Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 110
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)   Mar 10 Juil - 11:13

Et tombe la fille aux Centauresft. Capucine Faussecreth & PNJ

Capucine se trouve dans la forêt interdite, parmi les Centaures qu'elle affectionne tant. Elle vaque à ses occupations quotidiennes. Rien n'est différent dans sa routine, sauf le fait qu'elle ira passer quelques temps chez son père biologique durant la période estivale. Alors qu'elle fait ses activités normalement, comme à tous les jours, elle tombe au sol; endormie. Personne n'arrive à la réveiller. Son sommeil est comateux. Par terre, endormie, la jeune fille ne se rend compte de rien. Elle rêve qu'elle continue de faire ses choses. Rien, dans son esprit, n'est différent. Elle voit les Centaures, leur parle, ils leur réponds. Tout est normal. Jusqu'à ce que ... tout changera. Mais, pour l'heure, tout va bien. Elle dort. Endormie. Comateuse. Dans un autre monde dans lequel elle risque de perdre son âme.


Personnages impliqués : Capucine Faussecreth & PNJ
Lieu : La forêt interdite
Mission : Sortir de ton sommeil éternel. À toi de trouver comment faire. Tes actions seront garantes de ta réussite. 
Dangers : Ne jamais sortir du coma dans lequel tu te trouves & pleins de surprises Wink
Règles : 
1- Comme dans tous les rp, les sorts sont régies par les lancés de dé. Tu as trois chances de réussir une action. Après trois échecs consécutifs, un nouveau danger s'ajoutera. 
2- Tu peux faire l'achat de lancés de dé gratuit ou de réussites instantanées, si tu as les points EXP nécessaires. Sinon, tu as la possibilité d'en obtenir un ''gratuitement'' en échange d'une conséquence.
3- Tu peux aussi, évidemment, faire l'achat d'un objet magique spécial pour te venir en aide dans ta quête. Tu as le droit t'amener trois objets avec toi, à toi de bien les choisir et de t'assurer de les nommer dans ton premier rp. Sinon, tu ne pourras rien utiliser d'autres que ta baguette magique. 
4- Ton coma durera aussi longtemps que tu ne trouvera pas l'unique solution choisie par le staff pour te libérer. À toi de trouver Wink Aucun indice ne te sera donné trop rapidement ... bien entendu, après un certain temps, les autres joueurs t'aideront. Nous te laisserons pas endormie pour toujours ! Juste assez pour te creuser la tête (nous sommes pervers comme ça, nous !)

5- Au début, fait en sorte que Capucine ne réalise pas que quelque chose d'anormal se passe ... jusqu'à ce que ce soit évident, pour elle, que c'est pas normal ce qui se passe. Ne t'en fait pas, tu le remarqueras quand ce ne sera plus normal, fait nous confiance lol


Bonne chance !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 84
Age du perso : -16 (20 mars 1992)
Fonction : -Elève au Collège Poudlard
-5ème année,
-Serpentard.
-Préfète de Serpentard
Patronus : Anciennement un écureuil roux, mais depuis les événements avec sa famille et tout sa. Son écureuil roux à laissé place à un jobberknoll.

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Et tombe la fille aux centaures   Mar 10 Juil - 15:49

           C'est les vacances ! Enfin !! Elles sont bien méritées après cette année...compliquée. Enfin bon, cette fin d'année c'était plutôt bien passée : Capucine avait réussit à tout mettre au clair avec Malka et cette dernière avait l'air de ne plus être gênée de savoir que la fille aux centaures était en réalité une Faussecreth. Elle avait parlé avec son père et maintenant leur relation était plus ou moins normal, pas aussi idyllique qu'une relation père/fille mais c'était plutôt bien parti pour. Et puis les quelques jours que Capucine allait passé là-bas allait aider à souder encore plus les liens. Mais le plus important pour elle, c'était son retour au clan des centaures. La jeune élève de Poudlard avait longtemps fait la tête à son chef, pour lui avoir caché ses origines, mais Capucine avait fait un grand pas un avant et avait décidé de lui pardonner pour le plus grand bien du centaure et de l'humaine.

           Le soleil était au plus haut dans le ciel et c'était donc le sourire aux lèvres qu'elle s'était rendue dans un endroit non loin de la frontière avec le château où les arbres sont en cercle et où le soleil apporte une grande chaleur. Assise contre une souche Capucine s'était posée ici pour lire les quelques chapitres qu'elle n'avait pas trop compris pendant l'année. Alors qu'elle relisait les notes sur « Les Licheurs » , la Serpentarde ne put s'empêcher de fermer les yeux et de profiter des rayons qui lui chauffer le visage et ne put résister à l'appel du sommeil.

           Lorsqu'elle se réveilla le soleil avait baissé mais chauffait toujours. Elle se releva et resserra les chaussures de ses bottes ailées qu'elle ne quittait quasiment plus. Ramassant ses affaires, Capucine repartit en courant en direction du clan. Après une quinzaine de minutes elle arriva, essoufflée, au camp et alla rejoindre les quelques centaures qui s'étaient formés en un groupe.

- Et dites, vous avez vu Firenze ? Dit-elle en attrapant son carquois et en le remplissant de flèches. Il a dit qu'il voulait que je perfectionne mes tirs.

          Capucine accrocha son carquois à son dos et en l'ajustant pour s'assurer qu'il n'était pas trop serré. 

-Est-ce que vous avez vu mon arc ? Demanda la jeune fille tandis qu'elle attrapa un arc qui se trouvait par terre pour s'assurer que ce n'était pas le sien.



(Donc si je ne l'ai pas bien expliqué mes trois objets sont: ma paire de bottes ailées, mon carquois remplis de flèches et un arc).
































Dernière édition par Capucine Faussecreth le Mer 11 Juil - 8:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1893
Age du perso : Intemporel
Fonction : Prendre charge les personnages non joués dont vous avez besoin.

MessageSujet: Re: Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)   Mar 10 Juil - 16:58

(C'est très bien expliqué Wink Bon choix d'objets Smile )

Les centaures


Ils étaient tous debout, en cercle. Le soleil qui descendait dans les cieux créaient des ombrages rougâtres entre les feuilles des immenses arbres de la forêt interdite. La veille, ils avaient consultés les étoiles et ce qu'ils y avaient lu n'augurait rien de bon. Inquiets, ils avaient discutés entre eux à messe basse durant de longues heures avant de se rendre à l'évidence. Rien ne pourrait arrêter la route de ce qui allait survenir. 

Tous, ils se retournèrent à l'arrivée de Capucine. Les centaures posèrent les yeux sur elle, sans rien dire. Ils la regardèrent prendre arc, flèches et carquois, demandant après Firenze. Un des centaures eu un raclement ressemblant à un rire et il piaffa le sol meuble dans un geste agressif.

'' En pleine réflexion. Ce qu'il aurait dut faire il y a bien longtemps ! ''

Le reste de la tribu approuva les paroles du centaure brun chocolat, qui s'avança en direction de Capucine, une étrange lueur dans le regard. Avec un rictus rempli de hargne, il ajouta :

'' Quitte cette tribu, humaine. Tu n'y est plus la bienvenue ! ''

Le reste des centaures se mirent à battre le sol de leurs pattes, soulevant la poussière. Les étoiles ne mentaient pas. Si cette fille ne partais pas, ils étaient fichus. Peu importais Firenze. De toute manière, le chef était en ce moment même dans une piètre position. Pendu par les pattes à un des arbres, tête en bas. Battu par le reste de la tribu et ensanglanté, il ne pourrait rien pour aider l'humaine qu'il avait accepté sans réfléchir aux conséquences. Les humains n'avaient rien à voir avec les centaures.

'' Tu as une minute d'avance ... ensuite, nous te pourchasserons '' 

Et les centaures prirent arc, flèches et épées, prêts à la chasse.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 84
Age du perso : -16 (20 mars 1992)
Fonction : -Elève au Collège Poudlard
-5ème année,
-Serpentard.
-Préfète de Serpentard
Patronus : Anciennement un écureuil roux, mais depuis les événements avec sa famille et tout sa. Son écureuil roux à laissé place à un jobberknoll.

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Et tombe la fille aux centaures   Mar 10 Juil - 18:54

(merci Wink )
     Elle regardait d'un air interrogateur les membres du clan pour savoir si l'arc que Capucine tenait dans sa main appartenait à un d'entre eux mais comme personne ne semblait reconnaître, elle décida de le garder et de l'utiliser pendant son entraînement en attendant de retrouver celui que Firenze lui avait taillé lorsque le chef avait décidé que Capucine était prête. Elle eu un sursaut lorsque le centaure à la robe chocolat se mit à rire. La jeune Serpentard arqua un sourcil après avoir entendu les paroles du guerrier.

- Qu'est-ce que c'est censé vouloir dire ?

     Capucine serra très fort l'arc soutenant du regard le centaure qui s'approchait dangereusement d'elle. Quitter la tribu ? Mais qu'est-ce..

- Qu'est-ce qui vous arrive ? Vous avez forcé sur les baies ou.. ?

      Elle ouvrait grand les yeux en regardant les membres du clan perdent les pédales. Capucine reculait petit à petit et siffla pour appeler Noisette, son petit écureuil. Elle regardait dans les yeux chaque centaures tour à tour. Se demandant ce qu'il se passait, elle se retrouva coincé, elle ne pouvait plus reculer, un arbre lui bloquait le passage. Un couteau se planta en plein milieu de son cœur lorsqu'il eut finit de parler. Me pourchasser ?! Qu'est-ce qui arrivait aux centaures ? Et Firenze ? Pourquoi Firenze n'était pas là ?! Elle avait un mauvais pressentiment concernant le sort du chef ? Ils n'avaient quand même rien fait au chef de ce clan ?!

- Où est Firenze ?! Cria Capucine. Ronan, qu'est-ce qu'il se passe ?

     Elle se tourna en direction du centaure au pelage noisette. Le centaure en lequel elle avait le plus confiance, après Firenze, elle regardait le centaure les yeux tristes en attendant une réponse.


- Vous n'allez quand même pas me pourchasser ?! C'est un entraînement c'est sa ?


     Demanda t'elle prête à dégainer une flèche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1893
Age du perso : Intemporel
Fonction : Prendre charge les personnages non joués dont vous avez besoin.

MessageSujet: Re: Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)   Mer 11 Juil - 16:27

Les centaures


La bande d'hommes-chevaux ne dit pas un mot, alors qu'ils avançaient, menaçant en direction de la jeune femme qui, jadis, avait intégré leur clan. Ils n'eurent aucune réaction lorsqu'il leur fut demandé s'ils avaient abusés des baies. Les centaures n'avaient pas le sens de l'humour. Ils étaient logiques, pragmatiques et ils devaient se fier à ce que les étoiles leur dictaient de faire. Puis, les idées de Firenze avaient toujours été un peu à l'écart de ce que croyait la race. Il fallait que ça change. Un retour aux valeurs purement bestiales. Voilà ce que le Centaure chocolat du nom de Niemi était parvenu à faire comprendre au groupe. Niemi était maintenant leur chef et il ne voulait plus de l'humaine.


Un peu à l'écart, se trouvais Ronan. Il avait bien apprécié Capucine, mais il fallait se rendre à l'évidence. La petite grandissait. Elle n'était plus une pouliche. Certains mâles commençaient à parler d'elle comme d'une femelle potentiellement fécondable. C'était normal, Capucine était considérée comme une des leurs et les jeunes mâles étaient ce qu'ils étaient. Par contre, l'idée d'un Centaure s'accouplant avec une humaine, était une hérésie impossible à considérer. Elle allait semer la pagaille à l'intérieur du clan. Et, elle avait maintenant une famille humaine, le danger était passé la concernant. Pourquoi la garder ici et risquer une catastrophe sociale ? C'était un peu la pensée de Ronan, celle qu'il avait pour qu'il puisse suivre les autres dans leur folie sanguinaire.


'' Firenze a eu ce qu'il méritais ''  dit froidement Ronan


'' Tant qu'à toi, pars et ne reviens plus '' ajoute t'il


Les paroles de Ronan fut suivies de cris de guerre provenant d'un peu partout dans la tribu. Suspendu à un arbre, tête renversée en direction du sol, Firenze avait été réveillé par l'appel de sa protégée. Celle qu'il considérait comme sa pouliche adoptive. L'être magique avait ouvert les yeux avant de se débattre avec le peu d'énergie qui lui restais. Hors, ses liens étaient solides et ses énergies, faibles. Il ne pût que pousser qu'un hennissement de souffrance, alors que les plaies causées par les nombreux coups de sabots et les pointes de flèches se remettaient à saigner. C'était ce qui était prévu. Sa mort par exsanguination. Comme une vulgaire bête dans un abattoir. Il allait mourir, mais il allait tout faire pour sauver la vie de Capucine.


'' Sauves-toi ! Sauves-toi ! '' cria faiblement Firenze de son arbre mortel


'' Bane, occupes t'en ! '' ordonna Niemi


Bane poussa un hennissement de colère, tourna les talons et se mit à galoper en direction de l'arbre où était suspendu l'ancien chef. Il allait le réduire au silence rapidement. Bane était assoiffé de sang et voulait participer à la chasse à l'humaine. Il n'avait pas de temps à perdre avec un traître comme Firenze. Niemi, frappa le sol de son sabot et, s'adressant durement à Capucine, il ajouta :


'' Trente secondes, humaine ''


Un autre cri de guerre retenti dans la forêt.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 84
Age du perso : -16 (20 mars 1992)
Fonction : -Elève au Collège Poudlard
-5ème année,
-Serpentard.
-Préfète de Serpentard
Patronus : Anciennement un écureuil roux, mais depuis les événements avec sa famille et tout sa. Son écureuil roux à laissé place à un jobberknoll.

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Et tombe la fille aux centaures   Jeu 12 Juil - 10:35

      Elle écoutait Ronan la bouche entre-ouverte, Firenze a eu ce qu'il méritais ? Le coeur de Capucine se mit a battre encore plus vite. Qu'avaient-ils fait à Firenze ? Qu'avaient-ils fait à son « père » ? La jeune femme arma son arc et pointa la flèche en direction de Ronan.

-Qu'est-ce que vous lui avez fait ?! Hurla-t'elle.

-Bande de lâches ! Vous vous êtes mis tous sur un ! Et après on dit que les centaures sont de redoutables guerriers ! Cria-t'elle de plus belle tandis qu'elle changea de direction et pointa sa flèche vers le centaure à la robe chocolat, Niemi.

     Elle regardait les membres du clan, sombrait un à un dans le chaos. Cela faisait 15 ans qu'elle vivait avec eux pourquoi réagir comme ça, maintenant ? Elle tenait fermement son arc de peur de le lâcher et aussi parce qu'elle avait tout simplement peur.

- Firenze..

     Elle avait entendu son chef. Le ton de sa voix paralysa la Serpentard. Firenze..Elle regardait en direction du la voix, oubliant tout le reste. Capucine regarda Bane partir en courant, son sang ne fit qu'un tour et tira en direction de Bane.



     Mais cette dernière alla se planter dans le tronc en face. En prenant conscience de ce qu'elle venait de faire, Capucine regarda une dernière fois les membres de son clan et prit la fuite sans savoir où aller. Elle siffla une deuxième fois, cette fois-ci un peut plus fort, pour annoncer sa position à son écureuil.

     Maintenant il fallait fuir et se cacher. Le problème était que même si Capucine connaissait la forêt comme sa poche, c'était la même chose pour les centaures.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1893
Age du perso : Intemporel
Fonction : Prendre charge les personnages non joués dont vous avez besoin.

MessageSujet: Re: Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)   Mar 17 Juil - 9:03

Les centaures

La flèche alla se planter dans le bois d'un des arbres centenaires de la forêt interdite. Ce fut ce qui mit le feu à la poudre. Les centaures, considérant qu'il s'agissait d'une attaque directe au clan, se mirent en chasse. Le bruit de leurs sabots résonnaient dans le silence de la forêt alors qu'ils couraient tous pour attraper Capucine. Dans l'air, de nombreuses flèches sifflaient dans un but mortel. En décochant une flèche vers Bane, la jeune fille venait clairement de dévoiler son ''humanité''. Elle était humaine. Une vulgaire humaine. Capucine devait donc mourir, comme tous humains agressifs mettant les pieds dans leur forêt.


Bane, parvenu à Firenze, poussa un cri de rage. La fille adoptive de ce traite avait tenté de l'assassiner ! Lentement, il leva son épée et l'abatti sauvagement en direction de la tête de l'ancien chef. La tête de Firenze roula au sol alors que Bane poussa un cri de guerre rempli de fureur. Le centaure se pencha, ramassa la tête ensanglantée et la souleva en direction du ciel, piaffant d'impatience. Il devait maintenant couper celle de Capucine. Ils allaient piquer les têtes côtes à côtes. Cela fera office d'avertissement aux centaures voulant fraterniser avec les humains. Et à ceux du clan qui avaient osés penser à s'accoupler avec une humaine. Honte et hérésie ! Bane se mit à courir avec les autres, la tête de Firenze balotant contre son flanc.


Capucine connaissait bien la forêt, hors elle n'était pas des plus discrète. Les centaures l'entendait siffler son écureuil. Ils galopèrent en direction du sifflement, leur regards rivés sur les indices qu'ils trouvaient sur le sol. L'humaine devait se diriger vers la falaise. Là, il y avait des crevasses qui lui permettraient de se cacher. Des crevasses trop petites pour permettre à un centaure adulte de s'y faufiler. 


Un centaure bondit par dessus un tronc d'arbre échoué. Devant lui, un mouvement. Il mit une flèche en place et tira.





La flèche siffla et passa rapidement au dessus de la tête de la cible, la ratant. Le centaure poussa un hennissement de colère avant de poursuivre sa course meurtrière.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 84
Age du perso : -16 (20 mars 1992)
Fonction : -Elève au Collège Poudlard
-5ème année,
-Serpentard.
-Préfète de Serpentard
Patronus : Anciennement un écureuil roux, mais depuis les événements avec sa famille et tout sa. Son écureuil roux à laissé place à un jobberknoll.

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Et tombe la fille aux centaures   Mar 17 Juil - 16:59

Les falaises. Elle fallait que Capucine trouve refuge dans les falaises, elle sait très bien que la carrure des guerriers de la forêt ne leur permet pas de suivre la jeune femme. Cependant elle savait aussi qu'elle devait courir le plus vite possible, beaucoup plus vite que toutes les autres fois car mais si elle courrait plutôt vite elle n’égalai en rien à la vitesse d'un centaure. C'est pour ça qu'elle devait être plus maligne qu'eux.



      Alors que Noisette, son écureuil, venait de rejoindre l'humaine et qu'il partit se cacher dans la poche de la veste de Capucine, cette dernière prit une toute autre direction que celle des falaises. En courant le plus vite possible et en essayant de casser quelques branches pour montrer qu'elle était passer par là mais pas en cassant trop non plus pour que cela ne soit pas louche. En prenant soin de laisser quelques empreintes de ses pas visibles. Elle sentit une flèche passer non loin de son oreille, son cœur battait à toute allure. Espérons une chose : qu'il sous-estime assez l'humaine du clan pour tomber dans le panneaux.





      Elle s’arrêta jugeant qu'elle était allez assez loin. Elle sortit une flèche de son carquois, arma son bras et tira en direction du son des galops, ainsi elle indiqua sa fausse position et espéra secrètement qu'elle est touché un centaure.






       Maintenant il était temps de repartir. Alors qu'elle appuya son doigt sur la museau qui sortait de sa poche pour le rentrer. Elle tapota le sol avec ses bottes et quitta le sol. Capucine restait près du sol pour ne pas être vu et courrait dans les airs pour rejoindre le plus vite possible les falaises et ainsi se faufilait dans une crevasse pour pouvoir réfléchir au mieux à la suite. Il fallait qu'elle quitte la forêt mais comment faire quand une tribu de centaure expérimentée vous court après pour vous tuer ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1893
Age du perso : Intemporel
Fonction : Prendre charge les personnages non joués dont vous avez besoin.

MessageSujet: Re: Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)   Mar 24 Juil - 15:31

Les centaures


Ils courraient, leurs longs cheveux fouettant le vent, arcs et épées tendues devant eux. Ils devaient la rattraper. L'humaine de pouvait quitter la forêt interdite vivante. Si elle avait eu la vivacité d'esprit de fuir au lieu de les attaquer, elle aurait choisi de vivre, point de mourir. Les yeux rivés devant eux, quelques centaures baissèrent le regard en direction des herbes et des branches brisées. Les guerriers eurent des rires narquois avant de poursuivre leur route doit vers la fuyarde. Capucine avait bien appris les leçons de chasse. Elle tentait de brouiller sa piste pour diriger le menace ailleurs. Hors, la menace était celle-là même de qui elle avait appris la ruse. Les centaures n'allaient pas tomber dans le piège qu'ils connaissaient depuis des siècles.


Une flèche fendit l'air pour venir se planter dans le flanc d'un des centaures, qui poussa un hennissement de surpris et de douleur. L'homme-cheval rua avant de tomber durement au sol, blessé mortellement. Le reste de la bande sauta par dessus sans même prendre le temps de s'arrêter. Le centaure, suffoquant dans son sang, allait mourir seul. La meute n'avait pas le temps de s'en occuper. En période de guerre, seuls les vivants comptaient.


Le troupeau se divisa en deux. Ils allaient tenter de coincer Capucine en l'encerclant. Ceux qui partirent à gauche eurent un marais à traverser. C'était un passage risqué, la boue et pouvant les coincer et les empêcher d'avancer.





Le groupe de gauche parvint néanmoins à traverser le marais à force de sueurs et de force physique. Les centaures étaient robustes et bien peu de choses les arrêtaient. Ils poursuivirent leur course en direction des falaises, l'oreille et l'oeil à l'affut. Au moindre mouvement, ils n'hésiteraient pas à tirer.


La portion du clan qui biffurqua à droite avait, en principe, le champ libre jusqu'aux falaises. Rien ne présageait ce qui allait se produire. Un des hommes-chevaux posa le sabot sur un nid d'acromentules, qui, enragées, se mirent en tête d'attaquer les centaures. Pour le moment, plusieurs êtres magiques étaient par conséquent hors d'état de nuire. Capucine devait saisir sa chance !


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 84
Age du perso : -16 (20 mars 1992)
Fonction : -Elève au Collège Poudlard
-5ème année,
-Serpentard.
-Préfète de Serpentard
Patronus : Anciennement un écureuil roux, mais depuis les événements avec sa famille et tout sa. Son écureuil roux à laissé place à un jobberknoll.

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)   Ven 10 Aoû - 15:58

       Elle arriva, essoufflée, aux falaises. Assise sur le premier cailloux, elle reprenait son souffle en observant les alentours. Le cœur serré, elle tenait son arc en tremblant. Elle avait entendu le cri du centaure pas longtemps après tiré sa flèche. Elle avait blessé voir même tué. Elle avait tué un membre de son clan.

      Firenze était mort. Le reste des centaures la poursuivait. Qu'est-ce qu'il se passait ?! C'était un cauchemars. Se relevant, elle était en train de chercher la crevasse la plus profonde et la plus étroite possible quand elle entendit des bruits de galop qui s'approchait beaucoup trop vite. Des bruits venant de partout, ils allaient encercler la Serpentarde. Ils n'étaient pas tomber dans le panneau.

      A présent deux choix s'offrait à elle : Elle se cachait dans une crevasse ou elle quittait la forêt maintenant. La première option s'estompa très vite, au fur et a mesure que les galops se rapprochaient. Si elle se cachait, elle allait mourir de froid ou de faim, car elle savait pertinemment que les soldats n'allaient pas lâcher l'affaire. Ils ne partiraient que quand ils auront sa tête sur un piquet ou autre chose du genre.

       Ces bottes pouvaient encore voler mais pour combien de temps encore ? Et à quelle altitude ? Capucine ramena ses longs cheveux châtains en arrière, elle remonta la fermeture de son gilet pour empêcher son écureuil domestique de tomber lors du vol. Vérifiant que tout était bien accroché, le nombre de ses flèches qui s'était un peu réduit, et l'état de son arc, elle prit une grande inspiration. Son cœur battait encore très fort dans sa poitrine. Elle regarda derrière elle avant de taper du pied par terre et de quitter le sol. Le cœur lourd elle avança doucement entre les arbres à 3 mètres au dessus du sol avant de piquer un sprint et de s'engouffrer dans la forêt. Elle n'avait le droit qu'a une chance, mais elle savait très bien qu'importe si elle réussissait ou si elle se faisait prendre c'était la dernière fois qu'elle vivait, courrait dans cette forêt, cette forêt dans laquelle elle avait grandit.

      
      Et alors que l’âme de Capucine courrait pour survivre, son corps,lui, gisait sur le sol dans les hautes herbes depuis un long moment déjà.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1893
Age du perso : Intemporel
Fonction : Prendre charge les personnages non joués dont vous avez besoin.

MessageSujet: Re: Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)   Mar 4 Sep - 10:07

Les centaures


La meute de centaures couraient entre les arbres, le bruit de leurs sabots se répercutant contre les troncs. Ils se rapprochaient de plus en plus des falaises où, ils le savaient, Capucine allait tenter de se camoufler. Hors, c'était sans compter sur la vivacité d'esprit et la ruse de la Serpentard qui, intelligemment, ne choisit pas cette option. Heureusement pour elle, d'ailleurs, puisqu'elle avait eu raison de croire en la ténacité des centaures. En effet, ils seraient demeuré à l'affût des semaines afin de s'assurer de la mort de l'humaine. Capucine Faussecreth devait la vie à sa connaissance de son clan. À tout le moins, pour l'instant.


Les centaures se mirent à ruer de rage en voyant leur proie s'échapper par la voie des airs. Leurs sabots heurtèrent durement le sol, leurs cris s'élevant jusqu'à en faire s'envoler les quelques oiseaux qui s'aventuraient dans le coin. Quelques centaures armèrent leurs arcs, qu'ils tendirent en direction des cieux, dans le vague espoir d'atteindre Capucine en plein vol.





Une des flèches se dirigea en direction de Capucine et s'enfonça dans son bras gauche. Au sol, des cris de victoire retentirent. La proie étant blessée, ils pourraient la suivre à la trace, grâce au sang qui s'écoulait de la plaie. Hormis que la sorcière ait quelques tours de magie dans la manche, les centaures pourraient aisément la traquer dorénavant. Et, s'ils avaient de la chance, la flèche aurait atteint une artère et ils n'auraient pas à faire grand chose pour la tuer, au final. Il ne restais plus qu'à suivre le sang et de trouver l'endroit où leur victime allait chuter.


+++



Tinirn


Dans la réalité, au delà du rêve dans lequel Capucine était plongée, les centaures commençaient à s'inquiéter. Où se trouvais Capucine ? Le soleil commençait à descendre et elle aurait déjà dut être de retour au campement. Inquiet, Firenze avait ordonné à quelques chasseurs de partir à sa recherche pendant que lui-même chercherait sa pouliche adoptive. Capucine avait beau avoir quinze ans maintenant et avoir retrouvé son identité, elle faisait toujours partie du clan. Certes, quelques mâles avaient commencé à reluquer de son côté. Il s'agissait d'un phénomène normal quoique légèrement problématique. Firenze allait devoir s'en occuper et réfléchir à la situation, mais pour le moment Capucine manquait à l'appel et c'était alarmant. La fille aux centaures était vive, rapide, rusée et elle savait se défendre, mais Firenze n'aimait quand même pas la savoir à la merci des pires bêtes de la forêt interdite. Puis, s'il devait arriver du mal à la fille de son ami Cuthbert, il ne se le pardonnerait pas.


Les centaures s'étaient donc mit à la recherche de la sorcière. Ils la cherchaient depuis un bon moment déjà lorsqu'un des hommes-cheval la trouva à l'orée de la forêt. La jeune fille était au sol, immobile. Le centaure nommé Tinirn, un de ceux qui aspirait à une union avec Capucine, la crut d'abord morte. Il s'en approcha donc avec révérence avant de se pencher vers elle. Il sentie son souffle contre sa joue et tenta de la réveiller en la secouant légèrement, appelant son nom. Capucine demeura immobile et ne se réveilla pas. Il s'agissait d'une situation anormale. Peut-être avait-elle été piquée par quelque chose ? Parce que jamais elle n'aurait mangé un mauvais champignon, la sorcière connaissait bien les diverses plantes de la forêt. Tinirn, incapable de réveiller Capucine, la prit dans ses bras avant de galoper doucement pour revenir dans la forêt. Il allait l'amener au campement et ils trouveraient une solution pour la tirer de cet étrange état. La réponse devait se trouver dans les étoiles.


'' Firenze ! '' dit Tinirn en voyant son chef un peu plus loin
'' Je l'ai trouvé ... mais elle semble plongé dans un étrange sommeil '' ajoute t'il

Tinirn déposa le corps de Capucine dans un des lits de mousses, de feuilles et de branchages du clan. Tous les centaures l'entourèrent pour la regarder avec attention. Firenze s'approcha aussi, se pencha et caressa la joue de sa protégée. Étrange.

'' Qu'on observe les étoiles ce soir ... elles possèdent la vérité '' ordonne Firenze
'' Mais, en attendant ... Clivil, prépares une concoction d'astragale. Ça l'aidera peut-être ''


Clivil, une des centauresses du clan, hocha la tête avant de s'enfoncer dans la forêt à la recherche d'astragale. Pour ce qui étaient des autres membres du clan, ils allaient veiller sur Capucine et la protéger le temps qui sera nécessaire à son réveil.

Firenze se redressa, pensif. Devait-il en aviser Cuthbert ? Ou devait-il attendre d'avoir la réponse du ciel ? Finalement, il opta pour l'attente. Les étoiles avaient toujours réponses aux questions épineuses. Il ne restais plus qu'à attendre la levée de la nuit, qui ne saurait pas tarder.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 84
Age du perso : -16 (20 mars 1992)
Fonction : -Elève au Collège Poudlard
-5ème année,
-Serpentard.
-Préfète de Serpentard
Patronus : Anciennement un écureuil roux, mais depuis les événements avec sa famille et tout sa. Son écureuil roux à laissé place à un jobberknoll.

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Et tombe la fille aux centaures   Mer 19 Sep - 11:18

    Les poumons de Capucine étaient en feu. Mais ce n'était pas le moment de craquer, elle pouvait apercevoir la lisière de la forêt. A en juger par la clarté du bois, il devait rester au moins 500-600 m. Et après c'était fini. Elle sortirait de cette enfer, qu'elle prenait avant comme sa maison. Il fallait puiser dans ses dernières forces. Courir encore plus vite qu'elle n'avait jamais couru. Plus elle se rapprochait, plus un sentiment entre la joie et le soulagement montait en elle. Elle avait réussi.


    Du moins c'est ce qu'elle pensait avant qu'une douleur aiguë dans le bras gauche lui arracha un cri de douleur. Elle tomba durement au sol et roula sur plusieurs mètres avant de se retrouver allongée, immobile sur la dure terre.. Elle reprit assez rapidement conscience et rampa jusqu'à l'arbre le plus près d'elle et s'asseya contre le tronc de ce dernier.


    Essayant tant bien que mal de retrouver une respiration normale, la jeune élève regardait derrière elle en espérant ne pas apercevoir des sabots galopaient entre les hauts arbres de la forêt. Paniquée à l'idée de se retrouver entre les mains de ceux qu'elle considérait dans le passé comme des membres de sa famille, Capucine en oubliait toutes les bases en matière " guérison" apprisent par Firenze il y a de nombreuses années, alors qu'elle n'était qu'une gamine. Firenze..Avec tout sa elle avait presque oublié ce qui était arrivé à son père par adoption, à son chef. Ainsi elle se rappela, les derniers moments passé avec ce dernier : Firenze avait entrainé Capucine jusqu'à ce qu'elle sue à grosses gouttes, à ce moment là Capucine maudissait son chef. Et maintenant, il n'avait même plus la tête sur les épaules. Et en pensant à cela, des perles salées roulèrent le long des joues de Capucine et lui brouillèrent la vue.

    Elle ne pouvait pas rester là. Elle devait courir encore plus vite que jamais et sortir. Aidé d'un mélange de rage et de tristesse, elle retira la flèche plantée dans son bras et la jeta par terre en faisant le meilleur pour ne pas hurler de douleur. Pleine d'adrénaline, elle attrapa son arc, tombé par terre, attrapa une flèche de son carquois et tira en direction du bruit des galops. Priant pour avoir touché un membre et ainsi les ralentir, au moins un petit peu.


   Mais Capucine n'avait plus assez de force dans le bras gauche. En effet, elle n'arrivait pas à maitriser son arc, qui tremblait dans tous les sens, et regarda sa flèche s'enfonçait dans un tronc à quelques mètres d'elle. Replaçant son arc dans le dos, la Serpentard plaqua sa main droite sur sa blessure et continua, tant bien que mal, à courir en direction de la lisière. Elle devait rejoindre la cabane d'Hagrid le plus vite possible, elle y trouverait sûrement le nécessaire pour se soigner.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1893
Age du perso : Intemporel
Fonction : Prendre charge les personnages non joués dont vous avez besoin.

MessageSujet: Re: Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)   Jeu 20 Sep - 10:35

Les centaures


Le clan continuait de suivre les traces de sang de leur victime, le son de leurs sabots heurtant la terre poussiéreuse. Ils pistèrent Capucine jusqu'au tronc d'arbre contre lequel elle s'était momentanément appuyé où ils s'arrêtèrent. Un des chasseurs se pencha et ramassa la flèche qui avait atteint l'humaine. Son sang en était imprégné. Le centaure observa la pointe de flèche quelques secondes avant de tourner son regard en direction d'un autre arbre situé un peu en retrait. Une flèche y était plantée. Capucine avait tenté de les atteindre et, manifestement, elle avait raté son coup. La blessure était sérieuse. Le centaure leva le bras, montrant la flèche ensanglantée aux autres.


'' Elle n'ira plus bien loin ! Si nous ne l'attrapons pas, elle finira au bout de son sang ! ''


Des cris sauvages lui répondit en réponse et les centaures reprirent leur course meurtrière. Le sang était un peu plus présent, le retrait de la flèche ayant causé quelques dommages ou, à tout le moins, permettait au sang un meilleur écoulement. Au loin, ils voyaient Capucine courir en direction de la lisière de la forêt. Elle allait bientôt sortir. N'était-ce pas ce qu'ils voulaient tous ? Qu'elle quitte les lieux et qu'elle ne revienne plus jamais ? Est-ce que le clan devrait-il cesser la poursuite et observer si l'humaine sortait de la forêt ? Ou devait-il toujours la suivre pour la sacrifier ?





Les centaures ralentirent le rythme avant de cesser leur course. L'humaine quittait la forêt. C'était ce qu'ils voulaient. Puis, sa blessure était importante, elle ne survivrais pas. Hormis qu'elle reçoive les soins des humains, mais ça, ce n'était plus leur problème. Au loin, les centaures observaient la situation, s'assurant que Capucine allait bel et bien sortir de leur environnement.


+++



Tinirn


La nuit était maintenant tombée. Les centaures entouraient toujours Capucine, endormie. Clivil, la centauresse, avait préparé et administré la concoction d'astragale à la malade, sans grand résultat. Capucine dormait toujours. Les étoiles brillaient haut dans le ciel et, un peu plus loin, Firenze les observaient avec attention en compagnie de quelques autres centaures. Le message étoilé était clair : « Quand les lois des hommes tentent de te dicter ta voie, souviens-toi qu’aucune voix ne peut prétendre à prévaloir sur la tienne, puisse-t-elle venir de ceux qui disent citer ton Dieu. En cela rappelle-toi que rien n’est vrai. ». Clair, non ? Un homme tentait de faire sa propre voie et de la dicter aux autres. Cet homme était responsable du sommeil de Capucine. Cet homme allait être doué pour faire croire à la population, que la vérité était la bonne, hors, rien n'était vrai. Mais, rien n'est vrai, cela voulait aussi dire que ce que les centaures croyaient aussi était faux, puisque rien n'était véridique. C'était sur ce dernier point, donc, que les centaures discutaient. Si rien n'était vrai, cela signifiait qu'ils devaient laisser Capucine aux hommes pour que ceux-ci parviennent à la réveiller, non ? Ou cela voulait-il dire qu'il fallait la garder avec eux ? Est-ce que la loi des hommes ne voulait-elle pas dire que Capucine devait retourner avec son peuple d'origine ? Ou bien peut-être pas. Ou, une union était-elle nécessaire ? C'était clair comme message, mais pas vraiment simple à analyser.


Les heures passèrent sans que, réellement, les centaures ne parviennent à s'entendre. Tinirn, lui, demeurait près de Capucine à la regarder dormir. Il l'aimait vraiment beaucoup, malgré qu'il savait très bien que leur ''monde'' étaient différent. Elle était une humaine, il était un centaure. Même si elle avait été élevée par le clan, Capucine n'était pas vraiment une centaure ... Tinirn ne cessait de se le répéter. L'homme-cheval leva les yeux en direction des étoiles pour, lui-aussi, y lire le message. Pour lui, le message avait une tout autre signification. Il lui parlait personnellement. Quand les lois des hommes tentent de te dicter ta voie, souviens-toi qu’aucune voix ne peut prétendre à prévaloir sur la tienne. Pour Tinirn, cela voulait dire que, pour la loi des hommes, une union entre une humaine et un centaure serait impossible voire malsaine ... mais qu'aucune voix ne pouvait prétendre prévaloir sur la sienne, donc sur son amour pour Capucine, puisse-t-elle venir de ceux qui disent citer ton Dieu, donc même si cela allait aussi à l'encontre de son clan. En cela rappelle-toi que rien n’est vrai. Le message était clair. Rien n'était vrai. Ce que les humains et les centaures allaient croire sur une union inter-race était faux. Tinirn devait suivre sa propre voie pour sauver Capucine. En tout les cas, c'était ce que, lui, comprenait du message céleste. Le fait que le reste du clan soit dans les choux pour la compréhension du message était normal, puisque ce message ne s'adressait pas à eux ni à la manière de sauver Capucine.


Lentement, le Centaure se pencha sur Capucine et la prit dans ses bras. Avec un dernier regard en direction des siens, toujours occupé à décoder le code astral, Tinirn s'éloigna. Il allait rendre Capucine à son père et aux humains et, quand elle serait enfin réveillée, il allait lui demander d'être à lui. C'était ce que les étoiles dictaient. Il devait suivre sa voie, même s'il serait probablement banni. Tenant Capucine dans ses bras, le centaure s'enfonça dans la forêt.


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 84
Age du perso : -16 (20 mars 1992)
Fonction : -Elève au Collège Poudlard
-5ème année,
-Serpentard.
-Préfète de Serpentard
Patronus : Anciennement un écureuil roux, mais depuis les événements avec sa famille et tout sa. Son écureuil roux à laissé place à un jobberknoll.

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Et tombe la fille aux centaures   Lun 24 Sep - 14:57

       La cabane d'Hagrid était là, juste devant elle. Elle avait dépassé la lisière de quelques mètres déjà. Elle se retourna en direction de la forêt, plus aucuns bruits, tout était calme, comme-ci rien ne s'était passé. Ils étaient partis, retournés à leurs occupations. Ils l'avaient laissé quitter la forêt malgré tout. Des traîtres c'est tout ce qu'ils étaient. Elle devait réfléchir, Capucine devait réfléchir. Qu'allait-il se passer maintenant ? Où allait-elle vivre maintenant ? Chez son père évidemment, mais comment allait-elle s'y rendre ? Elle ne pouvait pas y allez à pied quand même ! Puis elle se retourna en direction de la cabane d'Hagrid. Mais oui bien sûr ! Sa blessure lui faisait perdre la tête, elle devait allez chez Hagrid. Il avait quand même de l'encre et du parchemin parmi tout son bazar. Elle se dirigea alors vers la petite maisonnette en pierre, serrant de plus en plus fort son bras gauche. Elle ne devait pas lâcher, mais en même temps elle avait tellement sommeil. Et puis l'herbe avait l'air si confortable. Elle méritait bien une petite pause après ce qu'elle venait de traverser. Non, il était hors de question, elle ne devait pas s'endormir !


       Elle arriva devant la grande porte en bois, elle monta les marches à genoux. Elle n'en pouvait plus, elle voulait que tout cela se termine et vite.


- Hagrid ! Dit en cognant avec le plus de force qu'elle pouvait le bois de la porte. Hagrid ouvre ! S'il te plait !


       Tout son corps pesé sur le bois épais de cette dernière, elle essayait d'attraper la poignée. Ses yeux se fermaient petit à petit, elle cherchait à ta-ton la poignée en continuant de supplier Hagrid de lui ouvrir en espérant fortement qu'il n'était pas parti en balade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 110
Age du perso : Aussi vieux que le temps lui même...
Fonction : Maître du jeu / modérateur.

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)   Mar 25 Sep - 12:27

Et tombe la fille aux Centauresft. Capucine Faussecreth & PNJ




Tu est parvenue à vaincre ton cauchemar ! Comment ? La solution te sera envoyé par MP, afin de ne pas dévoiler la solution aux autres !


Capucine se réveille à St-Mangouste, le 24 septembre 2008, après 11 semaines de coma. Elle pourra reprendre normalement ses activités à Poudlard et tenter de découvrir et de comprendre ce qui s'est passé. Attention, le danger continuer de rôder !


L'équipe administrative, après discussion, est fortement impressionnée par l'amélioration de ton jeu et par ton investissement. Tu as magnifiquement joué le jeu et nous t'en remercions ^^ Il y a une très nette amélioration dans ta manière de jouer ainsi que dans ta qualité de RP. Afin de te féliciter et à t'encourager dans ce sens, nous t'accordons :


* Le don de voyance. Capucine, a son réveil, a donc acquis le don de double vue (c'est Trelawney qui va adorer)
* 50 points EXP pour être sortie de ton sommeil comateux
* 100 points EXP pour l'amélioration de tes RP
* Tu est maintenant préfète de Serpentard


Encore une fois, bravo à toi !


Tu peux d'ors et déjà créer un sujet à St-Mangouste où Capucine se réveille et où tu pourras jouer avec ton père si tu le désires, ainsi que reprendre ton jeu à Poudlard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et tombe la fille aux Centaures (Scénario -- Capucine)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ? Une fille parmis tant d'autres...|
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» tombe du commandant PARQUIN à Doullens (SOMME)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: L'Extérieur du Château :: La Forêt Interdite-
Sauter vers: