Harry Potter à notre saveur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)

Aller en bas 
AuteurMessage
Julianne VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
~+ CAMARISTE +~
avatar

Nombre de messages : 2239
Age du perso : 29 ans
Fonction : Princesse des vampires camaristes de Londres et de Kinderdjik
Guérisseur itinérante
Patronus : Serpent

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
97/100  (97/100)
Points de vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)   Mer 26 Déc - 16:13

Ça sent le bébé

26 décembre 16h00 jusque dans la nuit du 27 décembre 2008

Toujours aucune nouvelle de l'endroit ou pouvait se trouver mon fils. Kevin demeurait introuvable et alors que toutes les victimes du sommeil sans fin étaient éveillées, je me demandais sans cesse ce qui advenait de mon enfant. Il y avait maintenant des semaines qu'il était disparu sans laisser de traces. Sans perfusion et, surtout, sans aide, mon fils était certainement mort à l'heure actuelle. Tout ce qui me permettais de ne pas devenir folle était l'idée de savoir qu'il serait encore vivant pour tuer Rusard dans trois ans ! Hormis que le futur, ce fragile futur qui pouvais changer comme bon lui semblait selon les circonstances, décide de jouer avec la vie de mon enfant plutôt qu'avec celle du concierge de Poudlard. J'étais si angoissée que je n'en dormais presque plus. Il fallait absolument le retrouver !

Nous étions le 26 décembre, 16h00. Les fêtes de Noël avaient été, je l'espérais, joyeuses. J'avais tout fait pour que mes autres enfants soient heureux de leurs présents, qu'ils passent un bon moment, même si le coeur n'y était pas. Le mien en tout les cas. Et j'étais certaine que celui de Ludwig non plus. Pour ce qui était de Tamarah, ma fille avait passé la moitié de la journée à pleurer l'absence de son jumeau et l'autre à fixer sommairement par la fenêtre. De belles fêtes, donc. Gonflée comme un ballon, je me trouvais en ce moment étendue sur mon lit. Premièrement, j'étais trop en cloques pour bouger. Deuxièmement, je tentais de récupérer du sommeil. Troisièmement, il s'avérait que je venais de débuter le travail. Mon dernier-né en date était en route. Joie. Il le fallait. Je devais penser à lui avant toute chose, même si mon coeur de mère était tiraillé vers l'enfant absent. Ce n'était en aucun cas la faute de Taimavar si son frère était disparu. Puis, la douleur m'empêchait de penser, en toute honnêteté, à autre chose qu'à la douleur de l'enfantement. Posant les mains sur mon ventre, je grimaçai devant une contraction. Pour le moment, elles étaient encore tolérables. Dans quelques heures, nous en reparlerons.

'' Tu as avisé ma soeur ? '' demandai-je à Ludwig

Abigail serait la marraine de Taimavar. Elle devait être mise au courant.

'' Et mes parents ? Et Jenni ? Tu as bien avisé Jenni ? '' ajoutai-je
° CODAGE PAR DITA | [a href="http://epicode.bbactif.com">EPICODE °


Julianne F. VanHolsen
Déploies ton courage, c'est la seule façon d'atteindre les astres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/coachingcoccinelles.com
Ludwig VanHolsen
~+ CAMARISTE +~
~+ CAMARISTE +~
avatar

Nombre de messages : 228
Age du perso : 32
Fonction : Prince des Vampires Camaristes de Londres et de Kinderdjik
Patronus : Crapeau (ouais, riez)

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
81/100  (81/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)   Mer 26 Déc - 16:30


Ho my God, ho my God ! Ludwig était littéralement sur le qui-vive. Julianne avait des contractions depuis peu. Le vampire était toujours excité de devenir père, bien qu'inquiet pour l'ensemble du processus. Cet accouchement ne serait guère différent des autres, sauf, peut-être, que son inquiétude était décuplée par la disparition et l'incertitude concernant l'état de Kevin. Un peu comme son épouse, il avait tenté de rattraper le coup avec les autres enfants, leur offrant des cadeaux et des moments de qualité, autant que faire se pouvait. C'était néanmoins difficile de ne pas penser qu'à un endroit imprécis, son fils adoptif se trouvais en danger. Il avait mit une équipe de Justicars à sa recherche, sans résultats concrets pour l'instant. C'était énervant.

Dès le début du travail, Ludwig avait hélé les guérisseurs privés. Il avait, ensuite, fait installer son épouse confortablement dans leur lit avant de s'assurer que la chambre serait sous bonne garde. Il était, en ce moment, occupé à arranger ses oreillers en les tapotant pour qu'elle soit bien. Il releva les yeux dans sa direction avant d'afficher une légère grimace désolée. Bha nan. Nan, pas encore !

'' Ça viens seulement de débuter, chérie ... les guérisseurs ne croient pas qu'il naîtra avant le début de la nuit ''


Comme il savait que Julianne allait lui dire que ce n'était pas une raison valable -- valait mieux ne jamais contrarier une femme qui accouchait -- le vampire fit signe à son épouse d'attendre. Il se dirigea ensuite vers un petit bureau derrière laquelle il s'assied. Prenait plume et parchemins, il nota les termes suivants :

'' Chère Abigail,


Julianne débute tout juste le travail. Les guérisseurs prévoient une naissance en début de nuit, voire en milieu de nuit. Ta soeur serait, cependant, bien heureuse de te savoir proche le plus rapidement possible.


Nous t'attendons, marraine !
Ludwig ''


'' Chère Jenni,


Julianne débute tout juste le travail. Les guérisseurs prévoient une naissance en début de nuit, voire en milieu de nuit. Si tu pouvais venir au château pour soutenir un peu Julianne et t'assurer que l'ensemble de l'Elyséum roule bien, ce serait charmant de ta part !

Merci, 
Ludwig ''


'' Cher beau-papa,

Julianne débute tout juste le travail. Les guérisseurs prévoient une naissance en début de nuit, voire en milieu de nuit. Je vous tiens au courant.


Ludwig ''


'' Chère belle-maman,


Julianne débute tout juste le travail. Les guérisseurs prévoient une naissance en début de nuit, voire en milieu de nuit. Je vous tiens au courant.


Ludwig ''


Le sorcier plia ensuite les parchemins avant de se lever pour se diriger vers la porte, qu'il ouvrit. Il remis les missives à un des gardes et lui ordonna :

'' Assurez-vous que cela parvienne à qui de droit ''


Lud retourna ensuite vers Julianne, tout sourire -- il avait fait son travail et oui ! -- avant de se rasseoir à ses côtés pour lui prendre la main.

'' Voilà, chérie ... tu as besoin de quelques choses ? Des oreillers de plus, peut-être ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Salton
~+ SAINTE-MANGOUSTE +~
~+ SAINTE-MANGOUSTE +~
avatar

Nombre de messages : 5
Age du perso : 32 ans

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)   Jeu 27 Déc - 14:07

La sorcière se trouvais chez elle, pour ce deuxième Noël passé sans sa fille unique, assassinée sauvagement par le Semeur de Cadavres. Bien entendu, elle n'avait pas passé ce dernier seule. Bien entourée de sa famille, elle avait put passer le réveillon et la journée de Noël auprès de gens qui l'aimaient et la soutenais. Hors, elle ne voulait pas être un fardeau non plus et la rousse avait rapidement réintégré le petit appartement qu'elle avait put acheter à force d'économies durement gagné. Son père lui avait offert la maison de Westmacott après que son ex; la mère de Julianne et Jana; lui avait affirmé vouloir vendre la demeure, mais Abigail n'en avait pas voulu. Elle aurait été bien mal à l'aise de l'habiter. L'infirmière avait prit un petit souper, seule, avant de s'asseoir pour lire un livre. S'occuper l'esprit, voilà ce qui lui ferait du bien. Elle n'avait pas encore lu vingt pages qu'on frappa à sa porte. Se demandant bien qui pouvait venir lui rendre visite ainsi, Abi avait été ouvrir pour constater qu'il s'agissait d'un des employés de sa soeur, venu lui remettre une missive en main propre. La rousse, sachant que la date d'accouchement de Julianne approchait, prit la lettre avec énergie avant de remercier le vampire venu lui remettre la nouvelle. Rapidement, Abigail avait refermé la porte pour lire la lettre, écrite par Ludwig.

'' Chère Abigail,
Citation :


Julianne débute tout juste le travail. Les guérisseurs prévoient une naissance en début de nuit, voire en milieu de nuit. Ta soeur serait, cependant, bien heureuse de te savoir proche le plus rapidement possible.


Nous t'attendons, marraine !
Ludwig ''


Il s'agissait bien de la nouvelle qu'elle attendait ! Julianne allait avoir son bébé ! Si Abigail avait put prévoir qu'elle deviendrait la marraine du fils de sa soeur, elle ne se serait pas crut elle-même ! Effectivement, les relations avec Jul n'avait pas été au beau fixe quand elles s'étaient connues, mais au fil des années, elles étaient devenues plus proches. Surtout suite au voyage à Avalon. Souriante et presque aussi excitée que Ludwig pouvait l'être, la sorcière avait couru chercher son manteau avant de le revêtir en vitesse. Par la suite, elle avait refermé à clé et avait immédiatement transplané à Westmacott. La naissance avait beau avoir lieu dans plusieurs heures encore, pour rien au monde elle n'allait demeurer loin dans un moment pareil. La venue de Taimavar allait, quelque peu, lui faire ''oublier'' les sombres émotions provoquées par le décès de Justine.

La damphyre parcouru les rues froides du village vampire, ses pas la dirigeant en direction du château princier. Des vagues de buée sortaient de sa bouche à mesure que son souffle en sortait. Taimavar avait choisi une nuit froide pour venir au monde. La rousse, parvenu aux portes de la demeure de sa soeur, salua les gardes à l'entrée. Les visiteurs ''normaux'' devaient s'identifier, mais comme elle était la soeur de la princesse des lieux, son identification n'était qu'une formalité. Une fois chose faite, elle retira son manteau tout en marchant dans les longs et riches couloirs. On était mieux à l'intérieur !

'' Ni návë tul-an i nosta lo cúnë Taimavar '' * dit-elle a un des hommes qui gardaient la porte de la chambre

Retirant ses gants pour les insérer dans la poche de son manteau, Abigail attendit d'avoir l'autorisation d'entrer. Soeur de la Princesse de l'Élyséum ou pas, il y avait tout de même un sacré protocole à respecter.


* '' Je suis venue pour la naissance du Prince Taimavar ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
~+ CAMARISTE +~
avatar

Nombre de messages : 41
Age du perso : 33 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)   Jeu 27 Déc - 14:28

Habituellement, de simples gardes s'occupaient de garder les portes des pièces royales importantes. Pas que de ''simples'' gardes ne soient pas efficace en ce moment, mais une naissance princière demandait une surveillance plus accrue. Pour cette raison, les Justicars étaient mandatés pour la surveillance de la chambre du couple princier. Stewart avait reçu l'ordre de s'y rendre dès les premières contractions annoncées et stoïque, il se tenait debout, le dos droit, à la gauche de la pièce. Être en charge de la surveillance dans un moment pareil était tout un honneur et le Moldu en était fier. Certes, il ne pouvait utiliser de baguettes comme les vampires sorciers, mais le Brujah n'en avait pas besoin. Les disciplines étaient suffisantes pour la protection du couple royal et de leur enfant à naître. Puis Stewart était un fier guerrier ! L'ennemi n'entrerait guère.

Un bruit de pas lui fit tourner les yeux. Une rousse avançait vers la chambre. Une magnifique rousse soit dit en passant ! Bien qu'elle soit venue à plusieurs reprises au château, le vampire n'avait pas eu la chance de rencontrer la soeur aînée de la Princesse VanHolsen. Premièrement, les lieux étaient immenses. Deuxièmement, un Justicar avait beaucoup de choses à faire à part errer dans les couloirs ! Le brujah observa donc la femme avec grand intérêt avant de reprendre une apparence plus digne. Il avait un travail à faire. Ainsi, elle était venue pour la naissance du Prince Taimavar ? Qui elle était, elle, d'abord ? Elle ne faisait pas partie de l'équipe de guérisseur royal !

'' Ta lye  návë ? '' *


Il ne ferait pas entrer n'importe qui, tout de même ! S'il voulait encore être appelé pour des missions aussi importantes, il devait se montrer ferme.


* '' Et vous êtes ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Salton
~+ SAINTE-MANGOUSTE +~
~+ SAINTE-MANGOUSTE +~
avatar

Nombre de messages : 5
Age du perso : 32 ans

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)   Jeu 27 Déc - 14:46

Le vampire qui se tenait devant elle était mignon mais ho combien prétentieux ! En tout les cas, il se donnait des airs de prétention. Il la regardait assez bizarrement merci. Abigail lui décocha un air las avant de, lentement, arquer un sourcil. Il lui demandait qui elle était de façon assez cavalière. Et vous êtes ? Bête comme ses pieds ! La première impression de Stewart sur la rousse n'en fut pas une de grand plaisir, contrairement à lui ! En tout les cas. Abi pinça un peu les lèvres, ce qui lui fit ressembler à sa tante Pétunia, avant qu'elle ne réponde :

'' Abigail Salton, onónë lo i aranel Julianne '' *


Glissant son manteau sur son avant-bras, Abigail ne put s'empêcher d'ajouter sur le même ton lent que son père :

'' Ta lye  návë ? '' **


Oui, elle était un peu soupe au lait ! Que voulez-vous, bien qu'adoptée à la naissance, elle n'en demeurait pas moins une Rogue ! Bref, la rousse s'efforça d'afficher un mince sourire. Ce n'était pas de la faute du vampire, il devait être nerveux. Une naissance, surtout princière, demandait une tonne de logistique, sans compter que si le fait venait aux oreilles des Sabbats, ils risquaient une attaque pendant que le château était en émois. Abigail devait être compréhensive.


'' Ninya onónë maquet-ni návë i matka lo Taimavar '' ***

Son sourire se fit un peu plus aimable. Maintenant, il lui ouvrait, oui ?

* Abigail Salton, soeur de la princesse Julianne
** Et vous êtes ?
*** Ma soeur me demande, je suis la marraine de Taimavar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stewart Thomas
~+ CAMARISTE +~
~+ CAMARISTE +~
avatar

Nombre de messages : 41
Age du perso : 33 ans
Fonction : Justicar à Londres
Patronus : Aucun, il est Moldu

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)   Jeu 27 Déc - 14:53

Il était en train de reluquer la soeur de la Princesse VanHolsen, là ! Ho mon Dieu ! Stewart se sentie rougir jusqu'aux oreilles pendant qu'il affichait un air de truite qu'on aurait harponnée. Merde ! Il lui avait adressé la parole avec tant de désinvolture ! Elle était de la famille princière ! Stewart, idiot ! Un peu plus et il se donnait une tape dans le front. Au lieu de ça, il claqua les talons en se mettant au garde à vous. Elle lui demandait qui il était. Identité !

'' Stewart Thomas, Justicar ''


Bien sûr, bien sûr. La Princesse VanHolsen demandait la présence de sa soeur. Tout à fait normal dans des situations pareilles ! En tout les cas, elle avait un magnifique sourire. Mais, elle devait être mariée, hein, vu qu'elle se nommait Salton et que le nom de jeune fille de la princesse VanHolsen était Rogue. Hormis qu'elle soit sa demie-soeur et qu'elles n'aient pas le même père ? Ce n'était pas le moment de se poser ce genre de question. La princesse VanHolsen attendait sa soeur. Stewart se pencha en avant dans une attitude de révérence respectueuse avant d'ouvrir la porte. Il désigna ensuite l'entrée de sa main libre et, demeurant incliné, il attendit que Abigail fasse son entrée. Il n'allait pas lui manquer de respect encore, vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
~+ DIRECTEUR +~
~+ DIRECTEUR +~
avatar

Nombre de messages : 629
Age du perso : 48 ans
Patronus : Biche

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
90/100  (90/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)   Jeu 27 Déc - 17:27

Rogue était chez lui, à l'impasse du tisseur. L'homme détestais les festivités du temps des fêtes et il devait avouer qu'il était heureux que Noël soit terminé. Il ne restais plus que le jour de l'an et le tout serait partie remise jusqu'à l'an prochain. Cette année, néanmoins, un événement heureux allait venir mettre un peu de baume sur sa morosité des fêtes. Et il ne parlais pas de la naissance de son petit-fils. Enfin, oui. C'était un heureux événement, n'allez pas croire que le sorcier s'en balançait ! Non, il parlait de son mariage avec Lily. Hey oui, son amour de toujours lui avait accepté sa proposition. Le mariage aurait lieu le premier de l'an et Severus ne tenait plus en place. Comme l'accouchement de Julianne aurait lieu quelques jours auparavant -- voire le jour même -- le mariage aurait lieu au château VanHolsen, ce qui gênait quelque peu Lily mais qui enchantais Severus. Lily était, pour lui, une véritable princesse et savoir que leur union serait célébrée dans un château le rendait plus que fier. Il ne restait plus, maintenant, que l'on retrouve Kevin -- le mieux serait qu'il soit sain et sauf -- et tout serait parfait.

Le sorcier était en train de fricoter dans son laboratoire quand Lily était venue toquer à la porte. Apparemment un des Justicars de Julianne était venu lui porter une lettre. Espérons que ce ne soit pas de mauvaises nouvelles, ces derniers temps sa fille ne lui causait que des souçis ! Rien de nouveau, remarquez bien. Severus avait prit la missive avant de l'ouvrir. Il lu les mots écrits visiblement à la va-vite par son gendre, puis il replia le parchemin qu'il déposa sur une des tables de son laboratoire personnel.

'' Julianne accouche '' dit-il simplement à Lily

Le vampire prit ensuite une fiole de bave de crapeau pour en mesurer le contenu. Pas que la naissance prochaine de ce nouveau petit-fils ne l'excitais pas, hein ! Bien entendu qu'il en était heureux. Mais bon, il n'était pas du genre à s'épancher non plus dans le genre ''ho my gooosssshhh'' en battant l'air de ses bras comme un botruc affolé ! Elle accouchais, d'accord. Youhou.


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Rogue
~+ POUDLARD +~
~+ POUDLARD +~
avatar

Nombre de messages : 72
Age du perso : 48 ans
Fonction : Professeur de Sortilèges, Membre de l'Ordre du Phénix
Patronus : Biche

Feuille de personnage
Points de Sang (Vampires):
100/100  (100/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)   Ven 28 Déc - 12:12

Dans cinq jours, Lily allait convoler en juste noces pour la deuxième fois de son existence. Cette fois, ce serait avec son amour de jeunesse, amour qu'elle n'avais jamais totalement oublié. Et, ce n'était pas parce qu'elle allait se marier une deuxième fois que la nervosité était moindre ! Loin de là ! Elle se sentais pratiquement plus molle sur ses jambes qu'à 19 ans ! Surtout que le mariage aurait lieu au château VanHolsen. La rousse s'était, d'abord, opposée à l'idée. Se marier dans un château ? Elle n'était plus une gamine et elle ne voulait surtout pas déranger ! Puis, méritait-elle un tel mariage princier ? Severus lui assurait que oui, bien entendu. Il l'avait convaincu à cause de la grossesse de Julianne et son accouchement imminent, en fait. Il serait,effectivement, mieux adapté pour elle que le mariage ait lieu dans sa demeure qu'elle doive se déplacer. Bon. Au château se serait ! Lily n'en était pas moins nerveuse ! Et si elle se plantais en pleine allée ? Merlin, elle ne devait pas y penser. 

La sorcière était, donc, occupée à relire pour la centième fois la liste des invités, quand quelqu'un frappa fermement à la porte. Par réflexe, elle avait attrapée sa baguette magique et c'était en la tenant bien en main qu'elle avait ouvert sur un des hommes de sa belle-fille. Facile à reconnaître, ils étaient sous vêtus pareils. L'homme était venu lui porter une lettre destinée à Severus et il était reparti aussi rapidement qu'il était arrivé. Lily était ensuite descendu au laboratoire; Sevy y passait le plus clair de son temps; pour lui remettre l'enveloppe qu'elle le regarda ouvrir avec attention. Un sourire marqua ensuite ses lèvres à l'énoncé de la nouvelle.

'' Mais c'est merveilleux ! '' 

Un nouveau bébé était toujours une bonne chose. Lily adorait les enfants ! Severus, évidemment, faisait celui que la nouvelle ne touchais que peu. La femme afficha un sourire amusé avant de déposer un baisé sur la joue de son futur nouvel époux.

'' Un peu d'enthousiasme, Papie Severus ! Bientôt, tu changeras des langes ''


Il allait lui sortir une de ces répliques qu'elle affectionnais tant. C'était assuré !


~+ Plongée dans le coma en 1981, suite à un sortilège de sommeil éternel lancé par Dumbledore +~
~+ Sortie du coma en 1996, après la naissance de son neveu James (merci Amélia & Remus !) +~
~+ Professeur de Sortilèges à Poudlard +~
~+ Membre de l'Ordre du Phénix +~
~+ Mère d'Abigail, Harry, Kimberly, Maxime et Morgane +~
~+ Divorcée de James Potter, en couple avec Severus Rogue (envers et contre tous) +~

Présentation - Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
~+ SCÉNARIUM +~
~+ SCÉNARIUM +~
avatar

Nombre de messages : 1962
Age du perso : Intemporel
Fonction : Prendre charge les personnages non joués dont vous avez besoin.

MessageSujet: Re: Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)   Ven 28 Déc - 13:08

Gwendoline Rogue


Gwen n'en avait eu assez de vivre dans la maison de Westmacott. Effectivement, les souvenirs y étaient trop intenses, trop douloureux pour qu'elle y demeure bien longtemps. Elle avait donc dit à Severus qu'il fallait vendre la maison, ce qu'ils avaient fait avant de séparer les profits. La sorcière avait, par la suite, décidée de prendre possession d'une section du chaudron baveur, ce qui lui permettais à la fois d'être plus près de son travail et d'éviter de payer un loyer. Le meilleur des mondes.


La femme était occupée ce soir. Il y avait pas mal de clients qui avaient décidé de venir prendre quelques verres pour célébrer la fin d'année. La période des fêtes étaient toujours achelandé. Heureusement que Jana était avec elle pour l'aider un peu ! Gwendoline tourna la tête vers sa cadette quand elle remarqua, dans un coin, un homme à l'allure sombre. Un vampire, assurément. L'homme s'avança dans sa direction et lui remis une lettre avant de quitter précipitamment. Il n'y avait qu'une seule personne pour lui envoyer, ainsi, un vampire comme messager; Julianne. Des nouvelles de Kevin ?! Gwen l'espérait. L'état de son petit-fils l'inquiétait grandement. Fébrile, la sorcière ouvrit l'enveloppe pour découvrir le contenu du message. Aussitôt, un sourire naquit sur ses lèvres. Une bonne nouvelle !


'' Ta soeur va avoir son bébé '' informe t'elle Jana


Ce soir, elle fermerait plus tôt. Pas qu'une auberge se ferme vraiment plus tôt, mais au moins elle limiterait l'accès des clients. Ceux déjà ici resteraient, mais il n'était pas question qu'elle en prenne de nouveaux !


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ça sent le bébé (Ludwig, Abigail & personnel de l'Elyséum)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abigail Blackson, la petite fille du Diable...
» Ludwig - Calice du Comte
» Wyatt, Triple H, and Sister Abigail..
» Alexander Ludwig #008 avatars 200*320 pixels
» Abigail Storm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Londres :: Le Village de Westmacott :: Le Château VanHolsen [Carmalistes]-
Sauter vers: