:: En dehors des murs :: Le Village de Pré-au-Lard :: La Forêt de Narws Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Call my name [Fin de Scénario]

avatar
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
Nombre de messages : 2094
Age : 41
Age du perso : 28 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent
Date d'inscription : 22/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Oct - 19:07
Call my name



FLASH BACK; 27 SEPTEMBRE 2007

Je me trouvais au château, dans un des grands salons. Mon visage blême tourné sur le jardin que j'observais à travers la fenêtre, mes yeu ne voyaient rien de ce qui se présentaient à eux. Ludwig avait disparu, enlevé par le Semeur de Cadavres. Bien que je savais mon époux puissant en tant que vampire et sorcier, je ne pouvais cesser d'imaginer le pire. Je savais à quel point le mal pouvait engendrer des violences intolérables. Et le Semeur de Cadavres était profondément plongé dans le mal. La folie dont il était atteint ne connaissait pas de limites. Et, j'avouais être terrorisée.

Alors que je fixais l'espace devant moi d'un air distant, je pliai soudainement les genoux, totalement submergée par une puissante vague d'amour. Une vague forte, intense, désespérée. Une vague si puissante qu'elle en était douloureuse. Gémissant, je posai une main contre le rebords de la fenêtre, pliant les genoux jusqu'à les poser au sol. Ludwig ! Mon Dieu ! Le souffle coupée, j'étais incapable de respirer malgré mes tentatives et le contrôle que j'avais sur mon élément. La vague d'amour était trop puissante. Et, il n'y avait qu'une seule raison pour ce phénomène.

" Ludwig ! " parvint-je à murmurer

Je demeurai à genoux de longs instants, haletante, mes longs cheveux noirs de jais camouflant mon visage ruisselant de larmes. Ludwig était mort. Ou en très mauvaise posture. Il n'y avait que cette raison pour expliquer tout l'amour que je venais de recevoir. Mon époux venait de m'envoyer un ultime message. Gémissant toujours, je parvint à me relever en m'accrochant à la fenêtre. Avec précaution, mes jambes me soutenant à peine, je parvins jusqu'à un fauteuil dans lequel je me laissai choir. Je pleurai dès lors sans pouvoir m'arrêter.

FIN DU FLASH BACK


7 octobre 2007

Un peu plus d'une semaine s'était écoulée depuis que j'avais reçu la puissante vague d'amour de Ludwig. Une semaine ou j'avais dut faire face à diverses émotions, débutant par un profond désespoir pour terminer par une vive détermination. Je devais retrouver Ludwig. Il était hors de question que je laisse le Semeur de Cadavres se défaire cruellement de son corps. Hors de question que je le laisse pourrir. Hors de question que Faussecreth tue tous les miens impunément. Il fallait que je les retrouve. Tous. J'avais utiliser la vague d'amour, voguant sur elle et me laissant guider pour retrouver l'endroit ou les prisonniers se trouvaient. La forêt de Narws. Cet endroit maudit ou j'avais promis de ne plus jamais mettre les pieds. Cet endroit maudit que mon corps refusait d'approcher. Ou mon âme avait été rudement secouée. La forêt de Narws, forêt sombre, dangereuse et mortelle.

Je me trouvais debout devant les arbres si collés les uns contre les autres qu'il était difficile de se frayer un chemin entre eux. À l'intérieur de la forêt se trouvais le mal pur. À l'intérieur, se trouvais mon époux. Ou ce qui en restais. Doucement, une brise souleva ma chevelure et je fermai brièvement les yeux. Il nous faudrait probablement se rendre jusqu'à l'antre de Ternac. Et je n'en avait pas envie. La peur me prenait au ventre. J'avais peur que cet endroit réveille en moi des desseins sombres, que la malédiction survienne encore telle une mauvaise fièvre. Lentement, j'ouvris les yeux pour regarder les membres de l'Ordre du Phénix qui m'accompagnait. Ils étaient tous prêts à pénétrer dans la noirceur, baguettes en main. Nous ne pouvions dorénavant plus reculer.
Codage par Libella sur Graphiorum


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry Potter
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 70
Age : 24
Age du perso : 25 ans
Fonction : Auror

Patronus : Cerf, comme son père
Date d'inscription : 15/06/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Oct - 12:52
Call my name

Julianne leur était arrivée, il y avait déjà une semaine, avec une histoire rocambolesque concernant une vague d'amour qu'elle avait reçu de la part de son époux. Selon elle, ce dernier était soit mort ou soit dans un état lamentable et elle pouvait le pister. Comment ? Allez savoir. Julianne avait toujours été particulière. Déjà à Poudlard avec son don de voyance, elle l'avait entraîné dans toutes sortes d'histoires (comme s'il avait besoin d'elle pour se mettre dans le trouble !). Disons que son amie avait certains pouvoirs qu'il ne comprenait pas trop mais qu'il savait qu'on pouvait s'y fier. Jul avait souvent raison, alors il valait mieux suivre et voir ensuite. C'est ainsi que Harry et plusieurs membres de l'Ordre du Phénix se trouvaient donc actuellement debout devant la sombre et dangereuse forêt de Narws. Répétition de leur assaut contre les Deux Grands. Cette forêt renfermait les pires créatures du monde magique. Baguette en main, ses yeux verts scrutaient attentivement les ombres qui passaient entre les arbres. Harry lança un regard en direction de Julianne, qui venait de se retourner vers eux sans mots dire.

" Alors, on y va ? " dit-il en remontant ses lunettes sur son nez

Quand il fallait y aller, fallait y aller. Ce n'était pas comme s'il affrontais le premier danger de sa vie !

" On te suit, Julianne " ajouta t'il en s'avançant en direction des arbres.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 544
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Oct - 14:42
Call my name


S'il y avait une chose dont Remus Lupin était certain, c'était qu'il importais de suivre son instinct. Et, si Julianne affirmait que Ludwig et les autres prisonniers se trouvaient dans la forêt de Narws, c'était qu'ils se trouvaient ici. Après tout, son ancienne élève possédait des pouvoirs que personne ne pouvait contester. Elle était une damphyr, après tout. Il fallait par conséquent lui faire confiance. Remus, comme plusieurs membres de l'Ordre, avait transplané aux limites de la forêt maudite, portant encore les souvenirs de leur dernière incursion en ces lieux immondes. Le sorcier n'avait guère envie de s'y rendre encore, néanmoins la vie de plusieurs personnes étaient en cause, collègues comme amis. Il se devait d'intervenir et de leur venir en aide. Tenant sa baguette dans sa main droite, Remus attendait le signal pour amorcer l'assaut. Près de lui Amélia. Ensembles, ils allaient affronter le Semeur de Cadavres et venger les sanglantes tortures qu'il avait perpétrées. Peut-être pourraient-il l'arrêter ? Il le fallait. L'horreur avait assez duré. Il était maintenant temps d'agir. Remus suivi Harry et Julianne entre les arbres parsemés d'ombrage. Ses sens en alerte, il laissait le loup en lui sentir et évaluer ce qui les entouraient. Pour le moment, tout semblait calme ... peut-être trop.

" Restons en groupes serrés, chacun surveille sa position " dit-il en regardant vers la gauche.

Le silence était pesant, morbide. Nul oiseau, nul animal ne pouvaient survivre ici. Seul le bruissement du vent dans les feuilles se faisaient entendre. Ça et le son de leurs pas sur les feuilles mortes juchant le sol. Rien de plus.
Codage par Libella sur Graphiorum




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 718
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Oct - 17:15
Call my name
Le Semeur de Cadavres, bha il se cachait dans la forêt de Narws, han ! En tout les cas, c'était ce que Julianne nous avait dit. Elle avait senti que Ludwig se trouvais là et moi, je la croyais. Je savais à quel point un lien fort avec une personne pouvait nous permettre de le retrouver n'importe ou. C'était la même chose entre Remus et moi, vous savez ? Dites ? Puis, Julianne était une damphyre et on pouvait toujours se fier aux sens vampiriques. Il fallait donc aller dans cette forêt des plus dangereuses pour aller chercher les prisonniers et tenter d'en finir avec Faussecreth. Tout ça représentait une sombre perspective. Mais, avec mon génie, nous devrions nous en sortir sans trop de problèmes.

Debout devant la forêt, je murmurai entre mes lèvres diverses formules magiques destinées à combattre les immondes bêtes qui nous attendait. Je repassais tout en revue, toutes mes connaissances et mon savoir. On ne repassais jamais assez ce qu'on savait, vous savez ?Il fallait se remémorer les choses pour ne pas les oublier. Puis, ça permettais de combattre la peur en soit. C'était une excellente stratégie, vous savez ? Dites ? Tentez le coup et vous verrez ! Je fixai les arbres tellement serrés qu'il nous seraient ardu de s'y faufiler, tenant fermement ma baguette dans ma main droite. À mes côtés, Remus et James. Devant moi, mon neveu Harry et Julianne. Un peu en arrière se trouvaient d'autres membres de l'Ordre. Nous étions tous prêts. Prêts à combattre et à mourir s'il le fallait. Nous devions sortir les prisonniers de là et tout faire pour mettre un terme au règne de terreur du Semeur de Cadavres. Il avait fait du mal à Remus. Il m'avait fait du mal. Il avait fait du mal à mon fils James. Et il avait enlevé mon petit-fils Isac. Je serrai la main sur ma baguette, prête à en découdre. J'allais sauver Isac ! Mon petit-fils si cher à mon coeur avait beau faire la gueule quand il me voyais, pour rien au monde je n'allais le laisser être blessé ou tué. J'allais tout faire pour le récupérer. Tout.

" Mamie arrive, Isac ! " murmurai-je en avançant dans la forêt

Marchant près de Remus, je laissai mes sens agir, ceux du vampire et du loup-garou. Pour le moment, tout demeurait calme. Je hochai légèrement la tête aux paroles de mon amour avant de tourner le regard vers la droite. Silence. Obscurité. Ombrages. À tout moment une créature sauvage pouvait nous tomber dessus. Il fallait demeurer l'esprit vif. Ma baguette pointée devant moi, je dit :

" Faites attention aux racines, han ... il y a des Snargalouf ici, vous savez ? "

Il ne fallait pas que quiconque se fasse manger, han !
Codage par Libella sur Graphiorum




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 580
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Oct - 18:23
C’était tellement étrange d’être dans la forêt de Narws. Techniquement, Guenièvre n’y avait jamais été avant aujourd’hui et pourtant… Pourtant elle avait une impression très présente de déjà-vu. Ca ne l’avait pas surprise outre mesure, elle avait l’habitude… sauf qu’il était impossible de mettre la main sur le moindre souvenir de Godric lié à cette stupide forêt. Normalement, un souvenir lié à sa précédente incarnation aurait expliqué le phénomène, mais là, elle n’avait rien. Comment aurait-elle pu deviner que quelques années auparavant, son moi futur avait déjà participé à une mission dans cette forêt en présence de l’Ordre ? Cette scène si proche de l’actuelle étant à la fois dans son avenir et dans son passé, elle en avait des genres de souvenirs qu’elle était incapable d’expliquer.


La jeune femme se pencha et se frotta un peu le mollet avant de se redresser, essayant de se reconcentrer sur son environnement. Ils allaient enfin avoir cette saleté de Faussecreth, elle le sentait bien. Mettre ce psychopathe hors d’état de nuire, rendre la paix à la communauté sorcière et pouvoir enfin s’autoriser à rendre visite à son beau-père et à sa sœur Elaine. Excellent programme. Elle faisait confiance à Julianne si celle-ci pensait que le dingue et ses prisonniers étaient là. Il fallait croire à ce genre d'intuitions. Puis, Julianne, comme elle, était le genre de personne à qui les choses "arrivaient", alors, il y avait à parier qu'il y allait se passer des trucs intéressants aujorud'hui. Elle avait donc la baguette tendue devant elle et marchait dans le sillage des Lupin. Elle allait probablement avoir l’occasion de mettre enfin en pratique ses premiers cours d’Auror. Elle scrutait le ciel mais baissa les pieds sur la végétation du chemin à la question d’Amélia.


« Probablement. En tout cas cette forêt est un repère d’Erynias, ça, c’est sûr. »

D’où ça sortait ça ? Elle était sûre de n’avoir jamais rien lu sur la présence d’Erynias dans le bois de Narws, mais… bah, elle était persuadée qu’il y en avait. Etait-ce la silhouette d'un nid qu'elle aperçevait au sommet  de cette cîme, là bas ? Elle était trop loin pour en être sûre. Dans tous les cas, elle n’était pas contre en flamber quelques-unes, si jamais ces sales bêtes venaient les embêter ce soir. Ou en laisser une dévorer Faussecreth, tient.




Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lily Potter
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 34
Age : 30
Localisation : Poudlard
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Sortilèges, Membre de l'Ordre du Phénix
Patronus : Biche
Date d'inscription : 17/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Oct - 19:25
Jamais Lily n'aurait acceptée de demeurer derrière. Pas quand Severus était en danger et qu'elle pouvait enfin agir pour lui venir en aide. Elle se trouvais donc avec les autres membres de l'Ordre du Phénix, baguette en main et le regard ferme et assuré. Même si James se tenait tout près d'elle. Elle s'en foutais de son ex actuellement. Tout ce qu'elle voulait, c'était de retrouver Sevy et rien d'autre. Puis, merde, ils avaient divorcés en juin 2006 ! Ça faisait presque un an et demi là, il pouvait tu en revenir ? Au moins, il ne se saoulais plus la gueule comme un con. Lily ne devais qu'endurer ses soupirs et ses airs de défi. S'il pouvait rencontrer quelqu'un, elle aurait peut-être la paix ! Comme si cela avait été facile et simple pour elle de rompre ... comme si elle ne s'était pas sentie coupable. Mais, au fond d'elle, elle n'avait jamais oublié Severus et son amour pour lui. Même si elle avait aimé James de toute son âme. Même si elle l'aimais encore et qu'elle l'aimerait toujours. Le coeur, on ne pouvait le contrôler. Tout ce qu'elle souhaitais à son ex était de trouver une autre femme. Mais, en attendant, il fallait retrouver Severus.

Serrant sa baguette dans sa main, la sorcière avança dans le sillage de son fils. Elle se tenais près de lui, prête à le défendre à la moindre occasion. D'accord, Harry était un adulte. Il était père de famille. Mais, il demeurait son enfant et elle allait le défendre au péril de sa vie. Comme quand il était petit. Elle le ferait toujours.

Tournant la tête pour regarder derrière elle, elle reporta ensuite son attention sur sa belle-soeur, qui parlait de snargalouf. Elle hocha discrètement la tête, son regard émeraude cherchant des indices de la présence de cette monstrueuse plante carnivore. Pour le moment, il n'y avait que des branches d'arbres éparses et des feuilles mortes au sol. Tout était d'un calme malsain. Lily jeta ensuite un regard vers Guenièvre Lakers.

" Oui, des Erynias vivent bien ici. Et selon ce que j'ai lu, on risque aussi de tomber sur des Ifrits "

En disant ces mots, la rousse se rapprocha un peu plus de son fils. Si un Ifrit se montrait, il faudrait agir vite. Comme en prévention, Lily leva sa baguette devant elle. Peu importais ce qui allait survenir sous leurs yeux, ils allaient vaincre. Et ils ressortiraient d'ici non seulement vivants mais avec les prisonniers.


~+ Plongée dans le coma en 1981, suite à un sortilège de sommeil éternel lancé par Dumbledore +~
~+ Sortie du coma en 1996, après la naissance de son neveu James (merci Amélia & Remus !) +~
~+ Professeur de Sortilèges à Poudlard +~
~+ Membre de l'Ordre du Phénix +~
~+ Mère d'Abigail, Harry, Kimberly, Maxime et Morgane +~
~+ Divorcée de James Potter, en couple avec Severus Rogue (envers et contre tous) +~

Présentation - Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenni W. Malefoy
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 268
Age : 31
Localisation : En Ecosse, chez elle, en convalescence, suspendue le temps de retrouver sa santé mentale, auprès de son époux et de son jeune fils
Age du perso : 29 ans (22 mars)
Fonction : ¤ Auror Confirmée experte en Magie Noire
¤ Enseignante à l'Institut d'Auror
¤ Prévôt Camariste de Londres.
¤ Mère d'un petit Ewan Cygnus Malefoy né le 05.02.2007.
¤ Membre de l'Ordre du Phénix
Patronus : Anciennement, il s'agissait d'un Dauphin mais depuis les évènements avec le Semeur de Cadavres en Juillet 2007, son patronus a changé de forme devenant un oiseau magnifiquement triste nommé Augurey
Date d'inscription : 21/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Oct - 10:54
Call My Name J'avais promis... J'avais promis d'aider à capturer ce satané moldu complètement taré... Enfin, il n'est pas si moldu que ça mais je ne considérais tout comme. J'avais eu mon rapport sur l'enquête le concernant et il est véritablement dangereux. Mais à côté de ça, j'ai été suspendue... Je devais récupérer de mes blessures physiques mais aussi, je devais admettre que j'étais devenue un monstre. Moi qui n'usait jamais de mes pouvoirs vampires contre les miens sans raison valable, il semblerait que la frénésie m'ait finalement plus blessée que mon genou. Cependant, même avec mon atèle, je ne voulais pas rester sans rien faire. Je savais que Ludwig avait répondu et j'avais répondu présente pour le royaume mais aussi pour Julianne qui était effondré par la disparition de son époux. Pire encore, elle ressentait sa douleur. Savant que le Sénéchal était absent, j'avais accepté de prendre les choses en main le temps de récupérer de tout ce qui s'est passé. Je sais que Julianne ne m'en veut pas mais ce n'est pas auprès d'elle que je dois voir mais bel et bien auprès de Guenièvre et pour le moment, je n'avais pas trouvé la forme de lui parler et de m'excuser. Je devais encore avoir honte de mon comportement et depuis ce jour-là, je préfère éviter le moindre contact avec elle. Si elle venait à m'en vouloir, je comprendrais tout à fait. Cependant, je sais qu'elle fait partie de mes élèves au sein de l'institut et je ne pourrais pas éternellement l'éviter. Il faudra bien qu'un jour, je finisse par assumer.

Mais je ne suis pas encore prête d'assumer le monstre que je suis devenue. Cependant, je dois reconnaître que d'un côté, c'est bien de savoir ce qui m'attend si je perds mon humanité et croyez-moi, je n'en suis pas fière du tout. Bien que fidèle et loyale à mes convictions, je les ai quand même bafouée. Mais en ce jour, j'avais juré d'aider ma meilleure amie à retrouver son époux et lorsqu'elle m'avait indiquée la forêt en question, j'avais précipitamment quitté le château pour partir en éclaireur. Pouvant voir à des kilomètres à la ronde, je n'avais plus qu'à rester silencieuse et user de mes compétences pour surveiller et contrôler. Le moindre bruit suspect, le moindre son étrange, la moindre odeur. Rien ne devait m'échapper. Mais je ne pouvais pas m'empêcher de m’inquiéter. Le semeur de cadavres avait réussi à me mettre en état de frénésie alors que se passera-t-il s'il parvient à mettre Ludwig dans le même état ? Sur le coup, j'avais eu de la chance que le père de ma meilleure amie était là vu qu'il est mon Sire mais qui est le Sire de Ludwig... Le calmer ne sera pas aussi simple qu'avec moi...

Cela faisait plusieurs heures que j'étais dans la forêt et pour le moment, je n'avais pas vu grand chose même si je savais que c'était l'habitat des Erynias et je savais aussi que je devais être prudente avec ces créatures ou ces choses car finalement, je n'en avait vu en vrai. Heureusement que les cours de défense va me servir. Comme tout le monde, j'ai ma nouvelle baguette avec moi et je n'ai pas l'intention de m'en séparer. Drago me dit que je deviens parano mais il est clair que je ne suis pas encore sereine. Mais pour le moment, je suis aussi un membre de l'Ordre du Phénix et je ne comptes pas me déroger à mon devoir malgré les protestations de ma meilleure amie qui préfère que je m'occupe de ma guérison. Il est vrai que cela fait deux mois mais calmer ma frénésie complète a été la première chose à faire avant de passer aux soins. Mais je sais que j'aurais terminé très prochainement. Si je ne me savais pas aussi proche de la guérison, ma présence ici n'aurait pas été certaine mais maintenant, je suis bien moins embêtée. J'avais promis alors je ne fais que tenir ma promesse. Et Julianne sait que je n'ai qu'une parole.

Mais il y a une autre motivation derrière qui me reste propre. Me venger ? Non, la vengeance n'a jamais été un de mes moteurs... Et puis, même si cela était le cas alors je pourrais fermer les yeux sur ce que je pourrais faire. S'il n'a jamais vu ce que cela fait de se retrouver face à un vampire en colère, il ne sera pas déçu du petit voyage, je vous le garantis. Mais pour le moment, il faut le retrouver et mettre fin à son régne de terreur. Il est temps que le cauchemar s'arrête de manière définitive. J'entends des bruits et j'observe silencieusement avant de m'approcher discrètement. Baguette en main, je regarde tout le monde et je me mêle au groupe sagement après avoir saluer tout le monde rapidement.

« - Bonjour tout le monde. »

Je regarde Julianne avant d'hocher la tête. J'étais prête à intervenir et j'avais une zone environnante sans la localisation exacte. J'avais volontairement laissé mes traits vampiriques ressortir afin de mieux percevoir les bruits, les cris, les odeurs et le reste et pour le moment, la cohabitation se passait plutôt bien. Espérons que cela ne change pas. Ma fonction d'Auror m'oblige à être prête à tout moment. J'entendais les battements de chacun de leur cœur mais je suis rassasiée donc je n'ai pas besoin de m'attaquer à eux pour me nourrir. J'ai fais ce que je devais faire pour éviter tout problème. Baguette en main, je savais aussi que même si je venais à la casser de nouveau, je n'aurais pas besoin de ma baguette pour me défendre. Les vampires sorciers n'ont pas besoin de baguette pour user des compétences magiques de son espèce. Puis, je m'avance de quelques mètres avant de lancer une compétence vampirique dans le but de détecter leur présence. Je connais Ludwig pour savoir sur qui je dois me concentrer et il faut bien reconnaître que lorsqu'on cherche quelqu'un, la discipline de l'Auspex est très pratique...


La preuve : ICI

Ohoh. On dirait que cette fois, je tiens le bon morceau. Restant silencieuse, j'arrête de bouger et mon corps semble pétrifiée. Cependant, je porte l'amulette sur moi. Cependant, mon esprit est ailleurs. Je me suis concentrée sur Ludwig afin de pouvoir le repérer. Ma respiration se saccade et je me fais jeter immédiatement... Cependant, même si j'ignorais que Ludwig était Occlumens, cela m'a permis de savoir où il se trouvait. Je n'étais pas là pour espionner mais bel et bien pour savoir où il se trouve et cela fonctionne à merveille. Reprenant alors le contrôle de mon propre corps, je me tourne vers Julianne.

« - Je sais où il est... »

Je regarde ensuite tout le monde et je me mets en marche vers la destination finale. Je reste néanmoins silencieuse et je surveille partout tandis que je progresse lentement mais surement. Boitant, je reste prudente et je garde ma baguette en main alors que la marche est lancée. C'est parti mais à priori, tout devrait bien se passer et Ludwig a du avoir un avertissement mais peu importe, mon objectif était atteint même si j'ai pris un gros risque. Il ne faut jamais jouer avec l'esprit d'un occlumens. Mais au moins, je pouvais guider tout le monde sans problème. Bien sûr, je suis consciente que nous ne sommes pas seuls dans cette forêt. Prenant alors les devants, je me mets en route vers le caveau en sachant exactement où j'allais... Maintenant, il fallait patienter... Nous ne sommes plus très loin maintenant...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hermione J. Granger
~+ MINISTÈRE +~
Nombre de messages : 33
Age du perso : 28 ans
Fonction : Membre du Ministère de la Magie - Membre de l'Ordre du Phénix
Patronus : Une loutre
Date d'inscription : 27/06/2013
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Oct - 12:05
Call my name


C'était impossible, voyons ! IM-POS-SI-BLE ! Tels furent les paroles de Hermione J. Granger, digne représentante des esprits étroits et fermés. Mais, à quoi diable est-ce que Hermione refusait de croire ? Au fait que Julianne puisse savoir que son époux soit ici, dans la forêt de Narws, sous une impulsion d'amour reçu. N'importe quoi. On ne pouvais pas savoir ou se trouvais une personne juste parce que ... on ne pouvait pas "sentir" une onde d'amour nous traverser, tout simplement. Enfin, ressentir de l'amour, oui. Mais, la recevoir de plein fouet, "physiquement" ? Et savoir ainsi ou se trouvais quelqu'un ? Mais voyons !!! Impossible. Qu'elle lui dise qu'elle le savait via la légilismencie, d'accord. Qu'elle lui dise ... n'importe quoi, enfin ! Mais là. Évidemment, tout le monde avait trouvé ça normal et personne n'avait rien trouvé à redire ! Et les voici donc tous ici, devant la forêt la plus dangereuse de toute l'Angleterre, baguettes en main et prêt à y entrer sous d'obscures présomptions. Et ça énervait particulièrement Hermione qui n'arrêtais pas de soupirer fortement par le nez depuis qu'ils étaient partis, maugréant des paroles incompréhensibles. Pas que la jeune femme n'appréciait pas Julianne. Pas qu'elle ne la respectais pas. Non. Julianne était une amie, une ancienne membre de l'armée de Dumbledore. Mais, enfin, quoi ! C'était quand même ri-di-cu-le. 

La sorcière lança un regard en direction de Harry, qui semblait vraiment prêt à en découdre. Elle pencha la tête en direction du sol, la secoua un peu avec un petit sourire, puis releva la tête tout en serrant sa baguette dans sa main. C'était partie. Ils entraient dans l'enfer de la forêt de Narws. À partir de maintenant, nul ne savait ce qu'ils allaient vivre. Marchant derrière Harry, Ron non loin d'elle, Hermy lançait des regards circonspects autour d'elle. Ils devaient arrêter le Semeur de Cadavres. Elle ne se souvenait pas de son enlèvement, ayant été inconsciente tout le long. D'ailleurs, elle avait eu des problèmes de mémoire pendant un certain temps. Hors, Hermione savait très bien de quels horreurs Faussecreth était capable et, en toute honnêteté, elle commençait à en avoir plus que marre des histoires de Mages Noirs. Tout ça était insensé. Depuis qu'elle connaissait le monde magique, il n'y avait que ça des fous furieux, bon sang ! Son envie de les foutre en prison était de plus en plus élevé et elle se demandait si elle ne devait pas quitter le département de la régulation et du contrôle des êtres et créatures magiques pour intégrer celui de la justice magique. De toute manière, elle avait accompli ce qu'elle désirait avec les elfes de maisons et quelques autres créatures ... elle était même parvenue à faire doubler les allocations aux Loups-Garous. Ce n'était pas rien ! Alors, peut-être pourrait-elle maintenant faire enfermer les malades comme Faussecreth. Parce qu'il y en avait vraiment marre. Vraiment.

Elle failli entrer dans Jenni, qui venait de s'arrêter. Hermy n'avait même pas remarqué qu'elle était arrivée. Est-ce qu'elle avait entendu quelque chose ? Hermione tourna la tête pour tenter de percevoir un bruit, mais le silence était total. Un silence malsain et dangereux. Puis, Jenni se remit en marche en disant savoir ou " il est". Mais ...

" N'importe quoi ... " murmure t'elle

D'accord, Jenni avait son apparence vampirique. C'était toujours freakant de la voir ainsi. Mais, savoir ou était quelqu'un comme ça ... vampire ou pas. C'était trop pour l'esprit de Hermione qui, néanmoins, suivi les autres. Pas le choix. Ils étaient tous dans le même bourbier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1588
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Oct - 14:18

Ils étaient parvenus à ouvrir la porte engluée et sortir de la salle à l'intérieur de laquelle ils avaient été gardé prisonniers. Cela n'avait pas été très compliqué. L'antre de Ternac, Lucius la connaissait très bien. Parfaitement, même. N'était-il pas la réincarnation de ce mage noir ? N'avait-il pas parcouru ces lieux pendant des années, dans sa vie passée et durant sa possession récente ? Les pièges, il les connaissaient. Cependant, ce qui se trouvais dans la forêt de Narws n'était que peu domesticables. Et, sans baguette ... disons que ce serait complexe de sortir vivant des bois. Les survivants étaient donc en train d'échafauder un plan. Il y avait les vampires, qui pourraient combattre avec les disciplines. C'était tout ce sur quoi ils pouvaient compter. Mieux que rien. Ils allaient devoir sortir de toute manière, à un moment ou un autre. Chasser, d'accord. Mais, ils ne pouvaient pas rester ici éternellement.

Lucius, pour le moment, était celui qui montais la garde à l'entrée. Pour le moment, tout était calme. La veille, Severus avait aperçu des vouivres qui parcouraient le ciel. L'avant-veille, c'étaient des graoully qui marchaient entre les arbres. Rien de très réjouissant. Et il n'avait que la pierre qu'il tenait à la main pour se défendre ! Bravo ! Lucius afficha un air ironique, levant la pierre au niveau de ses yeux.

" Charmant ... il ne restera plus qu'à ... "
" Bonjour ... "


Lucius sursauta, faisant tomber la pierre qu'il tenait à la main. Il recula vivement à l'intérieur de l'antre. Que ... quelqu'un lui avait parlé. Quelqu'un avec une petite voix. Quel ... si quelqu'un était là, peut-être pourrait-il avoir de l'aide ? Le sorcier risqua un oeil à l'extérieur. Personne. Il n'y avait personne. Pourtant, il avait entendu bonjour. Il devenait cinglé. La folie l'attendait. Sainte-Mangouste. Il entendais des voix. Lucius n'allait en parler à personne. Ho que non !
(Hahaha ! Premier contact avec le monde du petit peuple lol Lucius parle avec les fées hahaha)


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 61
Localisation : partout
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.
Date d'inscription : 06/12/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Oct - 21:26


Call my name

La forêt de Narws était peuplée de bien des créatures aussi mystérieuses que maléfiques. Parmi elles; les créatures des ombres ou shadow people. Ces êtres ne demandaient pas mieux qu'à vous suivre et à vous coller aux basques comme la misère sur le pauvre monde. Dès qu'ils vous suivaient, vous en aviez pour des années à vous dépaître avec le malheur. Ça, c'était s'ils ne décidaient pas de vous dévorer vivant. C'était selon leur humeur. Et, aujourd'hui, quelle était l'humeur des créatures des ombres ? Vous le saurez bien assez tôt.

Des ombres. Furtives. Rapides. Malsaines. Des ombres qui se camouflaient parmi les ombres. Invisibles. Des ombres qui suivaient lentement les intrus qui venaient d'entrer dans la forêt. Des intrus qui deviendraient à leur tour des ombres. Plongeant, les shadow poussèrent des hurlements sourds, sortant de derrière des arbres, glissant sur les feuilles mortes. Ils ricanèrent et redevinrent invisibles. Les créatures des ombres étaient en chasse. Saurez-vous les semer ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» [Scénario] Vol
» Hawkmoon : scénario Premier (2)
» [Scénario] La voix des Damnés
» table aléatoire de scénario

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Le Village de Pré-au-Lard :: La Forêt de Narws-
Sauter vers: