Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Manoir Lasher :: Un voyage, un retour, des ennuis [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Donovan Lasher
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 175
Age du perso : 18 ans
Fonction : Ministère de la Magie, Département de la Justice Magique, Bureau des usages abusifs de la magie
Réincarnation de Salazar Serpentard

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Manoir Lasher :: Un voyage, un retour, des ennuis [Libre]   Mar 28 Nov - 13:45

Un voyage, un retour, des ennuisUn malheur ne frappe jamais seul
Donovan Lasher
Libre
Depuis plusieurs mois, Donovan avait quitté l'Angleterre pour effectuer un voyage d'affaires en Irlande. Pourquoi ce voyage ? Parce que ses parents étaient malades. Grant d'abord puis Sharon ensuite. La maladie avait débuté comme un vulgaire rhume, en septembre dernier. Puis, les choses avaient rapidement dégénérées. Fièvre, expectorations sanglantes, pustules, teints verdâtre. Les Lasher avaient été amené d'urgence à Sainte-Mangouste et mit en quarantaine. Le diagnostic était tombé : dragoncelle. Au début, Donovan était confiant, ses parents allaient guérir, il y avait un remède contre la dragoncelle puis, ils n'étaient pas si vieux ! Hors, ses parents ne semblaient pas vouloir s'en remettre. Sa mère avait eu un regain d'énergie mais était vite retombée malade. Maintenant, les guérisseurs affirmaient que le couple ne s'en remettraient peut-être pas, ce qui paraissait comme grandement improbable à Donovan. Ses parents allaient mourir ? De dragoncelle ? Mais, ils n'avaient que cinquante et cinquante-cinq ans ! Pas assez vieux pour mourir ! Non, c'était pas possible. Le médicament ferait effet. Bientôt. Mais, en attendant, le jeune homme devait prendre les affaires de la famille en charge. Madison n'avait que quinze ans, elle devait plancher sur ses études à Poudlard. Do, lui, était majeur et bien qu'encore fort jeune il se devait de prendre de lourdes responsabilités sur ses épaules.

De retour de voyage, donc, il entra dans le manoir familiale, déposant sac de voyage et cape sur le porte-manteau. Aussitôt, le majordome arriva, fit maintes courbettes et lui offrit pompeusement une tasse de thé, non sans lui avoir demandé s'il avait fait un bon voyage.

" Oui, un très bon voyage merci Nestor "

Le jeune homme attrapa la pile de courrier qui se trouvais sur la petite table près de la porte avant de se diriger en direction d'un des salons de l'immense demeure. Il aurait peut-être des nouvelles des autres. Il y avait si longtemps qu'ils étaient tous occupés chacun de leur côté. Ils ne se voyaient presque plus. Épluchant les diverses lettres, Do ajouta :

" Des nouvelles de mes parents ? Et de Madison ? Elle se comporte bien, au moins "

Oui parce que ses parents malade, la réincarnation de Serpentard devait s'occuper de sa petite soeur. Et Madison devenait une adolescente assez mouvementée. Disons qu'elle se maquillais beaucoup trop au goût de Donovan et qu'elle accumulais les petits copains comme on mangeait des guimauves. Probablement que la maladie de leurs parents perturbait la jeune fille, ce qui était compréhensible. Elle se comportais néanmoins comme une grue.

Parvenu à un fauteuil, Don se laissa tomber dedans. Il avait reçu un hibou de Quentin qui était reparti parcourir le monde après sa libération des mains de Faussecreth. Il avait aussi un hibou de Maryna, qui était en ce moment en Australie en vacances avec sa famille adoptive. Puis, il avait eu une lettre de Guenièvre. Celle-là, il ne l'avait pas encore ouverte. Il faisait tourner l'enveloppe entre ses mains en fixant les flammes d'un air pensif. La jeune femme lui manquait. Horriblement. Et il ne savait pas trop comment lui dire, comment lui avouer que ... c'était trop bête. Ils ne pouvaient pas. Ce serait trop ... trop weird. Devait-il ouvrir la lettre ou la jeter dans les flammes ? L'écriture de Gue allait lui tordre le coeur, comme d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
~+ INSTITUT +~
avatar

Nombre de messages : 647
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Manoir Lasher :: Un voyage, un retour, des ennuis [Libre]   Mer 29 Nov - 16:31

Allan avait la grippe. Guenièvre était bien sûre désolée pour son beau-père, mais si cela voulait dire qu’elle avait la garde de Lainie pour une bonne semaine alors que nous n’étions même pas en vacances… en ne crachait pas dans la soupe ! Il valait mieux éviter, en effet, que sa petite sœur reste avec son père et qu’elle tombe malade à sa tour. Les sorciers avaient la constitution plus robuste que les moldus, mais il ne fallait pas non plus tenter le sort. Notre apprentie Auror avait remué ciel  et terre pour décaler son astreinte du week-end à la semaine suivante (oui, les élèves Aurors, à défaut d’avoir de vraies gardes, avaient des astreintes où ils suivaient leurs collègues expérimentés sur le terrain lorsque la situation était propice), et elle avait donc son mercredi de libre. Lain’ n’avait pas école cet après-midi, alors, elles allaient en profiter ! Gue avait commencé par emmener sa petite sœur sur le Chemin de Traverse, où elles avaient fait un peu de courses (il y aurait de la soupe pétillante au menu ce soir – c’était ce qui arrivait quand vous laissiez votre petite sœur de 6 ans vous mener par le bout du nez !).


Chemin faisant, lui était revenu en mémoire le fait que Don devait rentrer d’Irlande à peu près dans ces eaux-là, et lorsqu’elle avait proposé à sa petite sœur d’aller vérifier, celle-ci avait sauté de joie. Les deux sorcières s’étaient donc rendues main dans la main à BlackLake, l’aînée espérant que la présence de sa cadette réconforterait un peu leur hôte. Donovan avait répondu par quasi monosyllabes à ses dernières lettres, quand elle savait qu’il était capable d’écrire des courriers parfaitement décents. Maryna lui avait assuré en avoir reçu, et elle supposait que Quentin également. Quoi qu’un peu blessée, l’ex-Serdaigle n’en voulait pas vraiment à son ami : avec ses parents gravement malades, il avait probablement d’autres… lions à fouetter. Au moins, pendant qu’il était en Irlande, il s’était tenu éloigné du bordel qu’avait été l’affaire Faussecreth, et c’était très bien ainsi.  


Elles finirent enfin de remonter l’allée interminable qui reliait les grilles du domaine à l’entrée du manoir (vraiment, qui pouvait aimer vivre dans un endroit aussi immense et dispendieux ?), et frappa, attendant que le majordome vienne lui ouvrir.

« Bonjour Nestor ! Est-ce que Donovan est rentré ? Guenièvre Lakers et Elaine Mosely, pour lui rendre visite. »


Elle rougit un peu. En fait, c’était la première fois qu’elle recroisait ce majordome depuis ce fameux été où elle était venue annoncer à la Don la naissance de sa petite sœur, réincarnation d’Isabella. Elle était déjà venue, mais toujours avec Don, qui lui avait donc ouvert directement. La tête qu'il faisait lui rappela soudain son adolescence. Merlin ! Elle avait complètement occulté cette histoire de placard. Au souvenir du baiser volé et de leur position après la chute de Don, qu’elle regardait aujourd’hui comme beaucoup plus compromettante qu’elle ne l’avait réalisé à l’époque, elle se sentit devenir cramoisie sous les yeux impavides du majordome. Hum.


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation


Dernière édition par Guenièvre Lakers le Mer 29 Nov - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Mosely
~+ CIVIL(E) +~
~+ CIVIL(E) +~
avatar

Nombre de messages : 30
Age du perso : Présent : 5 ans et demi
Futur : 19 ans
Fonction : Présent : tourner dans les jambes de sa grande soeur Guenièvres
Futur : en année sabatique pour faire du bénévolat !

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Manoir Lasher :: Un voyage, un retour, des ennuis [Libre]   Mer 29 Nov - 17:30

Elaine était au paradis. Une semaine entière chez sa grande sœur ! Son papa avait un vilain rhume, alors, bah, il fallait le laisser se reposer. En échange, elle allait passer une semaine entière dans ce qu’elle continuait d’appeler le « club des sorcières ». Gue était la grande sœur la plus cool du monde, et faisait sans arrêt des trucs magiques avec sa baguette. A six ans, Lain’ n’avait qu’une hâte : posséder elle aussi la précieuse branche qui allait lui permettre de faire jaillir de la lumière, ouvrir les portes, faire que la vaisselle se lave toute seule et que son bain se mette à faire des bulles qui chantent. Gue l’avait laissée jouer avec son Patronus le matin même, et la fillette s’était épuisée à courir après l’énorme lion argenté dans le minuscule jardin de sa sœur. Elle aussi, elle voulait pouvoir faire des animaux fantômes ! Tout ce qui lui passait sous la main était actuellement bon pour prétendre qu’elle avait une baguette : brosse à dent (« Spero dentifrus » ne marchait malheureusement pas comme sortilège, et c’était bien dommage parce que si la magie était utile, elle ferait qu’on n’aurait pas besoin de faire un truc aussi ennuyeux que se brosser les dents), rouleau de pâte à tarte, et même la jambe démembrée d’une vieille poupée de sa sœur Vivien. Lorsqu’elles s’étaient promenées sur le Chemin de Traverse plus tôt dans l’après-midi, Guenièvre avait dû littéralement décoller sa cadette de la vitrine d’Ollivander.
 
La déception de Lainie à devoir quitter l’observation de cet endroit fabuleux, où les gens produisaient moults boum, bang et éclairs de lumière, avait toutefois été de courte durée. Elles avaient pris le Magicobus, que l’enfant maîtrisait désormais comme une pro, et maintenant, elles allaient rendre visite à « Tonton » Don ! Il y avait des lustres qu’elle ne l’avait pas vu. C’était parce que ses parents étaient malades, lui avait dit Guenièvre. Plus que Papa. Bon. Elle allait le réconforter, elle ! Malgré ses airs un peu intimidés face à l’immense château devant lequel elles venaient d’arriver, et qui lui faisait toujours l’impression d’être dans un compte de fée, elle fit un sourire charmeur au majordome qui venait de leur ouvrir.

 « Bonjour Monsieur. »


Alors, il était là, Donovan ? Les petites filles polies ne criaient pas comme ça après les gens… mais elle avait bien envie de le faire. Seul un regard à sa sœur, qui était toute rouge (est-ce qu’elle allait se fâcher ?) la fit changer d’avis, et elle attendit donc sagement qu’on les laisse entrer. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1774

MessageSujet: Re: Manoir Lasher :: Un voyage, un retour, des ennuis [Libre]   Dim 28 Jan - 21:10

Nestor Marshall


Nestor était en train d'astiquer l'argenterie lorsque la porte d'entrée s'ouvrit avant de se refermer. Qui, par tous les saints, osaient pénétrer dans la demeure Lasher sans y être invité ? On n'entrait pas ici comme dans un moulin ! Aussitôt, le majordome avait déposé les couverts pour prendre sa baguette. Il se précipita ensuite en direction de la porte d'entrée avec la ferme intention de botter les fesses à l'intrus quand il se rendit compte que ledit intrus était Maître Donovan. Ho. Nestor avait précipitamment rangé sa baguette avant d'effectuer son rituel de salutations; petite inclinaison en avant, yeux baissés, des "monsieur à faire un bon voyage ?" et tout le reste.


" Votre soeur ... disons qu'elle est fidèle à elle-même, Maître Donovan " dit-il avec une légère moue


Madison Lasher. Cette adolescente était une catin qui ne se comportais aucunement selon le statut de son rang. Nestor lui aurait bien donné une bonne fessée pour lui remettre les idées en place ! Mais bon, ce n'était pas son rôle. Le majordome se redressa avant d'ajouter :


" L'état de vos parents ne s'améliorent guère, malheureusement ... "


Ses Maîtres allaient probablement mourir, c'était comme évident. C'était même surprenant qu'ils soient encore en vie. L'homme, qui avait suivi son Maître dans le salon, lui servi à boire avant d'aller lui porter son verre. Hors, Maître Donovan ne semblait pas le voir. Il fixait les flammes du foyer en tournant une lettre entre ses mains.


" Ahem " toussotte t'il pour attirer l'attention


Pas trop poli, mais bon. Il n'était pas né avec un verre de gin dans la main, toujours ! Ha, on cognait à la porte. Nestor déposa le verre sur la table près de Maître Donovan avant de retourner à la porte d'entrée qu'il ouvrit. Et là, sur le seuil de la porte, se trouvais Guenièvre Lakers en compagnie de sa jeune soeur Elaine. Ha. Oui. Le majordome fixa quelques secondes la jeune fille des yeux avant de baiser son regard sur la gamine, qui venait de le saluer avec entrain. Hum.


" Bonjour petite demoiselle "


Il était tout de même poli. Nestor reporta son attention sur l'amie de son Maître, lui fit un léger sourire et ajouta :


" Maître Donovan vient tout juste d'arriver ... mais il a des préoccupations, alors ne le dérangez pas trop longtemps "


Compris ? Maître Donovan n'avait pas besoin de perdre son temps avec une petite amourette. Là. Tournant les talons, le majordome se dirigea vers le salon en laissant le soin à Guenièvre de refermer la porte. Il n'allait pas la servir ! Hey ho !


" Maître Donovan. Miss Lakers et Mosely souhaitent vous voir " annonça t'il en pénétrant dans le salon


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donovan Lasher
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 175
Age du perso : 18 ans
Fonction : Ministère de la Magie, Département de la Justice Magique, Bureau des usages abusifs de la magie
Réincarnation de Salazar Serpentard

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Manoir Lasher :: Un voyage, un retour, des ennuis [Libre]   Dim 28 Jan - 21:34

La réincarnation de Serpentard fixait toujours les flammes tout en jouant avec l'enveloppe de Guenièvre. Il entendit à peine son majordome toussoter pour attirer son attention. À peine. Ça ne voulait pas dire qu'il ne l'entendit pas. Donovan tourna donc son regard vers Nestor, qui venait de poser un verre sur la table près de lui. Le jeune homme le prit machinalement avant de boire une gorgée du liquide alcoolisé. L'état de ses parents ne s'amélioraient pas. Déjà, quand il était parti en voyage, ils étaient presque comateux. La mort semblait la seule issue. Et Do ne voulait pas y penser. Et il y avait sa soeur qui semblait continuer à faire des siennes. Madi était probablement en réaction intense à cause de la maladie de leur parents. C'était de pire en pire depuis le début du mal parental. L'important était qu'elle ne lui revienne pas avec une brioche au four. Donovan, perdu dans ses pensée, allait prendre une autre gorgée quand Nestor revint lui annoncer l'arrivée de Guenièvre et Elaine. Aussitôt, cela lui redonna un souffle d'énergie. Gue ! Ely !

Tout sourire, Donovan déposa son verre sur la table avant de se lever. Tenant toujours la lettre non ouverte de son amie dans la main, le sorcier la rangea rapidement dans sa poche. Il ne voulait pas que Guenièvre voit qu'il ne l'avait même pas ouverte. Il ne voulait pas expliquer qu'il n'avait pas le courage de la lire. Que cela lui aurait fait trop mal. Comme si son souffle se perdait. Il ne voulait pas avouer que la jeune femme lui manquait plus qu'il ne le convenais. Qu'il l'aimais plus que nécessaire. Est-ce que c'était possible, ça ?

" Faites les entrer Nestor ! "


Voyons, pourquoi diable est-ce que le majordome les traitaient en invitées quelconque !? Donovan eu un geste impatient de la main. C'était Guenièvre et Elaine, inutile d'en faire tout un décorum ! Finalement, Nestor se décida à les faire entrer. Donovan afficha aussitôt un immense sourire avant de "se précipiter" sur Elaine, qu'il prit dans ses bras en la faisant tourner un peu. Elaine ! Isabella ! Enfin, bref ... elle !

" Comment va ma petite Elaine à moi ? Tu as encore grandie, ma parole ! Mais arrêtes, tu vas avoir trop de prétendants, là ! "


Il déposa un baisé sur la joue de l'enfant avant de jeter un petit regard vers Guenièvre. Diable ce qu'elle pouvait être belle ! Mais pourquoi, par les culottes de Dumbledore ! Pourquoi est-ce qu'elle était la réincarnation de Godric ? Pourquoi est-ce qu'il était celle de Salazar ? Pourquoi est-ce qu'elle était si jolie, si forte, si intelligente, si tout ? Pourquoi elle lui plaisait et pourquoi est-ce qu'il fallait que ce soit si compliqué ? 

" Salut "


Il devait quand même lui dire quelque chose. Sinon, il aurait l'air impoli. Ou idiot. Ou en tout les cas. Il devait dire plus que salut, sinon il aurait l'air ... heu ... de lui en vouloir pour quelque chose. Et ce n'était pas le cas. Ou si.

" Ça va, le travail ... "


Hum. Ok. Pas fort. Donovan eu un sourire légèrement distant avant de redéposer Elaine au sol.

" Vous voulez quelque chose à boire ? Nestor, servez leur à boire voyons ... ne restez pas là à ne rien faire ! "


Lui, là ! Do lança un regard torve à son majordome. Il fallait mettre les choses au clair. 

" Guenièvre et Elaine sont comme chez elles ici, Nestor. Vous avez intérêt à vous en souvenir "


Nestor devait les considérer comme ... les femmes de la maison, voilà. Au même titre que Madison. Ce n'était pas aussi clairement dit, "comme chez elles" n'était pas "chez elles", mais presque et bon ... en tout les cas. Mieux valait gronder son majordome que devoir regarder Guenièvre et avoir envie de l'embrasser à tout instants. Tout sauf de poser les yeux sur elle. Il allait s'y brûler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
~+ INSTITUT +~
avatar

Nombre de messages : 647
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Manoir Lasher :: Un voyage, un retour, des ennuis [Libre]   Lun 29 Jan - 10:56

Guenièvre regarda avec satisfaction sa petite sœur saluer poliment le majordome, fière de la voir aussi bien élevée, avant de relever un regard légèrement moins amène sur Nestor. Et elle, elle n’avait pas droit au bonjour ? Elle n’était pas assez bien pour le très respectable manoir de l’illustre famille Lasher, hein ?  L’homme venait de lui adresser un léger sourire, et elle n’arrivait pas à déterminer si c’était de la politesse ou de l’ironie. Décidément, elle avait du mal avec le concept de personnel de maison. Ca avait du sens, vu la taille de Black Lake, et c’était certainement mieux que d’exploiter des elfes de maison, mais elle ne se ferait jamais à l’idée que son ami avait des serviteurs là pour gérer ses moindres affaires, y compris ouvrir la porte d’entrée pour lui !

« Donovan est toujours ravi de voir ma sœur, ça lui changera probablement les idées. » affirma-t-elle sur un ton aussi poli que ferme, engagée dans un bref combat de regard avec le majordome.

Merci de dire qu’elles étaient du dérangement ! Franchement ! Quel genre d’amie aurait-elle été si elle n’avait pas été au courant des problèmes de Don ? Elles venaient justement lui remonter le moral !  Bon, elle pensait qu’il était rentré depuis plus longtemps et ne voulait pas le déranger s’il était occupé à gérer des valises et tout le bazard… mais justement, est-ce que s’occuper des bagages n’était pas le job de ce Nestor, hum ? Tenant toujours la main de sa sœur, elle emboita donc le pas à l’homme et le suivit après avoir manœuvré la lourde porte d’entrée d’un coup de baguette. Vraiment, charmant accueil.


Arrivée dans le salon après l’usuel dédale de couloirs, elle lâcha la main de sa sœur et la laissa courir dans les bras de Donovan, observant la scène un peu en retrait. Le salon était propre, mais froid, comme s’il n’avait pas été utilisé depuis longtemps, et un drap recouvrait encore un secrétaire à l’arrière-plan. Du courrier de toute évidence récemment ouvert se trouvait sur la table, à côté d’un verre d’alcool fort. Il n’était même pas 16h30 encore ! Elle haussa légèrement les sourcils, et tourna son regard vers son ami. Il avait maigri, elle avait l’impression. Et les traits fatigués, malgré le sourire qu’il affichait actuellement en embrassant sa sœur. Hum. Oui, elle avait bien fait d’amener Lain’. Visiblement, il avait besoin de se changer les idées.

« Don… »

C’était quoi ce « salut » tout mou ? Elle ne savait même pas s’il parlait de lui ou lui posait une question en mentionnant son travail. Ce qui était certain, c’est qu’il n’allait pas très bien, toujours. Elle haussa un peu plus les sourcils, puis s’avança d’un pas décidé et le prit dans ses bras. C’était son meilleur ami et il allait mal, alors, elle allait le réconforter.

« Mon travail se passe très bien, oui. Enfin, travail… Je ne suis pas encore officiellement autorisée à aller sur le terrain, tu sais, mais les cours à l’institut de formation des Aurors sont excellents. Et toi, tout s’est passé comme tu voulais en Irlande ? »

Elle se recula un peu et entreprit d'enlever son écharpe et dégrafer sa cape. Clairement, si leur hôte les invitait à boire quelque chose, c’était qu’elles ne dérangeaient pas et pouvaient rester.  


« Volontiers, merci. Un café, s’il vous plaît Nestor. Noir. Tu veux un jus de citrouille, Lainie ? »

Elle s’autorisa à adresser un regard au triomphe mesquin au majordome. Ce que venait de dire Don sur le fait qu’elle soit comme chez elle ici la touchait, et elle reporta son attention sur son ami. Elle s’était retenue à grand peine de demander un deuxième café pour lui. Elle aurait voulu pouvoir lui rendre la vie plus facile, mais il était chez lui, il était adulte, et elle ne voulait pas l’humilier. Ses parents étaient actuellement mourants, alors, s’il voulait boire un verre de gin, elle ne pouvait guère le lui reprocher. 

« Je suis désolée de te déranger, je pensais que tu étais déjà rentré depuis quelques jours. Comment vont tes parents ? »

Pourquoi est-ce qu’il évitait son regard ? Il y avait un truc derrière tout ça, sinon, il aurait également répondu à ses lettres. Simplement, elle ne trouvait pas quoi. Ils ne s’étaient pas disputés la dernière fois qu’ils s’étaient vus et… Mince quoi. Ils avaient été tellement proches !  Elle ne comprenait pas cette soudaine distance, alors que plus jeunes, il avait été celui à qui elle pouvait presque tout dire, celui qui comprenait ses moindres états d’âme parce qu’il en avait de semblables. Le seul avec qui elle ose parler en toute confiance des aspects les plus gênants de leurs vies de réincarnations, d’Elaine aussi. Maryna était sa meilleure amie, et Quentin un ami et un conseiller précieux mais Don était, ou du moins, avait été, spécial. Ils se complétaient en quelque sorte, et cette complicité, rendue plus forte par leur initial dédain l’un pour l’autre, lui manquait aujourd’hui. Peut-être bien que devenir adulte signifiait devenir indépendante et ne plus avoir de visions idéalisées de ses amis, mais le résultat lui semblait qu’ils étaient tous bien seuls dans leurs coins.


« S’il y a quoi que ce soit que je puisse faire pour t’aider, tu sais que tu peux tout me demander, n’est-ce pas ? »


Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Mosely
~+ CIVIL(E) +~
~+ CIVIL(E) +~
avatar

Nombre de messages : 30
Age du perso : Présent : 5 ans et demi
Futur : 19 ans
Fonction : Présent : tourner dans les jambes de sa grande soeur Guenièvres
Futur : en année sabatique pour faire du bénévolat !

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Manoir Lasher :: Un voyage, un retour, des ennuis [Libre]   Mer 31 Jan - 5:22

Le Monsieur qui travaillait pour Donovan était poli, lui aussi, puisqu’il venait de répondre à son bonjour. La fillette ne remarqua pas la vague méfiance entre le majordome et sa sœur aînée, trop excitée d’entendre que Donovan était effectivement rentré. Il était là ! Elle aurait couru vers lui à toutes jambes, si Guenièvre ne l’avait pas retenue par la main. Bien, c’était vrai que ce château était grand. Est-ce qu’elle aurait pu se perdre dedans ? Peut-être, mais alors, Tonton Don serait venu la sauver. Et puis, les gens comme Nestor le majordome travaillaient justement là parce que le manoir était très grand, lui avait expliqué Guenièvre, alors, ils auraient fini par la trouver. Elle, elle préférait vivre dans une maison suffisamment petite pour qu’on n’ait pas besoin de gens indiquant le chemin dedans, c’était toujours amusant de visiter Black Lake. Puis, sa sœur disait que Donovan était toujours content de la voir. C’était vrai, ça !  Elle afficha un sourire fier alors qu’enfin ils arrivaient au salon et que Gue libérait sa main.

« Tonton Don ! »

Aussitôt, elle fit courir ses petites jambes pour se jeter dans les bras d’un Donovan visiblement aussi enthousiaste qu’elle, riant aux éclats alors qu’il la faisait tourner dans les airs. Papa disait qu’elle devenait un peu grande pour ça maintenant, mais Oncle Don, lui, la faisait toujours tournoyer ainsi quand ils se voyaient, et elle adorait ça. Elle lui rendit son bisou en entourant son cou de ses bras encore potelés.


« J’ai presque cinq ans et demi, maintenant. » approuva-t-elle, levant joyeusement les cinq doigts de sa main gauche en illustration et les lui collant presque dans le visage. Les demis, c’était important ! « C’est quoi, un prétendant ? »

Lain’ fut un petit peu déçue quand Donovan la reposa à terre, et resta quasi collée à ses jambes. De là où elle était, la tension entre les adultes présents lui passaient pas mal au-dessus de la tête. Est-ce qu’elle voulait du jus de citrouille, ? Bien oui, c’était l’heure du goûter !

« Oh oui ! Et des chocogrenouilles ? S’il te plaît ? » ajouta-elle après un temps de réflexion.

Elaine était complètement fascinée par les sucreries sorcières, et surtout par celles qui bougeaient toutes seules, comme les chocogrenouilles, avec leurs merveilleuses aux couleurs vives. Sa sœur lui lisait les histoires des gens qui étaient marqués dessus, et elle pouvait les garder après, et même les montrer à son papa. Bien, Guenièvre n’aimait pas trop qu’elle réclame des sucreries, mais aujourd’hui c’était spécial, ils visitaient Tonton Don. Et Tonton Don allait céder, non ?  Laughing

« Gue m’a montré l’endroit où ils vendent des baguettes magiques aujourd’hui, tu sais, Oncle Don. C’est vrai que c’est là que vous vous êtes rencontrés ? »

Une raison de plus pour laquelle les branches magiques étaient merveilleuses, puisqu’elles lui avaient apporté Tonton Don ! Un peu lassée par la tournure que prenait ensuite la conversation des adultes, Elaine se détacha enfin des jambes de Donovan, regardant autour d’elle. Tournoyer dans les airs, et toute cette après-midi excitante en général lui avait donné soif. Elle avait hâte que son jus de citrouille arrive ! En attendant… Oh, il y avait un verre d’eau sur la table ! Elle leva le bras pour attraper le verre de gin, qui avait effectivement l’apparence trompeuse et transparente d’eau, et en avala une grande gorgée. Ses yeux s’arrondirent sous la surprise et elle reposa le verre avant de recracher explosivement ce qu’elle n’avait pas encore avalé.

« Ton eau, elle brûûûûle ! » geignit-elle dans un début de sanglot en précipitant vers sa sœur. Ca piquait la gorge et les yeux ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manoir Lasher :: Un voyage, un retour, des ennuis [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manoir Lasher :: Un voyage, un retour, des ennuis [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour d'Algerie . [LiBRE]
» L'île de Gorée
» Obama demissionne...
» Grand retour de Djamila( libre)
» Retour d' Egypte. [ libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Quartiers résidentiels :: Les quartiers luxueux-
Sauter vers: