:: Administration :: Les Grimoires et parchemins :: Les Présentations :: Les Fiches Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Justine Leclaire

avatar
Justine Leclaire
~+ SABBAT +~
Nombre de messages : 46
Age du perso : Plus vieille qu'elle n'en a l'air
Fonction : Cardinal des Vampires Sabbats de Londres
Patronus : Aucun ... elle est Moldue
Date d'inscription : 01/04/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Avr - 23:45
1- VOTRE PERSONNAGE

Nom : Leclaire
Prénoms : Justine
Date de naissance : 20 novembre 1800 au Québec
Âge : 209 ans
Maison : ---
Métier : Cardinal des Sabbats
Race : Moldue, Vampire de la secte Sabbat, clan Tzismice
Dons : Les disciplines liées aux Tzismices
Père : Clovis Leclaire
Mère : Marie Leclaire
Fratrie : Jean, Ovide, Blanche, Eva, Octave, Barthélémy, Antoinette, Rachel, Albert et Narcisse

Description physique :

Justine est une femme de belle apparence ... quand elle montre ce qu'elle est vraiment ! Ses cheveux sont parfois bruns pâles, mais elle les préfère de couleur ''acajou''. Ses yeux sont bruns, assez pétillants la plupart du temps. Toutefois, lorsque les choses tournent de manière dont elle consière innaceptable, ils deviennent ternes et froids. Ses lèvres sont quand mêmes assez finement dessinées, sans être pulpeuses. Pour ce qui est de ses formes, tout ce que l'on puisse dire, c'est qu'elles attirent les hommes -- humains, vampires ou mêmes ... Lupins -- Je l'ai dit ... à quoi sert un homme hormis pour la chair ? Hum ? Pour finir, Justine à le teint pâle et son apparence semble sensible. Ne vous y fiez surtout pas ! Justine n'a rien de sensible, comme vous allez très bientôt le constater.

Description psychologique :

Justine Leclaire à tout d'une traitresse ! Elle est fourbe, machiavélique et intelligente. Une charmante personne, en somme ! Disons, qu'elle porte très bien le surnom de son clan : démon. En d'autres mots, Just est une ''jeune'' femme aimable, qui va vous recevoir chez elle avec un grand plaisir ... jusqu'à ce qu'elle trouve en vous votre faiblesse. Dès lors, vous pouvez vous dire asservit ! Elle a toujours une idée derrière la tête et ne rend pas service à qui que ce soit sans avoir l'intention de demander des comptes en retour. Elle vous rend service ? Vous allez lui en rendre trois. C'est comme ça que les choses fonctionnent. Justine met beaucoup d'importance sur la loyauté, même si elle n'hésites pas à trahir ses ''amis'' elle-même ! Trahisez la et vous en payerez le prix. Finalement, la Cardinal n'est pas sensible le moins du monde. Vous aurez beau pleurer, supplier à genoux, argumenter que ''Madame, Madame, j'ai trois infants à faire vivre, me tuez pas !'' Bha, allez voir quelqu'un d'autre ! Just s'en fout comme sa première canine ! Vous n'aviez qu'à faire attention ... la mort vous attendra.

Histoire du personnage :



Un champ. Tout commence par un champ. Un champ de quoi, vous dites vous ? Quelle importance ? Un champ de blé d'inde, d'accord ? Enfin bref ... tout commence par un champ. Dans ce champ se trouve une femme du nom de Marie Leclaire. Marie est Québecoise et habite dans une campagne reculée, un petit hameau nommé Baie-d'Urfé. Nous sommes en 1800, le 28 novembre pour être exact. Marie se trouve dans le champ et est en train de faucher les hautes herbes. Il est temps de récolter le fruit du labeur de la ferme qu'elle habite avec son époux Clovis. Ha oui, j'oubliais ... Marie est enceinte. Jusqu'aux yeux à part de ça. Mais, en ces temps difficiles, une femme doit labourer ses champs, ''en famille'' ou pas. Marie, qui a la faux à la main sent alors une puissante douleur dans son ventre. Marie panique. Elle n'a que 12 ans, vous savez ? Oui, en 1800, les femmes enfantaient à des âges impossibles. Enfants elles mêmes, elles devaient prendre charge d'enfants. Enfin. La petite Marie à peur ... elle est seule. Clovis est partie bucher du bois. Clovis va toujours dans les chantiers pour bucher dès l'annonce de l'hiver. C'est comme ça. Les hommes Québecois de 1800 sont bucherons. Rien à en redire. Clovis, 28 ans, est aux bois pendant que sa femme Marie mettra bas toute seule. Voilà ce que fut la naissance de Justine Leclaire. Elle nâquit dans le champ de blé d'inde entre les jambes de sa Mère-Enfant.

Voilà pour la naissance. Le reste de son enfance fut occupée. Justine, comme toute bonne fille, apprit à bêcher les champs, labourer, récolter, traire les vaches, nourrir les poules et surtout à faire la bonne enfant sage. Une fille n'a pas d'opinions, en tout les cas pas en 1800. C'est obéissance et soumission, le ''sois belle et taies toi''. Just y réussit parfaitement. Normal ... elle est belle ! Étant l'aînée, Justine dut aussi aider sa Mère à s'occuper de ses frères et soeurs. 10 enfants nâquirent après elle. La naissance du 11ème enfants fut de trop. Marie, alors âgée de 22 ans, mouru en couches. Une grossesse par année, ça détruit une femme. Justine dut donc s'occuper seule de sa fratrie dès l'âge de 11 ans. Tout à fait normal ... ça Mère l'avait bien eu à 12 ans, non ? Un an de plus ou de moins pour devenir Mère ! Bref, Just s'occupa de Jean (10 ans), Ovide (9 ans), Blanche (8 ans), Eva (7 ans), Octave (6 ans), Barthélémy (5 ans), Antoinette (4 ans), Rachel (3 ans), Albert (2 ans) et Narcisse (le ti bébé qui a tué Maman). Toute une vie ! Heureusement, Clovis épousa en seconde noces une fillette de 13 ans ... qui lui donna six autres gamins. Enfin. Là n'est pas l'histoire.

Justine grandit et parvint à entrer à l'école d'enseignante. Quelle chance ! Elle allait pouvoir enseigner et non pas avoir des marmots aux jupes. Non, elle ne serait pas comme sa Mère. Elle allait être éduquée, avoir de l'avenir ... Elle quitta donc Baie-d'Urfé à 18 ans et se rendit dans la ''grand ville'' de Québec, fondée en 1809. Une ville toute neuve pour un avenir tout neuf ! Ce fut peut-être la pire décision de sa vie.

À Québec, Justine croisa la route de Gaétan Latreille. Qui était-il ? Le commissaire de l'école où elle fit son stage d'enseignement. Gaétan était si ... si ... si charmant ! Un très bel homme, belle prestance, beau parleur ... éduqué ... les cheveux tout lâtés ... rien à voir avec les fermiers ! Hum hum ! Évidement, le beau Gaétan fut tout aussi charmé par Just ... mais pas dans le même sens qu'elle. En fait, Gaétan était un Vampire. Oui, oui ... ne soyez pas surpris, les Vampires existent bel et bien. Gaétan était un Vampire ... un nouveau-née. Un nouveau-né tout excité et passablement sans aucune retenue. Bon, c'est un homme ... ça n'aide pas la chose, mais bon ! Disons qu'il était plus excité et sans retenue qu'un homme normal ! Quoiqu'il en soit, il mordit Justine le 4 juin 1819. Ayoye, est tout ce que je peut en dire. Une morsure de Vampire fait mal ... mais pas autant que la transformation qui s'ensuit.

Justine eut quelques difficultés à sa nouvelle identité. Tout d'abord, comme soulevé ci-haut, une transformation vampirique n'est pas de tout repos. Souffrance, tremblements, sueurs, panique voire folie. On a soif, très soif ... et on ne sait pas comment faire cesser cette faim qui nous tenaille. On hurle, on se lance sur les murs, on ne comprend rien. Gaétan s'est, fort heureusement, occupé d'elle. Il lui a tout expliqué : Il était son Sire. Sur le coup, Justine lui a foutu une baffe. Quoi ? Il voulait être son Sir ? Yo menute ! Pour qui il se prenait, d'abord ? Et, pourquoi avait-elle aussi envie de lui ouvrir la gorge d'un coup de dents ? Gaétan, loin de se préoccuper de la baffe, lui avait alors mieux expliqué. Un Sire est un Vampire qui en a crée un autre et qui est chargé de son évolution, de l'évolution de ''son'' nouveau-né''. Alors là ... Just s'est esclaffée. Un Vampire ! Franchement ! Toutefois, elle n'eut guère le choix de le croire bien assez vite. Disons, qu'avant, ses canines n'étaient pas aussi protubérantes ! Gaétan lui fournit donc la nourriture nécessaire au contrôle de sa première frénésie. Des pigeons au début ... ensuite des rats, des chiens et finalement, des humains. Les humains ont bien meilleur goût, j'vous jures ! Leur sang est plus nourrisant, plus frais.

Just termina donc ses études d'enseignante, parcourant les rues la nuit avec Gaétan. Il continuait de lui expliquer des choses sur sa secte : le Sabbat. Il appartenait au clan Tzimisce et elle aussi par extension. Ha bon ! Il lui expliqua tout ce qu'elle devait savoir sur la chose et une haine contre ''les autres'' nâquit peu à eu en elle. Gaétan et elle étaient-ils amants ? Bien sûr. Sa transformation vampirique avait fait de Justine une véritable accro à la chair et ce à tout les niveaux. On disait que les Vampires avaient le sang chaud ! Mouhhaahahaa !

Les années passèrent donc. Justine ne vieillit pas, contrairement à ses nombreux frères et soeurs qu'elle vu mourir un à un. Bien, ''vu'' est un grand mot. Justine à dut couper les ponts avec sa famille, qui se serait assurément poser des questions sur le fait de son non vieillisement. Du coup, Just dut les observer de loin. Elle les observa donc vieillir et mourir. En 120 ans, elle fut toute seule. Ce fut à ce moment que la Vampire décida de quitter le Québec pour aller s'établir à Londres. Âgée de 120 ans vampirique, Justine avait besoin d'exotisme ! Elle s'envola donc vers Londres et s'y établie. Elle s'y trouve donc depuis 70 ans. Ses connaissances de son monde, son caractère à la fois destructeur mais doucereux, lui a permit de se hisser au poste de Cardinal. Elle est maintenant bel et bien adaptée à sa situation et n'a qu'une chose en tête : détruire l'ennemi.

2- VOUS

Votre prénom : Mélanie
Votre age : Presque 33
Avez-vous déjà joué sur des forum RPG ? : Ouais ... c'est moé, Mél lol
Comment avez-vous découvert ce forum ?: Je l'ai fait Wink
Personnalité sur l'avatar : Mary Elizabeth Winstead
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Justine Leclaire
~+ SABBAT +~
Nombre de messages : 46
Age du perso : Plus vieille qu'elle n'en a l'air
Fonction : Cardinal des Vampires Sabbats de Londres
Patronus : Aucun ... elle est Moldue
Date d'inscription : 01/04/2009
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Avr - 1:15
3- TEST RP

Faites réagir votre personnage dans la situation suivante, comme si vous faisiez un RP : (Minimum 10 lignes)

Mise en situation :
La nuit commence à tomber et vous vous rendez tranquillement à la maison. Plus vous avancez et plus vous avez l'impression que quelqu'un ou quelque chose vous observe. Les bruits ambiants semblent bien inquiétants. Vous n'auriez pas dut sortir de chez vous ... avec tout ce qui se passe entre les Vampires et les Loups-Garous ! Alors que vous tournez le coin de la rue, quelque chose surgit de l'ombre et ... vous saute dessus ! De quoi s'agit-il ? Un des vampires Saabs, ces être sanguinaires qui s'attaquent à tout le monde actuellement ? Un Loup-Garou en manque de chair fraîche et vous prenant pour un ennemi Vampire à exterminer ? Ou ... simplement les Mangemorts qui, frustrés de la mort de leur Maître, ont décidés de faire un coup d'éclat ?

À vous de jouer !

Réagissez ... selon le personnage que vous désirez interpréter (son caractère, sa personnalité). Si vous êtes le personnage qui attaque (vampire, loup-garou, Mangemort) bah, vous savez quoi faire ! Attaquez, pardi ! Montrez nous votre talent !

-----

La Cardinal des Sabbats de Londres marchait par delà les rues sombres et mal éclairée. Cette ambiance lugubre cadrait parfaitement avec les ténèbres de son âme. Effectivement, la jeune femme -- si nous pouvions l'appeller ainsi -- avait perdue depuis longtemps son humanité. Elle est était rendue au point où tuer était aussi simple et normal que de respirer. Les pauvres humains ne méritaient aucunement la vie. La vie ... quelle futilité quand même ! Il n'y avait pas de vie. Il n'y avait que les ombres et l'essence du mal. D'ailleurs, la levée récente des morts-vivants ne faisait-elle pas la lumière sur le sujet ? L'apocalypse était sur le point d'arriver et la vie allait être aussi bien enrayée qu'une puce sur le dos d'un chien ayant subie un traitement radical. Bientôt, très bientôt, il n'y aurait plus que les morts et ceux qui avaient rejoints véritablement le monde des morts. Comme eux. Les Sabbats. Oui, parce que avouons que les stupides Camaristes avec leur prétendue ''amitié'' et liaison avec les humains n'avaient rien de morts. Oui, ils possédaient la jeunesse éternelle. Oui, la mort ne pouvait les atteindre, hormis par un bon pieux droit au coeur. Mais, ils avaient oubliés l'aspect le plus important. Ils étaient supérieurs aux mortels. Les Vampires étaient les prédateurs et les mortels les proies. Au lieu de s'accoupler avec ces barjots, il fallait les éliminer. Les Dampyrs ne faisaient qu'affaiblir la race et les sales Camaristes participaient honteusement à leur anéantissement. Les choses allaient toutefois changer. Un étrange nécromancien venait de faire son apparition. Ils pourraient peut-être en tirer partie. Parce que si ce type pensait que les Sabbats allaient se soumettre devant lui, il se trompait. Non, les Sabbats allaient, peut-être, s'associer ... temporairement ... pour mieux règner. Quand le boulot sera fait et que les mortels seront tous tués, les Sabbats allaient éliminer le vieux sans vergognes et prendre le contrôle. Le monde allait enfin appartenir aux personnes qui le méritaient vraiment.

C'était à ces choses que pensait Justine Leclaire alors que ses pas la menait dans les coins les plus sombres de la ville de Londres. Tournant un coin, elle entendit un bruit à sa droite qui lui fit tourner la tête. S'arrêtant de marcher, elle scruta quelques instants les méandres des ombres avant de voir un type lui sauter agressivement dessus. Quel idiot ! S'il pensait avoir affaire à une ''tite Mère'', il allait être surpris ! Justine esquiva sans peine l'assaut et regarda l'homme d'un air calme mais légèrement mesquine. L'homme était un chasseur. Elle le connaissait bien, d'ailleurs. Il était toujours dans leur jambes, celui-là.


'' Tu est d'une imbécilité notoire, Johnson ''

'' Je ne vais quand même pas manquer l'occasion de me faire la Cardinal, Leclaire ''

'' Te faire la Cardinal ... tiens donc, je ne te savait pas si dépravé ''

S'il pensait qu'il allait l'emporter au Paradis ! Just eut un sourire des plus mauvais, laissant perler la folie qui poussait son âme dans les plus sombres tourments. D'un bond, elle se précipita dans un cri effroyable sur le chasseur, qui sortie rapidement un pieux de la poche de son manteau. La Cardinal donna un violent coup d'avant bras contre celui du chasseur et balança le pieu à l'autre bout de la ruelle. Non ... pas maintenant. Montrant les crocs et crachant sa rage folle, Justine sauta au coup du chasseur qui tomba au sol. Il eut beau se débattre, il ne put empêcher les crocs de la Sabbat de s'enfoncer dans la peau tendre de son cou. Le sang déferla dans la gorge de Justine, qui ressentie un plaisir presque jouissif l'envahir. Un plaisir malsain et indescriptible. Elle pouvait sentir les battements affolés du coeur de sa victime contre sa langue alors que la vie quittait son hôte. S'abreuvant à sa victime, Justine sentie peu à peu les battements cardiaques ralentir jusqu'à cesser complètement. Lentement, très lentement, elle retira ses canines du cou de l'homme avant de se redresser. Elle plongea son regard dans ceux vides du cadavre et murmura d'un ton pratiquement sensuel :

'' Alors ? C'était aussi bon pour toi que pour moi, chéri ? ''

Justine eut un rire mauvais et elle se releva, essuyant le sang qui perlait sur son menton. Elle lècha consciencieusement ses doigts -- il ne fallait pas gaspiller de nourriture, alors que les petits Vampires en Afrique n'avaient rien à manger ! -- avant de partir, laissant le corps de sa victime derrière elle. Les rats allaient se régaler.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pascal Leclaire
» Justine Bauer [validée]
» Pascal Leclaire signe a Long Island
» LE MARTYRE DE SAINTE JUSTINE / VERONESE
» PELUCHE CANICHE F 11 ANS ASSO JUSTINE & CO 47

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Administration :: Les Grimoires et parchemins :: Les Présentations :: Les Fiches Validées-
Sauter vers: