:: Entre les murs :: La Grande Salle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Banquet de début d'année [2000-2001]

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Sep - 11:19
Maryna remercia Tom d'un sourire pour ses réponses. Ce qu'il disait n'était pas faux. De toutes façons, on ne pouvait rien faire d'autres qu'attendre.
Soudain, elle entendit un petit cri. Elle se retourna et aperçut le jeune Lupin qui contemplait d'un air tout triste sa cape qui fumait par terre. Elle se sentit bouillir de rage. Qui avait pu oser lui faire un coup pareil ? Le 1er jour en plus ! Qui pouvait être aussi méchant ! Le pauvre.... Elle était sûr qu'à ce moment il n'avait envie que d'une chose, disparaître. Elle aurait eu cette envie elle aussi. Elle aimerait bien aller le voir pour le consoler mais elle n'osait pas trop. Qu'aller en penser les autres ? Elle réfléchit quelques instants. Si elle le laissait sortir de la Grande Salle se serait trop tard, il connaissait le Château comme sa poche. Elle ne le retrouvrait pas. Mais en même temps, il ne se connaissait pas ! Qu'allait il penser si elle courait vers lui à traveres la Grande Salle ?
Elle jeta un coup d'oeil à la table des Pouffsoufles et aperçut Donnovan. Ah, elle ne l'aimait pas celui là ! Si ça se trouve, il y était pour quelque chose dans l'accident du jeune Lupin,vu qu'il était assis juste à côté ! Mais, il ne faut pas accuser sans preuve.
Elle se décida, se leva et tout en marchant régla son pas pour passer la porte juste après Samuel. C'était une bonne idée.


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 688
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Sep - 13:06
J'attendais la répartition de mon fils avec une impatience palpable. Oui, les autres étudiants avaient de l'importance, mais la répartition de mon enfant allait être un évènement mémorable. Je me dandinais donc sur ma chaise et ce de plus en plus rapidement. Le Choixpeau Magique agissait étrangement, en plus. Parfois, il devenait totalement immobile et silencieux. À chaque fois, je cessais de me dandiner et regardait la scène avec de grands yeux, passant mon regard du Choixpeau à Remus. Je ne savais pas plus que lui ce qui se passait. Pas plus que personne, en fait. Un regard vers Severus m'avait permis de constater que son air était devenu ... fixe et perplexe. Lui aussi se demandait ce qui se passait. Parfois, il arquait même un sourcil, signe d'une certaine émotion chez lui. Hum. Je sentais que nous aurions une discussion intéressante dans notre salle, après le repas ! J'avais déjà hâte d'entendre ce que les autres en pensait et de leur dire mes hypothèses. Parce que oui ... des hypothèses j'en avais. Des tonnes et des tonnes ! Maintenant que la surprise était passée, mon cerveau ne pouvait que s'activer.

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! C'était le tour de mon fils ! Remus avait nommé son nom ! Je poussai un petit cri d'excitation et m'avançai sur le rebord de ma chaise. Si je ne me retenais pas sur le bord de la table, je crois bien que j'en tomberais au sol. Je fit un immense sourire à Samuel et attendit ... peu de temps, parce que le Choixpeau l'envoya à Poufsouffle. Je poussai un "yiiiiiiiiiiiiiiii" d'énervement et de fierté avant d'applaudir mon fils comme une dingue. Mon bébé ! Mon petit bébé à moi ! Ha, j'étais si fière ! Je me replaçai ensuite sur ma chaise et affichai un sourire de plénitude presque tout le long de la répartition, sauf, bien entendu, quand le Choixpeau agissait bizarrement. Là, je cessais de sourire et affichait un air de chouette qui ne comprenais pas pourquoi la souris qu'elle avait entre les pattes avait repris vie.

La répartition prit fin. Parce qu'elles prenaient toujours fin. Je fit un sourire satisfait et allait prendre mon verre d'eau quand ... mon fils poussa un cri. Mon fils ! Il avait un problème ! Pourquoi il criait ? Han ? Dites ? Pourquoi mon petit bébé criait ? Je laissai tomber mon verre sur la table. Splloouuussshh l'eau se renversa partout et me levai précipitamment. Sa cape ! Sa cape était en feu et ... ses lacets avaient été attachés ensembles ! Ho, quelqu'un s'était attaqué à mon bébé !

Paniquée, je descendit les quelques marches menant aux tables des étudiants et, avant même que je me sois rendue où mon fils se trouvais, il se dirigeait déjà piteusement en direction des portes de la Grande Salle. Évidemment, quelques étudiants de Serpentard rigolais. J'allais les bouffer tout cru ! Personne ne s'en prenait à mes enfants, compris ? Han ? Mais ho ! Je rattrapai donc mon fils pendant que Maryna Parker venait de faire de même.


" Chéri, chéri ! Tu est blessé ? Han ? Dit ? Tu as bobo ? "

Si en plus il avait mal ! Je serrai mon fils contre mon coeur tout en jetant un regard circulaire sur les élèves attablés. Qui avait put faire ça ? Han ? Qui ? Au fond de moi, le puma "roarait" de rage. Ça n'allait pas se passer comme ça ! Je me redressai, lâchant mon enfant et pointai ma baguette sur sa cape calcinée.

* Reparo *

Les brûlures du tissu se retirèrent progressivement pendant que je m'éloignais déjà de mon enfant. Miss Parker avait l'air compatissante. Je savais qu'elle n'était pas responsable des évènements et que je pouvais la laisser avec mon fiston adoré. Pour le moment, j'avais des élèves à punir. Peu importais qui ils étaient. Je remontai les marches menant à notre table et lançai un regard presque assassin à Severus. Je savais que le coupable était un Serpentard. C'était évident ! Qu'il remette son ancienne maison à l'ordre et plus vite que ça ! Roooooaaarrrrr ! Avant d'aller me rasseoir, je me dirigeai droit vers le lutrin en forme de hibou réservé à la direction. D'ailleurs, Severus allait y faire un petit mot dans quelques instants. J'allais "réchauffer la salle", han ! Je me plaçai devant le lutrin et, d'un air pas de bonne humeur; oui, j'étais capable vous savez ?; je dit d'un ton énervé :

" Qui à fait ça ? Han ? Dites ? C'est inacceptable, vous savez ? Han ? Inacceptable ! Je ne tolèrerai pas que l'on s'en prenne à mon fils dans cette école ! Ni à qui que ce soit, d'ailleurs. C'est clair ? Je retires cinquante points à toutes les maisons. Cinquante, han ! Dénoncez le coupable si vous le connaissez et toutes les maisons retrouveront leurs points. Pour ce qui est du coupable, han, je vous jures qu'il aura des retenues jusqu'à la fin de sa scolarité, vous savez ? Maintenant, je ne veux plus entendre un seul mot. Mon fils viendra manger avec vous tous et s'il arrive encore quelque chose, vous aurez tous des retenues jusqu'à la fin de votre scolarité, est-ce bien clair ? Han ?"

Je n'étais pas de bonne humeur ! Je tournai les talons, foudroyai encore Severus du regard, et retournai m'asseoir à ma place. Je croisai ensuite les bras et observai l'ensemble des étudiants. Je cherchais le coupable. Si je le voyais encore faire du mal à mon enfant, j'allais ... le pendre après la tour Nord par les pieds ! Que je vois un seul étudiant le regarder ou tendre sa baguette dans sa direction, han ! Ho et ... oui, oui ! Je me relevai et redescendit les marches. Je dit aux élèves :

" Tout le monde en rang devant moi, baguettes en main. Plus vite que ça"

J'allais trouver qui avait fait ça. Croyez-moi, han !




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 24 Sep - 14:01
Invité
La flambée du fiston Lupin provoqua, chez tout les Serpentards, un élan foudroyant de rire. Tom, y compris... en même temps, c'était assez fort en terme de farce. Et les Serpentards, surtout les 7 ème année hein, en connaissaient un bon rayon. Mais... cette fois, oui, cette fois, c'était pas une oeuvre de Serpent pur. Non. Sûrement celle d'un individu avec une personnalité vraiment méchante... mais pas chez eux. Au moins, chez eux, ils assumaient les conséquences des actes... ou pas. Tom jeta un bref coup d'oeil à la salle... particulièrement aux Poufsouffle... c'était forcément un des leur, une farce comme ça, ça se fait à proximité... Tiens, Donovan... comment déjà ? Bah, peut importe. Il était assis à côté de la victime avant la flambée.... Tom eut un sourire malicieux. Si c'était lui, c'était une vraie graine de Serpent... pourquoi chez les Ratons ?! Chez Serpentards, il aurait été tellement plus épanouit... dommage.
Et là, et là... la mère Lupin ! Ah ! Et c'est partit, crise de parole... elle n'arrête jamais... pfff... Et là... QUOI ?! 50 points en moins ?! C'est quoi ça ?! Mais, OH ! Tom n'avait pas sa langue dans sa poche, les autres Serpentards non plus, et là, là ça allait parler ! Il se leva :

"-Madame, je proteste ! C'est totalement injuste ! pour nous, comme pour les Gryffondors, les Serdaigles, et les Pouffsoufle ! Vous jugez trop vite je pense. Qui vous dit que c'est pas un des leurs ? Vous pensez que c'est nous n'est-ce pas ? Vous êtes simplement aveuglée par le fait que ce soit votre fils madame. Et permettez moi de vous dire ceci : analysez la situation ! Un sort comme ça, à lancer, il faut être proche ! Et je ne vois pas en quoi on devrais tous, et j'insiste sur TOUS, payer le prix d'une personne !"


Il se rassit enfin... bah merde alors ! En même temps ça fait du bien ! Enfin...
Elle demanda à ce que tout le monde se mette en ligne devant elle, baguette à la main... pourquoi ? Pour le coup, Tom n'en avait aucune, mais alors aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Donovan Lasher
~+ POUFSOUFFLE +~
Nombre de messages : 158
Age : 36
Age du perso : 14 ans
Fonction : Quatrième année à Poudlard
Réincarnation de Salazar Serpentard
Date d'inscription : 14/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Sep - 14:40
Donovan vit la maman de Lupin le Poussin paniquée... Quelle surprise, fallait s'en attendre quoi... Le pauvre gamin s'en allait l'air piteux la queue entre les jambes... Bon, mon coup avait réussi et plusieurs élèves, surtout des Serpentards (seuls de vrai Serpentards pouvaient apprécier l'art subtile de la tortures mental de sangs impurs ou de bâtards faibles comme cette lavette de Lupin). Le préfet de Serpentards se leva d'indignation lorsque la gourde insipide qu'était la mère du Poussin décida de punir toutes les maison et de leurs enlever 50 points! Elle disjonctait.
Bon, il fallait que je me décide. Est-ce que je récoltais le blâme et me méritais l'honneur de cette bonne leçon à se bâtard ou est-ce que je jouais les innocents. Après tout, ma baguette était vierge de toute trace puisque c'était l'œuvre de Diablo scratch . Bah, après tout, je préférais tout avouer (ou presque) et devenir un symbole de dénonciation et de purgation de toute infamie telle que de laisser l'affront quotidien qu'une famille de sang corrompu souiller l'école de magie de son odieuse présence. S'ils voulaient rester, alors ils devraient s'éloigner de gens nobles comme les fiers descendants des Lasher dont j'étais le digne représentant ici dans cette école. Mais bon, j'allais m'amuser un peu avec cette histoire et la broder à ma manière. Si je devais être puni, alors autant laisser le spectacle continuer.

Donovan se leva et pris la parole:

* Mademoiselle, je crois que vous avez le coupable devant vous. En effet, je crois que mon familier Diablo a eu un petit malaise tout-à-l'heure lorsque votre fils est arrivée à notre table. J'ignore si c'est son odeur corporelle qui a déclenchée la crise de Diablo, mais celui-ci s'est caché sous la table peu après que votre fils bien aimé se soit assis. Lorsque Diablo ne se sent pas bien, il crache du feu... Il a encore de la difficulté avec son estomac le pauvre Rolling Eyes Neutral ...

Donovan se força à ne pas pouffer de rire et se garda un air très sérieux lors de son explication de l'événement. Aussi, se donna-t-il l'air très grave et pesa chacun de ses mots. Puis, il s'arrêta et attendit la réaction de maman louve et de voir la tête des élèves qui allaient sans doute trouver ça aussi hilarant que lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 688
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Sep - 3:26
J'attendais que les étudiants se lèvent pour se mettre en rang devant moi. Bien évidemment, plusieurs protestaient sur ma décision de retirer des points à tous. Pouvais-je faire autrement ? Non. Quand on ne connaissait pas le coupable, on devait punir tout le monde, ne serais-ce que pour les témoins s'offusquent et dénoncent. C'était une technique très efficace. Un des Préfets de Serpentard se leva pour protester. Je le regardai et écoutai ce qu'il avait à dire en silence. Le pauvre semblait outré. Et après ? Han ? Lorsqu'il eu terminé de parler, je répondit :

" Ce genre de comportement, monsieur Miles, est inacceptable, peu importe que ce soit mon fils la victime ou non. Il est grand temps que ce genre de comportements cessent dans cette école. Punir l'ensemble de la masse permettra peut-être d'inciter les petits plaisantins à cesser leur hérésie. Vous savez, la pression et le jugement de nos semblables peuvent être d'excellents moyens de répression des comportements délinquants. C'est ce qui ressort d'une recherche sur la délinquance juvénile, publiée dans la revue "Monde et sciences". Je comprend votre désappointement, mais il en restera ainsi "

S'ils voulaient ne plus perdre de points ou les ravoir, ils allaient s'auto-discipliner eux-mêmes. La discipline était bien souvent plus efficace quand c'était nos pairs qui nous ramenaient à l'ordre. Ça aussi, c'était dans la recherche de "Monde et Sciences". Les étudiants commençaient à se lever quand ... Donovan Lasher me dit que son familier avait eu ... quoi ? Un malaise en sentant l'odeur de mon fils ? Insinuait-il que mon enfant puait ? Je regardai le jeune Lasher d'un air insulté, air que je me gardai de reprendre après quelques secondes. Jetant un regard vers le "familier", je reportai mon attention sur l'étudiant récalcitrant et lui dit :

" Premièrement, ce familier est illégal à l'intérieur de Poudlard, Monsieur Lasher. Vous ne pouvez avoir qu'un chat, un hibou, un rat ou un crapeau. C'était clairement spécifié dans la lettre que vous avez reçu, vous savez ? Ce familier sera renvoyé chez vous à la première heure demain matin. Et comptez vous chanceux que je ne le renvois pas immédiatement, han. Pour ce qui est de votre attitude pour le moins irrespectueuse, votre maison demeurera à moins cinquante points et vous aurez des retenues avec moi à toutes les semaines jusqu'à nouvel ordre, est-ce clair ? "

J'allais lui casser son petit caractère, moi han ! Je tournai les talons et remontai les marches avant de me rasseoir à ma place. J'avais trouvé le coupable, je n'avais plus besoin de faire enquête. Une fois assied, je regardai les étudiants et leur dit :

" Je redonne les points perdus à Serpentard, Griffondor et Serdaigle, han. Vous pouvez vous rasseoir et manger maintenant ... et faites en sorte que vos camarades restent tranquille. Les bêtises, han, ce n'est payant pour personne "

Je reprit mon verre d'eau et tournai mon regard en direction de Severus, à qui je dit :

" Non mais han ! Dit quelque chose ! "

Pfffff ! Il restait là sans rien faire !




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ SERDAIGLE +~
Nombre de messages : 553
Age : 22
Age du perso : 17 ans.
Fonction : Poudlard/7ème année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Sep - 4:14
La répartition suivait son tour sans trop de heurts depuis désormais un petit moment lorsque le Choixpeau butta sur Maryna Parker. C'était amusant, songea Guenièvre, de voir que seuls ceux qu'elle avait rencontrés chez Ollivander semblaient difficiles à répartir. Bon peut-être pas trop Samuel Lupin, mais bon. Peut-être aussi qu'elle le remarquait plus parce qu'elle les connaissait un peu mieux que les autres ? En tout les cas, elle n'était pas la seule, et c'était agréable. Elle n'avait pas trop aimé l'impression qu'elle avait eue sous le Choixpeau. Il faudrait qu'elle demande aux autres s'ils avaient ressenti la même chose qu'elle. Aussitôt que cette idée lui vint, elle la trouva ridicule. C'était trop personnel pour en parler à des gens qu'elle connaissait à peine. Trop bizarre pour s'étaler sur le sujet.

Maryna Parker fut finalement répartie à Serpentard et la toute nouvelle Serdaigle en fut aussi surprise que lors de la répartition de Donovan. Cette fille ne lui avait semblée ni fière de ses origines, ni hautaine. Si elle s'en souvenait bien, Mr Ollivander n'avait d'ailleurs pas mentionné ses parents. Comme quoi les rumeurs sur les Serpentards étaient peut-être fausses, car Maryna avait l'air d'être agréable.

Elle perdit de nouveau le fil. Le nombre d'élèves à répartir s'amenuisait doucement et il ne resta bientôt plus que Quentin Waldon. Marrant que la première et le dernier se connaissent et que tous deux passent du temps sous le Choixpeau. Il fut réparti à Griffondor et sans se l'expliquer, Guenièvre eut un petit pincement au cœur en pensant qu'il y serait et pas elle. Qu'est-ce que ça pouvait lui faire ? Serdaigle, c'était très bien aussi !

Elle n'eut pas vraiment de s'interroger plus avant sur la fascination qu'elle ressentait pour la maison rouge et or parce que le Choixpeau entama sa chanson. Waouh, c'était pas joli joli, ce qu'il prédisait le Choixpeau ! L'an mille après l'an mille, ça devait faire… 1000 + 1000 = 2000 On était en 2000 ! Très rassurant tout ça. Oh, elle savait qu'elle était à l'endroit le plus sûr de toute la Grande-Bretagne mais bon… Elle espérait vivement que ce n'étaient que figures de style. Se tournant vers Garret, elle lui demanda d'un air incertain :


"Il est toujours aussi… optimiste, le Choixpeau ?"

Elle n'attendit pas la réponse et se retourna pour voir Samuel Lupin debout dans l'allée centrale, sa cape brûlée gisant à ses pieds. Ca sentait le coup tordu. C'était vraiment… répugnant. Elle se concentra intensément pour essayer d'éteindre le feu sur la cape. Le feu l'avait toujours fascinée et elle faisait des trucs avec. Elle n'en avait jamais parlé à son père parce qu'elle n'était pas sûre qu'il aurait été très heureux de l'apprendre mais elle ne se privait pas pour jouer avec les allumettes quand elle était chez sa mère et à la maison… elle se passait tout simplement d'allumettes. Bon, la cape n'était pas tout près et tout ce qu'elle réussit à faire fut d'arrêter la fumée acre qui sortait du tissus brûlé mais c'était mieux que rien, non ?

Comme le professeur Lupin l'ordonnait, elle se leva et se rangea à côté de son banc, sa baguette tendue devant elle. Elle n'avait absolument rien à se reprocher. Juste en face d'elle, à la table des Poufsouffles se tenait Donovan Lasher, un petit sourire satisfait sur le visage. Elle le fusilla du regard. N'ayant pas vraiment les même scrupules que Maryna à accuser injustement, elle était sûre que c'était lui. Déjà chez Ollivander, il s'était montré désagréable avec les Lupin. Elle n'était cependant pas une dénonciatrice et attendit qu'il le face lui-même. Si elle n'avait pas eu peur de lui brûler les mains, elle aurait joyeusement fait flamber sa baguette. Déjà, une baguette avec une écaille de basilic, c'était… mauvais. A son avis.

La jeune fille n'eu que faire des protestations de Miles. Ce garçon n'était pas très intelligent. Enlever le même nombre de points à chaque maison n'en pénalisait personne, alors, pourquoi s'en faire ? La réplique de Donovan, par contre, la mis hors d'elle. Comment pouvait-il ? Cette insolence et cette attaque gratuite contre Samuel ! Furieuse, elle ne put s'en empêcher et une flammèche flotta quelques secondes au-dessus de la précieuse baguette du Poufsouffle. Elle n'avait peut-être pas fait exprès, mais elle comptait bien assumer et elle le regarda droit dans les yeux, qu'il sache que c'était elle. Qu'il s'avise de recommencer à martyriser des gens n'ayant rien fait de mal !




Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Donovan Lasher
~+ POUFSOUFFLE +~
Nombre de messages : 158
Age : 36
Age du perso : 14 ans
Fonction : Quatrième année à Poudlard
Réincarnation de Salazar Serpentard
Date d'inscription : 14/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Sep - 9:03
Donovan écouta sa sentence, mais devint livide lorsque le professeure lui dit qu'il fallait renvoyer son familier pale . QUOI!!! Mais là non, s'en était trop. Sa gorge se serra, son estomac se noua et il resta interloqué quelques secondes. On entendit des élèves émettent des : hhhoooo ou holala. Diablo avait sursauté à cette annonce affraid et c'était réfugié dans les bras de son maître tremblant .

Lorsque le professeure Lupin se rassied, Donovan se ressaisi et sorti de sa torpeur pour s'objecter, profondément offensé :

* Mme Lupin, que vous soyez offensée soit une chose, mais que vous renvoyiez mon familier à la maison en est une autre. Mon père a déboursé une fortune pour ce familier et il a demandé la permission à M. Rogue avant de me le procurer . (à ce moment, il jeta un regard suppliant vers celui-ci)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ovide Barrière
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 148
Age : 36
Age du perso : 22 ans
Fonction : Gardien de but de Quidditch pour une équipe professionnel et Professeur d'Astronomie à Poudlard
Patronus : Un Porc-épic d'amérique
Date d'inscription : 13/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Sep - 13:19
Ovide avait observé la répartition tranquillement en annalysant tout ce qui se passait. Oui, il était bizarre de voir quatre enfants ou le choipeau avait réagit bizarrement, mais il trouvait aussi bizzare que chacun soit dans une école différente... c'était vraiemnt très intéressant... Par la suite la chanson était vraiment pas très agréable en fait... la chanson venait encore plus éveiller ses supçon par rapport à ses lecture d'étoile et de planète... ce n'était vraiment pas agréable comme sensation.... et en fait c'est les cris du jeune Lupin qui le fit sortir de ses pensés

Ovide observa les évènements qui se passait autour de la table de sa maison... Bon il avait été nommé dircteur de Poufsouffle... il fallait qu'il réagisse... Amélia était vraiment survolté... et bien sûr il la comprennait, mais de là à se donner en spectacle devant toute la salle de banquet... c'était peut-être un peu trop... Puis M. Lasher dénonça son familier... et ça commençait à tourner au vinaigre du fait que le jeune homme répondait au professeur et pas nécessairement de façon très polis... Donc avant que Amélia pette un coche, Ovide se leva et d'une voix forte très autoritaire, il regarda Monsieur Lasher...

-MONSIEUR, J'AIMERAIS POUR L'INSTANT QUE VOTRE FAMILIER RESTE TRANQUILLE. JE VEUX VOUS VOIR DANS MON BUREAU DEMAIN MATIN À 9H00 AVANT VOTRE COURS, NOUS ALLONS AVOIR UNE BONNE DISCUSSION AVEC VOUS... MADAME LUPIN SERA PRÉSENTE, MONSIEUR ROGUE AINSI QUE LE JEUNE LUPON AUSSI. ET SI VOUS RÉPLIQUEZ UN SEUL MOT, DE VOTRE PART D'ICI LA FIN DE CE BANQUET, VOUS N'AUREZ AUCUNE CHANCE DE GARDER VOTRE FAMILLIER ET ÇA MALGRÉ QUE VOTRE PÈRE AIT DEMANDÉ UNE PERMISSION... DE PLUS JE VOUS DEMANDE DE VOUS TENIR ET JE NE VEUX PAS AVOIR D'AUTRE INCIDENT DE CE GENRE D'ICI LA FIN DE CE BANQUET. MERCI MONSIEUR, ET JE VOUS DEMANDE DE VOUS ASSOIR IMMÉDIATEMENT SANS UN MOT...

Plus un bruit se faisait entendre dans la salle... Pour ceux qui connaissait la douceur d'Ovide, il savait que celui-ci n'était pas du genre à se fâcher et à parler fort et surtout pas devant une assistance...

Ovide s'assoya et continua à manger comme si rien ne s'était passé.




Gardez le sourire et continuèz à croire au bonheur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Sep - 11:45
Maryna avait écouté attentivement toute la scène. Elle comprenait parfaitement la réaction du professeur Lupin.

C'est vrai quoi, qui avait besoin d'être aussi méchant avec Samuel ! Le pauvre, qu'elle mauvaise impression il devait avoir de son banquet de début d'année ! C'était franchement nul!

Déjà à ce moment elle était en colère mais alors quand elle entendit l'excuse MINABLE de Donnovan, elle crut qu'elle allait lui arracher la tête ! C'était quoi son problème à lui ?! Et puis, cette excuse bidon ! Elle était quasiment certaine que son familier ne pouvait pas avoir une réaction pareille juste pour une odeur ! Elle se promit de faire une recherche à la bibliothèque à ce sujet.
Maryna croyait qu'il allait s'arrêter là, se taire et se rasseoir en silence, mais non. Quand elle l'entendit répondre ainsi elle manqua s'étouffer. On ne lui avait pas appris la politesse à ce garçon ou quoi ? Elle étouffait de rage. A ce moment elle aurait vraiment voulu voir se lever une tempête dans la salle. Dans son esprit elle imaginait déjà le vent dans ses cheveux, mais, tout de suite, elle bloqua ces pensées. Qu'est ce qu'elle croyait, qu'elle pouvait faire se lever une tempête comme ça parce qu'elle le voulait ? Et les conséquences, qui s'en occuperait ? Elle ne contrôlait pas du tout ses pouvoirs, elle le savait en plus, elles en avait beaucoup discuté à l'époque avec sa mère. C'était la tristesse et la colère qui l'avait fait lever cette tempête, elle n'avait rien contrôlé. Et, de plus, ce n'était sûrement pas elle toute seule qui avait fait ça. Ce n'était pas possible, l'orage s'était déchaîné avant, parce que les conditions climatiques étaient déjà réunies. Point.
Il fallait qu'elle se calme. Elle expira lentement et profondément. Elle regarda Samuel et lui fit un grand sourire, le pauvre, il devait être un peu déstabilisé. Elle l'avait complètement oublié, plongée dans ses souvenirs. Elle se promit de réparer son oubli. Elle lui sourit de nouveau. Restait à engager la conversation. Elle lui demanda :

"-Est-ce que ça va Samuel ?"


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 538
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Sep - 17:35
Severus allait vraiment péter un cable. Vraiment. Pie Potter n'arrêtais pas de jacasser depuis tout à l'heure. Bla bla bla et bla bla bla ? Bla bla et re bla ! Non mais ... elle ne pouvait pas se la fermer deux petites secondes ? Merlin, il allait se lever, l'agripper par le collet et lui foutre la tête dans le bol de punch aux fruits ! Sérieux ! Pourquoi Diable est-ce qu'elle ne se la fermait pas ? Est-ce que quelqu'un pourrait avoir l'obligeance de lui foutre une baffe ?! Rogue tournait le regard vers Pie Potter depuis la centième fois depuis le début de la journée. Il lui lança son xième regard torve avant de reporter son attention sur les portes de la Grande Salle qui s'ouvraient. Au moins ... elle allait se taire durant la répartition ! Merlin, merci pour cette accalmie ! Dieu existait ! Le silence se fit ... merveilleux silence, prodigieux miracle ... et la répartition débuta. Heu ... enfin, presque. Le Choixpeau Magique débuta avec un étrange manège. Immobile et silencieux. Rogue avait arqué un sourcil, fixant son regard vide sur l'objet. C'était plus que anormal. Le Directeur de Poudlard se perdit donc dans ses pensées, tentant de découvrir ce qui se passait pour que le Choixpeau agisse de cette manière. Un sort de magie noire ? Pourquoi en serait-il ainsi ? Severus plissais les yeux à chaque fois que le Choixpeau agit bizarrement ... c'est-à-dire à quatre reprises. Il allait devoir lancer un sort sur le Choixpeau pour voir si un fil était en train de se découdre.

La répartition prit fin et Rogue allait se lever afin de faire son discours quand ... la cape de Samuel Lupin s'enflamma. Severus arqua un sourcil et regarda la scène sans mot dire. De toute manière, Amélia venait de détaler au quart de tour. Severus fit une moue froide tout en regardant sa collègue et "employée". Elle y allait fort. Mais, ce n'était pas nouveau. Amélia avait toujours réagit de manière disproportionnée. Voilà qu'elle le foudroyait du regard; comme si c'était de sa faute !; ce qui fit à nouveau arquer un sourcil au Sorcier. Bha là ! Pie Potter y alla ensuite d'un discours énervé, retirant cinquante points à toutes les maisons; le drame; avant de lui lancer encore un regard courroucé. Cette fois, le Directeur lui fit un bref sourire, l'air de dire "ouin, tu t'énerves le poil des jambes, ma vieille !". Que vouliez-vous qu'il fasse de plus ? Elle s'occupait de tout, comme d'habitude ! Bon, voilà que le Choixpeau chantait une chanson ... effrayante. L'homme pinça les lèvres. Ça n'augurait rien de bon. Quoi encore ? Pie Potter demandait à tout le monde de venir se mettre en rang, baguette en main ... pendant que Donovan Lasher accusait son familier, familier qui plus est qu'il avait "autorisé". Rogue pinça à nouveau les lèvres. Pourquoi est-ce que les choses se précipitaient toujours ainsi ? Merde ! Ils ne pouvaient pas avoir une rentrée peinarde, pour une fois ? Rogue arqua un sourcil -- il allait finir par avoir mal à la tête -- quand Ovide Barrière décida aussi d'en ajouter une couche. C'était son travail de Directeur de maison, il n'allait pas l'en blâmer. Bon ... Amélia lui disait de dire quelque chose !


" Si tu pouvais te la boucler un peu, Pie Potter, je pourrais dire un mot" dit-il d'un ton lent avant de faire un bref sourire

Sur ce, Severus Rogue se leva. Lentement, il se dirigea vers le lutrin en forme de hibou et y posa les mains. Il regarda l'ensemble des étudiants d'un air circulaire, son regard s'attardant sur le jeune Lasher, puis il dit :

" Peu importe qui ou quoi est à l'origine de cet ... écart malencontreux, il est strictement interdit d'agir de manière irrespectueuse dans cette école. C'est indigne d'un Sorcier qui se respecte ... un Moldu, à la rigueur ... "

Le Directeur eu un bref sourire. Pour lui, les Moldus étaient comme tout les autres. Il était lui-même un sang mêlé. La femme de sa vie; Lily; était née Moldue ... ce n'étais pas lui qui allait clouer les Moldus au pilori. Toutefois, il savait pertinemment qu'il allait faire mouche dans l'esprit de Donovan Lasher. Il connaissait bien le père du jeune garçon ... Lasher déplorait les comportements "dégradants" des Moldus. Rogue ajouta :

" Monsieur Lupin et Miss Parker, retournez vous asseoir immédiatement, je vous prie "

Le Directeur posa son regard sur le jeune Lasher et plissa légèrement les yeux. Il allait se tenir tranquille. Severus détacha les yeux du jeune blondinet pour regarder l'ensemble de la classe. De son ton lent et froid, il dit simplement :

" Il est interdit de se balader dans la forêt interdite. Que ce soit bien clair, je ne veux y voir personne. Il est aussi interdit de descendre sur les rebords de la crête Est ... sauf si vous désirez chuter vers une mort certaine dans l'océan. Bonne année scolaire "

Dès qu'il eu terminé de discourir, les plats devant les étudiants et ceux devant les Professeurs se remplirent de nourriture savoureuse. Il était maintenant temps de manger.


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Donovan Lasher
~+ POUFSOUFFLE +~
Nombre de messages : 158
Age : 36
Age du perso : 14 ans
Fonction : Quatrième année à Poudlard
Réincarnation de Salazar Serpentard
Date d'inscription : 14/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Sep - 9:22
Bon, Donovan se relâcha un peu... Rogue lui avait bien cloué le bec à cette conasse! Si tout allait bien, Diablo allait rester avec lui. Par contre, il devrait aller voir le directeur de Poufsouffle. D'un autre côté, celui-ci ferait peut-être en sorte de faire retirer cette stupide sanction qui l'obligeait à aller en retenue dans le bureau de cette folle à chaque jour durant des semaines. Tout, mais pas ça. S'il devait subir ça, il ne le supporterait pas. Plutôt changer d'école que de subir cet affront. Sinon, il irait voir lui-même Rogue! Donovan se retourna et se força à sourire pour rassurer son familier:

* Tant fait pas vieux, ça va aller. Ils ne nous sépareront pas tu vas voir... Sinon, j'irai voir Rogue moi-même ou même papa se chargera de ça. On ne traite pas les Lasher de cette façon.

Donovan mangea, mais l'appétit était restreinte. il voulait bien se convaincre ainsi que Diablo que tout irait bien, mais il n'en était pas si persuadé. Tout le long du repas, Diablo resta bien sagement assis sur l'épaule de son maître sans émettre le moindre bruit silent ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Sep - 5:50
Maryna s'autorisa un sourire ! Bien fait pour Donnovan ! Bon, ce n'était pas très gentil de dire ça, enfin, de le penser mais, elle était bien contente. Et puis, c'était sa faute quoi, qu'est ce qu'il avait eu besoin de faire et de dire des trucs pareils ? C'était vraiment méchant !
Se rappelant qu'on lui avait dit d'aller se rasseoir, elle obéit. Dommage, elle aurait bien voulu faire connaissance avec Samuel. Tant pis, ce serait pour une autre fois. Elle espèrait que ceux de sa maison allait le réconforter. Sûrement. Ce n'était pas son affaire après tout, mais quand même. Le pauvre.
Elle arriva à la table des Serpentards pour se rendre compte que des plats avaient apparus ! Avec tout ça elle en avait oublié son estomac, lequel ne tarda pas à se manifester, assez bruyamment. Elle avait vraiment, vraiment, vraiment faim !!!
En tout cas, elle n'en revenait pas du nombre de plats. Tout ça avait vraiment l'air bon, très bon, délicieux même ! Elle s'attabla avec envie et empréssement. Miam, elle allait se régaler !


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 30 Sep - 7:10
Invité
Alors que je me dirigeais vers les grandes portes de la salle du banquet, je vis Maryna me rejoindre. Puis ce fut ma mère qui me rejoint et me pris dans ses bras. J'aimais beaucoup ma mère, mais là j'avais encore plus envie de me cacher dans un trou de souris. Ma cérémonie de répartition ne se passait vraiment pas comme je le voulais. Puis elle me lâcha et répara ma cape. Elle retourna vers l'estrade des professeur et se plaça devant le lutrin. Ma mère s'adressa alors à tous les élèves présents dans la salle et elle était vraiment très, très en colère. Je l'avais rarement vu aussi remontée comme ça. Elle retira même 50 points à toutes les maisons. Puis elle demanda à tout le monde de se mettre en rang devant elle avec sa baguette.

Je vis quelques élèves commencer à se lever pour le faire quand un élève de Serpentard protesta contre la sanction. Puis ce fut Donovan qui prit la parole, accusant son familier de ce qu'il venait de se passer. Soit-disant mon odeur corporel l'aurait dérangé. Je vis que ma mère en fut offusqué. En tout cas quelqu'un avait bien attaché mes lacets ensemble. Maryna me demanda si j'allais bien. Je n'eus pas vraiment le temps de répondre que ma mère répondit à Donovan, lui signifiant que le familier serait renvoyer chez lui. Ce à quoi mon camarade de maison lui répondit que son père avait obtenu l'autorisation pour qu'il l'ait avec lui. Puis ce fut le professeur Barrière qui se leva et prit la parole d'un ton plutôt autoritaire. Et voilà j'étais convoqué le lendemain dans son bureau ainsi que Donovan, maman et le monsieur Rogue.

Je n'avais pas aimé Donovan dès que je l'avais rencontré dans la boutique de Mr Olivander. Il m'avait de suite paru hautain et méchant. Je me demandais ce qu'il pouvait faire à Poufsouffle et je sentais que mes années scolaires ne serait pas aussi facile et tranquille que je le pensais. Avant même que je réponde à Maryna, le directeur pris la parole à son tour et nous demanda d'aller nous rasseoir. Je fis un vague sourire à la serpentard et retourna parmi ceux de ma maison. Mais j'avais toujours envie de me cacher dans un trou de souris.

La rentrée n'avait pas commencé et la maison était déjà à – 50 points. Je jetais un regard rapide vers Donovan qui s'était mis à manger en silence. Je regardais mon assiette qui venait de se remplir tristement. C'est vrai que j'avais faim, mais je me sentais vraiment mal. Je ne comprenais pas pourquoi Donovan avait fais cela et je croyais moyennement au malaise de son familier. Je me mis donc à manger, mais sans vraiment un grand appétit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 524
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Oct - 18:39
J'étais à peine retourné à ma place quand un évènement relativement embêtant survint. En fait, la cape de mon fils venait inexplicablement de prendre feu. Je vit mon enfant se lever, ses lacets tout aussi inexplicablement attachés ensembles et je prit un air à la fois grave et malheureux. Contrairement à ma scolarité, où personne n'avait jamais sut qui "j'étais", mon fils allait devoir se confronter aux railleries des autres. Être un Loup-Garou était une malédiction. Jusqu'à maintenant, Samuel n'avait jamais eu de complexe par rapport à sa condition. Étant né ainsi, cela faisait partie de son identité. Toutefois, je savais que les choses risquaient de changer. Je vit ma femme se lever et "prendre les choses en main". Je comprenais sa réaction. J'aurait fait presque pareil, si j'en avait eu l'occasion. Je la regardai donc retirer les points aux diverses maisons. J'étais d'accord avec le retrait, même si cinquante points étaient beaucoup. Il s'agissait ici d'un irrespect et d'une méchanceté pur et simple. Alors que mon épouse demandait à tout les élèves de venir s'installer en rang devant elle; elle voulait visiblement faire le sort Prior Incanto; le jeune Donovan Lasher se leva. Je posai les yeux sur lui et écoutai ses explications, explications qui me fit serrer les mâchoires. Merlin, cet enfant avait un culot incroyable. Comment osait-il prétendre devant tout le monde, que mon fils sentais mauvais ? Encore une fois, il s'agissait d'un irrespect notable. Je n'eut, encore une fois, pas à intervenir. Effectivement, le Professeur Barrière s'adressa de manière ferme et sévère à son étudiant, lui signifiant de s'asseoir et de se tenir tranquille jusqu'à ce qu'ils puissent tirer ces évènements au clair, dans son bureau.

Le silence s'installa dans la Grande Salle, alors que les plats se remplissaient de nourriture, suite au bref discours de Severus. Je regardai mon fils, qui s'en revenait tout penaud vers la table de Poufsouffle. Mon coeur se serra à le voir ainsi. Je me sentais même un peu coupable, même si je n'y était pour rien dans les évènements. Je fit un sourire encourageant à Sam avant de me mettre à jouer avec ma nourriture. Honnêtement, je n'avais pas très faim non plus. Par Merlin ... les années avaient beau passer, les choses demeuraient les mêmes. Il y avait tant de ségrégation envers les Loups-Garous; potion Anti-Lycanthrope ou pas. Les préjugés et la méchanceté humaine n'allaient pas cesser de sitôt et cela me rendait triste et, surtout, inquiet pour l'avenir de mes enfants.




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 3 Oct - 17:12
Invité
Louise n’avait pas vraiment suivi ce qu’il venait de se passer. Cette histoire d’attaque ; de perte de points. Machin qui prend la défense de truc ; chose qui attaque bidule. Très peu pour elle ; elle préférait s’évader ; ne pas penser à ce qui l’entourait. Même si, wahou, ce mioche de mes deux avait un culot inimaginable. Inimaginable, vous dis-je. Mais il n’allait pas rire bien longtemps, c’était clair. Avoir onze ans ; parader et prendre les plus grands pour de la merde – ce qu’il allait certainement tenter de faire – n’était pas franchement le comportement adéquat pour se sociabiliser. A part s’il voulait faire cavalier seul et ; dans ce cas ; il était très bien parti. Jour 1. Heure 0. Et quelques minutes. Ou un message codé, tout simplement, pour dire qu’il faisait très fort dès les premières minutes. L’année risquait d’être drôle, finalement ; s’il y avait de l’action comme ça tous les jours. Il y aurait surtout matière à réfléchir ; si tout se détraquait à l’instar du choixpeau. Parce qu’il fallait vraiment être couillon pour voir s’il y avait quelque chose qui n’allait pas dans son discours. Il avait carrément tourné étrange. Tant dans ses monologues que dans la chanson. Ca se trouve qu’il était malade et qu’il avait, lui aussi, besoin d’un guérisseur. Vraiment ? Ouais, non. Fallait pas déconner non plus. Retour dans à la réalité ; grand sourire. Ce n’était pas la maison des Verts et Argents qui avait perdu cinquante points dès le premier jour ; fort heureusement.

Retour à la réalité. C’était le moment de faire preuve de sociabilité. Genre ; en parlant à une des nouvelles ; là. Une certaine Maryna si les souvenirs de la brune étaient exacts ; chose à vérifier. Grand sourire, Louise se tourna vers elle. Histoire d’engager la conversation. Et ce n’était certainement pas parce que Miles l’avait déjà introduite auprès de la demoiselle qu’elle n’allait pas décliner son identité. De nouveau. « Bienvenue … Maryna ; c’est bien ça ? Je n’ai pas pu retenir ton nom, désolée. Pour ma part ; c’est Louise. Si tu as bien fait attention aux dires de Miles. Bien sûr. Enfin, si tu as des questions, n’hésites pas. En attendant, bon appétit ! ». Ben quoi ? C’était certainement la chose la plus sensée à dire ; en voyant la quantité de mets apparaître sur la table. Dieu qu’elle aimait cette magie. Qu’elle aimait voir tous ces plats apparaître d’un coup ; reflet d’un Poudlard encore prospère et riche. La nourriture était abondante. Mais, étrangement, Louise n’avait pas faim ; comme si une telle abondance la répugnait. Whouais ; ça devait être ça. C’était fatal et radical. Trop, c’était trop. Pourquoi fallait-il toujours faire les choses de manière à éblouir les nouveaux venus ? C’était ridicule. Extrèmement ridicule. L’estomac un peu noué ; la Verte & Argent se servit néanmoins quelques tranches de tomates et autres légumes ; histoire de faire genre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Oct - 5:45
Maryna s'entendit appeler. Qui lui parlait ? Elle tourna la tête et vit que c'était une grande fille brune.Elle se rappelait que Tom l'avais présenter, comment avait-t-il dit qu'elle s'appelait déjà ? Louise, non ? Ah oui, c'était ça, elle venait de se présenter elle même. Heureusement car elle n'étais pas sûr de se souvenir de son prénom. Il lui semblait que des heures s'étaient écoulées depuis sa répartition, avec tout ces évènements. Elle lui sourit.

"-Oui, je m'appelle Maryna. Dis Louise, euh, est ce que tu peux me dire qui sont les professeurs ? Où m'en parler un petit peu s'il te plaît ? C'est que ... je vois pas vraiment qui ils sont et tout ..."

Elle s'interrompit, un peu gênée. Elle finirait bien par l'apprendre, mais, elle était d'un naturel curieux et aurait bien voulu en savoir un peu plus sur les professeurs avant les cours. Déjà qu'elle ne connaissait pas grand chose sur Poudlard et la Magie,... alors, autant éviter de passer pour une cruche totalement ignorante ! Elle ne savait même pas où elle allait dormir, avec qui, comment ça allait se passer... Soudain, elle se sentit vraiment perdu, un peu toute seule, et une grosse envie de pleurer la submergea. Elle la réprima. Elle n'allait pas se mettre à pleurer tout de même ! Pas devant tout le monde et le premier jour encore en plus !


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Justin Emmerson
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 80
Age du perso : 20 ans
Fonction : Élève à l'Institut d'Enseignement
3ème année
Patronus : Béluga
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Oct - 22:37
Ouf ! La chanson du Choixpeau avait été ... effrayante. Toutefois, le jeune homme avait rapidement "oublié" les paroles sombres du couvre-chef en voyant ce qui survint par la suite. Quelqu'un ou quelque chose s'en était prit à Samuel Lupin. À sa cape, pour être exact. Comment quelqu'un pouvait agir ainsi ? Samuel était si gentil ! Lorsqu'il le croisait dans les couloirs, le garçonnet était toujours en retrait, silencieux et timide. C'était peut-être ça la raison. Un des Serpentards en avaient profité pour s'en prendre à lui. Quels imbéciles ! Justin jeta un regard torve en direction de la table des verts et argent avant de reporter son attention sur le pauvre Samuel. Certaines personnes; pour la plupart des Serpentards, avaient rit, mais pas lui. Non, c'était vraiment pas drôle. Franchement. Le jeune homme avait pensé à se lever, comme l'avait fait Maryna, mais il ne l'avait pas fait. Cela aurait peut-être été plus gênant pour Lupin.

D'ailleurs, le Professeur A.Lupin venait de se lever pour prendre la défense de son fiston. Ho là là ! La situation devenait de plus en plus ... gênante. Si c'était Justin qui subissait ça, aussi courageux qu'il fut, il aurait été mort de honte ! Glaaaaa, il n'avait jamais vu le Professeur A.Lupin dans un tel état ! Elle était si charmante et enjouée ... maintenant, elle avait presque l'air sur le point de mordre. Hein ? Cinquante points ? À tout le monde ?! Mais, mais ... Justin avait ouvert et fermé la bouche, sous le choc de la nouvelle. Elle pensait vraiment qu'un Griffondor aurait fait ça ? Jamais de la vie ! Jamais un Griffondor aurait agit d'une manière aussi vil et ... hein ? Se lever avec leur baguette ? Bha pourquoi ? Sans plus se poser de question, Justin s'était levé ... avant de se rasseoir. Donovan Lasher venait, effectivement, de se "dire coupable". En fait, il accusait son familier ... une espèce de ... petit diable ?! Hein ? Qu'est-ce que c'était ce truc ? Jamais vu une chose semblable.

Le Griffondor avait regardé la scène d'un air quelque peu ... vide. Ce Poufsouffle disait n'importe quoi. Samuel ne sentais rien du tout. En tout les cas, rien qui puait assez pour qu'un animal familier soit malade. Par chance, les Professeurs ne semblaient pas croire un seul mot à ces balivernes, ce qui fit sourire Emmerson. Il était inutile de chercher à dire des mensonges aux Professeurs. Donovan allait l'apprendre à ses dépends.

Bon. Passons maintenant aux choses sérieuses. Justin avait sommairement écouté le discours de Rogue avant de porter son attention sur ... la bouffe ! Une tonne de bouffe ! Ce fut avec plaisir que le jeune homme en pleine croissance remplie son assiette avant de regarder Quentin et de lui dire :


" Moi, c'est Justin Emmerson "

Les présentations étant faites, Justin allait manger un bout de pain quand ... Nick-quasi-sans-tête fit son apparition, sous les rires des rouges et or plus "vieux". Ça y était ... le bon vieux Nick allait faire des siennes ! Ha, les débuts d'année ... c'était palpitant !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garett Ambertis
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 82
Age du perso : 21 ans
Fonction :
* Ex Batteur pour les Catapultes de Caerphilly
* Vendeur chez Jouville l'Apothicaire

Patronus : Âne
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Oct - 18:27
Garett avait fait un sourire amusé devant la question de Guenièvre, qui voulait savoir s'il pleuvait vraiment dans la Grande Salle. Il trouvais ça marrant parce qu'il s'était posé lui-même la question lors de son propre banquet de répartition. C'était drôle comment les mêmes questions pouvaient se répéter. Le jeune homme avait donc eu un petit rire et avait dit :

" Je me suis posé la même question à ma arrivé ici ... rassures toi, ce n'est qu'un enchantement "

Fort heureusement, d'ailleurs. S'il fallait qu'il pleuve et qu'il neige réellement à l'intérieur de l'école, ils seraient tous bon pour un rhume carabiné. Le Serdaigle allait ajouter quelque chose; des informations sur l'enchantement en question, en fait; quand un évènement malheureux survint. Effectivement, le jeune Samuel Lupin venait de se lever en trombe, sa cape aux prises avec ce qui ressemblait à des flammes. D'ho ! Garrett afficha un air stupéfait avant de regarder les autres. C'était vraiment ... honteux. Qui avait bien put faire une chose semblable ? Surtout après la chanson des plus effrayante du Choixpeau Magique. On aurait presque dit que ce geste venait entériner la chanson ... la confirmer et c'était peut-être encore plus angoissant ainsi. Comme un genre de mauvais présage. Le jeune individu sentie un frisson lui parcourir le dos et il allait se lever comme tout le monde, baguette en main, sous la demande de sa Directrice de maison qui; il fallait l'avouer; était en train d'en péter une solide. Heureusement, le Professeur Barrière prit les choses en main et Garrett se rassied, alors que le jeune Donovan Lasher y allait d'explications boiteuses. Mouais. Ambertis soupira un peu lorsque tout revint à l'ordre et, enfin, il put répondre à la question de Guenièvre.

" Bien, en fait les chansons du Choixpeau sont de plus en plus sombres depuis quelques années. On dirait qu'il aime bien le mélodrame ... "

Il ne voulait pas faire peur à la nouvelle arrivée. Il tue donc le fait que, la majorité du temps, le Choixpeau Magique avait raison. Il avait eu raison pour le retour de Tu-sait-qui, il avait eu raison pour le Nulle Part, il avait eu raison pour le géocroisseur, il avait eu raison pour les morts-vivants et la faille temporelle ... aurait-il encore raison cette fois ? Il fallait espérer que non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ SERDAIGLE +~
Nombre de messages : 553
Age : 22
Age du perso : 17 ans.
Fonction : Poudlard/7ème année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Oct - 15:27
Seulement un enchantement ? Guenièvre regarda une nouvelle fois le plafond, l'admirant pleinement maintenant qu'elle était certaine de ne pas recevoir de la neige sur le crâne pour le petit déjeuner de Noël ou lors de toute autre occasion. La neige c'était très bien… dehors !

"Ah oui ? Tant mieux ! La météo écossaise n'est pas des plus sèches."

Elle n'était pas coquette, mais ses cheveux avaient déjà tendance à se rebeller. De l'humidité et on n'arrêterait plus les bouclettes ! L'affaire Samuel/Donovan la tira de ses pensées capillaires et une fois rassise, elle essaya de se calmer un peu. L'arrogance de Donovan la stupéfiait littéralement, mais ça n'était pas une raison pour perdre le contrôle. Même si l'envie était vraiment tentante que faire flamber son uniforme tout neuf, sa baguette et… Guenièvre bu lentement son verre d'eau pour essayer de se détendre. Comment pouvait-on se vanter à ce point de son argent ou de sa "noblesse familiale" ? La famille ne faisait pas notre valeur, seules nos actions comptaient, elle en était persuadée. Sinon, la vie serait vraiment trop injuste. Elle trouva la remise en place énergique du directeur de maison des Poufsouffle très justifiée. Qu'il se taise ! Le professeur avait vraiment l'air jeune, et elle se prit à observer les autres. Le professeur Rogue était reconnaissable entre tous puisqu'en tant que directeur, il commençait son discours. Elle n'apprécia pas vraiment ce qu'il dit des Moldus. Les moldus avaient la même faculté à bien se comporter que les sorciers puisqu'encore une fois, ça ne venait en rien de la famille ou des pouvoirs magiques. On pouvait tous choisir de respecter les autres et de s'y tenir. Puis, elle ne s'attendait pas à ce qu'un professeur, le directeur qui plus est, même s'il était l'ancien directeur de Serpentard, fasse une différence entre moldus et sorciers. La fin de son discours et son "Bonne année scolaire" on ne peut plus morne et dénué d'enthousiasme ne contribuèrent pas vraiment à changer la balance. Elle était un peu déçue.

Elle se rabattit sur les plats et se servit une généreuse portion de filet mignon en croûte accompagné de pommes de terre sautées. Le voyage en barque lui avait donné faim ! Elle se tourna de nouveau vers son préfet et écouta sa réponse avec attention avant d'avaler et de demander :


"Mais c'est une entité magique importante, non ? Je veux dire, même s'il se fait vieux et qu'il est toujours bizarre, il est pas fou donc… Il ne s'est pas passé que des choses très joyeuses ces dernières années alors, c'est justifié ses histoires ou pas ?"


Parce que ce n'était pas une perspective très rassurante ! Son père l'avait tenu assez à l'écart de tout ce qui se passait dans le monde magique mais n'étant pas non plus cloîtrée, elle se rendait bien compte que des choses arrivaient. Elle n'avait pas eu le droit de sortir seule assez longtemps à cause de la guerre loups-garous/vampires et s'était des fois sentie bizarre l'année précédente. Bien que le sujet n'ait jamais été évoqué, il lui était arrivé de subtiliser la Gazette du Sorcier de son père et elle était au courant pour la faille temporelle. Quand aux morts-vivants… Tout à fait impossible de ne pas savoir, son père était devenu paranoïaque. Même les informations moldues qu'elle avait vu chez sa mère laissaient voir des situations bizarres et sordides qui ne trouvaient leurs explications que dans le monde sorcier. Par exemple, elle n'aurait pas aimé faire sa rentrée l'année précédente. Des tas de moldus avaient été tués le premier septembre à Londres. Heureusement que sa mère habitait en Irlande !




Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 538
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Oct - 15:53
Les élèves commençaient enfin à se calmer... un peu. Merlin que ce banquet était bruyant ! Severus n'en croyait pas ses oreilles : "Hé ! Passe moi ça là-bas" ou encore " vache que c'est bon !''... On entendait même des gens un peu plus vulgaire : "Putain, ils rigolent pas avec la bouffe ici ! ", et puis les soutenus : "Nom d'un sorcier, les repas sont fameux. Je n'en crois pas mes papilles !" . Ils ne s'arrêteraient donc jamais ?! Alalala... en même temps c'était une école. Severus lui-même avait été comme cela .... presque. Depuis que Lily l'avait rejeté après son acceptation dans les rangs du Seigneur des Ténèbres, il s'était complètement métamorphosé, et ne réagissais plus, ou presque plus. Ne faisait plus de tord à qui que ce soit... bref... il était devenu "la victime du château" comme l'appelait si bien James et Sirius... bande de poules avariés tiens ! Il commença son assiette, mine de rien, ça creusait les débuts d'années. Et puis... Oh ! Mais c'est pas possible, même les profs ? Ah ! Bon dieu ! Il regarda chaque prof, un à un... les dévisageant... puis reporta son attention sur le plat fameux...

Le dessert arrivait, et Severus lâcha un peu son silence tendu. Il se tourna vers Lupin, madame s'entend, assise à côté de lui :

"-Dîtes-moi Amélia... qu'avez-vous préparé de beau pour vos cours cette année ? Dire que l'on laisse passer l'histoire de la magie derrière d'autres matières... c'est incroyable, et j'aimerai le changer croyez moi, mais le Ministère ne rigole pas avec ça... "


Est-ce convainquant ? Aucune idée, mais Mme Lupin nous éclairera sûrement !


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 688
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Oct - 20:02
J'étais encore passablement hors de moi. Je n'en revenais pas de tant d'arrogance, d'irrespect, de manque de savoir vivre ! Certes, le fait que la victime soit mon enfant ajoutait à mon insulte, mais je n'en revenais aussi pas qu'une telle chose puisse arriver au sein de Poudlard. Pourquoi les gens étaient si méchants ? Il me semblait qu'après toutes les épreuves que la communauté sorcière avait vécue, les sorciers et sorcières devraient s'unir ... s'entraider et ce malgré leur sang ou leur race. Merde ! On avait faillit mourir à plusieurs reprises depuis ces dernières années. Le Seigneur Maliria, le géocroisseur, la guerre entre les vampires et les loups-garous, les morts-vivants et la faille temporelle ... Tous avaient été victimes de ces évènements, TOUS ! Sorciers, Moldus, Loups-Garous, Vampires, Sangs-Purs, Sangs-Mêlés, Mangemorts, membres de l'Ordre du Phénix ... TOUS. Personne n'avait été épargnée. Et il y avait encore des gens pour se montrer imbéciles et surfaits. Ça me dépassait. Carrément. Ces histoires me puaient au nez. Littéralement.

Je fulminais à ma place, piochant dans mon assiette comme s'il s'agissait d'un terrain de construction. Remus avait beau tenter de me calmer, je ne voulais rien entendre. Je martelais mon assiette en "roarant" férocement. Ne calmais pas un membre de la famille Potter qui voulais, han !

J'allais manger rageusement un bout de carotte quand Severus s'adressa à moi. Ho, han ! Il me vouvoyais !? Moi ? Une de ses meilleures amies ? Il voulait rire de moi ou quoi ? Han ? Je tournai la tête dans la direction de mon meilleur ami; ouais, il était mon meilleur ami parce que Sirius était mon frère de coeur, vous savez ?; et je lui dit d'un ton bourru :


" Arrêtes de me vouvoyer, han ! Tu le fait exprès ou quoi ? Dit ? Fait pas ta grosse tête, Sevy, han ! Ça fonctionne pas avec moi, tu sais ? "

M'énervais ! Je "roarai" à nouveau avant de laisser tomber ma fourchette dans mon assiette dans un "cling" sonore. Je n'avais pas faim. J'étais trop en colère et trop insultée pour manger. Il valait mieux que je discute avec Severus de l'histoire de la magie. Il avait eu une bonne idée de m'en parler, han. Je lui dit donc :

" Depuis quand le Ministère de la Magie met son nez dans les affaires de Poudlard ? Han ? Tu est le Directeur, à toi de choisir ce qui importe ou pas. Le Ministère n'a rien à voir la dedans, ne me racontes pas d'histoires. Puis, si c'était le cas, la Ministre de la Magie c'est Aetha, han ! C'est ta nièce et en plus de ça, tu l'as élevée comme ta fille à cause que Sirius était injustement à Azkaban et tout ça ... viens pas me dire que si le Ministère de la Magie mettais son nez dans Poudlard, ce qui n'arrivera pas, que tu ne pourrais pas faire arrêter ça facilement "

Seigneur. Il me prenait parfois pour une idiote ! M'énervais ! Fallait pas me chercher là, moi j'étais pas contente, vous savez ? Je repoussai mon assiette et j'ajoutai :

" Je vais voir les lieux de réunions magiques, les biographies de Albert le Grand, Gilles de Rais, Nicolas Flamel et Pierre de Lancre. Je verrai aussi le rôle du Sabbat dans la magie en faisant le parallèle avec la secte vampirique et la Sorcellerie et les rituels agraires aux XVIe et XVIIe siècles "

Ça faisait le tour de mon programme. Intéressant, non ? Mes yeux se posèrent brièvement sur mon fils, qui ne mangeait pas plus que moi. Je dut me retenir à dix mains pour ne pas me lever et aller le consoler. Donovan Lasher allait passer une bien mauvaise année avec moi, vous savez ? Il était bien mieux de marcher droit ! Moi, injuste ? Moi, me mettre sur le dos d'un individu ? J'étais une Potter, han ! Comme si nous, on faisait ça ! M'enfin. Aussi bien ne plus rien ajouter pour ne pas me "caler" moi-même.




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 538
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Oct - 11:39
Mouhahahaha ! Que c'était bon de voir rager Amélia. C'est une des rares choses qu'apprécie Rogue. Il sourit, avec un petit rire grave. "Arrêtes de me vouvoyer !" Hahaha ! Elle était forte. C'était Amélia d'un côté ! Il reprit avec un léger sourire :

"-Oh c'est bon, fais pas ta vache pour un élève ! Oh ! On rigole tu sais ? "han" ?"


Autre chose, imité Amélia était littéralement drôle ! M'enfin, les passe temps de Severus était souvent déplacés, mais tant pis, c'était drôle, c'est ce qui importe !

"-Amélia, si j'avais le pouvoir de choisir, je t'assures que je le ferai. Mais Aetha n'est pas non plus très "familiale" avec moi... et puis, elle fais son boulot merde ! C'est à elle de choisir et de toute façon, imaginons que je choisisse de mettre ta matière devant une autre, certes c'est possible, mais imagines un peu les ramassages au B.U.S.E et .A.S.P.I.C ! C'est pas moi qui fait les sujets ! Comprends moi... Et puis... oui, le ministère vient mettre son nez dans nos affaires. Regarde, on attend un membre du département je sais plus combien dans le mois d'octobre pour savoir si il n'y a rien d'anormal, à cause des récents événements. Mine de rien, ils viennent se fourrer chez nous. Et puis ensuite ce sera un inspecteur, et après ils remplaceront les profs... c'est des vicieux !"


Il écouta le programme, chargé tout de même, de l'histoire de la magie cette année... Nicolas Flamel... il avait eu de grosses emmerdes avec lui quand Potter, le plus connu du nom, était en première année... et dire que ce gosse l'avait pris pour le coupable... ridicule.

"-Bon, très bon programme ! Les rituels agraires du XVIe sont si importants que ça ? J'ai toujours entendu dire que ceux du XVIIe étaient bien plus impressionnants et importants... tu vas pouvoir m'éclairer !"


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amélia Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 688
Age du perso : 42
Fonction : Professeur d'Histoire de la Magie
Directrice de Serdaigle
Patronus : Pie Bavarde
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Oct - 22:07
Huh huh huh, ouais ouais on rigolais, han ! Merlin qu'on avait du plaisir ! Sortons les chapeaux, les guirlandes, les flutes qui faisaient pouet pouet et les confettis, han ! Yiiiiiiii ! Je lançai un regard torve à mon meilleur ami avant de lui foutre une claque sur le bras. Il avait finit, oui ? Pourquoi il riait de moi ? Dites ? Oui, oui, il riait de moi ! Fallait pas me prendre pour une idiote, vous savez ? Il riait de moi, oui. Regardez son air, han. Il riait de moi ! Je ne put, cependant, m'empêcher de pouffer légèrement. Severus avait un humour particulier, han. J'aimais son humour, moi. James disait que Severus était une tête de porc, mais je n'étais pas d'accord. C'était pas vrai. Severus était intelligent, perspicace, gentil, serviable, généreux, courageux ... il fallait juste savoir comment le prendre, vous savez ? James et Sirius avaient fait tout un drame quand je leur avait dit que j'aimais bien Severus, qu'il était mon ami ... ils avaient crut que j'étais amoureuse de lui, han ! Mais ... mais ... non ! Pas du tout ! C'était mon ami ! Et là, ils s'étaient mit dans la tête que Severus m'avait droguée Oo N'importe quoi. Severus ne m'avait pas du tout droguée. Si c'était le cas, je m'en serais rendue compte. Non ? En tout les cas !

Je poussai un grand soupire avant de ramener mon assiette à moi. J'avais faim, finalement. Rire ouvrait un peu l'appétit. Trouvez pas ? J'écoutai Severus me parler du Ministère de la Magie et roulai un peu les yeux avant de "roarer" et de dire :


" Mais han ! Depuis que Ombrage est venue mettre son nez ici, le Ministère se croit tout permis. Tu penses qu'ils feront comme chez les Moldus ? Dit ? Qu'ils voudront faire un genre de département d'éducation ? Dit ? Parce que ... faut pas ! On n'aura plus de liberté et tout ça et la liberté nuit à la connaissance. Tout le monde sait ça, han, même les Ministres. Et Aetha, je comprends pas pourquoi elle n'est pas plus familiale .. peut-être parce que tu n'as pas voulu qu'elle épouse Augustus ? Han ? Mais là, ils se sont mariés ... ça devrait régler le problème et tout ça. Et travail ou pas, Aetha est intelligente, elle peux pas laisser le Ministère venir mettre son nez ici. C'est elle qui dirige quand même et ... tu veux que je lui parle ? Si je lui parle, elle écoutera han .. oui, vais lui parler"

Hum, hum. Aetha allait entendre raison, vous savez ? C'était essentiel. Puis, de toute manière, nous n'en étions pas encore là ? Non ? Je mangeai mon bout de carottes et ajoutai :

" Pourquoi ? Pourquoi les gens continuent d'être méchants ? Après le Seigneur Maliria ? Après le géocroisseur ? Après la guerre ? Après les morts-vivants et Cigodan Dumbledore ? Pourquoi ? Pourquoi est-ce que les gens continuent de se centrer sur les différences au lieu de s'unir ? Dit ? On a tous faillit mourir, han ! Tous ! Tout le monde, plusieurs fois et on continues de voir des gens en juger d'autres, en détester d'autres ... et han ! "

L'humanité ne comprenait rien. C'était décourageant. Je posai ma fourchette sur la table en proie à une idée ... sensationnelle ! Oui, oui ! Je posai la main sur le bras de Severus, le regardai avec un air assuré et "j'ai une idée de génie" et lui dit :

" Éliminons les maisons ! Les maisons de Poudlard, han ! Elles maintiennent les préjugés, les écarts, la haine ... on les élimines, Severus ! "

Idée de génie ! J'était super intelligente ! Vi vi ! J'affichai un immense sourire et me remit à manger de manière enjouée. Alors là ... c'était vraiment une excellente idée ! Tout en mangeant, j'expliquai :

" C'est vrai que les rituels agraires du XVIIe sont plus importants au point de vue historiques ... cette époque est plus florissantes, plus excitantes ... mais dans l'histoire, il faut commencer par le début. Pour savoir où l'on va, il faut savoir par où nous sommes passés, non ? On ne peux pas parler de l'invention de la roue sans avoir parlé de celle de l'outillage. Puis, ce n'est pas parce que ceux du XVII siècle sont plus impressionnants qu'ils faut mettre les autres de côté. Au XVI siècle, il ne faut pas oublier que l'image de la sorcière se constitue lentement dans l'esprit des Moldus, grâce à l'établissement ou le renforcement de significations particulières de la sorcellerie, han. Au travers ces significations, la sorcellerie est vue comme une menace sociale et religieuse qui ... "

Bla bla et bla. Severus m'avait activée là han. Il ne fallait pas me lancer sur un sujet, vous savez ? Avait-il fait ça pour que j'arrête d'être de mauvaise humeur ? Dites ? En tout les cas, je parlais et parlais et parlais, parlais, exposant mon cours et bla bla bla et bla.




--------
Petite soeur de James Potter
Épouse de Remus Lupin
Mère de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-mère de Isac & Sarah Rogue
Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Serdaigle
Et ... une pie bavarde inlassable qui ne se taie jamais même quand elle dort !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Severus Rogue
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 538
Age du perso : 46 ans
Fonction : Directeur de Poudlard
Patronus : Biche
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Oct - 4:17
Severus fit une petite moue, c'est vrai que depuis que la pouf du Ministère était venue... il n'y avait eu que des problèmes dans les rapports Poudlard - Ministère... mais que voulez-vous ?

"-Franchement, ça ne m'étonnerai pas... vu les adeptes de l'ordre et de la discipline qu'ils ont là-bas, un département sur l'éducation ne leur serait pas de refus... Et puis Aetha, même si elle a fini par se marier à Augustus, reste plongée dans son travail, et c'est bien d'ailleurs, mais si le Ministère doit mettre son nez chez nous, elle ne dira pas non crois moi..."


Aetha avait beau être gentille, intelligente, douée et sociale, elle n'en demeurée par moins travailleuse, et en cela, elle fera tout ce qu'elle jugera bon pour le ministère... d'un côté c'est bien, elle s'implique dans son travail, mais d'un côté c'est mal, elle ne voit pas les besoins des autres... m'enfin bon, on verra bien.

"-Si les gens sont méchants, c'est qu'ils ont une raison, fausse assurément, mais on ne peut pas tout contrôler... et puis, après ce que l'on a vécu, qu'est-ce qui peut être pire ? Un nouveau seigneur des ténèbres ? Hahaha !"


Severus fut vraiment étonné quant à la question d'Amélia sur l'abolition des maisons de Poudlard...

"-Heu... c'est vrai que ça rendrait tout le monde unis... mais est-ce que c'est le bon choix ? Les gens se mélangeraient pas de toute façon, tu ne crois pas ?"


Des serpentards avec des Gryffondor, on aura tout vu... Amélia était partit dans un discours, bavarde comme elle est, jamais elle ne s'arrêterai...

"-Oh oh oh... je t'arrête ici ... j'ai déjà eu ces cours, pas besoin de tout me refaire. Je voulais juste avoir une précision."

Ah, ça faisait du bien quand ça s'arrêtais, vous trouvez pas ?


Severus Tobias Rogue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garett Ambertis
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 82
Age du perso : 21 ans
Fonction :
* Ex Batteur pour les Catapultes de Caerphilly
* Vendeur chez Jouville l'Apothicaire

Patronus : Âne
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Oct - 10:29
Le jeune Garett, qui était en train de manger calmement tout en plaisantant avec ses copains, reporta son attention sur Guenièvre Lakers. Elle était peut-être jeune mais il ne fallait pas oublier qu'elle était une Serdaigle ! C'était donc dire qu'elle avait suffisamment d'intelligence pour savoir qu'une partie des paroles du Choixpeau devaient être vraies. Bien, une partie ... Avec les années, les anciens avaient tous appris que ce que disait le Choixpeau était toujours vrai en totalité. Parfois, c'était tiré par les cheveux, un peu beaucoup parabolé et il fallait vraiment chercher et interpréter les choses. Cependant, il y avait toujours un immense fond de vérité dans ce que le couvre-chef leur annonçait. Comment, dans ce cas, ne pas trop effrayer la fillette sans lui raconter n'importe quoi ? Le but ici n'était pas de faire partir les premières années en peur ! Vous voyez la scène, des "bleus" qui hurlaient en courant un peu partout ? C'était une chose possible ... Garett bu une gorgée d'eau pour réfléchir au meilleur moyen de dire les choses puis il redéposa son verre sur la table.

" C'est vrai que le Choixpeau est doté d'une intelligence magique impressionnante. C'est Godric Griffondor qui a lancé un enchantement sur un de ses chapeaux. Les fondateurs cherchaient un moyen neutre et à la fois juste pour effectuer les répartitions. Le Choixpeau Magique est donc né ainsi, dans les grandes lignes. Certains racontent que c'est Rowena Serdaigle qui a eu l'idée. Griffondor faisait presque tout ce qu'elle voulait ... apparamment qu'il en était amoureux. L'histoire ne dit pas s'il a finit par se déclarer "

Garett tendit la main pour prendre la carafe d'eau et versa encore un peu de liquide dans son verre. À la table des Professeurs, le Professeur A.Lupin semblait s'être remise de ses émotions. Elle jacasait comme une pie avec Rogue. Dire que ces deux là avaient le même ancêtre commun ! Suspect C'était quand même incroyable, non ? On ne dirait pas en les voyant. Rogue était froid, il avait l'air bête ... bref, il n'était pas le genre à rire, à s'amuser ou à montrer un signe d'enjouement. Amélia Potter Lupin, par contre ... elle sautillais, trépignais, jacassais, souriait, s'énervais ... une sauterelle sur la potion énergétique. Alors, que ces deux là aient, comme ancêtre commun, Rowena Serdaigle; oui oui LA Rowena Serdaigle, était assez ... surprenant. Rogue descendait de la fille de Serdaigle; Gabrielle; et de Edward Prince. Le Professeur A. Lupin descendait du fils de Rowena; Alexandre; et d'une des jumelles de Griffondor ... Garett ne se souvenais plus trop laquelle. Enfin. Tout ça n'avait pas d'importance hormis le fait de lui donner un peu plus de temps pour réfléchir à comment présenter les choses à Guenièvre. Après quelques moments de réflexion, Garett dit :

" Le Choixpeau, depuis quelques années, semble s'être trouvé un don de divination. Plusieurs choses qu'il annonce deviennent vraies. Je ne peux pas te le cacher, de toute manière, tu entendras des rumeurs dans les couloirs ... Il arrive que le Choixpeau frappe dans le mille, mais souvent ses paroles sont interprétables de plusieurs façons. Ça ne veux donc pas vraiment dire qu'il y aura un genre de groupe de sorciers noirs qui vont nous empoisonner ou nous attaquer ... mais ça veux dire que nous devons être prudents et encore plus nous unir entre nous "

C'était pas trop mal, ça ? De toute manière, il ne pouvais plus rattraper quoique ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» Le meilleur joueur "Étranger" des années 2000 en Ligue 1 ?
» Banquet de début d'année - Ouvert à TOUS [Terminé]
» Tracy CHAPMAN
» Pour comparer.
» HAITI AND THE CRISIS OF DEMOCRACY 2000-2001

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: La Grande Salle-
Sauter vers: