:: En dehors des murs :: Londres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gare King 's Cross

avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Aoû - 11:55
2 septembre

Il y avait beaucoup de monde à la gare ce jour là,... évidemment, on était le jour de la rentrée. Même les enfants moldus allaient à l'école. Maryna regardait autour d'elle essayant de ne pas se faire trop bousculer et de repérer l'entrée de la voie 9 3/4. Sa mère lui avait bien expliqué comment trouver l'entrée, lui avait fait mille et une recommandations et s'était excusée au moins une centaine de milliers de fois de ne pas pouvoir l'accompagner, même jusqu'à la gare. Mais elle devait travailler. Sa sœur avait pleuré de la voir partir et, voyant ça, son frère, qui ne comprenait pas bien ce qui se passait (il était trop jeune) s'y était mis aussi. Elle avait posé sa valise, prit son frère dans les bras, l'avait consolé, avait fait un câlin à sa sœur et leur avait promis de leur écrire souvent, très souvent ! Puis, elle était parti en agitant par la fenêtre le petit porte clé en forme de papillon qu'ils lui avait offert pour son anniversaire.
Elle revient à la réalité avec un sursaut, elle s'était encore perdu dans ses pensées. Ah, ça y est, elle y était, elle avait trouvé... LE mur,... celui qu'il fallait traverser... Elle respira un bon coup... fonça... et passa sans encombre à travers. Maryna s'émerveilla de tout ce qu'elle voyait, les gens, les odeurs, les bruits, le décor... Tout ! Elle s'arrêta particulièrement sur le train, ce beau train rouge sombre qui allait la conduire à Poudlard... Qu'il était beau et grand et long !
Une fois ce court moment de bonheur intense passé, elle reprit ses esprits et entreprit de monter dans le train pour essayer de trouver une place libre. Cela n'allait pas être facile avec sa grosse valise et la haute marche du train, bah, elle allait se débrouiller, elle était assez grande pour ça non ? D'ailleurs, peut-être allait-elle revoir les jeunes gens de la boutique d'Ollivander. Ce serait chouette, au moins, elle ne serait pas seule et puis, ils avaient l'air sympa, surtout les deux premiers, Guenièvre et Quentin, le troisième, ils n'avait pas eu assez l'occasion d'échanger pour qu'elle se fasse une idée, elle verrait bien au cours du temps.En tout cas, elle ne se faisait pas de soucis la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariane Redhole
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 133
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7ème année à Poudlard
Patronus : husky
Date d'inscription : 18/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Aoû - 12:54
Ariane s'était faite accompagnée par son frère, qui lui portait sa grosse valise jusqu'à la voie 9 3/4. Les deux jeunes gens, arrivés à la fameuse voie, s'enlacèrent longuement. John, le frère d'Ariane, lui procura des conseils du genre "Fais pas trop de ravages dans le coeur de tes camarades" ou "Travaille bien". Mais le conseil sur le travail c'était plutôt un conseil des parents des deux jeunes. La jeune gryffondor traversa le mur après avoir fermé les yeux (étrangement elle le faisait à chaque fois qu'elle prenait ce train, elle avait peut-être peur que le mur ne la laisse pas passer?) mais là un visage, qui était gravé dans sa mémoire, lui fit se mordre la lèvres jusqu'au sang. En fait depuis qu'elle l'avait rencontré elle ne cessait pas de s'ouvrir la lèvre au même endroit. C'était fou à quel point penser à un beau jeune homme lui faisait faire des trucs totalement idiots comme de s'ouvrir la lèvres en pensant à Stewart...

Arrivée près du train, la jeune fille vit une fille qui devait entrer en première année. Elle avait de beaux cheveux longs, lisses et châtain clair. Elle semblait avoir du mal avec sa valise. Ce n'était pas étonnant : les valises étaient lourdes et la marche du train était haute surtout pour une fille de sa taille. Ariane se souvenait qu'elle avait eu beaucoup de mal à monter sa valise et en fait c'était un jeune homme (en plus c'était un beau brun...) qui lui avait monté cette fameuse valise.

-Salut. Tu as besoin d'aide avec ta valise?, demanda la prefète des gryffondor avec un grand sourire chaleureux dont elle avait le secret.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garett Ambertis
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 82
Age du perso : 21 ans
Fonction :
* Ex Batteur pour les Catapultes de Caerphilly
* Vendeur chez Jouville l'Apothicaire

Patronus : Âne
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Aoû - 14:18
Enfn ! C'était le grand jour ! Celui de sa libération de ses parents; du moins jusqu'aux vacances de Noel. Garett avait toujours fortement apprécié ce jour. Ne plus entendre des gens le dénigrer et le comparer à sa soeur aînée avait toujours été un baume pour son estime. Bien entendu, Olivia allait lui casser les pieds pendant toute l'année mais ... ce serait la dernière ! Ensuite, pendant deux ans, il serait seul à Poudlard, sans sa soeur pour lui casser les oreilles avec ses "tu as eu juste cette note ? Ho là, mon pauvre" et ses rires de nunuches. Deux ans totalement libre ... et ensuite, lorsqu'il serait majeur, ce serait "au revoir la compagnie". Ses parents n'avaient jamais voulu de lui. Le jeune homme le savait sans qu'ils le lui ai clairement dit. Ce genre de chose se sentais. Hey bien ils allaient être heureux dans deux ans et lui aussi ! Il partirait pour ne plus jamais les revoir. Tout le monde alaient mieux s'en porter.

En attendant, il devait encore endurer ses parents et sa soeur ultra gâtée. D'ailleurs, alors qu'ils marchaient tous en direction de la voie 9 3/4, son père venait de lui dire pour la enième fois de ne pas faire honte à la famille avec des notes inférieures. Sa mère venait d'ajouter pour la xième fois d'être au moins assez bon pour qu'elle puisse le nommer à sa voisine. Pour ce qui était de Olivia, elle marchait d'un pas hautain et snob, en gloussant qu'elle allait certainement avoir les meilleures notes de toute l'école, ce à quoi leurs parents lui répondaient qu'ils en étaient certains et que, au moins, ils pourraient se réjouir d'un de leurs enfants. Comme si Garett était le pire des nullards. Comme si Garett ne valait rien. Soupirant, le jeune homme hâta le pas. Il n'avait pas envie d'en entendre plus. Il savait déjà que la prochaine phrase allait concerner sa pauvre vieille grand mère prise du coeur et qu'il allait sûrement en mourir s'il avait moins d'un Optimal à un devoir. Mais oui, mais oui ... à mort, Mamie ! Comme s'il aurait quelque chose à y voir ! Rolling Eyes

Garett dépassa donc sa soeur, qui lui cria qu'il l'avait poussée et décoiffée. Ouais. Comme si cela allait l'enlaidir ! En tout cas. Sans s'arrêter, Garett passa la barrière magique et franchit, ainsi le mur menant au quai. Il y avait déjà pas mal de monde ! Et, il se sentais déjà mieux. Ses parents n'allaient plus l'embêter. Ils seraient trop occupés à se pavaner devant Olivia. Le jeune homme poussa son chariot en direction du train, son insigne de préfet bien agraphée à son veston. Ses parents l'avaient à peine féliçiter. Son père avait été jusqu'à dire qu'il n'y avait rien de mieux à Serdaigle et que c'était désolant. Les érudits se perdaient, qu'il avait dit. Pffff ! Qu'il aille au diable ! Une fois devant le train, le Serdaigle grimpa ses valises dans un compartiment à bagages avant de regarder autour de lui. Il y avait deux filles. La plus vieille aidait la plus jeune. Bon, si elles avaient besoin d'aide, il serait là. Garett attendit donc de voir comment allait se dérouler les choses, avant de monter dans le train.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quentin Waldon
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 151
Age : 36
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7e année dans une école de magie en Australie
réincarnation de Helga Poufsouffle
Date d'inscription : 30/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Aoû - 22:54
C'était le grand jour... oui oui... LE GRAND jour... le jour où Quentin allait avoir à faire face à l'école des sorciers... C'était difficile de penser qu'il ne verrait plus ses ami qu'il s'était fait à l'école moldu dans son petit village... Il ne voulait pas vraiment les laisser de côté... c'était comme de lâcher quelque chose... Quoiqu'il allait apprendre quelque chose d'autre avec d'autre personne... c'était vraiment épeurant. Il trouvait qu'il était un lâcheur... il abandonnait ses anciens amis de l'école primaire.

Donc Quentin était peut-être un des seuls élèves de première année qui n'était pas stressé par la répartition et en fait un des seuls élève de poudlard qui n'était pas nécessairement heureux d'entré à Poudlard. Donc Quentin ne souriait pas vraiment, et n'était pas concentré... Ses parents étaient avec lui tout comme son frère et sa soeur. Ils menèrent Quentin jusqu'à la gare 9 et ¾. Chad et Becky le poussa vers le mur et lui dirent qu'il allait s'amuser, qu'il allait se faire de nouveaux amis, qu'il allait apprendre plein de nouvelle choses, qu'il allait être très bon... qu'il faut juste qu'il apprenne à foncé un peu plus dans la vie... de prendre sa place un peu plus.

Disons que Quentin n'était pas persuader de ce que ses parents lui avait dit... mais bon il embrassa sa mère et son père et les serrèrent dans ses bras avant de passer le mur de façon un peu inquiet et en pensant à ses amis moldus.

Donc il traversa, Il fut cependant très surpris de l'endroit de l'autre côté du mur... Il regarda donc un peu partout sans vraiment regarder devant lui... c'était tellement impressionnant... puis tout à coup, bang, il fonça sans faire exciprès dans une fille qui semblait vraiment plus vieille que lui (Olivia soeur de Garett) Il s'excusa, mais il se rendit compte que sa valise avait fait une déchirure sur la robe de la fille... Quentin s'excusa mille fois en essayant de s'en aller plus loin... Ça ne commençait vraiment pas bien... il se rendit donc très rapidement vers le train voulant de moins en moins allé à Poudlard. Il n'était pas certain d'être à la hauteur... il allait travaillé pour réussir... mais évidememnt il allait devoir travailler plus que les autres comme toujours...

Il monta donc dans le train essayant de ne pas croiser le regard de personne et encore moins la demoiselle qu'il avait accrocher... Et il alla s'assoir dans un compartiment qui était libre... Il n'avait pas vu Maryna, Guenièvre et Donovan qu'il avait rencontré chez M. Ollivender... et après tout il ne les connaissaient pas vraiment non plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 572
Age : 22
Age du perso : 18 ans.
Fonction : Institut de formation des Aurors - 1ère année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Membre de l'Ordre du Phénix.
Patronus : Lion
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Sep - 3:50
Yihooo ! C'était enfin la rentrée ! Guenièvre était plus qu'excitée et la seule solution qu'elle avait trouver pour faire passer son impatience était d'être active. Ce qui signifiait : téléphoner à sa mère tout en défaisant ses valises pour les vérifier tout en courant à la cuisine regarder l'heure tout en mangeant ses pancakes. Ca n'était pas trop pour la jeune fille qui pour une fois, n'essayait même pas de cacher son agitation à sa mère. Cette dernière semblait légèrement déçue de ne pas revoir sa fille avant Noël, mais on entendait à l'arrière plan les cris de joie de cette satanée Vivien et Allan qui programmait d'une voix calme un pique-nique familial. La future Poudlardienne songea avec amertume que son absence n'allait pas être déplorée par tout le monde puis passa à autre chose. C'était enfin l'heure d'y aller et pour une fois, son père avait prévenu son travail qu'il arriverait en retard. Merwin empoigna la valise de sa fille et tout les deux se rendirent par poudre de Cheminette chez des amis au Laboromage qui habitaient à deux pas de la gare.

A cette heure pourtant matinale, King's Cross était bondée et ça ne fit qu'exciter Guenièvre davantage. Tirant la valise à roulette, elle courut presque jusqu'au mur qui donnait accès à la voie 9 3/4 et ne jugea pas utile de s'arrêter pour le traverser. Arrivée côté sorciers, elle pila net devant un élève qui était rester à regarder le mur qu'il venait de traverser et qu'elle avait failli écraser, emportée par son élan. Son père la suivit aussitôt et la réprimanda à voix basse : elle aurait dû faire plus attention, des moldus auraient pu la voir ! La jeune fille afficha un air contrit et enlaça son père pour lui dire au revoir. Apparemment gêné par ces effusions au milieu de la foule, celui-ci écourta les adieux et repartit à son travail.

Bien, maintenant, c'était à elle de jouer. Momentanément calmée par l'importance du moment, Guenièvre examina attentivement la foule qui se pressait devant le beau train rouge. Pas de visage connu à l'horizon. C'était un peu normal en même temps, les seuls qu'elle aurait pu reconnaitre étaient les trois de la boutique de baguettes, et comment les repérer dans la masse ? Elle décida de monter dans le train, et l'on verrait bien après. Elle se dirigea vers une porte, grimpa sur le marchepied, rétracta la grande poignée de sa valise et empoigna la plus petite qui lui permettrait de la soulever. En se penchant pour l'attraper, elle aperçut Maryna Parker en train d'accomplir sensiblement la même opération à la porte suivante et elle lui adressa un signe enjoué de la main. Qui était la fille qui l'aidait ? Sa sœur peut-être ?

Après avoir prit une grande inspiration, Guenièvre hissa la valise jusqu'à elle et pu enfin se retourner pour examiner l'intérieur du train. Elle ne savait pas trop quoi faire en vérité et décida d'aller attendre Maryna. Elles pourraient peut-être s'asseoir ensemble ? Elle fit donc rouler sa valise jusqu'à la porte suivante et lança joyeusement :


"Salut !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Justin Emmerson
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 80
Age du perso : 20 ans
Fonction : Élève à l'Institut d'Enseignement
3ème année
Patronus : Béluga
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Sep - 19:28
Une autre année allait bientôt débuter, ce qui n'enchantais guère Justin Benjamin Emmerson. Pourquoi donc ? Tout simplement parce qu'il devrait porter le foutu uniforme de Poudlard. Le jeune homme était très peu conformiste et l'idée de porter le même uniforme que tout le monde ne lui avait jamais plut. Adieu les habits noirs, les "Doc Martin", les chaines et les bracelets à piquants. Adieu le maquillage gothique. Adieu ce qu'il était, en somme ! Justin avait déjà hâte aux vacances de Noel, afin de redevenir lui-même. Honnêtement, on devrait bannir les uniformes scolaires ! Cela réduisait l'originalité et les identités à néant. C'était décidé, son but dans la vie était de devenir le directeur de Poudlard ! Il allait bannir les uniformes et tout le monde aurait le droit de porter ce qu'il voulait. Ce serait trop chouette ! Il serait un directeur super in !

Ce fut sur ces pensées que Justin se prépara. Il avait fait sa valise, en ajoutant quelques articles "illicites" tels des accessoires gothiques, avait coiffé ses cheveux à la dernière mode; bien la sienne, sa mère était d'un autre avis; puis était descendu prendre le petit déjeuné, son rat sur l'épaule. Bien oui, un rat. Un véritable gothique ne pouvait pas avoir autre chose comme animal. Vous le voyez avec un chat ? Rolling Eyes Le jeune homme avait mangé, assied aux côtés de sa soeur Camille, qui bougonnait plus que d'habitude. Effectivement, bien qu'elle soit âgée de 11 ans, elle n'avait rien reçu de Poudlard. Comme ses parents, elle était Moldue. Elle en avait pleuré des heures et des heures ! Pourtant, Justin ne voyait pas pourquoi. Être Moldu n'était pas une honte ni une catastrophe. Il avait tenté de consoler sa petite soeur, qui n'avait rien voulu entendre et qui lui avait que, elle, elle n'aurait pas de rat ! Bien, si c'était juste ça ! Il allait lui en acheter un à la Ménagerie Magique, un rat ! Elle allait peut-être cesser de chigner !

Après le petit déjeuné vint le temps de partir pour la gare. Son père avait donc chargé ses bagages et, tous ensembles, ils étaient partis. Le trajet fut laborieux. Premièrement, il y avait pas mal de circulation. Deuxièmement, son père conduisait ultra vite. Il était pire que Erny, le chauffeur du magicobus ! On aurait presque dit son frère jumeau ! Sa mère avait angoissée tout le long, disant à son père qu'il allait tous les tuer, ce à quoi son père rétorquait que non, il connaissait un raccourci. Le résultat de ce raccourci ? Il était presque en retard Rolling Eyes La prochaine fois, il allait insister pour que ce soit sa mère qui conduise la voiture !

Justin, une fois sortie du véhicule conduit par son père fou furieux, avait sortie ses bagages du coffre arrière. Ses parents et sa soeur l'accompagnèrent jusqu'à la passerelle 9 3/4 et, une fois devant le mur magique, le jeune homme regarda Camille, qui boudait encore.


" Je vais t'acheter un rat, Cam ... c'est promis ! "

Ce commentaire tira un sourire sur les lèvres de sa soeur, qui devint moins morose. Justin sourit, serra ses parents contre lui, fit de même avec Camille, puis il traversa le mur magique. La première chose qu'il vit fut Olivia Ambertis qui pestait contre Merlin savait qui parce que sa robe était déchirée. C'était quand même un drame (dit sarcastiquement, bien entendu). Le jeune homme passa près de la fille en lui jetant à peine un regard. Il poursuivit son chemin vers le train, hissa ses bagages dans un des compartiments servant à cet effet, puis il prit son rat entre ses mains. Voyons voir s'il voyais du monde qu'il connaissait. Pour le moment ... il n'y avait pas grand monde. Il y avait bien Ariane Redhole non loin, avec une fille de première année à voir sa tête. Bon, aussi bien monter dans le train. Le jeune homme s'exécuta, cherchant un compartiment de libre. Il passa devant celui où était assied Quentin, le regarda avec un sourire aimable et lui dit au passage :

" Sois pas angoissé, tu verras c'est cool Poudlard "

Pourquoi il avait dit ça ? Parce qu'il savait trop bien ce que cela faisait d'être en première année. Quand c'était son cas, il en avait presque fait pipi dans son pantalon ! Sans ajouter un mot de plus, Justin alla s'asseoir dans le compartiment adjacent à celui de Quentin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Donovan Lasher
~+ POUFSOUFFLE +~
Nombre de messages : 158
Age : 36
Age du perso : 14 ans
Fonction : Quatrième année à Poudlard
Réincarnation de Salazar Serpentard
Date d'inscription : 14/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Sep - 11:02
C'était le jour de la rentrée scolaire et Donovan était vraiment avide de faire ses preuves. Il avala son petit déjeuner en vitesse et alla terminer ses bagages. Diablo virevoltait partout dans la maison, comme électrisé par la fébrilité de son maître. Sa mère, plus nostalgique, avait grand peine à cacher sa tristesse de voir partir son grand petit garçon adoré. Mais, il n'en demeurait pas moins qu'elle était très fier de lui. Son père, pour sa pars, ne démontrait qu'un visage impassible (comme à son habitude) et il était difficile de déchiffrer ce qu'il pouvait bien penser à cette heure... Donovan se dépêcha d'aller terminer ses bagages et entendit son père l'appeler:

* C'est le temps fiston, allez tu ne voudrais pas manquer le trains non...


Il se hâta, ferma sa valise et dévala l'escalier. Il embrasse les joues humides de sa mère qui ne pouvait l'accompagner pour des raisons professionnelle et quitta le manoir familial. Le trajet fut très court et silencieux. Seuls quelques recommandations de son père ponctuèrent le silence: N'oublie pas de ne te lier qu'avec des élèves qui ont une certaine notoriété dans le monde sorcier ou encore Tu ne devras pas me décevoir, il faut travailler dur dans la vie mon garçon pour en être ou ta mère et moi en sommes. Cette dernière, s'il ne l'avait pas dit au moins une vingtaine de fois depuis deux jours, il ne l'avait pas dit du tout. Ainsi, lorsqu'ils arrivèrent à la gare, Donovan n'était pas du tout déçu de descendre. Il pris ses bagages et les installa sur un petit chariot à cet effet. Son père sur les talons, ils se dirigèrent vers la passerelle 9 3/4. Ils s'assurèrent de n'être vue par aucun moldus et traversèrent. De l'autre côté, Donovan admira l'infrastructure quelques secondes, puis demanda à son père de le quitter :

* Je peux très bien m'arranger ici papa. Je n'ai qu'à prendre place dans le trains. Allez, tu peux partir, du travail t'attend...

Il tendit la mains à son père avant que celui-ci n'est pu protester et M. Lasher serra la mains de son fils.

* Allez fiston, on se revoit à Noël et surtout n'oublie pas Travail acharné se voit toujours récompensé.


Il n'avait pu s'en empêcher... Bon, maintenant il était enfin seul avec Diablo. Donovan se dirigea vers le trains et entra dans le premier wagon qu'il croisa. Justement, c'était pour la plupart des 1ère et 2ème année à en juger. il croisa Guenièvre et Maryna qui plaçaient leurs valises et semblaient discuter. Il leur adressa un sourire. Puis, il continua son chemin et croisa le compartiment de Quentin. Celui-ci semblait plutôt déprimé pour une entrée scolaire. Il ouvrit la porte, toujours son bagage à la mains et lui dit quelques banalités:

* Salut ça va... Alors, c'est enfin la rentrée hen... Bon et bien on se revoit tout à l'heure...

Il voulait être polie d'autant plus avec ce qui c'était passé chez Ollivander. Par contre, il ne voulait pas passer tout le trajet avec une tête d'enterrement. Quentin lui répondit et Donovan quitta le compartiment. Il scruta le wagon des yeux et chercha un endroit pour s'installer. Il se dirigea vers le fond pour ne pas nuire à la circulation, puis bifurqua dans le compartiment de gauche où il pris place. Celui-ci était encore vide, un des seuls qui restaient.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Récit du cross de GENK (VBM)
» recit du cross de hamont a la VBM
» le reportage du cross de meewen les mouettes.............
» confirmation du cross de ebly.....
» cross recht

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: En dehors des murs :: Londres-
Sauter vers: