:: Entre les murs :: L'Extérieur du Château :: Le Parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il est temps de fermer les plaies. [Malka Covey Black et qui veut]

avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Nov - 8:23
29 octobre 2007


      C'était dans la matinée. La moitié du château était encore dans les bras de Morphée et Capucine en avait profité pour sortir prendre l'air dans le parc avant la reprise des festivités. La journée d'hier avait été un peu fatigante mais très amusante, elle avait notamment put faire connaissance avec Procyon Black, le fameux petit frère de Malka dont elle avait déjà entendu parler, et avait put passer du temps avec Malka et Nathaniel. C'est vrai que depuis le début de la rentrée, elle n'avait pas eu l'occasion de parler avec son amie. Bon c'est vrai aussi que depuis le début de la rentrée la Serpentarde n'avait pas parler à grand monde. Mais heureusement que la journée d'hier était là, elle a enfin put oublier pendant presque toute une journée son « tragique destin ».








      Elle s'était assise dans l'herbe encore toute fraîche par la rosée, elle avait déjà froid aux fesses mais elle s'en fichait pas mal, elle était déjà tombé dans ses pensées. Elle observait la forêt, elle n'avait pas seulement arrêté de parler avec ses amis mais elle avait aussi arrêté de parler à son clan. Elle ne leur a pas parlé depuis son enlèvement ! Et encore moins à Firenze, elle lui en voulait encore beaucoup.




   
      Il faut qu'elle aille lui parler, elle ne pourra pas lui faire la tête éternellement. Pourquoi pas maintenant ? Tout le monde dort. Elle ne s'absentera qu'au maximum 1 heure. Personne ne remarquera qu'elle est partie. Nah ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 467
Age : 22
Localisation : Poudlard
Age du perso : 15 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Nov - 15:16
Malka inspira profondément, savourant l’odeur du parc dans la rosée du matin. Le temps avait commencé à se rafraîchir et son souffle faisait un petit nuage de vapeur blanche devant elle. Pas étonnant que dans ces conditions, elle n’ait croisé personne en descendant de la tour de Griffondor. Le bal de la veille s’était aussi terminé tard. La jeune fille avait passé une merveilleuse soirée, et avait encore le sourire aux lèvres rien que d’y penser. Et ça allait recommencer ce soir ! Elle se demandait bien en quoi Nath allait se déguiser cette fois-ci. Il avait passé la soirée de la veille à jouer au prince charmant, malgré son déguisement de pirate, et elle avait hâte de prendre à nouveau son bras pour descendre dans la Grande Salle le soir venu. En attendant cependant, elle avait décidé de s’échapper pour la matinée des festivités. « Cachots hantés », disait l’affiche dans la Salle Commune. Bien, elle préférait profiter du dehors, et libre aux autres d’aller se terrer dans des souterrains. Ce n’était pas parce qu’elle était capable de descendre dans les sous-sols pour concocter une surprise à Nath, par exemple, qu’elle comptait pour autant s’y rendre sans y être obligée. Elle doutait d’apprécier un jour les cachots ou même de s’y sentir simplement à l’aise. Pour elle, ils seraient toujours hantés d’une manière bien particulière.


Elle n’était pas vraiment frustrée de louper l’activité, et appréciait au contraire le silence serein du parc. Ses semelles crissaient légèrement sur l’herbe mouillée, et des oiseaux trillaient à qui mieux mieux à l’orée des arbres. Perdue dans la solitude plaisante de ses pensées, Malka s’était dirigée vers la Forêt Interdite, peut-être attirée par les chants d’oiseaux, lorsqu’elle s’aperçut qu’elle n’était pas si seule qu’elle le croyait. Capucine lui tournait le dos, assise dans l’herbe. Devait-elle l’approcher ou bien son amie était-elle venue ici pour être seule ? Capucine lui donnait l’impression de s’être sciemment isolée depuis la rentrée. En fait, la chasse au trésor de la veille avait été leur première occasion de discuter depuis des lustres, et entre les énigmes à percer et la présence des garçons, elles n’avaient pas pu parler autant qu’elles ne l’auraient fait que si elles n’avaient été que toutes les deux. Bien, alors. Malka, s’approcha, décidée.

« Salut. Je peux m’asseoir ? »

Elle resta debout quelques instants avant de s’asseoir lentement aux côtés de la Serpentard.

« Tu ne vas pas à la fête dans les cachots ? »

Ca aurait pourtant été tout près de sa salle commune. A moins qu’elle ne revienne de la Forêt Interdite ? Elle avait l’air un peu triste.


« J’étais vraiment contente qu’on fasse équipe hier. Ça faisait un bail que l’on avait pas eu l’occasion de se parler. »

Nath et elle avaient fait attention mais... Capucine n'avait pas eu l'impression de tenir la chandelle, toujours ? Hum. Elle n'aurait pas bouder le reste activités pour ça, probablement. Est-ce qu'il y avait autre chose ou s'imaginait-elle des choses ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Nov - 19:41
      Cela faisait bien une dizaine de minutes qu'elle était assise là par terre, les genoux repliés contre sa poitrine, elle observée la cime des grands arbres de la forêt. Il faut vraiment qu'elle y aille, elle ne peut pas rester dans cette situation, si sa continue elle n'oserait même plus rentrer auprès des siens, elle passerait ces vacances à Poudlard ? Ah non ! Il fallait que ça change d'une manière ou d'une autre ! Elle allait se lever quand une voix se fit entendre derrière elle et la fit sursauter.





- Salut Malka ! Oui, bien sûr que tu peux.





       Elle regarda son amie s’asseoir à ses côtés d'un regard pensif. La fête dans les cachots ? Ah oui c'est vrai ! Capucine était même rester de bonnes minutes devant l'affiche placarder dans la salle commune pour savoir si oui ou non elle irait. Elle avait finalement décidé que non et qu'elle se rattraperait au bal de ce soir.





- Ah non, je préfère être ici trop de fête tue la fête. Tu dois être du même avis que moi puisque tu es ici, non ?





       Trop de fête, tue la fête..Hum, Capucine aurais-tu essayé de sortir une phrase avec un petit fond philosophique ?





- Moi aussi, ça ma fais vraiment plaisir et j'ai enfin put rencontrer ton petit frère ! Oui c'est vrai ! Je me demande bien pourquoi ,..





       Oh tu le sais très bien Capucine.





- D'ailleurs, comment s'est passé ta rentrée ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 467
Age : 22
Localisation : Poudlard
Age du perso : 15 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Nov - 21:20
Malka sourit à son amie avant de s’asseoir tranquillement à côté d’elle. Demander la permission était plus une formalité qui lui aurait permis d’indiquer qu’elle voulait rester seule que dû au manque de place, c’était sûr ! Elle eut un léger rire. « Trop de fête tuait la fête » ! C’était vrai que le calme du parc contrastait agréablement avec le brouhaha de la Grande Salle bondée, et la fraîcheur du matin avec la chaleur dégagée par plusieurs centaines d’adolescents en train de danser.


« Oui. Les cachots, ce n’est vraiment pas mon truc, alors j’ai préféré passer mon tour. Tu as raison, on pourra se rattraper ce soir ! Je n’arrive pas à croire que le Directeur Rogue ait consenti à organiser quatre bals d’affilé, mais c’est vraiment chouette. »

Ca semblait tellement frivole par rapport à la personnalité de leur Directeur ! Capucine n’avait pas l’air de lui reprocher quoi que ce soit concernant la veille et Malka en fut un peu soulagée. Son amie disait ne pas savoir pourquoi elles ne s’étaient pas croisées plus tôt… mais elle aurait juré que la Serpentard l’avait activement évitée. Bizarre.

« Procyon est un vrai charmeur, non ? Je suis contente qu’il t’ait plus. Il s’en est très bien sorti pour un première année. »

Elle était fière de son petit frère, et ça s'entendait dans sa voix. Il avait été le plus jeune de leur groupe mais s’en était sorti comme un chef. Il fallait dire que le parcours était bien calibré, et qu’il avait pu se rendre utile autant que les autres. En tous les cas, elle lui avait laissé les faux vers de terre bien volontiers. Pro était sociable, charmant et drôle, en un mot, facile à aimer. Bon, des fois, de rares fois, il était un petit frère énervant… mais la majorité du temps, elle n’était pas peu fière de le montrer à ses amis !


Elle s’apprêtait à demander à Capucine comment elle allait, et à lui tirer gentiment les vers du nez pour vérifier que tout allait bien, quand celle-ci la pris de cours. La Gryffondor ramena ses genoux vers elle et les entoura de ses bras, se refermant inconsciemment tandis qu’elle décrivait sa rentrée aussi succinctement que possible :

« Pas très bien, à vrai dire. Mon père était prisonnier du Semeur de Cadavres, et j’étais folle d’inquiétude. Ça va beaucoup mieux maintenant qu’il est hors d’état de nuire. J’essaie de me concentrer sur mes BUSES à venir. Et trouver du temps à passer avec Nath. Il a été absolument formidable, cet été. »

Elle avait rougi un peu en prononçant cette dernière phrase, un léger sourire rêveur sur les lèvres. Pas de doute, elle était vraiment amoureuse ! C’était bon de pouvoir en parler avec une amie.

« Et toi, est-ce que tu t’es… remise de cet été ? »


Capucine avait été enlevée par le Semeur, elle aussi, en même temps que Nathaniel. Etait-ce parce qu’elle avait du mal à s’en remettre qu’elle s’isolait ainsi ? Malka  était loin de se douter de la vérité, mais elle voulait essayer d’être là pour son amie. C’était dur de se remettre d’un kidnapping et de torture, elle était bien placée pour le savoir. Et en même temps, chacun réagissait différemment à l’horreur, alors, elle ne pouvait pas savoir ce que Capu traversait. Elle n’avait pas vraiment de conseil à lui donner, et n’était même pas sûre d’être capable de l’écouter jusqu’au bout sans que ses propres angoisses ressurgissent, mais s’il le fallait, elle voulait bien essayer. Au moins assez pour inciter Capucine à en parler à quelqu’un d’autre de confiance, si elle en avait besoin. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Nov - 9:23
- Un vrai charmeur ça tu l'as dit ! Il se débrouille mieux que moi quand j'étais en première année. Dit-elle avec un sourire.





       Capucine en première année c'était autre chose. La fille « bizarre et timide » qui avait toujours des branches dans les cheveux et de la terre sur sa robe. Loin d'être le portrait du petit frère de Malka ou de la plupart des premières années.



       Son père avait été enlevé par son frère ? Ça va beaucoup mieux depuis que mon frère est hors d'état de nuire ? Capucine ramena son regard vers la forêt. Elle ne pouvait pas en vouloir à Malka d'avoir dit ça, elle avait raison, elle avait toutes les raisons pour ça. Capucine elle-même le déteste. Alors pourquoi est-ce toujours dure d'entendre son nom ?





-Oh..je suis désoler, j’espère qu'il va bien. Moi ce ne sera que pour l'année prochaine, alors je profite ! Nathaniel est quelqu'un de très gentil, tu as beaucoup de chances !

 


       C'est vrai, Capucine ne le connaît pas extrêmement bien mais ça reste un bon ami de sa maison.





- Non, toujours pas j'y pense à chaque fois que je vais m'endormir, je revois dans ma tête cette bête qui a tué la jeune fille, depuis j'ai peur du noir. Et quand je pense que tout est de ma faute.. Si je n'avais pas quitté la forêt, je n'aurais sûrement pas finis enchaînée dans une bassine pendant quatres jours ! Et toi, tu arrives à oublier ?





       Elle venait peut être d'en dire trop mais elle s'en fichait ! Elle avait cette envie de tout dire à Malka. Et puis quoi ? Les gens finiront par le savoir non ? Alors si Malka devait le savoir ce serai quand même mieux que sa vienne de Capucine. Et qui sait, peut-être que si elle en parle à quelqu'un , la serpentarde se sentira mieux ? Ou pire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 467
Age : 22
Localisation : Poudlard
Age du perso : 15 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Nov - 15:27
Malka eut un sourire indulgent quand Capucine confirma que son frère était charmant. Il n’y avait pas vraiment d’autre réponse possible, en fait. Qui aurait pu ne pas aimer Procyon… ou être assez bête pour le lui dire ? Pas Capucine, dans tous les cas. C’était dommage que son amie trouve le moyen de se critiquer au passage. Sûrement, elle n’était pas mauvaise élève ? Etait-elle inquiète pour quelque chose d’aussi anodin que des difficultés scolaires ? Si c’était le cas, ça serait sûrement facile à régler.

« Tu t’en es très bien sortie aussi hier, tu sais. »

Elle n’avait jamais entendu Capucine participer en cours, mais c’était sans doute parce qu’elle était particulièrement timide. Dans tous les cas, elle avait pratiqué la magie sans difficulté apparente lors de la chasse au trésor de la veille. Bizarre.

« Oui, mon père va très bien. »

Un peu recroquevillée sur elle-même, la Griffondor évitait soigneusement le regard de son amie et contemplait elle aussi les arbres à l’horizon. Sirius n’avait pas été blessé, heureusement, et quand il était revenu, il avait tout de suite repris son rôle de père protecteur. Et elle en avait eu tellement besoin, avait été tellement soulagée de le voir si fort et en bonne santé, qu’elle n’avait pas pensé plus loin. Elle se maudit intérieurement. Pauvre Papa, qui avait dû avoir peur, et voir des horreurs ! C’était un Auror formidable, capable aussi d’afficher un air de nonchalance et d’humour dans les pires situations, un véritable héros et son roc dans toutes les situations de crise. Elle aurait dû prendre plus soin de lui, et il lui manquait soudain avec acuité. Elle allait lui envoyer un hibou dès sa discussion avec Capucine terminée, tient, pour le proposer de se retrouver à Préaulard lors de sa prochaine sortie. Ça faisait trop longtemps qu’ils n’avaient pas juste passé un bon moment ensemble, sans soucis extérieur.
Elle sortit de sa rêverie mélancolique pour aborder un sujet plus agréable : chanter les louanges de Nathaniel.

« Il est tellement plus que gentil, tu sais ! Et drôle, aussi. Il s’y connait presque mieux que moi en farces et attrapes, et j’ai littéralement grandi dans une boutique qui en vend. Tu as raison, j’ai une chance incroyable. J’étais tellement surprise qu’il s’intéresse à moi. »

Elle l’était toujours un peu, si elle était honnête même si ces dernières semaines, elle avait considérablement gagné en confiance en elle par rapport à ce qu’il pouvait bien lui trouver. Leur après-midi idyllique sur l’île du Lac Noir, pour l’anniversaire de Nath, l’avait entre autres pas mal aidé, sans compter le fait qu’elle était enfin plus détendue, tout danger imminent ayant disparu. Oui, elle avait une merveilleuse tendance à être chanceuse dans son malheur. Elle ne voyait pas comment elle aurait survécu à son horrible été sans Nath.  La vitesse à laquelle il lui était devenu indispensable était presque effrayante. Presque, parce que pourquoi se plaindre de quelque chose qui vous apportait le bonheur ?


La réponse suivante de Capucine était préoccupante et la fit redescendre de son petit nuage bien vite. Enchaînée dans une bassine pendant quatre jours ? Yirk ! Quel genre de torture était-ce ? Bien, si la bassine n’avait contenu que de l’eau, ça n’apparaissait pas comme le pire à la blonde élémentaliste d’eau, mais Capu ne précisait pas et clairement, le but n’avait pas été de prendre un bain. C’était aussi bizarre qu’affreux. La pauvre.

« Rien n’est de ta faute, tu sais ? J’étais parfaitement à ma place ici à Poudlard quand Faussecreth m’a enlevée. Cet homme était fou. Ce qui est arrivé n’est vraiment pas de ta faute, et ça ne sert à rien de penser à tout ce que tu aurais dû faire ou pas pour l’empêcher. C’est arrivé, on ne peut pas revenir en arrière. Ca ne s’oublie pas. Le truc c’est qu’il faut apprendre à vivre avec et avancer. Ca craint comme conseil, hein ? »

Elle eut un léger rire sans joie. Elle avait au moins gagné le droit de prodiguer des conseils en  es survie et stress post-traumatique, à défaut de pouvoir offrir une solution miracle à son amie.


« Oui, dormir c’est le pire. Si tu fais trop de cauchemars, ou que l’angoisse t’empêche de dormir, tu peux aller demander une potion à l’infirmerie. Crois-moi, j’ai testé cet été : c’est juste vraiment plus dur de gérer son anxiété en étant fatigué. Oh, et tu as le droit d’avoir peur du noir. Moi, ça fait des années que je dors avec une veilleuse. Tu as le droit d’avoir peur, et de trouver des stratégies pour te rassurer. C’est normal, c’est horrible ce que tu as vécu cet été. Mais si ça… t’empêche de faire des trucs que tu aimais avant, ou de penser à autre chose, c’est okay aussi de demander de l’aide. »


Et là, c’était un peu l’hôpital qui se moquait de la charité, parce qu’elle-même avait soigneusement évité son Psymage pendant toute cette crise. Honnêtement, elle n’était toujours pas enthousiaste à l’idée de retourner dans le département de psychiatrie de Sainte-Mangouste pour du suivi, sachant que c’était de là que le Semeur s’était échappé. Elle trouvait qu’elle allait bien : elle mangeait, elle dormait, elle était amoureuse. Mais elle n’était pas idiote : maintenant qu’elle allait mieux, il y avait des chances pour que Papa remette sur la table le sujet des pincements, et l’état lamentable dans lequel elle s’était laissé glisser cet été. C’était presque un miracle que l’hyperprotecteur Sirius n’ait pas déjà pris rendez-vous avec le Psymage Pétrov pour elle. Il avait dû prendre des vacances après son enlèvement à lui. Elle eut un léger soupire. Herman Faussecreth avait fait beaucoup trop de dégâts autour de lui et il allait leur falloir du temps pour tout reconstruire. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Nov - 13:47
       Capucine se mise à sourire et à regarder Malka quand elle parler de Nathaniel, la Griffondor avait les yeux brillants en citant toutes les qualités du vert et argent. Elle l'aimait, il n'y avait aucuns doutes et Capucine trouvait sa vraiment beau. Elle l'enviait vraiment beaucoup et était vraiment heureuse pour Malka, elle le mérite.





- Moi j'aurais été plutôt surprise qu'il ne s’intéresse pas à toi.





       Cet homme était fou..Cet homme était son frère, cela voulait-il dire que Capucine était folle ? Non, elle se faisait des idées. Elle est pas comme lui, non non, elle n'est pas comme lui ! Malgré tout, elle ne put s'empêcher de rire quand Malka eu finit sa phrase.





- En effet sa craint mais vu que c'est le seul conseil que j'ai sous la main je me dois de l'accepter.





       Apprendre à vivre avec et avancer, comment on fait exactement ? Parler doit sûrement beaucoup aidé, non ? De toute façon Capucine avait envie d'en parler à quelqu'un et tout particulièrement en parler à son amie.





- Tu sais depuis mon enlèvement, tu es la première personne à qui je parle je ne parle même plus à mon clan. Capucine replaça son regard sur la forêt. Je voulais allez leur parler tout de suite, mais je ne peut pas et puis a cette heure-ci Firenze est probablement partit à la chasse, je ne peut pas y retourner ou plutôt j'ai peur d'y retourner . Tu imagines ? J'ai peur de retourner chez moi.





       En faite se n'était pas de la peur, c'était de la colère. Elle ne voulait pas revoir leurs visages, elle ne voulait pas revoir le visage de Firenze. Il avait passer 15 ans à se moquer d'elle, à faire semblant. Et pire encore, ces derniers moi, ils avaient tous fait comme si rien ne se passait. Les autres ont dut beaucoup rigoler, « elle en aura mit du temps à comprendre ».



       C'est maintenant que Capucine regretta ce qu'elle venait de dire. Elle avait commencer à en parler maintenant il fallait allez jusqu'au bout et tout lui dire y compris qu'elle était une Faussecreth, la sœur d'Herman..Comment allez réagir Malka ? Est-ce qu'elle allait haïr Capucine ? Son frère avait quand même fait beaucoup de mal à sa famille et surtout à elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Nov - 21:24

Blair Boarson, 16 ans, 6ème année, Préfète de Serpentard

Virginia Prissy & Clarence Prissy, 15 ans, 5ème année

Le gang terreur était de sortie. Non, la petite bande n'avait pas été défaite. Elle régnait toujours en maître ici. Poudlard était à eux et à eux seul. Ils n'allaient pas abandonner la partie de sitôt, n'en déplaise au Directeur Rogue. Ils ne pouvaient pas croire que le Professeur Rogue s'étais adoucit à ce point, d'ailleurs. Cette Lily Potter lui montais à la tête. Frustrée, les filles de la bande étaient donc en quête de victimes et elles allaient profiter d'une petite balade dans le parc pour se satisfaire. Pourquoi pas ? Il fallait bien s'amuser !

Blair Boarson et les jumelles Prissy marchaient, lentement, dans le parc. Leurs yeux vifs et acérés se baladaient sur ceux présents. Elles avaient déjà asticoter quelques premières années, leur volant leur argent de poche, donner quelques coups de pieds à des deuxièmes et lancer des sortilèges sur des quatrièmes. Une petite journée en somme. Elles entraient au château avec l'intention d'aller se vanter aux gars quand elles virent Capucine qui était en train de discuter avec, ho Merlin, la fille Black ! Capucine était une fausse Serpentard. De un, elle était ultra bizarre. Toujours en train de rôder près de la forêt interdite à parler aux animaux. Toujours relativement isolée. Toujours quand même gentille et ouverte aux autres. Et en plus, elle parlait avec une Griff. Tout pour attirer l'attention de la bande terreur. Surtout que Capucine était la soeur d'un psychopathe qui avait été se faire tuer comme un imbécile ! Un cannibale malade mental ! Hahahaha !

" Hey, Faussecreth ! Envie de viande sanglante ?! " s'exclame Virginia Prissy

Sa jumelle et Blair éclatèrent d'un rire narquois avant que cette dernière n'ajoute :

" Ne bouffes pas Black, Faussecreth. Tu risques de t'empoisonner "

Nouveaux rires combinés à des regards mauvais en direction de Malka. Le gang terreur allait s'amuser un peu, tiens !

" Black, Black ... tu cherches quoi à niquer avec le fils de Ravenswood ? Obtenir de meilleures notes ? En tout cas, il m'a niqué une douzaine de fois, faut pas te croire spéciale ! " pouffa Clarence


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 467
Age : 22
Localisation : Poudlard
Age du perso : 15 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy
Date d'inscription : 04/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Nov - 8:58
Capucine aurait été surprise que Nathaniel ne s’intéresse pas à elle ? Elle était flattée, mais elle avait vraiment du mal à renverser la situation dans ce sens. Elle sourit à son amie. Elle était quand même contente d’avoir son « approbation ». Bien, pas qu’elle avait besoin de l’approbation de ses amies pour aimer Nath, mais ‘était mieux quand elles le trouvaient bien, non ? Certes, son petit ami à elle était parfait. Mais l’amour rendait les autres aveugles (les autres seulement !) et parfois, des amies pouvaient alors vous tirer d’un mauvais pas. Pas qu’elle en ait besoin !


Son amie avait le même rire pas heureux qu’elle. Malka détacha enfin son regard de la lisière de la forêt et regarda franchement la Serpentarde, malgré tout un brin crispée à l’idée de recevoir des confidences qui risquaient d’être sombres. Elle se mordilla légèrement la lèvre : ça n’était pas du tout bon signe si Capucine n’avait parlé à personne depuis quoi… Août ? Mais on était fin octobre !

« Tu n’as pas parlé à Firenze depuis ton enlèvement ? Tu es… toute seule depuis tout ce temps ? »

C’était vraiment affreux, et spontanément, Malka se pencha vers son amie pour la serrer dans ses bras. Comment faisait-elle pour tenir quand c’était justement dans des moments difficiles comme ceux-là que l’on avait le plus besoin de sa famille ? Elle-même n’aurait jamais tenu le coup sans la sienne. Et puis, qu’avait fait Capucine avant la reprise des cours ? Probablement qu’elle était revenue à Poudlard en avance, mais quand même. Certes, on s’imaginait mal un centaure venant la visiter à Sainte-Mangouste, et en même temps, pourquoi pas ? Firenze était sa famille, non, et elle avait vraiment du mal à croire qu’il l’avait laissée toute seule au moment où elle était la plus vulnérable.

« De quoi as-tu peur ? Il ne faut pas rester toute seule comme ça ! C’est la Forêt ? Nous sommes en sécurité maintenant, tu sais, Faussecreth est mort. Et les mesures de sécurité autour du château sont toujours à leur maximum. Plus personne ne te fera de mal. Peut-être que Firenze voudrait bien te rencontrer à la lisière du parc, si ça te rassure. Pourquoi ne pas lui envoyer un hibou, au moins ? Tu dois lui manquer. »

Mais la peur n’était pas forcément rationnelle. Malka était bien palcée pour le savoir. Elle commençait à s’inquiéter pour son amie : c’était vraiment très mauvais de s’isoler comme ça et de se tenir éloignée de ceux qui l’aimaient. Capucine était déjà introvertie au départ, alors… Ca n’était pas un défaut, Malka l’était aussi, mais elle risquait vraiment d’aller mal sans que personne ne voit rien si les choses continuaient comme ça. Elle allait essayer de la convaincre de voir Firenze. Ou d’en parler à un autre adulte.


Elle allait suggérer qu’elles aillent à la volière ensemble de ce pas quand elles furent interrompues par Blair Boarson et les jumelles Prissy. Malka se rapprocha instinctivement de son amie, glissant les mains dans ses poches et serrant les poings. Pas question de perdre le contrôle comme quand elle était en troisième année et qu’elle avait brûlé Larry Moss. Sa « vengeance » avait été terrifiante, quoi que sans conséquences. Non, il fallait essayer d’éviter une nouvelle scène. Toutefois, c’était dur de garder son calme devant l’incroyable méchanceté des filles de « Gang Terreur ».

« Vous n’en avez pas marre de faire des blagues pas drôles sur tous les psychopathes qui vous passent par la tête ? Laissez-nous tranquilles. »

Elle n’avait pas compris les références des filles, ni que c’était Capucine qu’elles appelaient « Faussecreth ». Mais c’était cruel et ça devait cesser. Elle aussi avait une insigne de préfète désormais, et elle s’en servirait si nécessaire. Elle s’apprêtait à pointer du doigt le badge sur sa poitrine quand l’une des deux Prissy s’en prit à elle. Pendant quelques secondes, elle ne pu cacher l’expression de douleur sur son visage. Cette horrible fille avait beau mentir, son venin touchait  en plein dans le mille ses insécurités. Toutefois…

« Tu prends tes rêves pour des réalités, Prissy. »

Elle avait été amie avec Nathaniel bien avant de sortir avec lui, alors elle l'aurait su s’il avait eu une petite copine avant elle. Parce qu’elle était certaine qu’il n’aurait « niqué » personne alors qu’ils étaient ensemble. Et qu’il n’aurait jamais couché douze fois de suite avec la même fille sans sortir avec publiquement, parce qu’il était romantique et courtois comme ça. Et qu’il ne serait jamais sorti avec une vipère comme les Prissy pour commencer. Et l’audace de prétendre qu’elle sortait avec Nath juste pour des notes !!! Clairement, peut importait qui elle mettait dans son lit, ça n’arrangeait pas le bulletin de cette pauvre fille. Malka se retint de sortir cette dernière phrase. Elle ne voulait pas s’abaisser à son niveau. Au lieu de quoi, elle se leva, et inspira le plus calmement possible avant d’exiger, avec le ton dont elle se servait parfois pour donner des ordres à son petit frère :

« Présentez vos excuses tout de suite et ensuite, partez ! »


Personne n’allait insulter Capucine, Nath (dire qu’il aurait couché avec cette Prissy était insultant) ou le professeur Ravenswood (l’idée que la mère de Nath se laisser corrompre par elle, franchement !) devant elle. Puis, elle n’allait pas se laisser insultée non plus. Elle n’était pas empoisonnée, quoi que Blair puisse entendre par là, et elle ne « niquait » pas avec Nath. Elle l’aimait, et ce qui se passait entre eux ne regardait personne d’autre… surtout qu’il ne s’était encore pas vraiment passé grand chose, quoi que ça ne soit pas toujours passé très loin. Dans tous les cas, ça ne concernait pas le Gang Terreur. Il était vraiment temps de les arrêter, ceux-là !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 61
Age : 14
Localisation : Sans la forêt interdite
Age du perso : 15
Fonction : Elèves au Collège Poudlard,4ème année,Serpentard.
Patronus : Ecureuil
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Nov - 14:42
- Ce n'est pas la forêt qui me fais peur, mais plutôt..Je ne sais même pas trop.





       Capucine fut surprise quand son amie vint à la prendre dans les bras. Elle n'en avait pas l'habitude, les centaures ne sont pas très démonstratifs quand il s'agit de montrer leurs sentiments. Ils sont très fières. Mais il faut avouer que ça n'est pas désagréable. Il faudra au moins sa à Firenze pour qu'il se fasse pardonner. Le grand centaure va devoir ravaler sa fierté. Et si il le fait sa sera avec grande joie que Capucine reviendra vivre parmit eux. Le clan lui manqué terriblement mais sa elle ne le montrera pas devant Firenze. Elle vit avec les centaures, elle aussi à sa fierté.





- Je ne veux pas le voir. Et puis je suis sûr qu'il ne viendra ça reste un centaure.





       Elle espéré qu'elle manqué à Firenze. Qu'il était inquiet pour elle. C'était sûr ! J'étais comme sa fille ? Les parents s'inquiètent toujours pour leurs enfants ? Et puis même si il ne me prend pas pour sa fille, je fais partit du clan !



       Elle allait lui dire ! Capucine allait tout dire à Malka ! Qui elle est ! Il fallait tout lui dire, les amis ne se cachent rien. Elle se leva et regarda son amie dans les yeux. Mais malheureusement pour Capucine, elle n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche qu'elle aperçut le « gang terreur ». Elle soupira en les regardant venir vers nous. C'est pas vrai ! Elles sont toujours là ! En voyant le sourire de Blair, Capucine savait qu'elle allait encore devoir se « battre » contre ces petites pétasses.



       Son coeur manqua de faire un bond quand elle entendit Virginia. Comment savaient-elles ?! Elle se retourna vers Malka mais vu sa réaction, elle n'avait pas l'air d'avoir comprit la référance. Ouf !





- C'est pas drôle ! Allez trouver quelqu'un d'autre à emmerder !





       Mais comment elles avaient su ?! Et depuis quand, elles savaient ?! Elle ne put néanmoins s'empêcher de sourire à la réponse de Malka. Nan mais franchement pour qui elles se prennent. Elle regardé les filles avec un air de dégoût, comment elles font pour être aussi..détestables ? Malka est préfète maintenant, c'est-à-dire que Blair ne pourra pas utiliser son enseigne pour lui faire tout ce qui lui plaira. Elle n'a plus cas retirer la plaque sur sa robe, partir et emmener sa petite bande avec elle. En perdant le plus de dignité, si possible, que nous aussi on s'amuse.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: L'Extérieur du Château :: Le Parc-
Sauter vers: