Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne m'en veux pas [Capucine]

Aller en bas 
AuteurMessage
Cubert Faussecreth
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 13

MessageSujet: Ne m'en veux pas [Capucine]   Jeu 21 Sep - 21:25

Ne m'en veux pas
21 septembre 2007

L'homme avait repoussé le moment pendant des mois. Pas qu'il était lâche. Ou juste un peu. Mais, comprenez-vous, rencontrer sa fille qu'on avait dut abandonner à la naissance n'était pas chose facile. Cubert se sentais coupable. Coupable et apeuré. Est-ce que sa fille allait comprendre ? Est-ce qu'elle allait lui en vouloir de cet abandon fait exclusivement pour la protéger ? Serait-elle heureuse de le voir ou, au contraire, fâchée ? Le sorcier avait longtemps pesé le pour et le contre, il avait même été voir Firenze pour obtenir son précieux avis puis, sous les conseils de ce dernier, il avait contacté le Directeur Rogue pour lui demander une audience. Rogue lui avait répondu il y avait quelques jours. Il acceptais qu'il vienne à Poudlard pour rencontrer Capucine. Une salle de classe vide serait mise à leur disposition.

Le coeur battant et très incertain qu'il avait raison de "sortir de l'ombre", Cubert Faussecreth s'était donc rendu à Poudlard de bon matin. Et heureusement qu'il était arrivé tôt, sinon il n'aurait certainement pas put franchir les portes du château. Effectivement, en ce moment une activité inquiétante se déroulais dans le couloir dans lequel Cubert Faussecreth se trouvais. Plusieurs élèves se hâtaient à se rendre dans des lieux indéterminés en affichant des airs inquiets. Quelques professeurs les guidaient. Les rumeurs qui lui provenaient faisait état de disparition, dont celle de Severus Rogue. Cubert se senti aussitôt mal à l'aise et fortement coupable. Herman avait encore frappé. Quand allait-il être capturé ? Son fils avait besoin de soins ... et même si l'homme savait pertinemment que l'étape des soins était révolue et que le temps d'une sentence judiciaire était venu, une part de lui-même espérait toujours que son enfant puisse guérir. Ou, à tout le moins, être contrôlé. Traitez le de dingue, mais c'était son enfant. Il ne pouvait, il ne voulait pas imaginer que le pire pour son fils.

Rapidement, comme s'il voulait se soustraire aux regards accusateurs des autres (qui ne le remarquait même pas soit dit en passant), Cubert ouvrit la porte de la classe libre dont lui avait parlé le Directeur Rogue. Il la referma ensuite derrière lui. Pour le moment, l'endroit était vide. Il était en avance, comme nous l'avons déjà exprimé. Le sorcier s'avança entre les bureaux et alla s'asseoir sur un d'entre eux pour attendre sa fille. Il se demandait encore si c'était une bonne idée de venir la voir. Peut-être serait-elle mieux sans le connaître réellement. Peut-être qu'il la mettrais plus en danger en prenant contact avec elle. Peut-être que. Ou peut-être pas.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 79
Age du perso : -15 (20 mars 1992)
Fonction : -Elève au Collège Poudlard
-4ème année,
-Serpentard.
Patronus : Anciennement un écureuil roux, mais depuis les événements avec sa famille et tout sa. Son écureuil roux à laissé place à un jobberknoll.

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Ne m'en veux pas [Capucine]   Mer 27 Sep - 15:27

      Cela faisait moins d'un mois que les cours avait recommencé et la jeune Serpentarde n'arrivait pas à être heureuse. Les vacances avaient été assez éprouvantes pour Capucine. Entre les révélations de sa famille, les quatres jours passés dans l'eau après s'être fait enlevée par son frère psychopathe, la première rencontre entre elle et son père, les deux trois jours à Ste Mangouste. Elle en était resté traumatisée, elle n'arrivait pas à oublier, elle y pensé tout le temps. Quand on y pense elle s'était retrouvée dans le mausolé où sa mère, son frère et sa sœur reposés. Faussecreth, un nom simple pour une famille original dirons-nous. Devra-t elle aussi le porter ? Que se passera-t il maintenant ? Devra-telle vivre avec son père puisqu'elle est désormais au courant ? Certainement pas, jamais la jeune élève de Poudlard quittera son clan. Jamais.




      Mais elle n'avait pas eu le temps d'y réfléchir puisqu'elle devait se rendre dans une salle comme l'un de ces professeurs lui avait demander. Elle longea le mur en évitant de percuter les autres élèves, dans le lot elle entendit quelques murmures de certains se posant des questions sur le Directeur Rogue. Le nom Faussecreth se faisait entendre parmit eux, encore. Elle arriva finalement devant la porte, qu'est-ce qu’on lui voulait ? Devait-elle entrer comme ça ou garder un minimum de politesse et frapper ? Elle déposa son oreille contre la porte pour entendre un son à travers l'épaisse porte de bois:rien. Elle décida donc de frapper et attendre une quelconque réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cubert Faussecreth
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 13

MessageSujet: Re: Ne m'en veux pas [Capucine]   Sam 30 Sep - 15:17

Ne m'en veux pas
Ho par Merlin ! Pas déjà ?! Cubert releva la tête en direction de la porte, le coeur battant et les mains moites. Il était terrorisé et encore plus nerveux que lors de son premier rendez-vous avec Maria. Qu'allais t'il dire à Capucine ? Comment allait-elle réagir ? Comment lui, surtout, allait-il réagir ? Pourquoi était-il venu ici, d'abord ? Pour cesser de fuir et rétablir les choses. Pour essayer de faire un peu de bien dans la terreur ambiante. Pour connaître sa fille et voir que, malgré tout, le pire sacrifice de sa vie n'avait pas été vain. Voilà pourquoi il était ici. Parce que le nom de Faussecreth n'était pas porté par les lâches. Lentement, l'homme du Ministère se leva du bureau sur lequel il était assied. Il voulait se présenter à sa fille debout. Après avoir toussoté un peu, il dit :

" Heu ... entrez " d'un ton peu assuré

* Allons, reprends-toi ! * se dit-il

Cubert accrocha un sourire à la fois hésitant, timide et heureux sur ses lèvres et attendit que la porte s'ouvre. Que ferait-il si sa fille la refermait sans entrer, le plantant là comme un navet ? La poursuivrait-il ? Il ne le savait pas. Et il ne voulais surtout pas y penser ! Il ne voulais ni brusquer les choses, ni retirer Capucine de son monde ni ... il voulais juste s'expliquer. S'expliquer et la connaître un peu. Juste un peu. Pour s'assurer qu'elle allait bien. Pour répondre à ses questions. Pour se convaincre lui-même que sa décision de jadis avait été la bonne. Lorsque la porte s'ouvrit enfin et que le visage de sa fille cadette apparue, son sourire se fit un peu plus crispé et, levant un peu la main en guise de salut -- ou peut-être de drapeau blanc de paix -- il dit :

" Salut ... heu ... je veux juste ... parler. D'accord ? "

Il aurait dut la contacter par hibou avant. Merlin, ce qu'il pouvait être maladroit !
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 79
Age du perso : -15 (20 mars 1992)
Fonction : -Elève au Collège Poudlard
-4ème année,
-Serpentard.
Patronus : Anciennement un écureuil roux, mais depuis les événements avec sa famille et tout sa. Son écureuil roux à laissé place à un jobberknoll.

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Ne m'en veux pas [Capucine]   Lun 9 Oct - 15:47

Capucine n'eut qu'à attendre quelques secondes avant d'avoir la permission de rentrer. Mais quoi donc l'attendait dedans ? Elle ouvrit la porte tout doucement.




  - Bonj…




      Elle mit un temps avant de reconnaître l'homme debout en face d'elle. Elle mit un temp avant de reconnaître son père. Cet homme qui l'avait sortie de la bassine dans laquelle elle avait été enfermée par son frère. Elle voulait partir, refermer la porte derrière elle et repartir en courant en le laissant tout seul. Mais elle n'arrivait pas à bouger, elle referma la porte et se laissa peser contre elle. Elle détailla l'homme, ou son père, comment devait-elle l'appeler ? Bref, elle regarda l'homme tout en évitant de croiser son regard. Pour éviter tout contact visuel avec lui, Capucine préféré regarder les détails de la pièce dans laquelle elle s'était plongée. Quelle salle était-ce ? Toujours la main qui tenait fermement la poignée, elle se retourna vers son père et aquiesta avec un geste de la tête :




  - Ok..




     Même si on font d'elle, elle ne voulait pas l'écouter. Pourquoi n'arrivait-elle pas à prendre ses jambes à son cou et fuir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cubert Faussecreth
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 13

MessageSujet: Re: Ne m'en veux pas [Capucine]   Lun 13 Nov - 20:44

Ne m'en veux pas
L'homme ressenti un soulagement indescriptible devant l'accord de sa fille. Honnêtement, il ne savait pas ce qu'il aurait fait devant son refus, à part quitter Poudlard et quoi ... attendre ? Mais attendre quoi au juste ? Bref, Cubert laissa échapper un bref soupir avant de regarder un peu autour de lui. Il devait s'asseoir. Ce qu'il avait à dire pouvait être long alors aussi bien prendre son aise. Se dirigeant vers une des chaises, il fit signe à Capucine de venir le rejoindre. Elle aussi aurait certainement besoin de s'asseoir. Bref, si elle le voulais. Le sorcier s'assied, réfléchi quelques secondes à comment amorcer les choses (il avait mainte et mainte fois retourné les paroles dans son esprit mais il ne s'était jamais décidé sur la meilleure manière à faire). Puis, il se dit qu'il n'y avait pas vraiment de bonne formulation et qu'il était aussi bien de se lancer comme ça venait. La vérité était tout ce qui importais. Capucine méritait la vérité.

" Ta mère, Maria, était une sorcière merveilleuse. Brillante, belle, généreuse ... nous nous sommes mariés le 17 juin 1980. Nous avons eu Herman en 1983. Puis Sacharissa naquit en 1985, Yardley en 1987 puis toi, en 1992. "

Cubert regardait le vide devant lui, comme perdu dans ses souvenirs, des souvenirs douloureux qu'il aurait bien voulu oublier à jamais. D'une voix lointaine, il poursuivit :

" Herman, était un enfant étrange et effrayant. Dès sa plus tendre enfance, il donnait froid dans le dos. Il vous regardait d'un air surréaliste, presque déconnecté. Ça nous inquiétais beaucoup, ta mère et moi. Puis, les horreurs ont débutées. Le hibou de ta mère fut retrouvé éventré. J'ai retrouvé les plumes ensanglantées dans la chambre de Herman. J'était terrorisé. Je voulais croire à un hasard, je l'ai questionné sur ce qu'il avait vu, sans obtenir de réponse. Je ne voulais pas croire que mon fils avait éventré ce hibou de sang froid. "

Cubert ferma les yeux, refoulant des larmes qu'il sentais monter. Il devait aller jusqu'au bout. Dire la vérité à sa fille. La seule enfant qu'il lui restais, si on pouvait dire qu'elle demeurait sa fille après ce qu'il avait fait. Même si c'était pour la protéger de sévices voire de la mort, il l'avait abandonnée ... perdue. Par amour. Mais perdue quand même. Il ne prétendais pas ramener les choses à la normale, cela ne serait jamais possible. Mais se vider l'âme allait, peut-être, lui permettre de se rapprocher un peu de celle qu'il avait put protéger.

" Puis Sacharissa s'est fait violer par Herman et tout dégringola. Sainte-Mangouste, l'internement de ton frère. La découverte de la grossesse de ta mère, la panique, le désir de te protéger des mains d'Herman. Nous ne pouvions rien faire pour Sacharissa et Yardley mais pour toi ... Pour toi, il n'était pas trop tard.

Le sorcier ouvrit les yeux pour les lever vers sa fille. Il devait la regarder dans les yeux pour la suite des choses. Il lui devait de la regarder bien en face.

" Lorsque tu est née, pendant le premier internement d'Herman, ta mère et moi firent la chose la plus difficile de notre vie. Nous t'avons abandonnée aux Centaures de la forêt interdite. Mes relations avec eux et Firenze, que je considère comme un ami, me le permettait. Et, je savait qu'ainsi tu serais en parfaite sécurité. Jamais Herman ne devait connaître ton existence. Jamais. Tu ne serait pas la victime d'Herman. Ta mère et moi voulions te protéger de ton frère, t'éviter le viol, la torture, la mort ... "

La voix de Cubert se brisa, il sentie les larmes lui monter aux yeux avant qu'il ne détourne le regard en direction d'un des murs de la pièce.

" Ensuite, j'ai tout perdu. Ta mère, Sacharissa et Yardley furent tués, soit par un intrus soit par Herman. On a trouvé son sperme sur les corps de ta mère et de ta soeur. Herman a été interné à nouveau pour le reste de ses jours ... j'ai pensé à aller te récupérer, mais quand je t'ai vu avec les Centaures, heureuse, riant avec eux ... je n'ai pas osé te retirer de ceux que tu aimais. Je t'ai donc laissé avec eux. Le reste, tu le sais déjà ... "

Le père qui n'en était plus véritablement un se tue. Il n'avait plus rien à dire. Capucine savait tout. Il ne lui restais plus qu'à subir les conséquences de ses actes. Devait-il s'excuser ? Il ne le croyait pas. Il avait fait ça par amour, pour protéger sa fille et non pas pour la blesser. Mais, si elle demandais des excuses, il allait les lui donner.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne m'en veux pas [Capucine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne m'en veux pas [Capucine]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]
» Je veux le beurre, l'argent du beurre et la crémière!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: Les Couloirs-
Sauter vers: