Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Festivites et amities

Aller en bas 
AuteurMessage
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
~+ CAMARISTE +~
avatar

Nombre de messages : 2191
Age du perso : 29 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions: 2 240 164
Inventaire:

MessageSujet: Festivites et amities   Mar 1 Mai - 13:22

(Desolee pour les accents, je suis sur tablette, mon ordi etant encore hs)

1 mai 2008

Ces derniers jours avaient ete des plus emotifs. Effectivement, non seulement les sorciers avaient-ils ete appeles aux urnes, mais l'election ministerielle etait passe a l'histoire. Jamais une situation semblable ne s'etait produite de memoire de mages. Une egalite au premier tour forcant la tenue d'un deuxieme passage aux urnes. Puis, l'election serree par une seule voix de la plus jeune ministe de la magie de l'histoire, j'ai nommee ma meilleure amie Jenni Malefoy. J'avais eu bien du mal a taire ma joie cette soiree la. Un peu plus et je lui avais saute dessus ! J'avais dut faire preuve de bonne volonte princiere pour parvenir a me contenir, mais mon sourire avait exprime toute mon bonheur de lui-meme. Bien entendu, remporter les elections par une voix avait cause des remous et Seraphin Williams avait demande un recomptage. Normal compte tenu de la situation. Le recomptage effectue avait une nouvelle fois consacre Jenni ministe. Depuis, je n'avais que tres peu vu mon amie, qui etait demande partout pour diverses entrevues. C'etait la folie ! Ce soir, cependant, Jenni ferait une petite pause car elle serait la vedette de la fete. Une nomination semblable, ca se fetait ! Surtout que nous avions trois choses a feter. Trois ? Bien sur. La nomination de Jenni,  celle de mon frere Augustus et ma grossesse. Grossesse que j'avais voulu tenir secrete jusqu'apres les elections afin de ne pas faire ombrage a la campagne electorale de ma meilleure amie. Une grossesse princiere,  voyez-vous aurait signifiee un travail supplementaire pour Jenni au sein de l'elyseum ce qui aurait put nuire a sa campagne. Par consequent, meme Ludwig ne savait pas qu'au fond de mon ventre grandissait un enfant que j'esperais etre fille. 

Debout dans ma chambre, je terminai de me vetir d'une robe bleue nuit et blanche. Je relevai mes cheveux, me regardai dans le miroir quelques instants, puis sortie de ma chambre pour me diriger dans la salle de bal. Tout devais etre parfait ! Tous les membres de l'ordre etaient invites, nos anciens professeurs et camarades de Poudlard aussi. Je n'avais pas vu plusieurs depuis la fin de l'ecole. J'avais aussi, evidemment, invite toute la famille et fait ramener mes enfants specialement de Poudlard. Jenni etait la marraine de Tamarah apres tout et elle etait importante pour l'ensemble de mq progeniture. Il y avait aussi mon parrain et ma marraine. Mon parrain boudais justement dans son coin en regardant les employes terminer les preparations.

《Prends toi donc un verre au lieu d'afficher une tete de nain de jardin》dit-je a Lucius tout en donnant un bqise rapide sur la joue de Narcissa

《As te voir, on dirais que tu as perdu tes elections .... souris, une Malefoy dirige le Ministere 》

Je terminai ma tirade avec un bref sourire roguerien avant de me diriger vers la table des encas. Bon sang ! Ou etaient les canapes en forme de sigles du ministere ? Ne me dites pas que les cuisiniers avaient omis de les confectioner !


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/coachingcoccinelles.com
Jenni W. Malefoy
~+ MINISTRE +~
~+ MINISTRE +~
avatar

Nombre de messages : 349
Age du perso : 30 ans (22 mars)
Fonction : ¤ Ancienne Auror Confirmée experte en Magie Noire
¤ Enseignante à l'Institut d'Auror
¤ Prévôt Camariste de Londres.
¤ Mère d'un petit Ewan Cygnus Malefoy né le 05.02.2007.
¤ Membre de l'Ordre du Phénix
¤ Ministre de la Magie depuis le 26.04.2008
Patronus : Augurey depuis Juillet 2007

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
86/100  (86/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Festivites et amities   Mar 1 Mai - 16:38

Citation :
Soirée du 1er mai 2008
Londres – Village de Westmacott – Château Royal



On peut dire que ses derniers jours ont été éprouvants mais je suis toujours debout. J’avais passé tout ce temps à répondre à diverses réunions et meetings qui incombe mon nouveau poste. Car oui, même si j’ai toujours autant de mal à le réaliser, je suis devenue Ministre de la Magie grâce aux Sorciers et Sorcières du Royaume-Uni. Pourtant, la confirmation a été validée il y a déjà plusieurs jours. J’en suis encore toute excitée et j’avais hâte de développer mon programme qui semblaient donc réalisable pour tout le monde. J’étais peut-être novice dans la politique mais je savais comment je voulais m’occuper de tout ça. Je ne suis pas une prodige pour rien. Ma nomination à ce poste tend à montrer que je n’échoue jamais. Cependant, il ne faut pas croire tout ça. J’ai eu mon lot d’échec et la prudence m’a forgé avec l’expérience. De plus, je peux compter sur des Aurors sélectionnés par Alastor Maugrey en personne afin d’assurer ma sécurité et celle de ma famille proche : Drago, mon époux, et mon fils, Ewan. Malheureusement, je ne serais pas surprise si Ludwig me demande de dépêcher des vampires à affilier à ma garde personnelle comme cela a été le cas avant. En effet, en tant que Prévôt, la garde personnelle même si elle est bien plus petite que la garde royale, fait partie de mes avantages. J’avais donc tenue à me montrer sous mes meilleurs jours même si cela n’a pas forcement été vrai. Avec un nouveau planning chargé, je devais arrangé mon temps entre mes fonctions de Ministre, mes fonctions de Prévôt et mon rôle d’épouse et mère. Là, je commençais à m’arracher les cheveux. Peut-être, devrais-je penser à me retirer d’un poste temporairement. Mais lequel choisir ? Celui de Ministre ? Certainement pas. Je venais d’obtenir ce poste alors je n’allais tout de même pas me retirer.

Une chose est sûre, c’est que le tout nouveau directeur du Département de la justice Magique avait reçu en main propre de ma part une démission temporaire de mon poste d’Auror le temps de mon mandat à la tête du Ministère. Normal après tout… Concernant mon statut d’enseignante, je comptais finir l’année scolaire avant de transmettre une démission temporaire durant la durée de mon mandat en tant que ministre. Durant ses derniers jours, j’avais participé à plusieurs meeting avec le Premier Moldu, la Reine d’Angleterre mais j’ai aussi répondu présente pour la Gazette afin de répondre à leurs questions toute aussi vicieuses les unes des autres. Ce journal mérite bien sa réputation de journal pernicieux. Il faut dire que Rita Skeeter sait faire comprendre son point de vu sans le dire ouvertement mais c’est une chose qui ne marche pas avec moi. Loin de là… A chaque fois, j’ai été accueillie avec les honneurs et les discussions que j’ai eu avec le Premier Ministre ont été assez plaisant allant même dans le sens de mon programme. Malgré mes journées chargées, je me suis toujours arrangée pour rentrer à la maison tous les soirs afin de rassurer mon époux et m’occuper de mon fils. J’en ai fais une promesse.

Mais ce soir-là, il y avait d’autres projets que de rester à la maison. Alors que Drago et moi, on se préparait pour la soirée, j’entends mon fils et je vais immédiatement m’occuper de lui. Il reste ma priorité. Il est vrai que notre mariage est la conséquence de ma précédente grossesse mais je me sentais à l’aise dans mon rôle de mère et d’épouse. Peu de temps après, Drago nous rejoint et il s’occupe d’Ewan le temps que je finisse de me préparer. Le remerciant en déposant un baiser sur le front, je file à la salle de bains afin de terminer mon maquillage. Moins de dix minutes après, j’étais prête et il ne restait que les derniers détails avec Ewan avant que nous nous rendions au château VanHolsen où on avait organisé quelque chose en mon honneur et en celle de mon beau-frère, Augustus, devenu Ministre de la Justice Magique. On quitte alors la maison almors que je porte une magnifique robe de soirée rouge et nude. Bien sûr, je tente de rester élégante afin de rester moi-même. Car même au travail, je m’habille simplement mais avec élégance et je ne passais jamais inaperçue. D’un coup de baguette et tout est fermé.

Puis nous transplanons tous les deux à proximité du domaine vampirique de Londres. Drago me dit qu’il n’est jamais rassuré lorsqu’il doit venir en ce lieu et je le rassure en lui disant qu’il n’a rien à craindre. Après tout, c’est moi qui m’occupe de la sécurité ici et même si je vais probablement être obligée de donner les consignes à mon bras droit, j’en ai tout de même la responsabilité et je l’aurais jusqu’à ce qu’on me nomme à un autre poste. Mais cette décision, il n’y a qu’une seule personne qui peut la prendre et il s’avère que je suis proche de cette personne. Arrivant sur place, je remarque qu’un petit groupe de vampire nous attendait et le responsable du groupe s’approche de moi avant de me dire qu’il est chargé de nous escorter jusqu’au palais. En temps normal, je n’ai pas besoin d’escorte mais pour la population, Drago est un humain qui ne devrait pas traverser le village alors c’est surtout pour lui et pour le rassurer que j’ai accepté cette mesure de sécurité supplémentaire. Nous suivons donc notre escorte jusqu’au palais. Cheveux coiffés en conséquence, je regarde autour de moi et je fais signe à la population qui est elle aussi conviée à cette soirée. Je suis relativement populaire auprès de la population vampire et je me sentais réellement bien avec la population. Je ne suis pas un membre de la famille royale mais j’avais des responsabilités que je compte bien assumer jusqu’au bout. Arrivant au palais, nous nous séparons car je devais passer par mon bureau afin de récupérer quelque chose. Je confie donc l’escorte à mon époux et je confie mon fils à mon époux qui va prendre soin de lui. Je n’en ai pas pour bien longtemps. Déposant un baiser sur le front de mon fils âgé d’un an, je souris et je laisse l’escorte accompagné mon époux jusqu’à la salle de bal où se déroule la soirée.

Quant à moi, je me mets en route vers mon bureau où je devais récupérer quelque chose. Cela n’a rien de secret mais je tenais à mettre mon programme loin des yeux et des oreilles de la communauté et je n’avais pas trouvé meilleur endroit que mon bureau dans ce palais. Pour de nombreuses personnes, je n’y suis jamais rendant ce lieu tout à fait approprié pour ça. Croisant les gardes au passage, j’ai le droit au salut habituel et je leur fais signe. Il est vrai que je suis très proche de la famille royale mais cela ne fait pas de moi quelqu’un d’indispensable pour la communauté vampire de Londres. Le prince et ma meilleure amie sont bien plus importants. Après tout, je suis une vampire comme une autre même si pour certains anciens, je grimpe les échelons trop rapidement alors que je suis encore un nouveau né pour eux. L’évènement avec Faussecreth l’a prouvé et m’a remotivé à apprendre à me contrôler dans toutes les situations. Mais peut-être, devrais-je ne parler avec mon amie et /ou son mari. Comment réagirait-il si je venais à lui avouer que j’ai bien failli tuer une innocente ? Ces dernières années, il semblerait que j’ai la fâcheuse tendance à aller à l’encontre des règles pour le plus grand malheur de Ludwig qui a une confiance aveugle en moi. Mais à force de jouer avec le feu, je finirais par en perdre la vie. Ce n’est pas parce que je suis Vampire que je suis invincible. Je ne suis juste pas toucher par la vieillesse, la maladie ou encore le poison mais je peux mourir de blessures ou encore par manque de sang. Arrivant à mon bureau, je prends ce que j’ai à prendre avant de refermer derrière moi. Puis direction la salle de bal. Marchant dans les coursives, je montre un vrai sourire.

Il ne m’a fallu que quelques minutes pour rejoindre la salle principale de la soirée où la garde royale n’hésite pas à signaler mon arrivée et à me nommer par l’ensemble de mes titres pompeux… Voilà ce qu’on peut entendre dans la dite salle qui est alors pleins d’invités et de personnels en charge de s’arranger de ne jamais rien laisser vide. Trois coups sont alors tapés sur le sol à proximité de la porte par laquelle je suis arrivée attirant ainsi l’attention de tous les convives. Je déteste ça… Et j’en ai à la pelle. Je soupire alors que j’entends la liste de mes titres qui sont à rallonge. Je jure que si je pouvais me débarrasser de ça, je le ferais avec plaisir. Restant derrière la porte, je prends une grande inspiration avant que les portes s’ouvrent alors que le garde annonce mes titres légaux au sein de la communauté vampire et sorcière. Mais quelle plaie. « La très honorable Vidame de Westmacott, Protectrice de la Garde Royale, Prévôt de Londres et Esquire de la famille royale, Jenni Malefoy ». Je vous jure, je déteste ce genre de formalité à la con. Alors que j’apparais non loin de la communauté, je montre un sourire avant de m’incliner. Je voulais m’effacer et je voulais me mêler à la foule et me faire oublier. Que je déteste les titre pompeux de la sorte mais lorsqu’on fréquente la haute société il faut un minimum de noblesse. Je n’ai pour ainsi dire aucune noblesse dans le sang mais le reste est venu avec le temps. Et je les aurais brûler. Rejoignant tout le monde, je me faufile dans la fil espérant que l’on me laisse tranquille le temps d’une unique soirée. Pourtant, je dois m’y habituer car je risque de devoir participer à plus d’une durant mon mandat. Du coin de l’œil, je finis par remarquer Julianne qui semble se tenir prés des encas. Je souris dans le fond avant de m’arrêter prés d’elle.

« - Alors la gourmande, tu as déjà faim ? »

Je l’accueille avec un immense sourire avant de venir lui faire câlin lorsqu’elle aurait le main libre. Cela fait quelques jours que je ne l’avais pas vu et je n’avais pas honte de serrer son altesse dans mes bras. Notre profonde amitié date de bien avant son mariage avec Ludwig. Puis, je la lâche avant de la regarder joyeusement.

« - Comment vas-tu ? »

Il y avait peut-être d’autre personne que je connais comme mes beaux-parents mais je ne les ai pas encore vu. Sinon, je serais aller les saluer joyeusement. Il doit y en avoir d’autres encore. Mais cette soirée aura peut-être l’effet boule de gomme et autres surprises du genre. En ce qui me concerne, je ne compte pas passer des heures à cette soirée car la fatigue finira à un moment ou à un autre par me rattraper. Mais pour le moment, je me sens horriblement bien et dans mon élément auprès de ceux qui ont toute mon attention depuis des années.


I'm scared, I'm terrified♒︎ Since you came into my life, everything has changed. I ended up attaching myself to your presence. I may never tell you but I ended up learning what you are and who you are. I need you, I love you, Drago !


Dernière édition par Jenni W. Malefoy le Lun 21 Mai - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius malefoy
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 176
Age du perso : plus de 40 ans
Fonction : Mangemort
Patronus : Corbeau

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Festivites et amities   Jeu 3 Mai - 10:39

Lucius avait été élu sans opposition aux affaires magiques internationales. Cela l'avait temporairement plongé dans une fierté manifeste. Temporairement, puisque la Gazette du Sorcier s'était empressé de ramener cette histoire des Deux Grands et ses liens avec les Mangemorts et ce dans le but ouvertement avoué de nuire à sa réputation. Premièrement, il avait été possédé d'accord ? Et acquitté de toutes charges par la suite. Deuxièmement, personne n'avait jamais put prouver quoique ce soit concernant son passé de Mangemort. Personne. Il allait poursuivre le journal, tiens ! Nous verrions bien qui serait traîné dans la boue ! Sa fierté d'avoir été élu avait aussi été terni par la lutte serrée entre Williams et celle qui devait obligatoirement appeler sa belle-fille. Pourquoi était-ce si serré ? Ce n'était pourtant pas difficile de voir qui était le meilleur candidat ! Oui, le meilleur. Parce que non, Lucius n'avait pas voté pour Jenni. Il n'était pas cinglé ! Il n'avait strictement pas envie d'avoir sa belle-fille comme patron. Pas du tout. Obéir à Jenni ? Jamais ! Il avait donc voté à deux reprises pour Williams, mais cet idiot s'était quand même fait battre. Bon sang ! Ça n'allait pas du tout. Le sorcier avait donc dû afficher un air semi heureux devant la joie de son épouse et de son fils. Ouais, ouais. Si cet imbécile avait sut boire on n'en serait pas là ! Et dire que, jadis, il avait eu des aspirations pour son fils unique. C'était lui qui aurait dût être Ministre de la Magie. Au lieu de ça, il était l'époux de la première dame, son petit caniche. Ha bravo, Drago ! 

Non, Malefoy n'était pas heureux de se trouver ici, dans ce château peuplé de créatures dangereuses qu'on aurait dut éradiquer depuis longtemps. Il avait beau se trouver dans la demeure de sa filleule, il ne se sentait pas à l'aise et n'avait pas envie d'être présent. Pourquoi il le serait au juste ? Morose, il était appuyé contre un mur et il regardait ce que Julianne considerais comme du personnel. Vraiment n'importe quoi. Bien vêtu tout de même pour l'occasion - un Malefoy avait de la classe - le sorcier se redressa à l'arrivée de sa filleule, qui releva aussitôt son manque d'enthousiasme.

" Ouais, c'est ça " glisse t'il d'un ton acerbe

Il reporta ensuite son attention sur une des portes de la salle où venaient de se faire entendre des coups. Un vampire y alla ensuite de l'élocution des titres pompeux de Jenni, qui devait à coups sûrs s'en sentir très fière. Lucius, lui, gromella quelques paroles sournoises tout en affichant un air presque las. Mais oui, mais oui ... Voilà la sainte de toutes les saintes, oui. Bon. Qui s'en fouttais ? L'homme n'applaudit pas l'entrée de sa belle-fille malgré les regards noirs de Narcissa. Non, il n'applaudirait pas ! Non !

" Elle ne viens même pas nous voir, tu vois ... On se fait ignorer par notre Ministre de belle-fille. Si ça se trouve, Narcissa, Ewan n'est même pas de Drago "

Et voilà. Ce serait parfaitement le genre de Jenni de piéger son fils juste pour grimper dans la hiérarchie sociale. Cette fille était pourrie d'ambition. Lucius renifla un peu avant de se tourner vers Drago, qui venait de les rejoindre. 

" Bonjour fils. Pas trop diminué par l'aura de ta femme, j'espère "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa Malefoy
~+ CIVIL(E) +~
~+ CIVIL(E) +~
avatar

Nombre de messages : 20

MessageSujet: Re: Festivites et amities   Jeu 3 Mai - 20:04

(Franchement, Lucius !!)

Narcissa était aux anges. Non seulement Lucius avait-il obtenu un poste de choix au ministère, mais sa belle-fille avait été élue Ministre de la Magie. Ministre ! Oui, la sorcière était fière. Peu de femmes de son rang pouvaient se vanter du choix judicieux d'épouse de son fils, non ? Puis, la blonde aimait bien Jenni. Si Drago l'aimais, pourquoi elle aurait eu à en redire ? Donc, contrairement à Lucius, elle avait accueilli la nouvelle avec plaisir. L'annonce de cette petite soirée, par contre, lui faisais moins plaisir. Venir chez les vampires ? Mais pourquoi ? La fête pouvait très bien avoir lieu au manoir Malefoy. Sa filleule lui avait assuré sa sécurité, mais quand même. Ça donnait froid dans le dos.

La blonde femme se tenais debout près de son époux, quand Julianne arriva. Elle reçu sa filleule avec un sourire chaleureux avant de répondre à son bisou. Voyez sa classe ! Ha, Severus avait bien joué son jeu pour placer sa fille. 

" Ne dit pas n'importe quoi, voyons ! Ton parrain à voté du bon côté ... "

Mais oui, voyons. Non ? Narcissa interrogea Lucius du regard, cherchant son approbation. Allez, qu'il confirme l'énormité des paroles de Julianne ! Elle allait ouvrir la bouche pour lui dire de vive voix lorsque des coups furent frappés. Un genre de garde annonça ensuite l'arrivée de Jenni. Évidemment, Cissy fut noblement fière des titres exposés et elle applaudi l'entrée de sa belle-fille comme il se devait. Lucius, lui, demeurait stoïque.

" Lucius ! Penses à ce que diront les autres "

Des plans pour que les mauvaises langues se fassent aller. Lucius Malefoy qui n'applaudissait pas sa belle-fille et Ministre de la Magie. Le pire, toutefois, restait à venir.

" Lucius, elle a plusieurs gens à voir et ... "

" LUCIUS ! "

Mais, qu'est ce qu'il disait là ? Il plaisantait ou quoi ? Narcissa lança un regard outré à son époux avant de se retourner en direction de son fils et de son petit-fils, qui venait de les rejoindre. Espérons que Drago n'est rien entendu ! La femme dit un sourire tendre à son fils unique avant de prendre Ewan dans ses bras. Il était si mignon !

" Comment va le petit dragon de Mamie ? " lui demande t'elle en embrassant ses doux cheveux

Que Lucius ose encore une fois dire des âneries et elle allait lui montrer de quel bois se chauffait une Black ! Non mais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1707

MessageSujet: Re: Festivites et amities   Lun 21 Mai - 10:21

Augustus & Aetha Rogue


Il ne savait pas trop pourquoi il s'était lancé dans cette aventure rocambolesque. En fait, oui. Il voulait se tirer du château de Versailles ! Disons qu'Augustus n'appréciait pas trop les rouages de la principauté. S'asseoir sur un trône, glander et prendre des décisions de singe, bien peu pour lui. Quand il avait épousé sa cousine Aetha, il n'aurait pas cru que sa vie deviendrais aussi insipide. En tout les cas, pour lui. Tout ce qu'il voulait, c'était que Irisse grandisse pour enfin prendre le trône. Aetha et lui allaient alors pouvoir vivre normalement. Donc, pour se sortir un peu des royautés, il avait décidé de prendre d'autres responsabilités au Ministère de la Magie de Londres. Son travail d'avocat de la couronne ne lui suffisait plus. Il avait donc posé sa candidature au poste de directeur de la justice magique, sans trop d'espoir. Effectivement, comment aurait-il put espérer gagner face à James Potter ? Bien, par les poils du cul de Merlin, il avait gagné ! Il était maintenant directeur de la justice magique. Et, évidemment, Julianne avait décidé qu'il fallait fêter ça ! Et, évidemment, Aetha avait décrété que c'était une excellente idée. Et, encore évidemment, ses soeurs avaient toutes emboité le pas avec des airs d'extases. Merlin. Les filles et leurs idées de dingues ! Bref. Augustus se trouvait tout endimanché derrière les portes. Il se tenait debout juste derrière Jenni, qui venait tout juste de se faire présenter. Le jeune homme avait arqué un sourcil rempli de sarcasme avant de lancer un regard en biais à Aetha. Les mondanités. N'importe quoi.

'' Mesdames, Messieurs, le Prince des vampires carmaristes de Paris; avocat de la couronne et nouveau directeur de la justice magique, accompagné de la Princesse des vampires de Paris et ancienne Ministre de la Magie d'Angleterre son Altesse Royale Aetha Rogue, voici son Altesse Royale Augustus Rogue ! ''

Augustus eu un genre de sourire crispé à l'énoncé de ses titres. Okay. Oui. Bon. Son sourire fut remplacé par un air quelque peu gogenard avant que les portes ne s'ouvrent. Amusons-nous, tiens ! Il afficha un sourire aimable avant d'envoyer la main un peu à tout le monde, tiens ! Haha. Mais bon ... Aetha n'eut pas trop l'air de trouver ça amusant, parce qu'elle venait de lui foutre un petit coup de coude.

'' Quoi ? Je salut, je suis poli ! '' murmure t'il à son épouse
'' Ouais ... nous sommes au rugby, Augustus ''

Le jeune homme eu un petit rire avant de se diriger vers un des invités de sa soeur, qui venait de lui offrir ses félicitations. La fête était terminée. Il était temps de reprendre son sérieux.

***

Alastor Maugrey


Grand Dieu de Grand Dieu !!! Sa protégée avait remporté les élections et Maugrey était sacrément content. Comment ? Si Jenni avait gagné, sa voulait dire que lui avait perdu ? Mais et après ? Il ne voulait même pas du poste, de toute manière ! Pourquoi il ... taisez-vous ! Ne posez pas de question et vous n'aurez pas Maugrey sur le dos. Et vous ne voulez pas avoir Maugrey sur le dos, croyez-moi.

L'Auror se trouvais parmi les invités et ça le rendais nerveux. Les vampires. Il ne faisait pas confiance aux vampires. Vigilance constante avec ces suceurs de sang ! On ne savait jamais. Il fallait se méfier des crocs un peu trop pointus. Alastor n'allait pas être dupe, ho que non ! Il était prêt à agir aux moindres mouvements suspects. Et si un des vampires voulaient intenter à la vie de la Ministre de la Magie ? Hein ? Elle était une vampire aussi ? Bha, qu'importe ?! De la merde avec ces idées folles ! Les vampires étaient des vampires. Vigilance constante ! Point barre. Son oeil magique roulait dans tous les sens et son air était hors de tout doute celui d'un sorcier qui soupçonnait tout le monde même sa mère. Quand Jenni fit son entrée, il l'applaudit brièvement avant de s'approcher d'elle ''en catimini''. Il savait être discret. Ouais. Il arriva derrière elle et hop ... il lui chippa le petit canapé des mains juste avant qu'elle ne le prenne.

'' Vigilance constante ! ''

Sur ces mots, il enfourna le canapé dans sa bouche sans trop de manière. Fallait goûter. Hey ho. Tout d'un coup que le canapé, là, y'était empoissonné ? Hum ? L'Auror avala la nourriture tout en plissant un peu son oeil. Oui, son oeil. Parce que son oeil magique, bha, y plissais pas. Normal. C'était un oeil de verre ! Inculte ! Bon, il ne tombais pas. Lui, pas son oeil.

'' C'est bon, Madame la Ministre. Vous pouvez manger, c'pas empoisonné ''

Il fit un genre de signe de tête en direction de Julianne, genre ''allo'', avant de se remettre à regarder tout le monde d'un air de chien sur ses gardes. Protéger la Ministre de la Magie, Grand Dieu ! Aggrrrrrr ! Personne n'allait l'approcher sans lui passer dessus. Vigilance constante ! 

(Hahaha, Maugrey est timbré)

***

Minerva McGonagall


La vieille dame était très heureuse d'avoir été invitée à la fête. Revoir ses anciens élèves étaient toujours, pour elle, un véritable plaisir. Même si elle se trouvais maintenant entourée de vampire, elle se sentais parfaitement à son aise dans sa tenue de soirée. Pourquoi aurait-elle été nerveuse ? De un, elle était en sécurité ici. Jamais Julianne n'allait laisser sa bande de vampires l'attaquer. De deux, elle était une ancienne Griffondor et l'ancienne fière directrice de cette somptueuse maison. Des vampires ? Pas de quoi en faire tout un plat ! La sorcière sirotais donc un petit verre de punch quand un des gardes annonça l'arrivée de Jenni. Un sourire fier s'accrocha à ses lèvres et Minerva se mit à applaudir avec une joie non contenue son ancienne étudiante. Évidemment qu'elle était fière ! Jenni avait été une excellente élève de Griffondor et il s'agissait d'une sorcière et d'une femme merveilleuse. Devenir Ministre de la Magie à un si jeune âge était remarquable. McGonagall l'applaudit donc avant de faire de même avec Augustus Rogue, sa fierté n'en étant pas moindre. Ses anciens élèves la rendait fière et venaient lui prouver qu'elle avait fait un excellent travail. La vieille dame se disait même qu'elle pourrait sortir de sa retraite ! Non, pas tant que ça ! Souriante, elle cessa d'applaudir pour se frayer un chemin en direction de Jenni. Bon. Maugrey !

'' Cessez d'être aussi coincé, Alastor ! Il y a des Justicars partout pour assurer la sécurité ... '' dit-elle en pinçant un peu les lèvres

La femme se tourna ensuite vers Jenni -- non sans repousser un peu Maugrey qui tentais de lui faire ''prouver son identité Grand Dieu'' -- avant de lui sourire :

'' Félicitations, Miss ... je veux dire, Madame Malefoy. Je suis très fière de vous et ... Alastor ! ''

Minerva décocha un regard noir en direction de Maugrey, qui venait de lui foutre une glace à l'ennemi sous le nez. N'importe quoi !

'' Voulez-vous cessez vos idioties ?! ''

***

Drago & Ewan Malefoy


Youhou ! Jenni avait gagné ! Oui, Drago était très fier de son épouse et, en toute honnêteté, jamais il n'aurait cru ça à l'époque de Poudlard. Si on lui avait dit qu'un jour, il allait se lier avec Jenni Ange, jusqu'à aller jusqu'à lui faire un bébé, l'épouser et finalement développer des sentiments pour elle, il vous aurait rit au nez. Ou il vous aurait crut fou. Jenni Ange ! Cette espèce de bouse de Griffondor qui se pensait si douée et au dessus de tout ?! Non et non ! Mais oui, finalement. Merci au whisky pur feu. Et il ne regrettais rien. Rien du tout. Drago fut avec elle jusqu'au temps ou elle dut être présentée. Il avait embrassé sa femme avant de prendre leurs fils dans ses bras. Puis, après qu'elle eu fait son entrée, il avait emprunté un petit couloir connexe pour entrer silencieusement à son tour dans la salle. Dans ses bras, Ewan poussait de petits cris tout en s'agitant, sa petite voix haut perchée appelant sa mère.

'' Maman est occupée, Ewy. Viens, allons voir Mamie et Papie ''

Et heureusement pour son père, Drago était trop loin pour entendre ses commentaires déplacés ! Bref. Il arriva près de ses parents et, une fois sur place, il laissa son fils à sa mère. Pas le choix, Ewan venait presque de se jeter en dehors de ses bras en hurlant un Maaaaammiiieeeee digne d'un scroutt en mal de laitue. Le jeune homme, les bras ainsi débarassés, leva son regard vers son père qui venait de lui balancer quelques phases légèrement ironiques. Bon.

'' Je suis très fier de Jenni, Père. Je vous remercie de faire de même ''

Il eut un bref sourire avant de tourner son regard pour chercher sa femme des yeux. Elle se trouvais avec Julianne et Maugrey semblait se donner en spectacle. Pauvre type ! Ha, il ne lui pardonnais pas encore de l'avoir transformé en furet ! Une espèce de taré pareil ne devrait pas travailler au Ministère ! Et il venait de voler le canapé de Jenni, en plus !

'' Pauvre con ... ''
'' 'auve con ! Hihihi ! ''
'' Ewan ! On ne dit pas ça ! ''

Hey boy. Heureusement que Jenni était trop loin pour avoir entendu ça ! Elle était trop loin, non ?


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
~+ CAMARISTE +~
avatar

Nombre de messages : 218
Age du perso : 32
Fonction : Prince des Vampires Camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Crapeau (ouais, riez)

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
81/100  (81/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Festivites et amities   Sam 9 Juin - 21:46

(Haha, Maugrey  geek)

Au départ, Ludwig n'avait pas vu d'un très bon oeil l'envie de Jenni de se lancer en politique. Après tout, comment pourrait-elle prendre charge à la fois du Ministère de la Magie de l'Élyséum ? Le vampire savait pertinemment qu'il allait devoir la remplacer et, croyez-le, les éléments assez fiables pour prendre des postes d'importance, ça ne courrait pas les rues. L'idée de Jenni était donc, pour lui, source de problèmes. Puis, devant l'enthousiasme de son épouse, le Prince VanHolsen n'avait put que se montrer tout aussi enthousiasme -- ou en tout les cas, supportant. Maintenant que Jenni avait remporté les élections pour devenir Ministre de la Magie, il allait devoir prendre une décision. Il serait surprenant que la meilleure amie de sa femme puisse poursuivre son rôle de Prévôt. Comment le pourrait-elle ? Bon, pour le moment, ce n'était pas nécessaire d'y penser. C'était la fête. Jenni le méritais. Sans compter que Augustus avait lui aussi remporté son élection ! Deux raisons pour se la couler douce. Souriant, Ludwig passait d'invités en invités, offrant ses salutations et la bienvenue à tous. Il demeura silencieux pendant les présentations et, comme tout le monde, il applaudit les gagnants. Il se remit ensuite en marche entre les individus avant de se rendre près de son beau-frère à qui il donna une tape dans le dos.

'' Toutes mes félicitations, le beau-frère ! ''


Il lui tendit une coupe de champagne avant de se tourner vers Aetha, à qui il sourit.

'' Je crois que ton pouvoir déteint, Aetha ... Augustus à envie de passer des heures à éplucher des dossiers ennuyants ''


C'était vrai, quoi ! Ce devait être d'un ennui total de se trouver derrière un bureau à lire des dossiers juridiques pour quoi donc ... diriger un département d'avocats et de juristes. Ha oui, il fallait approuver les lois et les décisions aussi. Pfff. Il aimait mieux son rôle ! Ludwig décocha un petit clin d'oeil à Augustus avant d'ajouter :

'' Si tu t'ennuis trop, passes au château ... on boira un brandy pour te remettre les yeux en face des trous ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenni W. Malefoy
~+ MINISTRE +~
~+ MINISTRE +~
avatar

Nombre de messages : 349
Age du perso : 30 ans (22 mars)
Fonction : ¤ Ancienne Auror Confirmée experte en Magie Noire
¤ Enseignante à l'Institut d'Auror
¤ Prévôt Camariste de Londres.
¤ Mère d'un petit Ewan Cygnus Malefoy né le 05.02.2007.
¤ Membre de l'Ordre du Phénix
¤ Ministre de la Magie depuis le 26.04.2008
Patronus : Augurey depuis Juillet 2007

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
86/100  (86/100)
Gallions:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Festivites et amities   Dim 10 Juin - 18:26


Il est vrai qu’on a longtemps considéré que je me pensais au dessus de tout alors que cela n’est pas vrai. Cependant, les années ont passées et j’ai aussi évolué. Oui, il est tout aussi vrai que si on m’aurait dit que je serais mariée à un certain sang pur, imbu de sa petite personne et qui se croyait le centre du monde, j’aurais aussi bien rit. Cependant, on a tous changé et aujourd’hui, qu’on le veuille ou non, je suis liée à lui et nous avons même une famille. Bien sûr, j’ai dû apprendre de lui alors qu’il est éloigné de ces parents. Drago a toujours été quelqu’un de fils à papa sauf qu’il comprend depuis notre mariage et notre installation commune que la vie est différente. Je le trouve changer depuis qu’il a accepté de prendre le poste de professeur de Potions. Je suis quand même fière de lui car finalement, il avait besoin de ça pour appréhender la vie à sa façon. Loin de moi l’idée de le manipuler et je n’ai pas eu besoin d’en parler avec lui. Je l’ai juste encouragée à prendre le poste et il semblait bien plus heureux maintenant. Cela fait maintenant presque deux années que je suis mariée à Drago et pourtant, je n’ai pas à me plaindre de la vie que je mène.


Il est vrai qu’il ne lève jamais la voix et il n’a pas besoin. Il arrivait que je rentre tard et il m’a toujours attendu et même s’il aurait voulu que je change de profession, il ne m’en a jamais parler. Je suis Auror depuis de nombreuses années mais je n’avais pas de famille. Or, j’ai quand même un fils en bas âge et un mari avec qui on a finalement trouvé un terrain d’entente commun. Il est vrai qu’au début, il n’y avait aucun sentiments mais nous avons appris à nous connaître et à faire sauter les barrières qui existaient entre nous depuis l’époque de nos études. Nous nous détestions royalement mais la preuve que les choses peuvent changer. Un Serpentard avec une Gryffondor sont aller au-delà des préjugés pour finalement se montrer très unis. Et qu’avons nous fait de la rivalité entre nos maisons ? On l’a fait disparaître de façon définitive. Drago a toute ma confiance et j’espère qu’il ne se laissera plus jamais mener par le bout du nez par son père. J’espère avoir toute sa confiance même si cela ne fait qu’un an passé qu’on est officiellement ensemble.  


Me trouvant avec Julianne, je n’avais pas vu le cinéma de mon beau-père lui évitant ainsi une humiliation des plus horribles. Car même si Lucius est mon beau-père, je n’y serais pas aller de main morte. Et il en sera de même au Ministère. Qu’il le veuille ou non, je suis désormais son supérieur et il a tout intérêt à se tenir à carreau s’il ne veut pas que je le mette dehors. Et je serais sans scrupule, surtout lorsqu’il s’agit du travail. Il est vrai que je suis devenue Ministre grâce à une seule voix mais j’y suis parvenue et je ne comptes pas me débiner. Je ne ferais pas marche arrière et j’attends de mon gouvernement qu’il en fasse de même. Par ailleurs, la liste est quasiment prête et je n’ai plus qu’à demander aux différentes personnes pour leur accord ou pas. Car ils ont le droit de refuser mais je ne peux pas remplacer ceux qui ont été élu à leur poste comme c’est le cas pour Lucius.  


Après ma présentation, j’entends celle de mon amie Aetha et de son époux. Je garde donc le sourire et j’applaudis avant de m’incliner devant eux. Je suis en royaume vampire et à ce juste titre, je leur devais le respect. Bien sûr, je ris car je savais comment allait réagir Aetha qui me ressemble là-dessus. On déteste les mondanités et les titres pompeux même si c’est plus Augustus qui déteste les titres. Puis, je me redresse en souriant et en riant dans ma barbe après avoir vu Aetha donner un coup de coude à son époux. Ces deux-là sont irremplaçables. Et puis, même si ici, il est le prince de Paris, au Ministère, il n’est qu’un directeur de département de mon gouvernement.  


Alors que je prends un petit four, je sens une main me le prendre des doigts et je tourne la tête vers la dite personne. Je savais qui s’était puisqu’il avait insisté pour assurer ma sécurité là-bas et probablement par la suite. Il me donne sa fameuse expression fétiche et je place une main devant ma bouche pour rire en toute discrétion. Il ne cessera jamais de m’étonner celui-là. Il a de l’âge mais il est toujours aussi vif. Je regarde Julianne avant de rire. Puis, il me dit que je peux manger en toute sérénité et que cela n’est pas empoisonné. Tant mieux d’ailleurs, parce que là, c’est Ludwig et Julianne qui ne serait pas contents. Essayant de garder mon sérieux, je regarde mon ancien mentor avec le sourire.  


« - Je vous remercie, Alastor mais laissez vous un peu aller, s’il vous plaît ! »


Je le regarde sérieusement. Mais soyons honnête, j’ai dû mal. Puis j’entends une voix que je reconnaîtrais entre milles. J’ai passé quelques années dans la maison qu’elle a dirigé et c’est donc avec le sourire qu’elle accueille son ancien professeur de Métamorphose. Elle doit beaucoup à cette femme qui a un certain âge maintenant. Elle a su lui apprendre la Métamorphose et à évoluée correctement dans cette matière difficile. Bien que Minerva soit à la retraite, je garde un profond respect pour elle, respect qu’elle mérite encore aujourd’hui. Celle-ci s’adresse alors à moi. Au départ, elle voulait m’appeler par mon nom de jeune fille mais elle se rattrape en m’appelant par mon nom de mariage. Sauf que je me sentais un peu vieille en me nommant par mon nom de mariage. Cela aurait été pareil avec mon nom de jeune fille. Et puis, Minerva n’est plus mon professeur et je la vois lors des réunions de l’ordre. Alors que j’allais répliquer, je vois Alastor mettre une glace à ennemi et je prends un air dépité. Je me tourne alors vers Alastor quelque peu gênée.


« - Stop… S’il vous plaît, Alastor… Rangez-moi ça et laissez-là donc tranquille… »


C’est pas croyable. Je maintiens mon regard quelques dizaine de secondes de plus avant de reporter mon attention sur Minerva qui m’avait alors féliciter. Je reprends un sourire joyeux. Finalement, je suis contente d’en être arrivée là et même si j’aurais perdu ces élections, je savais que j’avais fait mon maximum. Cela aurait été sans regret mais maintenant que je suis élue, je vais avoir encore plus de travail.


« - Je vous remercie, professeur, mais s’il vous plaît. Appelez-moi par mon prénom. Après tout, nous ne sommes plus à Poudlard. Je me dois quand même de vous dire que ce fut un vrai plaisir d’être dans votre classe et vous m’avez énormément appris durant mes études même si je n’ai pas toujours été agréable avec vous. Par ailleurs, j’ai quelqu’un à vous présenter ! »


J’étais franche et cela ne servait à rien de mentir. Oui, j’étais une élève de sa maison et oui, je n’ai pas toujours été agréable avec elle mais aujourd’hui, elle est en partie responsable de ce que je suis devenue. Elle a répondu présente lorsque j’en ai eu besoin et je ne l’a remercierais jamais assez. Je lui sourit avant de chercher mon mari des yeux. Je voulais lui présenter mon fils même s’il n’aura pas le plaisir de l’avoir en classe puisqu’elle a pris sa retraite. C’est fort dommage d’ailleurs car je savais que je pouvais lui laisser l’éducation de mon fils les yeux fermés. Ou presque. Minerva a toujours été une enseignante stricte mais elle savait ce qu’elle voulait et ce qu’elle faisait. Les trouvant, elle invite Minerva à la suivre et j’en profite pour prendre de ces nouvelles.


« - Comment vous portez-vous ? Poudlard ne vous manque pas trop ? »


Je marche à travers la foule et j’attrape un second verre qui sera pour mon époux que j’ai dans ma ligne de mire. Je suis proche de lui et de mon fils tout comme je suis proche de Narcissa. Par contre, je ne le suis pas du tout avec Lucius et c’est réciproque. Cependant, il semble avoir la mémoire courte car après tout, je lui ai sauvé la vie alors qu’il aurait pu finir définitivement à Azkaban. Mais il sait que s’il tente de prendre des décisions à notre place, il risque gros car je ne comptes pas lui faire de cadeaux. Marchant au rythme de mon ancien professeur, je finis par interpeller Drago.


« - Tient, chéri. Tu as aussi le droit de te détendre un peu ! »


Je lui tends le verre après lui avoir donné un baiser sur le front. Je me tourne alors vers Lucius et Narcissa avec le sourire. Je vois qu’Ewan joue avec sa grand-mère et je le laisse jouer. Je me tourne alors vers Lucius en gardant une voix neutre alors que j’accueille les autres. J’ai beaucoup plus de mal avec Lucius que les autres et j’espérais qu’il se tienne à carreau ce soir. Ce serait mieux pour lui, honnêtement. Par ailleurs, il est le seul que j’appelle encore Monsieur.


« - Bonsoir Monsieur Malefoy ! »


Mais Narcissa m’a longtemps autorisé à l’appeler par son prénom même si je la vouvoie. Cependant, la voir jouer avec mon fils me rend le sourire. Je la regarde alors avant de m’en approcher. Elle n’est jamais bien loin de Drago et je sais que je peux lui confier Ewan les yeux fermés même si j’ai plus de réticence concernant Lucius.


« - Bonsoir Narcissa. J’espère que mon fils ne vous cause pas trop d’ennui ? »


Je suis amusée par ma propre réplique et je viens déposer un baiser sur le front de ma belle mère. Je l’apprécie à sa juste valeur et elle est une femme extraordinaire. On a eu l’occasion de beaucoup discuter et même si au début, c’était difficile en raison de mon ancien métier, maintenant, on a appris à se connaître et j’apprécie toujours autant de discuter avec la mère de Drago. On ne parle pas de lui mais on parle de tout et puis, elle sait qu’elle peut venir au manoir si elle a besoin de compagnie. C’est alors que je regarde mon fils et que je fais signe à Minerva.


« - Professeur, voici notre fils, Ewan ! Même si vous n’êtes plus professeur, je tenais à vous le présenter même s’il est encore jeune pour suivre l’apprentissage de votre matière… »


Je regarde mon fils avec amour tandis qu’il finit par venir dans mes bras. Je me baisse alors pour le prendre et il semble timide devant Minerva. Il faut dire qu’il n’a pas encore deux ans. Il a un an et quelques mois. Je lui dépose un gros bisou sur le nez et je garde le sourire. Si mon fils et mon mari n’était pas là, je ne sais pas ce que je serais devenu. Je regarde Drago avec amour puis mon fils tandis qu’il observe Minerva étrangement. Curieusement… Bien sûr, je lui dis avec le sourire.


« - Dit bonjour à un professeur de papa et maman ! »


I'm scared, I'm terrified♒︎ Since you came into my life, everything has changed. I ended up attaching myself to your presence. I may never tell you but I ended up learning what you are and who you are. I need you, I love you, Drago !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
~+ CAMARISTE +~
avatar

Nombre de messages : 2191
Age du perso : 29 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
100/100  (100/100)
Gallions: 2 240 164
Inventaire:

MessageSujet: Re: Festivites et amities   Mer 13 Juin - 20:34

J'allais m'assurer que les salades étaient fraîches quand un des gardes annonça l'arrivée de Jenni. Je me retournai donc en direction de la porte, un sourire éblouissant aux lèvres. J'étais si fière de ma meilleure amie ! Elle avait remporté les élections de justesse, mais elle avait quand même atteint son but. Elle était Ministre de la Magie et elle le méritais grandement. Ce fut avec un entrain et une joie non feinte que j'applaudis l'arrivée de Jenni. Si je n'étais pas Princesse de l'Élyséum et une ''place à tenir'', j'aurais hurlé des exclamations excitées. Quoiqu'il en soit, mes enfants les plus jeunes s'en chargèrent, puisque j'entendis distinctement Mardil hurler un ''yiiiippiiii Jeeeeniiiii !'' avant de se faire ramener à l'ordre par la Nounou. J'offrit un câlin chaleureux à mon amie qui venait de me rejoindre avant de rigoler doucement. Faim ? J'avais une bonne raison d'être affamée et j'allais le confier à Jenni quand Alastor vint lui voler un canapé des mains. Surprise, je regardai l'Auror et membre de l'ordre d'un air circonspect avant d'afficher une attitude quelque peu ''outrée''. Quoi ?

'' Empoisonnée ? Personne n'empoissonnera qui que ce soit dans mon El ... ''


Je pinçai les lèvres devant le comportement pour le moins enfantin et inutile de Alastor. Jenni avait beau se retenir de rire moi, excusez-moi, je ne voyais rien de drôle dans le fait de le voir mettre un miroir sous le nez du Professeur McGonagall. Oui, les hormones de grossesse ... que voulez-vous. Je n'avais pas envie de rire ! Je laissai Jenni prendre charge de la situation, me contentant de manger quelques canapés d'un air énervé. Voyons ... voir si les canapés étaient empoisonnés ! Heureusement pour Alastor, il suivi Jenni en direction des Malefoy. Je le regardai s'éloigner en hochant négativement de la tête. Un dingue. Je prit un autre canapé que j'engouffrai avant de me retourner en direction des portes, où mon frère Augustus et ma cousine Aetha venaient de se faire annoncer. Je sourit à nouveau, ma bonne humeur revenue, tout en applaudissant l'entrée de mon frère. Il méritais amplement le poste de directeur de la Justice Magique. Tout en me dirigeant vers mon frère pour le féliciter, je regardai brièvement en direction de Jenni et bloquai mes pensées afin qu'elle soit la seule à comprendre le message.

* Normal, je mange pour deux *


Je lui fit un petit geste de la main, un léger sourire aux lèvres, avant de m'arrêter près de mon époux dont j'encerclai la taille de mon bras.

'' N'essaie pas de corrompre mon frère ... ça fait longtemps que j'ai arrêté d'essayer ''


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/coachingcoccinelles.com
Severus Rogue
~+ DIRECTEUR +~
~+ DIRECTEUR +~
avatar

Nombre de messages : 605
Age du perso : 48 ans
Patronus : Biche

Feuille de personnage
Points de Sang/vie:
90/100  (90/100)
Gallions: 1550
Inventaire:

MessageSujet: Re: Festivites et amities   Aujourd'hui à 11:19

Habituellement, Severus Rogue n'était pas du genre à apprécier les petites fêtes où on se pavanait en faisant mine de s'amuser. Le sorcier avait toujours fui ce genre de soirée, même du temps de Poudlard. En fait, lorsqu'ils étaient amis, seule Lily parvenait à le tirer dans la salle de bal de l'école, le tirant vivement par la main sur la piste de danse. Là où il devait ''se dandiner'' bêtement sous les railleries des Maraudeurs. Lily les envoyaient toujours promener avant de le prendre par la main pour l'éloigner de ces idiots. Elle était déçue de ne plus danser, il le voyais bien dans ses magnifiques yeux verts, mais pour lui elle se privais. Alors pour elle, il pouvait bien aller danser quelques secondes. Néanmoins, ce soir Lily était absente. Effectivement, l'homme voyais mal comment il aurait put amener sa petite amie ici, alors qu'une partie de la fête était en l'honneur de son fils; fils dont la mère se trouvais en ce moment même un peu plus loin. Heureusement pour tout le monde, Severus Rogue ne danserais pas ce soir. 

Debout près d'un des murs de l'immense salle de bal de la demeure de sa fille, Rogue observait les invités qui faisaient peu à peu leur entrée. Plusieurs étaient de ses anciens étudiants. Il y avait aussi des collègues, tant de l'Ordre que de Poudlard. Les Malefoy aussi, évidemment. Pas le choix puisqu'une des leur avait été élue Ministre de la Magie. Oui, une des leur. Haha. Drôle. Juste à penser que la mademoiselle-embêtante-de-mes-deux était maintenant une Malefoy et il avait envie d'afficher un sourire moqueur au bord des lèvres. Puis, pourquoi pas, tiens ! Le sorcier eu un petit sourire à l'énoncé des titres pompeux de celle dont il était le Sire. Lorsqu'elle fit son entrée, il l'applaudit fort brièvement genre clap-cl. Pas plus. Pas la peine de s'étendre sur des applaudissements fournis qui ne lui auraient que gonflé la tête encore plus. Si c'était possible. Jenni n'avait pas besoin de ça. Elle allait s'envoler comme un ballon de baudruche, sinon. Un nouveau sourire passablement ironique naquit sur ses lèvres avant qu'il ne fuse remplacer par une expression plus stoique. On annonçait l'arrivée de son fils. Augustus, directeur de la justice magique ! Le vampire était fier, mais n'allait pas croire qu'il allait le laisser paraître ! Non. Il applaudit son fils néanmoins un peu plus chaleureusement, genre clap-clap-clap-cl. Ainsi, sa fierté était démontrée. Bien. Rogue se décala du mur et se déplaça en direction des Malefoy, où Jenni venait aussi de se rendre en compagnie de McGonagall. L'homme n'avait pas l'intention de s'éterniser là, néanmoins, il avait un message à passer.

'' Minerva '' dit-il en saluant son ancienne collègue de la tête

Il porta ensuite son attention sur Jenni, à qui il fit un bref sourire avant d'ajouter d'un ton traînant :

'' J'imagine que l'on doit vous féliciter ''


Voilà, il lui avait donné ses félicitations. Il n'en dirais pas plus. Severus porta la main à l'intérieur de sa poche pour en retirer une lettre qu'il tendit vivement à Jenni. Message fait. Il se retourna un peu sèchement vers les Malefoy, leur fit un bref sourire, tourna vite fait les talons et se rendit d'un pas rapide rejoindre son fils. Il y avait des individus plus importants dans la vie !

Dans la lettre qu'il lui avait remise, Jenni pourrait y lire :

'' Bonjour Jenni,


Je ne peux être présente à la soirée, mais je tenais à vous offrir mes plus sincères félicitations. Vous ferez une excellente Ministre de la Magie.


Amicalement,
Lily Potter ''


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Festivites et amities   

Revenir en haut Aller en bas
 
Festivites et amities
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre Consul sur Radio Courtoisie
» [Festivités 21 avril 1454] Bar
» Les oiseaux sont cuits-cuits ! [FE SIMBA]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Londres :: Le Village de Westmacott :: Le Château VanHolsen [Carmalistes]-
Sauter vers: