'autres. Personne.


James Lupin

C'était super énervant, han ! James ne tenait plus en place et il avait faillit faire chavirer la barque dans laquelle il avait prit place au moins à douze reprises. Heureusement, cela n'était pas arrivé, han, sinon comment il aurait fait pour nager avec ses bras paralysés ? Han ? Dites ? Comment ? Il aurait coulé au fond. Ou peut-être que le Calamar Géant l'aurait remonté dedans ? Dites ? Han ? Il était ami avec le Calamar, vous savez ? Han ? Il était très gentil et tout ça. Enfin. Rien de malheureux n'était arrivé et, en ce moment, James Lupin sautillais sur place comme s'il avait des vers anaux. Évidemment, il n'entendit pas Tamarah lui adresser la parole. Pas qu'il voulait l'ignorer. Non. James aimait beaucoup Tamarah alors han ! Non, il était trop excité pour entendre qui que ce soit. D'ailleurs, lorsque son père prit la parole, le garçon poussa un "iiiiiiiiiii" sonore et eu bien du mal à demeurer tranquille. Il tenta même à dix-huit reprises de lever la main, oubliant que ses bras ne lui obéissaient plus. Mais comment il allait poser des questions ? Han ? Comment ? Il avait hâte que la physiothérapie magique fonctionne, han ! Pour le moment, il se dandinais sur place, ses bras se ballottant avec mollesse sans qu'il n'en ai rien à faire. Papa leur expliquait qu'il fallait s'aider et être amis. Ho oui ! Il allait aider tout le monde, lui, han ! Il allait tout leur expliquer parce que personne n'allait rien comprendre, han, ce qui était normal parce que les génies, han, ça ne courrait pas les ruelles. James fit vivement oui de la tête avant de suivre son père dans la Grande Salle. Il y avait plein de monde qui les regardaient, han ! James fit de grands sourires à tout le monde. Il leur aurait bien envoyé la main mais, han, il était pas capable !

Il perdit néanmoins un peu son sourire en voyant la place vide de sa mère. Ho han ! L'enfant regarda le sol mais il était trop énervé pour demeurer triste trop longtemps. Il se remit à se dandiner sur place en regardant partout dès que la répartition débuta. C'était excitant, vous savez ? Il essayait de devenir les maisons des autres et tout ça. Lorsque Procyon et Tamarah furent répartis à Griffondor tous les deux, James poussa un "Yiiiiiiiiiiiiii" sonore en sautant sur place. Il aurait bien voulu applaudir mais il n'était pas capable han ! Puis, après un long moment, vint son tour. Rapidement, il se précipita en direction du tabouret, donnant des coups d'épaules à quelques élèves qui attendaient. Il s'assied ensuite en émettant un léger "iiiiiii", se dandinant avec frénésie sur le bois sous ses fesses. Hou là ! Le Choixpeau avait à peine touché ses cheveux, han ! Serdaigle ! Bien entendu. C'était obligé, vous savez ? Han ? James se leva en offrant un grand sourire à son père. Il alla s'asseoir parmi les Serdaigle et s'adressa immédiatement à la personne situé à sa gauche : Elton Gascoigne.

" James Lupin, han ! Je suis le fils des Professeurs Lupin, tu sais ? Han ? Ma mère est prisonnière du Semeur, han, mais c'est une génie comme moi, han, alors elle va revenir vite et tout ça. Tu sais pourquoi le plafond montre les étoiles ? Dit ? C'est parce qu'il est enchanté et c'est une invention de ... "

James continua à murmurer ses connaissances, n'écoutant pas du tout le reste de la répartition.


Choixpeau Magique

Une autre année débutais, une année que le vieux Choixpeau Magique de Godric Griffondor espérait plus sereine. Hors, il en doutais. Pour le moment calme, il attendais sur le tabouret de bois. La répartition des nouveaux étudiants allait bientôt avoir lieu et l'objet sentais que cette cuvée serait fort intéressante. Elles l'étaient toutes. Perdu dans ses souvenirs, le Choixpeau se senti soulever et il se mit à réfléchir, lisant dans les jeunes têtes. Procyon Black, si enclin à vouloir se montrer à la hauteur de son illustre père : Griffondor. Kevin Jedusor, un jeune garçon désirant prouver que son nom était digne de confiance : Serpentard. Tamarah Jedusor, une jeune fille forte descendant des prêtresses d'Avalon et ayant déjà fait preuve d'un grand courage : Griffondor. James Lupin, un cerveau des plus riche au potentiel presque infini : Serdaigle. Jana Rogue, avide de prouver sa grandeur à son père et à se démarquer de ses illustres frères et soeurs : Serpentard. Le Choixpeau Magique lisait dans les esprits et savait tout. Rien ne pouvait lui échapper. La répartition terminée, il demeura silencieux quelques instants. Devait-il annoncer des événements cette année ou se contenter d'une chanson neutre ? Devait-il terroriser ces pauvres enfants ? Son devoir était de répartir. Et de prévenir. Il pouvais changer les choses. Sa bouche s'ouvrit à nouveau et il se mit à chanter :

" Voici un peu plus de mille ans,
Lorsque j'étais jeune et fringant,
Vivaient quatre illustres sorciers
Dont les noms nous sont familiers :

Le hardi Gryffondor habitait dans la plaine,
Poufsouffle le gentil vivait parmi les chênes,
Serdaigle le loyal régnait sur les sommets,
Serpentard le rusé préférait les marais.

Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve,
Le projet audacieux d'éduquer des élèves,
Ainsi naquit Poudlard
Sous leurs quatre étendards.

Chacun montra très vite
Sa vertu favorite
Et en fit le blason
De sa propre maison.

Aux yeux de Gryffondor, il fallait à tout âge
Montrer par dessus tout la vertu de courage,
La passion de Serdaigle envers l'intelligence
Animait son amour des bienfaits de la science,

Poufsouffle avait le goût du travail acharné,
Tous ceux de sa maison y étaient destinés,
Serpentard, assoiffé de pouvoir et d'action,
Recherchait en chacun le feu de l'ambition.

Ainsi, tout au long de leur vie,
Ils choisirent leurs favoris,
Mais qui pourrait les remplacer
Quand la mort viendrait les chercher ?

Gryffondor eut l'idée parfaite
De me déloger de sa tête,
Les quatre sorciers aussitôt
Me firent le don d'un cerveau

Pour que je puisse sans erreur
Voir tout au fond de votre cœur
Et décider avec raison
Ce que sera votre maison

Mais attention, voici venu le temps de la rédemtion
Il vous faut vous faire une raison
Il vous faudra utiliser les qualités
Qui vous sont destinées

L'homme qui sème les cadavres
Fera office d'hâvre
Pour celui qui verra la magie
Comme une hérésie

Soyez unis
Vous que la magie a choisie
Vos qualités et votre union
Sera votre véritable maison "

Le Choixpeau redevint silencieux sur son tabouret, immobile pour l'année qui allait suivre.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Mer 13 Sep - 2:21

Alors, avait-elle bien fait de mentionner leur père ? Malka n’était pas sûre. Le sourire de son frère venait de vaciller, ce qui fit faire des nœuds à son estomac. Il n’y avait pas de guide pour ce genre de choses. Elle s’efforça donc simplement de rendre son sourire à son frère, faisant le vœu silencieux de ne pas lui avoir gâché son moment, quand il ajouta que leur père serait « mort de honte » s’il avait été réparti à Serpentard. La jeune fille agrippa fortement le rebord de la table et se sentit pâlir… bien, verdir, parce qu’elle était déjà à son maximum de pâleur, là. Papa n’allait mourir de rien du tout ! Il n’allait pas mourir de rire, pas mourir de honte, ni de trouille, ni d’aucune expression anodine, et surtout, il n’allait pas mourir à cause du Semeur. Comment est-ce que Pro pouvait dire des choses pareilles ? C’était dans ce genre de moment qu’elle avait le plus envie de se pincer. Comme si la brève douleur physique pouvait effacer les images qui venaient soudain de se mettre à défiler dans sa tête. Papa.

« Bien sûr que non, Papa ira bien quoi qu’il arrive. Lohana était à Serpentard, tu sais. Papa t’aime quoi qu’il arrive. »

Son murmure avait été un peu plus sec qu’elle ne l’avait voulu. Est-ce que parler de leur sœur aînée qui était morte en cet instant était utile ? Peut-être pas le truc le plus délicat, en effet. Mais enfin, c’était quoi cette attitude à cracher sur Serpentard sitôt attablé à Griffondor ? Si elle-même avait pu transplaner à la table verte et argent aux côtés de Nath en cet instant, elle l’aurait fait. Oh, Nath ! La perspective de devoir passer la nuit du 1er septembre loin de lui, seule dans son lit, sans pouvoir lui tenir la main, l’horrifiait d’avance. Il fallait qu’elle se débrouille pour qu’ils se croisent au moment où tout le monde rentrerait dans ses dortoirs, au moins. Ce qui serait difficile, si elle devait guider les première années jusqu’à la tour de Gryffondor. Peut-être qu’elle pourrait s’éclipser quelques minutes si Kahlan était d’accord ? Ca allait vraiment être compliqué. Hum. Bon, elle essaierait de lui demander au moment du dessert. Ca ne servait à rien de tirer des plans sur la comète.


Elle essaya donc de se reconcentrer sur le reste des répartitions tant bien que mal. Le moins que l’on puisse dire, c’était que celle de Tamarah suscitait des réactions. De murmure en commentaire, Tam se sentait tellement aiguillonnée qu’elle venait de faire une référence aux sortilèges impardonnables (de très mauvais goût, surtout vu les circonstances) et Pro se chicanait déjà avec un Serdaigle. Merlin, mais qu’est-ce qu’ils avaient tous ?

« Ca suffit, tous ! Tamarah est une Griffondor, et je ne veux pas de commentaire sur le sujet. Nous sommes tous dans la même maison et nous allons être solidaires. Et polis avec ceux des autres maisons. S’ils sont idiots, c’est à vous de leur faire honte en vous comportant mieux qu’eux. On a d’autres chats à fouetter. Le premier qui fait perdre des points à Griffondor pour de bêtes chamailleries de ce genre nettoiera la salle commune jusqu’à Halloween. »


Elle n’avait pas élevé le ton, mais le regard qu’elle avait lancé aux divers première année n’était pas aimable. Elle n’était pas d’humeur ce soir, ok ? Et puis, mince à la fin, si elle-même ne se permettait pas de référence à l’épisode « torture et captivité » qu’elle avait partagé avec Tamarah, personne d’autre n’avait le droit de faire de commentaires. Elle n’était pas une préfète très autoritaire et n’avait que peu de fois rappelé ses condisciples à l’ordre, en général plus à l’aise pour aider que discipliner, mais là, ils venaient de toucher une corde sensible. Elle ne voulait pas vivre dans une maison où tous se lançaient des regards soupçonneux. Le monde extérieur était suffisamment effrayant et malsain pour qu’en plus elle ne se sente pas à l’aise dans sa propre salle commune. 


Son noeud à l’estomac ne voulait pas disparaître.  Elle n’avait pas hâte d’en arriver à la partie banquet et de devoir verser des trucs dans son assiette sous le regard attentif de son frère. Peut-être qu’il ne faisait pas exprès en fait, de citer Papa et Tante Amélia comme ça. Peut-être qu’il y pensait juste fort, lui aussi, et qu’il ne pouvait pas s’empêcher de les mentionner. Sous la table, Malka lui serra légèrement le genou dans un geste de réconfort lorsqu’il parla du chant de leur Tante. Elle espérait qu’il ne l’avait pas trouvée trop dure quelques minutes auparavant. Peut-être bien qu’elle s’était laissée emportée, à parler déjà de corvée de nettoyage comme ça. La principale émotion suscitant des réactions chez elle en ce moment était l’irritabilité. Et alors, après tout ? Elle était préfète, ici. Elle n’avait pas non plus piqué une crise en public. Ca allait aller. Radoucie, elle expliqua :

« Il chante pour expliquer l’existence des maisons, et comment il répartit les élèves. Et aussi, souvent, pour parler de l’année à venir, de manière prophétique. Mais c’est dur de comprendre ce qu’il veut dire, exactement. Y a que Tante Amélia pour en tirer des conclusions, en général. Mais… il sait des trucs. La Chute des Deux Grands, il l’avait annoncée. »

Elle était en première année alors, et elle s’en souvenait bien. La chanson n’avait pas exactement été joyeuse, mais la note d’espoir à la fin avait été immanquable, même pour des cerveaux moins affutés que celui de sa tante. Bon, il fallait écouter celui de cette année. Le chant commença bien, par le baratin classique sur les maisons. Les trois derniers couplets, en revanche… Elle verdit de rechef à la mention de « l’homme qui semait les cadavres » et ferma brièvement les yeux avant de les ouvrir et de forcer un sourire rassurant sur ses lèvres pour ses jeunes condisciples impressionnés.

« Et bien, ce n’est pas si pire. »

Il fallait juste être unis. C’était exactement ce qu’elle avait dit quelques minutes plus tôt, non ? Certes, le Choixpeau n’annonçait pas la fin du Semeur, et elle ne pigeait rien à son histoire de hâvre et d’hérésie, mais il avait parlé de rédemption, alors, ça allait aller à peu près, non ? Gageons que le discours du Directeur Rogue allait remettre de l’ordre dans tout ça, de toute manière. Lui ne ferait pas de non-sens, c’était sûr. Silencieuse, Malka se tourna donc vers lui, attendant qu’il prenne la parole et mette les choses au clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel Ravenswood
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 79
Age du perso : 15 ans (16 octobre 1982)
Fonction : 4ème année, Serpentard
Patronus : Aucun

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions: 75
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Jeu 14 Sep - 16:59

Le jeune Nathaniel était assied avec les Serpentard, mais ce n'était pas par gaité de coeur, croyez-le ! Il aurait bien voulu être assied avec Malka au lieu que parmi une bande de "m'a-tu-vu" qui se pensait supérieur à tous le monde. Merlin, il fallait les entendre parler contre tous et chacun et, souvent, les uns contre les autres. N'importe quoi. Pour Nath, il serait grand temps que la maison Serpentard s'élève vraiment et montre leur vraie grandeur. Oui, parce que être imbu de soi n'était tout de même pas ce qui les caractérisaient le plus, non ? Être ambitieux et rusé ne signifiait pas être au dessus de la masse ou d'écraser tout le monde. En ce moment même, plusieurs élèves tenaient des propos forts peu obligeants envers des élèves de première année, critiquant leurs cheveux par-ci, leurs airs perdus par là. Nathaniel, lui, se contentait de soupirer. Il aurait bien voulu leur dire de se la fermer un peu mais en tant que fils de la Directrice des Serpentard, il avait beaucoup moins de "pouvoir" qu'on aurait put le penser. Dans une autre maison, ça aurait put avoir de l'impact mais chez les Serpentard ça faisait juste office de "lèche-cul". Pour passer le temps et, surtout, pour ne pas entendre les conneries de ses congénères, Nath tourna son regard en direction de Malk. Il n'eut pas besoin de la chercher des yeux, il savait très bien ou elle était assise. Le jeune homme lui fit un sourire, tentant de l'encourager. Ils pourraient se voir très souvent. Et ... bien ... il pourrait toujours tenter de quitter sa salle commune, non ? Il y avait bien un moyen de la retrouver en cas de besoin.

La répartition débuta et le sorcier de cinquième année l'écouta attentivement, applaudissant très fort Procyon. Malka allait être contente ! Il offrit son plus beau sourire à sa douce avant de jouer avec le tissu de sa robe. Il avait toujours trouvé les répartitions trop longues puis, il avait faim ! Pourquoi est-ce qu'un professeur ne se déplaçait pas de maison en maison, avec le Choixpeau, et qu'il ne répartissait pas les gens à l'avance ? Comme ça, une fois le 1er septembre arrivé, ils n'auraient qu'à manger et à aller dormir ! En tout cas.

Des murmures se soulevèrent à l'énoncé d'un nom : Jedusor. Hein ? Nathaniel leva son regard pour le rivé sur un jeune garçon à l'allure austère. Juste à le voir, on savait tout de suite ce que serait sa maison. Il ne fut donc pas surpris de l'entendre se faire envoyer à Serpentard. Les murmures reprirent mais Nath demeura silencieux. Il se contenta de regarder le nouveau venu venir s'asseoir avec eux, alors qu'une fille Jedusor était aussi appelée. Nouveaux murmures. Elle fut envoyée à Griffondor, ce qui déclencha un petit sourire chez Nathaniel. Qu'est-ce qu'il avait toujours dit ? Hum ? Les histoires de sang, c'était stupide !

Ho, okay ... on t'a entendu Yarris " dit-il à l'endroit du gars de sixième année qui venait de faire un méchant commentaire sur la fille Jedusor.

D'ailleurs, cela avait fait réagir son jumeau. Nathaniel se tourna vers lui, lui sourit et lui dit :

" Ne les écoutes pas, Jedusor, ça vaudra mieux "

Il reporta son attention sur Malka, alors que Yarris le traitait de lèche-cul. Ouais, ouais. Et le cul de sa grand-mère, il le léchais Yarris ? Nath haussa les épaules avant de poser les coudes sur la table. La répartition était terminée et Malk, maintenant, semblait de mauvaise humeur. Mais pourquoi ? Probablement parce qu'il y avait aussi eu des commentaires à la table des Griffondor. Ce ne serait pas étonnant. Le Choixpeau se mit à chanter de sa voix caverneuse. Le jeune homme l'écouta et fronça les sourcils à la fin. "rédemption". "se faire une raison". La partie sur le Semeur ne lui plaisait pas. Il allait être battu ou pas ? Ça parlait de rédemption mais aussi de menace, non ? "Soyez unis" "Vos qualités et votre union sera votre véritable maison". Ça voulait dire quoi, ça ? Okay, qu'il fallait être uni et mettre leurs qualités ensembles. Mais ... après ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1707

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Mar 26 Sep - 14:11

Procyon Black

Le garçon regardait attentivement le Choixpeau Magique qui se mit bientôt à chanter. Il racontais comment les fondateurs avaient décidés des vertus des maisons et comment ils avaient faits pour assurer que cela se poursuive. Procyon fut surpris de savoir deux choses : que le chapeau avait appartenu à Griffondor et qu'il avait un cerveau. Mais comment diable pouvait-on donner un cerveau à un vêtement ? Et il était ou le cerveau ? Merde ! Et s'il pendouillait par en dessous ? Et si des bouts de cerveau frôlaient leurs cheveux quand il le portait sur leur tête ? Stupéfait, Pro leva la main et la posa sur ses cheveux bruns/roux qu'il lissa -- et décoiffa tout à la fois. Est-ce qu'il avait des trucs dégueux dans les cheveux ? Il ne sentais rien. Il reposa donc sa main sur sa cuisse, tourna la tête vers sa soeur et lui demanda :

" Il a vraiment un cerveau ? "

C'était juste trop bizarre. Comme le Choixpeau continuais sa chansonnette, Procyon reporta son attention sur lui. Ha. Ha, ça c'était encore plus étrange. Ça n'avait aucun rapport avec les fondateurs et la répartition ça. Hormis qu'il ne comprenne pas le rapport ? En tout cas. Ça parlait d'hérésie et du semeur de cadavres. Mais ... ça avait quand même l'air positif, non ? Il fallait être uni et on dirait bien que les choses allaient s'arranger. Bof. Il n'allait pas s'en faire des boutons. Il haussa donc les épaules avant de regarder les plats vides sur la table. Bha, alors han ? On mangeait ? Ça avait l'air qu'il y avait un banquet, non ?

" On manges quand ? " demanda t'il à l'intention d'un peu tout le monde.

+++

James Lupin

La répartition prit maintenant fin et plusieurs personnes firent signe à James de se taire. Il les regarda tous avec de grands yeux genre "mais pourquoi, han ?" quand le Choixpeau Magique se mit à chanter. Ho ! C'était vrai, han ! Le Choixpeau, il chantais ! James aurait bien voulu mettre les mains sous son menton et poser ses coudes sur la table pour écouter plus attentivement, han, mais ses bras ne voulaient plus répondre. Pas encore. Parce qu'ils finiraient par réagir. C'était une question d'entraînement et tout ça. Pendant que le Choixpeau chantait, l'enfant l'écoutais avec un sourire ébloui jusqu'à ce que le sens de la chanson change. Han ? Attendez là ... c'était ... c'était une enigme ? Une enigme ! Oui, oui, c'était une enigme destinée aux génies et lui, han, il était un génie ! Alors, attendez ... ho ... ho là !

" Mais attention, voici venu le temps de la rédemtion
Il vous faut vous faire une raison
Il vous faudra utiliser les qualités
Qui vous sont destinées

L'homme qui sème les cadavres
Fera office d'hâvre
Pour celui qui verra la magie
Comme une hérésie

Soyez unis
Vous que la magie a choisie
Vos qualités et votre union
Sera votre véritable maison " murmure James

Alors, point un. Pour obtenir la rédemption, donc la paix ... il faudrait utiliser les qualités inhérentes à leur maison. Clair. James hocha la tête. Point deux. Ho. Mauvais. Mauvais, mauvais. Ça annonçait que le pire était à venir, ça. Qu'un individu verrait la sorcellerie comme un danger et qu'il allait se baser, pour ça, sur les actions du Semeur de Cadavres. Le Ministre de la Magie Moldu ? Sa fille n'avait-elle pas été une des victimes du Semeur ? Ou quelque chose du genre ? Elle avait certes survécu, mais ... comment elle s'appelait déjà cette fille ? Aliénor. Aliénor R. Anderson. Alors, son père ... verrait-il la magie comme une hérésie ? Serait-il une menace pour leur monde ? C'est ça, que ça voulait dire ? Han ? Point trois.

James se leva. Il contourna la table de Serdaigle, passa devant celle des Professeurs et se dirigea droit vers celle de Griffondor. Une fois rendu près de Tamarah, il la poussa un peu à l'aide de son torse avant de s'asseoir à côté.

" Salut, han " dit-il bonnement

+++

Kevin Jedusor

Kevin tourna le regard vers un gars qui lui adressais la parole. Il lui disait de ne pas les écouter. Ouais. Il eu un bref sourire pour Nathaniel avant de reporter son attention sur le Choixpeau Magique, qui venait de se mettre à chanter. Il y allait de véritable stupidité, ce qui n'était pas surprenant compte tenu du fait que c'était un chapeau. Comment un chapeau pouvait parler et, en plus, dire quelque chose de sensé ?La fin de la chanson le laissa, néanmoins, perplexe. C'était quoi ça ? Une parabole ? En tout cas, il avait l'air d'annoncer que quelqu'un prendrait la place du Semeur ... ou qu'il sera vaincu ? C'était pas clair. L'enfant tourna les yeux vers les autres Serpentard quand il vit un peu plus loin, que James Lupin venait de se lever.

" Mais ... qu'est-ce qu'il fait ? "

James s'en alla droit vers la table des Griffondor, alors que quelques Serpentard rigolaient et que divers murmures provenaient des autres tables. Kevin vit James s'asseoir près de Tamarah et il arqua un sourcil. Hey ! Qu'est-ce qu'il foutais à côté de sa soeur ? Il était à Serdaigle, d'abord ! Lupin n'avait rien à faire là ! Lentement, Kevin tourna la tête vers Papie Rogue et le regarda avec un air genre "mais fait quelque chose !" Papie Rogue allait lui botter les fesses !


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamarah Jedusor
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 74
Age du perso : 11 ans
Fonction : + Première année; Gryffondor +

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Mar 26 Sep - 14:57

Tamarah, les yeux encore mouillés de larmes qu'elle ne voulait pas laisser s'écouler, jeta un regard reconnaissant en direction de Malka, qui venait de prendre sa défense. Redressa la tête et l'ensemble de son corps, elle prit une attitude parfaitement princière -- une dame savait se tenir, corps droit, tête haute, port digne Miss Jedusor ! -- pour regarder les autres Griffondor. Elle espérait qu'ils avaient compris ... et de toute manière, elle était bien décidée à leur prouver que "son sang" n'avait rien à voir avec ce qu'elle était au fond d'elle-même. Tam fit un petit sourire à l'intention de Malka avant de reporter son attention sur le Choixpeau Magique, qui venait de se mettre à chanter. C'était intéressant. La dernière partie lui fit toutefois froncer les sourcils. Il lui semblait qu'il y avait une partie secrète, cachée, dans ces paroles.

Elle tentais de déchiffrer le tout (le choixpeau avait hésité à l'envoyer à Serdaigle, mais elle seule le savait), quand elle sentie un petit coup contre son dos. Quelqu'un la poussait doucement. La fillette se retourna et elle fut à la fois surprise et visiblement contente de voir qu'il s'agissait de James. Mais, que ... il voulait s'asseoir ? Machinalement, elle se poussa un peu pour lui faire une place. Pour elle, c'était tout à fait naturel. Puis, c'était James ! Sûr qu'elle allait lui faire une place !

" Tu as compris ce que le Choixpeau voulait dire ? Je crois que ... "

Un bruit de raclement de chaise se fit entendre, interrompant Tamarah qui tourna la tête en direction de la table des Professeurs. Papie Severus était debout et fixait James d'un air fixe et noir. Ho ! Tam arqua un sourcil, retournant son regard à son grand-père.

" Je pense que tu pouvais pas venir t'asseoir ici, James "

Papie Severus allait faire un numéro de gros méchant là. Mais Tamarah avait de un, la ferme intention de ne pas le laisser insulter James et, de deux, elle savait très bien que Papie Severus n'était pas un gros méchant du tout. Alors, elle rivait les yeux sur lui, sourcil arqué et air de "quoi, Papie, fait pas chier" sur ses traits. Il n'allait quand même pas en faire un drame ? C'était juste ... juste des tables ! Soudain, un sourire apparu sur ses lèvres. Elle venait de comprendre ! Elle se retourna vivement en direction de James et s'exclama :

" Ce ne sont que des tables ! On doit s'unir, notre véritable maison est notre union ... il faut qu'il n'y ai plus qu'une table, une ... "

Tamarah prit la main de James et se leva à son tour, le tirant un peu pour le faire se lever.

" Viens ! "

Ils allaient s'asseoir avec Kevin ! Plus besoin d'être séparés ! Cette fois, Papie Severus allait "chier des taques", mais la vérité était si claire à présent. Il fallait ne faire qu'un. Qu'une maison, celle de Poudlard. Celle de l'union. Il ne fallait plus être divisés, c'était la clé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
~+ DIRECTEUR +~
~+ DIRECTEUR +~
avatar

Nombre de messages : 605
Age du perso : 48 ans
Patronus : Biche

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
90/100  (90/100)
Gallions: 1550
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Mar 26 Sep - 16:18

Répartition 2007-2008

Les portes s'ouvrirent enfin et une horde d'enfants firent leur entrée, certains piaillant d'autres aussi silencieux qu'une carpe. Severus les fixa du regard pendant qu'ils s'avançaient vers le tabouret ou les attendaient le Choixpeau Magique. Parmi ces tout nouveaux élèves se trouvaient sa fille Jana ainsi que ses petits-enfants Tamarah et Kevin. Le sorcier leur jeta un bref regard. Il ne voulait pas donner l'impression qu'il avait un parti prix pour eux. Ils devaient être des élèves comme les autres. Hors de question de les prendre avec des pincettes affectives. Ça, il allait garder ça pour le privé, en dehors de l'école. Pas qu'il soit vraiment affectueux -- beaucoup plus depuis qu'il était libre de ses sentiments avec Lily, par contre -- mais il n'allait certainement pas s'épancher en public. Non. Pas lui. Il ne voulait pas que ceux qu'ils aimaient souffrent de quolibets. Déjà qu'il était parfaitement conscient que les choses ne seraient guère faciles pour Tamarah et Kevin, inutile d'en rajouter en les qualifiant de "chouchou du Directeur". Bref. Il croisa les mains sur la table devant lui et attendit.

La répartition débuta avec Barney Adams, qui fut envoyé à Griffondor, de même que Procyon Black quelques instants plus tard. Ce fait fit plisser les yeux à Severus. Un autre Black à Griffondor. Cet enfant devait être aussi stupide et grosse tête que son père. Il faudrait le garder à l'oeil. Des ennuis étaient à prévoir avec lui. Puis, vint bientôt le tour de Tamarah. Lorsque son nom fut appellé, Rogue avait immédiatement tourné son regard sur sa petite fille, alors que les murmures et les rumeurs s'élevaient dans la Grande Salle. Le nom de Jedusor semblait créer un émoi. Lentement, le sorcier avait levé les yeux sur les élèves pour les regarder d'un air noir, avant de reporter son attention sur sa petite-fille. Elle avait les larmes aux yeux mais se comportait dignement, ce qui fit naître un très léger sourire sur les lèvres de l'homme. Tam allait faire son chemin. Et ceux qui lui parlaient actuellement dans le dos allaient rapidement se rendre compte de quel bois elle se chauffait. Severus n'avait aucune inquiétude pour sa petite-fille. Griffondor. Évidemment. Severus applaudit très brièvement la répartition de sa petite-fille avant de porter son attention sur son petit-fils pour qui les rumeurs reprirent. Kevin, lui, affichait un air plus dur, plus bravache, plus froid. Un air qui signifiait qu'il les auraient tous suspendu à une tour pour les faire taire. Rogue croisa le regard de son petit-fils et le fixa intensément. Qu'il se calme. Il regarda l'enfant s'asseoir sur le tabouret et il fut, sans trop de surprise là non plus, réparti à Serpentard. Nouveaux élans de murmures, plus forts ceux-là.

" Silence ... " dit-il d'un ton lent et froid

Il n'eu pas besoin de lever le ton. Sa voix même portait suffisamment pour qu'on puisse l'entendre. On le savait qu'ils se nommaient Jedusor. Pas la peine d'en rajouter. Le silence se fit et la répartition put se poursuivre sans trop de problèmes. James Lupin fut envoyé à Serdaigle. Pas de surprise là non plus. Puis vint le tour de Jana. Severus avait regardé sa fille d'un air légèrement fier et il applaudit un peu plus longtemps que pour les autres à l'annonce de son envoi à Serpentard. La répartition terminée, vint le temps de la chanson. Il détestais ce moment. Premièrement, il ne comprenais pas pourquoi ils devaient endurer une chanson. Deuxièmement, elle annonçait toujours des événements embêtants. Et cette année ne semblait pas être différente des autres. Effectivement, bien que ce soit dans l'ensemble positif, il y avait une certaine menace ... ça voulait dire quoi "celui qui verra la magie comme une hérésie ?" Ça parlait d'havre, ce qui pouvait être à la fois positif ou négatif. Severus eu une moue suspiçieuse et il allait se lever pour faire un petit discours de bienvenue quand ... James Lupin se leva. Le sorcier le suivi du regard pendant qu'il passait devant la table des Professeurs pour aller s'asseoir à celle des Griffondor. Arquant un sourcil, Rogue dit d'un ton traînant :

" Monsieur Lupin ... vous êtes sourd ou quoi ? Vous êtes un Serdaigle ... "

Tamarah venait de lui lancer un regard torve ce à quoi Severus répliqua par un arquement de sourcil doublé par un air tout aussi intense. Puis, comme pour le provoquer ou quelque chose du genre, sa petite-fille s'agita un peu avant de se lever à son tour, tirant sur le bras amorphe de Lupin pour l'entraîner à sa suite. Yo là ! Rogue se leva vivement, faisant grincer les pattes de sa chaise sur le sol.

" Suffit ! Voulez-vous bien me dire à quoi vous jouez ? "

Il eu un petit sourire avant d'ajouter :

" Au banc musical, j'imagine ... "

Haha. Il était drôle. Trouvez pas ? D'accord. Severus plissa les yeux avant de dire froidement :

" Monsieur Lupin, retournez immédiatement à votre place ... et vous Miss Jedusor, assoyez-vous. Se donner en spectacle ne vous attirera pas de sympathies de plus. "
Codage par Libella sur Graphiorum


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 526
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   Mar 26 Sep - 17:28

Malka baissa les yeux vers son poignet et regarda sa montre. Vingt heure vingt-sept. Le compte à rebours si familier s'enclencha dans sa tête. Enfant, ses parents avaient toujours mis un point d'honneur à ce qu'elle-même soit couchée à 20h30, mais ce soir-là, son père était rentré en retard du travail et avait décalé légèrement toute leur soirée. Le 1er septembre était le jour de la rentrée à Poudlard, et le Département des Transports Magiques avait en conséquence une journée bien chargée. Maman avait commencé à leur lire leur histoire avec un bon quart d'heure de retard sur l'horaire habituel. Vingt heure trente ? Elle n'avait pas de montre, à l'époque. Savait à peine bien lire l'heure, en fait. La Gryffondor revit en mémoire la couverture du livre de conte. C'était idiot, mais elle n'avait jamais su si la jolie princesse Blondine retrouvait un jour son père le roi Bénin. Malka non plus n'ayant jamais revu son père, elle trouvait cette fin abrupte particulièrement appropriée. Elle n'avait jamais osé chercher le livre. Pour ce qu'elle en savait, la blonde princesse se lamentait encore dans les confins de sa forêt enchantée.

"Hein ?"

Elle cligna des yeux, revenant momentanément dans le présent. Procyon était en train de lui poser une question.

"Le Choixpeau, tu veux dire ? Je n'en sais rien. En tissus, peut-être. C'était un chapeau normal, avant que les Fondateurs ne l'enchantent. Tu devrais demander à Maryna, elle saura sans doute."

Vingt heure trente, donc. Malka sentit un long frisson la parcourir. "Il y avait un roi qui s'appelait Bénin, tout le monde l'aimait, parce qu'il était bon; les méchants le craignaient, parce qu'il était juste. Sa femme, la reine..."* La femme du roi mourrait bien avant lui. Délaissant un instant les Covey, la jeune fille pensa aux mères d'Aetha et Patmol. Sirius était-il craint par le Semeur de Cadavres ? Et lui, retrouvait-il sa fille à la fin ? Elle se secoua. Elle n'était pas une princesse de conte de fées, ni Sirius un patriarche débonnaire. Il était un Auror des plus capables. Discrètement, elle pressa délicatement les dents de sa fourchette d'or contre son pouce. Plus que jamais, elle devait rester dans le présent.

Elle fit un effort pour ne pas regarder de nouveau sa montre, et fut fort heureusement distraite par l'arrivée soudaine de son cousin James à leur table. Frottant machinalement les deux points rouges que la fourchette avait laissé sur son doigt, elle regarda la scène, bouche légèrement entrouverte, trop surprise pour intervenir une deuxième fois dans la soirée. Visiblement, Tamarah voulait démarrer la révolution ce soir. Et bien, ce serrait sans elle. Elle n'avait pas d'énergie pour, et elle n'allait pas faire perdre des points à sa maison par dessus le marché. Oui, Mlaka voulait de la solidarité et du respect, mais elle pensait bien en "maisons". C'était une structure rassurante. Pourquoi tout détruire après juste une chanson ? On pouvait être unis et coopérer sans tout envoyer valser. D'ailleurs, on pourrait commencer à coopérer demain. Là, elle avait juste envie que la soirée se termine pour qu'elle puisse enfin être seule.

"Merlin nous vienne en aide..." 


murmura-t-elle pour elle-même alors que le Directeur Rogue intervenait. La soirée n'allait jamais avoir de fin s'il fallait discipliner les première année un par un ! Pro demandait quand ils allaient manger. En temps normal, Malka aurait sourit. Son frère devenait un estomac sur pattes. Excellent, il pourrait manger pour deux. Il n'avait pas avalé grand chose ce matin, elle l'avait bien vu. Elle avait bizarrement l'impression que c'était de sa faute. Ca n'avait pas de sens. 

"Le banquet pourra commencer quand le Directeur Rogue aura finit son discours. S'il en fait un."

Ca semblait mal parti. Puisque tout le monde était désormais tourné vers la table des Serpentards, où s'étaient réfugiés Tamarah et James, Malka en profita pour échanger un long regard avec Nathaniel, qui lui offrait un sourire d'encouragement. Cette démonstration d'affection et d'optimisme, même à distance, lui sembla presque surréelle. Elle se força à inspirer profondément, cherchant à emmagasiner cette positivité. Le discours du directeur n'avait même pas encore commencé et il était déjà... Vingt heure trente-six. Blondine et sa carriole attelée d'autruches étaient maintenant profondément enfoncées dans la forêt dont elles ne devaient jamais ressortir.


*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Répartition 2007-2008   

Revenir en haut Aller en bas
 
Répartition 2007-2008
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Preparation en vue de la rentree scolaire 2007-2008
» DIGICEL bati 20 lekol pou ti Ayisyen apre 1 an depi li ouve biznis an Ayiti.
» Les parlementaires convoques autour du budget 2007-2008
» Fanmi Lavalas veut occuper le terrain, en attendant Obama...
» Carnaval 2007 de Jacmel, une réussite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: La Grande Salle-
Sauter vers: