:: Entre les murs :: Les Salles de Cours :: Les Cours Obligatoires :: DCFDM Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Septembre 2000 :: Les décharneurs ::

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 524
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Sep - 20:15
2 septembre 2000

La journée venait à peine de se lever. Bien, à peine. Pas vraiment. Il y avait déjà trois heures que le soleil s'était levé. Il était donc 10h00 du matin. Cependant, pour moi, la journée venait à peine de se lever ! Pourquoi ? Devinez ! Amélia avait, pour une deuxième nuit consécutive, jacasser presque toute la nuit ! Cette fois, elle s'extasiait devant les nouveaux étudiants et le fait qu'elle avait très hâte de leur apprendre de nouvelles choses et tout ça. J'avais passé une bonne partie de la nuit à lui dire "hum hum, oui ... chérie, oui ... hum hum ... que dirait tu de dormir ?", jusqu'à ce qu'elle se taise enfin aux environ de trois heures du matin. J'avais put m'endormir ... pour deux heures trente ! Oui, parce que ma femme s'était toujours levée à l'heure des poules; c'est-à-dire entre cinq heures et cinq heures trente du matin. À vrai dire, elle se levait régulièrement à cinq heures moins le quart ... mais ce matin, elle avait fait la grasse matinée ! Quelle chance ! Habituellement, elle me laissait dormir mais pas ce matin. Non, ce matin, elle m'était pratiquement sauté dessus en s'exclamant " bonjour, c'est le matin han ! C'est la première journée de cours, Remus, iiiiiiiiiiiiii suis si excitée, han !" et moi de lui répondre " j'avais pas remarqué, chérie ". Ha Merlin ! Bref, j'avais bien envie de retourner dormir !

J'étais assied depuis un bon moment à mon bureau, attendant mes étudiants. La journée allait être longue ! J'en était à mon sixième thé et espérait ne pas devoir aller aux toilettes à tout les dix minutes ! Un léger sourire marqua mes traits fatigués et je portai pour le énième fois ma tasse à mes lèvres. Je reposai ensuite ma tasse et me penchai sur mes parchemins. Je repassai mes notes, tentant de me concentrer à la tache. Et si je versai une potion de sommeil dans le thé de Amélia, lors de la prochaine rentrée scolaire ? Merlin, pourquoi je n'y avait pas pensé avant ! De nouveau, un sourire se glissa sur mes lèvres et je tendit la main en direction de mon encrier. Je prit ma plume et ajoutai quelques commentaires sur mes parchemins. Il y avait toujours quelques petits trucs à ajouter. Je réfléchit quelques secondes avant de reposer ma plume. J'avais tout. Pour le moment.

Je me levai et marchai jusqu'aux fenêtres de ma salle de classe. Je m'arrêtai devant la fenêtre au dessus de laquelle trônais un squelette de Dragon. Morbide, vous dites-vous ? Pas plus que les squelettes humains des cours de biologie. J'enfonçai les mains dans mes poches et regardai dehors. Le parc était vide. Tous les élèves avaient des cours aujourd'hui. Les périodes libres viendraient bien assez vite ! Un hibou passa devant la fenêtre et se dirigea en direction de la volière. Je regardai l'oiseau voler, attendant l'arrivée des étudiants. Ils ne devraient plus tarder, d'ailleurs. Inconsciemment, je me mit à jouer avec les Mornilles que contenaient mes poches. Il s'agissait d'une vieille manie que je trainais depuis mon adolescence. C'était relaxant et cela m'aidait à me perdre dans mes pensées.




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 2 Sep - 7:46
Invité
10H ce matin, Tom était complètement fatigué, il n'en pouvait plus. Comme d'habitude, les étudiants de sa génération, de serpentards, faisaient une fête sympathique dans une salle abandonnée des cachots, en invitant tout les 7ème année, la nuit avait été très longue, mais amusante ! Il avait... en fait non, il n'avait pas dormit. Bref, le chaos pour son premier cours : défenses contre les forces du mal... Aie !

Il était accompagné d'un autre serpentard, qui lui, était plein de vie ce matin, il parlait, et parlait et AAAAHHHH ! Tom croyait devenir fou, il était heureux de retrouver le professeur Lupin, qui lui était calme. Tom entra dans la salle, en poussant l'autre serpentard, lui faisant signe qu'il en avait ras-le-bol de ce qu'il disait.

Il prit place comme chaque année au 4 ème rang, à droite, prêt de la fenêtre. Il salua le professeur :

"-B'jour Monsieur."

Ce que fit quasiment tout les élèves rentrant dans cette pièce. Tom sortit son bouquin, et l'ouvrit à la page des matières, restant planté là, il ne bougea plus, exténué.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ SERDAIGLE +~
Nombre de messages : 553
Age : 22
Age du perso : 17 ans.
Fonction : Poudlard/7ème année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Sep - 9:03
Comme nombre de ses camarades de première année, Guenièvre était excitée à propos de son tout premier cours à Poudlard. Elle-même cherchait une occasion d'utiliser enfin sa baguette flambant neuve, visiter le château, retrouver les quelques personnes qu'elle avait rencontré dans le train, découvrir les professeurs… bref, tout le contraire des autres Serdaigles qui ne semblaient avoir qu'une idée en tête : apprendre beaucoup et le plus vite possible. Mouis, très peu pour elle. Apprendre c'était bien mais elle avait d'autres objectifs dans la vie ! Elle ne savait pas encore trop lesquels, mais ce n'était certainement pas rester penchée sur des livres !


Toutefois, elle était très enthousiaste pour ce premier cours. 10h, c'était tard ! Après le petit-déjeuner, elle avait prit ses affaires et était partie en exploration dans le château. Elle s'était pour l'instant limitée aux endroits fréquentés car elle ne voulait pas se perdre et arriver en retard à son premier cours, mais dès le week-end suivant, elle allait s'en donner à cœur joie ! Après avoir explorer la tour de Serdaigle de fond en comble, elle cavala donc jusqu'à la salle de Défenses contre les Forces du Mal puisqu'à ainsi se promener, elle avait failli être en retard. Elle avait du courir vite car elle arriva finalement dans les premiers. Elle entra un peu essoufflée, salua le professeur Lupin (l'un des seuls qu'elle avait repéré, mais c'était lui qui lui avait mit le Choixpeau sur la tête la veille) et alla s'installer au deuxième rang, rangée du milieu. Pas trop devant quand même mais bien placée pour écouter le cours et limiter les distractions qui ne manqueraient de l'assaillir. Elle sortit ses affaires et hésita devant sa chaise. Devait-elle s'asseoir comme les élèves plus âgés ou rester debout comme dans son école moldue ? Trente secondes lui suffirent pour décider qu'elle avait l'air ridicule, toute seule debout au milieu de gens assis et elle tira donc sa chaise pour s'asseoir et attendre le début du cours en regardant les choses que contenaient la salle. C'était vraiment un squelette de dragon ? Il avait sans doute été réduit pour tenir ainsi devant la fenêtre, mais l'envergure de ses ailes restait malgré tout impressionnante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frank Gillis
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 86
Age du perso : 18 ans
Fonction : Étudiant à l'institut supérieure de laboramagie
Patronus : Bison
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Sep - 18:07
Ce matin, un des meilleurs cours à l'horaire : Défenses contre les Forces du Mal. Par conséquent, pas de temps à perdre dans les couloirs. Le jeune homme s'était donc levé tôt ce matin là. Pas que le cours du Professeur R.J Lupin était particulièrement de bonne heure, mais il voulait avoir le temps de faire "son entraînement". Par "entraînement", il voulait dire faire quelques "pomps" avant de passer prendre une bonne douche. La suite de l'entraînement matinal consistait à cerner les filles faciles qu'il pourrait faire marcher. Déjà, il y en avait quelques unes à Serpentards. Le gros de la récolte allait, cependant, se trouver parmi les Poufsouffles. Elles étaient si idiotes qu'on les auraient dit sans cervelle. Bien, cette phrase n'était pas bien loin de la vérité ! Frank avait donc prit des notes mentales concernant quelques filles de Serpentard, avait jugé bon de laisser tomber pour une d'entre elles; son père étant trop bien placé dans la société sorcière; puis il avait ramassé ses effets personnels avant de sortir de la salle commune.

Le chemin pour se rendre à la salle de classe de Défenses contre les Forces du Mal était assez long. Il fallait, effectivement, traverser la moitié de l'école pour se retrouver devant un immense escalier en calimaçon menant vers une des tours du château. Par la suite, il fallait grimper les soixante marches qui nous séparaient de la classe. Oui, soixante. Frank les avait compter quand il était encore en première année. Dès lors, il s'était mit à pester à chaque fois devant la stupidité des fondateurs de Poudlard. Effectivement, pourquoi ne pas avoir fait des escaliers magiques partout dans l'école, au lieu de se contenter de ceux centraux ? D'accord, les escaliers centraux étaient quelque chose ! Ils étaient immenses, longs et particulièrement sinueux. Mais quand même ! Ce n'était pas une raison pour les faire suer ailleurs dans Poudlard !

Frank en était à son soixantième jurons quand l parvint au haut de l'escalier. Il ne restait plus que quelques pas et il serait dans la salle de classe. Ce fut avec un nouveau juron qu'il fit ces quelques pas avant d'entrer dans la salle du Professeur R.J Lupin. La salle de classe avait toujours dégagée un certain mystère avec ces décorations venues de divers pays du monde. On pouvait même apercevoir des têtes d'indigènes rétrécies. Frank s'était toujours demandé si c'était des vraies et, surtout, pourquoi Lupin les avaient achetées ? Acheter ce genre de trucs ne semblait pourtant pas son genre ! Ce n'était probablement pas lui qui en avait fait l'achat ... mais pourquoi les lui avoir donnée ? Bref, le Serpentard s'était toujours posé ces questions sans jamais oser les poser. Pourquoi ? Parce qu'il ne tenait pas à questionner un sale loup-garou ! Comment il le savait ? Rogue en avait vaguement parlé, de un. De deux, parce que Frank était un vampire et que, pour un vampire, les loups sentaient le purin de sombral. Voilà pourquoi il le savait. Le Vampire Sabbat s'installa donc tout au fond de la classe, comme il le faisait en histoire de la magie.


Bonjour Professeur " dit-il d'un ton lointain et fort peu intéressé

Il était poli, sans plus. Inutile de fraterniser plus avec un loup-garou. Frank le saluait parce qu'il était son Professeur, point. Mais, au fond de lui, il prenait Lupin pour un imbécile qui méritais d'être pendu. C'était assez clair, non ? Frank tourna la tête vers Tom Miles et décida de le saluer. Après tout, ils allaient travailler ensembles, cette année. Pour ce qui était de la jeune de première année, elle ne méritais pas son attention ... pour le moment. Parce que, comme toutes les autres, il allait la faire flipper ! Ce n'était qu'une simple question de temps.

" Salut, Miles "

Voilà, les salutations étaient faites. Frank en profita ensuite pour sortir ses livres de son sac et se préparer pour le cours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 11 Sep - 18:33
Invité
Tom, assis en travers de sa table, parlait avec une copine qui se trouvait au fond de la classe, non sans gêne. Personne, ou presque, ne gênait Tom, et un professeur était loin de ça. Oui Tom aimé défier l'autorité, c'était son frère qui lui avait appris, d'abord sur les parents, ensuite sur les adultes en général, enfin aux professeurs, et pour finir à tout le monde, forces du mal y compris. En même temps, ça avait du bon quand même ! Mais, évidement, ça ne laissait pas une bonne impression de vous. Qu'importe, Miles finirait soit à Azkaban, soit mort, soit Mangemort ou soit chercheur de magie noire, alors qu'il se fasse bien voir, ça lui passait au dessus de la tête !

Encore, et encore des personnes entraient... c'était lassant les débuts de cours. Et souvent le cours en lui même. Tiens, une première année... Lakers non ? Tom la regarda, puis avec un ton, il faut dire, assez flippant, il lui fit :

"-Bonjour Lakers, alors, premier cours ? Pas trop dur d'être pris pour une autre par le Choixpeau ? Je parie que tu ne sais même pas avec qui il t'a comparé ?"


Pour tout dire, Tom non plus n'en savait rien. Mais qu'importe, le but était de l'intimider, c'était toujours très plaisant de voir les premières années en panique. Au passage, Tom savait très bien que Lakers n'était pas de ce style, mais bon, au pire, qu'est-ce qu'il y perdait ? C'était pas elle, une gamine de 11 ans, qui allait le défier ?! n'importe quoi !

Tiens, voilà Gillis, Franck de son prénom. Il passa à côté de Tom, le saluant, Tom apprécia :

"-Salut Franck, bah viens là si tu veux."


En tirant la chaise à côté de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ SERDAIGLE +~
Nombre de messages : 553
Age : 22
Age du perso : 17 ans.
Fonction : Poudlard/7ème année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Sep - 6:24
S'étant relevée pour préparer ses affaires, Guenièvre sortit son manuel de Défense contre les Forces de Mal, le posa sur la table puis débouchonna sa bouteille d'encre avec précaution. Telle qu'elle se connaissait, elle allait encore en mettre partout ! Elle avait beau s'être entraînée durant l'été, l'usage d'une plume pour écrire la laissait immanquablement avec des tas de tâches sur ses doigts et ses parchemins. Pff. Comme elle avait également une méchante tendance à sucer son stylo quand elle réfléchissait, on pouvait aussi se demander dans quel état allait finir sa plume à la fin du trimestre. Enfin. Se concentrant, elle versa un peu d'encre dans l'encrier en coin de table puis referma sa bouteille, satisfaite ne pas en avoir mis partout. Elle allait la remettre dans son sac lorsqu'on l'apostropha.

Se retournant, elle découvrit un élève assez âgé de Serpentard. Si sa première phrase était gentille, le ton et la suite démentaient l'amabilité feinte. Il semblait que les rumeurs soient vraies : rien de plus agréable pour les Serpentards que d'embêter les premières années des autres maisons. Guenièvre ne répondit pas tout de suite, bouillonnant intérieurement. Baissant les yeux sur la bouteille d'encre qu'elle tenait toujours, elle prit le temps de la remettre soigneusement au fond de son sac et de fermer celui-ci. Des fois que la conversation prenne un tour trop désagréable, elle s'éviterait de faire perdre des points à Serdaigle en versant "accidentellement" son contenu sur la tête du si charmant garçon. Bien, maintenant, que c'était fait, elle avait le choix entre répondre et ne pas répondre. La seconde option lui effleura à peine l'esprit qu'elle ouvrait déjà la bouche.


"Parce que tu le sais peut-être ? Qu'est-ce que ça peut te faire ?"

Pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, même si le gars avait deux têtes de plus qu'elle. Qu'est-ce qu'il pouvait lui faire de toute façon ? Rien de grave, puisqu'elle avait l'autorité de son côté. Et honnêtement, qu'est-ce qu'elle y pouvait si le Choixpeau avait débloquer lorsque ça avait été son tour ? Elle était la première, peut-être qu'un an de vacances ne lui avait pas trop réussit ?




Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 12 Sep - 7:20
Invité
Ah ! Tom avait vu juste, Lakers avait du caractère, enfin une chez les pigeons. Pas trop tôt !
Bon, elle manquait de crédibilité, pas assez... pas assez imposante, mais ça viendrait.
Il regarda la jeune fille, et lui montra le professeur Lupin :

"-Moi non, mais, je me suis dit que toi, tu aimerais savoir. Par contre, M.Lupin, il le sait lui, c'est sûr."


Son ton était redevenu sympathique. Il marqua une pose, comme à son habitude, et il continua :

"-Lupin ne mord pas, enfin... il parait, tu devrais lui demander. Peut-être que tu en apprendrais plus."


Il se replaça contre la fenêtre, le soleil lui tapant dans le dos. Il sortit sa baguette, et la posa délicatement sur sa table. Apparemment, Franck n'avait toujours pas pris sa décision...
Il reporta son attention sur Guenièvre lakers. Allait-elle prendre son courage à deux mains ? Tom se posa une question quand même... est-ce que Lupin sait au moins ? Et puis... avec qui l'avait-elle confondue ?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garett Ambertis
~+ CIVIL(E) +~
Nombre de messages : 82
Age du perso : 21 ans
Fonction :
* Ex Batteur pour les Catapultes de Caerphilly
* Vendeur chez Jouville l'Apothicaire

Patronus : Âne
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Sep - 13:09
La Défense contre les forces du mal était une matière intéressante ... pour ceux qui voulait apprendre à combattre les créatures féroces. Ce n'était pas le cas du jeune Garett Ambertis. Lui, les combats et les affronts avec les diverses créatures des ombres qui peuplaient notre monde, ce n'était vraiment pas son truc. Son truc, c'était plutôt le sport. Bon, d'accord ... le sport était un genre de combat, mais vous comprenez ce que je voulais dire ! Même si ses parents lui répétaient qu'ils allaient rater sa vie en voulant faire du Quidditch et que cette histoire était indigne de sa famille, il s'en balançait ! C'était peut-être même pour cela qu'il voulait devenir joueur de Quidditch professionnel. Pour faire enrager ses parents ! Bien évidemment, il allait choisir une voie universitaire ... pas que cela lui plaise réellement, mais on ne savait jamais. Puis, il désirait démontrer qu'il valait autant que sa "divine" soeur Olivia, qui elle voulait devenir avocate. Garett avait donc intérêt à assurer ! Même si son but dans la vie était autre. Oui, il adorait apprendre, il adorait les études, comme tout les Serdaigles ... mais son estime réduite le forçait à restreindre ses ambitions. Merci, Papa et Maman ! Vous avez fait un bon boulot. Vraiment.

Le jeune homme s'était préparé dans sa salle commune, avait dirigé quelques premières années dans les couloirs, puis, son sac sur l'épaule, il s'était dirigé en direction de la salle de classe du Professeur R.J Lupin. La classe se trouvais relativement loin et il lui fallut dans les dix minutes pour parvenir aux escaliers, qu'il grimpa sans grand effort, malgré le nombre de marches considérables. Il était un sportif, lui ! Il était plus en forme qu'il ne le paraissait. Garett, une fois en haut du grand escalier, marcha vers la classe et y entra. Bien peu de personnes s'y trouvaient encore, mais cela ne devrait tarder.

Tom Miles et Frank Gillis semblaient vouloir embêter la jeune Guenièvre Lakers, ce qui le fit soupirer. Merlin, ce que les Serpentards pouvaient être idiots ! Ils ne se cachaient même pas, en plus ! Et Miles qui faisait des allusions sur "l'état" de Lupin. Vraiment, il était encore plus idiot que tout les autres ! Garett se dirigea vers le bureau de Guenièvre et posa son sac sur le bureau à côté d'elle. Il allait faire son rôle de Préfet ... protéger les "bleus".


" Ça va, Miles. Laisses là tranquille "

Le Préfet de Serdaigle regarda son "collègue" Préfet de travers avant de s'asseoir à sa place pour sortir ses livres de son sac. Sans le regarder, il ajouta :

" C'est une très belle attitude de Préfet en Chef, ça, d'embêter les "bleus". Je vais demander à ce que le Directeur Rogue vous donnes une mention de félicitations "

Garett posa son encrier et ses plumes devant lui avant d'ouvrir son livre de cours. Sereinement, il entreprit de prendre un peu d'avance et de lire un ou deux chapitres avant que les choses sérieuses ne débutent. Si les Serpentards osaient encore chercher des Noises à Lakers, il allait devoir redoubler d'ardeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 12 Sep - 13:34
Invité
"Ça va, Miles. Laisses là tranquille "

Tom sourit, en se relevant, fixant Garett Ambertis... Haha ! ce pigeon était particulièrement intéressant ! Il se croyait tout permis, simplement parce que Monsieur Ambertis était un préfet... hé ben ! Quelle vie ! Cela avait le don d'énerver Tom, mais il s'abstenue de le montrer. Oui, il ne fallait jamais montrer son état. Même pas à Serpentard. Personne ne doit savoir ce que vous ressentez, ça peut vous faire perdre le contrôle de la situation.
Il répondit enfin, et dans un ton très "amical" à Ambertis :

"-Oh, bonjour collègue ! Hum. Je vois que tu prends à coeur ton état de préfet. C'est bien. Vraiment les Serdaigles ont de la chance de t'avoir. Pas comme les Serpentards avec moi n'est-ce pas ?"


Tom cru qu'il allait violer le règlement de Poudlard et jeté un sort sur son camarade... c'est vrai quoi ! Garett ne ferait pas le point contre lui... mais il s'abstenue de le faire, premièrement car il ne voulait pas être viré de Pourdlard, et deuxièmement, car il n'arriverait pas à calmer son envie d'utiliser la magie noire, et donc les sortilèges impardonnables. Donc, maître de sois-même et bon esprit en apparence était nécessaire.
Il répondit à Garett :

"-Tu sais.... Ne voit pas toujours le mal chez moi. Je ne suis pas le diable non plus. Je trouve que tu as trop de préjugé sur moi. Je ne faisait rien de mal, à part... à part essayer de permettre à Guenièvre, ici présente de comprendre la réaction du Choixpeau. Oui, Ambertis, car tu sais très bien, comme moi, qu'il n'était pas normal hier soir ! Et maintenant, si tu veux en parler à M.Rogue, je ne t'empêche pas hein, cours, vole... mais tu n'obtiendras rien du tout, car je n'ai strictement rien fait. Ah ! Et au fait, moi je suis préfet en chef comme tu dis, donc, si y'a une personne ici qui a le droit de signaler une erreur dans l'élection des préfets, c'est bien moi. Mais évidement, tu as le droit de protester."

Il marqua une pose, regarda Franck, avec un regard, qui seulement chez les Serpentards voulait tout dire : "Pff... c'est lourd !". Puis il reporta son attention sur Garett :

"-Et encore une fois, moi, je ne cherche pas des noises. Seulement à aider les "bleus" comme tu dis."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ SERDAIGLE +~
Nombre de messages : 553
Age : 22
Age du perso : 17 ans.
Fonction : Poudlard/7ème année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Sep - 2:26
A sa grande surprise, le ton de Miles lorsqu'il lui répondit avait changé. On ne pouvait pourtant pas dire que le ton avec lequel elle-même avait répondu soit très amical mais… lui prenait des intonations sympathiques. Hum. Guenièvre aimait bien se faire un avis rapide sur les choses. Les catégoriser. Ne plus en changer. D'accord, c'était très bête dans certaines situations, mais dans d'autres, ça aidait à prendre des décisions rapidement. Or le brusque changement de ton du Serpentard la déstabilisait. Voilà qu'il lui offrait de facettes de sa personnalité. Mais laquelle était la bonne ? Elle se décida pour la première. Lorsqu'on était vraiment sympathique, on l'était tout de suite. Ce qui signifiait que ce garçon ne l'était pas, qu'il était même hypocrite, ce qui l'énervait. Et que ses conseils… étaient peut-être pas des bons conseils. Elle ne saisit pas du tout l'allusion à la lycanthropie du professeur pour la bonne raison qu'elle n'était pas au courant et avait de plus d'autres chats à fouetter. Cette histoire de chapeau était-elle vraiment si bizarre ?


Elle fut tirée de ses réflexions pour l'arrivée du préfet de Serdaigle, Garret Ambertis. Il s'était montré très sympathique la veille et elle fut contente qu'il vienne s'asseoir à côté d'elle. Elle regarda la joute verbale qui s'instaurait entre les deux préfets avec un air neutre. Ce Miles… Ce qu'il disait sentait l'ironie et les menaces hypocrites à plein nez. Elle fut vaguement irritée d'être mentionnée en tant que "bleu". Charmant. Elle était la catégorie plus que l'individu ! Ca n'était pas méchant bien sûr, juste un petit peu énervant. Ce qui l'était vraiment par contre, c'était la manière dont Miles insistait sur la réaction du Choixpeau, disant l'"aider". Garret lui avait affirmé la veille que tout était normal et que le Choixpeau était bizarre depuis le début. Même si elle avait bien vu le malaise dans la Grande Salle, qu'est-ce qu'elle y pouvait ? Qui disait que c'était de sa faute à elle si le Choixpeau avait été un peu plus bizarre que d'habitude ? Elle se rassit en silence et tourna le dos aux Préfets, son enthousiasme pour le premier cours un peu douché. Elle s'était encore fait remarquée, et cette fois-ci ça n'était même pas sa faute !




Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 13 Sep - 11:10
Invité
J'avais dormis pour ma première nuit dans la salle commune des Poufsouffles. Cela m'avait fais bizarre de dormir loin de la maison, qui finalement ne se trouvait pas si loin que ça puisqu'on habitait sur l'île au milieu du lac noir. Je me levais vers sept heure le lendemain de la répartition. J'étais assez excitée par les cours que j'allais avoir au collège. Ca allait surement être différent de ceux que j'avais à l'école primaire. Et puis j'avais promis à James de tout lui raconter en détail.
Je m'habillais rapidement en faisant attention de ne rien oublier. Mon uniforme avait pris les couleurs de la maison Poufsouffle. Je regardais vite mon emploi du temps. Mon premier cours allait être le cours de Défense contre les Forces du Mal et ce cours c'était papa qui le donnait.

Je pris donc bien soin de ne pas oublier mon livre et sortis de la salle commune pour aller prendre un petit déjeuner dans la salle commune. Je pris bien le temps de manger. Après tout il était encore tôt et je n'avais cours qu'à dix heures. Mais j'étais vraiment excité par ce début de journée. J'étais impatient de voir à quoi ressemblait les cours à Poudlard. Car même si je connaissais bien le château, je n'avais jamais eu l'autorisation d'assister aux cours. Je regardais ma montre, il allait bientôt être l'heure. Je partis donc tranquillement en direction de la salle de classe. Cette dernière se trouvait dans une des tours du château. Je dû donc prendre les escalier du hall. Pour une fois, ils ne firent pas de mauvaises blagues et j'arrivais assez vite à l'étage qui menait à la tour où se trouvait la alle de classe. Après avoir monté les nombreux escaliers, je les compterais plus tard, j'arrivais devant la salle de classe. J'entrais dans la pièce et vis qu'il y avait déjà des étudiants de présent. Je saluais alors mon père.


"Bonjour pap..."

*Oups....*

Je me repris de suite, constatant mon erreur.


"Bonjour professeur Lupin."

Sur le coup, j'étais devenu rouge pivoine et je filai m'asseoir sans demander mon reste. Je trouvais une place juste devant Guenièvre Lakers et Garett Ambertis. Visiblement les Serpentars avaient trouvé une nouvelle victime, mais la jeune fille était défendu par le préfet de la maison Serdaigle. Ça on pouvait dire que même avec les évènements de l'an passé, les membres de la maison de Salazar Serpentar n'avaient pas changé. Jusqu'à maintenant, je n'avais pas eu à subir leur courroux et j'espérais ne jamais avoir à le subir. Et si jamais ça arrivait, je saurais quoi leur répondre. Après tout j'étais un méchant loup garou. Je commençais à déballer mes affaires, sortant mon livre, ma plume et mon encrier. Puis j'attendis sagement que le cours commence. Je regardais le dragon près de la fenêtre. J'ai toujours aimé ce squelette. Il faudrait qu'un jour je demande à mon père comment il l'a obtenu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 13 Sep - 11:48
Invité
Je déjeune en pleine forme aujourd'hui. Je prends le temps de regarder les nouvelles têtes. Je suis préfète en chef et son mon devoir d'aider les nouveaux. Je les repère facilement mais ils n'ont pas l'air d'avoir besoin de moi. Je cherche du coup Gabriel des yeux. Je ne le trouve toujours pas. Je soupire. Que peut-il bien faire. Il dois surement avoir fini de déjeuner. Je n'arriverai pas à le l'attraper celui là. Tans pis. Je remonte dans mon dortoir. Même si je suis déjà habillée et coiffée, je retourne dans la salle de bain,et je m'accroche les cheveux. Chose rare... Très rare... Mais bon, il faut innover. Je me maquille légèrement également. Je me regarde dans la glace. Si je n'étais pas obligé de porter cet uniforme, je me sentirai beaucoup mieux. Je ne comprend pas pourquoi, il faut absolument le porter. Mais bon, je vais en débattre. Je sors et attrape mon sac de cours. Je suis pas motiver... Je regarde mon emploi du temps. Défense contre les forces du mal. Bon sa va pour commencer la journée.
Nous avons une raison pour avoir échoué ici. D’être un généreux croyant maintenant. Il est ce qu’il y a de plus grand autour de moi. Il se lève, croyant, pour être plus grand. Il n’es pas plus fort, il ne le peut pas. Quand j’entends mon cœur qui l’appelle. A-t-il vu les ruines de mon monde ?

Je descends les escaliers avec lenteur. Je suis en avance. Je n'aime pas être en avance et en retard. J'aime être pile à l'heure. Je marche. Je me perds dans mes pensées. Beaucoup de sentiments m'envahissent soudainement. Marcher seule comme cela, me rends nostalgique et même pire. Quand j'arrive devant la salle de DCFM, la sonnerie me sort subitement de ma rêveries. Pile à l'heure comme toujours. J'entre dans la salle. Il y a déjà pas mal de monde. Des serpentards, des serdaigles et des poufsouffles. Mais où sont les gryffondors ? Le professeur Lupin et derrière son bureau. Je lui souris.
"Bonjour professeur !"

Je file m'assoir à une table libre. J'observe discrètement les nouveaux des autres maisons tout en sortant mes affaires. Le cours risque d'être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 524
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Sep - 22:33
Debout devant ma fenêtre, j'entendis les premiers étudiants arriver. Je me retournai donc dans leur direction et leur sourit aimablement. Il s'agissait de Tom Miles et de la jeune Gueniève Lakers. Je répondit à leurs salutations avant de retourner à mon bureau. Je poussai quelque peu les parchemins qui s'y trouvais avant de m'asseoir sur ma chaise. J'allais passer le temps restant à relire mes notes. Alors que mes yeux parcouraient les lettres à l'encre fraîche, j'entendis Tom Miles discuter avec Miss Lakers. Il semblait vouloir insinuer des choses sur ma lycanthropie. Je serrai légèrement la mâchoire et relevai lentement les yeux en direction de mon élève. J'avais, honnêtement, assez hâte que les étudiants au courant de mon état quittent Poudlard. Je n'avais pas besoin d'entendre des allusions sur ma condition à longueur de journée. Bien que Monsieur Miles ait dépassé les bornes, je ne dit rien. Il était inutile de me montrer atteint par des commentaires qui, somme toute, étaient insignifiants. J'allais reporter mon attention sur mes parchemins mais, avant que je ne puisse le faire, je vit mon fils entrer dans la salle de classe. Je lui sourit et prit un air amusé devant son lapsus. Il allait s'y faire. Jetant un regard en direction de ma montre magique, je jugeai qu'il était maintenant temps de commencer. Tout les élèves étaient maintenant assied à leur place.

Je me levai donc à nouveau et contournai mon bureau. Lentement, je m'assied sur le rebord et posai mes mains sur mes cuisses, souriant à l'assemblée.


" Bonjour à tous. J'espère que vous avez passer de belles vacances et que cette nouvelle année sera pour vous des plus enrichissantes "

Je croisai les doigts et ajoutai :

" Le cours d'aujourd'hui portera sur les Décharneurs. Qui peut me dire de quoi il s'agit ? "

Je laissai le silence planer et attendit de voir quelques mains se lever.

(Pour ceux qui n'ont pas posté avant, faites comme si vous étiez déjà arrivé en classe. Merci)




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Justin Emmerson
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 80
Age du perso : 20 ans
Fonction : Élève à l'Institut d'Enseignement
3ème année
Patronus : Béluga
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Sep - 10:11
Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! Mince ! C'était bien sa veine. Encore une fois, il avait loupé l'heure et il était sur le point d'être en retard. Il allait bien falloir qu'il apprendre à ajouter l'option "alarme" sur sa montre magique. Ce n'était pas de sa faute, Justin était toujours en train de faire tout et n'importe quoi à la fois. C'était un gars d'action et il aimait bien partir à l'aventure. Cette fois, le jeune homme se trouvais dans le parc de Poudlard, à la recherche d'un trésor. Oui, un trésor ! Il avait lu dans un livre au cours de l'été, que les fondateurs y auraient laissé quelque chose d'important. Alors, il voulait trouver quoi. Justin venait tout juste de réaliser qu'il serait en retard et de se mettre à courir en direction du château. Il devait passer dans sa salle commune, chercher ses livres et ses effets personnels, avant de ressortir pour se rendre dans la salle de défenses contre les forces du mal. Ce n'était pas une chose aisée à faire. Un véritable sprint fut donc entreprit, le jeune homme sautant par dessus les bancs de pierre disposés ici et là à l'extérieur. Puis, il atteignit enfin les portes de Poudlard. Il y entra et, courant toujours, il se précipita vers les escaliers magiques ... qui évidemment n'en firent qu'à leur tête ! Justin dut donc attendre un bon cinq minutes pour qu'ils daignent se placer devant lui. Avait-il quelque chose à apprendre de ce phénomène contre nature ? Probablement. Le Griffondor grimpa les escaliers quatre à quatre et termina sa course dans sa salle commune puis dans son dortoir. Il ne restait plus ... qu'à reprendre son souffle tout en faisant son sac. Hey non, il ne l'avait pas préparé la veille ! Quelle idée !

Une fois son sac fait, Justin reprit le chemin inverse. Il n'avait jamais autant couru de sa vie. Par chance, les escaliers magiques semblaient vouloir coopérer et Justin parvint rapidement à l'étage requis. Il couru dans le couloir, monta l'escalier menant à la salle de classe en courant et ... entra dans la classe au moment où le Professeur Lupin se levait pour débuter le cours. Ouf ! Juste à temps. À peine. Mais, juste à temps quand même. Justin, alla s'asseoir à une place libre et tenta de calmer sa respiration. Avant la fin de l'année, il serait un athlète olympique ! À lui la médaille du marathon ! Ha ... les décharneurs ... les décharneurs ... un nom très peu attirant ! Qu'est-ce que c'était ? Justin prit son livre et l'ouvrit, recherchant le terme demandé. Hum. L'adolescent leva la main et attendit. Au moins, il était peut-être presque en retard mais il participais !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eloi Morisson
~+ CRÉATURE MAGIQUE +~
Nombre de messages : 86
Age du perso : 23 ans
Fonction : Poursuiveur des Flèches d'Appleby
Patronus : Addax
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Sep - 10:01
Le Poufsouffle trainais les pieds dans les couloirs, regardant les détails des divers tableaux en soupirant. Que faisait-il au juste ? Il se rendait en cours de défenses contre les forces du mal. N'aimait-il pas ce cours ? Bien sûr qu'il l'aimais. C'était tout simplement l'idée de s'enfermer dans une salle de classe qu'il n'aimait pas. Eloi aurait préféré se retrouver dehors, dans la nature, à respirer le grand air. Enfin, nous ne pouvions tout avoir dans la vie. Le jeune homme jeta un regard sur la grande horloge située dans le couloir Est, soupira, et décida d'accélérer le pas. Il allait finir par vraiment être en retard. Le Poufsouffle se hâta donc. À ses côtés, un jeune Griffondor passait en trombe, ce qui lui arracha un sourire. Apparemment, il n'était pas le seul à prendre son temps !

Plus ou moins rapidement, Eloi se rendit en cours, montant les escaliers menant à la classe du Professeur R.J Lupin. L'endroit avait toujours été des plus mystérieux, avec ces pots aux contenus divers et le squelette de Dragon. C'était à la fois intéressant et angoissant. Eloi aimait bien le Professeur Lupin. Peut-être parce qu'il était comme lui : un loup-garou. Oui, avant même que Rogue en glisse un mot, Eloi le savait. Entre lycanthrope, on sentais ce genre de choses. On se reconnaissait.

Eloi entra dans la classe au moment où le Professeur prenait la parole. Il était plus que juste, cette fois. En silence, le jeune homme prit place et sortie ses livres pour le cours. Les Décharneurs, c'était bien ça ? Hum. Jamais entendu parler. Toutefois, le nom donnait froid dans le dos. Il les imaginaient comme étant des créatures sans peau ou presque, aspirant la chair humaine. Beurk. Eloi ouvrit son livre et chercha des informations sur la créature en question, espérant ne jamais en rencontrer. Décharneur ... décharneur ... décha ... Eloi leva la main et releva les yeux. Ce qu'il avait trouvé devrait être suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quentin Waldon
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 148
Age : 36
Age du perso : 13 ans
Fonction : 3e année à Poudlard
Date d'inscription : 30/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Sep - 17:59
Quand Quentin entra dans la classe de défense contre les forces du mal... le jeune Griffondor avait remarqué que les autres de la boutique d'Ollivender y étaient... il était content de voir qu'il connaissait quelqu'un. Il fit un grand signe de bonjour à Guenièvre et à Samuel... cependant il se rappela qu'il n'était pas dans leur maison... donc il se retena d'aller s'assoir près de Samuel ou de Guenièvre... il préférra donc s'assoir aller à côté de Justin. Il était spécial... mais il semblait vraiment très gentil.

Puis le professeur commença le cours... disons que c'était le cours de déforce des forces du mal était vraiment le cours qu'il appréhendait... avec ce qu'il avait vécu avec les zombies... il ne voulait plus jamais avoir à affronter des trucs ou des personnes qui pourrait être méchant... et de toute façon il n'en serait sûrement pas capable et il serait sûrement le premier tuer comme on voit dans les livres... les héros survivent est les "no names" meurt rapidement... lui il était un "no name" Donc le cours de défence contre les forces du mal n'était certainement pas le cours qu'il aurait choisi.

Mais bon il y était et il allait essayer de faire de son mieux et il allait travaillé assez fort pour le réussir ce foutu cours.

Le professeur commença en posant la question de ce qu'était un décharneur... Quentin en n'avait vraiment aucune idée... mais il regarda autour de lui et plusieurs mains s'était levé... ouchh! Il n'était vraiment pas très brillant... il ne savait même pas ce que c'était un décharneur. Donc il ouvrit son livre et commença à faire une recherche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Sep - 12:01
Maryna écouta la question du professeur Lupin avec attention mais...jamais entendu parler de ses bestioles là. Qu'est ce que c'était donc. Un Décharneur... Beurk, rien que le nom donnait froid dans le dos. Elle sortit de quoi prendre des notes. Cela faisait longtemps qu'elle avait pris l'habitude de noter tout ce qu'elle ne connaissait pas. Et après on la traitait d'intello. Ce n'était pas sa faute si elle avait une bonne mémoire et aimait apprendre !
Elle s'apercut que sa main tremblait. Elle se sourit, elle était encore essoufflée après sa course dans les couloirs. Elle s'était un peu perdu, se trompant d'étage, de couloirs et de salles. Puis, elle avait aperçu Quentin qui semblait savoir où il allait, alors, elle l'avait suivi, discrètement. Et s'était engouffrée dans la salle où il était entré quelques secondes après lui. Elle ne voulait pas qu'il puisse penser qu'elle l'avait suivi !
Elle revint au cours. Qu'est ce que pouvait bien qu'un Décharneur. C'était peut être écrit dans le livre. Elle le feuilleta attentivement. Vu le nombre de mains qui s'étaient levées se ne devait pas être si compliqué.
Elle était heureuse, elle allait apprendre des tas de trucs cette année, elle le sentait ! Et bien s'amuser aussi, enfin, elle l'espèrait.


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariane Redhole
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 133
Age du perso : 17 ans
Fonction : 7ème année à Poudlard
Patronus : husky
Date d'inscription : 18/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Sep - 17:31
Ariane était arrivée à la salle de cours pile à l'heure bien qu'elle aurait aimé avoir quelques minutes d'avance. Elle avanca jusqu'à la première rangée et vit que Tom Miles embêtait Guenièvre Lakers... Il lui parlait de la répartition lorsque le Choipeau avait pris la première année pour Godric Gryffondor. Peu d'élèves avaient compris que le Choixpeau avait confondu la fille avec le fondateur de la maison Gryffondor mais la préfète des Gryffondor l'avait très bien compris. La jeune Guenièvre se défendit très bien face au septième année... Elle se défendait mieux qu'Ariane qui avait cassé le nez de Gillis, l'ami de Miles. Puis arriva le sauveur : Garrett Ambertis. Il faudrait vraiment qu'elle parle à tout ce petit monde après le cours : à Miles pour le remettre en place en niveau de l'histoire de Poudlard; à Garrett pour le remercier et s'excuser de la fois où ils s'étaient croisés à Jouville; et à Guenièvre pour la féliciter et lui expliquer un peu pour qui l'avait pris le choixpeau, juste un petit cours pour lui apprendre quelques petites choses... Finalement la jeune Serdaigle n'avait pas l'air très bien. Ariane s'asseya au deuxième rang, juste derrière Guenièvre et Garett puis griffonna un petit mot sur un morceau de parchemin : "Méfie-toi de Miles et Gillis et n'hésite pas à en parler à Garett si tu as un problème avec ces deux-là... Il te défendra j'en suis convaincue... Au fait belle défence face à ces deux abrutis!". Elle chiffonna le morceau de parchemin et le lança sur la table de Guenièvre.

-Le cours d'aujourd'hui portera sur les Décharneurs. Qui peut me dire de quoi il s'agit ?

Oh, mince!! La jeune préfète en avait déjà entendu parlé mais elle avait totalement oublié ce que c'était... La honte pour une future auror!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guenièvre Lakers
~+ SERDAIGLE +~
Nombre de messages : 553
Age : 22
Age du perso : 17 ans.
Fonction : Poudlard/7ème année
Réincarnation de Godric Gryffondor.
Date d'inscription : 08/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Oct - 15:51
Un peu renfrognée, et assez agacée, bref, de mauvaise humeur, Guenièvre laissait ses pensées vagabonder sans prêter beaucoup d'attention à se qui se passait autour d'elle. Des gens entraient. Normal. C'était même souhaitable si on voulait faire un cours qu'il y ai des élèves. Bref, elle s'ennuyait un peu. Que faisait son père en ce moment ? Il était déjà probablement au travail. Elle l'imagina à côté de son chaudron, concentré sur sa tâche sans remarquer le monde autour de lui. Quand son père se focalisait sur ce qu'il faisait, impossible de le déconcentrer. Pas comme elle ! Elle devait sûrement tirer de sa mère pour son côté dissipé. Oh, elle était capable d'une concentration sans faille… mais seulement si elle en avait envie, et jusque là, jamais un cours ne l'avait passionné à ce point. Elle ne demandait qu'à ce que ça change.

Elle sursauta quand une boulette de parchemin arriva sur sa table. Bizarre tout de même, elle ne voyait personne susceptible de lui avoir lancé. Elle le déplia, failli le déchirer et entreprit plus lentement de le lisser. Manifestement, sa petite altercation avec Miles n'était pas passée inaperçue et elle avait des alliés. Ou du moins une alliée puis que l'auteur du mot parlait d'elle-même au féminin. Qui pouvait donc le lui avoir envoyé ? Voilà le genre d'occasion qui faisait réfléchir Guenièvre à 100%. Le mot venait de derrière vu son angle et… bingo, une fille de Griffondor qu'elle n'avait pas remarquée se tenait juste là. Elle la dévisagea d'un air curieux, remarquant qu'elle était préfète. Les Griffondors n'aimaient pas trop les Serpentards, c'était connu. Devait-elle croire tout ce que lui disait la fille ? Pour Garret, c'était certain et quand aux deux autres, ils ne lui inspiraient déjà pas confiance au départ.

Elle s'abstint de répondre parce que le cours à proprement dit avait commencé et se retourna dans le bon sens, cherchant à se reconcentrer sur la leçon. Le professeur avait vraiment l'ai sympathique mais ça ne l'aidait pas à savoir ce qu'étaient les décharneurs. Vu le nom, ça ne devait pas être les gentils Teletubbies dont Vivien était fan. Elle entreprit de chercher dans son livre ce dont il pouvait bien être question.




Réincarnation consciente de Godric Griffondor
Les parchemins de Guenièvre : Liens - Présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Remus Lupin
~+ POUDLARD +~
Nombre de messages : 524
Localisation : Avec ma louve
Age du perso : 46 ans
Fonction : Professeur de Défenses contre les Forces du Mal
Vice-Directeur de Poudlard
Directeur de Griffondor
Patronus : Loup
Date d'inscription : 23/05/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Oct - 22:59
Quelques mains se levaient ici et là, mais la plupart des étudiants semblaient parfaitement débousollé. La situation était des plus normale. Premièrement, ils étaient tous ici pour apprendre. Deuxièmement, après les vacances, cela prenait toujours quelques semaines avant de se réactiver intellectuellement ... sauf quand on se nommait Amélia Jane Potter ! Mais ça, c'était une autre histoire. Je laissai plusieurs secondes s'écouler, parcourant les mains levées des yeux. Je devais interroger quelqu'un et mon choix s'arrêta sur ...

:: Serpentard ::

" Monsieur Miles ? Vous avez une petite idée sur le sujet ? "

Je fit un sourire aimable à l'étudiant de Serpentard, avant de me lever de mon bureau. Nous allions voir s'il était aussi doué pour répondre que pour embêter les plus jeunes. Je plaçai les mains derrière mon dos et, lentement, je me mit à marcher dans les diverses rangées, le regard rivé au sol et l'air attentif. J'étais à l'affut de chaque bruit, de chaque tousottement ... tout ces indices pouvaient aider à déterminer quel étudiant avait une question à poser ou vivait une confusion quelconque. Le non verbal était parfois plus parlant que le verbal. Et, même si je regardais le sol avec attention, j'étais encore plus attentif à ce qui se passait autour de moi. Mes pas me menèrent jusqu'à la porte de la salle de classe et je me retournai. Redressant la tête, je m'adossai au bois de la porte et regardait Monsieur Miles en souriant.

" Je vous écoute "

Je n'avais aucun doute qu'il allait connaître la réponse. Le jeune homme était non seulement en dernière année, ce qui lui conférait un avantage certain au niveau des connaissances; mais je le savais aussi relativement intéressé par le domaine. Après tout, j'étais son Professeur depuis quelques années. Je savais que la défense contre les forces du mal était une de ses matières fortes. Restait à voir s'il était préparé pour le début du cours ou s'il n'avait envie que de bâdiner.




__________
Époux de Amélia Potter
Père de Léa-Lily, Samuel, James, Ely-Jade & Gabrielle
Grand-père de Isac & Sarah
Co-propriétaire de la boutique Les Maraudeurs
Professeur de Défenses contre les forces du mal 
Directeur de Griffondor & Vice-directeur de Poudlard
Loup-Garou de son état
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 3 Oct - 5:13
Invité
Tom releva la tête, quoi ? Ca tombé encore sur lui ? Bordel, aujourd'hui, c'était pas son jour ! Définitivement non. Mais bon, on connaît tous les profs, c'est quand vous êtes à moitié mort endormi, qu'ils vous interroges. En même temps, si il ne le font pas, qui le fera ? Tom essaya de réfléchir sur la question posé... mais... rien ne vint. Un décharneur ? C'était pas une petite bête ? Ou peut-être une grosse ? Merde alors ! Lui qui d'habitude connaît un minimum de chose, pour le coup, il ne savait rien. Il lâcha un soupir. Il regarda le professeur, et lui annonça avec une voix très claire :

"-Je n'en sais rien."


Il voyait déjà les quelques élèves rirent, mouhahaha, il n'en avait rien à foutre. Lui au moins, il était franc. Et puis, il n'avait pas regarder dans son livre. Mouhahaha ! Au pire qu'est-ce qui se passerait ? Moins 10 points pour Serpentard. Haha ! La bonne blague ! Seul les premiers années en ont quelque chose à faire de ce système. Bon... calmons-nous. Il essaya quelque chose, on sait jamais :

"-Mais, il me semble que ce sont des bêtes de tailles moyennes, voir petites non ?"

Rien qu'au nom de la créature, il ne voyait pas un gros machin. Mais un petit. Des fois, l'instinct peut être très efficace... parfois non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quentin Waldon
~+ GRYFFONDOR +~
Nombre de messages : 148
Age : 36
Age du perso : 13 ans
Fonction : 3e année à Poudlard
Date d'inscription : 30/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Oct - 9:52
Comme Quentin dit toujours, c'est en travaillant que l'on réussit, même si on a pas toutes les réponses, il ne faut pas se décourager... Quentin avait continuer à chercher même si le professeur avait demandé à un gars qu'il ne connassait pas vraiment... il semblait juste pas super sympathique... De plus il dit qu'il ne connaissait pas du tout la réponse.

Ok, le professeur allait sûrement demander à quelqu'un d'autre... Bon, il n'avait pas trouvé toute l'information dans son livre... En fait il n'était pas très certain de vouloir ce qu'était vraiment un Décharneur maintenant qu'il avait trouvé un peu d'information. Il leva les yeux vers le professeur... ne savait vraiement pas comment il fonctionnait... Il voulait donner la réponse qu'il avait trouver, mais est-ce que le professeur allait tout simplement donner la réponse ? Est-ce qu'il pouvait donner une réponse lui un première anné quand le garçon qui venait de répondre qui était plus vieux que lui n'avait pas su la réponse? Comment le gars allait-il prendre la chose si lui Quentin avait la réponse pendant que lui ne savait pas ? Qu'est ce qu'il devait faire... Bon on est là pour faire des erreurs... allez on se lance., Quentin, leva timidement la main gauche suite à la réponse de Tom sur la taille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 4 Oct - 11:25
Invité
Les décharneurs. Sujet du cours présent. Sans aucun doute une créature ; c’était la matière étudiée, non ? Mais de là à savoir de quoi il en retournait. A quoi ressembler cette chose. Et ce qu’elle foutait dans la vie, c’était autre chose. Quoique … le nom laissait à désirer ; ça sentait à plein nez la bestiole crapuleuse et dégueulasse. La bestiole du côté noir de la force qui aurait été sous les ordres de Dark Vador si ce gars avait existé ; vraiment. Alors, pour le coup, Louise avait été ravie de ne pas avoir été interrogé ; elle n’aurait pas eu grand-chose à répondre, sinon rien. Même si c’était certainement ça, le but d’un cours, s’ouvrir à la connaissance. Whouais. Mais ça la foutait vraiment mal de ne pas répondre, même si c’était toujours mieux que ce que venait de dire Miles. « Mais, il me semble que ce sont des bêtes de tailles moyennes, voir petites non ? » Pas fameux, non. Les écureuils sont des bêtes de petites tailles. Comme les abeilles, certains chiens, les crapauds et blàhblàhblàh, la liste était bien longue. Louise ne connaissait pas vraiment Miles. Bon, ok, elle avait entendu de sa réputation. Mais ne lui avait encore jamais parlé ( le sujet se passe le lendemain dans le stade ). C’était certainement un petit rigolo. Ou alors un de ces pète-secs qui ne regardent pas au dessus de leur nombril. Ciel, mais qu’est-ce qu’elle foutait chez les serpents ? Parfois elle se le demandait, c’était clair.

Occupée à réajuster sa plume – ne l’ayant pas fait pendant les vacances – Louise fixait intensément devant elle, tête baisée. Bien entendu, cela ne voulait pas dire qu’elle ne suivait pas le cours, hein. Elle écoutait. Ou, plutôt, elle attendait. Une quelconque réaction dans le corps professoral ; n’importe quoi en fait. Ou que quelqu’un complète ce que venait de dire son compatriote ; même s’il y avait beaucoup plus à faire que de compléter. Mais, stop, on arrête de critiquer un peu, hein. Ca va bien cinq secondes, cette histoire. Il était temps de changer de cible. Ou d’arrêter tout court. Malheureusement, Louise était comme ça. Elle aimait critiquer. Elle aimait mentir. Finalement, c’était peur être pour ça qu’elle était devenue une Vert & Argent. Dans le fond.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frank Gillis
~+ INSTITUT +~
Nombre de messages : 86
Age du perso : 18 ans
Fonction : Étudiant à l'institut supérieure de laboramagie
Patronus : Bison
Date d'inscription : 23/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Oct - 12:22
Huh huh huh. Ce fut tout ce qui sortie de Frank Gillis devant les paroles de Miles à propos de Lupin. Un rire froid et particulièrement mesquin. Tout les "anciens" savaient que Lupin était un vulgaire Loup-Garou. D'accord, Frank ne comptait pas parmi "les anciens", puisqu'il était entré à Poudlard en 1995, soit deux ans après que l'état de Lupin ai été révélé par le Professeur Rogue. Toutefois, les amis, sachez que ce genre de choses se discutaient dans les chaumière. Frank en avait entendu parler par ses aînés. Et, dans le cas contraire, il l'aurait simplement sut en sentant l'odeur que dégageait le Professeur. Bien évidemment pour les autres, les êtres normaux, Lupin ne sentait rien. Rien de plus qu'une personne normale. Par contre, pour un vampire ... les Loup-Garous sentaient la crotte ou quelque chose s'en approchant énormément. Frank rigola donc froidement devant les propos de Miles et encore plus devant la tentative de Ambertis de défendre la gamine.

" Hoooouuuu, Ambertis ! Tu les prends jeunes, tes copines ... ou alors tu t'est lassé de Redhole "

Mouhahhaahhaaaa ! C'était hilarant. Ha, le cours débutais. C'était pas trop tôt. Immédiatement, Frank reprit son sérieux. Il était hors de question d'obtenir une note minable en Défense contre les Forces du Mal. Il devait y exceller s'il voulait accéder à la carrière de son choix. Une carrière qui allait permettre à sa mère de mieux vivre. Une carrière qui allait lui permettre d'éventuellement se venger de son paternel. Une carrière à la hauteur de ses ambitions. Le Serpentard ouvrit donc son livre et chercha l'information demandée par le Professeur Lupin. Un Décharneur ... beurk. Il s'agissait probablement d'une bestiole tout à fait cruelle qui s'attaquait à la chair de ses victimes. Le mot le disait, non ? Décharneur ... décharnée ... retirer la chair ... dégueulasse ! Frank grimaça devant les images qui lui venaient à l'esprit. À ses côtés, Miles donnait une réponse plus que vague sur le sujet. Hum. Le jeune homme releva la tête et regarda son collègue avant de lui sourire un peu. Mouais, c'était pas facile facile comme question. Le Sabbat reporta son attention sur son livre, en tourna plusieurs pages puis ... hum ... il leva la main avant de se radosser au dossier de sa chaise. S'il pouvait compléter la réponse de Miles, ce serait bien. Espérons que le Professeur Lupin ne choisissent pas une autre maison que celle des serpents. Ils avaient priorité, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maryna Parker
~+ SERPENTARD +~
Nombre de messages : 340
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde...
Age du perso : 16 ans!
Fonction : 6ème année à Poudlard à Serpentard/réincarnation de Rowena Serdaigle
Date d'inscription : 11/08/2010
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 8 Oct - 12:06
Rien, elle ne trouvait rien mais alors rien du tout sur les décharneurs. Heureusement que ce n'était pas elle que le professeur Lupin avait interrogé parce que sinon, elle n'aurait vraiment pas su quoi répondre !!! Elle n'aurait pas voulu être à la place de Tom. C'e n'était vraiment pas une question facile. Et pourtant, il y avait des tas de mains de levées. Elle était vraiment ignorante ! Qu'est ce qu'elle pouvait peut-être déduire du nom... Au moins queqlue chose. D'abord, ça n'avait pas l'air d'être une gentille petite chose toute migonne qu'on mourrait d'envie de carresser. Tiens, ça lui rappelait un livre qu'elle avait lu il y a quelques temps, Tara Duncan... oui. Sur Autre Monde il y avait une mignonne petite bébéte. Les gens s'approchaient pour l'admirer de plus près et en disant : "Oh, qu'il est mign..." et gloups, bouffé ! Ils ne pouvaient jamais terminé leur phrase.
Mais bon, là on parlait des décharneurs. Décharneurs, décharneurs... Une bestiole sûrement carnivore vu que dans décharneur on entendais chair mais après... Ils mangeaient peut-être la chair de leurs victimes. Bah, ça s'était logique. Une grande partie des animaux sauvage le faisaient, les lions par exemple. Alors...
Qui le professeur allait il interroger maitenant, car il allait interroger quelqu'un d'autre, forcément. Tom n'avait pas donné une réponse assez complète pour que ça suffise. Pourvu que ca ne soit pas elle qu'il interroge. Elle croisa les doigts sous la table.


    
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.
Crédit - Joy


Réincarnation de Rowena Serdaigle
Elémentaliste de l'air

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Faut-il fêter le 30 septembre ?
» 11 SEPTEMBRE AUGUSTO PINOCHET OU RAROUL CEDRAS ?
» a propos du 11 septembre 2001

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~+ Poudlard : La Magie s'ouvre à vous +~ :: Entre les murs :: Les Salles de Cours :: Les Cours Obligatoires :: DCFDM-
Sauter vers: