:: La ruée des Moldus :: Le tombeau :: La crypte des temps anciens Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bureau de Godric :: Réunion des fondateurs et de leurs enfants ::

avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1495
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Déc - 20:31
Godric Griffondor


Rowena était venu le voir et lui avait fait part des dernières nouvelles apportées par Alexandre. Apparemment qu'il y avait une faille spatio-temporelle qui avait été crée ... et que leurs descendants devenaient réels. En tout les cas, c'était ce que Godric avait compris. Il avait toujours été un homme d'action et pas de tête. Pas qu'il n'était pas intelligent ... mais disons qu'il préférais foncer et penser ensuite. Alors, il n'avait pas vraiment compris les termes que Rowena -- qu'il trouvais de plus en plus craquante soit dit en passant -- lui avait rapportés. Tout ce qu'il savait, c'était qu'ils devaient avoir une réunion, afin de voir ce qu'ils pouvaient faire. Assied dans son bureau, l'homme était pensif. Non seulement il songeait à cette fameuse faille, mais il pensait aussi à Salazar. Ce dernier était devenu ... insaissisable. Depuis le décès subit d'Isabella, son vieil ami avait changé. D'ailleurs, Godric lui en voulait un peu pour la mort de sa soeur. Il le tenais responsable ... si Salazar avait été là au lieu de batifoler à gauche et à droite, Isabella ne serait pas morte en couches ! Bon, c'était un peu ... insensé. À cette époque, plusieurs femmes mourraient en donnant naissance. Mais, je l'ai déjà dit ... Godric n'était que peu enclin à la logique. Bref, depuis le décès de Isabella Griffondor, Serpentard était plus ... malicieux. Il avait toujours été peu enjoué devant les étudiants Moldus, mais là ... c'était de pire en pire. Godric était hors de lui ! Refuser des élèves de descendance Moldue était une hérésie ! S'ils avaient des pouvoirs magiques, ils devaient leur enseigner ! Pourquoi faire autrement ? L'homme fixait le feu de son âtre en marmonnant un peu. Salazar commencait royalement à lui taper sur les rognons.

+++

Salazar Serpentard


Salazar ? Changé ? Laissez moi rire ! Il n'avait pas changé d'un iota et il en serait hilare de savoir que son ami croyait le contraire. Non, Salazar n'était que libéré. Isabella passait son temps à lui reprocher ses vues sur les choses ... elle le boudait des heures s'il osait prétendre que les Moldus ne pouvaient pas devenir Sorciers. Elle était bien comme son frère ! Aussi idéaliste et stupide. Les Moldus étaient des tares ... des handicapés et les accepter dans leur communauté n'allait que les affaiblir. Salazar avait donc été soulagé par la mort de son épouse et pas du tout peiné de la perte de l'enfant qu'elle portais. De toute manière, il s'agissait d'une fille ... et les filles étaient faibles et inutiles. Il avait déjà un fils pour transmettre son nom et c'était amplement suffisant ! Sans compter tout les bâtards qu'il avait semé à tout vent ... d'un un royal, les amis. Oui, il avait engrossé la fille du Roi Malcolm II. Cette dernière avait donné naissance à un fils ... un fils bâtard, mais au moins il allait monter sur le trône. Salazar avait une idée derrière la tête ... ho oui, ne vous inquiétez pas.

L'homme avait reçu un hibou de Rowena -- sale petite peste -- qui lui demandait de se rendre dans le bureau de Godric, pour une réunion. Bon, quoi encore ?! Elle voulait encore se plaindre qu'il n'y avait pas assez de livres à la bibliothèque ? Nian nian nian. Salazar était donc remonté des cachots et se trouvais maintenant devant le bureau de Godric. Il frappa à la porte et ouvrit quand son ami lui dit d'entrer. Salazar entra et regarda son "ex" beau-frère -- Merlin soit loué -- d'un air légèrement amusé.


" Rowena est encore en train de pomper de l'air, c'est ça ? "


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 18 Déc - 6:42
Invité
Mais il ne fut que quelques minutes pour que la seule héritière des Poufsouffles se manifeste. En effet, celle-ci avait aussi reçu un hibou de sa marraine pour une réunion. La gamine se trouvait à l'extérieur afin de rechercher les cadeaux adéquates pour tout le monde. Son entourage du moins. On peut dire que cette réunion semblait l'inquiéter un peu. Soupirant un peu, elle entre dans la même pièce que Godric et Salazar. Ce Salazar, elle en lui en mettrait des vers dans le nez... Enfin, heureusement pour elle, elle avait terminé ses études à Poudlard. Dieu soit loué... Mais elle n'a pas vraiment fini de le croiser vu qu'elle est en formation pour devenir professeur. Enfin, habillée avec l'élégance de sa mère, elle secoue ses cheveux qui sont pleins de neige. Mais malgré tout, elle garde le sourire. Elle retire sa cape hivernale pour la mettre dans un endroit. Ensuite, elle lève ses yeux bleutés vers les deux personnes déjà présentes. Elle ne voit que Godric et Salazar... Elle arque un sourcil et se demande où sont passé les autres... Il manque quand même sa mère, Gaby, Alex, Amy, Ethan et sa marraine. S'approchant alors, elle mit les mains le long de son corps en saluant tout le monde d'un signe de tête.

- Bonjour tout le monde !

Elle espère qu'ils ne vont pas s'engueuler. Punaise, après tout, ils sont les fondateurs de Poudlard alors à eux de prendre leur responsabilités. Elle regarde Godric et lui fait un sourire. Il avait l'habitude de la voir souriante. Après tout, il l'avait vu grandir en même temps que ses deux jumelles. Elles ont plus ou moins le même âge. Aujourd'hui, elle à dix-huit ans et elle à grandit peut-être trop vite si on suit les paroles de sa mère. Edwina se demande quand même ce qui se passe pour convoquer tout le monde ainsi. En espèrant que cela ne soit pas encore le roi qui cherche à leur mettre des bâtons dans les roues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 25
Age du perso : 17 ans
Fonction : Papa, futur professeur a Poudlard
Patronus : Renard
Date d'inscription : 29/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Déc - 12:33
"Han je te dis ! Frappe moi pas Gaby et...Yiiii maman elle a dit que tu devais pas me regardé comme ça ! Un jour Edward va se faire dessus si tu le regarde comme ça tu sais han ? !"

La voix d'Alexandre surplomba la suite de la conversation, la porte du bureau de Godric s'ouvrit sur le jeune homme de dix huit ans qui sautillait presque en regardant derrière lui. En effet à sa suite il devait y avoir sa jumelle cette chère Gabrielle Serdaigle.

"Puis tu es censé le savoir nan ? Qui c'est qui ma dit qu'elle se retrouvait dans la tour des Serdaigles de notre futur han ? Qui ? Toi ! Alors han !"

Le jeune garçon vit alors Edwina, il lui adressa un sourire radieux et lui pris la main pour y déposé un chaste baiser.

"Bonjour Ed han, tu sais pas pourquoi on est là hein dit ? Ben moi je sais ! Oui bon je sais tout moi ! Parce que j'ai vu ma fillotte han ! Tu as vu le tiens ou la tienne toi ? Han ? Dit ? Non ? Zut han !"

Puis il leva les yeux vers Godric et Salazar.

"Bonjour Beau papa, Monsieur Serpentard han"

Beau papa han, hihan, le jeune homme adorait taquiné ce vieux lion, son regard remplie de malice, le faisait ressemblait d'une certaine manière a James Potter.
Enfin bref, il haussa un sourcil et se retourna pour attendre le reste de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 18 Déc - 14:52
Invité
Gabrielle marchait d'un pas impérieux, digne de celui de sa mère, comparable a celui d'une princesse. Son regard bleu lançait des éclairs furieux et devinait sur qui ?

"Alex cesse donc ses enfantillages bon sang !"

La jeune femme le faisait reculé vers le bureau de Godric Gryffondor, en effet elle avait du supporter les "han" incessant de son jumeau ainsi que ses multiples "Yiiii" sans oublié les sautillements, les couinements, enfin un vrai parcours du combattant.
La Serdaigle, soupira d'indignation, puis elle posa son regard sur son jumeau.

"J'ai dit que cela m'était arrivé une fois Alexandre...Ne...Reviens ici ! Alexandre ! Nom d'une gargouille a poil pleine de poux ! Je supporte pas que tu me coupe la parole comme tu le fais !"

Fulmina la jeune femme, elle entra a son tour, et regarda Edwina, elle lui adressa un sourire et un signe de tête. Puis elle posa ses mains sur ses hanches et fixa son jumeau, elle haussa un sourcil quand Alexandre appela Godric "Beau Papa". Merlin, il voulait griller sur place ? Bon un peu d'eau et tout ira bien.
D'ailleurs, la jeune femme leva son regard sur les deux fondateurs.

"Bien le bonjour"

Dit elle poliment et de manière la plus noble et modeste possible, il ne manquait que sa mère, Helga, les jumelles et Ethan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1495
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Déc - 4:13
Kate Griffondor


Kate avait été avisée par sa jumelle qu'une réunion important aurait lieu dans le bureau de leur Père. Pourquoi ? Tout ce que la damoiselle Griffondor savait, c'était que Alexandre Serdaigle avait dit et je cite ''Yiiiiiiii Amy, han ! Une faille, fillotte iiiiiiiiii !'' Rien de bien concluant, donc ! D'ailleurs, Kate se demandait vraiment comment sa jumelle pouvait tolérer un gars aussi énervé que Alexandre ! Pas que Kate n'appréçiait pas le jeune homme, bien au contraire. Mais bon, la jeune Kate préférais les gars plus posé. Chacun ses goûts ! La jeune fille marchait donc avec sa jumelle, qui tenait dans ses bras son fils Dan. Apparement que le petit devait aussi être présent. Allez savoir pourquoi ! Alexandre avait parfois de ces idées ! Les jumelles Griffondor marchèrent donc jusqu'au bureau de leur père et y entrèrent sans frapper. Les filles avaient l'habitude ! Alors que Amy se rendait vers Alexandre, Kate alla s'asseoir sur un des fauteuil de son père. Elle regarda ce dernier d'un air légèrement curieux, mais préféra se taire. Tout le monde n'était pas encore sur place et elle savait qu'il détestait se répéter.

+++

Salazar Serpentard


Tout ce que Salazar eu comme réponse de Godric à propos de Rowena, fut un regard légèrement torve. Serpentard savait que Griffondor en pinçait un peu pour Serdaigle et cela l'avait toujours fait marrer. Jamais une ''dame'' comme Rowena ne serait intéressée par un genre de guenillou barbu comme Godric ! Franchement, Griffondor était de plus en plus pathétique. Parlant de pathétique ... voilà que le fils de la pompeuse d'air venait d'entrer. Un gamin attardé voilà ce qu'il était ! Toujours en train de gambader comme un demeuré et à dire ses ''han'' de débile. Un sourire ironique nâquit sur les lèvres de l'homme, qui regarda Alexandre comme s'il s'agissait d'un robineux de fond de ruelle. Lorsque le gamin appelle Griffondor ''beau-papa'', Salazar ne put retenir un rire. Haha ! Il leva les jambes et posa ses pieds sur le bureau de Godric, regardant ce dernier avec une ironie manifeste.

'' Et bien, Griffondor ... on est devenu un vieux lion croulant, non ? ''

+++

Godric Griffondor


Godric lança un regard torve vers Salazar, lorsqu'il osa dire que Rowena pompait de l'air. Row ne pompait pas de l'air ! D'accord, elle avait du caractère et après ? Il n'y avait pas de mal à ça ! Griffondor allait envoyer une réplique quelque peu cinglant à Salazar, lorsque les enfants de Rowena arrivèrent. L'homme préféra donc ignorer son ami -- qui l'était de moins en moins -- pour porter son attention vers les enfants de Serdaigle à qui il sourit. Il perdit légèrement son sourire quand Alexandre l'appella ''beau-papa''. Arrggghhh ! Il détestait ça, ça faisait vieux et ... Du coin de l'oeil, il vit Salazar poser les pieds sur son bureau. SON bureau ! Une pièce de collection à part ça ! Vivement, Godric tendit la main et retira de force et de manière fort peu douce, les pieds de Serpentard de son bureau.

'' Enlèves tes pieds de là, Salazar ! Mon bureau n'est point un appuie jambe ''

Non, mais ! Godric fixa un peu Serpentard, qui le regardait d'un air moqueur, avant de reporter son attention sur Edwina, à qui il sourit. Pauvre petite, elle était si douce !

'' Assied toi, Edwina ... ne restes pas debout ''

On aurait dit qu'elle allait tomber dans les pommes tellement elle était pâle. Sa constitution ne devait pas être bien bonne.

+++

Ethan Serpentard


Alors qu'il se trouvais avec une gonzesse, Ethan avait reçu un message de son Paternel. Griffondor voulait une réunion, apparement sous l'influence de Serdaigle. Hooouuu ! Le pauve nase se faisait mener par le bout du nez par cette sans génie ! Oui, oui, une sans génie vous avez bien lu ! Ethan avait toujours trouvé les connaissances de Serdaigle artificielles. C'était vrai ! Elle n'était pas intelligente, elle savait lire, point. Facile quand on savait lire ... suffisait de le faire et on savait. Ce n'était pas de l'intelligence. Ethan avait donc dut conclure avec la gonzesse assez rapidement, ce qui l'avait quelque peu énervé. Le jeune homme aimait prendre son temps pour faire souffrir la fille qu'il se tapait et ce le plus possible. Mais là ... non, on l'interrompait ! Ethan avait donc laissé la jeune fille en larmes et avait transplané au château. Il avait ensuite marché jusqu'au bureau de Griffondor et était aussi entré sans frapper. Non pas par habitude, mais par manque de respect. Ethan jeta un regard las à son paternel et dit :

'' Quoi encore ? J'étais occupé et je n'ai pas de temps à perdre avec des stupidités ''


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 19 Déc - 10:55
Invité
« Bonjour tout le monde ! »

Amy était arrivée en même temps que sa sœur jumelle. Si elle n’avait pas eut cette légère différence dans la nuance de couleur de leur cheveux, il aurait été très difficile de les reconnaître. Amy avait un reflet doré, tandis que Kate arborait un reflet cuivré. La jeune femme tenait son fils dans les bras. Celui-ci était relativement calme comparé à d’habitude. Il fallait dire que quand elle n’est pas à la maison, ou plutôt au manoir, le petit garnement faisait trembler les murs, le plancher, bref tout. Nombre de fois qu’elle avait demander à Helga Poufsouffle ou à Edwina de lui reconsolider les fondations ou encore de refermer une faille de 20 mètres de profondeur ouverte en plein milieu du salon. Amy berçait tendrement Dan tandis qu’elle se rapprochait de son cher époux. Elle lui sourit et l’embrassa tendrement.

« Mon cœur, reste calme s’il te plait, ou tu vas finir par réveiller Dan. Rappelles-toi que la dernière fois qu’il a été réveillé en sursaut, on a failli recevoir le toit du manoir sur la tête… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 19 Déc - 11:22
Invité
« Bien le bonjour. »

Helga pour sa part arriva en dernier en compagnie de Rowena. Non pas qu’elle aimait se faire désirer, mais elle avait quelques parchemins à corriger, et elle n’aimait pas être interrompu pendant qu’elle faisait quelque chose. La première chose qu’elle vit fut bien évidemment Salazar prenant amplement ses aises en posant ses pieds sur le bureau de Godric. Elle leva les yeux au plafond et fit trembler le sol de façon très ciblé, uniquement sous le fauteuil du Directeur de Serpentard, de façon à ce que ce dernier se retrouve à 2 mètres du bureau. Helga se rapprocha de sa fille qu’elle embrassa sur le front, avant de s’asseoir dans un fauteuil.

« Maintenant que tout le monde est présent, de quoi voulais-tu nous parler Godric pour que cela soit si important afin de réunir les quatre fondateurs de Poudlard et leurs héritiers? Cela m’étonne qu’un tel Conseil n’est point eut lieu dans le bureau des Fondateurs (actuel bureau de Dumbledore) que nous utilisons pour ce genre de huis clos d’ailleurs. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 20 Déc - 12:06
Invité
Elle ne savait pas pourquoi mais elle se sentait un peu seule soudainement. Et pis, zut. La jeune femme reste debout un peu impatiente. Elle se demandait encore la raison de cette soudaine réunion. Pas qu'elle n'aime pas ça mais disons qu'elle aurait voulu profiter encore un peu de son jour de liberté avant de recommencer le travail aux cotés de sa maman qu'elle aime fort. Enfin, elle garde sa joie et sa bonne humeur mais elle savait qu'elle devait se trouver un époux aussi. Seul problème, cela ne semble pas trop l'intéresser mais elle compte bien rendre sa mère grand mère dès qu'elle en aura véritablement l'occasion. Mais en attendant, elle reste concentrée sur sa formation de professeurs car elle compte bien reprendre en charge le rôle de directrice de la maison du même nom ainsi que celui de professeur lorsque sa mère ne pourra plus s'en occuper. Mais elle ne va pas se plaindre car sa mère lui offre beaucoup de liberté comme organiser certains cours sous ses yeux attentifs et même corriger des copies. Il faut avouer que c'est bien pratique d'avoir une mère professeur... Le premier à arriver fut les jumeaux Serdaigle. Décidément, Alex n'a pas changé d'un pouce. Toujours aussi pipelette celui-là. La jeune femme le regarde avec un immense sourire et elle laisse Alex lui faire un baise-main. Bien entendu, elle garde le sourire tout en l'écoutant. Il est toujours aussi curieux.

« - Bonjour Alexandre ! Et bien non, je l'ignore mais j'avoue me poser la question. Non, je n'ai vu personne... Ta fillotte ? »

Elle manifeste un soupire en arquant un sourcil... Alexandre vient de lui miner le moral... Mais elle peut pas lui en vouloir car elle ne sait pas si un jour elle aura une descendance. Au fond d'elle, elle envie les jumeaux Serdaigle. Elle ferme les yeux et secoue sa tête afin d'oublier cela. Elle ne doit pas oublier que ce sont des amis et elle ne veut pas se brouiller avec eux. Et puis, elle les adore tous comme ils sont. D'ailleurs, plusieurs souvenirs lui revient à l'esprit comme la fois où ils avaient désobéit à leur parent alors que le roi Malcolm II était de visite à Poudlard. Enfin, il attaquait plutôt le château. Edwina avait trouvé une bonne excuse pour ne pas se faire sanctionner par les fondateurs. Il faut avouer qu'elle avait trouvé une idée de génie ce jour là. Cela montre bien que la jeune blondinette n'était pas une idiote comme le pensait Salazar, ce vil serpent. La voix de Gaby se fait entendre dans le bureau et la blonde lui rend son sourire et son signe de tête. Au moins, elle, elle était polie comme son frère... Ce qui n'est pas le cas de tout le monde présents dans la salle. Puis le ptit nez de Kate se montre et Edwina la salue d'un signe de la main. Oui, elle se laisse aller mais elle doit reconnaître que cette réunion l'inquiète un peu. Puis, elle regarde tout le monde. Effectivement, tout le monde n'est pas présent, il manque encore sa marraine et sa mère ainsi que l'épouse Serdaigle anciennement Gryffondor. A dire qu'elle était la seule à ne pas s'être mariée dans le groupe et cela l'a mit un peu mal à l'aise... Elle devait chasser ce mauvais sentiment de sa tête car elle espère bien un jour donner une descendance à la très célèbre famille des Poufsouffles.

La réaction de Salazar ne lui fut qu'arquer un sourcil et rien de plus. N'importe quoi... Il est encore pire qu'un gamin et dire que c'est un professeur... Mon dieu, elle plaint les élèves... Heureusement qu'elle à finit ses études à Poudlard et qu'elle ne travaille qu'avec sa mère, sa marraine et Godric parce que voilà longtemps qu'elle lui aurait cloué le clapet à ce... Cependant, elle montre un sourire quand Godric réagit. Au moins, lui est plus mature que l'autre zouave... Il y a au moins des gens responsables dans cette salle et heureusement parce que sinon bonjour les bêtises et les coups de gueule de ce vil renard. Elle entend Godric et sourit. Elle n'avait pas envie de s'assoir de suite, elle attendait sa mère d'abord. Respect oblige. Elle pose ses yeux bleus se pose sur lui et elle reprit la parole


« - Tout à l'heure. Merci de me l'avoir proposer, Godric ! »

Elle ne savait si elle devait l'appeler par son titre ou par son prénom. Et puis, elle avait oser l'appeler par son prénom mais elle ignore comment il va le prendre. Et puis zut, après tout, elle n'est plus une élève de cette école alors zut. Sa voix est douce et elle ne montre aucune animosité dans celle-ci. Il faut dire que pour qu'elle se montre violente il faut y aller. Avec le temps et du recul, elle avait beaucoup de choses et sa mère lui à apprit des tas de choses sans oublier la bonne éducation qu'elle lui à fournit. C'est alors que l'idiot qui sert de fils à ce vil serpent se pointe. Il ne manquait plus que lui, tient... Toujours à faire du mal à son entourage... Comme son abruti de père quoi ... En l'entendant parler, Edwina lève les yeux au ciel... Non mais pour qui il se prend ? Il devrait vérifier ses chevilles si il veut tomber de haut le petit nain. Oui, c'est un nain et il n'a qu'un grain dans la tête... Mais bon, on peut pas l'empêcher de faire son petit bordel... Soupirant alors, elle préfère ne dire aucun commentaire afin de ne pas avoir de problème. Pour ainsi dire, elle en avait déjà assez et c'était pas le moment que d'autres viennent s'ajouter aux autres... Puis une voix qu'elle ne connait que trop se manifeste.

« - Bonjour, jeune maman ! »

Edwina s'approche d'elle avec le sourire et regarde le petit Dan par dessus son épaule. La jeune fille aimait bien le petit gars même s'il était capricieux. Combien de fois avait-elle du refaire les fondations de leur manoir à cause de ce petit garnement. La vue du gamin qui dort rend la jeune femme un peu de joie dans son petit cœur en peine et surtout seule. Mais elle ne perd pas espoir et elle sait qu'un jour ce sera son tour d'être une jeune mère mais elle ne semble pas presser pour être honnête. Puis... ohhhhhhh ! Maman... Sa mère entre enfin et elle se tourne vers elle avec un grand sourire. D'ailleurs, elle avait une paire de copies à lui donner. Elle les avait corriger afin d'aider sa mère mais ça, elle ne le sait pas encore. Les élèves étaient de plus en plus nombreux dans l'école alors même si elle n'est encore qu'en formation, elle n'a pas l'intention de laisser sa mère crouler sous les copies et puis elle n'est plus seule car Edwina est là pour l'aider un maximum. C'est alors qu'elle vit que le sol tremblait sous les pieds de Salazar et elle se retient de rire. Bien fait, tient... Niark Niark... Elle aurait du y penser plus tôt... Se calmant, elle ferme les yeux quand sa mère vient lui déposer un baiser sur le front et elle dépose un bisou sur la joue. Elle à toujours aimer sa mère. Puis elle vient s'assoir à ses côtés tout en gardant le sourire. Elle se tourne vers sa mère en disant

« - Bonjour Maman. Dit voir, je peux passer te voir à ton bureau après la réunion, j'ai quelque chose à te donner... »

Elle n'en dit pas plus. Il s'agissait des copies qu'elle avait corriger et ceux sans que sa mère le sache. Edwina se demande qu'elle sera sa réaction lorsqu'elle lui dira. Mais comme elle l'a connait bien, elle ne pense pas que la réaction de sa mère sera négative. Elle à toujours été douce et tendre avec elle alors pourquoi changer ? Han ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1495
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Déc - 16:29
Salazar Serpentard


Les pieds de Salazar tombèrent lourdement au sol, après que Godric les ai vivement envoyé en bas de son bureau. Son sacro saint bureau ... du toc, si vous voulez l'avis de Salazar ! L'homme eu un léger sourire narquois devant l'attitude de son ami à qui il dit avec ironie :

" Prends une tisane, Griffondor ! "

Salazar croisa les bras et regarda Godric d'un air hautain et légèrement sarcastique. Son vieil ami était soit en train de perdre la tête avec ses histoires de Sang-de-Bourbes, soit en train de mourir de congestion testiculaires ! Hum ... Rowena était si pourite que ça ? Mouhaahaahaa ! Un sourire sombre et mystérieux apparue sur les lèvres de l'homme avant qu'il ne tourne son regard en direction de son fiston. Sa fierté ! Bon d'accord ... Ethan avait été un banal incident de parcours au départ. Toutefois, Salazar trouvait maintenant une certaine utilité à sa progéniture.

" Ton Parrain est encore aux prises avec ses lubies, ce n'est rien "

+++

Godric Griffondor


Le digne fondateur de Griffondor regarda le reste des fondateurs arriver, de même que tout les enfants. Ça en faisait du monde ! Godric savait qu'ils se demandaient pourquoi ils étaient tous ici, sauf peut-être Alexandre et Rowena. Alexandre était celui qui était à la source de toute cette réunion, alors ... Godric posa ses yeux sur Rowena, la belle qui faisait battre son coeur depuis quelques années. Bien entendu, il avait profondément aimé son épouse, mais la vie étant ce qu'elle était dans ces temps difficiles ... sa femme l'avait quitté pour un monde meilleur. Godric ne savait toutefois pas la nature des sentiments gisant dans le coeur de son amie, ni s'il allait un jour oser se dévoiler. Pas qu'il n'en avait pas le courage, mais bon ... à 36 ans, il était un vieillard ! Ces choses de l'amour n'était pas de son âge ! Godric détacha son regard de Rowena, afin de regarder l'ensemble des troupes. Il jeta un air torve à Serpentard suite à son petit commentaire de tisane et de lubies. Avec grogne, Griffondor rétorqua :

" Ce n'est point des lubies, Serpentard ! "

Grrrr ! Il allait vraiment le faire monter sur le pilori cet idiot ! S'efforçant de ne pas sauter sur Salazar et passer pour un rustre, Godric préféra ignorer son "ami" et passer aux choses sérieuses. On n'allait quand même pas y passer la journée ! Les évènements se bousculaient ... il fallait agir !

" Il appert que le voyage temporel effectué par nos descendants ai crée une faille entre les époques. Le temps n'a plus de prise ... nous pouvons aller dans leur époque et ils peuvent venir ici, aussi simplement que de passer la porte du bureau. Cette faille prend de l'ampleur, nous devons faire en sorte de la refermer au plus vite avant que les conséquences ne soient désastreuses "

Godric posa son regard sur Helga et Rowena avant de leur demander :

" Des nouvelles de l'activité de Dumbledore ? Ce rustre pourrait bien profiter de l'occassion pour provoquer des dommages importants ... "

Si ce nécromancien traversait la faille et se retrouvais dans le futur ... comment feraient-ils pour le retrouver ? Cigodan pouvait choisir n'importe quelles des époques. Le passé et reculer de quelques années pour changer le cours de choses et anéantir tout ce qu'ils connaissaient. Le futur ... un an, deux ans de plus ? Cinq, vingt ou encore mille ? Ou le retrouver ? Le temps était si insaisisable ! L'humanité serait en danger avec ce Mage Noir en liberté non contrôllé. Griffondor regarda ensuite Alexandre et lui dit :

" Peux tu nous expliquer ce qui risque d'arriver si les choses dégénèrent, Alexandre ? "


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 25
Age du perso : 17 ans
Fonction : Papa, futur professeur a Poudlard
Patronus : Renard
Date d'inscription : 29/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Déc - 14:23
Han ? Oui oui, il peut expliquer han ! Il sait tout lui, tout archi tout.
Le jeune homme bomba le torse et inspira un grand coup, il allait tout déballer oui, tout vraiment tout et il ne va pas s'arrêté foi de Serdaigle.
Ils veulent savoir han ? Ben attention les oreilles la sauce arrivent.
Alexandre prit un air dramatique, digne d'un grand acteur de série dramatique accompagné d'une gestuelle inimitable.

"Si les choses dégénèrent ? Vous ne voyez vraiment pas ? Han ? Non ? Les époques peuvent fusionner, certains d'entre nous peuvent renaitre tout comme mourir, irradié, voir inexistant, oui !
Certains peuvent disparaitre d'une époque et être remplacée !
Exemple, ma jumelle chéri adoré que j'aime-même si elle est très énervante- pourrait devenir le fantôme appelle la dame grise de l'an 1998 et ne plus faire partie de notre époque, ne plus avoir un seul souvenir. Vous Monsieur Serpentard pourraient par exemple n'avoir jamais existé, mais alors pas du tout de chez du tout et pourquoi ? Parce que dans les époques futur tout vos descendants serez...Enfin couic quoi !
Nos époques peuvent aussi rencontrer un autre monde, car oui, il y a dans notre galaxie des mondes différents, parallèles...
Je vous explique cette équivoque, par exemple Madame Poufsouffle au lieu d'être aussi douce et aussi intelligente serais une femme cruelle, froide, presque pire que vous Monsieur Salazard ! Regardez moi pas comme ça han c'est un exemple ! Par exemple mon cher Beau papa préféré pourraient être le pire crasseux du monde, vous Salazard, au lieu de ricané écoutez moi han ! Ben vous, vous seriez un homme courageux et gnan gnan avec des manières de chochotte !
Enfin ça c'est pour expliquer le parallèle !
Cette faille est dangereuse, elle pourrait changer nos caractères, nos vies, nos enfants, nos époques ! Et si l'un de nous reste dans une époque qui n'est pas la sienne il pourrait tout modifier d'ou le fait de nous faire disparaitre han ! Comme les dinosaures avec la météorites han !"

Sayé, il n’avait tout dit...Rien oublier ? Non apparemment pas trop, enfin il avait résumé hein, si il disait tout de chez tout ben demain il y serait encore vous savez ? Enfin bref, le jeune homme souri a pleine dent tout content de son explication très développée. Et attention sans s'arrêter !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1495
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Jan - 18:00


Rowena, dans toute sa prestance, entra dans le bureau de Godric en compagnie de sa meilleure amie Helga. Elle avait mise au courrant de ce qui se passait par Alexandre et la jeune femme trouvais la situation des plus urgentes. Il fallait tenir une réunion dans un délai rapide. Elle avait donc envoyé un hibou à Godric qui avait décrété une réunion immédiate dans son bureau. Pourquoi son bureau ? Rowena aimerait bien le savoir ... mais bon, il avait certainement une bonne raison qu'il allait leur expliquer. La Directrice de Serdaigle s'adossa à un mur et regarda Salazar d'un air quelque peu énervé. Celui-là devenait de plus en plus lasant. C'était quoi son problème ? Han ? Heu, hum ? Soupirant, Rowena reporta son attention sur Godric, qui la regardait différemment depuis un moment. Rowena avait bien vu que son ami ressentais des sentiments pour elle ... mais elle n'osait pas trop aller dans ce sens. Pas que Godric ne l'attirait pas, bien au contraire ! Griffondor était brave, courageux, fort, gentil, aimable, bien élevé ... il prenait même son bain régulièrement. Mais ... comme leurs enfants étaient amoureux, ça semblait étrange de penser que ... puis, elle avait 36 ans ! Un peu vieux, non ? Puis ... elle n'était plus aussi jolie ... bon d'accord, elle l'était encore ... elle avait à peine l'air plus vieille que Julianne, mais ... enfin ... quoi ... Ha, concentrons nous sur les choses importantes ! Rowena écouta ce que disait Godric et ajouta en hochant la tête :

" Je me doutais bien que quelque chose du genre risquait d'arriver. Ce n'était pas normal que nous puissions passer dans le monde de nos descendants et vice-versa, même sous formes fantômatiques. La faille se préparait ... "

Rowena fit doucement signe que non et ajouta :

" Non, Godric. Aucune activité de Dumbledore ... en fait, il est étrangement calme. Je vais aller voler dans le coin de la forêt de Narws, pour voir si je ne l'apperçevrait pas "

Si Dumbledore était partie ... Merlin seul savait ou il se trouvais ? Merde ! Trop bien née pour jurer, Rowena se contenta d'afficher un air noble et reporta son attention sur Alexandre qui, évidemment, déballait tout ce qu'il savait d'une traite. Merlin, ce gamin allait finir par mourrir d'asphyxie ! Il tenait ça de son Père ... Darius parlait toujours comme ça, sans arrêt et de manière si enjouée et passionnée. Un sourire nostalgique apparut sur les lèvres de Rowena, qui s'efforça de ne pas trop s'attrister. La vie continuait. Le sourire nostalgique de Rowena disparu pour un sourire amusé quand Alexandre insulta un peu Salazar au passage. Tant pis pour lui ! Il n'avait qu'à ne pas rire du fait que Godric pourrait devenir un crasseux. Mais Merlin ... ça suffit ! Rowena posa une main sur l'épaule de Alexandre et lui dit tendrement :

" Ça va, mon renard ... nous avons très bien compris l'urgence de la situation, tu as très bien expliqué les choses. Et ... respires un peu quand tu parles "

Posant son regard bleuté vers les autres fondateurs, elle ajouta :

" Les choses ne s'arrangent guère. Comme je l'ai dit, je vais aller vérifier du côté de Dumbledore. S'il est encore à notre époque, notre plan d'action sera différent que s'il se trouve déjà ailleurs. Mais, peu importe ... nous devons refermer cette faille d'une manière ou d'une autre. Et, nous aurons besoin de nos descendants pour le faire "


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 20 Jan - 5:56
Invité
Une faille ? Han ? Ils pouvaient aller et venir d'un monde à l'autre ? Pas vrai ? Hooooooo han ! Salazar pouvait bien rigoler, han ... il allait bientôt avoir une preuve suprême des retombées de la fameuse faille ! Effectivement, James Sirius Lupin se trouvais actuellement à Poudlard, ses parents préférant le garder en lieux sûrs, compte tenue de l'attaque sordide effectuée par le nécromancien nommé Cigodan Dumbledore. L'enfant, qui se trouvais à la bilbiothèque sous la surveillance de Mme Pince, était assied sagement sur une chaise, attablé devant une trentaine de livres qu'il regardait les uns après les autres. En fait, il les avaient regardé tous au moins dix fois ! Il ne se lassait pas de lire des livres de grands ! Bon lire ... il ne pouvait que lire que quelques mots de base encore mais il lisait des livres d'école ! Yiiiiiiiiiiii ! Souriant, James se mit à balancer les jambes dans le vide en se dandinant un peu quand ....

BANG ! James se retrouva assied cul par dessus tête par terre. Han ? Han ? Quoi ? Il était tombé en bas de sa chaise ? Dites ? Ho ! Surpris, James émit un léger pleure avant de se lever sur ses petites jambes. Il se rendit alors compte que ... il n'était plus dans la bibliothèque ! Non, non, il était dans le couloir ! Mais comment ? L'enfant regarda autour de lui avec de grands yeux avant d'apperçevoir -- Alléluia ! -- la porte du bureau de son Papa. Papa ! Lui, il allait comprendre ce qui venait de se passer, han ! Il avait transplané ? Dites ? Yiiiiiiiiiiiii ! James courru comme un dingue vers la porte du bureau, l'ouvrit et se précipita dans le bureau de son Père -- en fait, celui de Godric Griffondor -- en beuglant :


'' PAPA, PAPA, ÉTAIT BIBLIOTH .... IIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! ''

C'était pas son Papa, c'était pas son Papa, han ! Iiiiiiiiiiiiiiiiiii ! C'était un Monsieur avec une barbe et les cheveux longs et iiiiiiiiiiiiiiiiii ! James fit de grands yeux, stoppa sa course et regarda Godric une fraction de seconde avant de se remettre en mouvement. Levant les bras dans les airs, il poussa un cri de l'enfer avant de tourner en rond à la recherche d'une sortie. Où aller ? Han ? C'était un Monsieur cadavre et il allait le manzer ! Le manzer, han ! Iiiiiiiiiiiii ! James courru vers le bureau de Godric mais biffurqua vite fait. N'était pas pour se cacher sous le bureau, han, le Monsieur allait le trouver et ... iiiiiiiiiiiii ! Le Monsieur assied sur le fauteuil venait de se lever et de dire froidement ''qui c'est ce bâtard ?''. James eu encore plus peur et PAF ! Il donna un coup de pied sur le tibia de Salazar avant de se remettre à beugler comme une Limace ou comme sa Maman croyant faire face aux Chats Maringos, c'est selon. Puis ... hoooooooooo ! La Maman de Tamarah, la Maman de Tamaaaarrraaaahhhh ! Vite, vite, James courru vers Rowena, leva sa robe et se cacha en dessous en beuglant comme ... comme ça :

'' IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! ''
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 25
Age du perso : 17 ans
Fonction : Papa, futur professeur a Poudlard
Patronus : Renard
Date d'inscription : 29/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Jan - 6:45
Oui oui, on aura besoin des descendants mais...Alexandre tourna son regard noisette sur sa mère. Mais c'est lui qui a dit ça d'abord han ! Pas juste, toujours pareil ici, le jeune homme croisa les bras. Respirer, mais il respire. Toujours avec un air boudeur il suivit la conversation. Ouais il connaissait Dumbledore, toujours avec une pipe dans le bec, il était vieux et sentant la pisse de chat mélangé a du foin pas frais !
Alexandre tourna son regard vers sa jumelle et lui fit une moue boudeuse l'air de dire "maman ma piqué mon idée han". Soudainement un cri assourdissant le fit sursauter. La porte s'ouvrit a la volée et petiot arriva en courant dans tout les sens et en beuglant comme un veau.

Puis Alexandre ouvrit des yeux ronds, tellement rond qu'il pourrait sortir de ses globes oculaires. Il connaissait ce petit si han ! C'est son FILLOT ! Il se mit à lui sautillé après les bras en l'air digne du tout petit, quand celui ci se faufila sous la robe de sa mère. Alexandre se mit a genoux et souleva doucement la robe de sa mère...Non va pas aller voir les sous-vêtements han ! Amy en a de très beau d'ailleurs vous savez ? Il regarda le petit droit dans les yeux. Il se souvenait des photos d'Amélia et tout et tout et lui c'étais.

"James han ? Viens ! Tu ne me reconnais pas han ? Ah ben normal hihi ! Je suis ton Grand grand grand tout plein grand papy ! L'ancêtre a ta maman Amélia han ! Et la dame sous qui tu te cache c'est ma maman à moi ! Viens tu va voir n'est pas peur han ! Ta maman t'a jamais parlé d'Alexandre Serdaigle han ? Non ? "

Il tendit les bras vers le petit puis prise d'une soudaine idée se transforma en renard, ce qui le différencier des autres renards c'était les deux traits bruns sur son pelage et le bout de sa queue était dans blanc parfait. Il renifla l'enfant et le chatouilla avec la langue pour le mettre en confiance puis il sortit de la jupe de sa mère et pointa vers le sol, les deux pattes à plat et la queue qui se balançait comme si il voulait jouer. Oui oui jouer avec James han !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 21 Jan - 10:06
Invité
James était accroché après les jambes de Rowena, qu'il serrait fort fort en braillant comme une Mandragore manquant d'eau. À regarder la scène, on aurait dit que la bête Alien se trouvais sous la robe de la fondatrice de Serdaigle ! Soudain, la lumière entra un peu sous la robe épaisse et duveteuse et James poussa un ti cri de souris. Ho non han ! Le monstre ! Mais non ... c'était un Monsieur qui l'appellais pas son prénom. James n'en cessa pas moins de pleurer comme un âne. Il ne connaissais pas le Monsieur, lui ! Et, en plus, sa Maman lui avait dit de ne pas parler aux étrangers, han, parce que sinon les étrangers pouvaient vous amener aux Chats Maringos et vous donner à eux comme encas ! Iiiiiiiiiiii ! Naaaaann ! James pleura encore plus fort quand le Monsieur nomma le nom de sa Maman. Ho non !

" MAAAAMMAAAANNN-AAANNNN-AANNNN ! "

Ils avaient eu sa Maman ! Sa Maman, han ! James fit signe que non avec vivacité quand le Monsieur lui dit que la dame était sa Maman. Même pas vrai, han ! Nan ! C'était la Maman de Tamarah, han ! Le Monsieur le prenait pour un idiot ? Était pas idiot, lui, han ! Il était un génie !

" NNAAANNN-AAANNN MAMAAANN DE TAAAMAAARAAHHH, TAAAAMMAARAAHH-AAAAANNNN " hurle James en pleurant toujours comme un navet

Oui, oui, les navets pleuraient. En tout les cas ... James cessa subitement de pleurer quand le Monsieur se nomma. Alexandre Serdaigle ? Han ? Oui, oui, Maman lui avait parlé de lui. Elle avait dit que Alexandre Serdaigle était son grand arrière arrière beaucoup de Papie. Hooooooooo ! L'enfant fit donc de grands yeux, le nez coulant de morve et les yeux barbouillé de larmes. Comment c'était possible, ça ? Han ? Pouf comme ça ? James ne savait pas pour la faille, han, et c'était normal il était un tout petit garçon de même pas trois ans. Pourquoi il aurait sut qu'il y avait une faille ? Han ? Puis, si sa Maman lui avait dit, James n'aurait pas compris tout. Génie peut-être, mais ... y'avait trois ans ! Enfin, deux ans, huit mois et demi, han ! Génie ou pas, il y a des limites, non ? Certainement. Tout à ses questionnements, James demeura silencieux quand soudain ... un renard, han ! Hoooooooo ! Le Monsieur c'était transformé en renard ! James connaissait ça, lui. C'était un animagus et sa Maman se transformait en puma et Tonton Sirius en chien et Oncle James en cerf, han ! James eu un petit rire et essuya son nez sur une des jambes de Rowena avant de sortir à quatre pattes de sous sa robe. Le renard voulait jouer ! Yiiiiiiiii ! James sautilla un peu sur ses genoux en applaudissant et dit :

" Alezandre Zerdaigle, han ! Yiiiiiiii ! 'enard, Maman 'uma, Oncle Zames zerf, Tonton Ziriuz zhien et Zames e rien, han ... moi pas animaguz et ou Maman ? Han ? Zames était bibliothèque et pouz tombé zur mes fezzes et ... pourquoi Maman Tamarah izi ? Ou ma Maman ? Ou ... hoooooooooooo ! "

James venait de voir Gabrielle et la pointais du doigt avec de grands yeux. Bha là ! On lui racontais des blagues ?

" Maman Irizze et Leithian, han ! Ze veux MA MAMAN ! "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 21 Jan - 10:30
Invité
Il faut avoir des nerfs en acier pour ne pas exploser dans ce monde, entre le moulin a parole et les âneries saugrenues de Salazard, la jeune femme écoutait son jumeau qui parlait et qui parlait sans cesser. Cet homme est spécial, comment parler autant sans respirer ? Gabrielle fut quand même prise d'une quinte de toux pour caché un rire lorsque son adorable frère mentionna Salazard en version crasseux avec des manières de fille.
Elle reprit son calme et posa son regard sur son jumeau qui paraissait vexé que Rowena mette en place les mots utilisés et les informations donner par son fils. Elle envoya de douce pensée a son frère pour qu'il cesse de boudé quand à son tour elle entendue des pas précipités et des brayements d'enfant.
Et là un petit garçon pleuré de tout son être, crier et court un peu partout dans le bureau. Elle eut un sourire sur les lèvres...On dirait Alexandre quand il avait environ 3 ans et qu'elle lui avait pris son livre, vous auriez du voir la scène.

Elle regardait l'enfant puis Alexandre qui fit de même, braillant et poursuivant le petit, la jeune femme en fut exaspéré puis il entrepris de...Non...Elle cacha ses yeux pour ne pas voir ça, il avait...Bon sang il avait osé soulevé la robe de leurs mère pour prendre l'enfant qui brailla encore plus fort puis soudainement le fait qu'il se mette en renard calma les choses, le petit parlé avec des...Des han...Mon dieu c'était bien un descendant d'Alexandre puis l'enfant la regarda et cria maman de Iriseï et Leithian, oui bon ressemblance avec sa descendante elle aurait du y pensé. Elle vint vers l'enfant et lui tendit un joli mouchoir brodé avec une colombe dessus.

Tiens mouche moi ce petit nez

Dit elle avec un sourire aux lèvres, elle caressa la fourrure du renard tendrement et le regarda dans les yeux.

Tu veux aller jouer avec le renard ?

Demanda Gabrielle au petit James, avec douceur et tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 25
Age du perso : 17 ans
Fonction : Papa, futur professeur a Poudlard
Patronus : Renard
Date d'inscription : 29/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Jan - 10:36
Oui oui han ! Il le sait qu'Amélia est un renard, que James est un cerf et que...Sirius ? Qui c'est celui là ? Le renard couina doucement et vint léchouillé la joue de l'enfant. Mais le petit se mit a montré Gabrielle du doigt, celle ci s'avançait vers eux de son pas remplie de prestance. Alexandre l'avait toujours envié a ce niveau là. Elle était comme leurs mère, d'une prestance digne et maitre d'elle même. Lui...Lui il est d'une intelligence hors du commun on peut pas tout avoir n'est ce pas ?
Il fremissa quand elle le caressa et il pencha doucement la tête sur le côté, pendant la langue avec espieglerie. S'occuper du petiot ? Han ? Yiiiiiiiiiiiiii oui oui oui !
Le renard se mit a sautillé autour de l'enfant et lui pris la manche pour aller jouer.
Alexandre sous sa forme de renard se maitrisé totalement, il envoyé une pensée collective a tout le monde.

*Je vais m'occuper de James, je vais le rassurer han et je vais faire en sorte de le rammené chez lui, je l'ai déjà fait pour Amélia. Débrouillez vous sans moi han ! Maman sait déjà tout !*

Il tira doucement sur la manche du petit en couinant et en sautillant de partout.
Veux jouer ! Veux jouer ! Han !
Il faisait des petits yeux juste pour que l'enfant le suivent, après tout c'est son descendant alors han, il va s'en occuper lui, oui oui et le renvoyé chez Amélia il sait le faire il est intelligent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 27 Jan - 3:44
Invité
Sortie de sous les jupes de Rowena Serdaigle, James regardait le renard avec des yeux tout brillants d'étoiles. Il était chouette, le renard, han ! Ho oui ! Lui, il aimait les ti animaux et même que Maman avait un écureuil qui s'appellais Pikmouche et qu'il jouait souvent avec lui. Pikmouche, il était gentil ! James tourna la tête vers la Maman de Irissë et Leithian, qui lui tendait un mouchoir. De plus près, il réalisa que c'était pas la Maman de ses amis. Non, il y avait des différences un peu. Ho han, des tites tites, mais James était un génie alors il les voyaient. Où il était ? Han ? Voulait sa Maman à lui ! James fit un air boudeur et prit le mouchoir avant de souffler maladroitement dedans ... fffouuuuinnnnnn fouuuuiiinnnn on aurait presque dit Oncle James qui foutais ! Yark ! James redonna le mouchoir à Gabrielle et s'essuya le reste du nez sur sa manche. Plus facile comme ça, non ? L'enfant reporta son attention sur le ti renard, qui le regardait avec des ti yeux suppliants avant de se mettre à sautiller partout. Yiiiiiiiiii ! James rigola et se leva debout, sautillant aussi tout partout, les bras dans les airs et jubilant de joie.

'' Yiiiiiiiiiii ! Zouer 'vec le ti enard, han, zouer 'vec le ti enard, yiiiiiiiiii ! ''

Lalalalère ! James sautilla jusqu'à la porte du bureau de Godric, fit même quelques petites tourniquettes sur place, avant de sortir du bureau en courrant. Yiiiiiiiii ! Allait montrer au renard la salle secrète de sa Maman, de son Papa, de son Oncle James et de Tonton Sirius ! Vi vi !

'' Viens ti enard, han ! Zames vas montrer un zecret, han ! ''
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
~+ SCÉNARISTE +~
Nombre de messages : 1495
Date d'inscription : 26/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 31 Jan - 22:23
Godric Griffondor


Godric écoutais d'un air grave ce que racontais Alexandre Serdaigle sur les dangers qu'ils courraient tous. Le moins qu'il puisse dire, c'était qu'ils étaient dans de sales draps. Un sourire léger apparut sur ses lèvres quand le jeune homme fit des allusions sur les changements qui pourraient lui arriver. Godric avait quand même un sens de l'humour et n'allait pas se fâcher à cause des exemples colorés de Alexandre. Il pouffa un peu devant les commentaires du fils de Rowena sur Salazar et il prit un gobelin de vin avant d'en boire un peu. Disons qu'il n'avait pas vraiment envie de s'exclaffer outre mesure et de rendre les choses encore plus complexes avec Serpentard. Godric reposa son verre et porta son regard sur Rowena qui venait de prendre la parole. Si belle, si douce, si noble ... L'homme l'écouta parler en silence, hocha un peu la tête et dit :

" Oui, débutons par savoir si Dumbledore est encore à notre époque et ensuite nous po ... "

La porte de son bureau venait d'ouvrir subitement et un petit garçon d'environ trois ans entra en gueulant "papa". Quoi ? Papa ? Il n'avait pas de fils, lui ! De ... Godric fit un drôle d'air dans le genre What a Face et se leva subitement, regardant le garçonnet d'un air défait. Alors là ... avait-il eu un bâtard sans le savoir ? Je veux dire ... enfin ... il était veuf, mais ... mais ... quelques fois ... enfin, un homme devait se satisfaire ! Ho non, une des filles qu'il avait ramassé à l'auberge avait pondue et elle venait lui demander des comptes ! Le gamin se mit alors à hurler et à brailler comme une sirène ayant perdue ses oeufs.

" Hey, hey ... ti gars ... "

Que pouvait-il dire ? Fiston ? Ho my God ! Godric vint pour contourner son bureau lorsque l'enfant alla se cacher sous la robe de Rowena en hurlant "Maman de Tamarah". Premièrement, Godric devait avouer qu'il enviait un peu le gamin ! Lui aussi aurait bien aimé entrer sous la robe de Row ! Deuxièmement ... Tamarah ? Godric regarda Rowena et lui dit :

" Tamarah ? Qui est Tamarah ? "

Rowena n'avait eu que les jumeaux à ce qu'il savait. C'était quoi cette histoire ? L'enfant pleurait sous la robe de Rowena et Godric termina de contourner son bureau, jetant un regard noir à Salazar au passage. Il faisait encore son air de petit malin. Arrivé près de Alexandre, Godric eut un air estomaqué. Alexandre soulevait la robe de Rowena et ... ho ! Godric tourna rapidement le dos à la scène d'un air de gentleman. Ce n'était pas digne d'un homme poli de regarder les dessous d'une dame sans y être invité. S'il ne tournais pas le dos, il allait voir les jupons de Rowena et peut-être ses jaretelles. Juste à y penser ... Merlin ! Godric fit signe de la main à Salazar et lui dit entre ses dents :

" Regardes ailleurs, merde ! "

(ptdr)

+++

Salazar Serpentard


Salazar, toujours assied dans un des fauteuils de Griffondor, écoutais le discours du jeune Serdaigle d'un air moqueur. Bla bla ... oui, oui ... des conneries ! Le temps était fixe, tout le monde savait ça. C'était aussi évident que la Terre était plate ! Alexandre Serdaigle était un doux idiot que tout le monde se plaisait à croire un génie. Si les Serdaigle n'étaient pas une famille aussi bien vu, le gamin serait enfermé dans un asile ou se promenerait dans les rues comme "fou du village". Toujours à se dandiner, à faire ses yiiiiiiii, à battre des mains comme un débile, à sautiller partout et, surtout, à dire n'importe quoi sans arrêt. Tout ça était clairement des signes d'arriération mentale, non ? Les traits de Salazar se durcirent et il lança un regard noir à Alexandre. Quoi ? Qu'est ce qu'il venait de dire sur lui ? Comment osait-il ? Salazar vint pour se lever, mais il fut pris d'un rire mesquin. Alexandre venait d'insulter Griffondor. C'était mieux, ça ! Il allait rétorquer un de ses commentaires ingénieux quand la porte du bureau s'ouvrit vivement et qu'un enfant entra en criant Papa. Salazar regarda Godric d'un air malicieux et dit :

" Tiens ... on a engendré un petit bâtard, Griffondor ? Je ne te savais pas si peu responsables "

Il pouvait bien parler ! S'il y avait quelqu'un qui avait semé des bâtards aux quatre vents, c'était bien lui ! Quoiqu'il en soit, Salazar fixa son regard sur l'enfant, qui braillait fortement avant d'aller se cacher sous la robe de Rowena. Serpentard eu une moue froide et dit tout aussi froidement :

" Tu l'as eu avec une demeurée, celui là ? "

Godric tombait bien bas ... Alexandre Serdaigle souleva ensuite la robe de Rowena et un sourire légèrement lubrique se dessina sur les lèvres de l'homme. Il avait toujours un peu rêvé voir les jambes de Serdaigle. Hum, elle portait des jupons affriolants ... du coton, rien de mieux pour excité un homme ! Salazar ne se gêna donc pas pour reluquer les jupons et fit un sourire sarcastique à Griffondor, quand celui-ci lui dit de ne pas regarder.

" Jaloux, Griffondor ? Tu ne sait pas ce que tu manques ... du coton ... très affriolant, crois moi "

Apparemment, le gamin était le descendant de Rowena ... un des arrières petiots de Alexandre. D'accord ... les époques semblaient plus "proches", mais cela ne voulait pas dire qu'ils allaient imploser ou ne plus exister !

+++

Rowena Serdaigle


Rowena hocha légèrement la tête devant les paroles de Godric avant de tourner la tête vers la porte qui venait de s'ouvrir. Un petit garçon d'environ trois ans venait d'entrer en criant "Papa". Papa ? Rowena prit un air réfléchit et regarda Godric avant de reporter à nouveau son attention sur l'enfant, qui venait de se mettre à pleurer. Non, le gamin ne ressemblait pas à Godric. Enfin, peut-être un peu ... mais il ressemblait plus à Alexandre quand il était petit. Oui ... la façon dont il bougeait les bras dans l'air en paniquant ... Quand il l'appella "Maman de Tamarah", le tout fut évident pour Rowena qui allait calmer le petit garçon quand il ... se cacha sous sa robe ! Loin de s'en insulter, la Directrice eu un sourire tendre et dit doucement :

" Là, ça va ... calmes toi "

Relevant les yeux du tissu de sa robe, Rowena porta son regard bleu sur Godric et lui expliqua :

" Tamarah est la fille de Julianne, Godric ... cet enfant est le ... "

Rowena cessa de parler et reporta son attention sur sa robe. Alexandre venait de la soulever pour regarder en dessous ! Serdaigle fit un air quelque peu stupéfait avant de poser la main sur sa robe et de tenter de la rabaisser. Seigneur ! La honte ! Les gars voyaient ses jupons !

" Alexandre Serdaigle ! "

Non mais ... Rowena fit une légère grimaçe en sentant le petit nez de James se frotter sur sa jambe et y laisser une belle trainée de morve. Yirk ! Au moins, l'enfant sortie de sous sa robe et elle put replacer le tissu en place d'un air digne. Elle se laverait la jambe après. Rowena lança un regard torve en direction de Salazar, qui s'extasiait sur ses jupons en coton, disant à Godric, qui avait eu l'extrême discrétion de détourner le regard, combien c'était affriolant.

" Ça va, Serpentard ! Ce n'est pas parce que tu est habituée aux gueuses portant des jupons de jute que ça te permet d'emettre des commentaires déplaçés sur mes dessous ! "

Franchement ! Serdaigle leva la tête dans un air digne et marcha noblement en direction d'un fauteuil, tentant de reprendre son maintien et sa prestance. Un léger vent soufflait dans la pièce, signe qu'elle allait s'énerver ... que personne ne fasse de commentaire sur ses jaretelles, sinon ! Rowena s'assied tout aussi dignement que sa démarche et dit :

" On ne vas pas y passer toute la journée ! Sortez les documents de la prophétie des morts et établissons une stratégie défensive "

Pas juste ça à faire ! Par la barbe de Merlin !


= Besoin d'un personnage non actuellement joué par un membre ? Demandez et vous recevrez ! =
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 25
Age du perso : 17 ans
Fonction : Papa, futur professeur a Poudlard
Patronus : Renard
Date d'inscription : 29/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Mar - 9:35
Han ? Un secret ? Un secret qui aurait échappé a Alexandre Serdaigle ? Han ? Pas possible ça ! Non il sait tout sur tout lui ! Yiiiii !
Le jeune galopa hors de la pièce et se mit sautillé autour du petit James, sa nouvelle mission jouer avec son descendant...Quoi ? Si c'est une mission très difficile, il est plus grand que Dan et Alexandre n'a pas l'habitude de s'occuper des petits enfants mais là sous sa forme animale il est sur de réussir son coup.
Frétillant de savoir ce que son choupinet de petit fils voulait lui montrer Alexandre poussa un feulement de renard.
Tout content il passa même devant lui, se demandant si l'enfant entendrais ce qu'il allait lui dire par la pensée il essaya tout de même.

* Faire la course han ! Tu veux ? Dit ? *

Sautillant au sol, bondissant sur les quatre pattes et couinant le renard Serdaigle alla même s'entortillait dans les jambes du petit mais avec précautions pour ne pas le faire tomber puis il repartit en courant regardant de ses yeux noisette son petit fils.

[Désolé petit post mais je suis pas très inspiré ces derniers temps :s]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 9 Mar - 22:47
Invité
(Pas grave ! ^^)

Yiiiiiiiiiii ! Le renard semblait le comprendre et vouloir le suivre. Il était intelligent, non ? Oui, comme Pikmouche. Pikmouche aussi écoutais sa Maman, vous savez ? James avait un joli renard intelligent. L'enfant courrait sur ses petites jambes dans les longs couloirs de Poudlard, pendant que son renard gentil le dépassait en couinant. James, qui n'était pas du tout legilismen, ne capta rien du tout du tout de la pensée de Alexandre. Hé non, James n'avait aucun don. Il ne serait ni Animagus ni quoique ce soit d'autre qu'un génie. Pourquoi, alors que sa Maman et son Oncle étaient Animagus ? Alors que ses ancêtres Serdaigle étaient Animagus ? Bien, parce qu'il devait bien tenir des Lupin aussi, non ? Oui, il n'était pas plus qu'un génie et ce serait amplement suffisant. Pourquoi il n'était pas legilismen et ses petites soeur, oui ? Bien, parce que James était né avant que sa Maman ne devienne une Vampire, voilà pourquoi ? Rhooooo, fallait vraiment tout expliquer ? James ne comprit donc rien du tout de la pensée de Alexandre, mais il couru néanmoins jusqu'à la statue de la Sorcière à .... deux bras ! James regarda la statue avec de grands yeux, la bouche un peu ouverte comme s'il venait de voir des sauterelles grosses comme un éléphant. Comment ça deux bras ? Han ? Elle devait avoir juste un bras, la statue, pas deux ! James referma la bouche et pointa la statue en disant :

" Ho han ! Ztatue réparée ? Dit ? Qui a réparé la ztatue ? Tu le zait, ti enard ? "

Alors là ... le bras avait vraiment l'air d'un vrai. Bon, pas d'un vrai de vrai, mais d'un vrai bras neuf de statue. Vous comprenez ? La réparation avait l'air super bien faite. C'était chouette. Bon, assez perdu de temps avec ça. James se mit à sauter sur place, le bras droit tendu dans les airs en direction du bras de la statue permettant d'ouvrir le passage secret. Mais zut ... il n'était pas assez grand pour atteindre le mécanisme et ne sautais pas assez haut. Qu'à cela ne tienne, il allait sauter et encore sauter et encore sauter. Il allait bien finir par y arriver, non ? La langue un peu sortie sur le côté, James poussait des petits sons d'efforts.

" Iiipppfff iiipppffff iiipppffff "

Zut de zut ! James cessa de sauter sur place et donna un coup de pied à la statue. Pas gentille statue ! Un craquement se fit entendre. James fit de grands yeux, releva son regard sur la statue et eu tout juste le temps de se reculer. Le bras de la statue venait de tomber au sol et de se fracasser. Voici donc l'origine de la statue de la Sorcière à un seul bras !

" Hoooooooooo ! Brizé "

Fallait pas que le Monsieur Père Noel voit ça. Hoho. James se mit alors à quatre pattes et poussa les morceaux derrière la tapisserie de Serpentard. Tiens, han ... cacher les morceaux, comme ça, personne n'allait s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Bureau du maire
» Inauguration du Bureau Haitien du Droit d'Auteur
» Déconstruction des mythes fondateurs de la grandeur française
» Réunion familiale { PV les 5 autres qui se reconnaitront }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: La ruée des Moldus :: Le tombeau :: La crypte des temps anciens-
Sauter vers: