:: La ruée des Moldus :: Le tombeau :: La crypte futuriste Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans le parc

Invité
Invité
Mer 12 Nov - 5:12
Invité
Douce journée, soleil timide dont les rayons balaye le parc d'une douceur inégalé, la baignant de couleur orangé, oui parce que le soleil commence à partir doucement vers le bas, pour laissé place a son amie la lune. Dans le parc, sur un rocher se trouve un jeune homme, il a des cheveux blond assez court, des yeux marron/vert qui ravive quelques souvenirs aux anciens élèves de Serpentard ou des autres maisons, sa peau est ni trop blanche ni trop bronzée. On peut lire dans son regard une certaine solitude, un agacement de la vie, mais en même temps une tristesse sans bornes.

William Malefoy se sent mal, il a une impression étrange, comme si le monde était en danger, son cœur balance entre la famille et l'élue de son cœur, le jeune homme sort un carnet a dessin et commence a griffonné dessus avec plume, si sa mère apprenez qu'il était allé dans Londres et dans le côté moldue pour acheté cela elle le tuera, il en a conscient mais il s'en contre fiche.

Ce cher blondinet a une idée de la vie qu'il se fait, Médicomage, aidé les autres, voilà, il veut un poste de médicomage et pas au ministère comme son père. "Fils tu auras une bonne place au ministère tu verras !" Oui Malefoy père prend des airs tout fier et tout hautains pour ce genre de chose, mais...

Un léger rire s'échappa des lèvres du jeune Malefoy, bon sang ce qu'il aimait revoir ce genre de scène quand sa mère rentre du travail, du moins de Poudlard. Il revoit son père entrain de parlé de tout ce qu'il a fait au bureau en prenant un air supérieur de "sansmoiilseraittousperdusesbonarien" et Will entend sa mère qui lance un truc dans le genre "J'ai eu une semaine d'élève idiot, acerbes, insignifiant et j'ai supporté les bla bla incessant de la Pie Potter alors bon sang Drago Lucius Malefoy mange ton assiette et met la en veilleuse pour une fois». Will revoit les yeux bleus acier de son père qui s'arrondissent et le fait qu'il ouvre et referme la bouche comme un Strangulot hors de l'eau, oui ça le fait rire, car seule sa mère a le don de niaque le clapet de son père.

Will soupira et regarda son dessin, son Griffon n'était pas trop mal, il était juste sans couleur mais Will va y remédié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 15 Nov - 8:53
Invité
La journée s’achevait enfin… La belle amazone à la chevelure de braise s’échappait enfin de la présence étouffante de ses cousins. La famille Lupin au complet, les enfants de ses frères et sœurs ainsi que Procyon. Oui, elle les adorait, mais bon… Elle les voyait déjà le soir dans la salle commune, durant les vacances, les repas de famille, les fêtes, les cours, dans la grande salle… Bref, elle avait besoin de souffler avant d’arriver à l’overdose. De plus… elle aurait aimé qu’une personne puisse rester un peu plus souvent avec elle… Une seule personne à vrai dire…

Lentement, elle s’approchait de d’un rocher non loin du lac de Poudlard. Morgane était emmitouflée sous sa cape, le nez de son écharpe rouge et or. A pas de velours, elle vint se loger derrière la silhouette… et vint poser délicatement son menton sur l’épaule du jeune homme. Elle regarda le dessin qu’il venait de faire.


« Vraiment très joli, Will… »

Sa voix exprimait une douceur inégalable. Lentement, elle l’enlaça de ses bras, caché par sa cape.

« Passé une bonne journée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 15 Nov - 11:17
Invité
Nul n'aurait pu conclure cette journée par un tel moment, par une telle arrivée, si douce, si belle, si chaleureuse. Les yeux bleus acier du jeune homme s'illuminèrent quand un menton se posa sur son épaule, la faible pression de l'élément osseux du visage de sa douce fit accélérer les battements de son cœur. Lorsque le son de sa voix parvint à ses oreilles, William crut que son cœur ne cesserait jamais de battre avec une telle ampleur.

Il posa doucement sa main sur celle de Morgane...Morgane, se prénom résonnait contre ses oreilles avec autant de grâce que le chant des oiseaux, le jeune homme exerça une pression pleine de tendresse sur la main de celle qu'il aime et tourna son visage vers elle, il approcha ses lèvres du coin de celle de Gryffondor puis il lui souri.

"Une journée sans toi est une journée des plus ennuyeuse et des plus longues dans l'existence d'un sorcier"

Il lui fit un sourire charmeur et posa son carnet a dessin pour fouillé dans son sac, il en sortie une feuille enroulé avec un ruban rouge et or, il le lui tendit en rougissant légèrement.

"C'est...Enfin...Un petit cadeau"

Il s'agissait d'un dessin de format A3, il avait tout simplement produit sa chère et douce Morgane volant sur un balai dans un décor de Quidditch avec un sourire remplie de victoire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 544
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Nov - 5:23
Je revenais de ma maison, située sur une des îles du Lac Noir. En fait, j'avais oublié quelque chose dans mon bureau. L'âge, que voulez-vous ! Avoir 52 ans n'était pas facile ;a tout les jours ! J'avais donc délaissé les doux bras de ma louve pour aller quérir ce que j'avais oublié. Posant le pied sur la berge, je descendit de la barque et me dirigeai en direction du château dont j'étais maintenant le Vice-Directeur. Oui, moi ! Jamais je n'aurais crut ça possible. Un Loup-Garou, Vice-Directeur de Poudlard ! Il fallait dire que ceux de ma race était un peu moins victime de ségrégation qu'à l'époque. D'accord, ce n'était pas encore le Paradis, mais nous étions quand même plus considérés comme des êtres humains. Je marchais donc en direction de Poudlard, lorsque deux voix me parvinrent de derrière un rocher. Je ralenti légèrement le pas, penchant un peu la tête sur le côté gauche et sourit d'un air fortement amusé. Tiens ... Morgane ! Bien la fille de son Père, celle là ! Et elle se trouvais avec William Malefoy. Hum. Mon sourire devint un peu plus amusé et je poursuivit mon chemin. L'amour semblait dans l'air, bien que je n'ai rien vu pour le confirmer. Le couvre-feu était légèrement passé mais bon ... des amoureux avaient bien le droit à quelques petits moments ! Si James savait ça, il me tuerais !




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 19 Déc - 10:30
Invité
Alors qu’il l’embrassait au coin des lèvres, la jeune fille frissonna délicatement, un faible sourire pourtant sincère et tendre dessiné sur son visage. Elle avait vraiment du mal à exprimer ce qu’elle ressentait… pourtant son cœur hurlait son amour, mais c’était en vain qu’elle arriver lui montrer à qu’elle point elle pouvait tenir à lui. Morgane pris le parchemin que lui tendait William et de ses fins doigts, elle défit le ruban rouge et or symbolisant les couleurs de sa Maison. Quand elle vit le dessin, ses yeux s’illuminèrent d’une douceur et d’un sentiment que peu de personne n’avait pu remarquer chez elle auparavant. Elle n’avait sans aucun mal à se reconnaître sous les traits de crayon du jeune Serpentard. Sur l’illustration, elle tenait le Vif d’Or. Cela ne lui était pas inconnu vu qu’elle avait hérité du même talent et de la même passion que son frère aîné pour le Quidditch. Ce sport lui permettait de faire évacuer toutes les tensions et tout ce qu’elle renfermait en elle. Son regard se plongea dans celui du jeune homme face à elle. Elle enroula ses bras autour de son cou, rapprochant son visage du sien… si près que William pouvait sentir son souffle chaud sur sa peau.

« Merci Will… Il est magnifique… »

C’est alors que le cœur de la jeune Gryffondor prit le dessus sur sa volonté. Ses lèvres vinrent à la rencontre de William et elle l’embrassa avec tout l’amour qu’elle lui portait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 22 Jan - 15:17
Invité
Bon sang, pourquoi les minutes mettent-elles autant de temps a tourné, pourquoi le temps n’accélère pas. William voulait tellement avoir l'avis de sa belle sur son dessin et enfin, son visage se transforma.
Le jeune homme se sentit rougir, elle était si belle. Ses cheveux roux brillait paisiblement, son sourire éclairait son doux visage et ses lèvres...Merlin, il désirait ses lèvres comme on désire de l'eau en plein désert, pour étancher sa soif, pour ne plus s'en séparé.
Morgane semblait apprécier le dessin, il sentait ses bras autour de son cou. Le jeune serpentard ne pouvait pas se retenir, il souriait amoureusement à cette lionne. Son souffle si chaud, si doux, il la sentait si près de lui. Presque il voulait que cette nuit leurs appartiennes et elle fit le geste le plus beau que le monde n'ai jamais portés, leurs lèvres se scellèrent amoureusement.

La serrant contre lui, Will pressé ses lèvres contre les siennes, l'embrassant amoureusement et tendrement et lorsque ce moment magique se termina le jeune homme rougissait comme un gamin. Il regardait Morgane dans les yeux.

"Le dessin n'égale pas le modèle tu sais...Personne ne peut dessiner des courbes aussi parfaite, une chevelure d'un tel éclat et un regard aussi envoutant que celui que tu détiens mon amour"

Les mots s'écoulait d'entre ses lèvres comme une fontaine dans son lit, il ne retenait pas ses sentiments. Il pensait à sa jeune sœur Alyria, si douce. Sa poupée comme il dit. Elle avait raison cette guerre entre maison à assez durée.
Quitte à subir la colère du frère de Morgane et celle de son propre père il est près à défendre sa belle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 4 Fév - 5:00
Invité
La jeune fille à la chevelure de feu écoutait les paroles de William, se laissant bercer par tant de tendresse, tant de poésie. Elle avait encore du mal à croire qu’il ait pu être réparti dans la plus vile des Maisons de Poudlard. Mais quoi qu’il pouvait en être, elle s’en foutait royalement. Sa mère avait bien été amie avec Severus Rogue et l’avait bien aimé quand elle était étudiante. Oui, son frère Harry détestait Drago, le père de Will… et alors ? Leurs rancœurs ne les concernaient pas et s’ils s’amusaient à vouloir les séparer… Elle partirait, avec son bien aimé, se fondant dans la masse de la foule de Moldus et plus personne n’entendrait parler d’eux. Son regard vert semblait luire sous les reflets de l’astre lunaire dans les eaux du lac noir, toujours plongé dans les yeux du jeune Serpentard. Morgane affichait toujours ce délicat sourire, observant minutieusement son tendre amour, sans prononcer le moindre mot. Elle s’approcha un peu plus de lui, venant s’asseoir sur ses cuisse. Elle colla son corps contre le sien, caressant le dos du jeune homme par dessus son pull. Elle se mit à déposer de délicat petits baisers du bouts des lèvres, partant de son cou, puis derrière l’oreille, sur les courbe de sa mâchoire, le coin de ses lèvres, pour finir par l’embrasser avec tout l’amour qu’elle pouvait avoir pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans le parc pendant que le lapin n'y ais pas... Oh wait...
» Dans un parc
» Un marsmallow perdu dans un parc d'attraction[Pv Lise]
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Une jolie fleur dans le parc {Molly}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: La ruée des Moldus :: Le tombeau :: La crypte futuriste-
Sauter vers: