Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le réveil de la fille aux Centaures (Cubert Faussecreth et qui veut)

Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 87
Age du perso : -16 (20 mars 1992)
Fonction : -Elève au Collège Poudlard
-5ème année,
-Serpentard.
-Préfète de Serpentard
Patronus : Anciennement un écureuil roux, mais depuis les événements avec sa famille et tout sa. Son écureuil roux à laissé place à un jobberknoll.

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Le réveil de la fille aux Centaures (Cubert Faussecreth et qui veut)   Mar 25 Sep - 14:29

24 septembre 2008

      Une paire d'yeux à l'iris bleu s'ouvrit doucement et difficilement et tomba sur un plafond blanc très lumineux. Forçant l'adolescente à les refermer tant la lumière était agressive. Elle mit plusieurs minutes à s'y habituer et à pouvoir ouvrir les yeux normalement. Elle regarda autour d'elle, c'était une pièce carrée d'un blanc immaculé, la pièce était pauvrement décorée : il n'y avait qu'un simple lit sur lequel elle était actuellement allongée et une simple table basse à la droite du lit, les seules couleurs de la pièce venaient du rose poudré du rideau qui coupait la pièce en deux et du bouquet de fleur qui était sur la table basse. Elle n'avait aucune idée de l'endroit où elle pouvait être même si cette pièce ne lui semblait pas inconnue, elle avait comme l'impression d'être à l'infirmerie de Poudlard. Elle se releva et s'asseya sur son lit. Capucine grimaçait à chaque mouvement qu'elle faisait, tout son corps était courbaturée comme-ci elle avait dormit trop longtemps.


      Puis soudain, sa mémoire lui revint. Son sang ne fit qu'un tour et elle regarda son bras gauche au niveau de l'épaule. Elle passa sa main droite sur l'endroit où devait se trouver une blessures, mais il n'y avait rien. Pas de sang, pas de bandage, il n'y avait même pas de marque, rien pour penser qu'une flèche était venue se planter dans sa chaire. Elle n'aimait pas rester dans cette incompréhension, elle devait comprendre c'était plus fort qu'elle.


      Alors, elle fit voler la couverture qui la recouvrée et la laissa tomber par terre. Elle prit place au bord du lit et se posa sur ses deux pieds. La première chose qu'elle remarqua est qu'elle était pied nu et qu'elle avait froid au pied. Ensuite elle prit appui sur le lit pour s'aider à marcher les premiers pas. Puis ensuite elle traversa de l'autre côté du rideau et il y trouva un autre lit semblable au sien. Dedans il y avait une jeune femme, elle semblait dormir à poing fermé. Elle passa devant son lit sans lui accorder plus de regard que cela. Elle se dirigea à l'autre bout de la pièce où elle y trouva une porte qu'elle s'empressa d'ouvrir. Derrière cette porte un grand hall aussi éclairé que la pièce précédente si ce n'est plus. Il y avait beaucoup de monde un peu partout, certains étaient assis, d'autres étaient debout trop occuper à parler avec ceux assis, et d'autres encore faisait les cents pas sans se préoccuper de se qui les entourés. Puis d'un coup, elle se souvint de cette endroit. Elle était à St-Mangouste. L’hôpital pour les sorciers, elle avait été hospitalisée ici après que son frère l'ai kidnappé. Mais que faisait-elle ici ? Peut-être est-ce Hagrid qui lui avait ouvert la porte et qui l'avait emmené à St-Mangouste pendant qu'elle se vidait doucement de son sang ? Elle n'en avait aucun souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cubert Faussecreth
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 24

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le réveil de la fille aux Centaures (Cubert Faussecreth et qui veut)   Ven 28 Sep - 13:06

Il y avait quatre jours que Firnirn, un des Centaures de la forêt interdite, avait été remettre Capucine aux sorciers de Poudlard. Le directeur Rogue avait fait immédiatement transférer sa fille à St-Mangouste et un hibou lui avait été envoyé. Capucine, sa seule enfant vivante, était atteinte du ''sommeil incurable'' et se trouvais au département des pathologies des sortilèges de St-Mangouste. Cubert s'y était immédiatement précipité, bien entendu, et le sorcier se trouvais au chevet de sa fille depuis ce temps. Il l'avait veillé nuits et jours, tenant sa main frêle dans la sienne. S'il fallait que Capucine meure, il ne lui resterait plus rien au monde et honnêtement l'homme ne savait pas comment il ferait pour survivre. Sa famille avait déjà écopée de trop de malheurs.

Les heures passaient sans que Capucine ne bouge le moindre cil. Les guérisseurs lui avaient expliqué que, malgré tous leurs efforts, ils n'avaient aucune idée de ce qui provoquait ce sommeil étrange. Physiquement, la jeune fille était en excellente santé. Elle n'avait visiblement été atteinte par aucun sortilège. Son organisme ne contenait aucun poison. Les analyses de laboratoire démontraient la présence d'aucun virus ou microbes magiques ou non. Son cerveau était, de plus, intact et exempt d'hématomes ou de saignements intra-crânien. En d'autres termes, rien n'expliquait le coma de sa fille. Et, pourtant, elle ne se réveillais plus. Les guérisseurs croyaient donc à une sorte de maléfice. Il fallait maintenant trouver non seulement lequel, mais ensuite comment y mettre un terme. Aussi bien dire que Capu pouvait dormir jusqu'à sa mort. 

Cubert, las, avait décidé de se rendre au salon de thé afin d'aller se chercher quelque chose à boire. L'état de Capucine était stable et comme elle ne montrait aucun signe d'éveil, il pouvait se permettre d'aller manger un brin, se désaltérer, aller prendre une marche ou encore se rendre aux toilettes. Il devait être en forme pour le moment où sa fille allait ouvrir les yeux et, pour ça, il fallait se nourrir. Le sorcier s'était donc rendu au café, y avait acheté un thé et un sandwich avant de reprendre le chemin du département des pathologies des sortilèges. Les portes des ascenseurs magiques s'ouvrirent et il emprunta le couloir qui menait à la chambre de sa fille. Il regardait les numéros affichés sur le mur, 500, 501, 502, 503 ... Il dût tourner la tête et de déplacer légèrement afin de ne pas entrer dans une infirmière qui sortais de la chambre 504 et, ce fut à ce moment qu'il l'a vit. Il en échappa son verre sur le sol ciré.

'' Capucine ! ''


Sa fille ! C'était sa fille, là ! Elle était debout, elle était réveillée !

'' Ho mon Dieu, ma chérie ! '' dit-il en se précipitant sur son enfant

C'était un miracle, un véritable miracle ! Parvenu auprès de sa fille, il la serra dans ses bras, lui caressant les cheveux avec émotion. Il avait eu si peur ! Mais, maintenant, tout était terminé. Capucine était réveillée et c'était tout ce qui importait. Cubert laissa échapper ses larmes, tenant sa fille ''unique'' contre lui.

'' Tu est réveillée ... merci Merlin, tu est réveillée ! ''


Le sorcier ne pouvait pas le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capucine Faussecreth
~+ SERPENTARD +~
~+ SERPENTARD +~
avatar

Nombre de messages : 87
Age du perso : -16 (20 mars 1992)
Fonction : -Elève au Collège Poudlard
-5ème année,
-Serpentard.
-Préfète de Serpentard
Patronus : Anciennement un écureuil roux, mais depuis les événements avec sa famille et tout sa. Son écureuil roux à laissé place à un jobberknoll.

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le réveil de la fille aux Centaures (Cubert Faussecreth et qui veut)   Dim 30 Sep - 14:04

      Capucine était trop occupée à penser le pourquoi du comment, qu'elle n'avait pas vu son père venir au loin. Elle n'avait même pas eu le temps de dire quoi que ce soit qu'elle se retrouva étouffée dans les câlins. Elle était bloquée entre les bras de son père, qui n'arrêtait pas de parler.


- Papa, je..peux..plus respirer, dit-elle en se dégageant de l'emprise de son paternel. Ne t'en fais pas je vais bien maintenant, regarde ma blessure s'est déjà envolée comme si de rien était ! ajouta la Serpentarde en montrant son épaule gauche.


      Capucine souriait de toutes ses dents, même si au fond d'elle il n'y avait rien d'heureux. Elle allait devoir lui annoncer la mort de Firenze, alors qu'elle ne pouvait toujours pas y croire. Comment allait-elle si prendre ? Comment expliquer à un père, que de une sa fille avait failli mourir mais que en plus son ami était vraiment mort ? Il allait falloir être forte et ne pas se laisser emporter par les émotions, même si elle avait une forte envie de pleurer à en mourir il ne le fallait pas. Comme lui a si bien apprit Firenze « Il faut rester digne même dans les moments les plus difficiles, ne montre jamais tes émotions ! ». Alors pour lui rendre honneur elle allait essayé.
Elle détacha son regard de celui de son père et regarda partout autour d'elle.


- Dit, tu sais où est Hagrid ? il faut que je le trouve je dois le remercier de m'avoir sauvé la vie.




      Elle allait s'occuper des nouvelles tragiques après, elle devait d'abord trouver Hagrid et le remerciait. Sans lui Capucine serait probablement morte à l'heure qu'il est, alors c'est la moindre des choses et lui pourra peut-être combler le trou de mémoire de la jeune fille. Et puis, il fallait qu'elle s'occupe l'esprit à autre chose. Elle devait absolument penser à autre chose si elle ne voulait pas fondre en larme devant tout le monde et ainsi déshonoré son chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cubert Faussecreth
~+ MINISTÈRE +~
~+ MINISTÈRE +~
avatar

Nombre de messages : 24

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le réveil de la fille aux Centaures (Cubert Faussecreth et qui veut)   Sam 13 Oct - 15:05

L'homme était tellement heureux du réveil de sa seule enfant vivante qu'il ne réalisa pas avant qu'elle le lui dise, qu'il la serrait trop fort contre lui. Souriant, des larmes de joie roulant sur ses joues, il consentie à la laisser plus libre de ses mouvements mais il lui tint néanmoins le bras en guise de support. Capucine semblait aller parfaitement bien, malgré ses nombreuses semaines dans le coma profond. Cubert se sentie toutefois inquiet quand elle lui parla d'une blessure. Hein ? Où ça ? Elle n'avait aucune blessure corporelle, selon les guérisseurs. Le sorcier baissa les yeux en direction de l'épaule que lui indiquait sa fille avant de reporter son attention sur cette dernière. Capucine semblait chercher quelque chose. Doucement, Cutbert lui dit :

'' Tu n'as pas été blessée, chérie ... les guérisseurs sont formels, tu n'avais aucune blessures physiques ... ''


Hagrid ? C'était Hagrid qui l'avait sauvé ? Cette fois, Cutbert fut vraiment inquiet. Soit sa fille était en train de divaguer, soit elle disait la vérité et Firnirn avait amené Capucine à Hagrid ? Ce n'était pas la version officielle, cependant. Severus Rogue lui avait dit que c'était le centaure qui leur avait amené Capucine. L'homme leva la main pour la poser contre le front de son enfant. Non, elle n'était pas fiévreuse. Peut-être un peu confuse à cause de son coma ? Peut-être devrait-elle s'asseoir ?

'' C'est Firnirn qui t'a amené au château ... c'est ce que Severus Rogue m'a dit en tout les cas. Viens, viens t'asseoir ma fille ... ''


Que devait-il faire ? Il ne devais certainement pas la contrarier ! Cutbert fit un doux sourire à Capucine avant d'ajouter :

'' J'enverrai un hibou à Hagrid pour lui demander de venir te voir, d'accord ? Pour l'instant, viens t'asseoir. Tu as dormi pendant si longtemps, tes muscles doivent avoir du mal à te porter ''


Du regard, le sorcier chercha une infirmière ou un guérisseur. Il vit une infirmière au loin et la hélà vivement :

'' Hey ! Hey, infirmière ! Ma fille est réveillée du sommeil sans fin ! Venez ! '' dit-il en dirigeant sa fille vers une chaise qui se trouvais dans le couloir

Il tourna ensuite la tête vers Capucine avant de lui dire :

'' Firnirn t'a trouvé à l'orée de la forêt interdite, endormie. Les centaures ont tout fait pour te réveiller, mais en vain. Le groupe était en train de discuter sur la pertinence de te rendre aux sorciers ou pas, quand Firnirn à décidé de le faire par lui-même. Le clan l'a exclu pour ça ... ''


Les centaures étaient stricts sur le sujet; nul ne pouvait aller contre le groupe. Hors, le groupe n'avait pas prit de décision finale et le jeune centaure, en agissant de son propre chef, avait été ''contre'' sa meute. Cutbert allait essayer d'interférer auprès de Firenze. Après tout, sans Firnirn, peut-être que Capucine dormirait encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1938
Age du perso : Intemporel
Fonction : Prendre charge les personnages non joués dont vous avez besoin.

MessageSujet: Re: Le réveil de la fille aux Centaures (Cubert Faussecreth et qui veut)   Jeu 18 Oct - 10:00

Ahba Mani


L'infirmière Mani travaillait au département de pathologies des sortilèges depuis dix ans, mais jamais elle n'avait encore vu de cas semblables à ceux qui, récemment, leur avait été apporté. Plusieurs sorciers et sorcières étaient tombés dans une sorte de sommeil dont les guérisseurs ne parvenaient pas à les sortir. Un genre de coma inexpliqué. Tout ce qu'ils pouvaient faire, pour l'instant, était de nourrir artificiellement les malades et s'assurer que leurs muscles ne s'atrophie pas par manque d'exercices. Nul ne savait si ces personnes allaient, un jour, se réveiller. C'était d'une tristesse ! Dans les couloirs, on commençait même à se dire si ces patients ne devraient pas être transférés au département de psychiatrie pour un internement à long terme, mais Ahba n'était pas de cet avis. Ce qui causait ce sommeil était un sortilège à n'en pas douter. Un maléfice, fort probablement. Même si nous ne savions pas encore lequel, ces patients étaient victimes d'un enchantement et leur place était bel et bien ici.


Ahba venait de sortir d'une chambre et elle avait la tête penchée sur ses documents quand une voix l'interpella. Une voix qui lui disait que sa fille s'était réveillée du coma sans fin ! Le coeur de l'indienne fit un bond dans sa poitrine avant qu'elle ne tourne le regard en direction de l'homme qui venait de l'appeler. Il se trouvais, en effet, avec une jeune fille vêtu de la jaquette de St-Mangouste ... une jeune fille qui leur était arrivé quatre jours auparavant.


'' Sabhee devataon dvaara '' *


Rapidement, Ahba se dirigea vers l'homme et sa fille. Elle posa ses documents sur un chariot qui se trouvais tous près de la banquette sur laquelle la malade venait de s'asseoir.

'' Mademoiselle Faussecreth ! Comment vous sentez-vous ? Je suis l'infirmière Mahi, c'est moi qui s'occupe de vous ''


Ahba posa les doigts sur le poignet de la jeune fille, prenant son pouls. Il était fort et régulier. Tout en prenant les pulsations, elle releva les yeux vers le père de la malade et lui demanda :

'' Elle est réveillée depuis quand ... pourquoi lui avoir retiré ses perfusions ? ''


Vraiment ... parfois, les parents ! L'infirmière reporta son attention sur Capucine et lui expliqua doucement :

'' Vous avez dormi longtemps ... mais ça ira, maintenant. Je vais vous faire une prise de sang. Ça ne fera pas mal ''


La sorcière plongea la main dans sa poche pour en sortir un coquillage translucide, qu'elle posa sur le bras de Capucine. Le coquillage, d'abord transparent, prit une teinte rougeâtre. Retirant l'objet magique de la peau de la malade, Ahba l'identifia d'un coup de baguette magique.

'' Il faut retourner à votre chambre et remettre vos perfusions en place. Vous êtes encore trop faible pour vous déplacer sans elles. Le guérisseur Devereaux viendra vous voir pour vous examiner ''

* Par tous les Dieux


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le réveil de la fille aux Centaures (Cubert Faussecreth et qui veut)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le réveil de la fille aux Centaures (Cubert Faussecreth et qui veut)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ? Une fille parmis tant d'autres...|
» Le réveil du chat
» Les relations père/fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Londres :: Hôpital Saint-Mangouste :: Pathologies des Sortilèges-
Sauter vers: