Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe

Aller en bas 
AuteurMessage
Eden K. Ravenswood
~+ POUDLARD +~
~+ POUDLARD +~
avatar

Nombre de messages : 129
Age du perso : 38 ans (6 mai 1970)
Fonction : ¤ Maman de Nathaniel
¤ Professeur de Métamorphose
¤ Directrice de Serpentard
Patronus : Un Nundu depuis Juillet 2007

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   Jeu 13 Sep - 7:18


13 septembre 2008




La rentrée aurait pu bien se passer si un de mes élèves n’avait pas fini par s’endormir devant tout le monde… Et j’ai dû passer la nuit à écrire une lettre aux parents. C’est un peu ce que je déteste faire dans mon métier : envoyer des hiboux aux parents pour annoncer les mauvaises nouvelles. Et je ne parle même pas de la crainte des autres après ça… Malgré tout, je devais me ressaisir et j’avais des élèves à rassurer. J’ai fais ce que je pouvais et j’avais donné des consignes aux préfets et préfet en chef de la maison afin d’essayer de calmer le jeu. Parfois, cela pouvait être compliqué et il n’est pas rare d’avoir de la visite le soir. Surtout de mon fils mais j’apprécie sa présence. Ayant bien avancer dans mes programmes, je n’avais plus qu’à organiser mes premiers cours de l’année. La métamorphose est une matière très difficile alors je suis quand même obligé d’organiser des groupes de travail.

Cette journée était la plus grosse de la semaine mais je ne m’en plains pas. J’aime avoir une ou deux journées gonflées à bloc et avoir le reste de la semaine plus calme afin de m’occuper d’autres choses que de ma matière d’enseignement. N’empêche, cette histoire de malédiction me préoccupe un peu et je cherche toujours à comprendre. Sans oublier que même mes contacts du Ministère n’ont aucune réponse. Est-ce encore un coup de la temporalité qui sévit depuis quelques années dans ce pays ? Ce sont des choses qui nous dépassent mais qu’on doit quand même réglé. Terminant de corriger certains parchemins de devoirs supplémentaires que j’ai donné, je finis par ranger l’ensemble. Levant le nez sur l’horloge situé au dessus de la porte, je lâche un soupir.

Me levant de mon bureau, je m’étire un peu avant de prendre ma baguette et d’ouvrir la porte avec délicatesse. J’ouvre toujours avant car il n’est pas rare que les élèves n’ayant pas cours avant se ramène avant la sonnerie fatidique. Honnêtement, je me fiche des retards sur dix ou quinze minutes mais passé ce délai, les élèves sont mis dehors. On ne peut pas être assidu en la matière avec trop de retard. Et puis avec les vacances estivales, je savais qu’une cure de rappel leur ferait beaucoup de bien et c’est pour ça que j’utilise dix minutes voir un quart d’heure prévu à la révision du et des cours précédents.

Me tournant vers les fenêtres, j’ouvre les rideaux afin de laisser entrer le soleil dans cette salle de cours immense. Niveau ménage, je suis tranquille car je viens donner un coup de baguette tous les soirs avant d’aller me coucher. Cependant, il y a quand même les draps de protection à retirer. Je m’occupe donc de ça tranquillement alors que je patiente pour mon cours du moment. Il ne faut pas avoir peur, je ne mange personne et je n’ai jamais mangé personne…






Dernière édition par Eden K. Ravenswood le Jeu 18 Oct - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1893
Age du perso : Intemporel
Fonction : Prendre charge les personnages non joués dont vous avez besoin.

MessageSujet: Re: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   Sam 29 Sep - 12:29

Maxime Potter, Procyon Black, Jana Rogue, Tamarah VanHolsen


Une autre journée s'annonçait sous les rumeurs et les murmures de couloirs, qui ne semblaient pas vouloir se taire. Ici et là, ont parlait du sommeil sans fin, y allant de suppositions plus ou moins plausibles. Plusieurs exemplaires de la Gazette du Sorcier passait de mains en mains, afin de se tenir au courant des dernières nouvelles. Les noms des victimes du sommeil y étaient régulièrement modifiés et l'horreur s'installait de plus en plus. La mal touchait tout le monde ! Comment ne pas craindre d'être la prochaine victime et, surtout, comment se protéger ? Pour le moment, personne ne pouvait donner de réponses valables et c'était peut-être cela le plus effrayant. 


Marchant dans les couloirs, Tamarah Jedusor affichait un air fatigué. Depuis que son jumeau était dans le coma, elle ne dormait presque plus. Lui, il dormait et elle, elle en était incapable. À chaque fois qu'elle fermait les yeux, elle sentais le vide. Le vide de son absence. S'il arrivait quelque chose de mal à son frère, jamais elle ne survivrait. La Griffondor en était certaine. La seule chose qui lui donnait de l'espoir, c'était que sa mère lui avait assuré que Kevin allait se réveiller. Elle ne voulait pas lui dire pourquoi, mais si sa mère lui disait de ne pas s'inquiéter, Tam devait y croire. Hors, c'était plus fort qu'elle; elle s'inquiétait. La mine lasse, elle tourna le coin d'un couloir et rencontra sa tante Jana qui l'attendait. Les filles poursuivirent leur route vers la classe de métamorphose, discutant à messe basse du ''plan'' qu'elles avaient élaborés lors du soir de la rentrée, plan destiné à sortir Kevin de son sommeil.


Chemin faisant, elles finirent par rejoindre Procyon Black et Maxime Potter, qui chahutaient un peu en se rendant au cours. Les filles cessèrent donc leur messe basse, ne désirant pas que quiconque ai vent de leur idée. Ensembles, ils entrèrent dans la salle de métamorphose.


'' Bonjour Professeur Ravenswood '' dit Maxime
'' B'jour Professeur Ravenswood ''  ajouta Procyon
'' Bonjour Professeur '' dit Tamarah
'' Salut ! ''dit Jana en laissant durement laisser tomber son sac sur un bureau

Les élèves s'installèrent et se préparèrent ensuite pour le cours. La métamorphose était une matière difficile, il fallait s'assurer d'être prêts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel Ravenswood
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 108
Age du perso : 15 ans (16 octobre 1992)
Fonction : 5ème année, Serpentard
Patronus : Aucun

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
0/0  (0/0)
Points de vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   Dim 30 Sep - 13:29

Ho ce qu'il avait envie de sécher le cours de sa mère ! Il en avait une envie criante et fondamentale. Effectivement, depuis leur petite altercation; une des rares pour ne pas dire la seule d'ailleurs; à propos de son désir de demeurer auprès de Malka au lieu de revenir ici, Nathaniel avait une tendance à vouloir se rebeller contre sa mère. Il ne comprenait pas comment elle pouvait lui refuser cette simple demande. Elle aurait parfaitement pût lui apporter ses devoirs à St-Mangouste en plus ! Et il aurait put étudier en lisant des livres. Mais non, non ! Non, sa mère lui avait dit nian nian et nian nian nian. Honnêtement, le Serpentard n'avait pas vraiment écouté ou entendu ce qu'elle lui avait dit, puisque son refus de lui accorder aussi l'accès à la réserve secrète de la bibliothèque avait fini de le faire suer. Alors oui, Nath avait une envie folle de protester ardemment en ne se présentant pas au cours de sa mère et na ! Bien fait pour sa gueule ! L'adolescence était une période tellement vache. 

Le jeune homme avait par conséquent tourné en rond dans son dortoir en maudissant sa sainte mère. Il n'irait pas, il n'irait pas, il n'irait pas bon ! En plus, elle lui avait préféré Donaldson comme préfet ! Son excuse ? ''Mon chéri, tu aurais fait un très bon préfet, mais tu sais bien que les autres croiront que tu est nommé parce que tu est mon fils ... et je ne veux pas que tu sois victime de leurs élans'' Mais merde !! Merde et merde de re-merde ! Il s'en balançait totalement de ''leurs élans'' ! Pourquoi est-ce que sa mère passait son temps à vouloir le protéger comme s'il avait six mois ? Il, il ... il n'irait pas à son foutu cours ! Non ! Donaldson avait eu beau lui faire sa morale à la noix, Nath lui avait dit d'aller se foutre un oeuf de dragon au derrière avant que ce soit lui qui ne le fasse. Tant pis si ce con de Donaldson allait le répéter à sa mère ... tant pis ! Tant pis, tant pis, tant pis ! Merde ! Finalement, ce fut Seamus, un de ses compagnons de cinquième année, qui l'avait convaincu de se déplacer. Pffff.

Nath avait prit son sac à dos qui ne contenais RIEN du tout avant de se diriger d'un pas énervé vers la classe de métamorphose. Il n'allait rien foutre de tout le cours, il n'allait ni regarder sa mère, ni lui adresser la parole ni RIEN ! Elle allait comprendre qu'il était en colère contre elle et que, non, il n'allait pas plus apprendre ici parce que sa décision était prise; il ne ferais rien dans aucun de ses cours. Rien. Jusqu'à ce qu'elle se décide à lui accorder le droit de retourner près de Malka tout en apprenant à ses côtés, il allait BOU-SIL-LER sa cinquième année. Ha, c'était l'année des BUSES, hein ? C'était important, hein ? Bien, de la merde ! Monsieur Ravenswood avait décidé de contester. Point barre.

Le fils de sa mère entra dans la classe la tête haute, le pas rapide, le dos droit. Il n'offrit aucun salut à sa mère, aucun regard, rien. Il envoya valser son sac vide sur une des tables et s'assied sur sa chaise; non il se laissa tomber; avant de croiser les bras et de fixer un point vague devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice A. Valentine
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 24

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   Dim 30 Sep - 19:53


Venant tout juste de sortir de la grande salle après avoir prit son petit déjeuner, la jeune fille avait prit de nouveau la direction de la salle commune de Serpentard pour pouvoir prendre ses affaires pour le cour de métamorphose qui aurait lieu dans quelques minutes. Une fois arriver devant la porte du dortoir, la sorcière salua une élève qu'elle connaissait bien et alla prendre son sac qui contenait tout ce dont elle allait avoir besoin pour le cours de métamorphose. Sortant de nouveau de la salle commune de Serpentard, la sorcière prit ensuite son temps pour se rendre à la salle de cours de métamorphose. Après avoir monter quelques marches, la jeune Serpentard arriva dans le couloir qui donnait sur la salle de classe et remarqua quelqu'un au loin qu'elle reconnu aussitôt, Nathaniel. Le regardant de loin, la jeune fille attendit un moment avant de finalement reprendre sa marche en direction de la classe.

Arrivant devant la porte de la classe, la jeune fille remonta un peu ses chaussette au genoux et entra dans la classe en silence, ignorant les gens qui se trouvait là et chercha Nathaniel du regard et sourit quand elle le vit. Les deux étaient ami, mais pour être honnête, Alice le trouvait plutôt beau, mais peut être qu'elle ne le lui dirait jamais. Arrivant à la table où avait prit place le jeune Ravenswood, la jeune Serpentard déposa ses affaires sur la table qu'elle allait maintenant partager avec Nathaniel et prit lentement place sur le tabouret qui se trouvait tout juste à côté de Nathaniel. Une fois assise, la jeune fille tourna la tête en direction de l'autre Serpentard et lui sourit, chose qui était assez rare chez Alice...enfin, elle souriait, mais c'était surtout lorsqu'elle se retrouvait en présence de ses amis, car avec les autres, Alice était assez froide et direct, ce qui avait pour effet de faire partir les gens qui voudrait lui parler, alors qu'elle ne le voudrait pas.

Regardant toujours le Serpentard qui se trouvait à ses côtés, la jeune fille attendit un moment avant de prendre la parole. ''Salut! Nath!'' Elle regarda en direction de la professeur, puis reporta son attention sur le Serpentard à ses côtés et continua la discussion étant donner que tous les élèves n'était pas encore arriver. ''Ça va?'' Elle le regarda, attendant une réponse de sa part.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Lupin
~+ SERDAIGLE +~
~+ SERDAIGLE +~
avatar

Nombre de messages : 21
Age du perso : 12 ans
Fonction : Deuxième année à Serdaigle
Patronus : Aucun

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   Mar 2 Oct - 12:03

Où était James Sirius Lupin ? Han ? Dites ? Vous avez deviné ? Dites ? Yiiiiiiiii ! Vous êtes doué, han ! Parce que vous avez parfaitement raison, James se trouvais à la bibliothèque, encore et toujours. Il y avait pratiquement monté une tente, han ! Sans blague, le Serdaigle y était passé pour venir remettre les livres qu'il avait emprunté hier. Il les avaient tous lu, vous savez ? Jusqu'à la dernière ligne et il avait prit des tas de notes super intéressantes dont il vous fera part une autre fois, car le temps lui manquait. Effectivement, il avait passé trop de temps à réviser pour ses éventuels examens de décembre et il était maintenant presque en retard. Oui, ses examens de décembre. On ne prenait jamais assez d'avance. Bref, James avait remis ses volumes à Mme Rogue avant de ressortir vite fait de la bibliothèque, vu qu'il ne voulait pas succomber à la tentation des autres ouvrages qui l'attiraient. Il reviendrait après le cours de métamorphose. Que quelques petites heures à attendre, il ne serait pas en manque non ?

Le garçon, sac déjà sur les épaules, dévala les escaliers magiques au risque de s'y planter. Il sauta sur la palier une fois rendu en bas avant de gambader jusqu'à la classe dans laquelle il entra joyeusement, tel un petit soleil sur deux pattes. Affichant un grand sourire, il envoya la main à son professeur en lui disant :

'' Salut Professeur Ravenswood ! ''


Il l'aimait bien et ... et Nathaniel Ravenswood avait les pieds sur son bureau, han ! Ralentissant le pas, James regarda le Serpentard avec de grands yeux. Voyons ! Personne n'avait jamais osé faire ça de l'histoire de Poudlard, il gageais ! Bon, d'accord, peut-être qu'Oncle James et Sirius l'avaient déjà fait. Personne ne l'avait fait depuis eux, admettons. Bouche-bée, James alla s'asseoir derrière ses amis, la tête toujours tourné vers le fils du Professeur Ravenswood.

'' Avez-vu ? Han ? Dit ? Ravenswood y'a les pieds sur son bureau ! ''murmure t'il à ses amis

Il tourna ensuite la tête vers eux et remarqua l'air fatigué et presque malade de Tamarah, air qui lui tourna immédiatement le coeur.

'' Ho, Tam han ! Faut dormir, tu sais ... ça n'aidera pas ton frère de t'étioler comme ça, tu sais ? Tu veux que je te prépares un philtre de paix ? Dit ? Je ne sais pas encore comment, han, mais je vais suivre les instructions du livre, ce ne doit pas être bien compliqué ... ''


De un, il était super intelligent lui. De deux, comment rater quelque chose si on en suivait les étapes à la lettre ? Dites ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden K. Ravenswood
~+ POUDLARD +~
~+ POUDLARD +~
avatar

Nombre de messages : 129
Age du perso : 38 ans (6 mai 1970)
Fonction : ¤ Maman de Nathaniel
¤ Professeur de Métamorphose
¤ Directrice de Serpentard
Patronus : Un Nundu depuis Juillet 2007

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   Jeu 18 Oct - 18:40



Cours de Métamorphose

13 septembre 2008




Attentive, j’observe la salle qui n’a pas du tout changé depuis l’époque où j’étais élève. J’adorais cette matière et le professeur McGonagall appréciait mes efforts pour réussir. Et aujourd’hui, je la remplace… Mes camarades Serpents et moi l’avons surnommé la vieille bique mais finalement, elle a toujours été une enseignante exemplaire. Marcher dans ses pas me fait plaisir et j’aime ce métier qu’est d’enseigner. Je ne regrette pas mon choix de démission de mon poste au département des Mystères même si je suis toujours surveillé par le Ministère. Je le savais et je me suis tenu à l’écart mais j’ai dû prendre contact avec certains de mes contacts afin de vérifier certaines choses avec eux. S’ils ont la moindre piste, je sais qu’ils vont m’en avertir en premier et ce serait pas plus mal. Je n’avais pas eu besoin de leur service depuis très longtemps mais aujourd’hui, je sais qu’ils vont probablement me rappeler au devoir. Mon fils ne sait pas tout et vu son comportement, je ne prévois pas de lui en parler avant qu’il ne se calme. Il va devoir apprendre à être adulte avant de connaître le secret de sa mère et j’avais repris un entraînement depuis les évènements de l’année passée. J’ai bien failli y passer et j’ai vraiment eu très peur. Même avec un sein en moins, je peux encore être utile à la communauté magique et je ne compte pas mourir de suite. Plonger dans mes pensées, j’entends des voix et je me retourne avant de sourire. Je les avais tous reconnus et l’un d’entre eux fait partie de ma maison. J’avais eu des échos et je compte bien faire ce qu’il faut. D’un coup de baguette, je fais venir un parchemin à moi et je le relis rapidement avant de m’avancer vers eux.

« - Bonjour Monsieur Potter, Monsieur Black, Miss VanHolsen et Miss Rogue »

Marchant vers le groupe, je garde le sourire avant de tendre un morceau de parchemin à Jana. A elle de prendre ses responsabilités en conséquence. Sur le fameux parchemin se trouvait un avis de convocation. Il me semble qu’il va falloir qu’on discute entre filles. Le fait qu’elle soit la fille du directeur ne lui donne pas tout les droits. J’avais prévenu et je savais qu’elle en abusait. Mais c’est le genre de chose qui ne tiennent pas avec moi. Elle n’a pas d’autres choix que d’aller en convocation et je ne compte pas la faire poiroter bien longtemps. C’est le contraire même. Je la regarde droit dans les yeux et je lui dis avec fermeté

« - Cette après-midi à 13 heures ! »

Je me fiche qu’elle soit membre de l’équipe de Quidditch. Rapidement, je continue à marcher dans la classe tandis que les élèves arrivent petit à petit. Ayant entendu le boucan de mon fils, je ne lui porte aucune attention sauf que je lui réserve quelque chose qu’il n’est pas prêt d’oublier. D’un coup de baguette alors que j’étais dans le dos de tout le monde, le sac revient vers lui mais dans son angle mort visuel en direction de derrière la tête (dés réussite). Le coup ne permet pas de se blesser mais suffisant à lui donner une bosse et à le secouer. Il est sans pitié, je le suis aussi. C’est comme ça que ça marche et il n’est pas le seul à avoir essayé. Bien sûr, s’il avait consulté ses petits camarades, il saurait que ce n’est pas la première fois que cela arrive. Juste après, un autre élève de sa maison entre et elle garde son sourire avant de le saluer.

« - Bonjour Monsieur Valentine ! »

Je reste prés de la porte alors que j’attends les derniers arrivants. Plus précisément, j’attendais la seconde sonnerie. Tout le monde savait que je ne pardonne jamais les retards sauf ceux réellement justifié. C’est alors qu’un des enfants de mes collègues en défense et en histoire entre et qu’il me fait signe de la main. Cela me fait plaisir de voir ça et je le salue à mon tour avec un signe de la tête.

« - Bonjour Monsieur Lupin ! »

Cela commence à faire beaucoup de Lupin. Mais je vais m’y faire. J’entends des personnes rire mais je ne dis rien et je reste neutre. C’est alors que la seconde sonnerie retenti et je marche vers le bureau avant de donner un petit coup de baguette et la porte se ferme d’elle-même. Il est trop tard pour les retardataires. Marchant en silence, je reste calme et neutre tandis que ma voix se porte depuis le fond de la salle alors que je donne un autre coup de baguette. A côté de mon bureau se trouve un grand tableau et le chapitre du jour y montre le bout de son nez.

« - Bonjour à tous et bienvenue pour ce premier cours de l’année. Le chapitre du jour se portera sur les différentes formules applicables dans la matière et leur différence. La Métamorphose est une science exacte et on ne peut pas faire comme si tout était le hasard… »

Arrivant à coté de mon fils, je pointe ma baguette sur ses pieds qui quitte alors le pupitre pour devenir aussi lourd que du plomb. Il ne fera pas le malin bien longtemps… Baguette en main, je reviens prés de mon bureau et je fais face à la salle. Je vois tous mes élèves et c’est mieux ainsi. Je reste une sorcière et je sais ce que j’ai à faire. Gardant mon calme et d’un ton calme, je finis par venir m’asseoir sur mon bureau tout en balayant la classe du regard.

« - Je sais que les Grandes Vacances ne vous ont pas aidés à réviser mais qui veut bien me rappeler les différentes catégories de Métamorphose ! »






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel Ravenswood
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 108
Age du perso : 15 ans (16 octobre 1992)
Fonction : 5ème année, Serpentard
Patronus : Aucun

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
0/0  (0/0)
Points de vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   Jeu 18 Oct - 20:45

Les pieds toujours posés sur son bureau dans une attitude de défi, Nathaniel se mit à se balancer sur les pattes arrières de sa chaise. Sa mère détestais ça. Haha. Une voix lui fit, cependant, cesser son petit manège. Il tourna les yeux sur son ami, bon amie, Alice qu'il fixa froidement. Il/elle lui demandait si ça allait ! Bha voyons ! Il avait l'air de bien aller, là ? Oui, parfaitement bien. Le Serpentard marmonna quelque chose d'incompréhensible avant de répondre plus distinctement :

'' Ho, ma fiancée est juste endormie peut-être à jamais et ma mère est une chimère ... mais ouais, ça va, pas de problème ''


Nath roula les yeux avant de reporter son attention sur le vide, qu'il continua de fixer avec une obstination déterminée. Il allait faire la tête durant tout le cours, sa mère allait bien voir. Parlant de mère, elle était en train de donner une convocation à Jana Rogue, pour rien du tout il pariais ! Toujours à vouloir faire sa loi et nian nian nian ! Derrière le dos de sa sainte mère l'acromentule, Nathaniel l'imita en grimaçant avant de reprendre un air impassible. N'importe quoi. Il allait se révolter et ça lui apprendrais ! Elle ne comprenais rien à la vie ! Oui, dans sa tête d'adolescent frustré c'était clair, sa mère était une innocente qui ne connaissais rien à rien, que dalheu ! Alors qu'il s'évertuais à ignorer royalement sa mamounette, Nath reçu son sac en plein derrière la tête. Splam ! Il se retourna, du feu dans les yeux, et regarda sa mère avec un air d'assassin sur l'acide. Ha ouais !? Ouais, elle lui balançais son sac en pleine tronche ? Ha ouais ?! Elle voulais .... bon, elle venait de lui river les pieds au sol comme dans du ciment. BRA-VO ! Elle l'humiliais devant tout le monde en plus ! Il la DÉ-TES-TAIS ! Ouais, d'abord ! Comme il n'avait pas amené sa baguette magique pour la faire chier, il ne pouvais pas se libérer les pieds, damn ! Il se contenta donc de la foudroyer du regard comme s'il pouvait la liquéfier sur place. Tiens ! Tiens, tiens et tiens ! Rhhaaaaa-aaahhhhhhhh !!!! L'adolescent croisa obstinément les bras et demeura silencieux. Ha, ouais. Il se ferma les yeux et se mit à ronfler. Hahaha. Voilà. Cours de merdheu !

( Twisted Evil Laughing)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice A. Valentine
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 24

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   Mar 23 Oct - 21:20


Assise dans la salle de cours, la jeune fille avait prit place juste à côté de son ami Nath et attendait que le cours débute quand finalement, elle demanda à son ami si tout allait. Bien sur, avant que tout ne commence, elle vit d'autre élève entrer et la professeur qui les observait tous en saluant la plupart des gens se trouvant dans la classe. Avant d'avoir une réponse de la part de son ami, l'adolescente vit ce qui se passa et resta silencieuse jusqu'à ce qu'il prenne enfin la parole. Sa fiancée? Elle resta silencieuse et baissa un peu la tête. Enfin, il était tout de même jeune pour être fiancé à quelqu'un, mais Alice était tout de même déçu, car elle avait toujours eux des sentiments pour le jeune Serpentard et avait toujours espérer qu'il finirait par le réaliser et que les deux pourraient être ensemble.

Gardant le silence encore un petit moment, la jeune élève de Serpentard tourna finalement de nouveau la tête en direction de son ami et prit de nouveau la parole. ''Tu n'es pas un peu jeune pour déjà une fiancé?'' Peut être qu'elle n'aurait pas dû parler de ça, mais ses propre sentiment l'avait empêcher de parler d'autre chose et puis, elle ne savait pas trop ce qu'elle pourrait bien dire de plus à ce qu'il venait de dire. Finalement, après un petit moment de silence, Alice le regarda de nouveau et dit. ''Tu sais, si jamais quelque chose ne va pas, tu peux m'en parler, je serais toujours là pour t'écouter.'' Elle lui sourit, puis attendit que le cours débute et cela ne tarda pas, car la professeur demanda au élève ce qu'était la différence dans la matière de métamorphose. Alice la regarda, mais préféra garder le silence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1893
Age du perso : Intemporel
Fonction : Prendre charge les personnages non joués dont vous avez besoin.

MessageSujet: Re: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   Jeu 25 Oct - 14:02

Maxime Potter, Procyon Black, Jana Rogue


Procyon se retourna pour saluer son meilleur ami, qui avait voulu se rendre à la bibliothèque avant le cours. Bien peu pour lui, han ! La bibliothèque n'était pas le meilleur endroit sur terre pour draguer une fille ! En tout les cas, pas les filles prompte à s'amuser. Il fit un sourire à James avant de se tasser pour lui faire une place. Le Griffondor tourna ensuite la tête pour regarder en direction de Ravenswood, qui avait effectivement les pieds sur son bureau. Ouah, trop vache ! Il en avait du culot ! Haha, sa mère venait de lui renvoyer son sac derrière la tête ! Procyon pouffa de rire avant de se pencher en direction de son bureau. Trop marrant ! Il n'entendit même pas la question du Professeur Ravenswood tellement il était ravi qu'un Serpentard se soit ramasser un sac à la tronche.


Maxime se retourna aussi en direction de Nathaniel aux propos de James. Il regarda le Serpentard quelques secondes avant de hausser les épaules et de reporter son attention sur le devant de la classe. Il savait que Nath devait se sentir mal pour Malka. Max comprenait ça, bien qu'il ne fusse jamais tombé amoureux. Néanmoins, faire exprès pour se la jouer dure ... là, il ne comprenait pas. Bien entendu, si le Griffondor avait sut pour la petite tension qui existait entre Nathaniel et sa mère, il aurait peut-être pût comprendre mais là non. Il jugeait juste ce comportement comme étant tout à fait Serpentesque. En tout cas. Le Griffondor leva la main et attendit de voir s'il serait interrogé, pendant que Procyon, lui, se marrait grave.


'' Pro, arrêtes de te marrer ... tu vas nous faire perdre des points ''


Jana discutais avec Tamarah quand le Professeur Ravenswood vint lui donner une convocation. Mais, pourquoi ??? Elle n'avait RIEN fait ! Affichant une moue boudeuse, la fille Rogue décocha un regard rempli de reproches à son professeur avant de marmonner un ''oui,Professeur'' en croisant les bras. Non mais ... elle n'avait strictement rien fait ! Ravenswood exagérait grave ! Insultée, la jeune fille croisa les bras et décida de ne pas répondre à la question du Professeur même si elle en savait la réponse. Voyons, l'année débutait ... c'était n'importe quoi !

+++


Gabrielle & Ely-Jade Lupin


Les jumelles Lupin étaient assises juste derrière Nathaniel et Alice. Elles se lancèrent un regard assez intrigué en voyant ce dernier poser les pieds sur son bureau. Il avait aussi lancé son sac plus loin. Ho ! Il n'avait vraiment pas l'air d'aller. Cela avait probablement à voir avec Malka, han. Quand Nathaniel reçu son sac derrière la tête, les filles poussèrent un petit ''iiiii'' surpris avant de se regarder avec de grands yeux. Ho là là ! Il valait mieux écouter dans le cours du Professeur Ravenswood ! Mais, pour là, elles n'avaient strictement aucune idée de la réponse à sa question. Elles tentèrent, quand même, de trouver la réponse dans leurs livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamarah Jedusor
~+ GRYFFONDOR +~
~+ GRYFFONDOR +~
avatar

Nombre de messages : 85
Age du perso : 12 ans
Fonction : + Deuxième année; Gryffondor +

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   Mar 6 Nov - 13:32

Tamarah peinait à garder les yeux ouverts. Elle était si épuisée ! Lentement, elle tourna la tête en direction de James, à qui elle sourit. Ce qu'il était chouette ! S'offrir ainsi pour lui préparer un philtre de paix. C'était une bonne idée, enfin si elle voulait bien en prendre. Effectivement, on lui avait offert bien entendu, mais elle avait systématiquement refusé. Elle ne voulait pas dormir trop profondément de peur de louper quelque chose d'important. Après tout, Kevin dormait ... il fallait qu'elle reste éveillée pour deux. Doucement, elle fit signe que non avant de tourner son regard vers Nathaniel Ravenswood, qui avait bien les pieds sur son bureau.

'' Merci James ... ça va. Je dors assez même si c'est pas trop profondément ''


Ravenswood venait de se faire apostrophé par sa mère. Bien fait pour lui ! Tamarah reporta son attention sur le devant de la classe pendant que Procyon se marrait. Tam ne voyait pas pourquoi. Il fallait dire qu'elle avait détourné le regard avant que le sac n'est frappé Nathaniel derrière la tête. Elle devait rester éveillée, elle le devait ! Pour ça, rien de mieux que de participer. La Griffondor leva la main pour répondre à la question, même si elle n'avait qu'une vague idée de la réponse. Et pourquoi, l'autre, il ronflait comme ça !!! C'était endormant de l'entendre ! Tamarah, qui peinait à garder les paupières ouvertes, ne put pas résister ... elle ferma les yeux. Juste quelques secondes. Pas plus. Quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel Ravenswood
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 108
Age du perso : 15 ans (16 octobre 1992)
Fonction : 5ème année, Serpentard
Patronus : Aucun

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
0/0  (0/0)
Points de vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   Lun 19 Nov - 12:14

Nathaniel, qui fixait toujours sa mère d'un regard morose, tourna le regard en direction de Alice, qui venait de lui sortir qu'il était un peu trop jeune pour être fiancé. De quoi elle se mêlait, celle-là ? Et elle, elle n'était pas un peu trop jeune pour se prendre pour une fille ? Bref, le Serpentard fixa son amie/ami d'un regard presque aussi sombre qu'il avait précédemment regardé sa mère avant qu'il ne lui dise :

'' Ça te regarde ? ''


Il reporta ensuite son regard noir sur sa foutue mère qui se prenait pour une sorcière des miles et une nuit, avec ses idées tordues et fermées sur l'éducation des enfants qui ... Alice lui disait qu'il pouvait se confier à lui et nian nian. Mais rien à foutre ! Ce n'était pas contre Alexander, heu Alice. Nathaniel l'aimait bien, voyez, c'était son ami ... amie, mais en ce moment, il n'avait envie d'entendre personne. Nath avait simplement envie d'être seul, de travailler pour aider Malka et que sa mère le prenne en considération au lieu de le voir comme un bébé ! Il avait seize ans, enfin ! Dans un an, il serait majeur ... est-ce qu'elle comprenait qu'il n'était plus un gosse ? Qu'elle lui fasse confiance, bordel ! Le Serpentard répondit donc par un vague grognement à la proposition de Alice. Il ajouta ensuite :

'' Ta mère a toi est aussi vache, j'imagine ''


Ouais, il l'avait dit assez fort pour que sa mère à lui l'entende ! Vache ! Elle était vache ! Putain, qu'elle le laisse être un homme ou il allait aussi lui balancer son sac, tiens ! Rien à foutre si elle lui foutais une retenue. Rien à foutre si elle retirais des points à Serpentard. Rien à foutre si elle lui disait de quitter son cours ! Rien à foutre de tout ! Sauf de Malka. Point barre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Septembre 2008 : Formulation simple, composée et complexe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NOS SAUTS, GROESBEEK septembre 2008 avec PAH
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: Les Salles de Cours :: Les Cours Obligatoires :: Métamorphose-
Sauter vers: