Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Janvier 2008 : Le téléphone

Aller en bas 
AuteurMessage
Severus Rogue
~+ DIRECTEUR +~
~+ DIRECTEUR +~
avatar

Nombre de messages : 617
Age du perso : 48 ans
Patronus : Biche

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
90/100  (90/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Janvier 2008 : Le téléphone   Mar 30 Jan - 12:59

Le téléphone


31 janvier 2008

Le téléphone est un appareil de communication conçu pour transmettre la voix humaine de manière à pouvoir discuter à distance. L'utilisateur ayant souscrit un abonnement auprès d'une entreprise de téléphonie peut passer un appel à un destinataire également raccordé en composant son numéro attitré, ce qui déclenche généralement la sonnerie de l'appareil de destination. Si la personne appelée décroche son récepteur, une conversation téléphonique peut commencer. Exception faite des appels d'urgence passés à des numéros spéciaux, les appels passés via un téléphone ont un coût, lequel est déterminé par des tarifs d'appels établis en fonction de leur durée et de la localisation du destinataire. 

Un grand nombre d'inventeurs ayant participé de près ou de loin à l'invention et l'amélioration du téléphone, sa paternité fut et est encore l'objet de nombreuses controverses. On notera en particulier :

  • Philipp Reis dans une déclaration à la Société de physique de Francfort-sur-le-Main, prononce le mot « téléphone » le 26 octobre 1861. En 1863, son dispositif expérimental aurait permis de transmettre la voix avec une bonne qualité, quoique d'une faible intensité.
  • L'italo-américain Antonia Meucci aurait fabriqué plusieurs dispositifs téléphoniques entre 1849 et 1870, et déposé un brevet descriptif le 28 décembre 1870. Il aurait confié ses prototypes à Edward B. Grant, vice-président de l'American District Telegraph Company of New York, qui les aurait par la suite perdus dans le laboratoire où travaillait Alexander Graham Bell …
  • Elisha Gray déposa un brevet pour une invention équivalente, le même jour que Graham Bell en 1876, mais deux heures plus tôt que ce dernier. Le brevet de Bell aurait cependant été examiné immédiatement à la demande de son avocat, tandis que celui de Gray ne le fut lui que le lendemain. Tous les procès intentés par ce dernier pour faire reconnaître sa paternité se soldèrent par un avis en sa défaveur, et la paternité officielle de l'invention fut attribuée à Alexander Graham Bell.


Le téléphone a évolué au fil des siècles. Effectivement, à ses débuts, le réseau téléphonique était entièrement manuel. L'appel d'un correspondant était effectué par la procédure suivante :



  • l'abonné décroche le combiné de son téléphone,

  • cette action provoque la chute d'un volet annonciateur au central, parfois l'allumage d'un voyant lumineux,

  • une opératrice répond à l'abonné, note le numéro du correspondant à appeler :

    • si le correspondant dépend du même central, la connexion avec l'abonné se fera en « local »,
    • sinon, l'opératrice appelle une autre opératrice chargée du central de rattachement de la personne appelée.






L'ancêtre des téléphones


[size=14]Par la suite, les téléphones sont devenus automatiques et ils le sont toujours de nos jours. Le téléphone automatique a été inventé par Almon Strowger, aux États-Unis vers 1891. Celui-ci, entrepreneur de pompes funèbres, soupçonnant les opératrices de privilégier son concurrent, voulait éliminer les opérations manuelles lors de l'établissement d'une communication. 

L'intérêt du téléphone automatique est d'appeler directement un correspondant sans passer par une opératrice. L'usager décroche le combiné de son téléphone puis transmet à une machine, à l'aide d'un cadran mobile, la série de chiffres identifiant son correspondant (son numéro de téléphone).

Il est aussi possible aux Moldus d'utiliser le téléphone en dehors de leur domicile, soit par des cabines téléphoniques soit à l'aide de téléphone cellulaire aussi nommée téléphonie mobile. Cette dernière est née dans les années 1950 aux États-Unis. Outre la communication téléphonique classique, le téléphone mobile a développé d'autres fonctionnalités telles que l'envoi de textes courts aussi nommés SMS et l'accès à internet dont nous parlerons dans un autre cours.

Le téléphone automatique se compose historiquement de deux blocs :


  • un boîtier contenant les organes de transmission de la parole, très souvent un système de sonnerie pour signaler un appel et un cadran ou un clavier permettant un dialogue;

  • un combiné qui permet d'échanger les sons de la voix entre les deux interlocuteurs sur la ligne téléphonique. Le bloc combiné est composé de deux parties : une partie microphone qui se place devant la bouche et une partie haut-parleur qui se place à proximité de l'oreille. Le combiné est une invention relativement récente : dans les premiers temps, l'interlocuteur parlait devant une plaque de bois solidaire du boîtier ou, selon le cas, dans un petit entonnoir, en portant à son oreille l'écouteur relié au boîtier par un fil.



Avec l'évolution de la technologie, les téléphones d'intérieur sont désormais sans fil le plus souvent.

Et il n'est pas nécessaire de hurler quand on parle au téléphone. Parlez normalement, nul besoin de rendre votre partenaire sourd.

Des questions ?


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka Covey Black
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 528
Age du perso : 16 ans (13 décembre 1991)
Fonction : 5ème Année à Griffondor - Préfète
Patronus : Occamy

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Janvier 2008 : Le téléphone   Mar 30 Jan - 16:09

Ne pas être parfaitement concentrée pendant l’un des cours du Directeur Rogue était rarement une bonne idée, mais Malka n’avait vraiment pas la tête à l’Etude des Moldus. En fait, depuis la rentrée, elle n’avait pas la tête aux études tout court. Les BUSES avaient beau se rapprocher méchamment, elle avait du mal à se concentrer sur autre chose que le retour inespéré de sa mère… ou plutôt, celui de Ivy Bell. Elle passait beaucoup de temps à imaginer tout ce qu’elle aurait voulu lui dire, élaborant des dialogues complexes dans sa tête. Ce qui allait convaincre Ivy de redevenir Evangeline (comme si c’était un simple problème de volonté !), et tout ce qu’elle voulait raconter à sa Maman pour rattraper le temps perdu. Tout ce qu’elles auraient pu faire ensemble.

A défaut de prendre des notes, la Gryffondor avait au moins griffonné un croquis de téléphone sur son parchemin. Il y en avait eu un comme ça chez elle, chez les Covey, quand elle était petite. Il leur servait à appeler les parents de sa maman, avant leur décès, et il avait un fil en plastic tirebouchonné qui pouvait s’étirer sur une longue distance et finissait invariablement emmêlé. Du bout de la plume, Malka dessina machinalement une série infinie de boucles rappelant le cordon téléphonique, pour encadrer ses quelques notes. Elle avait le regard posé sur Nath. Son petit copain et voisin de table semblait pour une fois plus appliqué qu’elle. Ce qu’elle aurait voulu pouvoir parler de lui avec sa mère ! Lâchant un discret soupir, elle leva sa plume et essaya sans grande conviction de se reconcentrer sur la voix du Directeur Rogue.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Janvier 2008 : Le téléphone
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RAW - 14 janvier 2008 (Résultats)
» Royal Rumble (RAW) - 27 janvier 2008 ( Résultats)
» RAW - 28 janvier 2008 (Résultats)
» Haiti en Marche: discours de Preval du 1er janvier 2008
» Discours du president Preval, 1er janvier 2008 aux Gonaives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: Les Salles de Cours :: Les Cours Optionnels :: Études Moldues-
Sauter vers: